Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le 732ème minaret de la discorde

Par Albert Ali

En 2009, j’abordais déjà lors de mon interview par Égalité et Réconciliation la question de la présence des minarets dans l’espace urbain français. Je les définissais comme une dérangeante symbolique pour les autochtones et finalement la preuve du terrible manque de réalisme des élites musulmanes dans notre pays. Objet architectural anachronique et allogène, inutile et couteux et enfin marqueur d’une identité musulmane décomposée.

Voulus par une communauté musulmane incapable de contrôler son acculturation volontaire et insensible aux enjeux identitaires, ces symboles presque phalliques, d’une forme de virilité exogène imposée à une France déboussolée, sont en vérité les ingrédients catalyseurs des tensions futures.

Trois ans plus tard, l’opération de communication réalisée par les jeunes identitaires, nous rappelle à quel point cette question, considérée à l’époque comme superflue par certains de mes lecteurs musulmans – surtout les élites des mosquées – est particulièrement symptomatique et cristallise les contradictions de la présence musulmane en France.

 

JPEG - 21.8 ko
Audience nationale pour le prix d’une banderole

 

Prendre le TGV pour Paris, en passant près du Futuroscope, nous offre désormais au cœur de nos panoramas ruraux, endommagés par le complexe agro-chimique : le 732ème minaret de la discorde, perçant l’horizon tel un missile prêt à décoller. Il écrit comme un stylo géant les chroniques d’un clash des altérités qui s’annonce, peut-être, irréversible ?

Tentons par notre plume, entre gens encore raisonnables, d’y voir plus clair. Peut-être que les protagonistes de cette nouvelle bataille de France (celle des symboles ou de la survie ?) sauront tirer les leçons et échapper aux marionnettistes qui se délectent du spectacle pré-déflagration civile qui s’annonce. Conflit ultime, que nous pouvons encore éviter, au risque de faire le grand bonheur du petit coq chétif de notre si sincère rabbin venu d’Ouzbékistan, l’ex-tankiste de Tsahal en 1982 au Liban, Rav Ron Chaya.

Une action condamnable ?

Tout le monde aura compris que l’opération de communication lancée par les identitaires est terriblement réussie. Au-delà des simagrées des élites politiques et des pleurnicheries des dirigeants musulmans criant à l’islamophobie, personne ne peut nier d’un point de vue purement factuel, pour le prix d’une banderole imprimée sur bâche en quadrichromie, qu’ils ont produit un événement médiatique d’une ampleur incontestable. Si seulement les musulmans étaient capables de communiquer aussi efficacement !

On peut reprocher aux identitaires, en plus de leur racialisme inefficace, de créer une tension supplémentaire sur la question de l’islam, mais argumenter sur la dimension illégale de leur action ou sur leur violence à propos d’un lieu de culte est dérisoire.

Personne ne peut nier que cette forme de militantisme politique rejoint naturellement, avec la même efficacité, celui des écolos de Greenpeace capables de se parachuter illégalement sur une centrale nucléaire, ou celle d’Act Up habillant d’un préservatif géant l’obélisque de la Concorde ou la statue de la Liberté qu’ils ont aspergé de sang. Nous n’avons point entendu les musulmans, à cette époque, condamner une publicité si ostensible pour la fornication sous latex !

 

JPEG - 29.5 ko
Opération d’Act Up en 1993

 

Aujourd’hui les enfants, musulmans ou pas, ont droit dans les écoles de la République à des audiences avec l’infirmière libertaire, qui peut administrer à nos filles mineures et à notre insu la pilule du lendemain ou renvoyer les jeunes de banlieue plein de testostérone vers le distributeur de préservatifs du lycée.

Mais ces avancées sociétales irréversibles n’émeuvent point nos élites musulmanes, plus promptes à se plaindre que leurs mosquées-cathédrales – symboles des ors du pouvoir califal qu’ils incarnent – soient « souillées », histoire de mieux se victimiser.

En 2008, c’est plus de 9 500 élèves reçues par les infirmières scolaires et 324 000 mineures qui sont passées en pharmacie pour apprendre à forniquer sans risque. Mais de cette dislocation morale par le bas, nos dirigeants musulmans adeptes de la jurisprudence des priorités n’ont que faire. Ils devraient pourtant relire cheikh Al Qardawi, l’inventeur de cette pensée des priorités en islam. L’occupation d’un chantier par des jeunes identitaires en colère, est semble-t-il plus grave pour eux, que la consommation massive de produits contraceptifs pour mineurs (sic) !

Encore une fois, avec quelles catégories pensons-nous notre réalité ? Sommes-nous partie prenante du système ou avons-nous une alternative crédible à proposer aux français ?

Poitiers, ou le symbole confisqué

Le choix de Poitiers est de toute évidence judicieux et d’une pertinence certaine. Nos élites musulmanes reprocheront facilement aux identitaires de faire appel à la figure de Charles le marteau, qui arrêta les premiers arabo-musulmans de France au VIIIème siècle.

De ce point de vue, la contradiction des dirigeants musulmans est encore une fois surprenante. Eux-même n’ont pas hésité, dans leurs appels aux dons nationaux et internationaux, à rappeler que Poitiers fut le point d’arrêt de la conquête musulmane en terre européenne, histoire de flatter un peu plus les sentiments nostalgiques de l’âge d’or musulman, afin que les richissimes donateurs du Golfe se persuadent encore plus de soutenir ces projets de construction, avec leurs maléfiques pétrodollars, qui ont apporté la malédiction à la vie traditionnelle ante-pétrole des bédouins de la péninsule arabique. Double discours, double figure historique pour une histoire mythifiée par tout le monde, par chacun des deux bords.

Le mythe de Poitiers, malencontreusement pour nos identitaires à la recherche d’une figure tutélaire et malheureusement pour nos musulmans épris de revanche, n’a pas eu lieu selon la version relative de l’histoire officielle. Catherine Rouvier, dans son Gustave Le Bon, préfacé par Paul-Marie Couteaux, nous rappelle comment ce génie français avait anticipé avec tant d’avance, la question du discours et du public, son Psychologie des foules étant précurseur en la matière.
Il serait sage pour tout le monde de revenir aux écrits de cet esprit universel, pour comprendre la manipulation des foules contemporaines, la manipulation des peuples et communautés à l’heure de la mondialisation.

Le Bon nous rappelle avec intérêt comment : « Le séjour des Arabes en France, plus de deux siècles après Charles Martel, nous prouve que la victoire de ce dernier n’eut en aucune façon l’importance que lui attribuent tous les historiens. Charles Martel, suivant eux, aurait sauvé l’Europe et la chrétienté. Mais cette opinion, bien qu’universellement admise, nous semble entièrement privée de fondement [1]. »

Imaginer, de part et d’autre de nos protagonistes du 732ème minaret de la discorde, que Poitiers ait cette importance est une erreur d’appréciation historique, une tentative de fantasmer un épisode somme toute mineur (un point de détail ?) de l’histoire de France. Même l’excellent Bernard Lugan s’y méprend. Deux siècles après leur supposée éviction des terres franques, les sarrasins perdirent le col Saint-Bernard dans les Alpes (938) et sont encore bien positionnés avec des alliances solides dans la partie sud de la France. Ce qui met fin à l’idée d’une France et d’une Europe de l’Ouest expurgées des sarrasins après 732. Ravivons plutôt dans l’histoire de France les épisodes à même de nous permettre de tisser des liens avec nos contemporains, plutôt que de chercher le mythe guerrier comme catalyseur du conflit.

Nos masjid-églises ou l’anthropologie du lieu de culte, pour des mosquées franco-compatibles

Pour achever notre propos, nous proposons au titre de conseil architectural à nos constructeurs de masjid – littéralement : lieu de prosternation – si avides d’espaces cultuels, de créer une véritable dynamique de civilisation. S’intéresser avant de construire leurs masjid-mosquées, à la géographie des espaces sacrés et à l’anthropologie du lieu de culte. Ils pourraient aisément conclure, qu’ils ont un rôle primordial pour ressusciter le travail traditionnel de la pierre française, revaloriser les techniques ancestrales des bâtisseurs d’Églises d’antan, en construisant des mosquées sur la base des plans des églises.

Pourquoi pas en créant des chantiers traditionnels médiévaux à l’instar du château de Guédelon ?

Si nos élites musulmanes veulent communiquer comme des pros, pourquoi ne pas lancer des chantiers médiévaux pour construire en partenariat avec les services de l’Église, des lieux de culte musulmans selon les plans et principes architecturaux du culte français dominant ? Ce serait un rendez-vous œcuménique extraordinaire, une proposition de pont avec l’histoire, une forme de résistance au mondialisme, une bataille remportée contre la modernité et la constitution d’un symbole fort, pour l’avènement d’une théologie musulmane de la sédentarisation, afin d’épouser définitivement la constitution mentale française.

Aujourd’hui, ce qui intéresse nos dirigeants musulmans, c’est d’engouffrer des millions d’euros dans des projets pharaoniques inutiles (des piscines dans les mosquées (sic) !) sans réfléchir à ces considérations éthiques, historiques et sociales.

Le minaret français, est tout simplement un clocher, qui possède historiquement les mêmes fonctions militaires, rituelles et sociales, déjà repris par les chrétiens auprès des païens ; il ne manque plus qu’aux musulmans de France de perpétuer cette tradition architecturale du bâtiment cultuel, européen et français.

La mosquée française doit, selon moi, ressembler trait pour trait aux églises.

 

JPEG - 26.2 ko
Église copte en Égypte

 

JPEG - 54.7 ko
Église de Dali en Chine

 

Comme les églises coptes et monastères d’Orient empruntent la quasi-totalité des modèles architecturaux aux mosquées orientales, les églises chinoises et mosquées d’Asie se ressemblent trait pour trait à l’exception de quelques signes distinctifs.

De grâce, musulmans de ce pays, quand allez-vous comprendre que nous sommes irrémédiablement exogènes dans la psyché populaire ? Comment comptez-vous effacer 1000 ans de discours officiels anti-mahométans, 200 ans de domination d’une République toujours laïcarde, maçonnique et anticléricale quand il s’agit d’islam ?

On ne pourra le faire sans une communication de haut niveau, une communication si révolutionnaire qu’elle peut inverser le choc des images et la manipulation des masses (cf. G. Le Bon), fondée sur notre intérêt sincère avec l’histoire et l’anthropologie de la France. Notre envie d’être les ancêtres contemporains des futurs Français musulmans, héritiers de la terre de leur pères par la volonté divine, donc futurs Français musulmans pouvant littéralement parler de leur « patrie », créée par nous autres, les morts de demain !

 

JPEG - 37.1 ko
Église du Calvados, sans croix et avec des vitraux calligraphiés, une excellente mosquée

 

Si l’on veut que nos lieux de cultes, nos espaces du sacré soient compatibles avec le logiciel français, ouvrons des chantiers médiévaux, pour construire selon les traditions des bâtisseurs et du compagnonnage nos masjid-églises, lieux du culte monothéiste pur, ou l’on pourra se recueillir cinq fois par jour vers la Mecque sans craindre le réflexe xénophobe légitime car naturel chez tous les peuples de la Terre.

Vite, avant que l’Anders Breivik français, actuellement en stage de formation dans un sous-sol d’obscurs services, ne vienne par son tir précis tous nous faire taire !

Lille, le 25 octobre 2012

Albert Ali

Notes

[1] La Civilisation des Arabes (1884), Gustave Le Bon, éd. La Fontaine au Roy, 1990, p. 236

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #249285
    le 28/10/2012 par Seber
    Le 732ème minaret de la discorde

    Des églises transformées en mosquée, finalement, ce n’est certainement pas pire qu’en restaurant (fast-food inclus ?) ou boîte de nuit (sans parler d’autres genres...). Un lieu de culte qui reste un lieu de culte et qui permet la préservation de notre patrimoine m’apparaît comme une double quenelle à la gueule de certains.
    Et pourquoi pas les deux conjointement sous le même toit ? Il y a de la réconciliation dans l’air.

     

    • #249335
      le 28/10/2012 par Albert Ali
      Le 732ème minaret de la discorde

      Cher Seber,
      Il ne s’agit pas de transformer des églises en mosquée, mais de construire sur la base des principes et des plans architecturaux des églises françaises, le mosquées nationales !


    • #249350
      le 28/10/2012 par Jérémie
      Le 732ème minaret de la discorde

      « Et pourquoi pas les deux conjointement sous le même toit ? Il y a de la réconciliation dans l’air. »
      Pour qu’il y ait des disputes sur le sexe des anges ?

      Chacun chez soi semble être une meilleure attitude pour coexister sans se gêner mutuellement. Cela vaut aussi bien pour les lieux de culte que pour les pays, "un peuple, une terre".


    • #249373
      le 28/10/2012 par Viaticum
      Le 732ème minaret de la discorde

      Et pourquoi pas les deux conjointement sous le même toit ?



      Absolument !
      En plus, il y a des précédents avec les dizaines d’églises en Alsace partagées depuis Louis XIV entre les cultes catholique et protestant ... Et qu’on ne vienne pas me dire que "c’est pas la même chose" : il y avait sûrement plus d’antagonismes et de tensions entre villageois catholiques et protestants au XVIIe siècle (mariages mixtes quasi-impensables etc.) qu’entre Cathos et Musulmans de base dans la France d’aujourd’hui ...


    • #249407
      le 28/10/2012 par K. Markale
      Le 732ème minaret de la discorde

      Une église est un espace consacré ce qui implique une cérémonie longue qui va modifier la nature de l’espace en faire un lieu particulier. Un même espace ne peut donc en aucun cas être partagé avec une autre religion qui par définition n’est pas dans la vérité et entrainerait donc une profanation. Seuls des fidèles orthodoxes ou de certaines églises chrétiennes d’orient peuvent participer et être en accord avec les cérémonie catholiques.


    • #249414
      le 28/10/2012 par Marteau
      Le 732ème minaret de la discorde

      Sous le même toit ? Oh oui, avec des fleurs dans les cheveux, et des guitares !
      tu connais mal l’Islam...pointe toi avec un crucifix, ou une statue de la vierge,"sous le même toit" et tu verras au résultat.
      Question architecture, par contre 100% d’accord avec ce qui est dit dans l’article ; sauf que c’est pas demain la veille...


    • #249415
      le 28/10/2012 par Mohand
      Le 732ème minaret de la discorde

      Voyons Albert, moi lorsque j’ai vu ce minaret j’ai tout de suite pensé au clocher d’une église post-romane ! Et puis sais-tu que les églises sont bâties sur la base d’une croix ? Tu ne vas tout de même pas demander aux musulmans de faire des mosquées en forme de croix...


    • #249440
      le 28/10/2012 par Touiteur moins le quart avant Jésus Christ
      Le 732ème minaret de la discorde

      Albert Ali ne propose de récupérer les églises pour en faire des mosquées, mais de bâtir des mosquées neuves sur la base architecturale des églises et avec les techniques médiévales aujourd’hui presque disparues.

      L’œcuménisme est le piège dans lequel il ne faut tomber ! Dire que tout se vaut c’est dire que tout ne vaut rien ! Je suis catholique traditionaliste (j’ai horreur de préciser traditionaliste car pour moi un vrai catholique est forcément gardien de la tradition) et je ne peux me résoudre au fait que l’islam vaut la chrétienté ... L’islam est évidemment une création divine, c’est un mystère pour moi, je ne cherche particulièrement à en savoir plus même si j ’étudie un peu l’islam pour le comprendre mais je m’inscrit en faux devant ceux qui pensent que tout ce vaut, et idem pour des musulmans qui penseraient que le catholicisme vaut aussi bien que l’islam.
      La foi c’est ce qu’un croyant a au dessus de tout ... et l’œcuménisme comme la liberté religieuse de Vatican II dit tout le contraire.
      La France est une terre chrétienne, elle est née du baptême de Clovis et est en cela fille ainée de l’église en plus d’être un royaume. La république laïcarde maçonnique n’est qu’une petite parenthèse qu’il nous tarde de refermer car ce n’est pas elle qui va accueillir l’islam à bras ouvert après avoir détruit la foi catholique des français, son clergé et ses édifices !
      L’espoir et le salut de la France sont dans un royaume catholique protecteur des hommes de toutes confessions et je félicite Albert Ali pour cette intervention qui me plait beaucoup ! Farouche opposant à la construction de mosquées orientales défigurant par pur prosélytisme notre paysage au même titre que les œuvres hideuses d’architectes débiles et faussaires (centre Pompicsou, grandes surfaces, building, ...), je suis très séduit par cette idée du retour à la tradition des bâtisseurs ... Il est grand temps que la pierre de taille, les charpente de bois et les tuiles d’ardoise remplace le béton et le PVC, ne serai-ce que pour s’inscrire dans l’histoire !


    • #249612
      le 29/10/2012 par Moi, Peter Sellers
      Le 732ème minaret de la discorde

      @marteau, désolé mais il y a précédent en Islam. En effet conjointement, sous l’invitation du prophète et dans sa mosquée, il y a eu des processions chrétiennes.
      Il y a une chose assez simple... pourquoi un musulman gaulois qui voudrait construire une mosquée s’inspirerait d’une architecture orientale ? Pourquoi ? Si je construit une maison au pays basque je doit peindre mes volets en bleu car mes vacances sur la cote d’azur m’influence ? C’est plein de bon sens... Quand ont fréquente les mosquée on peut constater qu’il y a beaucoup de couple mixe puisque beaucoup d’enfants ressemble à des gaulois... Il faut être réaliste ces musulmans de demain ethniquement seront plus proche des européens que des africains...
      Concernant les constructions en pierre : cela peut s’avérer très couteux... Les chantiers volontaire peuvent être une excellente idée... À défaut d’avoir beaucoup de ressource financière (si on refuse ethiquement les pétro-dollars) la
      main d’œuvre volontaire c’est pas ce qui manquerais... Quelques maçons expérimentés pour encadrer... Guèdelon est un bon exemple.


  • #249331
    le 28/10/2012 par Bernard
    Le 732ème minaret de la discorde

    Cher Albert Ali
    Il n’y a plus d’art religieux chrétien traditionnel en France , les églises modernes sont des hangars bisounours salle de meeting, l’art sacré et son savoir intemporel bien connu au Moyen Age n’intéresse plus les clercs depuis la Renaissance. Les terres d’Islam connaissent le même phénomène de sécularisation, on a le kitch wahabite dysneyland. Il est de toute nécessité spirituelle de retrouver les racines communes de l’art chrétien et musulman qui a fleuri à Bagdad à Cordoue à Cluny à Vézelay non pour pasticher mais retrouver l’ntelligence sacrée des nombres ... Merci pour les photos mais qui sont malheureusement des exceptions. La Foi qui ne s’enracine pas dans une réelle culture du Beau est abstraite ; Je me souviens d’avoir prié dans la vieille ville de Jérusalem où le son des cloches byzantines se mêlait à celui du muezzin... Je ne conçois pas de société harmonieuse hors du sacré, l’architecture peut être le lieu d’une réconciliation si elle retrouve son savoir sacré... jeunes gens catholiques et musulmans renouez avec le Compagnonnage


  • #249347
    le 28/10/2012 par dan07
    Le 732ème minaret de la discorde

    Excellent article ! J’avais justement eu la même réflexion sur la question après avoir vu les images des identitaires devant l’énorme minaret. (Enfin... Soral en avait déjà parlé il y a un petit moment je crois, ceci a pu expliquer cela...)

    Quoiqu’il en soit, je suis peut-être athée, mais j’aime la France, et j’aime son patrimoine culturel et architectural. Aussi je déplore que beaucoup de magnifiques églises soient laissées à l’abandon faute d’argent, et je serais ravi que des nouvelles bâtisses semblables soient construites par des musulmans, pour des musulmans. (ou bien que des musulmans se "réapproprient" des églises, en coopération avec les autorités catholiques bien sûr : ce serait une solution qui pourrait finalement être avantageuse pour beaucoup de monde)


  • #249371
    le 28/10/2012 par Lila
    Le 732ème minaret de la discorde

    Bravo M. Albert Ali. C’est exactement ce qui a été dit par Camel Bechik au colloque Fils de France hier, samedi. Chacun de votre coté, vous faites entendre une voix qui fait chaud au coeur car elle est pleine de bon sens.


  • #249426
    le 28/10/2012 par Moh
    Le 732ème minaret de la discorde

    Y a un réel problème avec les dirigeants des mosquées qui sont en général des blédards.
    Ils ont fait leur temps et doivent laisser leur place ou dégager.
    Les jeunes éclairés doivent prendre leur destin en main.
    Le contexte français pour ces blédards financés et contrôlés par les ambassades d’origines (avec la bienveillance de certaines institutions nationales), ils n’y comprennent rien (grille de lecture du bled mixée à un complexe du colonisé) et s’en foutent par ailleurs.

    Toutes les mosquées sont des associations. Les dirigeants doivent (obligation légale) être élus lors des AG...à bon entendeur.


  • #249431
    le 28/10/2012 par epsi
    Le 732ème minaret de la discorde

    Magnifique article, qui rayonne d’intelligence et donne un peu d’espoir dans cette époque de bêtise mondialiste et marchande. En tant que catholique, l’idée des mosquées ressemblant à des églises traditionnelles me paraît une excellente façon de réaliser la réconciliation nationale. Par contre je ne sais pas si cette idée ferait un gros score chez les musulmans ? Je parle évidemment des musulmans de tous les jours qui ne connaissent pas E&R.


  • #249432
    le 28/10/2012 par anonyme
    Le 732ème minaret de la discorde

    pardon, et les "buildings" (comme ceux qui saloppent le paysage parisieRolandn par exemple, pour ne pas parler des autres !) ça n’est pas des "Objet architectural anachronique et allogène" peut-être ?
    Je crois que si la France est morte ce n’est pas à cause des musulmans ni des, quelques, mosquées, mais ce serait plutôt dans cette autre direction qu’il faudrait regarder.

     

    • #250272
      le 29/10/2012 par dédé75
      Le 732ème minaret de la discorde

      Un "building" allogène ? l’appellation peut-être mais la conception architecturale est typiquement européenne du 20è siècle, même aux USA qui, ne l’oublions pas, sont une émanation de l’Europe et de tous ses peuples et donc français inclus. New-York, porte d’entrée des européens sur le "nouveau continent", est la ville la plus européenne des USA, la démesure en plus.


  • #249448
    le 28/10/2012 par Talion
    Le 732ème minaret de la discorde

    Imaginez un instant une mosquée construite suivant les principes architecturaux de l’art gothique rayonnant... Ça ça aurait de la gueule !...


  • #249449
    le 28/10/2012 par epsi
    Le 732ème minaret de la discorde

    Autre vérité cinglante de cet excellent article : le silence incompréhensible des français musulmans sur la déferlante de mesures sociétales soi-disant "progressistes" : mariage homo, avortement, éducation sexuelle à l’école (prévention du "machisme", introduction à l’homosexualité). C’est tout de même une cause d’indignation plus légitime que quelques dessins provocateurs dans une feuille de choux destinée à quelques lecteurs bobos anti-cléricaux.

     

    • #249506
      le 28/10/2012 par Mohand
      Le 732ème minaret de la discorde

      Bah les musulmans s’en prennent tellement sur la gueule qu’ils ne parlent plus sur rien ! Si vous ajoutez à ça le fait que 80% de leurs concitoyens les détestent vous comprenez le mutisme ! En fait les élites craignent que les musulmans réveillent la sensibilité religieuse de leurs concitoyens. C’est pour cela qui leur en mettent plein la gueule et vont jusqu’à inventer de toutes pièces des pseudo filières jihadistes !


    • #249692
      le 29/10/2012 par dédé75
      Le 732ème minaret de la discorde

      Je crois que vous n’avez toujours pas compris pourquoi depuis plus de 40 ans ils ont fait venir et continuent toujours de faire venir autant de maghrébins et autres africains musulmans en France...


    • #249724
      le 29/10/2012 par Moi, Peter Sellers
      Le 732ème minaret de la discorde

      Dédé, sérieusement as the saying goes : " there is no use crying over spilt milk ". Ce qui est fait est fait il faut aller de l’avant. L’essentiel c’est bien qu’on inverse la tendance et que l’anti-immigrationisme (ne pas vouloir de l’immigration programmé de demain) devienne un sentiment "raisonnable". Et puis je te signale que rien n’est perdue d’avance. L’arrêt immédiat de nouveaux pauvres, l’enracinement culturelle de ceux présent... Est sûrement leur plus grande frayeur... Demain des entrepreneurs ici de nos terroirs pourraient développer des liens d’échanges avec les pays d’origines de leurs parents. Là ce sera la France qui deviendra une chance pour l’Afrique.


    • #249822
      le 29/10/2012 par Mansur
      Le 732ème minaret de la discorde

      Pourquoi ce silence ? Parce que la plupart ne considèrent pas la France comme leur pays, et en conséquence n’en ont rien à faire de la voir sombrer dans la décadence. Certains Algériens revanchards s’en réjouissent même (vécu)...


    • #250441
      le 30/10/2012 par Moi, Peter Sellers
      Le 732ème minaret de la discorde

      Mais non Mansur, c’est pas les nombreux tordus le problème...
      La vraie question : il n’y a aucun verset du Qur’an concernant la Barbe, et deux versets faisant peut être allusion au voile dont les femmes se couvrent les cheveux. Par contre il y a il me semble 70 fois le mots RIBAH (intérêt/usure) dans le Qur’an. L’usure y est strictement interdite. Pourquoi les sujets qui font toujours débat sont le voile et la barbe ? Les premiers coupables sont les détracteurs de l’Islam qui ettablissent l’agenda en ne traitant que ce qui les intéressent : la visibilité (voile et barbe...). Les seconds coupables sont les musulmans qui dans la vaste majorité tombent dans le panneaux en se faisant dicter les sujets de polémiques... Osons imaginez une figure charismatique de l’Islam français à l’époque qui aurais eu la clairvoyance de dire que l’usure est un danger plus important que
      l’interdiction du voile... Si chaque musulmans qu’on questionnais à l’époque avais répondu que l’interdiction du voile c’est du pipi de chat à coté du danger sociétale que représente l’usure...
      Les musulmans n’existent que dans la RÉACTION aux événements... Ils ne sont pas dans l’ACTION c’est à dire à l’origine de l’événement...


  • #249469
    le 28/10/2012 par pseudonyme
    Le 732ème minaret de la discorde

    C’est le bon sens même, j’espère que vous serez écouté !


  • #249480
    le 28/10/2012 par rayan
    Le 732ème minaret de la discorde

    Merci Albert Ali, merci E&R.
    L’esprit E&R c’est aussi Sheik Imran Hossein qui dit : Lorsque les musulmans reprendrons Constantinople (Istanbul), ils devraient rendre l’église Sainte Sophie aux chrétiens.

     

    • #255031
      le 05/11/2012 par Guiyaumed
      Le 732ème minaret de la discorde

      Intéressante idée. Et quand les chrétiens reprendront l’Espagne, ils rendront la mosquée de Cordoue, le palais de l’Alhambra et bien d’autres monuments dont de nombreuses mosquées d’Al-Andalous... Ah mais non, les chrétiens sont déjà en Espagne et c’est eux qui ont transformé ces mosquées en cathédrale (le mélange, pour Cordoue par exemple, est moche au passage).
      Au passage, Sainte Sophie est un musée depuis presque 1 siècle.


  • #249592
    le 29/10/2012 par pH02
    Le 732ème minaret de la discorde

    Vite, avant que l’Anders Breivik français, actuellement en stage de formation dans un sous-sol d’obscurs services, ne vienne par son tir précis tous nous faire taire !



    C’est précisément l’inverse qui s’est produit. Son attentat a permis de clore pour de longues années le débat sur l’immigration et, par voie de conséquence, sur l’islam. Breivik a créé le consensus contre lui.

    Vous devriez - selon toute logique - prier pour qu’un Breivik français décrédibilise à son tour l’impérieuse nécessité de la sauvegarde de notre identité.

     

    • #250446
      le 30/10/2012 par Moi, Peter Sellers
      Le 732ème minaret de la discorde

      @pH02,
      c’est ça le problème avec vous les identitaires vous avez vraiment pas le niveau. Les gens sur E&R sont anti-immigrationistes. Et c’est pas d’aujourd’hui que les racistes sont des alliés objectifs des pro-immigrationistes...


  • #249619
    le 29/10/2012 par Félix
    Le 732ème minaret de la discorde

    Ça commence VRAIMENT à me gonfler en ce moment de voir des (sic) partout....
    J’en ai même repéré un ou deux à moitié douteux dans Comprendre l’empire.

    Pour rappel :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Sic

    Ici : pas de citation => pas de (sic).

    Si l’auteur pense vraiment que le lecteur est trop stupide pour détecter une bonne grosse ironie, il n’a qu’à mettre un "LOL". Mais pas un (sic), par pitié !


  • #249698
    le 29/10/2012 par PHILOTHEE
    Le 732ème minaret de la discorde

    Merci pour cet article. Enfin un musulman capable de réfléchir sur les priorités. Comme vous le dites bien dans l’article ,les musulmans seront toujours perçus comme une entité étrangère car ils sont incapables de se fondre culturellement. Nous (musulmans) préférons pleurnicher sur notre sort au lieu de nous remettre en question. Jamais un dirigeant du CFCM ne s’est offusqué des publicités indécentes dans la rue, jamais un dirigeant du CFCM n’a condamné l’immoralité sans cesse croissante,jamais un dirigeant du CFCM n’a critiqué le prêt à intéret, jamais un dirigeant du CFCM n’a regretté l’éclatement de la cellule familiale .Au contraire, alors que Dieu swt nous enjoint EXPLICITEMENT de ne pas commettre de "fassad" sur terre c’est à dire semer la corruption et le désordre sous toutes ses formes (familial, sexuel, social, économique, politique), nous y apportons notre concours ! En effet, les musulmans qui ,dans leur grande majorité ont voté Hollande ,ont dit oui à la domination de l’empire économique usurier et satanique, et au mariage homosexuelle. Oh musulmans que sommes nous devenus ! Arretons de mendier et de pleurnicher, soyons raisonnable et courageux.

     

    • #249857
      le 29/10/2012 par Kratos Wright
      Le 732ème minaret de la discorde

      Ce que tu ne dis pas c’est que la majorité des musulmans ne se sentent pas représenté par le CFCM ou autre organisation. Les musulmans du quotidien condamnent publicités indécentes dans la rue, l’immoralité, le prêt à intéret et l’éclatement de la cellule familiale.

      Même les musulmans les moins pratiquant et le plus dans les pêchés sont conscients de ces problèmes. Il faut arrêter d’analyser la pensée général des musulmans à travers des organisations qui n’ont aucune légitimité.

      Et concernant le vote à gauche, faut savoir qu’une granede partie des musulmans ne votent pas pour diversent raisons, quand à ceux qui votent à gauche, je pense même pas qu’ils sachent ce que contient le prgramme politique du PS, car le système leur à mis das la tête que la gauche = pour les pauvres/peuple.


  • #249719
    le 29/10/2012 par Laymk
    Le 732ème minaret de la discorde

    Je suis musulmane et moi même, je ne vois pas l’intérêt de mosquées cathédrales de type oriental, car elles coûtent cher, notre communauté n’est pas très fortunée et notre religion s’oppose au gaspillage et elles ne nous ressemblent pas.
    Par contre, son idée de prendre pour exemple les églises médiévales comme modèle est pour moi révoltante ! Pourquoi ne pourrait-on pas innover et construire des mosquées au style architectural moderne dans l’air du temps ou même avant-gardiste pourquoi pas ? non ! Il faudrait se replonger dans des "des chantiers médiévaux" une architecture qui n’est plus d’actualité pour qu’enfin... on nous aime bien...
    Est-ce que le but d’une mosquée est d’avoir un style qui plait aux non-musulmans ou bien a-t-elle pour but de nous permettre de nous rassembler pour pouvoir prier ensemble Dieu l’Unique ?
    Pour moi cet article pose de bonnes questions mais fait fausse route, les mosquées sont fréquentées en grande partie par des jeunes, nés en France, ils sont d’origine maghrébine, Afrique noir, asiatique, français dits de souche, etc. Alors il nous faut des mosquées qui nous ressemblent ni orientales, ni médiévales, qui ressemble à la France d’aujourd’hui !!!

     

    • #249778
      le 29/10/2012 par Titus
      Le 732ème minaret de la discorde

      La France d’aujourd’hui est américanisée et sionisée à outrance, elle ne tient plus que par l’inertie des siècles passés qui ont fait sa grandeur.


    • #250269
      le 29/10/2012 par demitrius
      Le 732ème minaret de la discorde

      Puisque maintenant on peut faire du ski dans son salon, du golf, du tennis, du bateau, etc, etc.... la modernité serait que chaque musulman fasse sa prière chez lui, d’ailleurs l’islam l’y autorise, il n’y a pas besoin de lieu de culte. En plus, je ne vois pas pourquoi, il est interdit de construire un chalet canadien en Provence, car les services de l’architecture nous l’interdisent, donc des mosquées en France, et avec minaret en plus, c’est une hérésie : La France est chrétienne, tendance catholique. Alors, SVP, les religions, si vous pouviez nous foutre la paix, ça nous ferait des vacances !! Inquiétez-vous plutôt de ceux qui attisent ces points précis pour déclencher des guerres de religions avec le plaisir de compter les points !!! Les religions n’étant que des hypothèses, doivent rester privées et chez soi !!


    • #250645
      le 30/10/2012 par Mansur
      Le 732ème minaret de la discorde

      Ton commentaire m’a énervé.
      En gros d’après toi, musulmans= jeunes, modernité, architecture "avant gardiste", "France d’aujourd’hui", etc. (et pourquoi pas rap pendant que t’y es ?). Bref musulmans = mondialisme.
      Tandis que non-musulmans= architecture médiévale, plus d’actualité, etc. Tradition ("ringarde" d’après toi apparemment).
      Tout ça pue l’idéologie libérale mondialiste. Mais ce n’est pas de ta faute, on est tous plus ou moins formatés par le système.
      En tout cas moi, je suis arabe, musulman, et je suis fier d’aimer l’architecture médiévale et de vomir sur la modernité.


    • #250840
      le 30/10/2012 par Moi, Peter Sellers
      Le 732ème minaret de la discorde

      @Mansur, en angleterre à Birmingham (comme d’autre ville) fin des années soixante les architectes modernistes on détruit le centre ville, de belles et grandes maisons victoriennes pour refaire du neuf... Avec des matériaux aussi pauvres que leur réflexions ils ont tous bétonnés... ça ressemble à un vieux centre commerciale des années 70 décrépit qui tombe en ruine... La ville la plus moche au monde... "black sabath" en plus de travailler dans le vacarme des usines métalurgique y on inventé la musique hard rock... Bien que c’est le seul groupe de hard que j’apprécie (musicalement)... ce mouvement musical à fait beaucoup de déséquilibrés... Comme le rap d’ailleurs.

      Ps : le prince de galles Albert, apparemment influencé par des maitres soufis anglais (guénonien) à beaucoup milité un temps pour "la tradition" en architecture. Donc oui notre but c’est de contrer le modernisme (Qui est devenu mondialisme) anti-tradition... il faut reconnecter les fils quand c’est possible...


  • #249816
    le 29/10/2012 par karimbaud
    Le 732ème minaret de la discorde

    @laymk..........c’est l’idée que vous inspirent nos magnifiques églises médiévales qui moi, me semble révoltante !....à l’heure de la "religion" du mauvais goût vous voulez rajouter une couche de laideur supplémentaire en édifiant des ersatz de lieux de cultes "modernes" pour gens incultes !!....alors même qu’il faudrait raccrocher le peuple de France à ce supplément d’âme que furent et sont encore les constructions sublimes de nos ancêtres.....on croit rêver...


  • #249837
    le 29/10/2012 par Mansur
    Le 732ème minaret de la discorde

    Excellent article, beaucoup de choses y sont dites. Concernant l’absence de réaction des musulmans français face à la décadence libérale-libertaire de notre société entraînant fornication de masse, etc. je la perçois comme un signe du faible attachement à la France qu’ont la plupart d’entre eux. En effet, ils considèrent rarement la France comme leur pays, donc pourquoi se soucieraient-ils de sa décadence ? Imaginez maintenant que des mouvements gaucho-dégénérés commencent à s’en prendre aux pays d’origine de ces mêmes musulmans... Là leur réaction serait toute autre...
    Concernant les mosquées construites avec les méthodes médiévales et selon les canons architecturaux européens, je suis entièrement pour. D’ailleurs l’allusion à Guédélon m’a fait plaisir car je compte participer à cette construction depuis longtemps. De tels projets de construction de mosquées seraient fabuleux, et j’y prendrais immédiatement part. Malheureusement ça tient plus de l’utopie que d’autre chose...


  • #250228
    le 29/10/2012 par Jean-Pierre
    Le 732ème minaret de la discorde

    J’ai trouvé l’intervention des identitaires plutôt bienvenue : un référendum sur l’immigration et l’islamisation, c’est une bonne idée car on n’a jamais demandé aux Français ce qu’ils en pensaient. C’est clair qu’en grande majorité, nous n’avons pas voulu de cette immigration et que nous ne voulons pas davantage de ces mosquées champignons qui, gothiques ou orientales, n’ont rien à faire en chrétienté. Tout ça se finira mal.

     

    • #250351
      le 30/10/2012 par Mansur
      Le 732ème minaret de la discorde

      Tu voulais pas plutôt dire en fistienté ? Non parce que moi la chrétienté en France j’ai beau la chercher je la vois pas.


    • #250710
      le 30/10/2012 par Moi, Peter Sellers
      Le 732ème minaret de la discorde

      Ça serais trop beau si la présence de l’Islam (visible) venais réveiller nos frères chrétiens... dynamiser leurs convictions, leur vies de croyants... Malheureusement, je crois aussi qu’il n’y as que les amateurs de fistinerie (comprendre les libérales-libertaires) qui y prête attention. La mobilisations des identitaires je n’y crois pas... un peu plus de pornos, voir avec des femmes métissés et vous resteraient les sodomites que vous êtes (hyperconsommatur libéral-libertaire).
      Vous n’étes pas (vous les identitaires) les successeurs, les dignes héritiers de la chrétienté médiéval... Et vous rageaient car vous savez que ces chrétiens là sont sur E&R...


  • #251462
    le 31/10/2012 par Frenchy
    Le 732ème minaret de la discorde

    Je ne pense pas que l’action de génération identitaire avait pour but l’interdiction d’un minaret mais plutôt de la mosquée et le choix de 732 comme date prouve leur haine de la présence des musulmans en France (ils oublient que 366 000 musulmans ont combattu sous le drapeau durant la 1ère et la 2ème guerre mais bon eux qui accusent les musulmans de vivre au Moyen Age quel bel exemple que la date 732), il est vrai que l’on peut être déçu par le mutisme des musulmans sur des questions telles que le mariage homosexuel ou l’homoparentalité, l’euthanasie, et l’incitation à la fornication, mais les pauvres ils en prennent tellement plein la tête qu’ils ont l’impression qu’ils ont perdu toutes possibilités à s’exprimer sans risquer de se voir montrer du doigt pour tentative volontaire d’islamisation de la France, une certaine communauté organisé les a fait taire...aux musulmans de ne pas se laisser faire !


  • #255041
    le 05/11/2012 par Guiyaumed
    Le 732ème minaret de la discorde

    C’est un article dont il faut retenir certaines idées, dont celle, intelligente, qui fait remarquer l’inutilité (et la non-obligation) d’un minaret pour une mosquée. Un simple croissant comme signe distinctif (comme la croix) suffit. Effectivement, une mosquée doit s’intégrer dans le paysage architectural local. Il suffit de voir la diversité des mosquées de part le monde (même dans le monde musulman). Et donc, une mosquée à Perpignan ne devrait pas avoir le même style d’une autre à Strasbourg.
    C’est pour moi, une bonne et intelligente compréhension de la présence musulmane en france.
    Ceci étant dit, nous n’avons pas à empêcher ceux qui veulent claquer leur argent dans un minaret inutile de le faire. Ca choque ? Rien dans la constitution ne parle du style des églises ou des mosquées, et pour cause, la république ne s’en mêle pas. Ainsi, à La Rochelle, une église a été construite il y a une dizaine d’années, et elle comporte une cloche, comme celle de Royan. Est-ce utile ? Les gens attendent-ils d’entendre la cloche pour se rendre à l’église ? non ! chacun utilise sa montre. De plus, depuis 1905, ces appels publics à la prière sont plus que malvenus et peuvent être interprétés comme du prosélytisme ostentatoire, surtout que dans les médias, on entend que la religion doit rester dans la sphère privée (ce qui n’est ni écrit, ni dans l’esprit de la constitution). Le principe d’égalité (primordial : "liberté, égalité, fraternité", "égalité & réconciliation"... y a-t-il de meilleurs exemples ?) devrait donc nous inciter à un peu de retenue dans nos critiques vis-à-vis de ces mosquées. Nous pouvons conseiller sur ce que nous pensons être la bonne attitude, mais nous ne pouvons pas refuser aux uns ce qui est permis à d’autres.
    Car ne nous y trompons pas : les unes qui présentent l’islam comme sans gêne, demandant ce que les autres n’ont pas pas sont tout simplement mensongères ! Les musulmans sont jeunes politiquement et inquiets. Ce n’est pas l’état d’esprit qui incite à réclamer des droits nouveaux (ce qui serait légitime en démocratie, tant que ces droits sont ouverts à tous et non à une partie de la population). Non. Ils ne font que copier. Copier les droits des chrétiens, des juifs. C’est de là que viennent les (quelques) réclamations pour les horaires de piscines etc... Et puisque ces droits leurs sont refusés, l’idée de construire des piscines privées me semble intéressante, même d’un point de vue économique : on propose un service qui n’existe pas.


Afficher les commentaires suivants