Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Nigeria, première puissance économique africaine

Le Nigeria pourrait être propulsé ce week-end au rang de première économie africaine, devant l’Afrique du Sud, à l’occasion de la publication de la nouvelle estimation de son PIB, calculé selon une nouvelle méthode.

Les nouveaux chiffres de l’économie du pays le plus peuplé d’Afrique doivent être dévoilés dimanche par le Bureau national des statistiques.

Des statisticiens des Nations unies recommandent aux pays de modifier tous les cinq ans le mode de calcul de leur produit intérieur brut pour prendre en compte les évolutions dans la production et la consommation, mais le Nigeria n’avait pas modifié sa méthode de calcul depuis 1990.

Les nouveaux chiffres, qui prendront en compte l’apparition et le développement rapide de nouveaux secteurs et de nouvelles industries, notamment les télécommunications et l’industrie locale du cinéma, Nollywood, donneront aux investisseurs étrangers une vision plus réaliste de l’économie du pays.

Mais, selon les experts, ces chiffres ne doivent pas être interprétés comme un signe de développement, l’Afrique du Sud étant largement devant le Nigeria en termes de PIB par habitant, d’infrastructures et de gouvernance.

Si une petite partie de la population est extrêmement riche, la grande majorité des quelques 170 millions de Nigérians vit avec moins de deux dollars par jour, dans un pays qui manque cruellement d’infrastructures, où tous n’ont pas accès à l’eau potable et où les coupures d’électricité sont quotidiennes.

Pour Dawie Rodt, de l’Efficient Group, basé en Afrique du Sud, "en termes d’infrastructures et de systèmes de gestion l’Afrique du Sud reste un géant, loin devant le Nigeria".

"Cela ne va rien changer dans la réalité, ce n’est pas comme si tous les salaires allaient doubler", estime quant à lui Chuba Ezekwesili, un économiste du centre de recherche Nigeria Economic Summit.

Le changement de méthode de calcul "est plus cosmétique qu’autre chose. Mais nous pensons que cela va augmenter les opportunités d’investissement au Nigeria", a-t-il ajouté.

Nollywood et téléphonie mobile

Le Nigeria, principal producteur et exportateur de pétrole africain, a enregistré de forts taux de croissance ces dernières années, devenant de plus en plus attractif pour les investissements des entreprises étrangères, malgré la corruption rampante, les problèmes de vol de pétrole à grande échelle et l’insurrection islamiste qui sévit dans le Nord.

Le taux de croissance annuel a atteint en moyenne 6,8% entre 2005 et 2013 et les prévisions de croissance pour cette année sont de 7,4%, selon les chiffres du Fonds monétaire international (FMI).

En comparaison, l’Afrique du Sud a connu un taux de croissance légèrement supérieur à 5% entre 2005 et 2008-9, et peine depuis à dépasser les 3,5%.

Les télécoms et l’industrie du cinéma comptent parmi les secteurs qui ont le plus évolué au Nigeria depuis 1990.

A cette époque, le Nigeria comptait peu de lignes de téléphone fixe alors qu’aujourd’hui, il s’agit du plus important marché de téléphonie mobile d’Afrique, avec environ 167 millions de lignes en service selon la commission nigériane des communications.

La très prolifique industrie du film de Nollywood génère quant à elle jusqu’à 590 millions de dollars de chiffre d’affaires annuel, selon Robert Orya, à la tête de la banque nigériane de l’import-export.

Pays pauvre

Pour Pat Utomi, professeur d’économie politique à l’école de commerce de Lagos, ces nouveaux chiffres vont servir les intérêts des décideurs nigérians, alors que "pour l’homme moyen, dans la rue, cela ne veut rien dire".

"Le Nigeria reste un pays pauvre, avec de très sérieux problèmes d’infrastructures", rappelle M. Utomi.

"On devrait s’affairer à transformer l’énorme capital humain disponible dans ce pays en ressources pour aider à réduire la pauvreté et à créer de l’emploi", ajoute-t-il.

Pour Jidi Akintunde, le rédacteur en chef du magazine Financial Nigeria, "cela va donner l’impression que le pays est d’avantage capable d’absorber les investissements directs venus de l’étranger".

"Mais le changement de mode de calcul du PIB ne peut pas être une fin en soi (...) Nous devons nous concentrer sur les réformes à mener pour faciliter la création d’entreprises au Nigeria", estime-t-il.

 

Voir aussi, sur E&R : Un fabricant d’armes israélien prend le contrôle de l’Internet au Nigeria

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


  • Les télécoms et l’industrie du cinéma comptent parmi les secteurs qui ont le plus évolué au Nigeria depuis 1990.



    lol
    si c’est pas signé ça !
    pendant ce temps là , enfants et nourrissons mangent de la terre.

     

    • #780253

      Ah ! Ah ! Excellente remarque ! Cela me fait penser aussi aux chiffres de l’inflation : tout va bien bonnes gens parce que les frigos, télés, ordis et godemichés made in china sont proportionnellement 3 fois moins chers aujourd’hui qu’il y a 20 ans...et pendant ce temps le kilo de pomme de terre a augmenté de 1000% (véridique) et l’immobilier est devenu inaccessible pour un nombre considérable de travailleurs...en d’autres termes pour eux tant que t’es un semi clodo crevant la dalle avec un vibromasseur au fond du cul les yeux rivés sur l’écran d’un ordi diffusant une vidéo de Youporn tout va bien !!!


    • #780288

      @Goy pride

      toute l’arnaque de " l’inflation " ...... Article a lire sur ER.

      D’ailleurs,le mot "déflation", vient faire l’objet d’une demande de suppression de la langue Française par le député Franco-Israélien sioniste et parlant mal le Français, Meyer Habib. En effet ce mot serait profondément antisémite, et chercherai a sodomiser le peuple juif.

      A suivre....


    • #780887
      le 07/04/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Le Nigeria, première puissance économique africaine

      @ encol

      Oui, "c’est signé", mais comprendrez-vous pourquoi ?


    • @Heureux qui, comme Ulysse...
      parce que les nigérians sont possiblement une population capable d’être ré-éduqué par de la bonne propagande juive sioniste hollywoodienne et favorisé le méssianisme mondialiste dans cette partie de l’Afrique
      @ goy pride
      votre analyse est caustique


    • @goypride Ah camarade ! à chaque fois que je mets le sujet sur la table dans les supermarchés,à voix très haute ("non mais ça va pas ! 5e un camembert !" avec l’accent pagnolesque,ça porte tu vois) pratiquement personne ne réagit pour le moment...à chaque fois,c’est soit un papy ou une mamie qui vient à ma rencontre me dire que j’ai raison,pour les autres,ils peuvent encore pousser le bouchon beaucoup plus profondément,ils accepteront(et pour la morale,le camembert à 5e,soit 35 francs,j’ai croqué dedans et je l’ai reposé,il n’y avait ni or ni diamant à l’intérieur)...c’est dingue mais t’as raison,les zombies ont oublié les prix en francs et ne se sont pas rendus compte qu’on subit une inflation alimentaire digne d’une époque de guerre ou d’épidémie(avec les ail-phone et toutes ces m.rdes,on dirait vraiment des zombies,déconnectés qu’ils sont de leur environnement)...bref,faites comme moi,croquez et reposez,on a le droit en-plus "en tant que consommateurs" à ce qu’il paraît (si vous avez des remords,songez à l’endroit où finissent les trois-quarts de la bouffe en rayon,à savoir la poubelle...et dire qu’on ose encore appeller ça un "système",sauf que c’est juste n’importe-quoi notre mode de vie !)...Féthi


    • #781475
      le 07/04/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Le Nigeria, première puissance économique africaine

      @ encol

      Pour le formatage par l’industrie du cinéma, c’est une réalité, ce qui mérite le plus grand intérêt est le réseau de téléphonie mobile, mais il faut prendre beaucoup de recul pour le comprendre.


  • #780284

    A propos de Nollywood, si vous voulez avoir une idée des mentalités au Nigéria, visionnez des films nigérians en tapant " Nigerian movies", vous ne serez pas décus sous le rapport de la débilité, d’ailleurs les prostituées nigérianes passent une grande partie de leurs journées à regarder, au lit, de pareilles inepties , elles s’en régalent - tout en ne manquant jamais d’aller à la Church tous les dimanches, de 14h à 16h...

     

    • @Fatou Par-contre,au niveau musical,le Nigéria a produit quelques perles,tu vois de qui je veux parler ? Fela Kuti bien-sûr("teacher,don’t teach me non-sense","water no get enemy",etc,etc,etc)...j’ai vu son batteur Tony Allen en concert il y a deux ans peut-être,ça fait du bien aux oreilles,sachant que nous en France on a patrick ben-bruel et johnny hoollyday,des terroristes des ondes,responsables d’attentas auditifs dont le pays a toujours du mal à se remettre...ce qui est très fort lorsqu’on écoute les paroles de Fela,c’est qu’on dirait qu’il avait une boule de cristal à sa disposition pour prédire l’avenir("I.T.T,international thief thief",ce morceau aurait pu être écrit le mois dernier,c’est exceptionnel,or il date des années 70)...Fela lives !(chez-moi en tout cas)...Féthi


  • Ce que l’article ne dit pas c’est que le Nigéria est un des pays les plus dangereux du monde, et ce qui le prouve c’est qu’il n’y a aucun touriste . Le Nigéria est aussi le premier exportateur de ... prostituées du monde, originaires de Benin City et de Lagos . Les malheureuses sont obligées de "travailler" au minimum trois ans pour rembourser leur "debt" , qu’elles doivent au réseau qui les a fait venir en Europe . En Europe presque tous les ressortissants du Nigéria sont des putes et des maquereaux, ces demoiselles ayant toutes leur "black boy friend" .


  • #780422

    Nigéria,première puissance économique en afrique !
    De nature fainéant,malade compulsif pour commenter les articles sur e&r,pour une fois j’arrive à assembler ces deux défauts comme dans un reve,une préssion délicate du curseur me le permet:faites défiler la page,on trouve en haut de la page.
    - une nouvelle "usine à bébés"découvérte au Nigéria.
    - plus de cent personnes tuées dans un (....voyez vous meme)au Nigéria.
    - Un fabricant d’armes Israelien prend le controle de l’internet au Nigéria.
    - 16 jeunes filles libérées d’une "usine à bébés" au nigéria.
    Sacrée puissance,ils ont tout compris les nigérians !
    Merci à e&r pour l’information,la vraie à portée de doigts.


  • Réponse à Féthi : tout à fait d’accord il y a des groupes nigérians admirables qui trouvent des accords et des harmonies géniales et du reste les nigérians en sont parfaitement conscients, ils mettent leurs musiciens au niveau des US .

     

    • @Fatou C’est au niveau "batterie-drums" que les Nigérians me scotchent,personne d’autre au monde n’en joue comme eux...les premières fois que j’ai entendu Tony Allen avec Fela par-exemple,je te promets que j’en ai souvent pas dormi de la nuit (je joue de la basse,donc ça m’intéressait beaucoup),en fait je n’arrêtais pas de mettre "pause" et de revenir sur des séquences parce-que j’étais persuadé qu’il y avait plusieurs batteries superposées à tels ou tels moments,véridique ! nos oreilles "Européennes" n’étaient pas coutumières de cette façon de jouer tout simplement (et ça n’arrive pas tous les jours que des gens découvrent une autre "approche" sur un instrument,ça nécessite plus de neurones qu’on ne l’imagine...et cela entérine par-ailleurs le fait que hiérarchiser les races humaines n’a décidément aucun sens,le génie surgissant de façon anarchique des quatres coins du globe...t’imagines valls sur une batterie ou derrière un pupitre ?ridicule n’est-ce-pas)...après les batteurs Nigérians,j’ai découvert les bassistes Camerounais (Etienne M’Bappé,Bona,etc),encore un autre uppercut !...bien à toi miss...Féthi


  • A propos de Nollywood j’ai remarqué un truc c’est qu’alors qu’il y a beaucoup d’ "African Goddess" au Nigéria , des créatures noires de rève, leurs actrices les plus célèbres sont plutot tartes et vulgaires . Moi pas comprendre .


  • Je ne suis pas économiste, etne suis jamais allé au NIGERIA ....Mais je suis très réservé sur les perspectives d’avenir de l’Afrique en général, et de ce pays en particulier , en dépit de ses ressources pétrolières et minières .Je me souviens des années 70 ou l’on nous parlait du "miracle ivoirien", et de ce qu’il en advint. Idem pour l’Afrique du sud, eldorado vanté par tous les médias depuis dix ans et qui en fait est en train de sombrer surement .
    Le Nigeria est une bombe démographique , la population est évaluée à environ 180 millions d’haitants , pays le plus peuplé d’Afrique , avec un taux de fécondité hallucinant qui avoisine les 7 .A la fin du siècle, la population de ce seul pays devrait approcher le milliard d’habitants . Et je ne parle pas des problèmes ethniques, des guerres tribales , religieuses ....
    L’avenir du NIGERIA , c’est, pour l’essentiel , des guerres d’extermination qui laisseront les génocides passés du biaffra, du rwanda, ou la crise en RCA , au niveau amateur ,et pour le reste du monde , des flots de réfugiés incontrolables - et le NIGERIA n’est pas seul !
    Mais, je me trompe , bien sur !


  • #781177

    l article oublie une industrie en plein boom, le traffic de dope ! la blanche surtout...

    Grosse plaque tournante !