Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le monde selon Xi Jinping

Un documentaire réalisé par Sophie Lepault et Romain Franklin pour Arte en 2018 qui, malgré les pesanteurs de son hypocrisie anti-autoritariste, nous plonge au cœur de la superpuissance du XXIe siècle.

 

 

À lire, sur E&R :

Aller plus loin avec Kontre Kulture :

 






Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2110353
    Le 28 décembre 2018 à 02:30 par Francois Desvignes
    Le monde selon Xi Jinping

    Bon reportage.

    Il a un seul petit défaut ; aucun des intervenants ne vit en Chine ni ne parle ou lit le mandarin.

    Vous trouvez cela pertinent ?

    Donc, petit rappel qu’un Français, mieux que quiconque, comprendra :

    Da da Xi (Ton ton Xi) a 65 ans.
    Xi n’est pas le parti communiste.
    Le parti communiste n’est pas la Chine.
    La Chine n’ est pas communiste mais impériale.
    La Chine n’est pas le monde donc antisioniste.
    La Chine est française.

    Dada Xi comme on l’appelle dans l’Empire du milieu a 65 ans. Quand le parti fêtera son centenaire, il en aura 94. Il a été élu à vie pour dire au monde que la volonté et le projet de la Chine n’étaient pas la WWIII (sauf à considérer qu’on fait la guerre en chaise roulante).

    Xi n’est pas le parti communiste . Il a été mis à la tête du parti non pour son intelligence et son mérite mais pour sa discipline de fond et sa bonhommie de forme. Il n’a AUCUN pouvoir. C’est un canada dry de Mao. En Chine communiste, le pouvoir est collégial, c’est le politburo et ses couloirs qui dirigent la Chine.

    Le parti communiste n’est pas la Chine. Le PCC est une anomalie culturelle chinoise puisque la Chine c’est millénairement, l’Empereur-Dieu et le chef de famille représentant de l’Empereur-dieu dans son clan. Alors que le marxisme c’est l’Etat dieu et tout ce qui est en dehors de l’Etat, donc la famille, l’ennemi de l’Etat. le parti communiste ne survit dans le milieu hostile qu’est pour lui la Chine qu’en singeant l’Empire. (qui survivra au PC).

    La Chine est impériale :
    ce n’est donc JAMAIS le PC que vous entendez par la voix de dada Xi ou du PC , c’est l’Empire. Le même qui reçut et anoblit (au rubis rouge soit avec rang de ministre) les Jésuites Français sous la dynastie Qing. La politique étrangère de la Chine est invariable depuis la dynastie Ming : l’expansionnisme de la Chine est au service de son isolationnisme (le mur). Ils conquièrent non pour dominer mais pour se protéger.

    La Chine n’est pas le monde  : elle n’ambitionne pas l’hégémonie mais la sécurité car sa faiblesse est dans ses divisions internes : 59 nationalités dialectes et cultures tenues miraculeusement unies par ...l’écriture ! Elle est donc antisioniste car le SEUL peuple qui vise l’hégémonie mondial est le peuple juif.

    La Chine est française : la Chine est la France d’Asie et la France la Chine d’Occident, leurs cultures et leurs histoires sont parallèles, ce pourquoi il faut les aimer et craindre également.

     

    Répondre à ce message

  • #2110389
    Le 28 décembre 2018 à 07:56 par Decee
    Le monde selon Xi Jinping

    A propos de ce post, je conseille vivement aux amateurs la lecture du passionnant récit de voyage de Jean Buathier "Aux confins de la Chine" chez Arthaud. Avec beaucoup d’humour et de brio, JB y dépeint la mentalité de ce peuple qui atteint des sommets absolus en termes de "fétichisme de la marchandise" et pour lequel "tout étranger est uniquement considéré en fonction des bénéfices que son commerce peut procurer, à l’exclusion de toute autre valeur" - moult exemples personnels à l’appui, (ainsi que les miens personnels au Vietnam, peuple cousin)
    Il faut certes considérer les exceptions présentes dans chaque peuple ou encore une frange plus cultivée d’intellectuels ou de lettrés dont les préoccupations s’éloignent de ce modèle, une minorité toutefois.

     

    Répondre à ce message

  • #2110416
    Le 28 décembre 2018 à 09:51 par Kilous
    Le monde selon Xi Jinping

    L’Occident qui parle de démocratie et de paix. Tragi-comique.

     

    Répondre à ce message

  • #2110424
    Le 28 décembre 2018 à 10:25 par lila bleu
    Le monde selon Xi Jinping

    Le communisme est le pire des cauchemar dès lors qu’il force les enfants à insulter, humilier, tuer leurs géniteurs.

    Cette idéologie mortifère a entraîné des millions de morts en Chine et en Russie : il faut détruire les civilisations et faire vivre les hommes comme des bêtes. Daesh en est la forme moderne même si la couleur est différente.

    Par ailleurs, la Chine a été la grande bénéficiaire des délocalisations organisées par les politiques ultralibérales occidentales avec son marché immense d’esclaves. Ce qui fait sa puissance (et sa faiblesse) aujourd’hui.

     

    Répondre à ce message

    • #2110521
      Le Décembre 2018 à 12:49 par Géniteur
      Le monde selon Xi Jinping

      En même temps en Chine on permet la réparation du meurtre symbolique du père, en leur permettant la victoire sociale réele en tant que pères respectés ensuite. Et c’est même par le Président que se passe la réparation, on peut pas faire plus clair et porteur d’espoir pour le peuple.

      Il n’y a qu’en Europe et plus particulièrement en France où le model démocratique non seulement tue les pères en donnant tout les droits sur eux aux mères, mais ensuite les pousse au suicide en leur interdisant de voir leurs enfants, donc accéder à l’éducation de leur "projeniture". Projeniture qui est devenue uniquement un project féministe, même si l’homme a un salaire correcte. Je ne parle même pas des pères chômeurs qui effectivement, comme vous le dites, ne sont dans ce cas considèrés plus que comme des "géniteurs" par le système génitocratique du "droit de la femme".

      En Chine il y a reconnaissance possible ou au moins réinsertion souhaitée après l’humiliation radicale des opposants au système. Ici non seulement on humilie et détruit la valeur du père et ensuite on les achève par l’exclusion sociale.

      Vous m’excuserez donc de penser que le pire des modèles communistes est bien plus bénéfique à l’humanité que tout ce que les hommes sont forcés à encaisser sans espoir d’amélioration dans l’Occident féministe.

      Il faudrait faire une étude du bonheur des femmes chinoises pour prouver aux femmes occidentales qu’elles sont là aussi bien plus heureuses en Chine qu’en (sous)France.

       
  • #2110449
    Le 28 décembre 2018 à 11:27 par Farengsais débridé
    Le monde selon Xi Jinping

    Il y a quelques temps j’ai vécu avec 2 chinois dans un camp de boxe en Thaïlande. Force était de constater qu’ils étaient bien plus costaud et confiants quoi qu’il arrive dans l’adversité et surtout bien drôles au milieu des Thaïs. Ils étaient envoyés là par leur famille, j’avais cru comprendre qu’ils étaient un investissement familial à long terme... reconvertibles dans le bodyguarding des riches Honkhonguais, HonkHong où l’entraineur thaï du camps faisaient souvent des allez retour... Je me souviens qu’il adorait aller à HonkHong ça marchait bien pour son business. Ces 2 chinois c’est d’ailleurs avec eux que j’ai mes meilleures souvenirs en Thaïlande. On prenait souvent des trempes en combat, mais eux le vivaient bien mieux...ils me montraient des photos de leurs copines en Chine, on était d’accord, elles étaient plus belles que les Thaïs ( et leur blanchissage de peau dégueulasse) . J’évitais le sujet des françaises... vive la Chine, et l’Eurasie... Rafarrin à bien capté , sûrement le plus intelligent tout bords confondus.

     

    Répondre à ce message

  • #2110637
    Le 28 décembre 2018 à 15:27 par Ruskov
    Le monde selon Xi Jinping

    L’essentiel n’a pas été dit : le niveau de vie des chinois a augmenté de façon exponentielle ces 10 dernières années, complètement à l’inverse du notre. Ici les gens sont "libres" de crever de faim, là bas il s’enrichissent sous surveillance. Vous choisissez quoi vous ?

     

    Répondre à ce message

  • #2110954
    Le 29 décembre 2018 à 00:22 par goy pride
    Le monde selon Xi Jinping

    En fait ce qui est reproché à la Chine, à tort ou à raison, est quasiment point par point transposable à l’Occident ! En gros nous avons là un belle exemple de l’hôpital que se fout de la charité ! Mais il y a une différence majeure entre la Chine et l’Occident : l’un est hautement dysfonctionnel en raison de contradictions internes irréductibles, l’autre est plus cohérent et donc plus pérenne. En effet les trois piliers de l’Occident moderne qui sont la libre pensée, la démocratie et les droits de l’homme sont une vaste fumisterie ne trompant plus personne...la dictature de la pensée, le système de coercition pour dissuader la mal-pensance, la répression des mal-penseurs...tout ceci est non seulement tout autant développé dans les sociétés occidentales qu’en Chine mais est encore plus vicieuse et perverse car il s’agit d’un système qui induit ses membres à se croire libre !
    De plus si le système chinois est effectivement totalitaire il l’est toutefois dans l’intérêt collectif de la nation alors que le système occidental l’est dans l’intérêt unique d’une caste de parasites qui détruisent les nations sur lesquelles ils s’engraissent.

     

    Répondre à ce message

  • #2110965
    Le 29 décembre 2018 à 01:43 par Mr.Green
    Le monde selon Xi Jinping

    Merci d’en parler. Le Prince rouge est en train de foutre des petites caméras partout, et l’essence de sa pensée nous désigne comme ses adversaires. Fils d’un haut cadre du parti chinois exécuté pour trahison, il devient plus communiste que le chef du parti communiste, ce qu’il deviendra après par ailleurs...et à vie. Le silence de nos médias est assourdissant sur ce sujet et si vous vous demandez pourquoi, c’est que déjà la main de la Chine leur tient les parties.

     

    Répondre à ce message

  • #2111738
    Le 30 décembre 2018 à 14:10 par Saby
    Le monde selon Xi Jinping

    L’empire us nous tient avec sa puissance financière et militaire auquel nous sommes ralliés malgré nous. Les chinois ont choisi une autre voie, celle de la camisole par l’économie réelle en maintenant à bonne distance les versatilités dirigées contre elle du marché capitaliste Walt street et consorts à bonne distance par le rachat des avoirs nationaux en dollar et ainsi pouvant jouer sur la monnaie et ses taux de change par la dette contractée des états à soumettre à sa stratégie de domination.

     

    Répondre à ce message

  • #2112352
    Le 31 décembre 2018 à 11:34 par Paule
    Le monde selon Xi Jinping

    La fraternité humaine existe-t-elle ? Les vrais valeurs de l’Occident telles que la dignité humaine ou la liberté de penser doivent être défendues non pas parcequ’elles seraient "Occidentales" mais bien parceque cela va dans le sens du progrès humain. Si nos démocraties ont été dévoyées ce n’est pas une raison pour aller soutenir des dictatures ici ou là. La véritable révolution est celle qui permettra de transcender tous ces modèles existants afin de veritablement libérer l’Etre humain.

     

    Répondre à ce message

    • #2112514
      Le Décembre 2018 à 14:38 par isma
      Le monde selon Xi Jinping

      Peste ou choléra...

      Pas de libération humaine sans liaison au Créateur de l’univers

       
Afficher les commentaires précédents