Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mort de Rémi Fraisse : la Gendarmerie aussi a le droit à la présomption d’innocence

Noël Mamère a déclaré qu’on n’avait pas le droit de « construire un barrage sur un cadavre ». Ce propos, émanant pourtant d’un homme intelligent, est typique d’une dérive qui mêle tragédie humaine et choix politique, émotion exploitée d’un côté et approche partisane de l’autre.

Le barrage de Sivens, dont le chantier vient d’être suspendu par le Conseil général du Tarn qui n’a pas eu le courage de se déjuger totalement ou de confirmer son adhésion initiale, a vu, dans un premier temps, sa construction approuvée par certains syndicats paysans dont la FDSEA (lepoint.fr), les agriculteurs environnants qui n’y ont vu que des bénéfices et par les conseillers généraux à une quasi unanimité.

On peut cependant continuer à débattre de son utilité et une expertise récente a plutôt servi la cause des écologistes et des opposants à ce projet.

Mais là n’est plus la question centrale depuis la mort de Rémi Fraisse, ce jeune manifestant étudiant en botanique de 21 ans, à la suite du jet d’une grenade offensive par un gendarme dans la nuit du 25 au 26 octobre.

Immédiatement, dès que cette tragédie a été connue – en 27 ans, le troisième mort lié à une manifestation –, comme toujours, le rouleau compresseur de la culpabilité a été enclenché. Et, comme d’habitude, de manière unilatérale.

Seul l’Etat est hautement responsable, et les gendarmes qui attaqués durant plusieurs heures auraient dû riposter mais sans faire mal. Et le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve évidemment, qui dès le 28 octobre a interdit l’usage des grenades offensives en soulignant que ses instructions aux forces de l’ordre avaient été de faire preuve de retenue.

Il n’est pas inutile tout de même de relever que parmi ces manifestants, si certains pacifiques n’avaient pour but que de défendre une cause légitime – dès lors qu’elle ne s’accompagnait pas de violences qui la dégradaient –, d’autres appartenant à la gauche radicale (anarchistes, Anonymous, Black Block) n’avaient pour obsession que de susciter le désordre et la confusion, de se payer du gendarme. N’oublions pas une dernière catégorie, celle des purs casseurs qui ne méritent pas plus d’indulgence, au prétexte qu’ils sont agrégés à des écologistes, que les casseurs de nos banlieues indignant les citoyens par leurs excès et leurs dévastations.

Lire la suite de l’article sur philippebilger.com

Voir aussi, sur E&R :

Sur l’instrumentalisation des forces de l’ordre, chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Le barrage de Sivens, dont le chantier vient d’être suspendu par le Conseil général du Tarn qui n’a pas eu le courage de se déjuger totalement ou de confirmer son adhésion initiale, a vu, dans un premier temps, sa construction approuvée par certains syndicats paysans dont la FDSEA (lepoint.fr), les agriculteurs environnants qui n’y ont vu que des bénéfices et par les conseillers généraux à une quasi unanimité."

    Il est clair que M. Bilger est un républicain et non un démocrate, car sinon il ne dirait pas que ce barrage doit être construit parce que sa construction a été approuvée par une infime minorité des habitants du Tarn (moins de 0,1 %). Si la France était une Démocratie au lieu d’être une République ce projet de barrage ne pourrait être réalisé qu’après avoir été approuvé par référendum par plus de 50 % des habitants du Tarn.

     

    • Et oui ! Mais dans le cas d’un referendum, il y avait un risque plus que sérieux pour que ce projet ne voit pas le jour. Ceci explique peut-être cela :-)


    • Si la démocratie impose que l’indépendance énergétique de la France soit décidée à l’échelon local par les habitants du Tarn, alors j’espère bien qu’on ne sera jamais une démocratie.

      La construction d’un barrage est un choix stratégique d’intérêt national. Le processus de décision ne doit évidemment pas être le même que celui de l’adoption du tri sélectif ou du tout-à-l’égout dans le village du coin.


    • Je precise que je suis le Eric de 21:01 et pas le premier posteur :-) Et j’en profite pour rajouter, toujours à l’attention de Tarkan, que le concept de local est à géométrie trés variable et possiblement manipulé selon les intérêts du pouvoir. Avec de tels raisonnements, on a fini par vous faire passer le national pour l’échelon local, et donc forcément négligeable, de l’Europe. Cela devrait peut-être vous amener à réfléchir autrement :-)


    • Il y avait un autre post avant mon 14:17 informant Tarkan qu’il n’avait été nulle part question de referendum à l’échelle locale, ce qui effectivement n’aurait aucun sens ???!!! :-)


  • J’aimerai bien savoir ce qu’est une "grenade offensive" ... ca ne veut absolument rien dire dans ce contexte.
    Au mieux je comprend qu’on parle de grenade assourdissante .. ou de "grenade de désencerclement" sinon de quoi parle t’on ?

    Et de quoi le type est mort ? de quelle genre de blessures ?

     

    • Une grenade offensive est une arme ainsi nommée car son rôle tactique est de "blaster" (souffler et mettre en état de choc sonore) le/les ennemis avant de passer à l’assaut pour les finir. En bref elle ne fait que très peu d’éclats, contrairement à la grenade dite "défensive" (plus puissante et projetant des éclats métalliques) dont le rôle est d’être l’ultime recours pour empêcher un ennemi ayant l’avantage d’avancer jusqu’à vote position pour vous finir.

      Une grenade est globalement constituée de trois parties, le détonateur, l’explosif primaire* et la charge utile. Cette dernière peut être constituée de plâtre, de gaz ou encore comme dans le cas de grenades d’assaut (offensive défensive, ou mixte) d’un explosif secondaire** entouré ou non d’éclats pré découpés sur le design général.

      Le problème de n’importe quelle grenade (même à plâtre) est qu’elle possède toujours le détonateur qui est systématiquement constitué d’un partie métallique en proximité immédiate d’un explosif primaire... Dans le cas de la grenade à plâtre d’exercice, celui-ci est globalement étudié (charge d’explosif très réduite) pour éviter de se transformer en "éclat", mais même là, il peut le devenir dans une moindre mesure.

      La grenade offensive, beaucoup plus puissante que celle à plâtre, ne possède donc pas d’éclats "officiels". Mais elle possède néanmoins une coque de métal et un détonateur qui ne manqueront pas de devenir de bon éclats officieux.

      Les grenades offensives d’interventions "anti-émeute" sont globalement pensées pour que le détonateur ne se transforme pas en projectile, mais vous l’aurez compris, faire de la "science balistique exacte" avec un explosif en forme de ballon de rugby, c’est un défi...

      Ce type à vraisemblablement pris le détonateur, et:ou une partie de la coque dans la boite crânienne...

      * Explosif qui se déclenche grâce à une réaction chimique simple (exemple l’ignition)
      ** Explosif qui ne se déclenche que lorsqu’un autre explosif (par exemple un explosif primaire) lui pète à la gueule.


    • Une grenade offensive tel que la grenade assourdissante est utilisée pour assourdire l’ennemi et permettre de l’attaquer. Elles ont une forte puissance d ’explossion. Si elle te pète à la tête ça peut faire des dégâts voir te tuer, la preuve. Les grenades fumigènes et lacrymogènes explosent moins fort et seraient plus adaptées aux manifs... Sinon on risque de voir sortir les cocktails molotov, tôt ou tard ça va dégénérer car tout est fait pour.


    • Je pense qu’il n’y a même pas besoin de recourir, dans l’explication de la mort de Rémi Fraisse, à l’impact d’un quelconque projectile. Le principe d’un explosif, c’est que sous l’effet d’un déclencheur quelconque, un liquide ou un solide se transforme extrêmement rapidement en un très grand volume de gaz. Cette expansion extrêmement brutale provoque une puissante onde de choc. Il suffit que cette explosion se produise à quelques dizaines de centimètres derrière la tête pour que le cerveau soit secoué aussi violemment qu’en se prenant une voiture de plein fouet, voire qu’il y ait un effet "coup du lapin", accompagné éventuellement de brûlures, etc. La mort est probablement due à un traumatisme crânien

      C’est vrai qu’on entend parler dans les médias de "grenade offensive". Je ne sais pas exactement à quoi ils font référence, mais on peut supposer que ce n’est pas de la grenade à éclats. Cependant même sans éclat, quand on voit les explosions que produisent les grenades de désencerclement, il n’y a aucun doute sur le fait que ça puisse tuer. C’est comme les flasballs et les tasers, ce ne sont pas des armes non létales, mais à létalité réduite.


  • Avec l’âge, j’ai appris a respecter les forces de l’ordre si tant est qu’il me respecte aussi. Je ne vois pas pourquoi un gendarme n’aurait pas le droit de se défendre lorsqu’il se fait cracher dessus et devrait rester passif pendant qu’on lui lance des pierres. Je trouve cela de l’abus de tolérance de la part des manifestants. J’invite une fois tous ces casseurs ou autres nerveux à faire la m^me chose au Congo et, à tous les survivants, de faire part de leurs expériences. J’en suis sûr que bcp viendront à la m^me conclusion que moi notamment que trop de démocratie n’est pas la bonne solution.
    Glen, le congolais


  • Islamo racaille+anonymous+Black block+anarchiste+antifas = cocktail explosif .


  • Je comprends les forces de l’ordre...se faire insulter par des petits gauchos ( ils étaient là en 68)
    Et de l’autre côté, les impératifs de la mission...et un jeune con perd la vie ! Quand le ministre de l’intérieur nous joue un tango, on comprend que le pouvoir les caresse un peu...ils donnent souvent des coups de mains à l’umps pour contrer les nationalistes.les petits jeunes qui jouent à la guerre doivent comprendre.... Le terrain n’est pas un jeu vidéo, on n’a qu’une vie

     

  • blabla idéologique , j’ai remarqué qu’ils parlent de présomption d’innocence que pour les politiques et la police politique .
    pour le peuple , les sans dents et toute l’arrière garde , ça n’existe pas la présomption .la justice doit être la même pour tout le monde sinon c’est comme les droits de l’homme a capital variable .
    état de droit , c’est pour tout le monde ou personne .sinon faudra l’appeler état de passe droit démocratique .et pourtant je ne suis ni anarchiste et ni anti police , j’aime le Droit et le Justice .
    certain idéologie utilise la fermeté de la police et du politique dans le but de castrer la pensée et la parole .

     

    • Merci , enfin un commentaire intelligent !
      On remarquera , que Cazeneuve à annoncé le retrait des grenades offensives , mais ni le chef de corps , ni le chef de section , ni le meurtier qui a jeté la grenade n’ont été mis à l’écart ... En même temps ces infectes larbins ne font que suivre les ordres n’est ce pas ??? Mais dans ce cas là , QUI donne l’ordre ???


  • C’est quoi cet article réac ???? Que font des CRS avec des grenades offensives ?
    Offensive, c’est bien pour attaquer, passer à l’offensive ? Non je crois vraiment que ces derniers temps plus aucune contestation n’est tolérée. Quelle soit contre les barages, les lois gays ...
    Au début seuls les plus exités manifestaient, maintenant nos gouvernants voient bien que de plus en plus de monde y vont aussi. Et ils ont raison !
    Au lieu de critiquer les coups de gueules du peulple vous devriez, vous ici, les dissidents du net, supporter ceux qui bougent et y aller aussi. A moins que vous n’attendez qu’une chose, 2017 puis le FN pour rétablir l’ordre ?

     

    • Il ne me semble pas avoir lu un commentaire de toi ou bien je n’y ai pas fait autant attention quand on enferme des veilleurs catholiques mais je dois encore être dans ma parano obscurantiste....
      Pardon vraiment !!
      Même si je suis en accord avec toi, je connais des gendarmes et je ne les excuse pas, mais le jour ou tu auras acheté un FAMAS appelle moi et on verra combien de temps, tu tolères, que je te jette pierres, bombes agricole et cracha (?)
      La question de l’article ,et je pense que l’on l’a lu tous ainsi, c’est est ce que les gendarmes doivent payer pour des ordres dans haut ?
      Certes ils feraient mieux de nous défendre, des guignols qui nous gouvernent,(on est tous d’accord sur ce point) mais est ce que cela fait d’eux, des couillons qui devraient se laisser agresser par des gauchistes ?
      (?).....(?)....(?)....Ce n’est qu’une question ...@fernandes


    • Fernandes,
      les CRS ont des armes, y compris des armes à feu qui peuvent faire bien plus de dégâts que ces fameuses grenades. Ici, en plus, il s’agissait de gendarmes, de gardes mobiles (les CRS de la gendarmerie). Ils sont mieux armés que les policiers, avec en dotation un fusil d’assaut par homme et une mitrailleuse par compagnie (il me semble). Ils ont aussi et surtout des conditions d’utilisation de leurs armes moins contraignantes que les policiers. Tout ceci étant dit, le seul constat à faire, c’est que les forces de l’ordre, en France, sont à l’origine de très peu de bavures. Et pourtant, qu’est ce que les policiers et gendarmes prennent dans la gueule à chacune de ces manifs. Le gars qui est mort n’est pas forcément le bon petit gars amoureux de la nature et surtout pacifique que l’on nous vend en ce moment. Il se trouvait dans un groupe très violent qui venait de balancer divers projectiles dont des cocktails Molotov et de l’acide, en plus du reste, sur les gendarmes. A cette occasion, ce soir là, les gendarmes ont eu quelque 50 blessés. C’est dans ce cadre là qu’un gendarme a balancé l’une de ces fameuses grenades, qui, en temps normal, ne conduisent pas à cette issue dramatique.
      Il faut quand même être logique ! Quand on a une conduite qui peut conduire à tuer les individus qui nous font face, il faut alors accepter le risque d’être soi- même tué ! Les "crasseux", et les autres, devraient réfléchir à cela !


    • Il y a très peu de bavures policières ? arrêtez tout de suite de dire de telles bêtises, quasi tout les flics font en PERMANENCE des bavures, dans tout les departements à longueur de temps ils se permettent de ne pas respecter la loi, ils se prennent pour des demi-dieux intouchables alors au bout d’un moment il n’y a plus aucun respect, ni pour l’uniforme, ni pour l’homme qui le porte car il a voulu faire ce métier qui de nos jours ne sert exclusivement qu’a proteger les riches et si possible a tabasser les pauvres avec le sourir !


    • Roomz,
      je persiste effectivement à dire qu’il y a très peu de bavures dans notre pays. Les morts, dans les manifs ou émeutes, se comptent sur les doigts d’une main depuis la fin des années 60. Et encore, il ne s’agissait pas toujours de bavures. Au passage, je persiste à croire que l’incident fatal de ces derniers jours n’est pas à proprement parler une bavure. Dans de nombreux pays, y compris dans des pays considérés comme de grandes démocraties, il en irait autrement dans le bilan humain. Certes, parfois, des policiers ne vont pas s’adresser à certaines personnes sur un ton et dans des termes idéaux. Encore que... il faut voir à qui ils s’adressent dans ces circonstances. Les rares fois où j’au eu à échanger avec des policiers ou des gendarmes dans le cadre de leur travail, je n’ai pas eu à m’en plaindre. Au contraire, j’ai le souvenir de gendarmes courtois, sympas, compréhensifs. Il y a aussi des ripoux, mais il faut savoir qu’ils finissent généralement par se faire avoir et qu’ils prennent cher !


  • Mort de Rémi Fraisse : la Gendarmerie aussi a le droit à la présomption d’innocence
    - Elle a surtout le devoir de se défendre, donc certes, c’est malheureux, mais a force de s’en prendre à nos militaires, le gouvernement devrait faire attention !!
    - Ils ont les armes, et savent s’en servir, (les Grecs et les Argentins me semble-t-il à l’époque ont goutté au renversement militaire)il ne faudrait pas, qu’ils se disent....
    - On va au front, on perd des hommes (frères d’armes ) et quand on rentre ,on nous vire, pour une quenelle devant le temple de mamon (pas des sources ) faisons, bien attention, à cracher sur ceux qui nous protègent, on n’insulte pas un homme avec un FAMAS, ni lui ,ni sa famille !!



  • Seul l’Etat est hautement responsable, et les gendarmes qui attaqués durant plusieurs heures auraient dû riposter mais sans faire mal. Et le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve évidemment, qui dès le 28 octobre a interdit l’usage des grenades offensives en soulignant que ses instructions aux forces de l’ordre avaient été de faire preuve de retenue.



    C’est exactement ça, interdisons les armes létales aux CRS, et remplaçons les, par des non létales (serpentin confetti), et a la place du casque un chapeau pointu (ça ira bien avec les guignols qui nous gouvernent ...)


  • Philippe Bilger a raison : la gendarmerie n’est pas coupable.

    Pas plus qu’Esteban Morillo pour l’Affaire Méric.

    A méditer


  • Mort de Rémi Fraisse : la Gendarmerie aussi a le droit à la présomption d’innocence
    - Elle a surtout le devoir de se défendre, donc certes, c’est malheureux, mais à force de s’en prendre à nos militaires, le gouvernement devrait faire attention !!
    - Ils ont les armes, et savent s’en servir, (les Grecs et les Argentins me semble-t-il à l’époque ont gouté au renversement militaire)il ne faudrait pas, qu’ils se disent....
    - On va au front, on perd des hommes (frères d’armes ) et quand on rentre ,on nous vire, pour une quenelle devant le temple de Mammon (pas des sources ) faisons, bien attention, à cracher sur ceux qui nous protègent, on n’insulte pas un homme avec un FAMAS, ni lui ,ni sa famille !!


  • J’ai lu quelque part que le sac à dos de ce jeune avait disparu... Si tel est le cas, que contenait ce sac...


  • "Ce propos émanant d’un homme intelligent......" Y aurait il un autre Mamère en politique ? Parce que traiter celui qu’on connait d’intelligent, il ne faut pas avoir froid aux yeux.

     

  • Défaillance totale de cet article qui ne fait qu’un commentaire réactionnaire à des évidences : La police est là pour défendre les agriculteurs subventionnés à coups de milliards de la FDSEA, les intérêts des bétonneurs qui vont construire un barrage phénoménal pour la satisfaction de 40 agriculteurs céréaliers-pollueurs-gaspilleurs. Ces destructeurs du paysage avec leurs cultures intensives-extensives, des nappes phréatiques avec leur arrosage aérien et les engrais chimiques, de la flore et la faune avec leurs pesticides, en attendant la culture des OGM qu’ils vont nous imposer, ces vendus à Monsanto et Pioneer, bref la police défend les intérêts du capitalisme ravageur et du libéralisme outrancier.

    Les avez-vous vus se démener contre la LDJ quand elle attaque les manifestants qui soutiennent la Palestine ? NON, la police "nationale-sioniste" les défend !

     

    • Je crois que n a pas compris le sens de cet article....


    • Au contraire, Solarstorm a parfaitement compris.
      Beaucoup de commentaires réactionnaires à cet article, dénonçant (bien qu’à juste titre, mais là n’est pas la question) la violence des manifestants. Mais cette Garde Mobile, à la base, qu’est-ce qu’elle foutait là ? Elle défendait quoi, elle avait ordre de les empêcher de dégrader quoi ? Pourquoi, par exemple, à Notre-Dame des Landes tout se passe très bien entre les ZACistes et les agriculteurs, qu’ils vivent sans rien dégrader, leur envoie-t-on la Garde Mobile ? Parce que cette force militaire, à cause de la corruption/consanguinité entre le pouvoir politique et le pouvoir économique, est mise au service des intérêts de Vinci.

      Il faudrait creuser un peu, mais je subodore que c’est exactement le même cas de figure avec le barrage de Sivens, qui est d’ailleurs porté par une société d’économie mixte, qui est une sorte de montage juridique publico-privé afin de légaliser les relations incestueuses qu’il y a entre élus et pouvoir publics, grands entrepreneurs et multinationales de BTP, et banques et sociétés financières. Les projets de ce genre sont des aubaines spéculatives qui permettent d’importants enrichissement personnels. Contrairement à Notre-Dame des Landes, où de petits exploitants agricoles qui allaient se faire exproprier ont appelé à l’aide, ici des "gros" de la transformation de pétrole en argent par l’intermédiaire de la production de marchandises maraîchères appuient et soutiennent le projet (puisqu’il s’agit de transformer des zones naturelles -incultes et non rentables- en surfaces génératrices de chiffre d’affaire).

      En gros, ces manifestants contre le barrage commettent le crime ultime : celui de s’opposer au profit capitaliste et à sa logique marchande. C’est pour cela qu’on leur envoie la Garde Mobile. Paradoxalement, en voulant préserver une zone naturelle des assauts de la mesquinerie bourgeoise, ils sont aussi porteurs des valeurs de la Droite bien comprise, puisqu’in fine, Gauche et Droite bien comprises n’ont qu’un objectif commun : protéger ce qui est humain contre ce qui est antihumain. Il est déplorable que cela cause des affrontements aussi violents, mais dans l’histoire, c’est aux gendarmes de mettre la crosse en l’air et de rejoindre les manifestants contre les "gens de biens", comme dit Guillemin, pas aux manifestants de veiller à ce que les gendarmes ne soient pas trop amochés lorsqu’ils obéissent aux ordres donnés par les ennemis de l’humanité (contre salaire).


    • Cher camarade, loin de moi l’idée de te faire changer d’avis mais j’apporte à ta sagacité naturelle de stratège, quelques éléments :

      la police est là .... FDSEA : la PAC est pas de mon ressort, en tant qu’agriculteur, je prend ce qu’on me donne...le rêve du céréalier, c’est que son grain soit payé au prix qu’il vaut et pas celui que l’Europe a décidée. Les primes ne sont là que pour compenser le manque à gagner par rapport au prix mondial. C’est grâce à ce dispositif que l’union EU met des matières premières alimentaires à prix abordables depuis 30 ans(voir prix du blé sur 30 ans en franc et euros constants ou prix du blé inclus de le prix d’un pain chez le boulanger( là ,c’est carrément hilarant) .

      les intérêt des bétonneurs... rien ne t’empêche de te lancer dans le BTP, de créer des emplois, d’embaucher des camarades d’E et R en priorité, de pratiquer la justice sociale, bref, de faire avancer notre cause.
      ,
      Pour le reste, dis toi bien que je n’utilise comme produit que ce que Bruxelles me donne,( de toute façon, y’a rien d’autre)...j’utilise de l’engrais pour assurer à mon exploitation une certaine productivité et une qualité de grain ( protéine, ps, ...), donc un chiffre d’affaire, et en dessous d’un certain niveau, c’est la faillite, exploitation et maison saisies et vendues...tu comprendras aisément que je sois pas pressé de devenir SDF.

      Pour l’OGM, nous n’y couperons pas au niveau planétaire vu la pression démographique... seul et unique alternative, le planning familiale planétaire pour contenir l’espèce humaine à un niveau supportable par rapport au ressource de la Terre ( on y viendra).

      Enfin, camarade, les gendarmes sont aux ordres de ceux qui les donnent, cad du gouvernent, un peu comme toi tu es aux ordres de ton patron et si tu es pas d’accord, tu pars et tu sais ce qui t’attend : le gars Paul EMPLOI et en ce moment, y a du monde sur les rangs pour trouver du boulot...

      Pour MOSANTO et PIONIER et les autres, C’EST UN FAUX PROBLEME !!! si l’Etat demande à l’INRA de créer un OGM du blé qui à une meilleure productivité et qui soit réutilisable en semence fermière (production maison de semences, tout le contraire de MOSANTO) , il le ferons !!! C’est donc bien une décision de nos hommes politiques (nationaux et européens) d’engraisser ces porcs d’anglo-saxons dans le cadre de l’OMC... on fait du blé et eux de la protéine pour l’alimentation animale, ect..


    • " Pour l’OGM, nous n’y couperons pas au niveau planétaire vu la pression démographique... seul et unique alternative, le planning familiale planétaire pour contenir l’espèce humaine à un niveau supportable par rapport au ressource de la Terre ( on y viendra). "
      Je n’ai rien contre vous bien entendu mais, vu que je ne suis pas un spécialiste, je m’appuierai sur quelqu’un qui de l’avis de beaucoup en est un, à savoir Monsieur Claude Bourguignon (ainsi que son épouse Lydia), agronome réputé pour qui, à l’inverse de ce que vous dites, la pression démographique ne constitue en rien une obligation au productivisme, aux ogm et tutti quanti. Quid donc de la politique à courte vue qui consiste à stériliser les sols à force de chimie mortifère. De plus petites exploitations mais en bien plus grand nombre (bref, une sorte de sain retour en arrière) cela pourrait être une piste parmi d’autres me semble-t-il. Il y a peut-être à mon avis un risque à faire passer pour une fatalité ce qui n’est peut-être que résignation de votre part ou de la part de certains de vos confrères. Ce qui n’est certes pas un crime de toute façon :-). Et désolé car ce n’est pas le sujet initial à proprement parler, même si c’est fondamental et intéressant.


    • @palette 37
      les OGM , tu n’y couperas peut-être pas, mais moi et pas mal de gens de ce site si. Le jour où il n’y aura que du blé OGM, je ferai mon ¨blé ou une autre céréale moi même.
      Quand à l’argument "nous sommes trop nombreux", on peut répondre que le jour où on mangera moins, où l’on gaspillera moins, où l’on cultivera mieux, ce jour là n’est pas encore arrivé.


  • On va dire que les gendarmes/policiers payent le fait d’avoir plus joué les gardes du corps et bergers des puissants plutôt que les véritables représentants de la loi pendant des années.

    Il serait temps que ce dernniers se positionnent clairmeent avant d’être dissous dans les sociétés privées de sécurité, avec tout le respect que je leur dois.


  • Bonjour,
    Je l’ai déjà dit mais la république a le droit de tirer sur son peuple. Dans le cas du maintien ou du rétablissement de l’ordre, il n’est plus question de légitime défense donc vous pourrez entendre :"Messieurs, un genou à terre, culasse en arrière et feu à mon commandement"
    Je lis plus loin :"agriculture intensive", je parlerais plutôt de mécanisation intensive, il suffit de regarder les monstres mécaniques dans nos campagnes. Je lis aussi que les policiers/gendarmes obéissent à machin ou à bidule. Ils l’ont fait aussi début 1940 ou début 1960, d’ailleurs, ça commence à les "gaver" ces histoires qu’on leur met dans la figure. Cela doit être les parents ou grands-parents qui ont voté à gauche à ces deux périodes qui envoient leur gamin avec un sac à dos avec des pétards effaroucheurs pour corbeaux (pas de chance) Font-ils cela par regret, autoflagellation ou peur de Dieu qui s’approche ?


  • Heureusement que ce n’est qu’un souchien paumé gauchiste.

    Imaginons un seul instant que la grenade ait touché une bande érythréenne en train de tabasser un éthiopien seul à Calais. On aurait eu un tremblement de terre jusqu’à Jérusalem.

    Bon ça aurait pu être pire un facho comme Esteban, c’était bouche cousue, enterré sur place sous ordre du ministre.


  • Je n’ai plus la télé depuis bien longtemps. Mais, via les zapping ou autre, je sais que je continue de ne rien perdre, sauf à de très rares occasions. Comme celle-ci par exemple :
    http://croah.fr/videos/mathieu-burn...
    Ça décape et c’est intéressant, comme tout ce qui décape :-) Merci à Joe le Corbeau, ce brave volatile.

     

    • vu l’emmission et indiscutablement ce que dit ce type est interessant... il a une analyse pertinante du role que l’etat veut faire jouer aux flics... helas il n’a pas cette reflexion sur le role que finissent par jouer, aussi, les mouvements radicaux...
      En tout cas une reflexion honnete, integre (voir integriste) qui tranche... et il a su remettre à leurs places Brukner et l’autre socialo bonne à gifler là...
      Néanmoins, lui qui se reclame du situationnisme devrait mediter ce qu’ecrivait J-P Manchette (grand ecrivain issu de la gauche situationniste) dans les années 70 :



      "le terrorisme gauchiste et le terrorisme etatique, quoique leur mobiles soient incomparable, sont les deux machoires du meme piege à cons... Le régime se defend, evidemment, contre le terrorisme... mais le systéme ne s’en defend pas, il l’encourage, il en fait la publicité.
      Le desperado est une marchandise, un modéle de comportement, comme le flic ou la sainte... l’etat reve d’une fin horrible et triomphale dans la mort, dans la guerre civile absolument generalisée entre les cohortes de flics et de mercenaires et les commandos du nihilisme. Voila le piege tendu aux revoltés... et je suis tombé dedans, et je ne serais pas le seul... et ça m’emmerde bien"



      j’ajoute que ce qui est valable pour les mouvements gauchistes authentique (je mets de coté les antifa qui eux sont tellement cons qu’ils n’ont meme pas conscience de leurs saloperies) l’est aussi pour les mouvements skins ou "nationaux revolutionnaires"


    • Merci pour le lien ;)


  • sauf que ça :

    " Anonymous, Black Block) n’avaient pour obsession que de susciter le désordre et la confusion, de se payer du gendarme."

    C’est presque toujours des fonctionnaires de la DCRI déguisés, des appariteurs, disait Coluche...100% des manifs ont des flics infiltrés dans le but de faire capoter, la manif, par la violence...

    Z’avez remarqué, la discrétion de l’extrême droite PS et de leurs chefs, Valls et Gras...

    Après, c’est vrai, les "dread-loqueux" blancs et blonds,les types et les meufs habillés en ruraux de la région de Bombay, ça peux agacer un peu...yo man ! Coool ! C’est pas avec ceux là que les choses risquent de changer, c’est absolument certain...


  • il ne faut pas oublier que Philippe Bilger était un rouage du système de la franc maçonnerie française et de là il ne sera jamais contre l’ordre établi même quand il tue un citoyen du peuple !!


  • toujours la meme meute faite d’anti fa d’anarcho mondialistes avec peut une participation non creditée de la LDJ . sur l’une des vidéos on apercoit un cretin qui avec une bombe de peinture
    inscrit sur un mur : " RIP Remi" le RIP ( rest in peace ) a la place de " repose en paix " resume
    ce que sont ces mouvements de casseurs.


  • Girouette, cacahuète ! Tous dépend de ce qui est en face des flics n’est ce pas ? Les critiques pleuvent à leur encontre dans l’affaire du Stade de l’OL parce qu’ils s’en prennent à un petit paysan mais là ...ce sont des nervis de gauche ( donc des cor...ads, d’après vos critères) qui combattent contre la même clique mais ....comme ce sont des nervis de gauche contre les bons vieux policiers tant aimés..ça ne passe pas !!

     

    • En effet, le pouvoir ne pourrait rêver opinion plus malléable. Sur certains sujets, vous pouvez trouver la même tonalité globale de réaction, dans les deux sens du terme d’ailleurs :-), que vous alliez sur les forums de Libé, Nouvel obs, Le point, etc. aussi bien que sur les sites où les gars s’imaginent dissidents ou juste un tant soit peu originaux au seul motif qu’ils viennent poster sur des sites sensément dissidents. Ce n’est pas très réjouissant et ça ne laisse augurer rien de bon.


  • Philippe Bilger fait partie du système qu’il a bien servi pendant des décennies ,il ne trouve rien à redire sur les escrocs non élus de Bruxelles et du référendum volé au peuple en 2005 !!En bon gardien du système Il ne mord pas la main qu’il l’a nourri !!


Afficher les commentaires suivants