Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La violence oligarchique contre les femmes Gilets jaunes n’intéresse pas Muriel Robin

La comique lesbienne Muriel Robin a repris son combat contre les hommes violents et pour les femmes agressées. Pour elle, 75 ou 130 femmes qui meurent chaque année sous les coups de leur conjoint, c’est trop.

 

Pour nous aussi, mais les enfants qui meurent sous les coups de leurs parents, les jeunes qui meurent pour de la came, les joggeuses assassinées par des tueurs en série, les pédophiles qui achètent des enfants par GPA et qui les font tourner avant de les jeter à la rue, drogués, détruits, c’est trop aussi.

Tout est trop, la mort est de trop. Mais voilà, la mort s’en fout, la mort est là, elle est partout, elle guette et ne fait pas de distinction entre les hommes, les femmes, les Noirs les Blancs, les jeunes les vieux, la mort est égalitaire, la mort n’est ni raciste ni sexiste ni antisémite. La mort prend quand elle veut qui elle veut de la manière qu’elle veut.

Muriel Robin a beau manifester contre la violence de certains hommes contre certaines femmes, et oublier la violence de certaines femmes contre certains hommes, violence morale perfide qui mène à la dépression, à l’alcoolisme et au suicide, rien n’y fera : il y aura toujours des salauds et des salopes, des assassins et des victimes, des cons et des connes.

 

 

Sociétal contre Social, épisode 2 saison 3

La nouveauté, c’est que Robin s’est retrouvée avec ses femmes en lutte au beau milieu d’une manif de Gilets jaunes et on a eu droit à un affrontement symbolique entre le social et le sociétal. Les uns sexualisent la lutte sociale, les autres la désexualisent.

Muriel, toute riche et bourgeoise qu’elle est, ne voit pas la souffrance sociale des Gilets jaunes, et parmi eux, des femmes Gilets jaunes, et pas forcément femmes de Gilets jaunes. Car beaucoup de femmes, de mères de familles, se sont portées volontaires dès les premiers jours de novembre 2018 sur les ronds-points, réussissant le tour de force d’assurer des gardes (de jour plutôt) sur les péages et ronds-points et d’entretenir la nichée à la maison tout en allant au travail.

Ce sont elles les femmes en lutte, loin du showbiz et de ses lubies. Quand on pense qu’une Jane Birkin allait faire son marché humanitaire de souffrance au Viêt Nam, alors que la souffrance lui tendait les bras à Paris, sous sa fenêtre, entre les SDF et les camés, les enfants battus ou violés qui zonent, les mômes camés et prostitués...

Naturellement, Muriel Robin, toute showbiz et toute lesbienne qu’elle est, n’est pas un monstre d’insensibilité. Il lui manque juste la lucidité politique nécessaire pour élever sa conscience et voir le schéma plus large, celui d’une lutte sociale qui ne fait pas dans les oppositions factices hommes/femmes, jeunes/vieux, mais plutôt dans la coupure élite/peuple, profiteurs/travailleurs, les vraies lignes de faille. Muriel verrait alors cela et inclurait ces femmes-là dans son combat qui semble sincère :

 

 

Conclusion : si elle fait moins de morts et est moins spectaculaire, la violence oligarchique qui paupérise les Français par millions, hommes et femmes ensemble, est mille fois plus forte que la violence des salopards qui cognent et parfois tuent leur femme. Il se peut même que la violence sociale soit à l’origine de la violence sociétale...

Muriel Robin dans le piège oligarchique, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

78 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce sujet ressort à intervalle régulier afin de détourner les problemes sociaux des masses.
    Et ce, quelque soit le bord politique. Deja en 2007-2008 une grande campagne contre les violences conjugales avait été mise en place avec un certain Sarkozy à la tête du pays.
    Cela va dans le sens de toute les lois sociétales mise en place au fur et à mesure des années qui passent : mariage pour tous, pma, violences conjugales, interdiction de la fessé.
    Une indéniable volonté de Destruction du schéma millénaire de la famille traditionnelle patriarcale.

     

  • On nous détourne des vrais sujets. Je ne vous apprends rien, hein.

     

  • #2235429
    le 09/07/2019 par chalalas macarons rire et cachetons
    La violence oligarchique contre les femmes Gilets jaunes n’intéresse pas (...)

    c’est eux qui décident qui est débiteur de quoi etc... c’est leur vision de la démocratie : tu en use quand ton compte bancaire est bien fourni .
    pas d’oseille pas de démocratie , pas de medias , pas d’artistes , pas d’intellectuels, pas d’onu, rien nada, tu es un populiste qui fait grimacer le show biz des cachetonneur du restos du coeur .

    tout ces artistes qui se disent libres et qui annonnent ce qui est autorisé par leurs producteurs, l’esprit de meute grégaire est leur territoire indépassable.


  • C’est aussi là que l’on voit que le Système est en bout de course et n’arrive plus à coopter des gens qui donnent un caractère sérieux aux pseudo-combats destinés à faire office de contre-feux sociétaux face aux causes sociales : en quoi Muriel Robin est-elle légitime pour parler de violence conjugale hommes-femmes ? C’est une lesbienne qui ne s’est jamais retrouvée en ménage avec un homme.
    Et si je peux en ajouter une couche : quand on voit la différence physique entre elle et sa compagne, on peut même l’accuser d’aimer dominer. Ce qui veut dire que la justice immanente fera inéluctablement son office, et que l’on apprendra tôt ou tard que Muriel Robin est plutôt violente dans sa vie privée, et notamment sa vie de couple.

     

    • Tout à fait d’accord,il n’y a qu’à voir robin chez ruquier( ruquier qui n’invite plus que la déchéance du show-biz en manque de dates pour toucher leur intermittence du spectacle) pour comprendre que cette "femme" et d’une vulgarité et une agressivité qui doit forcément se ressentir dans son couple.


  • Article poignant. Que dieu protège la France.


  • L’adage se vérifie : "on ne peut pas parler de tout avec tout le monde"


  • Ah la violence faite aux femmes ! Ah Muriel Robin ! Je pense que l’on comprend tous que derrière ce "combat" de Muriel Robin se cache en réalité tous simplement une haine des hommes, certainement de la rancune.
    Et la violence des hommes faite a d’autres hommes ou des hommes contre eux-même mais aussi des femmes contre elle-mêmes ?
    Un chiffre : 3/4 des 10 000 suicidés par an sont des hommes, ce qui veut dire aussi qu’il y a 2 500 femmes par an qui se suicident, c’est autrement plus important que les 130 femmes tués par leur "compagnons" (des crimes passionnels dans le lumpenproletariat très souvent).
    Enfin, Muriel Robin, une névrosée sous influence de psychiatres....

     

  • - La fréquence des violences physique au sein des couples lesbiens est supérieure à celle au sein des couples hétéros.
    - Plus d’hommes meurent de mort violente que les femmes.

    Le faux-minisme victimaire misandre en pleine forme !!!


  • Ce que j’apprécie particulièrement chez E&R c’est que vous ne vous contentez jamais (au contraire de la gauche) de ne pointer du doigt que la moitié du tableau. Il y a effectivement un problème de violence dans notre société et ce n’est pas dû à une différence de sexe mais bel et bien à une dérive morale qui part de de haut en bas de la pyramide sociale !


  • Les flics qui ont fait ça à ces Femmes sont des "ordures". De la part d’un de vos collègues à la retraite, au fait vous avez moins de gueules dans les banlieues les gas et moi je sais de quoi je parle j’en ai commandé des couilles molles fort qu’en meute.

     

  • C’est la violence en général que l’on doit combattre pas uniquement celle faite a certaines femmes.
    Encore de la hiérarchisation victimaire. Cela confirme bien qui tient les rênes.

     

    • Même Lepoint => https://www.lepoint.fr/societe/jacq... rappelle que son "biopique sur l’affaire Jacqueline Sauvage" est très éloigné de la réalité factuelle issue du procès.

      Ainsi que "les nombreuses zones d’ombre" de l’affaire, à commencer par son comportement de jalouse maladive jusqu’à menacer physiquement une soit-disante "rivale", et puis au final avec entreprise familiale qui semblait bien tourner, d’autres motivations ne sont pas à exclure.

      Bref, après le mari était peut-être loin d’être un saint voir pourquoi pas un gros enf****....
      Mais bon, la version vendue par les médias et matraquée par Muriel Robin est bel et bien très "storytellée" comme on dit....
      Donc oui, de la chouine, de la manip, et du gain matériel à la fin .... hum hum .... bon on s’est compris.


  • Muriel Robin n’a rien à faire dans ce genre de manif, elle juste est ridicule comme d’habitude .Son soi-disant combat est complètement à coté de la plaque car apparemment les femmes mutilées par les flics n’ont pas l’air de l’intéresser tout au moins la sensibiliser .Elle en a rien à foutre .Chez elle la violence est à deux vitesses .Tout le monde est contre la violence faite aux femmes par qui que ce soit, même les GJ mais alors, toutes les violences, donc sa présence ridicule et n’a rien à faire dans cette manif, à savoir qu’elle connaît bien le couple macron, premier tortionnaire, champion de la mutilation de femmes GJ dans les manifs
    Alors lorsqu’on lutte contre les femmes mal traitées, il faudrait qu’elle commence par mettre un GJ et commencer à manifester pour des causes justes et cohérentes .
    Elle rate une occasion de fermer sa gueule..


  • Je ne crois pas un seul instant a la sincérité de ces artistes , je penche plus pour la pathologie de ces "people " . Trop concernés par leur égo malade , leur désir de reconnaissance , et leur compte en banque , des médiocres rendus autistes par la pensée unique . La peroxydée embourgeoisée ne peut pas réaliser le caractère pervers et grossier de sa démarche.
    Je me demande parfois si ce n’est pas dans leurs contrats cette obligation de faire de la retape pour le système profond , quand on sait qui monopolise le showbiz et les médias . Ce qui explique aussi la promotion dont bénéficient ces médiocres, on les propulse en idoles, héros des grandes causes préfabriquées .En échange de la lumière et de bons chèques, ils font là ou on leur dit de faire, puis ca devient un reflexe conditionné , et leur engagement est tout aussi factice que leur célébrité ou leur talent .

     

  • E&R au top, vos articles sont un régal de simplicité, concision et précision. Pas de blabla tout est dit. Encore et toujours loin devant les autres, on les attend toujours.
    Merci messieurs dames. Vous êtes le meilleur rempart (après Dieu) contre la dépression en cette période de fin du monde.


  • Sur la page wikipédia d’Anne Le Nen
    => https://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_...



    Passionnée d’art martiaux, elle est également instructrice diplômée de Commando Krav-maga (sport de combat et d’autodéfense-close combat de l’armée israélienne).

    En 2008 elle tourne une série de vidéos DVD, Petit Kit de survie pour femmes urbaines, apprentissage en autodéfense destinée aux femmes agressées. Elle commence une carrière d’actrice par des apparitions dans les films Musée haut, musée bas de Jean-Michel Ribes, Le Bal des actrices de Maïwenn en 2009, Mourir d’aimer, téléfilm de Josée Dayan en 2009, et Mon père est une femme de ménage de Saphia Azzeddine en 2010.

    En 2010, le cinéaste Dominique Besnehard l’encourage à devenir comédienne en s’inscrivant à des cours de comédie. Elle obtient alors le rôle principal de Léa Hyppolyte, capitaine de police de la série policière Antigone 34 de France 2.

    En 2014, elle donne la réplique à Muriel Robin dans le second épisode Le Secret de Manta Corridor du téléfilm Passage du désir de Jérôme Foulon sur France 2.



    C’est le grand chelem des accointances gauche bobo-libertaro-libertaires, plus passion pour "les techniques israéliennes".
    Et quand on voit le physique de leurs 2 "accompagnateurs" :
    => https://www.youtube.com/watch?v=XIu...
    => https://www.youtube.com/watch?v=XIu...

    Autant "casquette grise" semble un peu moyen taillé comme une ablette que "casquette bleue", m’enfin pour un type sensé être de la BAC ça me semble un peu léger.
    En revanche dans les 2 cas .... des bonnes têtes "de la ligue des danseuses" .... je trouve....

    En plus j’adore à la toute fin, au milieu des gendarmes, cet air "méh euh.... j’ai rien fait moi....".
    Ca me rappelle un certain Benalla quand comprenant qu’il venait d’être filmé, il avait essayé de quitter les lieux l’air de rien.... pour pas dire "façon poulpe".
    Comme ils savent si bien le faire....


  • « Conclusion : si elle fait moins de morts »
    Non, elle fait beaucoup plus de morts.


  • Robin des femmes croit que c’est grâce à son aura de personne publique qu’elle va dévier la cause d’un mouvement à l’échelle nationale ? C’est bien présomptueux !
    Tant mieux que ça se soit bien terminé pour elle.

    Pourtant il y avait un précédent avec Kelfinkraut à la Nuit Debout. C’était aussi à Place de la République, faut dire qu’on a beaucoup d’imagination en France !


  • Discuter avec ces zombies, est pure perte de temps. Ils sont hors-sol et ceux / celles qui les écoutent, sont sur la même voie.

    Quand ces artistes médiocres, sentent la fatigue, quand leur "art" s’émousse, ils / elles cherchent à se distinguer en épousant une cause, souvent bancale. Ou en la défendant pour d’autres entités, d’ailleurs.

    Si ces héroïques protectrices de femmes violentées, veulent se rendre utiles, c’est contre les instances judiciaires et les verdicts qu’elles rendent, souvent accablants de complaisance, contre toutes sortes de violences. Et pas seulement contre les nanas. Contrairement, d’ailleurs à la dureté des peines prononcées, pour délit d’opinion.


  • Curieux tout de même :
    les nouvelles pasionaria de la cause des femmes battues seraient 2 lesbiennes médiatiques.... n’ayant donc aucun empirisme ou expérience du couple hétéro, et ayant sans doute des comptes à régler avec la gent masculine (....non, là j’extrapole, hein !)
    La question subsiste, tout de même : pourquoi pas d’autres personnes, vraiment concernées, pour en parler ?

     

  • C’est bien les gendarmes qui protègent la fiotte de la Bac ? Non ?

    C’est bien les gendarmes qui braconnent les permis des citoyens français au bord des routes ? Non ?

    Nan parce que le mythe du gendarme sympa, on y croit pas du tout...

     

    • MAIS TAISEZ VOUUUUUS ! Les gendarmes c’est pas la bac ! Ils sont gentils ! MERDE !
      Ils sont avec NOUUUUS !

      Dis copain ? Tu aimes les t-shirts ? LOL

      Hum, hum... Veuillez me pardonner. Quelques diables m’ont emporté...

      Au nom du Père, du fils (sa maman) et du Saint Esprit, que Dieu nous garde de la haine et des amalgames nauséabonds...

      Amen..


  • #2235498

    Epatant ces progressistes :
    - Des lesbiennes qui n’ont jamais connu d’homme prétendent défendre des femmes hétéros (éventuellement mères de famille).
    - Des anti-fas fils de profs ou médecins tous blancs prétendent défendre noirs et arabes.
    - Des féministes hommes (! !!).
    - Des hétéros pro-LGBT.
    Visiblement ces minorités sont trop connes pour s’en sortir toutes seules.
    Ah oui, mais Joker : la so-cié-té patriarca-leu oppressi-veu, misogy-neu, homopho-beu, racis-teu, et...et....antisémi-teu.


  • Les violences conjugales c’est comme l’écologie : des prétextes. Leurs modéles financier, économique, social, culturel... sont en faillites, ce sont des psychopathes il est hors de question de leurs faire admettre leurs responsabilités et il faut donc un coupable à livrer à la foule cosmopolite enragé : l’homme blanc nationaliste sera financiérement rincé pour éponger la banqueroute. Ce genre d’opposition frontal est donc contre productif puisqu’il alimente la machine lancé contre nous.


  • Elles cocherait pas toutes les cases la Mumu :
    - femme,
    - lesbienne,
    - communauté de lumière.
    Cela dit la violence contre les femmes est, comme toutes les violences injustifiées, condamnable...
    On m’a toujours appris a n’employer la violence que contre des personnes ayant, à priori, les moyens de se défendre !


  • En voilà une, la Robin, qui ne fait plus rire personne ! On l’appelle toujours humoriste ? Et mon cul c’est du poulet ?


  • ben ouais faut se rendre a l’evidence : tout le monde s’en fout de ce qui arrive aux mecs...
    un seul homme peut produire 75 millions de spematozoides, une femme c’est 240 ovules : la plupart des hommes sont en trop,par contre les femmes c’est precieux pour faire une armee de clones facon star wars...


  • On voit rarement de belles lesbiennes la ramener. Non pas parce qu’elles n’existent pas mais parce qu’elles sont belles et que ça leur suffit. On voit beaucoup plus les lesbiennes à profil de chauffeur de poids lourd parce que leur physique ingrat les oblige à se trouver un combat pour se faire remarquer autrement que par la beauté qu’elles n’ont pas. Pauvre Muriel, pauvre Caroline, même si vous aimiez les hommes et que je revenais d’un voyage de un an sur Mars, je ne voudrais pas de vous pour tout l’or du monde. Vous êtes doublement détestables par le peuple, par votre physique et par votre idéologie. Je ne voudrais pas être à votre place......


  • Le crapeau de la BAC seul, protégé d’éventuelles représailles des Gilets Jaunes, par un quarré de CRS : on est loin des images courageuse et d’honneur des carrés des grenadiers le la Garde Napoléonienne protégeant les civils des attaques des cosaques lors du passage de la Bérésina ! Mais c’est ça le "progressisme" et l’esprit des mondialistes et de leurs prétendus "droits de l’Homme" ! Les salauds sont bien protégés en France.

     

    • Comme dirait le patron, il a un physique d’animateur de Canal+. Pas étonnant qu’il soit obligé de se planquer une fois son coup fait. J’espère pour lui qu’il n’ira pas un jour en prison, sinon dommage pour lui car je ne pense pas qu’on le force seulement qu’à faire le café.......


  • Quel est l’intérêt profond des déclarations d’un boudin dépressif sans talent qui, seulement capable d’un humour qui ferait honte à une salle de garde ou à une cour de récréation dans le primaire, ne doit sa place qu’à son orientation sexuelle laquelle est, elle-même, probablement due à une situation de non sollicitation expliquée en grande partie par le début de cette interrogation ?


  • C’est une sioniste la robin, donc elle fait le même boulot que les sayanim médiatiques. Il faut absolument occuper le terrain du sociétal afin de lui injecter de l’idéologie lgbt, devenue le garant politique de la relation homme-femme.

    Puisque nous sommes dans l’inversion antiChristique, il leur faut maintenir la pression sur les hommes et les femmes. Surtout pas qu’un couple hétéro s’épouse l’un, l’autre dans le Christ d’une manière consciente.

    En effet, il leur faut absolument maintenir la binarité des oppositions, des contraires et jouer avec afin que nul vrai couple puisse se rendre fécond, l’un-l’autre dans les profondeurs de l’ETRE.

    En effet, un mariage mystique authentique réalisé dans un Amour-Conscience divin où la Grâce intervient, émet une telle vibration cosmique qu’il est capable à lui seul de transfigurer le monde et de diffuser une onde vibratoire telle qu’elle sera ressentie par chacun d’entre nous puisque les Puissances divines PÈRE-MÈRE (archétypes fondateurs) (Zéus/Héra) fait chuter le système inversé de l’Arbre de Vie dans lequel la Secte maléfique veut nous maintenir.

    Jésus a réalisé en Lui ses Noces mystiques puis les a réalisées avec Marie-Madeleine (une Marie ...). L’onde porteuse de leur énergie-information (au sens de la physique quantique) est toujours disponible en tant que Pensée Vivante (égrégore très puissant inviolable) à qui la sollicite avec humilité et sincérité se marier et accomplir ainsi d’une part ses Épousailles intérieures (que l’on soit un homme ou une femme) puis accéder éventuellement au mariage dans cet état d’Esprit.

    Pourquoi pas d’autres personnes ? Et bien, j’ai tenté de vous répondre. Comme aussi, pourquoi pas des hétéros dans les écoles, collèges et lycées pour informer sur les questions de sexualité ?

    Pourquoi des lgbt ? Parce qu’ils sont dans l’inversion et servent l’AntiChrist ! Et c’est bon pour qui vous savez et d’où les subventions à gogo alors que pour trouver une crèche c’est la galère et la Crèche de Noël, remplacée par la ménorah !

    Les avortements massifs dans la race blanche sont probablement liés à la crainte que ne réapparaisse. une nouvelle incarnation d’un être doué d’une aussi puissante « aura » que Jésus en son temps.

    Cela dit tout n’est pas rose, ni noir. Les gays révèlent aux mâle hétéros un aspect de l’ETRE au masculin dont ils doivent tenir compte pour réaliser en eux leurs Noces mystiques sans flirter avec l’homosexualité. Idem pour les femmes.


  • Cette Muriel Robin est, et a toujours été d’une nullité absolue. 30 ans de carrière d’humoriste et pas une seule vanne qui puisse te décrocher un sourire. Je sais pas mais au bout d’un moment tu prend forcement conscience de toi-même non ? moi j’aurais honte et j’arrêterais de m’exposer en public.


  • C’est le plus bel article que je lie sur les femmes gilets jaunes ou pas. Merci ER.


  • " [...] toute showbiz et toute lesbienne* qu’elle est, n’est pas un monstre d’insensibilité [...] " * = elle est bi en fait et sa compagne actu est un peu plus jeune heu... Sinon pour la sensiblerie, le reste de votre article semble prouver un égocentrisme démesuré. Pour le moins. Humour ?
    Plus grave elle aurait été selon elle seule victime d’agressions sexuelles par un curé et une personne non identifiée. Hum...
    Enfin, n’y a-t-il pas eu par le passé une plainte déposée contre elle pour violences ?
    Ce qui fait beaucoup pour la récupérer à son âge.


  • Si demain hollywood et tout le grattin du showbiz culturo artistique mondial devenait antimigrant et antiféministe, Robin revendiquerait son côté mâle dominant dans son couple et nous dirait qu’il faut lutter contre l’immigration. Les seuls artistes que l’on peut écouter sont les artistes que le système ne veut pas.



  • « Il se peut même que la violence sociale soit à l’origine de la violence sociétale... »




    Ah qu’elle est belle !
    Mais, comme vous êtes taquins avec celles et ceux qui nous les pompent, pas sûr qu’elle vienne à la plagier pour l’incorporer dans l’un de ses sketches. C’est ballot...

     

  • Encore une gouine qui lutte contre la concurrence.


  • En fait poser des questions aux élites vaut un qualificatif d’agression ! Ha la sémantique...


  • La Robin devrait savoir que la méchanceté et le harcèlement entre femmes est terrible ! La plus part du harcèlement moral des femmes au travail provient d’autres collègues féminines. D’où la préférence des femmes pour travailler avec des hommes ! Et oui la Robin, tu sais pas ça ?


  • Ca crit, ca caquette, ca rouspète, ca m’a épuisé ;-)


  • #2235798

    Muriel Robin elle ressemble a un pote a moi Dédé ,3éme ligne du rugby de Brive-la-Gaillarde Promotion d’honneur, videur de la boite de nuit a Jojo le Moonlight le weekend , sauf qu’il est juste un peu plus sexy, et moins vulgaire qu’elle


  • La Robin qui est d’une nullité notoire, a toujours choisi de pseudo combats, sans jamais prendre le moindre risque avec les maîtres de l’oligarchie.
    En conséquence, y-a-t’il vraiment du monde que les "actions" de la Robin intéresse vraiment ?


  • des femmes aimant des hommes représentées par des femmes aimant des femmes... Y’a un blème quelque part.... et ces lesbiennes accepteraient elles d’être représentées par des hétérosexuelles ? je pense pas. On en revient encore à : la minorité agissante face à la majorité silencieuse. ça s’applique dans tout.

     

  • Bah...patientons...dans cette augmentation de couples lesbiens, on verra de plus en plus de violences faites aux femmes...par des femmes ...

     

  • y’en a marre des genres ? un coup il y a des femmes ,puis le lendemain il y a des parent 1 et 2 . les girouettes tournent à toute allure et ça s’accélére !


  • #2235881
    le 09/07/2019 par Théodore Hertz (Location de voitures & d’utilitaires pour (...)
    La violence oligarchique contre les femmes Gilets jaunes n’intéresse pas (...)

    Naître homme en France, c’est naître coupable, si en plus tu es blanc ,c’est la double peine


  • Je me demandais ce qui fichaient les goudous subventionnées dans cette manif’ contre la violence des hommes envers leurs compagnes.
    C’est beau cet élan œcuménique, pas concernées mais têtes de gondoles.
    Arriver à aller chercher M. Robin comme affiche, celle dont le seul talent a été de parler de ses névroses sur scène, ça baisse là-haut, ça baisse.


  • Personne pour relever l’agression du gars par un de la BAC ? Et ensuite, les flics qui protègent le baqueux en l’encerclant et levant la main pour cacher son visage qu’un GJ essayait de filmer ? Les ordures !

     

    • c’est surtout ca qui est interessant, le reste je m’en tape royal...et non pas je tape royal pauvre segolene on aurait peut etre pas perdu au change a l’epoque


    • Et qui donne ses ordres au flic de la BAC ? Muriel Robin !
      Que vaut ce flic d’apparence malingre tout seul ? Rien du tout ! Il a besoin de la protection policière, ajoutée à la répression policière contre le GJ bien masculin une fois qu’il l’a agressé !
      Si ce n’est pas scandaleux !
      Muriel, des femmes GJ se sont fait frapper, menotter, semi-aveugler par tes baqueux ! Où est ta grande gueule ?!!!!? La moucharderie publique, c’est imprudent ! Tu pouvais te contenter de fuir !
      Ah vive la BAC ! L’un d’eux vient de se faire coincer à Paris 18e : dealer, violent, profiteur, corrompu, sa famille bien installée dans le quartier qu’il contrôlait depuis des années ! Embauché (sous Mitterrand il me semble) dans les forces de police malgré un passé délinquant ! Maghrébin d’origine ; la France est bien gardée !


  • La France, ce pays où quotidiennement des femmes, des juifs, des homosexuels souffrent ! L hetero blanc français est le plus méchant de tous les hommes de la planète, il n’a cesse frapper, de déporter, d exterminer... Un homme horrible ! Cependant pas d’inquiétudes, à sa disparition : vous serez enfin libres !


  • Comme quoi, elle peut être drôle...


  • Bizarre de voir ce flic taillé dans la face nord d’une allumette se planquer comme un rat derrière un rideau de mobiles...


  • Superbe article tout simplement.
    Robin n’a aucune idée de ce que c’est que de se prendre une trentaine ou une cinquantaine de coups dans la gueule en serrant les dents... Elle n’est pas qualifiée pour parler à la place de celles et ceux qui savent.


  • et elle a raison, car elle sait que les femmes battues par leur conjoint ont trois choix, qui sont autant impasses : soit elles restent avec lui et savent qu’il finira probablement par les tuer, soit elles divorcent et savent qu’il finira probablement par les tuer (les ordonnances d’éloignement ne servent à rien, la police n’intervient qu’une fois que la nana s’est faite tuer), soit pour se protéger elles prennent les devants, le tuent, et passent 20 ans en prison. Elles n’ont donc en réalité plus aucun choix. Rien à voir avec les violences contre les gilets jaunes, que je ne sous-estime pas, mais eux ont encore le choix : à tout moment ils peuvent abandonner la lutte, et même s’ils continuent ils n’ont pas au-dessus de la tête l’épée de Damoclès de se faire tuer

     

  • Tout dépend de l’échelle.
    Si on veut faire de la propagande on choisit, à l’année :
    365/130=2,82 soit une femme tous les 3 jours, on obtient un phénomène de société.

    Si on fait des statistiques honnêtes, on prend comme base la population. La moitié de 60 million, parce qu’à la louche suffit pour la démo, 30000000÷130=230769 soit une femme sur 230 000. A prendre comme un statistique froide, pas de quoi réclamer un milliard, à moins d’avoir un plan plus vaste d’ingénierie sociale...

     

  • Robin est devenue lesbienne parce qu’elle n’a jamais trouvé d’homme qui l’aime. Donc par frustration, elle a décidé de défendre la cause des femmes qui n’aiment pas les hommes, CAD les lesbiennes. Elle fait cette manif avec le soutien de l’état, de son association financée avec notre argent. C’est une mauvaise herbe à laquelle il faut foutre le feu


  • On voit bien dans son regard qu’elle a peur. Elle est dérangée dans son confort.
    Elle a peur des représailles de cette foule, ce qui prouve que son engagement n’est pas sincère mais uniquement pécunié. Elle est frustrée de sa condition de lesbienne, alors elle essaie de se venger avec cette association.


  • Comment dire ?!! Hum, hum !!!
    Ca pue grave le réel, la fracture !
    On ne peut plus ouvrir la bouche pour ne pas choquer les exceptions de la nature aujourd’hui, et etonnament, elles sont mises en exergue malgré leur infinitésimalité.
    Donc disais-je, quand le bidon se trouve en face du vrai (du réel), on sent que le malaise grossit et enffle, jusqu’à chier tout le paysage !
    C’est le signe que le pipeau sonne faux !
    Les gilets jaunes devant, et les autres derrière, sont marrons, car fourbes, faux, et sans doutes dégénérés par faiblesse.
    Prions pour leurs âmes extorquées afin qu’elles retrouvent la voie du bon.
    Vadé rétro, Diabolo-Satanas !


  • Je l’ai vu dans une brasserie du 16ème arrondissement. A cet instant, je sortais des toilettes et je montais les escaliers pour accèder à la salle de restauration. Et à la table juste en face de l’escalier, elle discutait avec son impréssario, (un hommo tout habillé en noir). Au moment ou j’arrive à la salle de restaurant étant encore dans l’escalier, la Robin regarde entre mes jambes, visiblement, elle aimerait bien se faire tirer par un homme, mais personne n’en veut, et surtout pas moi. A l’époque sa réputation était correcte. Cela a bien changé depuis. Les gens ne sont pas dupes. C’était dans les années 90. Visiblement, le personnel de restauration ne l’aime pas beaucoup à l’écoute des commentaires que j’ai entendu.


Commentaires suivants