Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le nouveau gouverneur militaire de Tripoli est l’un des fondateurs d’un groupe terroriste islamiste

Il n’y a rien d’étonnant à ce que des militants islamistes se retouvent aux côtés des rebelles libyens, étant donné qu’ils ont toujours cherché à renverser le colonel Kadhafi et que le successeur d’Oussama Ben Laden, l’Egyptien Ayman al-Zawahiri les avait encouragés à le faire en 2007.

D’ailleurs, la présence de combattants islamistes dans les rangs insurgés est connue depuis le début de l’intervention de la coalition internationale en Libye. Voire même avant. Le pays abrite, à l’est, un foyer radical, précisément à Derna. Cette ville, qui subit l’influence de jihadistes passés par l’Afghanistan, a même été un « vivier de combattant libyens » pour l’Irak, avait indiqué un câble diplomatique américain récemment dévoilé par WikiLeaks.

Alors que l’on s’interroge sur l’avenir de la Libye maintenant que le colonel Kadhafi est en mauvaise posture, ainsi que sur la composition exacte du Conseil National de Transition (CNT), l’organe politique de l’insurrection libyenne, le quotidien Libération indique, dans son édition de ce jour, que le nouveau gouverneur militaire de Tripoli ne serait autre qu’Abdelhakim Belhaj, alias Abou Abdallah al-Sadek, qui fut l’un des fondateurs du Groupe islamique combattant libyen (GICL).

Ce mouvement a disposé d’au moins deux camps d’entraînement en Afghanistan, sous le patronnage d’al-Qaïda. Quant à Belhaj, il a été arrêté par la CIA en Malaisie, en 2003, puis remis aux services secrets libyens un an plus tard. Il a finalement été libéré en 2009, dans le cadre de la politique de réconciliation menée par Saïf al-Islam, le dauphin du colonel Kadhafi. On retrouve sa trace cette année, lorsqu’il prend la tête de rebelles dans l’ouest de la Libye et qu’il est à la manoeuvre, avec l’aide de l’Otan, pour faire tomber Tripoli du côté de l’insurrection.

En juillet, le New York Times avait rapporté les propos d’un responsable d’un service de renseignement arabe, selon lesquels les Américains et les Européens s’inquiétaient « de l’influence d’anciens membres » du GICL sur l’insurrection libyenne. « Il est facile de changer de nom et de dire ‘nous n’appartenons pas à al-Qaïda’, mais la vraie question est de savoir s’ils ont changé d’idéologie » avait-il confié. D’ailleurs, c’est ce qui explique, sans doute et en partie (mais en partie seulement), la réticence d’Alger à reconnaître le CNT, tant que ce dernier ne se sera pas engagé à lutter contre al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

Enfin, cette influence de ces anciens du GICL est peut-être la clé de l’assassinat du général Younès, alors chef militaire de l’insurrection, qui traqua, à la tête des forces spéciales libyennes, les éléments liés aux jihadistes libyens dans les années 1990. Le CNT a assuré connaître les auteurs de ce meurtre mais refuse, pour le moment, de communiquer leur identité.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Premièrement, il faut garder en tête qu’al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) est une pure fabrication des services secrets algériens sous le commandement du général Toufik pour justifier la répression continuelle du peuple algérien sous prétexte de lutte contre le terrorisme (Source : le colonel des services secrets algériens Samraoui Lahbib, l’officier Habib Souaïdia (avec son livre qui tue qui)). Il suffit juste de faire un survol des dirigeants d’AQMI pour constater qu’ils sont tous des soi-disant ex-militaires. L’histoire du rôle de l’armée algérienne dans le massacre des moines de Tibhirine est également très révélatrice à ce sujet. À partir de là, je trouve que citer la position du régime terroriste algérien est pour le moins qu’on puisse dire contre productive pour un site de dissidents. De plus, le Groupe islamique combattant libyen (GICL) avait pour objectif non pas de tuer les occidentaux, mais plutôt renverser le régime totalitaire de Kadhafi qui, rappelons le, était impliqué dans des attentats terroristes contre des civiles occidentaux. De plus, vous semblez répéter les histoires à dormir debout des impérialistes US en taxant la ville de Derna d’être un « vivier de combattant libyens » pour l’Irak ?! Croyez-vous réellement que cette ville aurait été épargnée si tel était le cas ? Croyez-vous que Belhaj aurait été laissé à la tête de ceux qui avaient libéré Tripoli s’il représentait une quelconque menace pour l’occident ? Un peu de sérieux, voyons...
    Je pense qu’il faut laisser le temps aux membres du CNT libyen pour qu’ils puissent fournir plus de précisions sur leur politique à venir.

     

    • L’Algérie est aux mains des sionistes. Vous n’avez pas encore compris cela ? Ce sont des réseaux juifs qui ont organisés la guerre d’Algérie ( passeurs de valises ...). Ce sont eux qui tiennent le pays. Ce sont eux qui ont tués les véritables révolutionnaires algériens, comme ils ont tué aussi le général du CNT. et comme ils l’ont fait auparavant durant la révolution française. Les vrais révolutionnaires sont tjs assassinés par ceux qui les manipulent. ( revoir " il était une fois la révolution " )


  • Le CNT n’a été élue par personne si ce n’est Sarkozy et BHL , jamais le peuple Libyen n’a été consulté pour désigner ces traitres , c’est comme si nous en 39/45 ça aurait été adolphe Hitler qui aurait désigné le Président de la République Française !!! De toutes façon c’est devenu une habitude de l’ONU appuyé de son armée terroriste de l’OTAN d’attaquer un pays souverain , d’y mettre le chao complet simplement pour profiter du pétrole , ils ont fait ça avec l’Irak et la Côte d’Ivoire il vont refaire ça avec la Syrie . Moi je pense que tout ça ne plait pas à l’opinion public en général ici en occident , tout le monde a compris le mensonge politique et médiatique et je pense que pour les Présidentielles 2012 en France un retournement de situation va commencer pour se répendre dans toute l’Europe c’est-à-dire que le FN va passer avec les suite que nous savons : sortie de l’Euro , sortie de l’OTAN , respect du droit international sur la non ingérence étrangère etc ... quoi-qu’on dise la Libye de Kadhafi était un pays stable et les gens vivaient bien mieux que nous ici en France y a qu’à voir les images TV sur le conflit , les rues sont propres les avenues larges et bordées de jardins entretenus , qu’on me dise pas que c’était un pays pauvre qui affamme sa population c’est faux . Par contre maintenant oui ça va devenir un pays trés pauvre et gangréné par la corruption et les attentats à répétition comme en Irak ... merci Sarkozy . Celui qui vit de l’épée périra par l’épée que dieu applique cet addage aux agresseurs de la Libye .

     


    • tout le monde a compris le mensonge politique et médiatique et je pense que pour les Présidentielles 2012 en France un retournement de situation va commencer pour se répandre dans toute l’Europe c’est-à-dire que le FN va passer avec les suite que nous savons : sortie de l’Euro , sortie de l’OTAN , respect du droit international sur la non ingérence étrangère etc ...



      Je crois malheureusement que la majorité des gens n’a pas compris. La plupart n’ont aucun accès à l’information qui ne soit pas propagande du système. Et quand bien même ils y auraient accès, ils ne feraient pas l’effort de réfléchir à la pertinence de leur infos car les faux dissidents en tout genre et autres censeurs ont bien fait le travail de diabolisation et s’offrent en alternative.
      Le point crucial pour qu’une personne soit prête à s’informer activement est selon moi la prise de conscience que le monde politico-médiatique dans son ensemble n’est pas seulement incompétent mais qu’il est surtout néfaste pour ne pas dire criminel. Dès que ceci est considéré comme acquis, l’esprit s’ouvre.
      Malheureusement, pour beaucoup tant que la gamelle sera remplie, le cerveau restera éteint. Ce qui en soi est extrêmement navrant...


  • Ce serait intéressant de voir dans quelle mesure il y a rapport entre deux évènements d’aujourd’hui : la rumeur sur la fuite de Kaddhafi en Algérie, et l’attentat qui a visé des militaires dans ce même pays.