Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Laura Flessel défend les hôtesses du Tour de France : "Il n’y a rien de sexiste"

Le ministre des Sports a répondu sèchement à la ville de Paris qui réclame la fin des hôtesses « potiches » de la Grande Boucle.

 

Elles attendent les cyclistes sur les podiums, bouquet de fleurs à la main pour les récompenser. Le conseil de Paris réclame l’interdiction des hôtesses « potiches » sur le podium du Tour de France et dénonce un « stéréotype sexiste ». C’est une « représentation d’une autre époque » pour Hélène Bidard, adjointe PCF chargée de la lutte contre les discriminations auprès de la maire de Paris, Anne Hidalgo.

 

JPEG - 68 ko
Bidard

 

Cette pratique d’une femme « jeune et jolie » qui remet des fleurs au vainqueur du Tour de France et l’embrasse est la « marque de la permanence d’un stéréotype sexiste dont on ne veut plus en 2018 », a lancé Fadila Mehal, en présentant ce « vœu » voté au Conseil de Paris, au nom de son groupe Démocrates et progressistes.

 

[...]

Ce à quoi Laura Flessel, le ministre des Sports, a rétorqué au micro de France Inter, « il n’y a rien de sexiste ».

« Les jeunes filles qui accueillent les coureurs du Tour de France ne sont pas des potiches, elles ne sont pas mal utilisées. Il ne faut pas voir du sexisme partout. »

Lire l’article entier sur lexpress.fr

 

Pour Fatima Aït-Bounoua, des Grandes Gueules sur RMC, la mesure de la mairie de Paris est « contre-productive » :

 

Le palmarès hors normes de Laura Flessel :

 

La reconversion politique de Laura Flessel :

Derrière la morale féministe, l’appétit capitaliste,
lire sur Kontre Kulture

 

Les féministes contre la féminité, voir sur E&R :

 






Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Il y a eu la même polémique outre-Atlantique, en NFL, avec les "cheerleaders". Elles s’en étaient expliqué, en disant qu’elles sont suffisamment grandes pour choisir ce qu’elles font, et qu’elles ne le font pas pas à contre-cœur.
    La femme, ce petit être "fragile".

    J’ai découvert par votre biais le compte "RTL Girls" : le véritable compte du Guerrier pour la Justice Sociale (SJW en anglais), ce poison de lachouine des libertés individuelles.

     

    Répondre à ce message

  • Mais que ne dit pas cette ministre PCF rétrograde, conservatrice, grosse et anti-modernité !

    Oui sur les podium on a bien des personnes humaines possédant des chromosomes XX. Mais qu’est-ce qui lui prouve que ce sont des femmes ? Peut-être ont-elles envie d’être appelées hommes, femmes, assexuées, bisexuées, pansexuées, ou toute autre genre moderne !

    Cette ministre PCF devrait être jugée pour LGBTQ+ phobie, au tribunal, à l’échafaud directement même !

     

    Répondre à ce message

  • Honnêtement, j’ai en horreur les féministes et apparentés, en tant que musulman j’en prends plein la tronche de ces con-nes.
    Sur les filles qui donnent un bisou au vainqueur avec un bouquet de fleurs, c’est tout aussi grotesque comme image. Y a t’il un besoin si impérieux pour le vainqueur de se voir entourer de jolies filles, en quoi ça augmente ou diminue sa performance ?
    Aucun cycliste ne s’est jamais prononcé à ma connaissance sur le sujet, et les jolies filles n’ont qu’à se trouver un vrai job, au lieu de cette espèce de mascarade qui au final revient à légitimer aussi la dégénérescence dans laquelle on se trouve. Même si je dois reconnaître son côté bon enfant.

     

    Répondre à ce message

    • Cela fait des milliers d’années, dans nos cultures occidentales du moins, que la beauté est mise en avant et même recherchée et mise en place volontairement lors de rassemblements, réunions, évènements publiques.

      Il est plus humble de partager son podium avec une jeune femme que d’être seul debout comme un con, dans le désespoir d’avoir accompli l’inutile car sans jeune femme au ventre fécond, l’acte brave, héroïque ou sportif n’a aucun but.

       
    • @Silence Radio
      Vous pouvez vous les raconter à vous même ces histoires de je ne sais quelle beauté qu’on exhiberait et que l’on met en avant. Je ne connais aucune civilisation mettant la laideur au premier rang. On parle d’un truc tout con, et voilà les grands chevaux avec une identité qui se la ramènent, vous croyez que je sors d’une grotte ou quoi ?
      Trouvez moi une image des premiers vainqueurs du tour de France entourés de deux poupées, c’est vous qui êtes loin de la tradition de ce pays, vous confondez la liberté de la femme pour votre confort et son exposition à des fins marchande dont vous vous prétendez être d’une je ne sais quelle civilisation supérieure qui reste à trouver mais bien ancrée dans votre profond esprit.

       
      • Non mais j’hallucine. C’est vous qui avez précisé que vous étiez musulman en premier lieu. J’ai donc par politesse (si maladroite c’est qu’automatique), précisé entre virgule l’Occident si vous ne souhaitiez pas être inclus dans ces traditions civilisationnelles, sur lesquelles nous sommes en plus parfaitement d’accord ; la beauté en avant, la laideur pudiquement en retrait.
        Et ça vient me cassez les couilles avec l’identité !?

        De plus vous prenez le problème à l’envers. Les jeunes femmes n’avaient pas accès à ce genre de boulot dans les années des premiers vainqueurs du tour de France, c’est plutôt là qu’était le problème (si on peut dire...). Un autre commentaire le dit, les jeunes filles BÉNÉVOLEMENT portaient les fleurs aux vainqueurs dans les courses des petits villages.

         
    • Qui voudrait voir ses filles dans de telles situations à embrasser des gars qu’elles ne connaissent même pas et pour de l’argent. D’ailleurs on peut imaginer qu’elles s’en foutent de ce cyclisme de synthèse.

       
    • Qu’entendez-vous par vrai job ?
      Celui entendu à l’aune d’une autre dégénérescence que l’on nomme servitude et qui sert à gaver le CAC40 et ses congénères, enfants du Capital ?
      Oui celui empreint d’innéité, effectué avec saine passion qui apporte plus à l’âme qu’il ne rapporte au porte-monnaie quel qu’en soit le montant ?
      Peut-être qu’il y a une part de bonheur ou en tout cas de plaisir, pour ces accompagnatrices, de prêter leurs courbes éphémères aux grimpeurs et autres adeptes de la pédale. Et puis chacun sait qu’en terme de Tour de France les chiennes (de garde) aboient et la caravane (publicitaire) passe : les chiennes étant de la même maison que la caravane pour avoir mis au tapin, derrière ses rideaux, toutes leurs consoeurs, afin d’en faire des consommatrices, alors qu’elles ne se bornaient auparavant, dans la tribu des hommes, qu’aux deux plus beaux rôles de femme et de mère, aimante gardienne du foyer (au sens strict de qui conserve la flamme et la fait briller dans les coeurs : la féministe, souvent mal baisée ou impropre à l’être, ne se contentant de nous faire accroire qu’elle ne brille que dans les sexes : sous-entendu le sien, aigri, qui n’a pas vu la Lumière depuis un bail).

       
    • @Silence Radio
      Et ça vient me cassez les couilles avec l’identité !? On reste poli je ne fréquente pas le même PMU que vous.
      j’ai précisé ma religion pour me positionner par rapport au féminism-e et la décision de ne plus exposer deux jolies fille à chaque arrivée d’une étape du tour, simplement pour me désolidariser de ces hyèn-es.
      Vous me parlez des traditions de l’occident, de je ne sais quel mode de présentation et je ne sais quelle encyclopédie digne d’Omar Chérif parlant de courses de chevaux.
      Bref, si incompréhension il y a, autant pour moi si je n’ai pas été plus explicite ou plus clair. C’est le genre de sujet sans grand intérêt, tout juste bon pour créer des rancunes.

       
    • On est en train de discuter du sexe des anges ! Mais laissez ces vieilles traditions bonnes enfant se perpétrer. C’est normal, c’est de jolies filles pour le vainqueur quoi de plus naturel en somme ! Laissez les gens tranquilles, laissez-nous respirer Laissez-nous nous faire la bise et nous donner des fleurs. Incroyable ! vive la kermesse ! vive les majorettes et vive la fanfare ! Foutez-nous la paix !

       
    • Mais qu’est-ce que ça peut de faire que des étudiantes se paient leur vacances ou leur scolarité avec un petit job ? Et si elles aimaient ce métier, le vélo, les sportifs, le regard de la foule, le fait de passer à la télé ? T’es qui, un commissaire politique/religieux ? T’as un permis de distribuer les bons points sur la dignité de leur métier ?
      C’est incroyable le blocage fanatique sur les femmes chez les musulmans. Il ressort de mille manières, à travers milles prétextes (faux job, sécurité, pudeur, bienséance, dignité, utilité, convenance, la santé...), avec toujours la même solution : le retrait de la femme, sa disparition visuelle de l’espace civique. On dirait un culte du phallus. Je veux pas connaître l’initiation.

       
  • Pour la video avec Ait-Bounoua : Il n’y a rien de pire que de se retrouver entourée d’hommes féministes
    Je ne pourrais pas garder mon calme perso ! Des vrais sous-merde !!!!
    [P-S : Je suis une femme]

     

    Répondre à ce message

  • Pourquoi madame Hidalgo et autres féministes ne s’offusquent t’elles jamais du recrutement des presentatrices de BFMTV, LCI... qui ont toutes l’air d’avoir fait mannequinnat en seconde langue... apparemment il n’y a pas de place pour les grosses, moches et handicapées sur ces chaines donneuses de leçons.

     

    Répondre à ce message

  • En tout cas Mme Bidard porte bien son nom. C’est fou comme les féministes sont toujours moches et portent leur pseudo combat sur leur tronches. Elles sont en fait surtout jalouses du fait que les hommes ne s’intéressent pas à elles.

     

    Répondre à ce message

  • Encore un faux problème ! Voilà comment l’Empire travaille et divise ses ouailles ... La seule lutte qu’il faut avoir à l’esprit est la lutte des classes. C’est la seule qui rassemble et qui permet de rêver au changement. C’est eux ou nous, rien d’autre !

     

    Répondre à ce message

  • Et la fin des grosses complexées, c’est pour quand ?

    A bien y regarder, y’a que des boudins ou des lesbiennes à faire chier le monde ! C’est à dire celles qui plaisent le moins aux mecs...serait-ce une "vengeance" ?

     

    Répondre à ce message

  • Je veux des transexuels nains comme hôtesse, au nom de l’égalité - il en faut pour tous les goûts...

     

    Répondre à ce message

  • Des travs en tutu rose, des Conchita Wurst, des adeptes du "dogging" avec leur tenue en cuir et de la goudou de compétition style Caroline de Haas pour remettre les fleurs, voilà, ça ce serait du progrès.

    C’est étrange chez ces dingo.E.s ce besoin de tout salir.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents