Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Caire : qui remplit le vide de pouvoir ?

Le mot commence par un « c » mais on ne peut pas le dire : ainsi décrit-on dans les couloirs washingtoniens la position de la Maison Blanche face au coup d’État en Égypte.

Celle-ci condamne génériquement les violences en se disant préoccupée par le « vide de pouvoir » et surprise par les événements. Des fonctionnaires du Pentagone assurent, cependant, que le secrétaire d’État à la défense Chuck Hagel a toujours été «  en étroit contact » avec son collègue égyptien, le général Abdel Fattah al-Sisi. Homme de confiance du Pentagone, s’étant perfectionné au US Army War College de Carlisle (académie militaire de Pennsylvanie), ancien chef des services secrets militaires, principal interlocuteur d’Israël, nommé il y a moins d’un an par le président Morsi chef d’état-major et ministre de la Défense.

Il y a cinq mois, le 11 février, il avait été convoqué par le général James Mattis, chef du Commandement Central USA, dans l’aire duquel entre l’Égypte car elle a « une influence stabilisatrice au Moyen-Orient », surtout par rapport à Gaza. À l’ordre du jour (en présence de l’ambassadrice au Caire Anne Patterson) : la « coopération militaire USA-Égypte » dans le cadre de l’ « instabilité politique » au Caire. Simultanément, Washington avait annoncé la fourniture de 20 autres chasseurs F-16 et 200 chars blindés lourds M1A1 (fabriqués sous licence en Égypte). Grâce à un financement militaire de 1,5 milliards de dollars fournis annuellement par les USA depuis 1979 (inférieur seulement à celui donné à Israël), les forces armées égyptiennes possèdent la quatrième flotte mondiale de F-16 (240) et la septième de chars d’assaut (4 000). C’est au fonctionnement de ces armes et d’autres encore (parmi lesquelles les armes anti-émeutes) que les forces armées égyptiennes sont entraînées par le Pentagone, qui envoie tous les deux ans en Égypte 25 000 militaires pour la manœuvre « Bright Star ». Ainsi a été créé le principal levier de l’influence étasunienne en Égypte : une caste militaire qui dans les hautes hiérarchies a aussi ses ramifications de pouvoir économique. Caste qui a soutenu pendant plus de trois décennies le régime de Moubarak au service des USA, qui a assuré la « transition pacifique et ordonnée » voulue par Obama quand le soulèvement populaire a renversé Moubarak ; qui a favorisé l’ascension à la présidence de Mohamed Morsi, représentant des Frères musulmans, pour neutraliser les forces laïques protagonistes du soulèvement ; qui a déposé Mohamed Morsi quand sa gestion a provoqué le soulèvement des oppositions laïques et des jeunes rebelles du Tamarrod (mouvement Rébellion, Ndt).

L’autre levier de l’influence étasunienne en Égypte est économique. Depuis que Moubarak réalisa les mesures de privatisation et de déréglementation voulues par Washington et ouvrit largement les portes aux multinationales, l’Égypte, tout en étant un gros exportateur de pétrole, de gaz naturel et de produits finis, a accumulé une dette extérieure de plus de 35 milliards de dollars. Et, pour payer les intérêts d’un milliard de dollars annuels, elle dépend des « prêts » des USA, du FMI et des monarchies du Golfe. Une corde au cou de la majorité des 85 millions d’Égyptiens, dont la moitié environ vit dans des conditions de pauvreté. D’où les profondes poussées de rébellion et de lutte pour une réelle démocratie politique et économique.

Luttes que les hiérarchies militaires sont arrivées jusqu’ici à brider en se présentant, à chaque fois, comme garantes de la volonté populaire. Elles restent ainsi les détentrices réelles de ce pouvoir qui sert les intérêts étasuniens et occidentaux. Le soulèvement ne deviendra une vraie révolution que quand les forces populaires, aussi bien laïques que religieuses, arriveront à trancher ce lien néo-colonial, en ouvrant à l’Égypte un avenir d’indépendance et de progrès social.

Manlio Dinucci

Source : Il Manifesto, mardi 9 juillet 2013

Traduction de l’italien : Marie-Ange Patrizio

Sur les « printemps arabes », chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #461374
    le 12/07/2013 par mille sabords !
    Le Caire : qui remplit le vide de pouvoir ?

    se confirme, une fois de plus, ce que dit Alain Soral a propos de l’armée égyptienne formée et controlée par les USA...
    Tout la subtilité de l’empire est là, qui pose ses jalons jour apres jours afin de rendre les pays vassaux dépendants, tout en prétendant les aider.
    Ainsi, depuis l’apres Nasser et les magouilles politico-pseudo-religieuses, les USA n’ont eu cesse de profiter du petrole egyptien, tout en sabordant son economie millenaire agricole par des programmes non adaptés et pervers...
    Aujourd’hui , demographie galopante et incompétence notoire des elites, l’Egypte est incapable de nourrir sa population, ce qu’elle gagne d’un coté est largement perdu de l’autre. Ce n’est pas un hasard, et les egyptiens d’aujourd’hui ont complètement oublié la fertilité du sol inondé 2 fois par an du temps de l’Egypte antique...il n’y a plus d’inondations "grace" aux barrages modernes..

     

    • #461468

      Sur l’armée, oui. Mais sur les Frères Musulmans, Soral s’est trompé. D’où le coup d’état militaire. Exemple : des centaines de villages ont pu bénéficié pour la première fois de l’eau potable et de l’électricité sauf lorsque le général Al Sassi donnait l’ordre (cela a été confirmé) de les leur couper afin qu’ils se révoltent.


  • #461440

    Ce ne sont pas les forces laïques qui ont fait la révolution, il faut arrêter déifier la laïcité, alors qu’elle est une arme pour détruire la religion et les valeurs morales.


  • #461576

    "les forces armées égyptiennes possèdent la quatrième flotte mondiale de F-16 (240) et la septième de chars d’assaut (4 000)"
    Le problème, c’est que les clés et les cartes grises sont dans un coffre fort à la Knesset....
    Sérieusement, quand on constate l’ampleur de l’aide financière américaine à l’Egypte, comment peut-on encore se demander pourquoi rien est fait pour aider la bande de Gaza ? Comme le dit souvent Soral, vous bossez pour qui vous paye...
    Comme dirait Sarah Connor -qui n’est pas moins digne d’être citée que n’importe quelle bourgeoise de salon parisien- pour l’Egypte c’est : "no future !"


  • #461608
    le 13/07/2013 par internaute77
    Le Caire : qui remplit le vide de pouvoir ?

    Après le coup d’état, des "miracles" l’un derrière l’autre se sont passés ! La pénurie d’électricité et de carburant ont disparu ! 8 milliards de dollars des wahabites comme aide de l’Arabie Saoudite à l’Égypte. 3 Milliards venant de l’Émirat Unis, des milliards du Koweït, des F16 américains, etc etc. Et de l’autre côté les USA qui joue le jeu faisant semblant de ne pas savoir s’il s’agit d’un coup d’État ou pas. Des millions sont sortis aujourd’hui pour soutenir le Président élu, Morsi, sans que les médias occidentaux n’en parlent. Beaucoup de questions se posent.


  • #461611
    le 13/07/2013 par internaute77
    Le Caire : qui remplit le vide de pouvoir ?

    La laïcité est la religion du Dajjal. "Il viendra avec un enfer et un paradis, son paradis est un enfer et son enfer est un paradis". Le but principale de la laïcité est de mettre à mort la religion progressivement. Son vrai visage n’est pas connu tout de suite puisque elle prône au début l’égalité et la séparation du temporel et du spirituel. c.a.d, écarter les religions monothéiste de toute la politique afin de mettre en place une nouvelle religion qui est derrière de toutes les valeurs immorales de notre temps. Ces valeurs déguisés derrière de belles expressions "égalité homme/femme" "liberté d’expression" etc etc Qui va les refuser ? Ceux qui ont un bagage spirituel solide. Il ne faut surtout pas que c’est la laïcité qui a tué la religion catholique. La maçonnerie catholique a mis à mort le christianisme, et la maçonnerie juive, connue sous le nom du sionisme, à mis à mort la religion juive. La preuve, les orthodoxe n’ont rien pu faire contre le défilé de la "Gay pride" à tel Aviv. Les Gog et Magog ont trompé les croyants pour mettre la religion de Dajjal en place. Et c’est réussi. Les chiens de l’Antéchrist travaillent maintenant dans les pays majoritairement musulmans afin de détruire l’Islam. Là par contre, je pense que des millions de musulmans sont près à mourir que de voir la maçonnerie régner dans leur pays. Le combat sera rude, mais la religion gagnera à la fin.