Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le gouvernement tunisien ouvre une enquête sur la visite de Bernard-Henri Lévy

Le ministère des Affaires étrangères tunisien a demandé à ses services l’ouverture d’une enquête urgente sur la visite en Tunisie de l’intellectuel français Bernard Henri Lévy.

Joint au téléphone par Kapitalis, Mongi Hamdi, chef de la diplomatie tunisienne, a déclaré que son département n’a pas été informé de cette visite pour le moins bizarre, ajoutant qu’il n’en avait lui-même aucune idée.

« Normalement, il s’agit d’une personnalité connue et nos protocoles doivent être informés. Nous devons connaître la partie qui a invité secrètement cet homme. Nous allons mener notre enquête et réagir en conséquence. Inviter secrètement une personnalité comme Bernard-Henri Lévy n’est pas un acte anodin », nous a déclaré M. Hamdi, ajoutant qu’il assume la responsabilité de ses propos. Ambiance...

Tollé général

Par ailleurs, un groupe d’avocats appelle le procureur de la république à ouvrir une enquête sur le parti ou la partie qui a invité l’intellectuel sioniste Bernard Henri Lévy en Tunisie.

Cette visite est une menace à la sécurité du pays, estiment ces avocats, qui accusent le philosophe français, sur la base de ses engagements antérieurs en Irak, en Syrie et en Libye, de mener des actions visant à déstabiliser le monde arabe et à y semer les graines de l’anarchie au profit de l’État d’Israël, dont il est l’un des plus fervents et inconditionnels défenseurs en France.

Lire la suite de l’article sur kapitalis.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants