Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le nombre de gendarmes agressés a augmenté de près de 30% en 2013

Autrefois, il y avait la « peur du gendarme », qui pouvait faire réfléchir avant de commettre un délit. De nos jours, l’on peut se demander si cet effet dissuasif fonctionne encore au vu des statistiques données par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) dans son dernier rapport concernant les faits constatés en 2013.

Ainsi, le document avance que, l’an passé, la Gendarmerie nationale « a enregistré un total de 3 654 atteintes commises à l’encontre de son personnel ou de ses biens » et que les « agressions physiques » sur ses militaires ont représenté « 2 320 faits », ce qui correspond à une hausse de 16,9% par rapport à 2012.

Et d’ajouter : « Ce sont ainsi près de 5 109 personnels qui ont été victimes d’atteintes, soit près de 29,6% de plus plus que l’année précédente ». En outre, souligne le rapport, « sur la période 2008-2013, sachant que 3315 personnels ont été agressés en 2008, le volume de militaires de la gendarmerie victimes a augmenté de 54,1% ».

Les plus touchés sont les sous-officiers (79% des cas). L’ONDRP précise cependant que si les « officiers apparaissent moins souvent victimes » (111 ont subi une atteinte en 2013), ils « présentent la plus forte évolution sur deux ans (+70,8%) ». Enfin, les « agressions visant les réservistes ont, elles aussi, connu une augmentation de l’ordre de 12,5 % entre 2013 et 2012, avec 90 faits constatés », indique le document.

Si aucun décès n’a été déploré dans les rangs de la Gendarmerie (3 l’avaient été en 2012), le rapport compte 1 706 blessés contre 1 342 un an plus tôt, soit une hausse de 27,1%. Dans le détail, 2 268 faits d’agressions physiques ont été constatés sur des gendarmes alors qu’ils étaient dans l’exercice de leurs fonctions (+16,4%). Les atteintes subies par les militaires alors qu’ils n’étaient pas en service ont augmenté de 40,5% (52 cas). Ces faits sont comptés étant donné que les agresseurs connaissaient leur qualité de membres des forces de l’ordre.

Pour 64% des cas, ces agressions physiques sont commises lors d’interventions visant à faire cesser un trouble à l’ordre public (rixe, dispute familiale, différend de voisinage, forcenés, personnes ivres). Et 16,6% des atteintes concernent les missions de police de la route. Alors que les gendarmes mobiles ont été particulièrement sollicités (notamment à Notre-Dame-des-Landes), 0,9% des agressions ont eu lieu lors d’opérations de maintien de l’ordre.

Dans 629 cas, une arme « par destination » a été utilisée contre les gendarmes (+5%). « En 2013, comme pour les années qui précèdent, c’est le véhicule, utilisé comme moyen de percussion, qui est le plus utilisé par les agresseurs (44,2% des faits). Viennent ensuite les atteintes avec projectiles, de quelque nature qu’ils soient, présents dans 117 agressions et qui représentaient 18,6% des atteintes avec ce type d’arme », souligne le rapport de l’ONDRP.

Quant aux armes à feu, il en a été fait usage contre les gendarmes dans 8,6% des cas. Enfin, 86 agressions contre les militaire commises avec une arme blanche ont été constatées.

Quant aux atteintes aux biens de la Gendarmerie, leur nombre est également en hausse de 21,1%. Et c’est une tendance qui n’est pas récente puisque l’ONDRP souligne que sa progression en volume sur la période 2008-2013 « a atteint près de 70% ».

Voir aussi, sur E&R :

Sur l’instrumentalisation des forces de l’ordre, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Certes ce corps de l’état est touché , mais il serait utile de faire le même audit chez les policiers , les crs , les facteurs , les personnels des guichets et de terrain de toutes les administrations de l’état et collectivités territoriales , et on obtiendrait un résultat complet illustrant la dégradation des relations dans laquelle est plongée notre pays ! Inimaginable au siècle dernier ! Mais dans ce cas , il faut minimiser le phénomène et trouver toutes les excuses possible aux délinquants ...qu’ils faut préserver pour qu’ils votent convenablement !

     

    • ( suite ) : les fonctionnaires , de par leur fonction , sont eux acquis ( normalement ) au système , puisqu’ils en dépendent directement via leur carrière et émoluments ...mais attention ! De nombreuses " fuites " apparaissent dans la tour de "Babel" des fonctionnaires , qui votent de plus en plus FN , un tournant s’opère ...



    • ...qu’ils faut préserver pour qu’ils votent convenablement !




      Magnifique amalgame. Comme chacun sait que les racailles ne votent pas, je me demande à qui tu te réfères lorsque tu parles des délinquants qui voteraient bien si on les préserve.


  • C EST A TAUBIRA ;;QU IL FAUT EN PARLER ...mais elle s en tamponne ..sauf si bien sure les keuf sont blacks et encore....

    Guyane : des policiers violemment agressés
    Des policiers qui intervenaient sur un accident de la route ont été pris à partie par un groupe d’une vingtaine de personnes.
    [ Mercredi 26 nov. 2014, 00:00 | DOMactu.com | Par Philippe Daniel ]

    Une patrouille de 5 policiers intervenait sur un banal accident de la route aux abords d’une boîte de nuit, avant qu’une vingtaine de jeunes n’arrive sur les lieux.

    La tension est montée d’un cran, lorsque les individus ont agressé les fonctionnaires.

    Ces derniers ont tenté de se dégager, mais la situation était particulièrement tendue pour les gardiens de la paix qui sont parvenus à appeler des renforts, afin de ramener le calme.

    Alors que le ministre de l’intérieur doit se rendre en Guyane, dès le début d’année prochaine, les syndicats de Police montent au créneau pour dénoncer le manque de moyens des policiers qui sur cette intervention, ne disposaient même pas de grenades lacrymogènes pour tenter de se dégager selon les représentants de la profession.

    UNE NATION QUI ASSURE LA PAIX PUBLIQUE SELON SES PROPOS cest une nation..qui laissent les delinquants poursuivre leurs forfaits et delits...SANS LES STOPPER PAR TOUS MOYENS DONT ILS SONT LEGALEMENT DOTES....

    quitte a chier et s asseoir sur la réalité des faits ou a les travestir...L ORDRE PUBLIC EST A CE PRIX selon elle ?????

    what else ?


  • Les dirigeants du pays sont ceux qui hurlaient des slogans "" crs\ss " à toutes les manifs soixante-huitardes . ce sont les mêmes où leurs compagnes qui "éduquent" vos mômes ( éducation nationales)... 40 ans après, les français comprennent qu’il faudra les dégager des postes de décisions et ce, dans les plus brefs délais.
    Depuis 40 ans, les mots : nation, patrie, respect, sont devenus vulgaires.
    Doit-on s’étonner que les gendarmes paient ,parfois de leur vie, le prix de l’absence de règle, et de l’arrivée massive de populations non européennes, pauvres,et parfois non éduquées...d’une justice qui se préoccupe plus de l’état des coupables emprisonnés ( on écourte leur peine prononcée au nom du peuple ) que du devenir des victimes.

     

  • Chuuuut c’est pas bon pour la réconciliation

     

  • Que voulez-vous il y a très peu de musulmans, encore moins de juifs chez les gendarmes : ce sont donc des Français, dont des etres essentiellement haïssables, complices d’Himmler, de Pétain, de Laval, et meme du pape Pie XII ! Ils portent sur leurs larges épaules le poids d’une terrible et éternelle culpabilité, et comme Sysiphe, ils sont condamnés à rouler leur pierre pour toujours ...

     

    • Ne mélangez pas tout.

      Si à la base le métier de policier est noble, digne et indispensable à la société, aujourd’hui un policier n’est la plupart du temps qu’une prostituée ("J’ai un crédit et une famille vous comprenez, c’est pas ma faute" et qu’importe l’ordre, ils obéissent), un nihiliste voire même un nihiliste sadique.

      Si demain il devient interdit de conduire avec des chaussures bleues il y aura toujours des policiers pour arrêter les automobilistes pour vérifier la couleur de leurs chaussures et verbaliser les gens avec des chaussure bleues.

      Ca n’a rien a voir avec la couleur de peau ou la religion, ce serait plutôt une question de caractère et de valeurs. D’ailleurs a propos des vidéos "Les corps constitués s’expriment" j’attends toujours "Les corps constitués agissent". Ah pardon l’action c’est déjà fait, ils ont envoyé des t-shirts a Alain Soral.


    • @ Grizzli bear

      Ce sont toujours les moins actifs ou les survoltés irréfléchis qui viennent pleurnicher que rien ne se asse assez vite... Bizarrement...

      Tu attends quoi comme action, qu’il désobéissent ? Ça n’arrivera pas sans une réelle confrontation avec une population trop nombreuse et déterminée, il y aura de nombreux morts des deux côtés avant tu peux en être sur.

      Pour qu’il y ait confrontation réelle, va falloir leur présenter autre chose que des manifestations de femmes et d’enfants.
      Les coups de boutoirs de colère irréfléchie dans les rues ils en viendront toujours aisément à bout.

      Alors arrête d’appeler ce "jour de gloire" ou tu aura enfin ton "grand soir", car si l’issue peut être bénéfique, l’événement sera sanglant et restera très certainement gravé dans la mémoire française.

      Je te signale au passage qu’une opération de ralliement progressif et de changement des mentalités prend du temps même si elle est appuyée par une réalité toujours plus sordide. Réalité sordide qui crois moi n’échappe pas à la lucidité de la plupart des personnels constituant les dits Corps.

      Ce que tu dois surtout comprendre c’est qu’on est dans une impasse si l’opération de ralliement progressif échoue.
      Par contre ton avis et tes états d’âme ne comptent pas dans la note... Et cela est facilement explicable, d’une tu fréquente ce site donc tu as, en principe relativement ouvert les yeux, de deux tu n’es pas membre ni dépositaire d’une quelconque autorité officielle ou officieuse dans/sur une quelconque unité constituée pouvant faciliter/faire barrage à un changement brutal s’il devient nécessaire.

      Donc en somme...


  • Bonjour,est-on obligé d’y croire à ce genre de statististiques émanant d’un organisme dont personnellement je n’avais jamais entendu parler ?parce-que dans le monde réel,c’est absolument l’inverse qui prédomine chez les petites gens,le peuple en général,délinquants inclus : on respecte le Gendarme mais on ne peut plus se blairer la milice-police "nationale"(d’ailleurs les prisons Françaises sont régies par la Gendarmerie,c’est pour cela que ça ne se passe pas trop mal ;mettez les ces mêmes prisons sous le joug de la police "nationale" et vous verrez comment ça partira en "biberine" comme on dit)...modérateur,s’il te plaît,laisse passer ce message...Féthi

     

    • Et à titre personnel,merci à la Gendarmerie lorsque j’ai dû aller au boulot avec une voiture pas assurée(pour cause d’absence de compte en banque),eux font bien la différence entre un délinquant et un type qui se lève à 6 heures du mat’ pour aller charbonner sur un chantier....alors que lorsque je suis tombé sur la police "nationale" dans la même situation,ça n’a pas été du tout la même limonade,on eût dit qu’ils avaient chopé Mesrine en personne(ils ont même mis mon chien à la spa alors que j’habitais à 500 mètres et qu’on aurait pu le déposer en passant,histoire d’alourdir la facture vous voyez)...bref,Gendarmes,mes respects les plus sincères,je sais que vous êtes la dernière force patriote qui nous reste (je ne dirais pas ce que je pense de l’autre corps par décence)...Féthi


    • #1042809

      D’accord avec le témoignage de Féthi.
      Pour avoir testé les 3, même constat.

      Ceci dit, l’Administration Pénitentiaire a bien de la chance de ne pas connaître les gangs carcéraux, comme aux Etats-Unis.
      Tu te retrouves avec les pilous de l’Aryan Brotherhood ou de la Eme, Jean-Michel risque de mouiller le polo...
      Les prisons, en France, c’est gentil.


    • @Salut Gégé,j’espère que tout va bien pour toi...sérieusement,t’imagines une prison dirigée par des gugus de la bac ?!!ça deviendrait une série américaine au bout de cinq minutes...heureusement qu’on l’a cette Gendarmerie,c’est une vraie chance pour la France pour le coup...bien à toi l’amigo !...Féthi


  • Le ministère de l’intérieur pour faire diminuer les chiffres différencie les incivilités et les actes de délinquance.


  • Cette carte me fait penser aux bastions historiques du FN, les régions Nord/Pas de Calais et PACA/Grand Sud. Ce sont aussi des zones à fortes populations d’origine extra-européenne, quoi qu’on en dise.

     

    • Ah bon ? Et pour tous les autres départements de l’Ouest en rouge (+ Antilles) ça se passe comment ? Tu fais semblant de pas les voir ? Ne vas pas nous dire quand même que là-bas aussi c’est du à "une fortes populations d’origine extra-européenne, quoi qu’on en dise"... (Allez moi aussi je mets des caractères gras, c’est à la mode en ce moment sur le site :D)


  • les gens en ont peut être marent de se faire raqueter sur le bord de la route ?pendant que les vrais delinquants insolvables rigolent (16,6% des atteintes concernent les missions de police de la route)


  • #1041800
    le 27/11/2014 par brain, un ami qui vous veut du bien
    Le nombre de gendarmes agressés a augmenté de près de 30% en 2013

    Euh... 16,6% concernent des missions de police de la route : suis-je le seul à penser que c’est bien peu, et qu’ils devraient en être plus que satisfaits ?

    En effet, mettre des PV pour tout et n’importe quoi (les témoignages foisonnent), avoir recours parfois à des hélico pour "escroquer" les automobilistes, se concentrer sur les petits délits des pauvres justes assez riches pour payer les amendes, c’est pas vraiment glorieux...

    Il n’y a pas si longtemps, un "ami" s’est pris un PV pour un stop "non marqué" (selon l’agent, et aucun moyen de contester !), en bas d’une cité au sein de laquelle le trafique règne, et où un meurtre par arme à feu avait eu lieu 2 semaines plus tôt.

    Mieux vaut mettre des amendes que d’enrayer le trafic, c’est plus rentable...
    Bien évidemment, pour la fliquette "surjouant le phallus" (SORAL sort de ce corps lol), tout cela n’a rien à voir... Seul mon âme de macho Français m’empêche d’espérer qu’elle fasse partie de ces 16,6% :).

    Il est vrai cependant qu’il y a une différence entre police nationale, municipale, et gendarmerie... Je vous laisse choisir quel "corps" est le pire...

    Dans tous les cas, s’il y a des personnes faisant partie des forces de l’ordre, prenez soin de vous, mais également de NOUS, nous en avons besoin, et ce n’est pas en se prenant des PV injustifié (non non, payer 10% d’un smic net pour 1km de dépassement ne sera jamais juste !!!) que vous allez redorer votre blason ;).

     

    • Je ne mélangerais pas la municipale avec la nationale et les gendarmes. La municipale ne sont que des milices autorisées dépendant du maire et dont la mission première est de faire respecter les arrêtés municipaux et préfectoraux.

      De plus, la municipale dépend principalement des moyens de la ville et la formation est inégale. Dans une ville vous aurez des municipaux de type militaires pré-retraités, ancien policier, ancien vigile ... Dans une autre, les anciens gars de la ville, un peu trop pochtronés pour faire du boulot de jardinage correct. Voir du personnel totalement inapte à ce genre de fonction à qui ont donne un uniforme - l’uniforme confère qu’on le veuille ou non un sentiment d’autorité, ne serais-ce que par l’attitude des gens qui change à votre égard.

      Les deux corps principaux sont donc la police nationale (civil) et les gendarmes (militaire). Les gendarmes étant largement les plus respectables, d’une part car il sont plus implantés en zone rurale qu’en agglomération (plus de proximité avec la population), et d’autre part car la formation militaire génère des comportements bien plus honorables que les centres de formation de la police nationale.

      Police Nationale qui a largement favorisé (je dis bien favorisé) le recrutement de femme, et de personnes dits "issus de l’immigration", et il va de soit que ce recrutement n’a pas pu se faire uniquement au mérite et aux résultats des concours. Il y a forcément eu des passe-droit automatiques pour cadrer avec les chiffres escomptés par l’administration.

      On verra alors des policiers maintenant qui procède du réflexe communautariste ou a tendance "féministe". On se souviendra malheureusement de ces deux gendarmettes envoyées en mission pour arrêter un dangereux psychopathe qui a lui seul désarmera la première et les tirera comme des lapins toute les deux. Vive le progrès !


  • #1041823

    Regardez mieux la carte !

    Vous avez la frontière Belge et Néerlandaise avec son ramassis de drogués et d’alcoolique .

    La Bretagne avec les bonnets rouge et les portiques ainsi que radars qui sautent , ce qui coutera beaucoup d’argent aux contribuables .

    Le sud avec son immigration , sa délinquance et surtout la réduction des effectifs dans ce secteur qui fait en sorte que les gendarmes se retrouvent plus rapidement débordés et qu’ils finissent par perdre plus rapidement le control de la situation .

     

    • Vous avez la frontière Belge et Néerlandaise avec son ramassis de drogués et d’alcoolique .

      Ça c’est un poncif digne des pires vannes putrides de Fabrice Eboué sur les Chtis. Un poncif qui est de surcroit agrémenté par une tare plus que certaine en géographie, vue que la France n’a aucune frontière commune avec les hollandais, à moins que tu voulais parler des flamands (langue commune - le néerlandais), mais là encore c’est raté. Les seules frontières commune de la France avec la Belgique sont Wallonne (francophone, même s’il y a quelques bastions qui pratiquent le néerlandais à quelques kilomètres de la frontière).

      Maintenant je ne nie pas que le nord-pas-de-calais soit miséreux, nous avons été une des plus anciennes régions désindustrialisée (notre force c’était le textile) et nous sommes en avance sur beaucoup de région en terme de dégradation sociale de ce fait.

      Attention à ne pas jouer à la guerre des régions, aucune ne peut se targuer d’être attaquer par la misère. Et je ne le souhaite à personne. C’est triste de voir des villes miséreuses, croyez moi qu’à pas plus de 2 kilomètre de chez moi, il y a des courées dignes de la cours des miracle !


    • #1042057

      Désolé de vous avoir vexé j’ai voulu faire du Soral, tout sa pour dire qu’il y’a beaucoup de monde qui circulent entre les frontières le sang alcoolisé et sous l’emprise des stupéfiants les rendant agressifs .

      Les Néerlandais nous détestent car ont se comporte n’importe comment chez eux, bourrés, vulgaires , et irresponsables nuisants à leur tranquilité tout en salissant leurs rues de nos vomissements .

      Une fois de retour sur le territoire Français ,voila venu un second combat avec les gendarmes sur ce péage afin de pas perdre son permis si nécessaire pour pouvoir s’exploser de nouveau la tronche en compagnie de la pute Belge la semaine prochaine .

      Les voila essayant de démontrés que l’alcooltest déconne ou bien refusant le contrôle, oubliant que les gendarmes c’est la loi et que celle-ci est dure !


    • @big boss phantom pain

      T’inquiète camarade, sans rancune, j’en ai profité pour placer Fabrice Eboué qui lui balance des vacheries avec un rare sadisme et en pratiquant l’art de la généralisation. Pour lui, tout ce qui est au nord de Paris c’est du dégénéré. En même temps, c’est assez représentatif de la mentalité des nouveaux riches de la capitale. Parce qu’en terme de tête de con, Eboué ça sonne comme éboueur !

      Après sur la pochtronade et la drogue, l’attrait des pays-bas ne se limite pas aux régions frontalières, il y a des gens qui y vont en provenant de bien plus loin que la frontière Franco-Belge (en voiture, en train ...). Par contre pour ce qui est de la haine des flamands envers les francophones, c’est loin d’être une légende, comme je te le dis, on retrouve ça jusqu’à la frontière entre la Wallonie et la France.


  • La peur du gendarme fonctionne encore sur les petits vieux et les gens corrects qui rentrent du boulot, les seuls à être contrôlés et verbalisés...


  • Lorsque les gendarmes seront au service du peuple au lieu d’être au service de l’oligarchie, autrement dit lorsque la France sera une Démocratie, les Français cesseront de les agresser.

     

    • Et lorsque le peuple sera moins bête, peut-être notre pays ira mieux et arrêtera de voter pour des marionnettes du type hollande et compagnie..

      C’est bien beau de faire des généralités sur les gendarmes, et de légitimer l’augmentation de la violence à leur encontre.. Mais arrête un peu ton angélisme sur le peuple. Le peuple est loin d’avoir les couilles propres, et sème aussi ce qu’il récolte.
      Des cons, il y en a partout. Dans le peuple (les gendarmes en font partis me semble t’il) aussi.


  • Dans les "cités", on subit des contrôles massifs et successifs de la part de la "bac", et ces derniers sont malpolis, violents et se réfugient derrière les "outrages à agent" quand on répond à leurs provocations. Je ne suis pas un délinquant, je n’ai pas de casier, mes seuls torts sont que j’habite en cité, que je suis métisse et qu’il m’arrive de rester "poser" au quartier à discuter avec mes amis et les jeunes. Pourtant, je me fais contrôler souvent, par les mêmes policiers, et ils font ça pour humilier (car une fois, je me suis défendu après un contrôle long, poussé et provocateur ou un des "bac", énervé de ne rien trouver sur moi, à voulu m’empoigner par le col et je lui ai placé une clé de bras), ils ne font pas ça pour lutter contre la "délinquance" (d’ailleurs, eux-mêmes sont soumis à des délinquants en cols-blancs, qui sont bien pires que les petits délinquants des cités). Donc, le fantasme "les policiers et gendarmes ne contrôlent que les français de souches" (qui m’a l’air assez répandu sur ER) ne colle pas avec la réalité. Il n’y a pas de zones de non-droits en France, même dans les cités comme "la sablière" ou les "4 000". Les corps constitués en France sont soumis à une élite corrompue et maléfique, ce sont les "chiens de gardes" de ce système inique ! Il serait temps que sur ER, ou beaucoup se proclament "dissidents", on se rende compte que les corps constitués sont nos ennemis, car chiens de gardes de nos ennemis. Il n’y a aucun espoir à attendre d’eux. Il faut arrêter de vouloir "victimiser" les policiers et les gendarmes, ils ont choisis de défendre le camp des "méchants" au mépris du peuple de France, dont ils font paradoxalement partis. Il faut être sérieux et cohérent, quand on s’engage dans un combat "dissident", et on ne peut pas pleurnicher sur ceux qui, dés qu’ils en auront l’ordre, feront tout pour empêcher que "la résistance" se mette en place. Ces mêmes policiers et gendarmes qui n’ ont pas hésité pas à gazer et tabasser des familles, il y a peu de temps. Donc, aucune pitié ou empathie pour les corps constitués et je considère que, parmi eux, ceux qui s’en sortent le mieux sont soit ceux qui les quittent et s’en désengagent , soit ceux qui se suicident, car incapables de supporter les contradictions dans lesquelles ils se sont enfermés.

     

    • La structure du corps n’en fait pas la contenance. Je ne peux pas dire que vous ayez tort sur toute la ligne, je suis d’accord avec vous sur les agissements de la bac.

      Pour ce qui est de placer les corps constitués sous la bannière de vos ennemis, rien ne vous en empêche ; c’est même plutôt facile, ils s’y mettent déjà quasiment d’eux même. Mais cette voie la ne mène qu’à une confrontation directe engendrant certainement une escalade de violence sans précédent dont l’issue la plus probable est votre mort et celle de votre famille (l’Homme devient con quand les pertes sont collatéralement lourdes).

      En cas de troubles graves vous le savez, la majorité des français fera bloc derrière l’ordre et la discipline à n’importe quel prix et vous serez anéanti, et le mouvement dissident dont vous parlez avec. Et des injustices sans communes mesures avec celles que vous subissez déjà seront commises au nom et contre ce pourquoi vous voulez changer les choses.

      Elle est beaucoup plus dure à assumer psychologiquement, mais il y a une stratégie plus efficace contre les injustices et elle permet de se regarder dans la glace et de prier sans honte.
      Chaque fois que vous avez envie de vous révolter avec colère, c’est l’oligarchie qui gagne. C’est précisément ce qu’ils ont prévu pour vous.
      Si vous vous convertissez à la "loi du bifton" il gagnent encore et vous utiliseront comme pantin représentatif de ce qu’il veulent pour les quartiers ou comme petit cadre dans une grosse société d’affaires ou vous serez un symbole de plus de la "tolérance dans la soumission au capital"...
      La troisième possibilité consiste tout ’abord à ne pas s’exclure du système, du moins pas en apparence. Infiltrez le, mais restez imperméables aux facilités et pièges qu’il vous tendra.
      N’écoutez pas la rengaine des soumis qui pensent que la facilité de vivre signifie qu’on est dans le vrai.
      Restez proches de votre famille et de vos amis mais jamais au point de ne plus être lucide sur leur compte.
      Tendez la main à ceux qui sont isolés et en plus grande difficulté que vous même. Faites le sans rien vouloir pour vous même que la satisfaction d’aider votre prochain.
      Remettez vous en à dieu pour ce qui n’est plus de votre ressort.
      Acceptez que votre vie soit dure, car la vie humaine l’est toujours et pour tous malgré les apparences.
      Essayez de n’apposer que des jugements constructifs.
      Quand l’heure viendra éduquez vos enfants dans l’amour, mais dans la discipline afin de les préparer à affronter la vie.


    • #1042829

      Merci à El Blancos, pour son témoignage vécu, véridique,
      et SpiritusRector, MAX RESPECT, t’as dit l’essentiel !


    • #1042916

      Le message de SpiritusRector est très chouette.
      Le message auquel il répond aussi.


  • Le tarif des amendes devrait etre proportionnel au revenu : pour un gus qui gagne péniblement 900 euros par mois, un pv de 90 euros ça représente 10% de son salaire, pour un type qui en gagne 9 000, 1% de son salaire : il n’en a rien à foutre . Je crois qu’en Suède il y a eu des tentatives dans ce sens . Mais la "Justice", les sionistes qui nous gouvernent ne veulent pas en entendre parler, et pour cause .


  • Pour vous faire une petite idée de la gendarmerie , il suffit de cliquer sur le sujet :"Devant l’Assemblée Nationale La LDJ expulse des journalistes sous l’oeil indifférent de la gendarmerie !!


Afficher les commentaires suivants