Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le déviant sexuel et mauvais musulman suisse Tariq Ramadan ose s’en prendre à Alain Soral

Bourdin qui reproche à Ramadan d’avoir « des dizaines de femmes » sur son ordinateur « dans des positions parfois très suggestives »... C’est l’hôpital qui se fout de la Charité ! Échange savoureux pour qui connaît les habitudes de l’un et de l’autre... C’était sur RMC le 6 septembre 2019. Pour se défendre des accusations d’agressions sexuelles, Tariq Ramadan invoque à plusieurs reprises Alain Soral. Cela le sauvera-t-il ?

 

Le procès de Ramadan face au juge Bourdin commence véritablement à 13’31 :

Bourdin  : « Vous avez multiplié les relations sexuelles, on est bien d’accord ? Je ne suis pas là pour faire de la morale.
Ramadan  : Si, vous faites de la morale.

Bourdin  : Non, non, non, non, non. Quel pouvoir exercez-vous sur ces femmes, celles qui ont porté plainte, les autres, toutes celles qui par dizaines se trouvaient sur votre ordinateur dans des positions parfois très suggestives ?
Ramadan  : Vous avez vu ça ? Vous avez vu ça ? C’est des propos rapportés.

Bourdin  : Est-ce que c’est faux ?
Ramadan  : Mais oui, il y a des choses qui sont complètement fausses dans ce que vous dites.

Bourdin  : Y a des choses, oui, mais pas tout. Est-ce que vous exercez une emprise sur ces femmes, oui ou non ?
Ramadan  : Monsieur, y a aucune emprise, écoutez.

Bourdin  : Certaines parlent de viol moral ! Tariq Ramadan, est-ce que ça existe le viol moral ?
Ramadan  : Attendez, si maintenant on va devoir donner une définition de viol moral il va falloir qu’on s’entende et maintenant vous allez m’écouter parce que là vous êtes en train de rapporter, de rapporter, non non, écoutez-moi bien. Je viens de vous parler de madame Paule-Emma Christel et je vous dis elle planifiait. Madame Henda Ayari fait exactement la même chose, elle est en train de manipuler parce qu’elle dit j’étais en contact avec Soral, elle m’envoie 200, 200 messages après coup pour me dire “si tu ne réponds pas à ma demande”, c’est-à-dire un harcèlement sexuel de sa part, “je vais collaborer avec tes ennemis”. Alors j’ai pas de pouvoir, par rapport à ces personnes, c’est aujourd’hui des femmes qui viennent se présenter aux médias, qui se connaissent, et dont il faudra dire aussi monsieur, il faudra dire aussi les noms qui apparaissent et que les juges ne veulent pas entendre. 660 messages entre ces deux personnes et Caroline Fourest, Alain Soral, Ian Hamel [journaliste au Point, NDLR]... »

Première précision : Le Nouvel Obs nous en dit plus sur le concept de viol moral :

« La brigade criminelle a auditionné cette année plusieurs autres femmes dont des photos, souvent à caractère érotique, ont été retrouvées sur les ordinateurs de M. Ramadan. L’une d’elles témoigne de "relations sexuelles tout à fait classiques", une autre raconte une "relation amoureuse" qu’elle croyait exclusive pendant 8 ans, se disant "déçue" d’avoir été trompée mais prenant sa défense : "Ce n’est pas un violeur".

À l’inverse, deux jeunes femmes affirment avoir été "sous emprise" de ce "manipulateur" qui les a entraînées chacune, en 2015 et 2016, dans une relation "dominant-dominée" virtuelle avant un rendez-vous brutal. "Je lui demandais d’être plus doux, mais il me disait ’c’est de ta faute, tu le mérites’ (...) et qu’il fallait obéir, ce que j’ai fait", a rapporté l’une d’elles.

"C’est d’un autre ordre qu’un viol physique, cela va au-delà (...) il y a un viol moral", a expliqué la seconde. "Il a une telle emprise sur vous qu’on fait tout ce qu’il nous demande (...). Mais cette relation a été consentie, oui. Il faudrait une autre infraction pour ce genre de personne", a-t-elle ajouté. »

L’émission du 6 septembre 2019 :

 

À 22’46 on passe un cap dans les accusations :

Bourdin  : « Vous comparez même votre affaire à l’affaire Dreyfus, ce qui m’a, un peu étonné, tout de même.
Ramadan  : Monsieur, vous êtes le seul en France à ne pas vous rendre compte que tout ce qui est en train d’arriver, parce que, je veux dire, dans tout ce qui est en train d’arriver y a 8 personnes qui sont autour de ça, je vous ai dit les noms hein : Caroline Fourest, Soral... La justice ne les a pas entendus. »

Seconde précision : lemuslimpost.fr relate les conversations entre deux femmes, dont une plaignante – Paule-Emma, dite Christel – citée par Tariq Ramadan dans l’interview.

Paule-Emma A. a été récemment interrogée par le magistrat instructeur. Parmi les éléments nouveaux, la juge l’a questionné sur une conversation datant du 24 octobre 2009. Paule-Emma A. a affirmé avoir rencontré Caroline Fourest le 15 novembre 2009 pour la première fois, à la veille du débat entre Tariq Ramadan et l’essayiste. Trois semaines plus tôt, à une amie prénommée Denise W., Paule-Emma A. parle de Tariq Ramadan sur Skype. Les propos sont détendus…

[24.10.2009 15:39:06] Denise : quel est ton plan ?

[24.10.2009 15:39:12] Paule-Emma : je ne peux pas le dire

[24.10.2009 15:39:13] Paule-Emma : désolé

[24.10.2009 15:39:26] Denise : je pense qu’on devrait etre ensemble et parler à fourest (auteure de « Frère Tariq », ndlr)

[24.10.2009 15:39:27] Paule-Emma : pour celà je dois faire cavalier seule mais je regroupe tout ce qu’il faut

[24.10.2009 15:43:53] Denise : qu’en penses tu de contacter fourest ?

[24.10.2009 15:44:00] Paule-Emma : c’est prevue

[24.10.2009 15:44:06] Denise : il y a un débat organiser en novembre entre Lui et elle

[24.10.2009 15:44:07] Paule-Emma : elle fait partie de mon plan

Deux jours plus tard, la conversation continue…

[26.10.2009 09:28:39] Paule-Emma : j’ai eu une reponse de caroline fourest

[26.10.2009 09:28:56] Denise : bonjour !

[26.10.2009 09:29:26] Denise : et bien moi aussi, ce matin !

[26.10.2009 09:29:31] Paule-Emma : mdr

[26.10.2009 09:29:38] Paule-Emma : elle ne veut pas l’attaquer dans ce sens

[26.10.2009 09:29:56] Denise : je comprends

[26.10.2009 09:30:48] Paule-Emma : mais nous on va s’occuper aussi de faire tomber sa carrière politique a notre façon lol

Moralité

Si vous avez des conversations un peu hors sentiers battus sur Skype, inquiétez-vous (car vous ne pourrez jamais les supprimer, l’outil espion Skype conservant tous les historiques sur ses propres serveurs). Et si vous avez des photos de femmes nues dans votre ordinateur, effacez-les avec des outils sérieux d’effacement !

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

120 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents