Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le "Projet de stratégie pour la santé mentale" de l’Institut Tavistock

L’Institut Tavistock, rejeton de Wellington House, département de la propagande de guerre du gouvernement britannique, est probablement l’organisation qui fit le plus de dégâts dans la civilisation occidentale depuis un siècle.

Les multiples « bienfaits » de cette organisation remplie d’ingénieurs sociaux fêlés parlent pour eux : Commission Creel, MK Ultra et ses diverses branches (Naomi, Often, et le terrifiant Monarch [1]), conférences Macy et création de la cybernétique, contre-culture, New Age, Ère et Conspiration du Verseau, LSD, la liste est sans fin. À ce jour, seuls John Coleman et Daniel Estulin ont écrit à son sujet, et de nombreuses informations sont exposées dans les diverses publications de l’Executive Intelligence Review de Lyndon LaRouche.

Dans le texte qui suit, John Rawling Rees, alors directeur de l’Institut Tavistock, expose sans fard sa volonté d’infiltrer toutes les structures d’un pays et d’influencer l’opinion en secret : « Soyons tous, désormais et très secrètement, “la Cinquième colonne”. » Notons que cet homme, qui eut pour élève Henry Kissinger au SHAEF (Supreme Headquarters Allies Expeditionary Force, état-major suprême des forces expéditionnaires alliées), opéra comme théoricien en chef du Bureau de guerre psychologique de l’armée britannique et fut le premier président de la Fédération mondiale de santé mentale (World Federation of Mental Health), inaugurée en 1948 par des représentants de Tavistock.

Lire la suite de l’article sur cerclenonconforme.hautetfort.com

 

À ne pas manquer, la conférence de Maurice Gendre et Thibault Philippe
sur l’Institut Tavistock le 4 avril 2015 au théâtre de la Main d’Or :

Notes

[1] N.d.T. : Le lecteur pourra se rapporter à toute la symbolique Monarch (du nom du papillon Monarque) dans les clips vidéos du tittytainment de l’industrie « musicale ». L’excellent site MK Polis a publié des debunking particulièrement éclairants : http://mk-polis2.eklablog.com/analyse-de-quelques-clips-blockbusters-explicites-p635639

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il faut absolument lire (et disséminer) la traduction du texte de 1940 intitulé "Planification Stratégique de Santé Mentale" par le Colonel John Rawling Rees, mise à notre disposition sur le site du Cercle Non Conforme (titre de l’original anglais : Strategic Planning for Mental Health, publié dans la revue Mental Health, Vol. 1, N° 4, en octobre 1940).

    En voici un extrait :

    "Si nous voulons infiltrer les autres activités sociales et professionnelles, je pense que nous devons imiter les régimes totalitaires et mettre en place une activité de type cinquième colonne ! Si de meilleures idées sur la santé mentale viennent à progresser et se diffuser, alors nous, les représentants, perdrons notre identité. Je veux dire par là que nous n’apporterons pas une aide suffisamment efficace si, lorsque nous parlons au nom du Conseil national ou de tout autre corps, nous n’adoptons pas une approche plus subtile adaptée aux circonstances particulières du moment. Cela n’aurait vraiment aucune importance si personne n’entendait parler de ce Conseil à partir du moment où le travail est fait. Soyons tous, désormais et très secrètement, « la Cinquième colonne »." (c’est moi qui souligne)

    Après cela, on viendra nous raconter qu’il n’y a pas de complots.

    On notera aussi que l’auteur prône "l’adoption d’une approche plus subtile". Plus subtile que quelle autre approche ?


  • Les ficelles pour manipuler les cerveaux dans un sens comme dans un autre sont connues. Ce qui est dangereux ce ne sont pas les ficelles ( bien que nous serions plus respectés sans ) c’est le fait de ne pas s’en apercevoir qui est inquiétant, voir dangereux et mortel.


  • Ah ce sont eux les professionnels de l’aliénation stratégique ? c’est à eux qu’on doit le néofascisme libertaire et la culture MK-esque ? ça s’ajoute à la guerre psychologique que le gros patronat mène contre les prolétaires depuis les débuts de l’ère industrielle.

    ça commence à faire beaucoup d’ennemis tout ça. Mais tant pis, continuons à les identifier.


  • Les informations sur l’Institut Tavistock sont tellement énormes et floues à la fois que ça depasse beaucoup de monde visiblement.

    Il serait vraiment utile nous apprendre ce que ce Tavistock Institut a (où va) changé dans nos vie ou sur qui, avec anecdotes et des précisions d’ordres scientifique même ardu à assimiler (il y en pour qui la difficulté est un défi).

    Il y a ce court metrage Disney « Mickey Perd La tête » (runaway brain) et je me demande quel impact il pourrait avoir sur les très jeunes enfant ?

    Pour moi il est comparable à un épisode de la série « au-delà du réél » et a de quoi se faire poser des tas questions, bref ce dernier épisode de Mickey du 20éme siècle est époustouflant car les scénaristes ont concoctés un personnage totalement dissocié de celui que l’on connait habituellement (au passage peut-être une piste)...