Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le mythe sanglant de la révolution bolchévique – Ryssen, Hillard, Hindi et Vernochet à Lille

L’équipe d’E&R Lille a reçu Hervé Ryssen, Pierre Hillard, Jean-Michel Vernochet et Youssef Hindi le 28 octobre 2017 à Lille pour un colloque intitulé « Le mythe sanglant de la révolution bolchévique ».

 

L’intervention de Hervé Ryssen :

 

L’intervention de Jean-Michel Vernochet :

 

L’intervention de Youssef Hindi :

 

L’intervention de Pierre Hillard :

 

Pour une autre analyse sur la question, ne pas manquer sur E&R :

Retrouvez les intervenants chez Kontre Kulture :

Soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation

 






Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • on pouvait pas rêver mieux !!!!!!!!!!!!!! merci E&R !! avant la sieste pour s’assurer d’un bon dimanche c’est parfait !!!!!!! ravie je suis ;)

     

    Répondre à ce message

  • Escada, Soral, Ryssen, Hillard, Hindi et Vernochet
    La voilà ma convergence des luttes

     

    Répondre à ce message

  • Très brillant exposé de Mr Youssef Hindi !
    Merci !

     

    Répondre à ce message

  • Ce qui me chiffonne réellement, c’est le fait de parler du communisme et ses crimes et d’oublier le capitalisme et ses crimes. Expliquer tout par l’idéologie ne rend service à personne, même si c’est ce que l’humain a toujours fait. Donc, je n’ai pas la prétention de changer quoique ce soit au monde. L’idéologie repose sur des motivations et des aspirations aux desseins nobles ou "diaboliques" . C’est vous êtes un parasite, votre idéologie ne peut être que celle d’un parasite et vous passerez votre temps à camoufler votre statut et vos actions par cette idéologie. Quand quelqu’un s’accapare l’effort humain par le biais d’un objet matériel, symbolique ou virtuel dont il prend le contrôle et la maitrise, rien ne peut l’empêcher de se gonfler la tête, d’autant plus que l’humain qui n’est pas dans la même position, par nécessité de survie, ne peut que prendre l’objet en question pour une divinité, la vraie et la seule.
    Mon but n’est pas de discréditer le travail que font les conférenciers et auteurs présentés ici. Leur travail est méritoire à plus d’un titre, ne serait-ce par leurs efforts à nourrir la mémoire humaine en prenant des risques par-dessus le marché.

     

    Répondre à ce message

    • #1944705

      Moi, c’est l’esquive sur le messianisme chrétien qui me pique la gorge, et l’oublie des épurations ethniques des vrais peuples d’europes par la puissance romaine, et par proxy interposé, et qui font passer celle des bolchos pour un point de détail, tellement les répercutions sont plus grandes pour l’humanité toute entière et son avenir.
      Cette période de l’histoire est celle la moins décortiquée, quoi qu’on en dise. Et pour cause, ceux qui l’ont écrite sont encore en place, à l’est comme à l’ouest, et sont les mêmes que ceux ayant mis en branle les 2 guerres mondiales.

       
  • Youssef Hindi (à partir de 22:24) : « L’Eden paradisiaque pour les socialistes c’est le monde pré-capitaliste, le monde où le troc n’existait même pas encore ; c’est avant la révolution néolithique. Donc il faut absolument y revenir. »

    Youssef Hindi (à partir de 44:20) : « Le Christ n’est plus un Messie, mais il est un révolutionnaire [...]. Le Christ est venu pour s’opposer à la première Eglise. Parce que pour eux l’opposition entre le Christ et le Sanhédrin c’est en réalité l’opposition entre les progressistes et l’Eglise. Jésus lui-même, à l’insu de son plein gré, combattait l’Eglise catholique. »

    Cela ne vous rappelle rien ? Le discours de Francis Cousin bien sûr ! Ce dernier est donc un sous-marin juif sans être juif. Cela n’a rien d’étonnant vu que c’est un marxiste.

     

    Répondre à ce message

    • Tu mélanges tout. Le marxisme se résume à ceci : dictature du prolétariat et nationalisation des biens de production. Ce qui serait très bien si les gens étaient politiquement instruits ! Au lieu de cela, nous avons le capitalisme : dictature des patrons et privatisation des biens de production (par la force toujours). Hindi peut raconter ce qu’il veut sur Jésus. Les Eglises chrétienne, juive ou musulmane n’ont jamais été marxistes, bien que les prophètes de Dieu le fussent tous !

       
    • @Eric95
      Il te faut bien écouter, je pense que tu n’as pas saisi l’explication
      Tu prends une phrase alors que c’est l’analyse qu’il faut attendre
      Deo gratias

       
    • @Eric95
      Excellente remarque .. D’ailleurs pour se distinguer des marxistes ayants fait faillite (dans les faits et la pratique) il se dit Marxien !

      @awrassi



      Le marxisme se résume à ceci : dictature du prolétariat et nationalisation des biens de production



      Dictature du prolétariat : Goulag et génocide
      Nationalisation des bien de production : Capitalisme d’état (selon F. Cousin)
      Nation tout court : aliénation (selon Marx)



      Les Eglises chrétienne, juive ou musulmane n’ont jamais été marxistes, bien que les prophètes de Dieu le fussent tous !



      Excellente blague d’un Awrassi inspiré par le prophète cousin !

      @ Nostra Civitas

      No comment !

       
  • #1945831

    Voila une conférence qui m’ a bien aidé à supporter mes heures de repassage.
    Merci à tous. La toute dernière phrase de monsieur Ryssen à la toute fin de sa conférence m’a particulièrement marqué. Que d’analogies avec notre situation actuelle.
    Merci encore.

     

    Répondre à ce message

  • « On ne peut pas faire des Juifs la cause unique et suffisante de toute subversion mondiale — comme le voudraient certains extrémistes — sauf à reconnaître une humiliante infériorité. Les Juifs auraient donc été plus forts que le monde aryen supposé en ordre et en pleine possession de ses moyens ? C’est un non-sens. L’action juive a été possible seulement parce que dans l’humanité non-juive s’étaient développés des processus de dégénérescence et de désagrégation : l’élément juif s’est greffé à ces processus, avec l’esprit, les instincts et les méthodes qui lui sont propres, il les a accélérés jusqu’à l’exaspération, les conduisant là où, seuls, ils ne seraient pas parvenus aussi rapidement. » Julius Evola

     

    Répondre à ce message

  • Une démonstration historique,

    Lénine et sa bande sont mis à nu,
    et le spectacle terrifiant .
    Marx et sa main mise sur le mouvement
    ouvrier par la même bande est replacé
    dans son cadre théologique sectaire,
    matrice idéologique des crimes bolchéviques.
    Bref une étude complète d’une page d’histoire
    qui se poursuit avec l’Empire actuel .
    C’est la raison qui explique l’extraordinaire
    silence des médias sur ce que Hervé Ryssen
    appelle la plus grande tragédie de l’histoire .

     

    Répondre à ce message

  • Il faut aussi lire Culture of Critics de Kevin Mac Donald cela explique tout avec toutes les sources. En tout cas tres bonne initiative que cette conférence.

     

    Répondre à ce message

  • La tête d’Hervé à 44:26, épique
    (partie 2)

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents