Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le film qui se moque des catholiques

Le Tout Nouveau Testament est-il satanique ?

Un film présenté comme une farce, se moquant « gentiment  » de la religion, est sorti sur les écrans en France le mercredi 9 septembre. Il s’agirait d’une vaste plaisanterie travestissant l’imagerie catholique traditionnelle. Évidemment, il eût été impensable de s’en prendre à des succédanés de croyances juives, ou même musulmanes. Le film a été très diffusé, porté par les noms de grands acteurs fort connus, dont Benoît Poelvoorde (Dieu), Yolande Moreau (Mme Dieu), Catherine Deneuve (Martine, disciple).

Peut-on rire, s’amuser des représentations chrétiennes, sans commettre le péché mortel de blasphème ? L’exercice serait des plus délicats, et toujours discutable. Signalons toutefois l’existence de cet improbable tour de force, d’une farce vraiment morale, réflexion sur la Providence Bruce-Tout Puissant (Amazing Bruce, 2003) : dans cette parabole, Bruce, un Américain moyen qui ne cesse de pester contre la Providence, du fait de quelques désagréments du quotidien, se voit confier par l’Ange de Dieu des pouvoirs divins, l’invitant à gérer sa ville avec eux. Bruce découvre alors la difficulté de l’exercice, l’impossibilité d’exaucer en même temps toutes les prières, souvent contradictoires – tout le monde ne peut pas gagner au loto, en même temps, par exemple. Bref seul Dieu peut gouverner l’Univers par sa Providence, juste et bonne, même si nous ne la comprenons pas le plus souvent, ou si nous rencontrons certainement bien des épreuves durant nos vies.

Il s’agissait d’un film américain, ambitionnant de toucher un large public. Même s’ils existent aussi hélas, les blasphèmes, surtout explicites, sont beaucoup plus rares que dans le cinéma européen. Or Le Tout Nouveau Testament est un film européen, et même précisément franco-belge, ce qui renvoie à un contexte des cultures anticléricales des plus virulentes de notre continent déjà fort peu pieux. Nous avons fait l’effort, très pénible, tant sa dimension satanique devient de plus en plus massive et évidente au fil des trop longues minutes, de voir le film, afin de le dénoncer en toute connaissance de cause.

Le Tout Nouveau Testament est centré sur les aventures d’Ea, Dieu-Fille, préadolescente d’environ 10 ans, qui enseignerait aux hommes la voie de vérités authentiques. Loin de rassurer le recours à un tel personnage inquiète d’emblée, car il est typique des manipulations démoniaques qui surviennent en particulier lors de phénomènes dits paranormaux. Elles inspirent particulièrement confiance aux naïfs, plus que des adultes, des garçons, ou a fortiori des formes non-humaines.

 

Un premier degré de farce blasphématoire

La bande-annonce insistait sur la dimension de farce du film. La drôlerie supposée a été le grand argument de promotion, et le parfum de provocation, ô combien usé pourtant, et quelques blasphèmes devaient assurer la sympathie et complaisance des critiques désinformateurs. Certains ont joué le jeu. D’autres ont déploré de n’avoir ri qu’en début de film, puis plus du tout après. La dimension comique est en effet plutôt concentrée en début de film lors de l’explosion, puis est diffusée de manière moins dense par la suite.

Le tout début, et lui seul, est assez drôle, objectivement. Dieu crée le monde, c’est-à-dire Bruxelles, et peuple cette ville d’animaux. Des autruches traversent la ville déserte. Puis il procède à un essai d’une civilisation de poules, et Bruxelles est peuplée de poules, dans les bureaux, les restaurants, les cinémas…Tout ceci n’amuse pas longtemps, ce qui est vrai, donc Dieu crée l’homme à son image, puis la femme, et ils ont beaucoup d’enfants, de toutes les couleurs, pour peupler Bruxelles. Remarquons que le péché originel est totalement absent de ce récit. Moins grave, le public jeune et peu éduqué pourrait croire que Bruxelles a toujours été la ville-monde qu’elle est aujourd’hui, avec des populations très diverses.

Puis tout bascule : Dieu-la-Fille, Ea, âgée en apparence de dix ans, se révolte contre Dieu-Père, au nom de l’amour de l’humanité. Ceci donne lieu à des scènes de ménage, avec un Dieu en tyran domestique reprenant l’image du cas social wallon, frère du nordiste pour un registre comique français peu fin et autorisé : se moquer des autochtones oui, des allochtones, hors de question. La petite fille se rebelle contre un père odieux, devant une mère passive. Toutes les familles présentes dans le film sont ou ridicules, ou tristes, ou abominables. La charge n’est évidemment pas innocente ou gratuite. Après la Religion, la Famille est attaquée.

 

Voir la bande annonce :

 

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

Chroniques de la cathophobie ordinaire, par E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

85 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1274156
    le 21/09/2015 par david
    Le film qui se moque des catholiques

    Ca à l’air très moyennement drôle, ça doit donc pas être l’objectif.

    Si en plus il faut payer assez cher pour voir ça, ça vaux pas le coup.
    J’attendrai d’avoir du temps à perdre (si peu) et le dvdrip pirate si un pirate juge qu’il a du temps à perdre.


  • #1274172
    le 21/09/2015 par La pythie
    Le film qui se moque des catholiques

    N’oublions pas qu’à l’origine, le christianisme fut promu par l’empire romain, au milieu du IV éme siécle de notre ère, afin d’unifier les sociétés d’alors, par trop disparates et métissées ...
    Evitons de voir la religion comme le rempart au mondialisme quand il en est le manteau ; profitons de l’instant, de liberté d’expression, toute relative certes, pour jeter dans les poubelles de l’histoire ce succédané de vie spirituelle...
    Le systéme récupérera sans effort tout acte ou effort visant à rétablir la religion- chrétienne, musulmane ou autre- et la retournera contre le peuple. Au contraire, il faut tenter de revenir aux temps pré religieux, ce temps-là, justement incorruptible et irrécupérable par le systéme , selon l’intuition de Dominique Venner, qui n’est pas ma tasse de thé mais qui, en cette question, avait vu juste...ce film est l’occasion pour nous de ne pas tomber dans le panneau, de ne pas monter sur nos grands chevaux : c’est l’unité de l’homme avec le cosmos qui est à rechercher - et les monothéismes sont à mille lieux de cet idée...il n’y a rien à attendre des religions, mes amis.

     

    • #1274216
      le 21/09/2015 par Shemess
      Le film qui se moque des catholiques

      Ce film est une insulte à Dieu et à son messager jesus ... Le seigneur ne t’a pas donné la. Foi . Difficile pour un non croyant de comprendre un croyant


    • #1274219

      Absolument. Je souscris tout à fait à cette analyse.

      Les "religions", c’est-à-dire des systèmes séparés de coercition, fusionnant d’une façon ou d’une autre avec la "politique" et l’"économie".

      Le rapport de transcendance sans les bavardages des théologiens serviles dans la main des trônes ; la relation de verticalité contre les formalismes et les juridismes religieux, oui.


    • #1274233
      le 21/09/2015 par Talion
      Le film qui se moque des catholiques

      "Le systéme récupérera sans effort tout acte ou effort visant à rétablir la religion- chrétienne, musulmane ou autre- et la retournera contre le peuple."

      Ta théorie n’est valable que dans l’hypothèse ou la religion n’est qu’un mensonge, ou Dieu n’existe pas et/ou qu’ils nous a abandonné.

      Inutile de te dire que les croyants (catholiques comme musulmans) méprisent ce genre de point de vue.


    • #1274241
      le 21/09/2015 par Kamino
      Le film qui se moque des catholiques

      çà empêche pas de respecter les autres dans leurs croyances, comme on le fait avec toi, mon ami


    • #1274252
      le 21/09/2015 par Warox
      Le film qui se moque des catholiques

      "N’oublions pas qu’à l’origine, le christianisme fut promu par l’empire romain, au milieu du IV éme siécle de notre ère, afin d’unifier les sociétés d’alors, par trop disparates et métissées" : d’où tenez vous cette information/affirmation extrêmement simpliste et par ailleurs erronée ? Résumer la naissance et la propagation du christianisme en cette seule phrase n’incite déjà pas à vous prendre au sérieux.

      Vous attaquez souvent la religion (surtout catholique) dans vos interventions mais il ne semblerait pas que vous vous y connaissiez beaucoup en matière de théologie ni en Histoire des religions. En tous cas vous ignorez visiblement totalement ce qu’est la religion catholique, ce qu’elle enseigne et l’essence du message et du sacrifice du Christ, qui en sont le centre. Mais ça ne vous dérange pas de donner votre avis dessus.

      Qu’appelez vous les temps pré religieux ? A ma connaissance, il n’a été découvert aucune civilisation à travers les âges qui ne possédât pas de religion ou de croyance en une ou des puissances supérieures. Jusqu’à preuve du contraire votre temps pré religieux me paraît être une chimère ou une vision de l’esprit.

      Je vous souhaite de trouver l’unité avec le cosmos si tel est votre désir, mais pour ma part, je continuerai à attendre beaucoup plus de mon Dieu et Sauveur que de vos conseils plus ou moins éclairés mon ami(e).


    • #1274663
      le 22/09/2015 par Pierre
      Le film qui se moque des catholiques

      "N’oublions pas qu’à l’origine, le christianisme fut promu par l’empire romain, au milieu du IV ème siècle de notre ère, afin d’unifier les sociétés d’alors, par trop disparates et métissées ..." Il n’y a heureusement rien à oublier puisque ça n’a jamais été ni su ni vrai.
      Evitons de vous prendre au sérieux, car votre prose ampoulée, entièrement vide de sens intelligible est facile à parodier.
      Elle est pour nous le rempart du nombrilisme dont vous faites votre manteau ; profitons de cet instant béni pour jeter dans les poubelles de l’histoire vos ersatz sophistes de philosophie gélatino-sophistiquée d’opérette.
      Ainsi le système neuro-sympathique des ganglions du prophète récupérera sans effort tout ce qui vise à affaiblir aussi peu que ce soit sa religion ou ses croyants- et la retournera contre les tenants et les aboutissants du croissant beurré. Au contraire, il faut tenter de revenir à l’avant- Big Bang béni des extrémistes inconditionnels du vrai, ce temps-là, justement intouchable car hors du champ de la pierre philosophale, selon l’intuition fulgurante d’Isaac Philogène, qui bien que pédophile non-pratiquant et englué dans le végétalisme, en cette question, avait vu juste...ce film est l’occasion pour nous de ne pas monter au créneau vent debout, ni de pisser la ligne menant à la goutte qui mettra le feu aux poudres : c’est l’unité de l’Eros avec le Cosmos qui est à déplorer - et les pornothéismes sont à des années-lumière de ma tasse de thé même avec un nuage de lait...Je conclurai ces modestes considérations accessibles aux seuls doctorants par une évidence imparable que même un enfant peut saisir : il faut tout attendre de la seule religion valable , le christianisme, mes amis.


    • #1274701
      le 22/09/2015 par Andrée
      Le film qui se moque des catholiques

      @ La pythie

      La croyance fait partie de la nature de l’homme. C’est par elle qu’il a exprimé son besoin de s’élever au-dessus de sa précaire condition, dont il a toujours eu conscience à travers le simple, merveilleux et mystérieux spectacle des étoiles.

      La religion n’est qu’une ordination de ces croyances profondes en système, reliant chaque homme à une communauté humaine sans laquelle l’homme -individu- n’existerait pas. C’est ainsi que la concevaient les hommes de l’Antiquité et par elle encore qu’ils concevaient l’univers et le rapport de l’homme à celui-ci, donc au divin. La religion est aussi un système de pensée.

      Contrairement à ce que l’on imagine souvent avec la trompeuse distinction entre paganisme "polythéiste" et "monothéisme", ces Anciens (Homère le premier) avaient bien la notion de l’unité du divin. Ils n’avaient simplement pas conçu que ce dernier puisse être pensé comme Être sans cause, cause nécessaire et externe d’un univers physique auquel il ne s’assimile pas.

      Il n’y avait qu’un pas à franchir vers ce système de pensée et c’est ce que nous avons fait en Europe. Cette métaphysique laisse entrevoir au fond plus de liberté que de limitation pour l’homme, car l’idée de Dieu externe (créateur de l’univers) devient la condition-même par laquelle la pensée est possible, contre l’aberration du néant, contre l’absurde, contre la divinisation de la matière dont nous ne serions qu’un élément aléatoire. Il est là le feu divin, dans cet infini des possibles. Le concevoir est certes une limitation, mais pour une plus grande liberté. C’est cette conscience qui garantit à la science de ne pas devenir une ruine de l’âme...

      Quant à imaginer un âge d’or mythique pré-religieux dans lequel l’homme détenait la sagesse pure directement du "cosmos", avant l’état de corruption, c’est une forme assez banale de gnosticisme. Cela reste une simple croyance. Vouloir nous y faire revenir, en dépit de tout bon sens, m’apparaîtrait alors comme une espèce d’obscurantisme.

      Je crains sincèrement que derrière votre unité de l’homme avec le cosmos - philosophie qui a d’indéniables vertus pratiques et spirituelles, n’excluant pas nécessairement l’idée de Dieu - ne se cache en fait un matérialisme athée. Les deux faces religieuses de cette pièce sont la divinisation de l’homme et celle de la matière. Dans un tel système, on sait que c’est toujours cette dernière qui finit par l’emporter sur le premier. C’est précisément ce système en acte qui nous opprime.


    • #1274727
      le 22/09/2015 par Andrée
      Le film qui se moque des catholiques

      J’ajoute une petite rectification, importante car nécessaire, à la fin de mon précédent post. Quand je concède que "l’unité de l’homme avec le cosmos" est une philosophie pouvant avoir des vertus pratiques et spirituelles et n’excluant pas nécessairement l’idée de Dieu, non. J’entendais en fait, contrairement à La pythie, "l’union de l’homme avec le cosmos" (et je préfère même le terme de nature à cosmos). L’unité débouche ou sur un idéalisme (à la Schopenhauer) ou sur le matérialisme. Au choix.

      La métaphysique de l’Union n’est, par définition, pas une métaphysique de l’Un (unité). Le christianisme est la pensée de l’union par excellence, dès lors qu’il repose sur l’union entre l’homme et Dieu, aboutie au plus haut point puisque ces deux natures distinctes s’unissent, sans fusion, en une même personne, le Christ. Les conséquences qu’emporte cette union suprême pour l’homme (et l’esprit humain) avec l’infini qui s’ouvre à lui sont incommensurables.
      C’est aussi l’union de la chair et de l’esprit, où l’un ne prime pas sur l’autre dans la personne humaine, du Christ et de son Église, etc. On retrouve encore l’idée dans l’union du spirituel et du temporel, ce qui suppose bien sûr de les distinguer, ce que fait précisément le christianisme, contrairement à d’autres religions.

      L’union est enfin ce qui rend possible le message entre une intelligence et une autre, que ce soit entre Dieu et l’homme, ou l’information intelligente d’un point à l’autre de l’univers ou dans le corps humain. Elle est ce qui rend possible la pensée.

      En somme, ce sont là tous des aspects philosophiques (métaphysiques et théologiques) du christianisme, trop longs à développer, qui en font définitivement plus qu’un simple "modèle" parmi d’autres... et excluent tout simplement qu’on puisse jeter de telles vérités que la vraie science n’est jamais parvenue à démonter (et pour cause) dans les "poubelles de l’histoire"...


    • #1274733
      le 22/09/2015 par La pythie
      Le film qui se moque des catholiques

      à Pierre...
      Qu’est ce qui vous prend ? Vous n’avez pas supporté les critiques à l’endroit du christianisme, c’est ça ?
      Je vais en remettre une couche et revenir aux ORIGINES DE L IMMACULÉE CONCEPTION :
      Si vous avez lu Freud, vous avez entendu parler d’une tribu d’Australie, appelée Arunta. Ses membres avaient ceci de particulier qu’ils ignoraient le rapport entre l’acte sexuel proprement dit et la fécondation. Étonnant ?

      si bien que lorsque la femme ressentait les premières douleurs, elle attribuait ce nouvel état à l’idée qui occupait son esprit à ce moment précis...si au moment fatidique, elle songeait à une fleur, alors la jeune femme pensait dur comme fer que l’esprit de la fleur l’avait fécondée . Par la suite, cette étrange conception sera reprise par les Égyptiens. ( culte de Horus ) , déformée et réécrite, avant de passer au christianisme avec la fameuse légende de l’immaculée conception- Marie n’ayant jamais existé,Comme vous le savez sans doute...voilà , ce n’est là qu’un aperçu de ce que je peux vous apprendre, des origines des monothéismes...je reste à votre disposition pour poursuivre cette discussion.


    • #1274782
      le 22/09/2015 par La pythie
      Le film qui se moque des catholiques

      à Andrée...

      Je ne pense pas, contrairement à vous, que le christianisme réponde davantage ou mieux au la question du divin, pour la simple raison qu’il n’est que la continuation, sous une forme réécrite d’anciens cultes antiques et plus lointains encore...
      Unité ou union, ce sera comme vous l’entendez, de toute façon, nul n’échappe au matérialisme ambiant, les catholiques pas plus que les autres ; la faiblesse, ou le mensonge, des religions étant qu’elles ne font que s’adapter au dit matérialisme sans jamais chercher à le dépasser, et pour cause : le Christianisme, pour ne citer que lui, fait partie de l’appareil d’état de contrôle des populations ; il n’a jamais été autre chose...Bien évidemment, aux temps reculés, d’avant l’avénement de l’Argent, la question de la vie et de la mort se pensait différemment , on parlait bien alors d’UNITE avec le cosmos : forcément, car l’homme ne faisait qu’un avec l’univers ; nulle séparation entre la vie ici bàs et un au-delà mythifié...nulle séparation entre le temporel et le spirituel ( une telle idée eut d’emblée aberrante à pareille époque ). vous ramenez tout au matérialisme afin de justifier la présence et la primauté du christianisme sur les autres religions mais, trés chére, le matérialisme a toujours existé non ? Les Anciens pataugeaient dans le matérialisme , c’est à dire qu’ils recherchaient le confort tout autant que nous...la seule chose qui a changé, c’est l’imaginaire : le nôtre a été colonisé par la marchandise , c’est l’imaginaire qui s’est émancipé pour suivre sa propre course...


    • #1274934
      le 22/09/2015 par Pierre
      Le film qui se moque des catholiques

      @la pythie
      Selon Wikipedia : à l’origine, la Pythie rend ses oracles une fois par an, le 7 du mois de Bysios, jour anniversaire de la naissance d’Apollon. À l’époque classique les consultations sont mensuelles et ont toujours lieu le 7. Ses oracles sont incompréhensibles pour le commun des mortels, et doivent être interprétés par des prêtres qualifiés, présents à la consultation, qui remettent ensuite au consultant une réponse écrite.
      Heureusement je suis prêtre qualifié pour interpréter vos élucubrations-fulminations (rant and rave disent les Anglais).
      Je remarque en premier un vice de forme rédhibitoire : vous parlez le 22 Sept et non pas le 7. Vos propos n’ont donc aucune valeur pythiesque théologiquement légale. De plus enfreindre le calendrier sacré de la Pythie instaure un doute énorme sur votre crédibilité, donc sur votre existence.
      On me demande si vous êtes la Pythie. Ma réponse écrite est que vous n’existez pas, à l’image exacte de la Sainte Vierge qui comme vous le savez n’a pas d’existence pour vous. Quand vous ressentirez le besoin d’accoucher d’un oracle, demandez-vous si Satan est l’engrosseur et si vous existez pour quelqu’un d’autre que moi.


    • #1274965
      le 22/09/2015 par skds
      Le film qui se moque des catholiques

      Pour vraiment se faire une idée de ce que dit la pythie il faut lire des mythes et des croyances d’Alain testart ça parle même du déluge aussi il me semble ,c’est très intéressant après en général sur les mythes et leurs structures on a levi Strauss mais c’est un autre sujet ,la pythie tu devrais lire Cosmos de Michel onfray .


    • #1275191
      le 22/09/2015 par La pythie
      Le film qui se moque des catholiques

      à Pierre...
      votre dernière sortie était ridicule. Vous n’avez même pas tenté de réfuter mes arguments. Je vois la scène d’ici : vous avez lu mon post et vous vous êtes étranglé de rage, alors vous avez- vainement - tenté de rattraper le coup, n’est ce pas ?
      La vérite est la vérité, trés cher, et elle finira par se faire jour, aujourd’hui ou demain, ou le surlendemain ...
      Que croyez-vous ? Que le christianisme a inventé l’amour ? Si les religions ont éclos, c’est justement pour venir colmater la brèche béante ouverte par l’avènement de la société de l’Argent et des échanges, est ce si difficile à comprendre, Pierre ?


    • #1275643
      le 23/09/2015 par Alex
      Le film qui se moque des catholiques

      "N’oublions pas qu’à l’origine, le christianisme fut promu par l’empire romain,"

      Bien sur, c’est pour ca que tout chrétien qui refusait le culte de césar était mis dans un confortable bain d’huile bouillante, ou avait le privilège de jouer avec les lions dans les arènes...

      Ce qu’il faut pas lire comme conneries...


    • #1275701
      le 23/09/2015 par la pythie
      Le film qui se moque des catholiques

      à Alex....

      oui, le christianisme fut institué religion officielle de l’Empire romain, après le concile de Nice, au IV ème siècle de notre ère...où est le problème ?


  • #1274190
    le 21/09/2015 par bruce marine
    Le film qui se moque des catholiques

    Il s’est fait clouer sur un ceintre comme une chouette (l’autre) parlant de Jésus. Très très courageux. A quand un film sur mahomet ou les juifs ? Réponse : jamais. Même payés 10 milliards, du figurant à l’acteur principal.

     

    • #1275150
      le 22/09/2015 par Thorfinn
      Le film qui se moque des catholiques

      Il y a quand même eu les caricatures de Charlie Hebdo montrant le prophète des musulmans de façon très obscène. C’est assez courageux ( ou inconscient ? ) puisque, visiblement, ils en sont morts...
      Et puis ne vous leurez pas, vous l’aurez un jour votre film crachant sur le monothéisme juif, avec Moïse déguisé en travelo, et il y aura peut-être une petite controverse et le système pourra alors affirmer fièrement "vous voyez on se moque aussi des juifs" ! Et il vous aura bien manipuler... Car la religion intouchable, c’est la Shoah, comme le répète Dieudo, pas le judaïsme en lui-même !


  • #1274199
    le 21/09/2015 par acteursanscomedie
    Le film qui se moque des catholiques

    Grotesque autant que blasphematoire pour ne pas dire tristement pathétique,
    Ce film aura peut être le mérite de faire realiser à certains chretiens ou à des fidels d’autre confessions que Dieu ne peut pas être "comme un homme".

    Ce film est calqué sur "Bruce tout puissant" avec Poolvoerde à la place de Jim Carrey dans le rôle d’un dieu aux attributs humains.
    (engendré, engendrant, contenu dans un contenant et dans une forme ou bien structuré dans une structure donc limité dans son essence et ses attributs, sujet aux émotions negatives ou positives, sujet à l’erreur de jugement, instable, injuste, impatient, faible, au savoir limité, etant entré en existance ayant donc un debut...autant d’attributs dont Dieu est forcement exempt de sa creation)

    Sataniste donc forcement erronée et blasphematoire comme vision au sujet de notre Createur, le resultat de plusieurs millenaires de dépravation humaine et de falsification des messages des prophètes.

     

    • #1274724
      le 22/09/2015 par Jean-Philippe
      Le film qui se moque des catholiques

      Voilà d’ailleurs où nous mène un monde sans Dieu. L’arrogance, l’idolâtrie, l’orgueil, le blasphème, l’irrespect.. Ce film n’est nul autre qu’un outil de propagande antichrétienne. Je serais bien curieux de connaître le nom ainsi que l’origine culturelle et religieuse des producteurs et des scénaristes de cette saloperie..

      Je trouve d’ailleurs parfois les chrétiens beaucoup trop gentils et indulgents.. Ils devraient afficher publiquement leur mécontentement face à tout ce cirque antichrétien qui est omniprésent en France depuis au moins plusieurs décennies déjà (vandalisme d’églises ainsi que de cimetières chrétiens, mariage homosexuel, insultes voir menaces publiques, déchristianisation de la France, mépris, films de propagande, etc.).


  • #1274210
    le 21/09/2015 par wonderme
    Le film qui se moque des catholiques

    Le pire blasphème est de glisser le Miserere Dei d’Allegri dans cette bande annonce car même au milieu d’une BA avouons le , elle, comique ça file le frisson.


  • #1274215
    le 21/09/2015 par Gloups
    Le film qui se moque des catholiques

    La grosse erreur serait de chercher à en faire tout un foin.

    Le film est mauvais et assez tiède. Par conséquent il rate son public. Les croyants ou les gens respectueux de la religion n’iront pas le voir (car blasé par un nouveau film cherchant à égratigner le catholicisme) et les athées anti-religieux trouveront cela trop fade. Le problème c’est que pour marcher, la logique transgressive se doit de repousser les limites... au risque de lasser. Mais on est arrivé à une limite dans ce domaine.

    Même chose dans le domaine du sexe avec le film Love qui fut classé comme interdit aux moins de 16 ans avec qu’une association ne réussisse à le faire classer comme film pornographique (grâce à la loi française soigneusement contournée). Fleur Pellerin tenta d’intervenir pour rendre caduque le jugement du tribunal avant d’affirmer vouloir changer la loi.


  • #1274221
    le 21/09/2015 par agnostique
    Le film qui se moque des catholiques

    Si un film se moquait des musulmans (impensable après le 7 janvier), des émules des frères Kouachi passeraient à l’action . Quant aux cathos, ces pauvres châtrés, conchiés à longueur de pellicule, ils vont se contenter de faire une petite prière...

     

    • #1274262
      le 21/09/2015 par PIFOU
      Le film qui se moque des catholiques

      Excuses nous si on a pas forcement envie de ressembler aux Freres dont Tu Parles, Vieux . (ou Jeune) .


    • #1274288
      le 21/09/2015 par bruce marine
      Le film qui se moque des catholiques

      Non ! Les châtrés ce sont ceux qui font ce genre de film ! Pas de couilles pour faire sur les autres religions. Un catho sait que l’on récolte toujours ce que l’on sème. Le problème avec un non croyant, c’est qu’il ne comprend pas notre façon de penser. Jésus nous savons qu’il dit vrai. Il n’est pas mort sur la croix pour rien. Nous n’allons pas buter des ignares, moqueurs, méchants. Jésus ne l’a pas fait. Pourquoi le ferait on ? Et j’ai toujours dit que c’était les cathos qui étaient visés. Pourquoi ? Parce que c’est la religion de la paix, la fraternelle et cela fait enrager les zelus ! Pourquoi, vouloir un grand remplacement musulman en Europe ? Elle gêne, c’est limpide.


    • #1274687
      le 22/09/2015 par said
      Le film qui se moque des catholiques

      @Bruce.

      Les chinois aussi genent.


  • #1274232
    le 21/09/2015 par MaloCarré
    Le film qui se moque des catholiques

    C’est pas "amazing Bruce" mais Bruce Almighty. Et ce n’est pas un ange de Dieu qui lui file ses pouvoirs mais Dieu lui-même.


  • #1274239
    le 21/09/2015 par pandanlagl
    Le film qui se moque des catholiques

    Jaco Van Dormael, c’est le réal belge qui avait fait un film allégorique sur l’inceste (Toto le héros) et la beauté et la richesse du handicap mental (Le 8è jour), deux films progressistes.


  • #1274246
    le 21/09/2015 par cinoche
    Le film qui se moque des catholiques

    Tiens, dans la liste des acteurs se trouve Catherine Deneuve, égérie et parfaite intime de feu Yves Saint Laurent, auteur de la pourriture "la petite lulu"... Hasard ou réalité satanique ? Loin de moi l’idée de semer le doute, mais être encore aussi belle à son âge, c’est, quand même merde, comment dire, une sorte de "miracle", non ? Aussi en forme que le vieux Rockfélé... Où alors ces gens là ont un régime spécial... Sans blasphémer...

     

    • #1274317
      le 21/09/2015 par rien
      Le film qui se moque des catholiques

      Catherine Deneuve je l’ai croisé il y a une dizaine d’années dans une salle de l’Hôtel Drouot . Une petite femme insignifiante, mais très bien coiffée .


    • #1274369
      le 21/09/2015 par Zorgl
      Le film qui se moque des catholiques

      Cela s’appelle de la chirurgie esthétique, et je ne dirais pas qu’elle est belle.


    • #1274380
      le 21/09/2015 par Xavier57
      Le film qui se moque des catholiques

      Si vous désirez revoir la belle Catherine dans un très bon film, revoyez "La Vie de château" de Jean-Paul Rappeneau.


  • #1274256
    le 21/09/2015 par soral president
    Le film qui se moque des catholiques

    C’est sur je vois mal Polvorde dire Mahomet s’est fait clouer sur un cintre :)
    Apres le film est rigolo je trouve, d’apres la BA. Mais voila qu’on fasse le meme sur les juifs ou Mahomet sans polemique est c’est bon ; .. pas aussi simple aussi .

     

    • #1274458
      le 21/09/2015 par Azzeddine
      Le film qui se moque des catholiques

      En gros tu veux que les musulmans se taisent quand on les insultes parceque toi, tu te fais insulter ? On n’est pas sorti de l’auberge mon gars.


  • #1274266
    le 21/09/2015 par Mandark
    Le film qui se moque des catholiques

    Pas drôle et mauvais certainement. "Satanique" ne voulant rien dire, je ne sais pas.
    Car je me demande quel sort il faut réserver à ceux que vous qualifiez de "sataniques". Le bucher ? Un peu de sérieux et de rationalité.

     

    • #1274306
      le 21/09/2015 par Yingyang
      Le film qui se moque des catholiques

      Le terme "Satanique" fait reference directement à ceux qui suivent Satan, consciement ou non, cette creature dont on parle dans certains livres lus tout les jours par plusieurs milliards de tes congénaires et dont l’elite auto proclamée fait sans cesse la promo, tout les jours, ouvertement en parlant de lui ou bien dans des "ceremonies d’initiés aussi réeles pour eux que le mot rationnalité pour toi"

      Ceremonies assez confidentielles, ou bien ceremonies "holywoodiennes" pour les masses dites "rationnelles"

      N’as tu pas le désir parfois d’en connaître davantage sur qui est ce Satan dont on parlerait trop souvent à ton goût ?

      tout au moins de savoir si, pour les gens qui croient en son existance, il serait plutot dans "le bien" ou plutot dans "le mal" ?

      ou sous un autre angle pourquoi la plupart de ceux qui "sont à la tête des pays" donnent l’air de croire si "irationellement" en son existance ?


  • #1274271
    le 21/09/2015 par Résistance
    Le film qui se moque des catholiques

    Quand est ce qu’on foutra la paix au petit Jésus ?? Il a pourtant tout donné sur la croix, et voilà ce qu’il reçoit pour reconnaissance !

    Pauvre France, dans quelle main es tu ?!

     

    • #1274861
      le 22/09/2015 par AMadis de Gaule
      Le film qui se moque des catholiques

      Tous les jours se joue sur tous les autels catholiques du monde la Passion de NSJC lors de la Sainte Messe.
      Le Seigneur n’a donc jamais cessé de faire l’assencion du Golgotha. Le monde est divisé entre ceux qui pleurent sur son passage et essaient de l’aider à porter sa Croix, et ceux qui continuent à l’insulter, lui crâcher à la figure et lui jeter des pierres... Il en va ainsi depuis 2000 ans.
      Tous les jours le Christ est cruxifié.

      Quant à votre question sur notre pauvre France, vous connaissez déjà la réponse, n’est-ce pas ?

      Amitiés.


  • #1274291
    le 21/09/2015 par Friendly
    Le film qui se moque des catholiques

    Ah la la tout de suite le sentiment de persécution qui apparaît. Le message fort qui est dit au travers d’un scénario a la Amélie Poulain, c’est que la vie vaut d’être vécue si on a rencontré l’amour une fois dans sa vie... Je n’ai jamais vu dans les textes ce genre de propos, mais plutôt ambigus sur les femmes surtout le sieur saint Paul.

     

    • #1274468
      le 21/09/2015 par Vent Couvert
      Le film qui se moque des catholiques

      Si je comprends bien, pour vous la vie, c’est une histoire de fesses ? Vous considérez donc, comme Freud, que l’homme n’agit qu’en fonction de son bas-ventre. La chair plutôt que l’esprit. Comme disait l’auteur de l’article : "satanique".


  • #1274305
    le 21/09/2015 par Beber
    Le film qui se moque des catholiques

    Je l’ai vu, c’est assez médiocre. 2, 3 trucs amusants, comme la règle divine qui veut que la file d’attente d’à côté avance toujours plus vite que la sienne... En dehors de ça et le jeune trou du cul friand de vidéos pour réseau social qui se "suicide" sans jamais mourir parce que c’est pas son heure (mais on a tout vu pour ainsi dire à ce sujet dans la bande-annonce), il reste la petite fable qui se veut poétique, dans le genre Amélie Poulain, avec la gamine qui s’immisce dans la vie des gens (ses apôtres) et avec 2, 3 trouvailles de mise en scène ou d’imagerie, comme François Damiens qui s’embrasse (au sens premier d’accolade) avec son reflet dans le miroir. Y a même une scène de doublage de film porno comme il y avait un sex-shop chez Jeunet. Et les 2 protagonistes de ce doublage, liés par leur enfance, comme la boîte à souvenir dans Amélie. Tout ça est au final bien moins inspiré que le film de Jeunet.


  • #1274308

    en effet ça n’a pas l’air terrible et malsain en arrière fond ( voir surement qui produit cela)
    par contre François damiens me fera toujours rire


  • #1274319
    le 21/09/2015 par boubal
    Le film qui se moque des catholiques

    Il y a un proverbe marocain qui dit : "nul ne peut sentir la douleur que celui qui reçoit les coups (du bâton)", à ceux qui mêlent l’islam dans cette histoire, vos commentaires confirment bien l’adage marocain !!


  • #1274337
    le 21/09/2015 par Jeanquirit
    Le film qui se moque des catholiques

    Ne dramatisons pas,çà semble être un film rigolo,et puis avec Benoît P.en principe,on rigole
    sans chercher à couper les cheveux en 4.


  • #1274393
    le 21/09/2015 par Parrizien
    Le film qui se moque des catholiques

    Sans avoir vu le film, il me parait que le petite fille représente lucifer le porteur de lumière aux hommes. Pas étonnant dès lors qu’elle ait le bon rôle face au méchant Dieu.


  • #1274401
    le 21/09/2015 par Mandark
    Le film qui se moque des catholiques

    Au pire ce sera un mauvais film pas drôle. Il faut rester raisonnable et ne pas tomber dans le délire de persécution comme certains que nous ne nommerons pas ici...

     

    • #1274474
      le 21/09/2015 par bruce marine
      Le film qui se moque des catholiques

      On ne se sent pas persécutés, on se fout de la gueule des cathos, peut on le dire ici ? Le nouvel évangile, pourquoi pas le nouveau coran, ou la nouvelle thora ? On se fiche des cathos, on réagit (de toute façon les athées font le jeu des juifs et des musulmans). Un catho pas content et qui assume. C’est pas votre religion, alors passez votre chemin.

       

    • #1274496
      le 21/09/2015 par CAUNES
      Le film qui se moque des catholiques

      Dieu n’est pas la solution, il est une part majeur du problème.
      Un genre de virus idéologique mêlant orgueil et suffisance humaine.
      Là ou ce concept devait unir, il divise.
      Revoyez la copie et marré vous un coup, pour une fois qu’une comédie française à l’air drôle...

      Et puis si il y a des cinéaste ici, il pourront parodier le film a volonté, en transposant l’humour présent sur d’autres religions...juste pour les voir ce tordre les couilles à essayer de nous expliqué leur foutu "distanciation".

       

      • #1274709
        le 22/09/2015 par awrassi
        Le film qui se moque des catholiques

        Puisque tu sembles tout prendre à la légère, je t’informe que ta femme couche avec le voisin du dessus ... Moi, j’ai divorcé la mienne pour cela parce que je suis croyant !!


    • #1274503
      le 21/09/2015 par guenz
      Le film qui se moque des catholiques

      Bah, la filmographie entière de Bertrand Blier, au hasard, a plus fait pour pervertir la France que cette « farce qui se prend au sérieux », voilà une proposition oxymoresque qui a elle seule peut résumer le cinéma français depuis la nouvelle vague. Mais ce film, probablement plus médiocre que radicalement bon ou mauvais, ne changera rien et il est certainement plus inoffensive que l’article de cette page le laisse penser.

      D’ailleurs, c’est un four car il a engrangé moins de 45% de son budget (désolé, j’ai pas trouvé le nombre d’entrée lors de son exploitation), autant dire que c’est pas ce film qui changera la face du monde.

      Puisque je parlais de Blier, voyez par exemple le très mauvais "les côtelettes", un exemple que Blier est complètement aux fraises. On dirait du Jean-Michel Ribes, le fantasme d’un nanti de gôche qui croit sincèrement être subversif mais qui n’a plus que des réminiscences de ce qu’il croit se souvenir être la révolte de l’adolescence. Un subversion claudicante qui semble se mouvoir par des soubresauts maladroits de sa sénilité bourgeoise. La tirade sur la merde au fond de la cuvette est d’une naïveté socio-politique qui fait peine à entendre de la part d’un auteur qui à dépassé les trente ans ...depuis plus de trente ans. D’ailleurs toute sa filmographie est immonde si on l’analyse, même si au premier degré on peut trouver certain film fort distrayant, le fond en est toujours d’un grotesque navrant.

      Que la famille et les traditions soient attaquées dans "Le Tout Nouveau Testament", c’est un fait qui ne surprend plus ("Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?" sorti l’année dernière est un autre bel exemple) mais il semble que ce film s’adresse à des gens qui ont déjà enterrés la religion (Catholique) depuis belle lurette.

      D’ailleurs, je vous met au défi, camarades, de trouver un seul film respectueux de la religion catholique (à part "Monsieur Vincent" de 1947 et peut être aussi "Don Camillo", déjà plus ambigu ), surtout depuis Vatican 2 et la nouvelle vague justement (encore elle, cette saloperie, cette enfilade de mauvais et de prétentieux).

      De "Que la fête commence..." à "La vie est un long fleuve tranquille", cela n’a été qu’une longue succession de camouflet à la face de nos frères et coreligionnaires catholiques.

      Et puis après "La vie de Brian", le mal était fait !


    • #1274543
      le 21/09/2015 par Dam Ned
      Le film qui se moque des catholiques

      "Sans droit au blasphème, il n’y a plus de liberté d’expression" doit en réalité se traduire par : "Je ne me moque pas de vous, je pisse tout simplement sur les convictions qui vous tiennent à cœur". C’est par cette hypocrisie malsaine qu’on fait passer le message : "Maltraitez autant que vous le voulez les Chrétiens, personne ne vous le reprochera".

      Les Chrétiens doivent utiliser tous les moyens à leur disposition (notamment les réseaux sociaux) pour que ces appels à la haine soient publiquement qualifiés comme tels, sans tomber dans le piège de la provocation. La constance et la légitimité finissent toujours par s’imposer.


    • #1274563
      le 21/09/2015 par Vahan
      Le film qui se moque des catholiques

      je suis en total désaccord avec cet article, je suis chrétien et à aucun moment je me suis senti insulté, je n’ai pas vu de blasphème car ce film est tellement irréaliste qu’on ne peut pas le comparé à la réalité, même si le nom de dieu est évoqué, il est bien précisé que c’est le dieu de toutes les religions, que les idiots se battent en son nom, qu’ils ne l’appellent pas de la même façon mais c’est pourtant belle et bien la même personne. j’espérait d’E&R qu’ils ne tombent pas dans ce panneau, la critique facile dès qu’on touche à la religion chrétienne, alors que honnêtement, il n’y a quasiment aucune référence à la religion chrétienne. Ce film est une fiction poétique et drôle, il n’y a rien de sataniste, arrêtez la parano et continuez à vous attaquer au vrai pouvoir et aux vrais dangers de notre monde plutôt que de fustiger une oeuvre originale et humoristique réalisée par des gens simples.

       

      • #1274672

        @Vahan

        Je trouve ton commentaire intégralement à côté de la plaque.

        Pour commencer tu te dis chrétien et tu compares Dieu à une personne, c’est déjà faire peu de cas du mystère de la trinité (!), c’est aussi rendre Dieu étrangement accessible en l’humanisant, comme s’il était possible de rencontrer Dieu au bistrot du coin. Si tu avais dit "je suis chrétien de culture" j’aurais plus facilement compris ta distance d’avec le message du film, car dans ce cas tu aurais été attaqué pour ce que tu fais (pratique d’une culture, donc ton choix) plutôt que pour ce que tu crois (pratique d’une religion, donc ta foi).

        Ensuite E&R ne fait que relayer un article dans une revue de presse, même si on peut se douter de la position de la rédaction. Le film est un marqueur, il n’est certes pas responsable du déclin du christianisme en occident, néanmoins il y contribue. L’auteur de l’article dit d’ailleurs, en toute objectivité, que le film est drôle sur ses premières minutes uniquement. Preuve que le blasphème n’est pas en cause. C’est son pendant gratuit (en perdant le prétexte de l’humour) qui choque, car il acquiert ainsi une dimension revendicatrice. Les spectacles de Dieudonné seraient-ils aussi pertinents s’ils n’étaient pas drôles, si l’exagération était bel et bien une systématisation ?

        Enfin tu parles d’oeuvre humoristique originale réalisée par des gens simples. Regarde donc "Mr Nobody", du même réalisateur. C’est un film extrêmement pompeux (décor, image, lenteur) sur une idée simpliste mais surtout incohérente, s’inspirant très maladroitement de certaines hypothèses de la physique moderne. On s’ennuie à mourir car ça sent la fable métaphysique new-age pour bobo à plein nez. Tout le contraire d’une démarche simple selon moi...

        Bref, le vrai pouvoir est sous ton nez, et il s’éxerce au moyen de ses valets, conscients ou non.


      • #1274840
        le 22/09/2015 par Zohan
        Le film qui se moque des catholiques

        J’ai vu le film et je suis d’accord avec vous. Rien de bien méchant (à part le gamin qui veut devenir fille), mais pas très drôle voire un eu ennuyeux.


    • #1274729
      le 22/09/2015 par Hermocrate
      Le film qui se moque des catholiques

      Bruce tout-puissant, c’est "Bruce Almighty"...


    • #1274740

      Bon ça reste de l’humour
      Dieudo peut être pire et c’est tout a son honneur (mon humour est très noir)
      On ne juge pas l’humour, on aime ou on aime pas !!!
      Son premier film "c’est arrivé prêt de chez vous", est un régale de méchanceté (noir, c’est noir)
      et égale à lui même
      Catholique, je fut servant de messe,mariage, enterrement. A l’eglise tout les samedi soir ou dimanche. Les communions, confirmation ...
      Puis un jour j’ai eu une mobilette...
      Qui vous dit que dieu existe. Rien ne le prouve
      On a plus de preuve que des ET aurais existé et que vos dieu viendraient de ses phénomènes.

       

      • #1275523
        le 22/09/2015 par Pat33460
        Le film qui se moque des catholiques

        Bon moi j’adore pooolevorde et c’est de l’humour on aime ou pas mais franchement aucun rapport avec un blasphème juste de l’humour.
        Soral tu commences à déconner en faisant une critique bidon sur un film gentillet et en plus avec un super acteur qui n’a que de la malice et pas de la méchanceté.


    • #1274743
      le 22/09/2015 par Marko
      Le film qui se moque des catholiques

      Au cas où il y aurait encore un doute, le film est co-écrit par Thomas Gunzig.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Thoma...

       

      • #1274832
        le 22/09/2015 par ahbon
        Le film qui se moque des catholiques

        Thomas Gunzig est un piètre comique (professeur d’écriture dans une école d’art à Bruxelles pour se permettre de se la jouer artiste indépendant surement...) qui est l’archétype du bobo gauchiste "athé laïque" bien pensant à tendance stalinienne, n’hésitant pas à casser tout ce qui se casse dans le monde de l’humour comique télévisuel et radio sauf un cas sur lequel on ne rigole pas, mais là, il faut demander pourquoi on ne rigole pas sur ce cas là au seul Dieudonné !


      • #1274905
        le 22/09/2015 par réveillez-vous
        Le film qui se moque des catholiques

        Edgard Gunzig est un physicien et cosmologiste d’origine belge né à Mataró le 23 juin 1938

        Ses parents étaient Jakob Gunzig (mort en camp de concentration3) et Rachel Ekstejn.



        Ok...quand on cherche , on trouve


    • #1274753
      le 22/09/2015 par dixi
      Le film qui se moque des catholiques

      C’est quand même malheureux ,mais dans les années 1970 personne ne parlait de religion à ce point ,maintenant c’est devenu un sujet de conversation primordial ,on est revenu aux temps des guerres de religions .Franchement j’en ais ras le bol .
      PS : Petit rappel ,avec le plus grand respect des autres religions,la France est une terre catholique ,n’en déplaise à certains ,la porte est grande ouverte .

       

      • #1274778
        le 22/09/2015 par suiveurduChrist
        Le film qui se moque des catholiques

        Dixi j’éclaircie ton com pour les autres catholiques qui te lisent : tu parles en ton nom, ou en ton pseud,

        pas au nom du Christ ou des chrétiens

        Car nul par dans les évengiles il n’est question de ta vision des choses.


      • #1274976
        le 22/09/2015 par dixi
        Le film qui se moque des catholiques

        Je parle en mon nom ,et pas au nom des catholiques ,et pardon si j’en égratigne quelques uns .


      • #1275640
        le 23/09/2015 par Alex
        Le film qui se moque des catholiques

        SuiveurduChrist :

        La religion catholique suit d’abord l’Eglise, et ensuite les évangiles. Or, il me semble que l’opinion de dixi n’est pas en désaccord avec l’enseignement traditionnel de l’Eglise. Et que donc, il parle en son nom certes, mais son avis est en accord total avec la religion catholique.
        Effectivement la France est Catholique, et effectivement, pour ceux que ca dérange, la porte est grande ouverte.

        Si vous prétendez vous servir des évangiles pour contredire l’Eglise, vous êtes protestant, et donc hérétique. Les évangiles sont la propriété de l’Eglise catholique, qui seule a l’autorité pour les interprêter.

        Bien à vous.


    • #1274900
      le 22/09/2015 par Amadis de Gaule
      Le film qui se moque des catholiques

      Pour parler d’anti-catholicisme, j’ai eu le malheur d’aller voir le spectacle d’Alexandre Astier l’Exoconférence qui se jouait vendredi dernier à Cannes.
      Alors qu’il est présenté comme étant un spectacle comique et référencé sur la science astronomique et sur la démystification des rencontres du troisième type. Il est en réalité un spectacle exclusivement anti-catholique et intentionnellement blasphèmatoire.

      Dans Kaamelott, un esprit averti peut sans dificultés s’apercevoir des piques réccurentes contre l’Eglise et ses représentants au fil des 6 saisons. Je pensais naïvement qu’Astier le faisait car pour passer à la télévision c’est une des conditions sine qua non. Je fus déjà moins naïf mais encore indulgent quand ce triste sire a joué dans l’immonde court-métrage d’Azuelos...

      Aujourd’hui j’en suis sûr Alexandre Astier est un anti-cléricale épidermique, vendredi soir son spectacle ne fut qu’une suite d’insultes et de mensonges délibérés envers NSJC son Eglise et ses fidèles, le tout débité devant un parterre de veaux décérébrés applaudissant sans le savoir à leur propre condamnation, au grand dam de leurs ancêtres qui pour la majorité d’entre eux furent résolument catholiques. Le spectacle se termine (pour qui sait voir et entendre) comme une messe satanique.

      Quelle pitié !

      Je sais que sur ce forum, il y a des fans d’Alexandre Astier (comme je le fus, dix années durant), si parmi eux il s’en trouve qui soient catholiques, ne dépensez pas votre argent.

       

      • #1275525
        le 22/09/2015 par Pat33460
        Le film qui se moque des catholiques

        Je suis catholique et dans l’humour on peut faire des sketches de mauvais goût et alors ? Même contre le christ dès le moment où ce n’est pas malveillant ou insultant par méchanceté et je ne croie pas Alexandre Astier malveillant ou méchant.
        Et puis arrêtons de se comporter comme nos ennemis.


      • #1275649
        le 23/09/2015 par Untel
        Le film qui se moque des catholiques

        Oui j’ai toujours décelé ça chez lui. C’est un "comique de gauche" - ce qui télévisuellement est un pléonasme - dont la fantaisie première est de prendre des risques avec l’église catholique. Comme tout crétin de ce bord, il est à la fois arrogant et ignorant sur ces questions.

        Dans KAAMELOT, il avait d’ailleurs eu le bon goût de confier le rôle du prélat catholique sanguinaire (? ?) à... Elie Semoun. A partir de là il n’y avait plus d’illusion à se faire.


      • #1275827
        le 23/09/2015 par Amadis de Gaule
        Le film qui se moque des catholiques

        @Pat…

        Vous n’avez visiblement pas vu le spectacle, donc vous ne savez pas de quoi vous parlez !
        En tant que catholique votre devoir est de de défendre la dignité du Christ et de sa Très Sainte Mère, pas de fermer les yeux.

        Si j’insultais vos parents réagiriez-vous ?

        J’ai déjà la réponse !

        Je ne sais pas si vous êtes réellement catholique, je ne vous connais pas et ce n’est pas à moi de le dire, mais à la lecture de votre commentaire, je constate que vous défendez "l’honneur" d’Alexandre Astier et non celui du Christ, ce qui en dit long, tout comme le fait d’omettre la majuscule à Christ mais de ne pas l’oublier au nom de votre idole…

        Je ne me comporte pas comme ce que vous appelez nos ennemis, nous n’avons sûrement pas les mêmes, en revanche en vous rangeant sous la bannière de ce qui insulte NSJC vous êtes assurément le mien.


      • #1276554
        le 24/09/2015 par Amadis de Gaule
        Le film qui se moque des catholiques

        Errata : "....de ceux qui insultent NSJC..."


    • #1274901
      le 22/09/2015 par réveillez-vous
      Le film qui se moque des catholiques

      Le 22 septembre à 07:51 par La pythie
      Ses membres avaient ceci de particulier qu’ils ignoraient le rapport entre l’acte sexuel proprement dit et la fécondation. Étonnant ?

      si bien que lorsque la femme ressentait les premières douleurs, elle attribuait ce nouvel état à l’idée qui occupait son esprit à ce moment précis...si au moment fatidique, elle songeait à une fleur, alors la jeune femme pensait dur comme fer que l’esprit de la fleur l’avait fécondée . Par la suite, cette étrange conception sera reprise par les Égyptiens. ( culte de Horus ) , déformée et réécrite, avant de passer au christianisme avec la fameuse légende de l’immaculée conception- Marie n’ayant jamais existé,Comme vous le savez sans doute...voilà , ce n’est là qu’un aperçu de ce que je peux vous apprendre, des origines des monothéismes...je reste à votre disposition pour poursuivre cette discussion.



      C’est une info passionnante...Merci


    • #1274916
      le 22/09/2015 par Gerard John Schaefer
      Le film qui se moque des catholiques

      Mais, que fait Frank Castle ?


    • #1274958

      J’ai vu ce film.
      Et c’est la plus grosse escroquerie à laquelle j’ai eu à faire face ces derniers temps.
      Poelvoorde ne joue qu’un rôle secondaire.

      Ce film fait l’apologie de la transexualité (le petit garçon veut devenir une fille avant de mourir), de la zoophilie (bravo madame Deneuve vous tombez bien bàs), de la rebellion contre Dieu (qui selon ce film est un raté qui fait c.... le monde). Et à la fin du film il y a même une allusion grossière à l’antéchrist...Je me suis senti floué comme jamais. Voyant la bande-annonce on se dit ça pourrait être drôle et la réalité est catastrophique. Que Dieu me pardonne.


    • #1275121
      le 22/09/2015 par craig ward
      Le film qui se moque des catholiques

      Il fallait oser faire d’Ea Enki Ptah Satya la fille du dieu Jéhovah !


    • #1275179
      le 22/09/2015 par Matthieu01
      Le film qui se moque des catholiques

      Il y a encore des gens pour aller voir des films français apparemment...
      Pour ma part, quitte à payer (assez cher d’ailleurs) pour aller au cinéma, je préfère encore un truc ricain bourrin et rapide, avec de sérieux effets spéciaux.

      Et en tant que chrétien (bien loin d’être exemplaire, mais chrétien néanmoins), je me tartine le fion des conneries des uns et des autres sur ma foi, ce sont leurs œuvres et leur boulets à porter, pas les miens. Que peut bien faire cette époque si ce n’est insulter et moquer Celui qui en est l’antithèse ? Je commencerai à m’inquiéter le jour où je verrai des films subventionnés et issus du "milieu" coller à ma vision des choses ! Dans ce monde inversé, tout est donc à sa place, en attendant que Dieu nous lance une ’opération feng-shui’ finale qui en surprendra plus d’un.


    • #1275316
      le 22/09/2015 par Matthew Monroe
      Le film qui se moque des catholiques

      Au secours, y en a marre de cette représentation pathétique du Ciel... ! Ben oui c’est bien connu, Dieu c’est un gars barbu qui se promène sur un nuage, le papa bon Dieu comme on dit, qui fait la pluie et le beau temps parce que c’est Dieu qui a pouvoir sur absolument tout... Quand allons-nous enfin comprendre les phénomènes de Relation et ainsi nous rapprocher de notre propre vérité ? Pourquoi est-ce si compliqué d’intégrer la Loi de Bipolarité qui nous ferait retrouver le chemin de cette partie divine en nous et ainsi lever le voile de notre ignorance au sujet de nos différentes natures, ouvrant enfin les cadenas de notre errance sociétale...

      Comme à son habitude, et c’est bien pour ça que c’est autant le bordel, préférer acquérir le beurre, l’argent du beurre et la crémière au lieu de prendre le temps d’apprendre à reconnaître le bon beurre et la saveur de ses ingrédients, d’avoir envie de tout simplement le faire découvrir aux autres et d’en féliciter la cuisinière, sans arrières pensées, est bien là le drame de cette Société...

      Alors, dans de telles circonstances, comment pourrions-nous aborder des réflexions spirituelles au sujet du Divin ? Etant à mille lieux d’en saisir la divine splendeur, mais préférant assurément cultiver l’horreur de la guerre et de l’anti-relation sous toutes ses formes... Et c’est bien la peine de faire nos étonnés dès qu’il s’agit d’aborder la probabilité d’une guerre mondiale, parce qu’entre nous c’est évident que nous brillons par nos envies de nous entraider et de nous découvrir réellement... A part nous ’’enculer à longueur de journée’’ et capturer ce que l’autre pourrait agiter sous le nez de nos addictions à la possession, c’est sûr que c’est plus confortable de se dire qu’un élément extérieur, là-bas tout au loin, va être responsable de la merde anti-relationnelle dans laquelle nous baignons déjà nos culs à longueur de temps...et ainsi nous aider à prendre la fuite, si par miracle des moyens de faire autrement nous étaient proposés...

      Aussi, l’erreur serait de croire que le chemin est celui de l’Amour. Le chemin de l’humain est celui de la Conscience et l’Amour en est son horizon... Qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ? A chacun de voir...


    • #1275496
      le 22/09/2015 par marmotte
      Le film qui se moque des catholiques

      La bande annonce montre déjà le côté glauque du film donc ne vous faites pas pigeonner.


    • #1275575
      le 23/09/2015 par Pierre
      Le film qui se moque des catholiques

      @ pitoyable pythie...
      Personne ne pourrait réfuter vos arguments puisque ce sont des pétitions de principe : raisonnements faux prenant pour vraies les propositions à démontrer. Vous voyez trouble : vos posts sont illisibles. Il suffit de les survoler pour attraper le fou-rire, comme les Grecs le faisaient à Delphe le 7 du mois en cours en écoutant les borborygmes de la vraie Pythie, votre homonyme-modèle.
      La vérité toute nue de demain ou du surlendemain ne se confond pas avec La Verité où se révèlent les formes de la BB d’hier, pas les vôtres...
      Que croyez-vous ? Que vous pourrez plus facilement entrer en compétition avec la vérité toute nue d’aujourd’hui ou rivaliser avec la beauté de Brigitte Bardot version 1960 ?
      Je vois la scène d’ici : vos posts n’ayant ni queue ni tête, vous ne pouvez même-pas les remplacer par des photos de vous en simple appareil sur ce même site.
      Colmater la brèche béante ouverte par l’abime de l’insignifiance de vos raisonnement sera une tâche qui prendra le reste de vos jours, est ce si difficile à comprendre, Pythie ?

       

      • #1276417
        le 24/09/2015 par La pythie
        Le film qui se moque des catholiques

        à Pierre...
        votre dernier post est trés intéressant et en dit beaucoup sur vous...
        des photos de moi dans le plus simple appareil ? Allons, Pierre , calmez vos ardeurs et trouvez-vous une copine au plus vite.
        Les révélations sur les origines du christianisme vont ont fait mal, c’est ça ? Rassurez- vous : il en va de même pour les juifs et les musulmans...n’ayez pas peur de la vérité,elle ne mord pas !
        Si vous souhaitez vous instruire davantage, je vous conseille " Totem et tabou " et " Moïse et le monothéisme " tous écrits par là maître Freud..bonne lecture, Pierre.


      • #1276552
        le 24/09/2015 par skds
        Le film qui se moque des catholiques

        Attention avec totem et tabou..... Toute le livre et l’oeuvre de Freud en générale base ses écrits sur l’universalité de l’interdit de l’inceste .

        Autant en anthropologie qu’en psychanalyse les deux disciplines utilise cette axiome or aujourd’hui on sait que c’est loin d’être évident. En effet ,la prohibition de l’inceste n’a rien d’universelle .Pour expliquer la quasi universalité de la prohibition, il y a une explication dite "sociale" qui est interrésante ,Alain soral a je trouve pas assez exploité cela dans vers la féminisation. Voici l’explication si l’enfant tombe amoureux de sa mère et a des désirs pour elle ,pour la mère l’enfant ne fait pas un "bon objet sexuel" donc refuse les avances de l’enfant qui se rend compte de son incomplétude il n’est pas adulte ,il n’a donc pas le droit de consommer le désir qu’il a avec sa mère c’est le drame oedipien .
        Ainsi l’explication de d’oedipe ici met en avant que prohibition de l’inceste n’est pas nécessaire a l’oedipe c’est une " impossibilité de faite" qui rend possible le complexe d’oedipe,c’est la situation qui rend cela possible,c’est une explication intéressante.Il faut donc préciser que depuis Freud il y a eu des évolutions voilà sinon c’est une bonne référence.


    • #1275668
      le 23/09/2015 par La pythie
      Le film qui se moque des catholiques

      Je lis et relis certains commentaire et ne peux m’empêcher de sourire. Sans la présence de l’islam, aucun de vous ne ramènerait sa fraise au sujet du catholicisme, " héritage spirituel et civilisationnel de l’Europe "...mais qui n’était pas un sujet 15 ans plus tôt..
      La France appartient à tous ceux qui souhaitent qu’elle continue ;personne n´en a le monopole ; et ceux qui en réclament aujourd’hui l’usufruit ne le font que par calcul ou ressentiment à l’encontre des immigrés, surtout musulmans ! Il n’y a pas 10 pour cent des soi disant catholiques qui soient sincères. Ne vous en déplaise, il y a eu une Gaule avant la France, avec

      son héritage tout aussi respectable que celui chrétien dont se réclament les tartufes modernes.

       

      • #1275996
        le 23/09/2015 par bruce marine
        Le film qui se moque des catholiques

        Encore 2 questions vu que vous avez la science infuse. Le pourcentage de musulmans sincères ? Vous n’aimez pas les catholiques, pourquoi ? En fait vous me faite pensez aux gars de daech ou ceux d’afganistans qui font sauter les oeuvres pré islamiques, mais a l’envers, c’est à dire vous aimeriez une France sans christianisme. Mais la France est ainsi. Je suis catholique, mais là vous faites vraiment chi..


      • #1276204
        le 23/09/2015 par La pythie
        Le film qui se moque des catholiques

        à Bruce Marine..
        Je fustige la posture de beaucoup de Gaulois qui font mine de redécouvrir le catholicisme et qui singent les musulmans en arborant une petite croix au rétroviseur intérieur de leur voiture. Si j’en ai plus que marre des musulmans qui en rajoutent dans l’ostentation, je reconnais que ma charrette est plus que pleine concernant les soi-disant catholiques ( ou plutôt de culture catholique, comme ils n’oublient jamais de le préciser ), qui ne perdent jamais une occasion d’en remettre une couche sur " les racines chrétiennes " de la France ; posture à laquelle je crois de moins en moins et que j’interpréte d’abord comme une volonté d’occuper le terrain face aux musulmans , et pas du tout comme une recherche spirituelle...La recrudescence
        des pratiques religieuses s’explique trés facilement : de même qu’on dit que dans un bateau qui coule, il n’y a que des croyants, de même les masses, conscientes du désastre à venir, s’en remettent à la reine des illusions, la religion. Si vous avez lu Freud, vous savez que la religion est une illusion, et que peut-on attendre d’une illusion ?


      • #1276509
        le 24/09/2015 par bruce marine
        Le film qui se moque des catholiques

        @ la pythie qui d’ailleurs passe comme une lettre à la poste, mon message d’hier soir n’étant pas passe. Freud, j’ai lu le livre de Michel onfrey. Tout est source d’après les échanges épistolaires. Ce Freud est un grand malade, il a repris les travaux d’autres, mystificateur. Bref lisez le livre d’onfrey. Stop je ne réponds plus par la suite à la pythie, qui part trop dans ses délires. (Ce sont les siens, OK, mais ces cours de théologie, mélange a son dégoût des chrétiens, basta, à d’autres. Merci de publier)


    • Afficher les commentaires suivants