Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le plus gros bobard de la fin du XXe siècle

"Des fourneaux, du genre de ceux utilisés à Auschwitz"

Il y a vingt ans, le 24 mars 1999, treize États membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), dont les États-Unis, la France et l’Allemagne, bombardaient la République fédérale de Yougoslavie.

 

Cette guerre dura soixante-dix-huit jours et se nourrit de bobards médiatiques destinés à aligner l’opinion des populations occidentales sur celle des états-majors.

Les Serbes commettent un « génocide », « jouent au football avec des têtes coupées, dépècent des cadavres, arrachent les fœtus des femmes enceintes tuées et les font griller », prétendit le ministre de la Défense allemand, le social-démocrate Rudolf Scharping, dont les propos furent repris par les médias ; ils ont tué « de 100 000 à 500 000 personnes » (TF1, 20 avril 1999), incinéré leurs victimes dans des « fourneaux, du genre de ceux utilisés à Auschwitz » (The Daily Mirror, 7 juillet).

Une à une, ces fausses informations seront taillées en pièces — mais après la fin du conflit —, notamment par l’enquête du journaliste américain Daniel Pearl (The Wall Street Journal, 31 décembre 1999).

Tout comme se dégonflera l’une des plus retentissantes manipulations de la fin du XXe siècle : le plan Potkova (« fer à cheval »), un document censé prouver que les Serbes avaient programmé l’« épuration ethnique » du Kosovo. Sa diffusion par l’Allemagne, en avril 1999, servit de prétexte à l’intensification des bombardements.

Loin d’être des internautes paranoïaques, les principaux désinformateurs furent les gouvernements occidentaux, l’OTAN ainsi que les organes de presse les plus respectés [1].

Lire la suite de l’article sur monde-diplomatique.fr

Notes

[1] Cf. Serge Halimi, Henri Maler, Mathias Reymond et Dominique Vidal, L’opinion, ça se travaille… Les médias, les « guerres justes » et les « justes causes », Agone, Marseille, 2014.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2187055

    Y’avait pas internet,l’ADSL et les réseaux sociaux à l’époque,donc la propagande était facile...Je m’y suis,moi même laisser prendre..même quand un serbe m’affirma les mensonges,je restai dubitatif....plus c’est gros mieux ça passe,n’est ce pas ?

    Et puis,le démembrement de" l’Autriche-Hongrie" yougoslave,après la chute du rideau de fer,paraissait logique et dans l’air du temps !
    La reductio ad hitlerum du conflit en Bosnie,par contre,devenait suspecte au fur et à mesure que passait les années...La présence de BHL,sans doute...Quand les yeux se sont ouverts,il était trop tard !

     

    • #2187070

      Rien à rajouter à part : grâce au web et en tant que possibles futurs lanceurs d’alerte, gardons les désormais définitivement bien ouvert !


    • #2187208

      Il y avait l’internet, au contraire. Les infos alternatives y étaient disponibles.
      Par exemple le texte des accords de Rambouillet sur la Serbie et le Kosovo y circulait déjà. C’est même très probablement là que le Diplo les a découverts avant de les révéler sur son site. Il firent ensuite la couv de l’édition du dimanche de l’Huma. Au final, cela a contraint Le Monde, qui savait, mais n’avait rien dit, à bafouiller de pitoyables justifications de son silence.

      Et quant à l’Internet de maintenant ? Très, très infiltré.
      Regardez juste le wikipedia sur cette affaire. On y prétend froidement que le texte n’était qu’un brouillon sans importance, alors que le Monde l’avait, de fait, authentifié lors de sa tentative de justification de son silence. Et j’en suis personnellement convaincu par ailleurs, car j’avais eu l’occasion après-coup de demander à un journaliste international de l’Huma que je connaissais pourquoi ils n’avaient pas été plus rapides pour sortir l’affaire, et il m’avait expliqué que comme ils avaient le projet d’en faire une couv du Dimanche, ils avaient pris tout le temps nécessaire pour acquérir la certitude absolue de l’authenticité du document.


    • #2187224

      Internet était en usage dès 1994 en France.

      Je me souviens que les journalistes serbes n’étaient pas admis à s’exprimer dans la presse française et le PAF, alors qu’ils étaient plus à même de témoigner des événements qui se produisaient dans leur pays.

      Le gouvernement communiste serbe (fasciste selon le néocon KOUCHNER et sa clique) serait tombé "grâce" à une révolution pacifiste optor (qui s’est vendue depuis clé en main tjrs avec l’appuis de l’OTAN), et qui est la référence du très médiatique gilet jaune Alexandre LANGLOIS (VIGI police) et probablement du GJ RODRIGUES qui en a tous les stigmates, écoutez son conseil de lecture à 1:10:36 de son ITW menée par le sioniste Bertrand CALINOU alias SKY, animateur de la série thinkerview :
      https://m.youtube.com/watch?v=b_yer...

      Alors que cette pseudo révolution a été commanditée et financée de l’extérieur faisant suite au démantèlement de l’ex-Yougoslavie, aux bombardements de la Serbie par les forces otanesques, je passe sur les massacres commis sur les serbes en ex-Yougoslavie et au Kosovo où s’est fait la main le groupe naissant d’Al Qaida ainsi que les embargos économiques et de l’entourloupe en mondiovision du TPIY.


    • #2187343

      Sur le fond @spirit a raison, et techniquement les autres commentateurs aussi.
      Traduction :

      Jusqu’en 98/99 voir 99/2000 même si techniquement internet existait depuis des années certes, pour le grand public pour pas dire "la masse" c’était quasi réservé aux geeks (au sens le plus large du terme, pas celui d’aujourd’hui), et ça coutait TRES cher.
      Qui (surtout combien) possédait un PC et maitrisait tous les outils nécessaires pour y accéder ?
      (aussi bien en hard qu’en soft)
      Quelles étaient les offres d’accès ?
      Et même une fois "connecté" ce n’était que le début....

      Est-ce qu’il y avait déjà du "contenu d’information de haute qualité" sur internet dès 1999, j’en doute pas mais pour y accéder et surtout pour le trouver même une fois "connecté" c’était quasi une quête pour l’utilisateur lambda.

      On parle d’un temps, où les moteurs de recherche n’étaient pas ce qu’ils étaient, les offres d’accès (à la minute) non plus, majoritairement en (très) bas débit même si là c’était pas encore vraiment un souci concernant l’information pure en mode texte (ça l’était seulement pour les divx et les mp3), et j’en passe.

      Sérieusement "internet en 1999" et "internet en 2019" c’est plus le même monde, au minimum.
      Et puis "le propre rapport au monde" de la masse n’était pas le même non plus à cette sortie des années 90.
      Fin bref, y en aurait tellement à dire, d’ailleurs ça vaudrait le coup de s’y replonger et d’analyser tout ça je pense, maintenant qu’on a le recul.
      D’ailleurs c’est assez marrant de constater que parmi les "catalyseurs" qui ont bouleversé la démocratisation d’internet, on retrouve AOL (un américain) comme les premiers à avoir offert de l’illimité en France, et Free avec en prime du tout-en-un à un prix où tous les autres ont du s’aligner.
      Sûrement pas un hasard.... ou drôle d’ironie....bref


    • #2187734

      @kipik

      Oui certes, mais en ajoutant que : le problème n’était ni le coût ni les moteurs de recherche de l’époque. Il suffisait de fréquenter fr.soc.politique pour avoir tout le panel des infos alternatives.
      Il ne fallait pas forcément être un geek. Il suffisait d’être beaucoup plus démerdard que la moyenne. Autrement faire partie de ceux qui ont la capacité de trouver de manière autonome la solution d’un problème réel. Les autres étaient coincés car il n’existait pas de "How To" complet qu’ils auraient pu appliquer sans réfléchir sérieusement. Cela excluait mécaniquement les purs bavards et polémiqueurs creux.
      D’où la qualité des infos, et parfois la qualité des débats entre des gens qui avaient des grilles de lecture totalement opposées, mais savaient produire des arguments consistants.

      Bon, il y avait malgré tout beaucoup de dialogues de sourds, à cause de l’incompatibilité des paradigmes respectifs de chaque débatteur, mais cela même était très instructif et débouchait sur les lourdes questions "qu’est-ce qu’un argument valable ?" et "qu’est-ce qui valide une théorie ?"

      La démocratisation (au plan technique) a offert une tribune à ceux qui étaient simplement allergiques à la technique sans être idiots pour autant, mais pas seulement eux
      La masse des dépourvus de jugements, les dominables par le mensonge, a débarqué, accompagnée des menteurs professionnels.


  • #2187083

    Les Allemands sont encore plus intimement asservis que nous, leurs dirigeants encore plus tartes, il faut le faire !


  • #2187087

    Que de souvenirs, c’était deux ans avant le 911, je n’avais pas mordu à l’hameçon, je me souviens du n°1 de La Grosse Bertha titrant "Non à la guerre !" et la salve d’accusations de "rouges bruns" menée par Philippe Val. Si mes souvenirs sont bons le Diplo s’était bien comporté et avait affirmé que l’ultimatum lancé aux Serbes était inacceptable et revenait à accepter une invasion.


  • #2187096

    Moi je ne suis pas tombé dans le panneau,j ai tout de suite compris l effroyable imposture,car vu qui étaient derrière cette mascarade,en tant que musulman je me suis mis du côté des Serbes,car j’y voyais une dislocation de la fédération de Yougoslavie et l’atteinte à l’intégrité de la Russie. Je me suis mis à dos tous les musulmans chiites comme sunnites . J’avoue que je suis fier de moi.

     

    • #2187320

      Roger Garaudy qui était très écoutez et très lus par les musulmans que je fréquentais avait dénoncé le subterfuge et il avait dénoncé une tentative des américains de s’attaquer aux orthodoxes alliés naturels des Russes... À côté de ça les nationalistes serbes furent également manipulés...


  • #2187098
    le 27/04/2019 par Antinomas
    Le plus gros bobard de la fin du XXe siècle

    Merci pour cet indispensable rappel.
    La conséquence, c’est que quand le Système commence à nous bombarder des horreurs que commettrait un "régime", il faut bien réaliser qu’en fait nous ne savons qu’une seule chose, c’est qu’il lui cherche noise voire lui faire la guerre.
    Depuis le 11-septembre, il m’arrive encore de me faire avoir, mais je me ressaisis vite car je sais, hélas, que le Système fait la guerre au genre humain et ne se fixe aucune limite pour le tromper. Le "genre" en est un exemple parmi les plus horribles.

     

    • #2187767

      Le "genre" n’est pas l’exemple le plus horrible, parce que la nature fait ce qu’elle veut et crée des diversités complexes. Si notre humanité s’est arrêté à la distinction de deux genres distincts, c’est parce qu’ils sont majoritaires et jouent un rôle déterminant dans la perpétuation des êtres humains et des animaux. Si le genre était traité dans l’esprit de défendre la diversité des cas que la nature crée, il ne pouvait y avoir de problème.
      Mais il est traité, par contre, dans l’esprit de multiplier les minorités pour qu’une minorité particulière se fait distinguer par sa religion ou plus exactement son idéologie. Ceci va à l’encontre de toutes les valeurs sur lesquelles le monde moderne croit fonctionner. Et c’est cela qui est horrible. On croit avancer dans un sens, alors qu’on avance dans le sens inverse.


  • #2187117

    Le bombardement de la Serbie par la France m’a navré, sachant que la Serbie fut notre alliée en 1914 et notre amie en 1939 . Une ignominie des métèques au pouvoir . Et l’armée a obéi sans états d’âme… Seul le commandant Bunel a sauvé l’honneur .

     

    • #2187195

      Pas si simple que cela. Lisez K Heise" FM Ententiste et Premiere Guerre Mondiale" chez Eneste Finkh Bale 1920. Et etudiez Drajan Mihailovic et les Cetniks.


  • #2187156
    le 27/04/2019 par Chuchemimb
    Le plus gros bobard de la fin du XXe siècle

    A l’époque, je faisais encore des repas de famille, c’est tout juste si on m’avait pas surnommé Adolf parce que j’avais dénoncé cet enfumage...Aux dernières nouvelles, les accusateurs sont de parfaits fachos aujourd’hui. Classique...


  • #2187158

    Daniel Pearl, ce n’est pas lui qui a été enlevé et assassiné ensuite ?
    Si c’est le cas, les gens qui croient au hasard, ont une foi encore plus grande que ceux qui croient en Dieu.

     

    • #2187192

      Malheureusement, le hasard est, dans la plupart des cas, le dieu des imbéciles.
      D’où le système financier mondial qui est devenu un grand casino, mais je m’égare.


    • #2187311

      Tout à fait.
      Je pense que c’est son article du 31 Décembre (il avait, au culot, profité de l’absence des chefs pour le faire imprimer) qui lui a valu cette étrange fin. J’en avais déjà parlé dans les coms, il y a un bout de temps.
      En plus, ça peut aussi être lié à l’enquête qu’il menait à ce moment-là au Pakistan, car vraisemblablement elle gênait les mêmes.
      Je crois que c’est comme pour Assange aujourd’hui, ils font un exemple pour terroriser les journaleux qui voudraient aller au fond des choses.

      Cerise sur le gâteau : avec l’histoire de la fin de Daniel Pearl au Pakistan, BHL a trouvé le moyen de faire un "romanquête" (c’est son expression) qu’il a publié.


    • #2189131

      BHL, ce faussaire au cynisme sans limite qui a également commis ce fake documentaire BOSNA (1993) sur un énième conflit qu’il a eu plaisir à activer.


  • #2187169
    le 27/04/2019 par Serbophobe
    Le plus gros bobard de la fin du XXe siècle

    Moi je suis pour que les nations « occupantes », sous réserve de patriotisme ambiant, vivent chez nous sereinement. Exit donc entre autres (et hors ER) une bonne partie des maghrébins certes. Mais, par exemple, un Portugais qui habite et travaille chez nous reste d’abord Portugais, mais sans nous emmerder, ça me va aussi. Un Serbe ne peut entrer dans ce type de créneau, Un Serbe reste un Serbe, incompatible et magouilleur dans l’âme,
    Une engeance quoi ! Je n’ai rien de spécial contre les Serbes, mais avec pour condition « en Serbie ». Et qu’on ne vienne pas me gonfler avec des arguments contraires, je suis sourd et réaliste.
    Au final, j’aime bien nos « Arabes », - et même hors ER, malgré mon sentiment comme signalé plus haut -, parce que de deux maux...
    Et puis, à part Tesla...

     

    • #2187568
      le 28/04/2019 par Serbophile Indien
      Le plus gros bobard de la fin du XXe siècle

      A part Tesla, c’est grâce aux Serbes que vous n’êtes pas soumis aux Ottomans vénérant des Califes. Vous les auriez sans aucun doute préféré aux maghrébins qui vous ennuyent aujourd’hui.


  • #2187180

    Quel culot ! Les Kouchner, BHL et autres néocons de la francophonie hurlaient en meutes au fascisme, au génocide et toute la classe politique et les merdias à l’unisson, idem l’imMonde qui a bien participé à cette escroquerie criminelle, même traitement pour la Côte d’Ivoire, la Syrie, la Libye, l’Ukraine...


  • #2187218
    le 27/04/2019 par Robespierre
    Le plus gros bobard de la fin du XXe siècle

    Le plus gros de la fin du XXe siècle. Nous sommes tout à fait d’accord.


  • #2187279
    le 28/04/2019 par Hihan fait la bourrique
    Le plus gros bobard de la fin du XXe siècle

    On a fait mieux depuis avec "l’urgence climatique" élevée au rang de nouvelle religion.

     

  • #2187550
    le 28/04/2019 par Arthur Lepic
    Le plus gros bobard de la fin du XXe siècle

    Ne pas oublier de mentionner le fantastique travail du Réseau Voltaire déjà à l’époque !
    Lorsque l’OTAN a bombardait la Serbie en 1999, ils publiaient sur leur site, en parallèle, tant les dépêches pro-OTAN (AFP, AP, Reuters, etc.) que les dépêches des agences de presse russes traduites (ITAR, RIA Novosti essentiellement).
    Le contraste entre les récits différents des mêmes événements était saisissant, très révélateur à la fois de la propagande et du fantastique potentiel d’Internet sur le plan informatif.
    Pour beaucoup d’entre nous ce fut déjà une énorme prise de conscience, plus de deux ans avant 911. Ainsi lorsqu’eurent lieu les attentats du 11/9/2001 nous étions déjà vaccinés et prêts à en découdre avec les récits officiels manipulateurs.


  • #2187750

    J’ai compris la manipulation en voyant un pont détruit au nord de la Yougoslavie par l’OTAN, alors que le but annoncé était d’aider les Kosovars au sud.
    A l’époque, la directrice de l’entreprise où je travaillais, croyait à la propagande de l’OTAN et avait même organisé une quête pour aider à battre les méchants Serbes. Bien sûr, j’ai refusé d’y participer, et j’ai clandestinement affiché la photo du pont détruit dans la salle de la machine à café. Il fallait que je fasse quelque chose, même si c’était quasiment rien.


  • #2187842

    et l’irak,la lybie la syrie c’est du bobard ?


  • #2187853
    le 28/04/2019 par Technique Ludovico
    Le plus gros bobard de la fin du XXe siècle

    Je conseille a tout le monde le film-documentaire « Hellstorm : The Death of Nazi Germany » Les persécutions du peuple allemand par les vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale et on reparle de mensonges

     

  • #2187949
    le 28/04/2019 par Arthur Lepic
    Le plus gros bobard de la fin du XXe siècle

    Puisqu’on est dans les souvenirs...
    J’étudiais à Paris VIII à l’époque et j’avais une prof d’anglais qui se vantait d’avoir été à la conférence de Rambouillet et d’avoir été la maîtresse d’Ibrahim Rugovar.
    Elle ne comprenait rien à la réalité du terrain et pensait être dans un roman de Graham Greene (très bon auteur, mais c’est de la fiction), une sorte de Jmaes Bond Cougar Girl
    Surprise ! un matin de bombardement de Belgrade par l’OTAN, notre chère héroïne nous livre sur France Info pendant 5 minutes une version pré-cuite de la propagande otanienne, alors qu’elle n’y comprenait que couic d’après ce qu’elle racontait sur le campus. Mais elle avait été à Rambouillet et couché avec Rugovar. Voilà le niveau de crédibilité de France Infos à l’époque. Heureusement que le Web est arrivé !

     

    • #2189199

      Dans cette anecdote intéressante, vous montrez quelqu’un qui ne peut pas s’empêcher de se vanter afin d’attirer l’attention, qui est attiré par la célébrité (coucherie avec Rugova), et qui obtient finalement son quart d’heure de célébrité à FranceInfo.
      En échange de la satisfaction de son irrépressible besoin de paraître et être connue/reconnue, elle a servi les besoins (propagande, ici) du système.
      Ce mécanisme est très souvent employé par le système.


Commentaires suivants