Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le président polonais Andrzej Duda : "Il n’y aura plus de frontière entre la Pologne et l’Ukraine"

Alors qu’un sondage donne 56,8 % de la population polonaise favorable à un déploiement de troupes de maintien de la paix polonaises en Ukraine, sous commandement de l’OTAN, de l’ONU ou de l’UE, le président Andrzej Duda a déclaré :

« Il n’y aura plus de frontière entre nos pays, la Pologne et l’Ukraine. Il n’y aura pas de telle frontière ! Pour que nous vivions ensemble sur cette terre, construisant et reconstruisant ensemble notre bonheur commun et notre force commune, qui nous permettront de repousser tout danger ou toute menace éventuelle ».

 

L’OTAN se prépare à une guerre sur son front Est
mais sans les troupes américaines

 

Les Alliés ont rehaussé la présence avancée de l’OTAN en Estonie, en Lettonie, en Lituanie et en Pologne, et développé une présence avancée adaptée dans la région de la mer Noire. Des groupements tactiques multinationaux supplémentaires ont été mis en place en Bulgarie, en Hongrie, en Roumanie et en Slovaquie.

Selon Ruslan Kosygin, chef adjoint de l’État-Major général des forces armées du Bélarus, on assiste à un net renforcement des effectifs sur le front Est de l’OTAN alors que des troupes américaines stationnées en Europe se sont repliées aux États-Unis.

Tout est en place pour une confrontation militaire des Alliés contre la Russie, mais sans les troupes américaines.

 

 

(Source : voltairenet.org)

À lire, sur E&R :

 






Alerter

72 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Si la Pologne veut récupérer la Galicie, quelle rende alors à l’Allemagne la Silésie et la Prusse Orientale ! Et à la Russie, la partie Est de la Biélorussie !
    Ce pays est un rafistolage de régions volées aux autres pays limitrophes !
    La Pologne historique n’existe plus, c’est un bric à brac de territoires donnés par les vainqueurs en 1918 et en 1945 sous la houlette des USA !

     

    Répondre à ce message

    • jJ’ai du mal à comprendre le soutien des polonais à l’UKRAINE du fait du passif accumulé par les populations ukrainiennes au cours du XXème siècle , lors de l’extermination des populations polonaise,juive , magyare entre 1918 et 1944.Une de mes grands mères qui avait vu ses frères et père , cloués avec des fourches sur les portes de la maison , ou ils agonisèrent durant trois jours , ne pouvait pas les voir, et ne pardonnait RIEN ! Je suis allé dans la région de LVOV il y a quelques années, la maison , les fermes , les moulins étaient habités et occupés par des ukrainiens .Il n’y avait mème plus le souvenir des anciens propriétaires , mème le cimetière était rasé !

       
  • L’ eschatologie est en marche nous assistons aux prémices d’une guerre comme jamais l’humanité n’a connu

     

    Répondre à ce message

    • D’accord avec vous. Nous allons assister à un chaos pire qu’au Déluge, l’humanité étant encore plus corrompue qu’alors. Peu d’entre nous verront l’après. Personnellement, j’y ai renoncé. Mais nous devons nous battre pour nos enfants. Sauver ce qui mérite de l’être et le transmettre.

       
  • Sur la fiche wikipedia vous pourrez consulter les différentes cartes de l’état polonais. Elles éclairent la position du président Andrzej DUDA.

    Quant à l’étymologie d’Ukraine il s’agit effectivement des confins de l’empire. La meilleure traduction en Français serait Marche ou Marge. Sous le régime féodal, une Marche était confiée à un Marquis. Quant à la réalité ethnique de l’Ukraine, je pense aux marches de la France :

    1. Le Nord, dans beaucoup d’endroits, aller en Belgique c’est traverser la rue. Les différences entre les maisons de chacun des côtés sont subtiles ou insignifiantes.

    2. L’Alsace, dire à un Alsacien que sa région n’est pas différente de l’Allemagne sera peu apprécié. Ceux que j’ai pu connaître reconnaissaient cependant sans difficultés faire partie du monde germanique.

    3. La Corse et le pays niçois nous renvoient à l’espace italien.

    4. Enfin, Perpignan est en Catalogne française, et Barcelone en Catalogne espagnole,

     

    Répondre à ce message

  • La Pologne est amnésique, elle a déjà disparue une fois dans le passé mais qu’ils entrent en Ukrainzie et elle sera effacée de la surface de la terre, Putin ne bluffé pas. C’est un descendant direct du Maréchal Boulganine, les anciens le connaissent, crise de 1956. L’union européenne devrait se limiter uniquement à l’Europe de l’ouest. Les pays de l’est ne rame nent que problèmes et merde.

     

    Répondre à ce message

  • Je me suis installé en Pologne dans la belle ville de Wroclaw en 2012 pour fuir le chaos de l’ouest. J’ai bien fait. Mais maintenant je prépare mon exfiltration dans la belle ville de Montevideo. Il faut savoir vivre avec son temps

     

    Répondre à ce message

  • Ce pays de merde qu’est l’Ukraine (comme la Pologne) devrait être neutre ou au mieux partagé entre l’Allemagne, l’Autriche et la Russie ! Comme avant 1918 ou avant 1945 !

     

    Répondre à ce message

  • c’est la reconstitution de l’ancienne "Grande Pologne-Lituanie", rivale de l’Empire Russe, allant de la Baltique à la Mer Noire. Les "Ukrainiens" de l’ouest ne sont jamais que de descendants de cette Pologne là. Ce n’est donc pas surprenant.

    En fait, l’Ukraine est un état qui unit artificiellement des "Russes" et des "Polonais". A ce stade, la partition du pays est la meilleure solution.

    Cette guerre n’a rien de nouveau : l’affrontement entre "Polonais" et "Russes" dure depuis 1000 ans. Ce n’est jamais que la énième manifestation de cette vieille ligne de fracture.

     

    Répondre à ce message

  • Rien compris à ce pays. La bataille de Legnica, la revanche ! Ooooh

    Une autre dingo.

     

    Répondre à ce message

  • C’est donc officiel :
    L’UE n’à plus de frontière
    N’importe quel membre peut introduire les membres supplémentaires de son choix.
    Pour fixer les prix agricoles, je ne vois plus que la BRI.
    Remarquez, c’était pas déjà Chicago ?

     

    Répondre à ce message

  • Finalement, cette Europe de l’Est est très décevante.
    Après les Khazars les plus vicelards, voilà les polonais les plus cons.
    On a vraiment un passé commun avec ces têtes de nœuds ?
    Vous me direz qu’avec Macron, on remonte très vite dans le classement.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents