Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Quand Tariq Ramadan échange "cordialement" avec Éric Zemmour

L’enquête sur Tariq Ramadan a notamment permis d’exhumer depuis ses téléphones plusieurs échanges amicaux entre lui et l’essayiste Éric Zemmour. L’auteur français aux propos anti-islam y voit une simple « cordialité orientale ».

 

« J’aime nos débats francs et virils comme des matchs de foot. Amitiés. Embrassade. »

Au hasard des échanges retrouvés sur les téléphones de Tariq Ramadan apparaît le nom d’Éric Zemmour. Nous sommes fin 2014, début 2015. Il est notamment question d’un débat sur le plateau de Frédéric Taddeï entre le prédicateur, porte-voix d’un islam politique, et l’essayiste aux propos islamophobes assumés.

On pensait les deux hommes à couteaux tirés. Le ton est partout chaleureux : « Félicitations pour votre dernier livre même si j’ai beaucoup à dire :) » ; « …Mes amitiés. Je vous embrasse » ; « OK, belle soirée. Je vous embrasse », écrit Tariq Ramadan.

Sollicité par le JDD, Éric Zemmour y voit une « cordialité orientale qui n’empêche pas l’affrontement implacable des idées ».

Lire la suite de l’article sur lejdd.fr

Voir aussi, sur E&R :

Ni Ramadan ni Zemmour, Soral ! Lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2092495

    Est-ce que Ramadan a enfin été jugé ?
    On sait déjà qu’il a des moeurs pas claires, mais ce serait bien de savoir si on a affaire à un délinquant/criminel ou pas.

    Plutôt que de laisser planer le suspens pendant des années sur sa culpabilité, en l’incarcérant d’abord, puis en relayant dans les journaux des informations contradictoires et enfin en ne le jugeant pas.
    C’est assez indigne comme procédés.

    Je n’ai aucune sympathie particulière pour lui, encore moins pour ses idées... mais si ce n’est pas là de l’instrumentalisation de la justice, qu’est ce que c’est ?

     

    Répondre à ce message

    • #2092592
      Le 3 décembre à 03:29 par Dragases
      Quand Tariq Ramadan échange "cordialement" avec Éric Zemmour

      Trois plaintes ont été déposées en France contre Mr Ramadan et nous sommes encore en phase d’instruction. Il est accusé de viol mais présumé innocent même si deux plaintes ont donné lieu à des mises en examen, la troisième ne s’est traduite que d’une mise en situation de témoin assisté. L’instruction continue et à sa conclusion le juge doit rendre une ordonnance de non-lieu ou une ordonnance de renvoi. Il est fort possible que trois ordonnances de non-lieu soient rendue rien ne plaidant pour des viols avérés dans chacune des trois affaires. En cas de non-lieu l’affaire s’arrête là et il n’y a pas de procès. Mr Ramadan peut porter plainte à son tour pour dénonciation calomnieuse. Les trois plaignantes pourraient être condamnées à 45 000 € d’amende et à cinq ans de prison ferme. Je pense que la justice est instrumentalisée car cette voix antisystème déplait à beaucoup de monde et il fallait la faire taire (Fourest, BHL, lobby sioniste etc …)

       
  • #2092528
    Le 3 décembre à 00:01 par Aldébaran
    Quand Tariq Ramadan échange "cordialement" avec Éric Zemmour

    Ils ont pour mission commune la guerre civile en France, normal qu’ils s’apprecient.

     

    Répondre à ce message

  • #2092554
    Le 3 décembre à 01:03 par Taupinembourg
    Quand Tariq Ramadan échange "cordialement" avec Éric Zemmour

    Qui a donné au JDD les enregitrement des conversations ?

    Puisque l’enquête est en cours .

     

    Répondre à ce message

  • #2092563

    Soral, Zemmour et Ramadan sont trois intellectuels de qualités.
    Chacun prêche pour sa chapelle, mais au moins il y a du niveau.

     

    Répondre à ce message

  • #2092575

    Lorsque ton contradicteur est enfermé dans une certitude d’avoir raison qui ne résulte que du grand nombre de gens qui pensent comme lui,
    lorsque qu’il ne te ressort que des arguments pénibles, parce que vieux, fallacieux mais assez habiles pour être fastidieux à démonter,
    alors, tu t’ennuie et tu perds ton temps

    Lorsque ton contradicteur est intelligent, cultivé et original, c’est du bonheur : sa contradiction peut faire progresser ta propre réflexion, et il y a l’excitation d’un vrai match intellectuel.

    J’imagine que ça fonctionne ainsi entre Zemmour et Soral, et qu’il y a aussi de cela entre Zemmour et Ramadan, indépendamment de cette alliance objective que l’on soupconne

     

    Répondre à ce message

  • #2092630

    Les Frères musulmans sont avant tout des "frères" et les "frères" ne trahissent jamais Tel Aviv, ex Jaffa.

     

    Répondre à ce message

  • #2092676

    C’est assez drôle de voir que dans la majeur partie des commentaires, nul ne peut concevoir que ses personnes soient sincères dans leurs démarches.

    Dans un combat, on se doit de défendre ce qui nous est cher... cependant, on peut reconnaître en l’adversaire des valeurs.

     

    Répondre à ce message

  • #2092680

    Connivence entre bourgeois, ce qui sous-entend le mépris que l’un et l’autre peuvent avoir pour leur public respectif (qu’ils montent l’un contre l’autre).
    J’adore aussi la chutzpah de Zemmour qui parle de "cordialité orientale", lui qui se rêve plus blanc que blanc.

     

    Répondre à ce message

  • #2092714

    Zemmour : " Je parle avec tout le monde " (à propos de Soral) . Zemmour ne veut pas avoir d’ennemis .

     

    Répondre à ce message

  • #2092841
    Le 3 décembre à 13:51 par VosgienVolant
    Quand Tariq Ramadan échange "cordialement" avec Éric Zemmour

    La seule chose vraiment importante et choquante dans cet article est qu’une conversation privée qui n’a aucun rapport avec l’affaire soit mise à disposition des journalistes.
    Ça mériterait le renvoi du journaliste et du policier ou du magistrat responsable de la fuite.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents