Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le pianiste Stéphane Blet interviewé par la télévision turque

Note de la rédaction

Stéphane Blet donnera une conférence à Marseille le 18 décembre 2016. L’occasion de (re)découvrir son interview par la télévision turque, initialement diffusée sur E&R le 11 avril 2016.

Stéphane Blet, compositeur, concertiste et pianiste de renommée internationale, s’exprime à la télévision turque et livre notamment son ressenti quant au climat politico-intellectuel français actuel :

 

 

À ne pas manquer, Stéphane Blet en conférence
à Marseille le 18 décembre 2016 :

Découvrir le talent de Stéphane Blet chez Kontre Kulture Musique :

Bien préparer la conférence avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1440900

    Tout de même regrettable de ne pas avoir la traduction des questions posées !

     

    • #1442568

      Pas très interractif,mais voici :

      Question 1 : Vous êtes un amoureux d’Istanbul, comment est né cet amour ? Comment est venu cette idée de venir à Istanbul ?
      Question 2 : Vous défendez la Turquie en tant que Français, quelles réactions vous rencontrez ? et de quelle manière vous êtes « puni » par vos positions ?
      Question 3 : Certains de vos concerts ont été annulés, pourquoi et par qui ?
      Question 4 : critiquer et mettre en avant les défauts de son pays est un droit des plus légitimes, mais certains artistes turcs « exagèrent » la chose lorsqu’ils se rendent à l’étranger. Qu’en pensez-vous ?
      Question 5  : vous êtes un des rares occidental (de notoriété publique) à être très sensible à la question palestinienne. Ceci vous a valu des critiques en France mais également en Turquie, est-ce que vous auriez imaginé que cela arrive aussi en Turquie ?
      Question 6 : La démocratie en Turquie est très souvent critiquée en Europe, mais vous critiquez également la démocratie en France, en disant qu’elle est « mourante », comment devons-nous comprendre cela ?
      Question 7 : Suite aux derniers attentats, certains sont réticients à venir en Turquie, comment se fait-il que vous n’adhérez pas à cela ?
      Question 8  : l’image de l’Islams’est dégradée en Europe, l’Islam est associé au terrorisme, Pourquoi cela ? que se passe-t-il là-bas ? votre avis ?
      Question 9 : Il y a ces derniers temps des critiques très importantes,vives, concernant Erdogan et d’ailleurs il a parlé de vous lors de son dernier discours, et vous ?que pensez-vous de lui ?

      quant aux titres sous fond noir,il s’agit de points résumant la question suivante

       

    • Quel honnêteté intellectuelle !!!!!!!!!! du petit lait qui fait plaisir à entendre et d’une vérité implacable.
      Bravo Monsieur Blet et bravo l’artiste.

       

    • Du petit lait... Sauf que, si on suit les analyses de Thierry Meyssan, relayées sur ER, le président actuel de la Turquie, que Stéphane Plet semble chérir, semblerait être ni plus ni moins que le commanditaire des attentats bruxellois.
      Bref, il y a comme qui dirait un os quelque part à encenser un dirigeant aussi trouble.

       

    • Son amour pour les Turcs et la Turquie peut se comprendre
      mais il devrait se documenter un peut mieux (chez E&R par ex.) sur "le dessous des
      cartes" de la politique autoritaire de ce pays ce qui interrogerait son adoration pour ce président si "bienveillant".
      Pat.

       

      • #1441441

        Pat, croyez bien que je suis infiniment plus documenté que vous ne le pensez sur la question turque... Je passe beaucoup de temps en Turquie, je parle la langue et je suis très au fait de ce qui s’y passe RÉÈLLEMENT, politiquement et économiquement... La propagande anti-Erdoğan a atteint un niveau si hallucinnant (et si tristement unanime dans les merdias sionistes !) que cela devrait peut-être faire réfléchir la dissidence... A qui profite le crime ??? N’oubliez pas que les merdias nous servaient la même soupe contre Moubarak, Saddam, Kadhafi... On a vu ce que ça a donné !!! Concernant Meyssan, je n’ai rien contre lui mais je suis stupéfait de ce qu’il raconte, reprenant mot pour mot la propagande anti turque des medias européen et américains...


      • Monsieur Blet,
        Sans diaboliser Erdogan il n’est pas un saint et peu démocrate, même si la dissidence se positionne à contre courant c’est avant tout pour créer un monde multipolaire et pluraliste, sans oublier que Poutine viens du KGB, que Chavez enrichissait sa famille ou que Kadhafi était quand même dictateur..


      • à Dave

        Alors que les USA, L’Angleterre, Israël et la France sont des modèles de démocratie qui veulent le bien de l’humanité, pas vrai ? Et l’Otan défend le monde libre contre la barbarie, hein, c’est ça ? C’est pour ça que Sarkozy, Hollande, Obama et autres BHL sont allés libérer le peuple libyen ( qui, depuis, n’en peut plus de bonheur ) et ont décidé d’aider les grands démocrates et républicains que sont les opposants à El Assad et les rebelles ukrainiens. Bien sûr, bien sûr... Et les vagues de migrants ne sont la faute de personne. Pas plus que le terrorisme. C’est juste comme ça. La fatalité.

        Les droits de l’homme, selon BHL...


    • C’est tout de même autre chose que Renaud le pseudo-rebelle.

       

    • Je découvre un personnage étonnant qui met du baume au coeur.

      Comme l’avait dit Alain SORAL, quand c’est la guerre, on est obligé de choisir un camp et les pacifistes sont mal vus. C’est exactement ce qui se passe partout dans le monde : la mafia sioniste oblige tous les gens qui ont plus ou moins de notoriété, artistes y compris, à se positionner dans le sens de ses intérêts destructeurs. On se rapproche à grands pas de ce qui est décrit dans l’Apocalypse. D’ailleurs, si la marque sur la main ou le front évoquée dans le Chapitre 13 pouvait semblait obscure à comprendre il y a encore quelques décennies, la possibilité de se faire implanter à notre époque une puce électronique donne du sens à la prophétie. Comment l’Antéchrist compte s’y prendre pour se faire passer pour Jésus ? ... Bonne question !

       

      • Salut,

        quand c’est la guerre non on n’est pas obligé de choisir un camp...en temps de paix , il y a 40 ans alors forcé à aller à l’armée j’ai mis ma vie dans la balance par deux fois car je refuse d’être soldat...99% des personnes ne vont pas aller aussi loin dans le refus, ce n’est pas un jugement de valeur dans un sens ou dans l’autre car je pense que cela ne sert à rien , mais l’énoncé d’un fait....

        une puce dans le corps est sûrement insignifiante par rapport à notre capacité à être seulement des moutons bêlants, mais incapable de comprendre une chose simple comme celle ci , le peuple a le pouvoir à une seule condition : si il est uni ,coopère et partage tout...or le peuple ne veut pas cela, il ne veut pas coopérer, ne veut pas partager....alors il commet la faute majeure car en ce faisant c’est le peuple qui crée le maître, c’est le peuple qui crée l’élimination et le vol appelé competition pour faire mieux par son refus de coopérer et d’une vie équitable...

        salutations...


    • Couillu. Naîf ? Son Amour pour les Turcs et la Turquie c’est bien, celui pour Erdogan me laisse songeur ... on sait grâce à ER et Thierrry Messan qui est ce Monsieur Erdogan, qui aide largement le terrorisme et l’afflux des migrants. Drôle de positionnement.

       

      • #1441444

        N’importe quoi... Je ne suis pas dans l’obligation de croire M. Meyssan... Mais moi je suis sur place et ce que je vois concrètement n’a aucun rapport avec ce que vous dites... N’oubliez pas ce qu’on disait de Kadhafi !!! On a vu la suite... Kadhafi voulait la Grande Afrique, Erdoğan veut le Califat (un mot qui ne fait peur qu’à ceux qui ne connaissent pas sa signification et qui n’est rien d’autre que l’unification des Pays à majorité musulmane)... La raison de la propagande anti’Erdoğan vient de la peur des sionards de le voir réussir son grand projet qui opposerait à l’axe américano-sioniste une force réèlle et puissante.


      • Bonjour Mr Blet, j’aurais tendance à vous faire confiance concernant la Turquie d’Erdogan mais que devons-nous penser du soutien turc aux terroristes opérant en Syrie et du pétrole de ces dits terroristes transitant par la Turquie ? Quel jeu joue réellement Erdogan ? Passez une belle journée et merci pour cette interview honnête et intelligente...


      • Je crois que les ennuis de l ’artiste viennent bien plutôt de sa compassion pour les palestiens , péché capital ,pour Erdogan : péché véniel .


    • Au moins il dit ouvertement ce qu’il pense. On peut apprécier ou pas son soutien au président de la Turquie mais il ose être lui-même. Sur beaucoup d’autres points il dit des vérités. C’est courageux.

       

    • Il est toujours intéressant d avoir plusieurs points de vues. Je ne connaissais pas Stéphane Blet avant d’entendre sa composition sur ERFM et de le voir ici même. Je tenais à faire part de mon profond respect à cet homme honnête et intègre, qui a en plus la patience et la politesse de répondre aux commentaires.

       

      • #1441982

        Merci Max.


      • « Il est toujours intéressant d avoir plusieurs points de vues »
        Sur le sujet de la Turquie, Youssef Hindi donne des renseignements ainsi que Pierre Hillard. Tous deux décrivent certaines forces politiques dans des temps passés mais proches XIX, début XXe siècle. Je ne peux pas être plus précis car mémoire défaillante. Pour l’aspect politico social actuel, Stéphane Blet apporte une pièce du puzzle : merci. ça constitue une bonne dose d’informations pertinentes pour une personne découvrant le sujet de la Turquie et d’Erdogan.


    • #1441522

      Bravo mr Blet ! Vous avez du courage et du coeur.
      Je vous soutient totalement malgré mon avis mitigé sur Erdogan.
      Je vous souhaite Le meilleur pour la suite !
      La vérité doit être répéter pour être entendu. Faut espérer que d’autres personnes suivront votre exemple.

       

    • Manichéen et ridicule, tout bonnement. Je veux bien ne pas croire à la propagande des uns, ni à celle des autres, mais ce n’est pas pour gober d’un trait celle des islamistes néo-ottomans

       

      • #1441988

        "Islamistes néo-ottomans"... ??? Celle-là, il faut l’encadrer !


      • Néo-ottomanisme et islamo-conservatisme sont les deux mamelles parfaitement assumées de l’AKP, il ne s’agit pas d’un secret d’état. Vous ne saviez pas ? Je ne comprends pas bien comment vous pouvez dans ce cas prétendre défendre publiquement la cause de ce parti et de son fondateur, c’est réellement curieux. Peut-être devriez-vous davantage vous concentrer sur votre piano, non ?


      • #1447472

        Dites-moi, "un français" : 1. Moi j’ai le courage de mes opinions et je n’écris pas sous pseudos. 2. Ce n’est certainement pas vous qui allez me dire si je dois m’"occuper de mon piano"... 3. On sent bien votre agacement, certes, mais qu’entendez-vous par "soutenir l’AKP" ? Je n’appartiens à aucun parti politique en Turquie mais je vois le décalage entre la réalité vécue sur place et la propagande systématique anti’Erdoğan... Ça semble vous gêner ? Tant mieux. 4. Je ne cherche à défendre personne : juste à donner un éclairage plus réaliste sur ce qui se passe vraiment en Turquie et l’inimaginable complexité des événements. Ensuite, que chacun se fasse son opinion... (Ps : seriez-vous ultra-sioniste, CHP ou PKK ? Non, je vous demande ça car votre exaspération face à des faits semble si grande qu’on peut se poser la question...Sinon, ne vous en faites pas pour moi : après 40 CD et 300 Oeuvres de compositeur éditées, je sais très bien m’occuper de mon piano tout en disant publiquement ce que je pense !)


      • @ un français : vous vous êtes attaqué, avec irrespect, à beaucoup plus grand que vous !


    • Cher Maestro. Entre la détestation et les louanges il peut y avoir un espace ? Avoir des intérêts sur place ne devrait pas empêcher de garder les yeux ouverts, non ?

      Personne ne peut ignorer le renouveau économique du pays depuis les années AKP, ni la masse des sympathisants d’Erdogan et leur fierté nationale. Ni la flottille pour Gaza. Mais cela doit-il faire oublier la répression des Kurdes, l’emprisonnement des journalistes, le soutien actif aux jihadistes, le chantage aux migrants, la corruption et les trafics en tout genre ?

      Le fait d’être devenu la tête de Turc (c’est le cas de le dire) est uniquement lié à la tentative de profiter de la (sale) situation pour des intérêts personnels, et de manière trop voyante pour ses amis de l’OTAN. Ce n’est pas parce qu’il est critiqué (gentiment) par le camp du Bien qu’il devient incriticable...

      Quand au Califat dont vous parlez, l’union de quels pays musulmans ? Ceux qui résistent à l’Empire, ceux qui sont les serviles exécutants de l’Empire ? Sans compter les problèmes religieux, sectaires, ethniques, les confréries, les laïcs, les nationalistes... Désolé, mais le vent de l’Histoire est passé sur l’Empire Ottoman ainsi que sur le Panarabisme. Avec ou sans Erdogan.

      (respect pour votre travail et vos prises de positions ceci dit)


    • "Erdoğan veut le Califat (un mot qui ne fait peur qu’à ceux qui ne connaissent pas sa signification et qui n’est rien d’autre que l’unification des Pays à majorité musulmane)..."

      Demandez aux pays qui ont connu des siècles de joug Ottoman. Grecs. Croates. Apprenez l’histoire de l’Albanie. De la Hongrie. Dans les dernières années du règne de Louis XIV plus de 3 millions de Hongrois ont été réduits en esclavage par les Turcs et dispersés à travers la Turquie après une invasion complète de leur territoire, un anéantissement de leur culture, une multiplication des écoles coraniques, le tout dans un pays aussi farouchement catholique que pouvait l’être la France des abbayes cisterciennes. Le Califat Ottoman ce sont des siècles de tentatives de pénétration en Europe. Si les français ne le savent pas nos frères européens de l’Est eux le savent.

      Pour résumer votre pensée si nous sommes contre Erdogan on fait le jeu de l’Empire. Raisonnement manichéen et d’une pauvreté totale.

      Bien le bonjour à votre très cher "Président" et remerciez le pour avoir tant poussé le cheval de Troie de l’Islamisme en Europe.


    • Erdogan fait le ménage en Turquie...Il faudra 3 Erdogan pour la France...
      Cordialement


    • M. Blet m’a donné envie de réviser ma marche turque ! Il a son avis et il a le droit de le donner. Soyons plutôt unis malgré nos divergences face a ce mondialisme destructeur qui ravagera la France, le christianisme, l’islam, l’amazonie, le bushido, que sais je... toutes les richesses et la diversité du monde. D’où nous sommes nous percevons Erdogan comme un mafieux, à cause de qui ? Je suis persuadé que l’on nous cache des choses. Ceux qui veulent vraiment savoir, allez en Turquie voir de vous mêmes... Soral qui a voyagé le disait "il faut aller voir par soi même" "allez y vivre un temps". Et le principe du moins pire que l’on inculque sur ER, vous oubliez les camarades ? Poutine on pardonne, Erdogan non ? ll n’est surement pas un saint, c’est un politicien, mais ça ne doit pas être pas non plus le diable décrié. Comme Saddam ou Chavez on nous refait le coup. Je ne suis pas pro Erdogan mais M. Blet, merci d’être un Français courageux, comme Ryssen, Soral, Reynouard, Faurisson et tout les autres ! Ça remonte le moral à bloc !


    • #1441905

      En tout cas chez Erdogan qui serait sioniste fini selon certains,et chez qui les médias seraient persécutés, on diffuse des documentaires ou l on parle de la mafia, du monde artistique et d’Israêl...pas en France qu’on verrait cela

       

      • #1442295

        Voilà ! Bravo ! C’est tout à fait cela. Et il faut que chacun comprenne bien que le peu d’informations/désinformations qui nous arrivent en France sont SÉLECTIONNÉES par des gens comme Mme Sinclair ou Mme Ockrent ! Ça devrait faire réfléchir ! Si le PrésidentTurc était ce que certains croient, au lieu de le couvrir d’injures et de le rendre responsable de tous les maux, les merdias sionistes le protègeraient évidemment et nous le présenteraient sous un jour positif... OR C’EST EXACTEMENT LE CONTRAIRE !!! CQFD...


      • #1442518

        Bravo oui, sauf que moi je suis d’origine turque donc j’ai la possibilité de me renseigner via différentes sources, différents points de vue, discuter avec ma famille là-bas, ou tout simplement le chauffeur de taxi, le marchand etc prendre la température et constater par moi-même ce qui va bien est moins bien....mais c’est vrai que pour quelqu’un qui n’est pas Turc ou ne vis pas là-bas, c’est pas le cas...et on voit clairement dans les informations données en France un mélange de vérités et de mensonges sur l’actualité mêlé aux apriori sur les Turcs (justifiés ou pas) du fait de l’histoire qui a opposé pendant très longtemps l’Europe et la Turquie...mais en tout cas bravo pour votre travail.

        Saygilar, Selamlar


    • Vous vous plaignez que la liberté d’expression soit mise à mal en France mais voici un français qui ose l’ouvrir et vous lui tombez dessus à bras raccourcis. De la discussion jaillit la lumière. Au lieu de vous interroger, poser des questions, vous vous refermez sur vous et combattez les idées des autres. Lamentable. Pour moi, Mr Blet a entr’ouvert une porte que j’aurai plaisir à ouvrir davantage car en effet, les seules news que nous avons de la Turquie viennent de RT ou des merdias français. Moi aussi j’adore ce pays et sa situation actuelle ne me réjouit pas particulièrement. Donc, oui, Merci Mr Blet pour avoir eu le courage de nous donner votre avis.

       

    • Que ’l’on" arrête de nous/me faire faire des choses que l’on/je ne veut pas faire.

      Je trouve cette proposition de sa part, suffisante pour toutes explications.


    • #1454859

      Son parcours maçonnique vaut le détour ! J’invite à visionner son entrevue par Morgan Priest sur YouTube. Il s’apparente par bien des points à Christophe Flipo, Serge Abad-Gallardo et Maurice Caillet en France, ou bien Burkhardt Gorissen en Allemagne, ou encore John Salza ou Jim Shaw aux Etats-Unis. J’attends avec impatience la sortie de son livre "Franc-maçonnerie, l’effrayante vérité" sur Kontre Kulture, s’il vous plaît ! J’ai comme l’impression qu’il risque d’envoyer du lourd.......


    • Belle interview, pondérée et intéressante. En tant que musicien, j’admire beaucoup le parcours et travail musical exceptionnel de S.Blet ! Mais aussi son engagement pour les palestiniens - martyrs inaudibles d’un "projet/résultat de laisser-faire" abominable de l’histoire de l’humanité.


    • concernant la Turquie d’Erdogan c’est bien poutine qui a expliqué que le petrole irakien sous contrôle de Daech était vendu à la Turquie alliance pour le moins discutable.


    • #1625606
      le 17/12/2016 par D’EPHESE À PÂMUKKALE
      Le pianiste Stéphane Blet interviewé par la télévision turque

      "S’il vous plaît, écoutez ceci, ce n’est pas compliqué. Cela demande de l’attention, et l’attention est sa propre discipline ; vous n’avez pas besoin d’introduire un système de discipline.

      Voyez-vous, messieurs, ce dont ce monde a besoin ce n’est pas de politiciens ou de plus d’ingénieurs, mais d’êtres humains libres. Les ingénieurs et les scientifiques peuvent être nécessaires, mais il me semble que ce dont le monde a besoin ce sont des êtres humains qui soient libres, qui soient créatifs, qui n’aient pas peur. Et la plupart d’entres nous sommes tourmentés par la peur.

      Si vous pouvez entrer profondément dans la peur et la comprendre vraiment, vous en ressortirez avec l’innocence, et votre esprit sera clair. C’est ce dont nous avons besoin, et c’est pourquoi il est si important de comprendre comment observer un fait, comment regarder votre peur. Le problème entier c’est cela - non pas comment se débarrasser de la peur, non pas comment être courageux, non pas quoi faire à propos de la peur, mais être complètement avec le fait".

      J. Krishnamurti


Commentaires suivants