Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : jeudi 29 juin 2017

Tour de France sexy, Marseille anti kebabs, TGV Paris-Vinci-Bordeaux

 

 

Le fait du jour est sexuellement inimaginable, éloignez les enfants : Marion Rousse, ex-hôtesse du Tour du France devenue consultante pour France 2, a réagi dans les colonnes du Parisien – dont le Groupe organise le Tour – aux propos incroyablement indécents du coureur belge Jan Bakelants. Ce salopard avait déclaré dans un journal flamand qu’il emmenait toujours sa boîte de présevatifs sur le Tour « parce qu’on ne sait jamais exactement où ont traîné les hôtesses du podium ». Autant dire toute de suite que les hôtesses sont des salopes !

 

JPEG - 233.4 ko
Marion est compétente et le reste ne compte pas

 

Comment peut-on sortir un truc pareil alors que le monde entier combat le sexisme ? C’est comme si un Allemand avait crié « vive Hitler » en 1946. Rassemblant tout son courage, Marion a contre-attaqué (attention, c’est la consultante compétente qui contre-attaque, pas l’hôtesse supersexy, ne pas confondre) :

« Honnêtement, quand je les ai lus, ça ne m’a pas du tout fait rire. Ce sont des propos assez forts et même malsains. Pour connaître les Miss podium, et pour avoir aussi remis quelques bouquets en étant l’ambassadrice du Prix de la combativité, ça ne fait pas plaisir. Les filles sont là parce que soit elles aiment le vélo, soit font des études. Je n’en n’ai jamais vues qui allaient draguer un coureur. »

 

Aussitôt, le directeur du Tour Christian Prudhomme a demandé à Jan de faire des excuses, et tout est rentré dans l’ordre. S’il peut arriver que des hôtesses qui sont là pour faire joli et faire des bisous aux gagnants suivent ces derniers dans leur chambre d’hôtel, on est en droit de se demander si les produits que certains champions se font injecter dans le cul n’ont pas de conséquences néfastes pour les dames qu’ils attrapent. En gros, parce que là on va pas tourner autour du pot (belge), est-ce qu’il est plus grave de refiler une MST à un coureur ou un cancer à une hôtesse ? Bon OK on sort.

 

 

Ce sont les Décodeurs, la bande des jeunots donneurs de leçons du Monde, assez discrets depuis qu’ils ont pris deux-trois baffes sur le Net, qui ont diffusé cette carte des départements les plus visités par le Tour. On remarque que Marseille a quasiment disparu du circuit. Pourquoi ?

Parce qu’accueillir le Tour est cher. La ville doit débourser un paquet d’oseille, et les Marseillais ne roulent pas sur l’or. Mélenchon va s’en rendre compte assez vite : y a rien à piquer (humour de droite) ! D’ailleurs, pas sûr que les habitants des quartiers Nord s’intéressent au vélo. Sauf pour en voler. Non, stop : vanne ! En vérité le foot reste le sport roi dans la cité phocéenne, et c’est normal, c’est un peu le seul. Et puis il fait trop chaud. Tout ça pour introduire la problématique des kebabs du centre-ville.

 

 

Où est le problème ? Le kebab est devenu le repas quotidien de milliers d’étudiants, travailleurs, précaires, c’est le sandwich complet du pauvre. Oui mais voilà, ces échoppes commencent à pulluler dans le centre, et dans le nouveau plan de touristisation de la ville, ça la fout un peu mal. Déjà que des restos et dancings historiques ont été rasés sur les plages, c’est pas trois kebabs qui vont arrêter les bulldozers.

 

 

Le touriste européen gras en devises est en train de bousculer l’architecture de la ville plus sûrement qu’Hitler en 1943 ! Le maire LR des 6e et 8e arrondissements veut changer l’image de son territoire.

« À Marseille, dans le centre, il y a beaucoup de boutiques de kebabs et de téléphonie. Il y en a suffisamment. Il ne s’agit pas de les faire disparaître, ils ont leur clientèle. Mais il ne faut surtout pas qu’il n’y ait que ça sur la Canebière. S’il y en a autant, je pense que c’est dû à la simplicité de leur commerce qui leur donne une marge importante, qui n’est d’ailleurs peut-être pas déclarée à 100%. »

Le maire Yves Moraine entend donc changer ça en utilisant le droit de préemption de la mairie. Ça veut dire quoi ? Dès qu’un commerce ferme, la mairie décide de qui va reprendre le local. Si c’est un kebab, c’est niet. Une autre façon de lutter contre le blanchiment du fric de la drogue ? On n’accuse pas tous les kebabs, mais la multiplication des petits commerces de bouche qui marchent au cash et sans ticket de caisse dans les quartiers chauds… hum hum ! On n’en dira pas plus, on va encore tomber pour antimarseillisme primaire, une expression que l’on vient de déposer.

Mais les Marseillais ne sont pas les seuls à prendre cher en France, il y a aussi les Bordelais. Bordeaux, c’est l’anti-Marseille en termes économiques. Une superbe ville bourgeoise, enrichie par le commerce maritime (et des esclaves). Là, un autre problème se pose : la LGV – la ligne à grande vitesse – va être inaugurée le 1er juillet entre Paris et Bordeaux, que du bonheur. Jusqu’ici, tout va bien. Ce qui suit n’est pas de bon augure : c’est Vinci et Eiffage qui ont construit les deux nouvelles lignes Paris-Rennes et Paris-Bordeaux, et qui vont prendre un péage de 3% par an. Ce qui veut dire que le billet va devenir de plus en plus cher. Et pour éviter que le client ne fuie le train, la SNCF va être obligée d’abaisser ses propres coûts, ce qui paraît difficile, car ses propres coûts augmentent sans cesse !

 

 

De plus, ces travaux ont été décidés dans un optimisme commercial béat et depuis, les choses ont pas mal changé dans le domaine du transport de particuliers : l’euro est passé par là, avec sa hausse vertigineuse des prix, le ticket moyen du TGV a explosé, les Français ont commencé à moins prendre le train, un peu plus l’avion (easyJet), beaucoup plus les cars (Macron) et encore plus le covoiturage (BlaBlaCar).

À l’arrivée, les calculs les plus optimistes donnent des rames à moitiés vides comme ces autoroutes trop chères que les Français boudent, et à raison. D’où le TGV à deux vitesses, désormais validé par le président Pépy : le Ouigo, devenu InOui, avec ses rames pourraves et ses tarifs bas, et le TGV devenu presque un luxe pour cadres (ce sont les entreprises qui payent) et retraités, qui ont du temps et de l’argent (enfin pas tous).
À nous de vous faire préférer le train ? Oui ben bonne chance, Guillaume…

 

Voir aussi :

30 juin
Un jour en France : vendredi 30 juin 2017
Adieu Loulou Nicollin, la priorité de Macron 1er, un député voilé !
19
28 juin
Un jour en France : mercredi 28 juin 2017
Rwanda/France, la rééducation nationale, Amrani/Valls
24
27 juin
Un jour en France : mardi 27 juin 2017
Les super riches, amoureuse d’un migrant, Pôle Emploi bidon, T411 à la rue
28
26 juin
Un jour en France : lundi 26 juin 2017
Xavier Niel le sauveur, Rebecca contre la chantilly, Stéphane Guillon le collabo viré
17
23 juin
Un jour en France : vendredi 23 juin 2017
La vérité sur les affaires NKM, Grégory et Hanouna
24
22 juin
Un jour en France : jeudi 22 juin 2017
Zemmour défonce (Aurore) Bergé, le cinoche Mélenchon, Macron un Roi seul ?
23
21 juin
Un jour en France : mercredi 21 juin 2017
Fête de la Musique mondiale, Starbucks aime les migrants, les multi(anti)nationales
13
20 juin
Un jour en France : mardi 20 juin 2017
Alerte canicule, alerte terrorisme social, deux morts pour la France
31
19 juin
Un jour en France : lundi 19 juin 2017
Lendemain de cuite politique
24
16 juin
Un jour en France : vendredi 16 juin 2017
La France dit adieu à Helmut Kohl, le bac d’histoire-géo, l’affaire Grégory-Bayrou
11
15 juin
Un jour en France : jeudi 15 juin 2017
Le petit Grégory rebondit, Hidalgo reine du chemsex, Booba corrige le bac de philo
37
14 juin
Un jour en France : mercredi 14 juin 2017
Sauvez Najat !, sauvez Bayrou !, sauvez l’école !
13
13 juin
Un jour en France : mardi 13 juin 2017
Musée de l’Homme antiraciste, députée LREM foireuse, Michel Onfray est Dieu
57
12 juin
Un jour en France : lundi 12 juin 2017
La mort du politique, la naissance de l’a-politique, et la victoire des mathématiques
31
9 juin
Un jour en France : vendredi 9 juin 2017
Blanquer dénajatise l’école, le boum du télétravail, Hanouna contre le CSA
10
8 juin
Un jour en France : jeudi 8 juin 2017
Taxi 5 sans Samy Naceri, Yannick Noah paye sa prune, Lefebvre balance et Griveaux blanchit
9
7 juin
Un jour en France : mercredi 7 juin 2017
Le Quasimodo de Notre-Dame, Barbier sur Macron TV, suicide paysan
13
6 juin
Un jour en France : mardi 6 juin 2017
Taddeï dans le cul chic, Dieudonné contre le Giflé (Valls), une Seconde Guerre mondiale sans guerre
11
5 juin
Un jour en France : lundi 5 juin 2017
Ruquier "cocufié" par Mélenchon, Drucker "déplacé" sur France 2, Les Enfants de la télé sans Arthur
8
2 juin
Un jour en France : vendredi 2 juin 2017
Thomas Pesquet atterrit, un Sénégalais patriote, Têtu contre les Grosses Têtes
24
1er juin
Un jour en France : jeudi 1er juin 2017
Aubenas se paye Ruffin, Tony Parker lâche Najat, la semaine de 4 jours
5
31 mai
Un jour en France : mercredi 31 mai 2017
Maxime Hamou dérape, Hanouna contre les gays, StreetPress dénonce
16
30 mai
Un jour en France : mardi 30 mai 2017
Arte antisémite ?, Blanche allume Polanski, Diane Kruger l’antinazie primaire
18
29 mai
Un jour en France : lundi 29 mai 2017
La milice Act Up primée à Cannes, la SNCF contre le public, Despentes dévisse
24
26 mai
Un jour en France : vendredi 26 mai 2017
Burkini contre nudité à Cannes, les LGBT en Corse, Ozon le cul
28

La dure vie des dragueurs, les secrets de la bonne bouffe
et le pillage du trésor national,
tout est sur Kontre Kulture

 
 






Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1756659
    Le 29 juin à 23:33 par Babar
    Un jour en France : jeudi 29 juin 2017

    Travaillant au Parisien, Marion Rousse est féministe sur ordre : le Parisien appartient à Bernard Arnault-LVMH, celui qui vend très cher les sacs Vuitton en toile cirée à des gonzesses, et qui prête des tenues à Trogneux : le Parisien se doit donc d’être féministe à tout crin .

     

    Répondre à ce message

  • #1756664
    Le 29 juin à 23:40 par mimi
    Un jour en France : jeudi 29 juin 2017

    Dans les kebabs on paie rarement avec une carte bancaire, et puis, pardon mais question hygiène ça n’est pas terrible . Boulevard Barbès on vous coupe les cheveux pour 6 euros, je suis client mais question propreté ce n’est pas terrible non plus... A Marseille on préfère ne pas voir trop de touristes vomir dans le vieux port, ça peut se comprendre...

     

    Répondre à ce message

  • #1756683
    Le 30 juin à 00:18 par Yankee98
    Un jour en France : jeudi 29 juin 2017

    Quel est l’utilité fonctionnelle de ces hôtesses visuelles partout, aussi ?

    Salons divers, congrès divers, remises de lots diverses... encore un peu et il y en aura aussi dans les tribunaux ou les préfectures, tant qu’on y est ?

    Elles donneront les tickets ?

     

    Répondre à ce message

    • #1757021
      Le 30 juin à 15:25 par Le malicieux
      Un jour en France : jeudi 29 juin 2017

      Ce qui est le plus marrant avec ces hôtesses a saveur féministes, c’est quelles valident le stéréotype de "la belle conne".
      Car nous savons tous qu’elles sont sélectionnées pour leurs personnalité et surtout l’intellect. Étrangement, il n’y a jamais de gros boudin...

      De plus, le simple fait de miser sur la plastique pour exister socialement en dit long. Ces vierges offensées qui nient l’évidence sont grotesque. J’imagine que la plupart d’entre-elles ont suivi le parcours classique du genre : concours de petites princesses, catalogue et pour finir bimbo-girl. Une vie vécue de par la plastique et soudain BOOM, "prise de conscience.

      Bien sur... Elles ne sont sûrement pas sponsorisées.

       
    • #1757207
      Le 30 juin à 18:47 par calal
      Un jour en France : jeudi 29 juin 2017

      pourquoi raler contre les belles femmes hotesses ? ca fait plaisir et en ces temps de chomage,ca fait du boulot non delocalisable et non encore remplacable par des robots. bon bien sur si on est pas dans la categorie belle et femme on peut etre jaloux de cet avantage competitif. d’un autre cote,si les mecs n’achetaient pas plus quand la vendeuse est jolie,les boites n’embaucheraient pas autant de jolies filles. d’ailleurs, est ce qu’un vendeur mec bo gosse ne fait pas du chiffre chez ces dames ?

       
  • #1756695
    Le 30 juin à 00:28 par orang
    Un jour en France : jeudi 29 juin 2017

    Les sandwiches trop secs servis dans les TGV donnent la Pépy...

     

    Répondre à ce message

  • #1756735
    Le 30 juin à 01:58 par pédale !
    Un jour en France : jeudi 29 juin 2017

    concernant Marion Rousse , selon wiki elle "est une coureuse cycliste française. Elle est l’épouse de Tony Gallopin, lui aussi cycliste professionnel et la cousine des frères David et Laurent Lefèvre ainsi que d’Olivier Bonnaire, tous trois anciens coureurs professionnels.
    En 2012, elle est devenue championne de France sur route."

    Donc elle s’y connait bien dans ce domaine, elle n’a pas été qu’ hôtesse dans le monde du vélo.
    Au final elle est même plus légitime que ces vieux journalistes dont le seul sport se résume à lire l’équipe et à encenser le tennis francais tout pourri, leur petit loisir de classe sociale supérieurs...
    Rendons lui ça.
    Mais c’est évidentr que son physique a taper dans l’œil des producteurs de france television et effectivement c’est aussi plaisant pour nous téléspectateur du moment qu’il y a d’autres intervenants spécialistes pour commenter avec elle.

    Concernant la déclaration du cycliste j’ai un gros gros doute, les hôtesses du tour de france sont vraiment de belles femmes, spécialement celles remettant le maillot jaune et franchement le coureur cycliste moderne à part deux trois sprinteur, une fois descendu du vélo les mecs ressemblent juste à des momies anorexiques. J’imagine plus ces hôtesses dans les chambres des proprio d’équipe ou des producteurs télé.

     

    Répondre à ce message

  • #1756788
    Le 30 juin à 08:16 par Tyler
    Un jour en France : jeudi 29 juin 2017

    "Les filles sont là parce que soit elles aiment le vélo, soit font des études. Je n’en ai jamais vues qui allaient draguer un coureur."

    Comme si le sport était concerné par l’aliénation humaine à la dictature fétichiste de la marchandise. Pfff, mais qu’est-ce que les gens vont s’imaginer, franchement.

     

    Répondre à ce message

  • #1756826
    Le 30 juin à 09:59 par jacques
    Un jour en France : jeudi 29 juin 2017

    ce sportif dit surement vrais ! car je ne connais pas ce qui se passe sur le tour mais à l’époque dans les années 80/90 je faisais du déplacement sur Malmedy en Belgique et bien quand il y allait avoir une course de formule 1 sur le circuit de Spa Francorchamps des rabatteurs ou "rabattrices" passaient en ville et donnaient des entrée GRATUITES

    ((donnant droit à assister à la course et avoir accès aux stands ))

    et cela uniquement aux jolies jeunes filles croisées dans la rue , aux terrasses des cafés, et toutes les serveuses entraineuses de bar de nuit (pardon toutes les HÔTESSES DE CLUBS PRIVES ) de Stavelot , Malmedy , et alentours , ces filles ""CHANCEUSES"" , elles elles avaient quasiment un passe (sans jeux de mot ;-) ) à l’année car toujours invitées et ce n’était pas pour leur connaissances en sport mécanique ou journalistiques croyez moi, la sélection était basée sur les courbes des ces dames et l’ampleur des corsages et leur esprits peu farouches ,alors si cela se faisait pour la F1 ,pourquoi pas pour les adeptes de la pédale cycliste

     

    Répondre à ce message

  • #1756883
    Le 30 juin à 11:57 par Aryana
    Un jour en France : jeudi 29 juin 2017

    C’ est vrai que les hôtesses elles donnent tout de suite envie de faire du vélo, mais c’ est mieux quand elles se taisent .En plus a cet age là "d’ ébullessence(?)" hormonale" deux verres, un pétard , ou autre, et ça finit au sprint . En tout cas on voit tout de suite les critères de sélection , pas du tout sexiste, pourquoi pas des moches ? Pas vendeur c’ est comme ça , la belle et jeune femelle aux formes tentatrices dont la principale fonction naturelle est d’ attirer le mâle reproducteur dans le piège de la vie de famille, comme la fleur carnivore enivre l’ abeille avant de l’ avaler, et cette enflammement des sens naturel et puissant est détourné, manipulé, utilisé a l’ excès , une sorte de constance dans la stimulation, qui ne dérange pas les féministes, mais dans ce monde de l’ image et de la représentation , c’ est la fille qui est belle et bonne qui fait vendre . Depuis la nuit des temps les couronnes de la gloire ont toujours été apporté par de belles jeunes filles , généralement vierges , aujourd’hui ..........

     

    Répondre à ce message

  • #1756937
    Le 30 juin à 13:47 par jacques
    Un jour en France : jeudi 29 juin 2017

    aujourd’hui en parlant de bonne femme sans rapport aucun nnooooonnnnnnn ! mais la question est faut il reprendre des moules deux fois en apprenant la mort de Simone Veille elle qui fit tant pour le génocide des embryons in vitro de par sa loi assassine pro avortement avortement = assassiner des enfants dans le ventre de leurs mères

     

    Répondre à ce message

  • #1757071
    Le 30 juin à 16:16 par redsniper06
    Un jour en France : jeudi 29 juin 2017

    Marion est compétente et le reste ne compte pas ...pour tous ces bidochons abrutis qui vont suivre le tour de France de ces bestiaux dopés jusqu’à la moelle !!!....un peu de cul et de Riri pour les vacances et puis la gueule à la rentrée quand les camarades de la C.G.T leur annonceront que l’usine a délocalisé en Pologne ou ailleurs !!!!

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents