Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le mythe sanglant de la révolution bolchévique – Ryssen, Hillard, Hindi et Vernochet à Lille

L’équipe d’E&R Lille a reçu Hervé Ryssen, Pierre Hillard, Jean-Michel Vernochet et Youssef Hindi le 28 octobre 2017 à Lille pour un colloque intitulé « Le mythe sanglant de la révolution bolchévique ».

 

L’intervention de Hervé Ryssen :

 

L’intervention de Jean-Michel Vernochet :

 

L’intervention de Youssef Hindi :

 

L’intervention de Pierre Hillard :

 

Pour une autre analyse sur la question, ne pas manquer sur E&R :

Retrouvez les intervenants chez Kontre Kulture :

Soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

56 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Sanglante ou pas, la révolution prolétarienne n’aura jamais plu l’occasion d’être ! Les prolétaires sont plus cons que jamais, du moment qu’on leur sert leur pâtée et Hanouna.

     

  • Pour l’avoir déjà écoutée, il est possible d’affirmer sans l’ombre d’un doute, que toutes les interventions sont de très haute qualité, et méritent toutes d’être écoutées avec attention.
    Merci encore aux intervenant et à E&R.


  • Des conférences comme ça, avec quatre mousquetaires, valent leur pesant d’or. Très content de voir monsieur Ryssen au côté de Pierre Hillard et de J.M. Vernochet ainsi que Youssef Hindi.
    Clairement, dans le camp d’en face ils ne font pas le poids. Les "intellectuels" de l’Empire : Fourest, Botul, Enthoven, Moix ? Manque plus que Ronald Mac Donald.


  • Si, comme l’affirme Vernochet, le communisme est la dictature d’un parti, on peut en induire que le capitalisme est la dictature d’un lobby. Communisme et capitalisme sont deux totalitarismes athées qui fabriquent des sous-hommes que le premier asservit à une utopie de collectivité et le second à un idéal de productivité.

     

  • Que le CRIF aie laissé passer la conférence d’Hervé Ryssen démontre qu’il y a encore des trous dans le grillage de notre camp de prisonniers .

     

  • Pour 1917 Vernochet parle d’une révolution "bourgeoise" . Ryssen a parfaitement raison de le corriger en parlant de "bourgeois juifs" . Ryssen est le plus célinien des intervenants bien qu’il n’aie pas cité le nom du grand homme . Quand on a lu "Bagatelles" et "L’école des cadavres" on connaît l’essentiel .


  • A la fin de de l ecoute de ces quatre intellectuels d une qualité exceptionnelle pour laquelle je remercie chaleureusement E&R sans oublier le courage de les diffuser, j ai pensé à ZEMOUR avec son accès illimité au merdiats, on le classe ou après ce que l on vient de visionner ?

     

    • @France occupée
      C’est un journaliste très clivant, il met souvent en garde contre la perte de l’identité française, l’islam radical ou non, il fustige sans arrêt les musulmans etc... Beaucoup d’identitaires l’adulent, voire le porte comme un exemple du journalisme. Tout le monde sait qu’il n’a jamais abandonné sa judéité, israel est un mot complètement étranger dans sa bouche à part pour nous le mettre comme exemple sur la sécurité. Bref, il est l’exemple à mes yeux de ces gens infiltrant les moyens médiatiques et autres de la France pour la cause du plan judaique dont nous parle les 4 conférenciers, c’est là qu’ est ma question. Est ce un intellectuel parfaitement honnête ou un intellectuel agissant pour d’autres intérêts que ceux qu’ils veut bien nous avouer ? Sa longévité dans les mérdiats malgré ses propos qu’on peut juger à tort ou à raison est à mettre en rapport avec la censure de certains autres, vous en connaissez les noms, pas besoin de dessin, dès lors je considère qu’il est dans le camp pour la perte de notre nation. On va dire que vous êtes plus directe ;-)


    • Et si sa longévité médiatique tenait à sa judaïté, justement, le rendant inattaquable par l’insulte d’antisémite utilisée dès que l’on attaque le pouvoir en place ?
      C’est une question que la rigueur intellectuelle et l’honnêteté nous obligent à poser.
      Voyez-vous Jakubowicz, BHL et autres tartuffes infectants les médias, traiter Zemmour d’Hitler ? Ce serait d’un grotesque défiant tout ce que l’on a subi jusqu’à présent.


  • Quand on pense que tous les jours il y a un reportage sur l’Allemagne nazie... Mais cette histoire en 1 partie que M. Rysen vient de commenter..... Jamais, on devine pourquoi.... mais au vu de ces documents d’archives, ces gens là ce sont comporté comme des nazis.... et c’est un euphémisme...

     

    • @anonyme
      Effectivement, ils se sont comportés pire que les nazis mais là nous ne parlons pas de la dialectique de génocide (comme pur par hasard on qualifie leur action de « bienfait pour l’humanité ») puisque commis par des juifs bouchers (peuple élu de mes deux) tuant 5 à 10 fois plus de russes, lettons... que le chiffre symbolique dont on nous bassine sans cesse. Par contre, ils multiplient leurs discours, les situations pour une inversion accusatoire permanente. Selon les circonstances et l’époque, ils font faire le boulot par d’autres [ex : Syrie - la théorie du coq fragile en action].

      Ce que met en lumière cette conférence c’est que les juifs s’infiltrent partout pour ramener toutes les luttes en son sommet : le messianisme. Avoir un pied dans toutes les situations leurs permet de confronter thèse et antithèse au prix de cataclysmes, de révolutions, de troubles, de déconstructions dont ils sont les instigateurs. Ils s’infiltrent partout tels des marranes pour prendre le pouvoir en les séduisant par des mensonges dont ils sont coutumiers puis tuant les monarques (Nicolas 2) après les avoir enfantés et/ou courtisés, épousés, noyautés suivis de captation ou prédation financière pour entretenir les chaos à venir. D’où le pouvoir, l’argent, le messianisme inscrits dans la torah, les trois piliers qui les abreuvent quelle que soit l’époque.

      Bravo à ces 4 intervenants : tout particulièrement à Hervé Ryssen dont le film permet de comprendre leur plan global et l’histoire conté par Pierre Hillard (de l’anglais, du français et du russe) = simplement brillantissime. Ces 4 devraient faire d’autres conférences en métropoles, cela permettrait d’éveiller et d’élever plus rapidement les consciences des endormis.


  • Très grand merci à l’équipe d’E&R de Lille d’avoir organisé cette conférence avec de si brillants intervenants remettant en perspective chacun en son domaine ces événements d’une tragédie absolue.

    Notre mémoire à nous c’est aussi celle des russes puisqu’il est souligné la comparaison entre le génocide des Vendéens et celui des populations russes.

    En effet, tout a démarré à partir du siècle dit des Lumières d’obscutantisme le plus absolu avec une lente préparation ésotérique durant la Renaissance et bien avant, aussi, afin de nous éloigner du message Vivant du Christ jusqu’à ce jour.

    Finalement, à qui profitent ces crimes ? On a pas avancé d’un pouce. Le monde est toujours dans le même merdier ! Poser cette question, c’est y répondre.

    Comme quoi, le mélange des gènes par mariage avec eux affaiblit considérablement la vigueur, la résistance et réduit très bas le niveau vibratoire en faisant naître des monstres d’inhumanité, soumis et sous influence démoniaque. Tragédie qu’aura vécu la famille Romanov, trahie au sein même de sa maison impériale.

    Merci Messieurs pour cette si poignante conférence en Mémoire du peuple russe et français puisqu’un parallèle peut être fait avec notre Histoire à partir de la mort de notre Roi, Louis XVI.

    Vous avez effectué un travail extraordinaire de documentation. Vidéos à faire circuler et à conserver.

     

    • Mêmes causes, mêmes responsables, mêmes effets, mêmes procédés.
      Au moins, on sait comment tout cela se finit et certainement va se finir, à cette différence près que ce n’est plus confiné à certaines limites géographiques, ni effectué dans le silence assourdissant des années noires du communisme. Ils (les Sri-lankais) sont mondialement grillés.


    • @ Noel : "… puisqu’il est souligné la comparaison entre le génocide des Vendéens et celui des populations russes. En effet, tout a démarré à partir du siècle dit des Lumières d’obscutantisme le plus absolu… "

      Le précédent de la Révolution française c’est la révolution de Cromwell, financée par les Juifs de Hollande, qui a mis au pouvoir la bourgeoisie d’affaire et de finance, puis persécuté les catholiques, notamment en Irlande.

      La philosophie des Lumières vient d’Angleterre, la philosophie politique de Montesquieu est anglaise, Voltaire était un anglomanie qui spéculait dans le commerce triangulaire, quant à l’Encyclopédie de Diderot c’est la reprise du projet de Bacon et de Chambers.


  • Youssef Hindi est un phénomène !!!
    Comment un mec si jeune peut-il être aussi cultivé,intelligent et perspicace ???
    Il est au niveau géopolitique et connaissances historiques du même niveau que Pierre Hillard,voire plus fort encore,époustouflant !!!


  • Ca fait du bien de voir Hervé Ryssen désormais aux côtés d’Egalité & Réconciliation.

     

    • Ryssen est un vrai patriote. Bien qu’il ne partage pas la vision de ER sur la réconciliation nationale, il faut saluer son intelligence de venir assister à cette conférence en compagnie de Vernochet, de Hillard et de Hindi. Il est capable de transcender les différences au sein du courant nationaliste. Il est racialiste et c’est son droit. Il défend la France blanche sans toutefois mépriser les autres. Son site est très instructif. Il va à l’essentiel. Il est plaisant à écouter. Ryssen, si tu me lis, je te salue ! Nabil Mansouri.


    • @Je suis pas Charlie.

      Ryssen a un pied dans la réconciliation. Il est dans l’union pour combattre le même ennemi.


  • Jamais de blabla inintéressant dans les conférences E&R, que du condensé très claire. Quel plaisir d’y trouver cette qualité !

    Je précise qu’en général ont parle du communisme en parlant du bolchévisme. C’est faux, le communisme n’as pas été appliqué en Russie, seulement du capitalisme d’état.

     

  • Sur l’implication des juifs dans la révolution bolchévique, on peut lire Le siècle juif de Yuri Slezkine. Il continue d’une certaine manière les écrits d’Alexandre Soljenitsyne.
    http://www.editionsladecouverte.fr/...

     

  • Quatre heures très intéressantes. Des conférenciers de haut niveau. Chacun a contribué de façon très originale au sujet. Je les connais tous séparément, mais c’est la première fois que je les vois réunis. On passe des événements en surface, en commençant par H. Ryssen, puis on descend par palier vers les causes profondes avec M. Vernochet, Y. Hindi en finissant avec Pierre Hillard. C’est bien pensé. Ils ont dû se réunir avant pour discuter de leur approche commune.


  • j’en ai fait quelques fois la remarque mais le répéter est nécessaire
    POUVEZ-VOUS DIMINUER LA MUSIQUE DES VIDÉOS.
    pourquoi ? parce que nous écoutons beaucoup de vidéos et qu’une musique TROP FORTE est dommageable 1) aux oreilles 2) au contenu. Merci


  • Reportage de Hervé Ryssen a voir absolument. Maintenant je comprends mieux pourquoi Hitler a voulu à tout prix se débarrasser des juifs d’Allemagne. C’était forcément une menace selon lui pour son projet politique qui avait pour principal ennemi le projet bolchévique qui lui même était majoritairement dirigé (au moins à ses débuts) par des juifs.
    A l’époque (début du 20e siècle) visiblement on y allait pas par le dos de la cuillère. C’était soit tu déguerpissais d’ici (1er proposition d’Hitler qui voulait déporter tous les juifs hors d’Allemagne, voir l’article E&R sur la conférence d’Evian de 1938),soit tu prenais une balle dans la tête (ce qui a donné la chasse des juifs dans l’Allemagne nazi pendant la 2nd guerre mondiale).
    Effectivement c’est ça que je n’avais pas compris dans cette persécution des juifs par les nazis. Je viens donc de comprendre. En gros, à l’époque les "révolutions" étaient menées par des groupes ethniques où à tout le moins fortement représentées dans ses couches dirigeantes et donc dans ses choix politiques. Si on était allemand de souche aryenne, on se devait d’être nazi, si on était juif on se devait d’être bolchévique (d’où ses images qu’on a tous en tête où on voit un bolchévique juif avec un couteau de boucher entre les dents), etc
    C’est particulièrement troublant....


  • Extraordinaire !

    On pourrait même écrire un livre sur cette conférence, chaque intervenant traitant de questions bien distinctes et qui pourtant se complétent fort bien.


  • J’apprécie beaucoup ces 4 intervenants de la dissidence. Pour expliquer l’histoire... Ce qui est bien avec Ryssen c’est que la température monte de 10 degrés. Heureusement que Boniface n’est pas parmi eux, il aurait fait un malaise.


  • On a encore le droit de révéler les immenses crimes perpétrés par Israël en Russie, mais jusques à quand ? Le CRIF va faire voter une loi interdisant de "dire du mal" des juifs au cours de l’histoire . Et il va faire procéder à quelques retouches dans l’évangile : par ex suppression de l’épisode qui montre "les juifs" assemblés réclamer la crucifixion de "jésus" .

     

    • «  Dire du mal  » en novlangue pourrait se traduire par « ne pas dire la vérité des faits, y compris et surtout avec documents à l’appui et références. ». En clair, fermez-là.

      Dire du mal, c’est parler du Mal qu’ils incarnent, MALades qu’ils sont car possédés comme les personnages du roman de Fiodor Dostoievski (1821-1881) intitulés LES DÉMONS ou LES POSSÉDÉS (1821) selon les traductions.

      « En toute période de transition, on voit surgir cette racaille qui existe dans toute société et qui, elle, non seulement n’a aucun but, mais est même dépourvue de toute trace d’idée […] Les individus les plus abjects avaient soudain pris le dessus, s’étaient mis à critiquer ouvertement ce qui est sacré, alors qu’auparavant ils n’osaient même pas ouvrir la bouche. » (Les Possédés, III, i, 1) : notre fin d’époque où les gueules s’ouvrent pour fulminer.

      « L’homme est malheureux parce qu’il ne sait pas qu’il est heureux. » (Les Démons), citation qui rejoint étonnamment un logion de Jésus dans l’Évangile selon Thomas à savoir que le Royaume est PRÉSENT et ils ne savent pas qu’il EST là, le reconnaître. C’est précisément cette illusion qu’ils veulent maintenir.


  • Les propos de Ryssen sont terrifiants . Il démontre de quoi la "communauté sacrée" est capable en matière de crimes de masse et atroces . C’est presqu’aussi fort que les pages consacrées à l’URSS dans "Bagatelles" et mieux documenté .


  • En ce qui concerne l’intervention de P. Hillard, on remarque dans les campagnes que certains curés font également du pendule et des fois des soins ésotériques pas vraiment inspiré par le catholicisme authentique, comme un mélange de tout dans une religion Vatican II.On peut se poser la question de la finalité de cette néo religion que sera le noachisme !

     

    • La radiesthésie n’est pas contraire à la religion.Au début du siècle dernier,l’abbé Mermet,a eu l’accord de l’église dans son exercice...Le révérend -père Jurion a écrit "La radiesthésie médicale",deux ouvrages très intéressants.La radiesthésie divinatoire,elle,n’est pas aimée par l’église.Radiesthésie,magnétisme ont pour vocation de faire le bien.Les ouvrages des Durville,père et fils,traitant du magnétisme,sont tout aussi clairs à ce sujet.


  • on pouvait pas rêver mieux !!!!!!!!!!!!!! merci E&R !! avant la sieste pour s’assurer d’un bon dimanche c’est parfait !!!!!!! ravie je suis ;)


  • Escada, Soral, Ryssen, Hillard, Hindi et Vernochet
    La voilà ma convergence des luttes


  • Très brillant exposé de Mr Youssef Hindi !
    Merci !

     

  • Ce qui me chiffonne réellement, c’est le fait de parler du communisme et ses crimes et d’oublier le capitalisme et ses crimes. Expliquer tout par l’idéologie ne rend service à personne, même si c’est ce que l’humain a toujours fait. Donc, je n’ai pas la prétention de changer quoique ce soit au monde. L’idéologie repose sur des motivations et des aspirations aux desseins nobles ou "diaboliques" . C’est vous êtes un parasite, votre idéologie ne peut être que celle d’un parasite et vous passerez votre temps à camoufler votre statut et vos actions par cette idéologie. Quand quelqu’un s’accapare l’effort humain par le biais d’un objet matériel, symbolique ou virtuel dont il prend le contrôle et la maitrise, rien ne peut l’empêcher de se gonfler la tête, d’autant plus que l’humain qui n’est pas dans la même position, par nécessité de survie, ne peut que prendre l’objet en question pour une divinité, la vraie et la seule.
    Mon but n’est pas de discréditer le travail que font les conférenciers et auteurs présentés ici. Leur travail est méritoire à plus d’un titre, ne serait-ce par leurs efforts à nourrir la mémoire humaine en prenant des risques par-dessus le marché.

     

    • Moi, c’est l’esquive sur le messianisme chrétien qui me pique la gorge, et l’oublie des épurations ethniques des vrais peuples d’europes par la puissance romaine, et par proxy interposé, et qui font passer celle des bolchos pour un point de détail, tellement les répercutions sont plus grandes pour l’humanité toute entière et son avenir.
      Cette période de l’histoire est celle la moins décortiquée, quoi qu’on en dise. Et pour cause, ceux qui l’ont écrite sont encore en place, à l’est comme à l’ouest, et sont les mêmes que ceux ayant mis en branle les 2 guerres mondiales.


  • Youssef Hindi (à partir de 22:24) : « L’Eden paradisiaque pour les socialistes c’est le monde pré-capitaliste, le monde où le troc n’existait même pas encore ; c’est avant la révolution néolithique. Donc il faut absolument y revenir. »

    Youssef Hindi (à partir de 44:20) : « Le Christ n’est plus un Messie, mais il est un révolutionnaire [...]. Le Christ est venu pour s’opposer à la première Eglise. Parce que pour eux l’opposition entre le Christ et le Sanhédrin c’est en réalité l’opposition entre les progressistes et l’Eglise. Jésus lui-même, à l’insu de son plein gré, combattait l’Eglise catholique. »

    Cela ne vous rappelle rien ? Le discours de Francis Cousin bien sûr ! Ce dernier est donc un sous-marin juif sans être juif. Cela n’a rien d’étonnant vu que c’est un marxiste.

     

    • Tu mélanges tout. Le marxisme se résume à ceci : dictature du prolétariat et nationalisation des biens de production. Ce qui serait très bien si les gens étaient politiquement instruits ! Au lieu de cela, nous avons le capitalisme : dictature des patrons et privatisation des biens de production (par la force toujours). Hindi peut raconter ce qu’il veut sur Jésus. Les Eglises chrétienne, juive ou musulmane n’ont jamais été marxistes, bien que les prophètes de Dieu le fussent tous !


    • @Eric95
      Il te faut bien écouter, je pense que tu n’as pas saisi l’explication
      Tu prends une phrase alors que c’est l’analyse qu’il faut attendre
      Deo gratias


    • @Eric95
      Excellente remarque .. D’ailleurs pour se distinguer des marxistes ayants fait faillite (dans les faits et la pratique) il se dit Marxien !

      @awrassi



      Le marxisme se résume à ceci : dictature du prolétariat et nationalisation des biens de production



      Dictature du prolétariat : Goulag et génocide
      Nationalisation des bien de production : Capitalisme d’état (selon F. Cousin)
      Nation tout court : aliénation (selon Marx)



      Les Eglises chrétienne, juive ou musulmane n’ont jamais été marxistes, bien que les prophètes de Dieu le fussent tous !



      Excellente blague d’un Awrassi inspiré par le prophète cousin !

      @ Nostra Civitas

      No comment !


  • Voila une conférence qui m’ a bien aidé à supporter mes heures de repassage.
    Merci à tous. La toute dernière phrase de monsieur Ryssen à la toute fin de sa conférence m’a particulièrement marqué. Que d’analogies avec notre situation actuelle.
    Merci encore.


  • « On ne peut pas faire des Juifs la cause unique et suffisante de toute subversion mondiale — comme le voudraient certains extrémistes — sauf à reconnaître une humiliante infériorité. Les Juifs auraient donc été plus forts que le monde aryen supposé en ordre et en pleine possession de ses moyens ? C’est un non-sens. L’action juive a été possible seulement parce que dans l’humanité non-juive s’étaient développés des processus de dégénérescence et de désagrégation : l’élément juif s’est greffé à ces processus, avec l’esprit, les instincts et les méthodes qui lui sont propres, il les a accélérés jusqu’à l’exaspération, les conduisant là où, seuls, ils ne seraient pas parvenus aussi rapidement. » Julius Evola


  • Une démonstration historique,

    Lénine et sa bande sont mis à nu,
    et le spectacle terrifiant .
    Marx et sa main mise sur le mouvement
    ouvrier par la même bande est replacé
    dans son cadre théologique sectaire,
    matrice idéologique des crimes bolchéviques.
    Bref une étude complète d’une page d’histoire
    qui se poursuit avec l’Empire actuel .
    C’est la raison qui explique l’extraordinaire
    silence des médias sur ce que Hervé Ryssen
    appelle la plus grande tragédie de l’histoire .

     

    • Je suis bien de votre avis. Je rajouterai que la révolution bolchévique c’est inspirée de celle de 1989/93 que Lenine apellait la grande révolution et qu’il admirait. Cette tragédie française et mondiale fut un viatique pour celle d’octobre.

      L’acte fondateur de la république c’est la révolution et son bain de sang épurateur, un modèle pour la bolchévique et son avènement du communiste. La république ne va donc pas, par révolution interposée, scier la branche de son arbre pourri.


  • Il faut aussi lire Culture of Critics de Kevin Mac Donald cela explique tout avec toutes les sources. En tout cas tres bonne initiative que cette conférence.


  • La tête d’Hervé à 44:26, épique
    (partie 2)


Commentaires suivants