Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le FN emprunte neuf millions d’euros à une banque russe

Le parti de Marine Le Pen doit trouver 40 millions d’euros pour faire face aux prochaines dépenses électorales. Selon Wallerand de Saint-Just, le trésorier du FN, la frilosité des banques françaises explique pourquoi le parti a dû se tourner vers des banques russes.

Pour pouvoir financer les différentes campagnes électorales prévues jusqu’aux législatives de 2017, le Front national a besoin de 30 à 40 millions d’euros. Le trésorier du parti, Wallerand de Saint-Just, expose les besoins actuels du parti en confirmant l’emprunt russe de 9,4 millions d’euros contracté avec la First Czech Russian Bank, FCRB. Il précise aussi que le FN avait demandé initialement un prêt de 10 millions et que l’accord a pu être également trouvé grâce aux « bonnes relations » nouées par le FN en Russie.

Pour lui, la nécessité de chercher l’argent hors de France est imposée par la « frilosité » des banques françaises aujourd’hui à l’égard de tous les partis politiques. A l’évidence, les garanties de l’Etat ne suffisent pas à convaincre les banquiers. L’enveloppe russe de 9,4 millions d’euros, prêtée à un taux de 6 %, devra être remboursée en 2019. Ce taux correspond à peu près à celui qui était pratiqué par les banques françaises lorsqu’elles prêtaient encore de l’argent aux formations politiques. Car aujourd’hui, selon le FN, non seulement ces banques ne souhaitent plus prêter aux partis mais elles rechignent aussi à prêter aux candidats. La banque CIC l’avait formulé en ces termes dans un courrier adressé au FN : « Nous vous informons que, compte tenu de la diversité de nos opinions solidaires, nous souhaitons nous en tenir à un principe de neutralité en nous abstenant de financer les formations politiques. »

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Sur la politique en France, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1039544

    Exemple à suivre pour les petites PME qui ne trouvent plus aucun soutien des banques Françaises, plus promptes à piquer des agios et frais en tous genres et à relayer la prédation fiscale, que de financer les petits patrons ou gérants d’entreprises.


  • Au PS des opportunistes ? Sego,François,Maman et toi...


  • Elle s’explique ici : http://www.frontnational.com/videos...

    Les banques Françaises ne veulent pas leur lâcher un rond. Ce qui prouve que le FN est encore dissident. Très éloquente en tout cas !

     

    • En même temps, si les banques étaient si ouvertes à financer des partis systémiques, pourquoi tant de financement occultes des partis politiques classiques depuis des lustres, dont la plupart viennent du continent africain. On se rappellera pour l’occasion l’accusation du frère de Kadhafi qui déclara que celui-ci aurait financé Sarkozy pour sa campagne à l’époque. Vrais ou pas, le passage furtif de Kadhafi à Paris durant la présidence Sarkozy laisse entrevoir une fenêtre de véracité dans cette accusation.


    • MaxC

      Car les financements publiques comme privés sont soumis à un plafond qu’il est interdit de dépasser. C’est logique, hein, il faudrait pas voir trop de disparités dans les moyens de chaque partis.
      Cependant, c’est là que les financements occultes interviennent et font pencher la balance truquée du bouclier rouge du côté qu’il a choisi.

      Pile je gagne, Face tu perds. Mais pour combien de temps ?


    • @ Laurentius

      C’est pas faux.


  • #1039638

    "Ce taux correspond à peu près à celui qui était pratiqué par les banques françaises lorsqu’elles prêtaient encore de l’argent aux formations politiques."
    Et combien d’entreprises française payant de moins en moins de taxe grâce au PS, ont à peu près envie de financer le FN ?
    ça sent le financement occulte mais les journaleux n’en parle pas quand c’est la gôche...
    Les banques italiennes (douteuses) prêterait aux chômeurs français à 3 %... en particulier, bien sûr.


  • #1039665

    Le FN commence sérieusement à me taper sur les nerfs.
    Ils n’ont pas le monopole du patriotisme !

    Quoi qu’il en soit nous pouvons rester sereins : "un parti de division ne peux pas faire 50% à la présidentielle".

    Et puis 2009 n’est pas 2014, RecNat a toutes ces chances. D’ailleurs je suis assez optimiste quant à la réussite de notre mouvement, les journalistes commencent à en parler sur leur plateau c’est bon signe.

    L’ancrage local sera aussi une réussite : Les militants de RecNat ont compris l’importance de ce combat politique, ils ont le concept ainsi que la foi en notre cause, en eux même, et en Dieu pour certains.
    En face les militants FN ne sont que de pales imitateurs de sarkozystes n’ayant pour seul objectif que de grappiller quelques voies mais sur le fond aucune conviction profonde.

     

    • "RecNat a toutes ces chances" ben oui mais existez allez y de grâce, la politique de clavier azerty ça suffit !


    • « Caaalme toi » comme dirait Dieudo,
      C’est plus subtil que ça...
      La RN finira tôt ou tard par soumettre le FN à sa ligne politique car le peuple éveillé est derrière elle.
      Des gens qui sortent de la matrice et qui entrent dans la dissidence passive ou active, il y en a des milliers chaque jour...
      D’ici 2017 ce sera la majorité et il ne sera plus possible au FN de l’ignorer et de mépriser la RN.


  • Les banques "françaises" sont toutes "tenues" par les sionistes et leur consigne est : "pas un rond pour le FN, la fille le Pen est plus dangereuse que son père" .

     

  • #1039711

    N’est ce pas illégale pour un parti politique de ce financer a l’étranger ?
    ...

     

  • Lorsque la Commune de Paris a commencé une héroïque politique de défense nationale qui avait des chances de réussite a sollicité des banques prêteuses, une seule banque est venue timidement lui prêter quelques fonds, mais rien à côté de ceux qu’avaient obtenu les Versaillais et le gouvernement Thiers qui n’avaient pour obsession que de signer la Paix avec Bismarck. Lorsque le Front Populaire et arrivé aux affaires dans les années trente en France, du fait surtout d’une politique insensée et antisociale pilotée par la bourgeoisie d’affaire etqui ressemble à celel préconisée aujourd’hui par le MEDEF, le gouvernement ne trouvait pas non plus de banques, et personne pour lui prêter, ce qui a provoqué une inflation importante. C’est alors qu’on a parlé du "Mur d’Argent".

    Je me demande si ce concept de "Mur d’Argent" ne pourrait pas être ressorti de la naphtaline, car il a pris une sacrée ampleur aujourd’hui, une dimension internationale. Au fond, les banquiers font de la politique. De grands pays de vieilles civilisations, l’Iran, la Russie et finalement plus discrètement la France profonde qui subit les diktats américains et les conséquences de sa géopolitique criminelle, et ne comprend pas pourquoi on brade la vieille alliance franco-russe, qui serait plutôt dans la nature des choses, se trouvent ostracisés et affamés par ceux là même qui se prétendent les partisans du libre échange et du libre commerce.

    L’argent est le nerf de la guerre et de la politique mais voir quelques banquiers se balancer au bout d’une corde pourrait être relativement satisfaisant. Tant que les banques et les assurances ne seront pas nationalisées, rien ne sera possible en France.


  • Etonnant ce pays qui offre encore une lueur d’espoir un peu partout dans le monde pendant que les Etats-unis ont de plus en plus de mal à dissimuler leur caractère prédateur.
    Tant qu’à être manichéen, difficile de ne pas l’être quand on a pas toutes les données, autant choisir le camp des braves.


  • #1039902

    Le problème, quand on te prête des yeux c’est que tu regardes là où le prêteur te dit de regarder. C’est curieux pour un parti qui veut retrouver la souveraineté de son pays de demander un prêt aux mêmes qui l’en ont dépouillé.
    Au fait une question : Marine prendrait-elle l’argent des quataris ? A mon avis, un petit montage financier et la banque russe d’aujourd’hui devient, en 2017, des fonds quataris. Et ça fait un gros scandale où la MLP risquerait de laisser des plumes. Comme le dit Soral, une femme en politique c’est comme un footballeur du Dimanche : ça ne joue que sur du court terme...


  • Malheureusement c’est signé... :

    « Le prêt est arrivé », a confirmé un membre du bureau politique. Un proche conseiller de la présidente du FN confirme lui aussi la signature de ce prêt, d’un taux d’intérêt fixé a 6%, qui offre au parti un droit de tirage « selon les besoins de financement ». Le député européen Jean-Luc Schaffhauser, ancien consultant de chez Dassault, aurait servi de « go-between » en Russie pour acter le principe de ce prêt, selon un dirigeant.


  • #1040284

    L’impossibilité du FN à emprunter une somme aussi faible pour un Parti qui dépassera les 10% aux présidentielles, montre à quel point ce parti est anti-système n’en déplaise aux pleurnicheuses qui taxent systématiquement ce parti de pro-sioniste ...


  • Aux pleurnicheuses :

    Et Réconciliation Nationale ? Vous* allez le financer comment ? Avec des ananas peut-être ?

    Mieux vaut s’occuper de vos choix que perdre votre temps (Et si les qataris , rael , ou les "avengers" financent l’un de nos concurrents ???) à blablater sur les problématiques des uns et des autres que tôt ou tard vous subirez.

    * vous , car je ne crois pas au changement par la politique. Mais je vous encouragerais comme tout frère d’armes qui se respecte.

    Amicalement


Afficher les commentaires suivants