Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des enseignants de Sevran fuient leur logement de fonction

"Le shit est plus fort que l’éducation"

À Sevran, en Seine-Saint-Denis, des enseignants en ont eu assez du trafic de drogue incessant dans leur immeuble et ont décidé de le délaisser pour se reloger autre part.

 

Usés par la présence constante des dealers, des enseignants ont abandonné leur logement de fonction, près de l’école élémentaire Marie-Curie, au 8, rue Pierre Brossolette, à Sevran, raconte Le Parisien.

Les deux derniers enseignants ont quitté l’immeuble au cours de l’année scolaire 2018-2019 pour habiter ailleurs, a annoncé une source de l’entourage du maire Stéphane Blanchet (SE).

« Symboliquement, c’est terrible : cela donne l’impression qu’à Sevran, le shit est plus fort que l’éducation », râle auprès du média un habitant. « Le trafic de drogue, le bruit à toute heure, le squat de certains appartements, l’insalubrité, ont eu raison de la patience de ces enseignants », ont confié certaines personnes.

La présence des dealers dans le bâtiment commence à se manifester en fin de matinée, raconte un habitant local, faisant état d’un droit à un « contrôle d’identité » de la part des revendeurs de drogue, chaque soir en rentrant chez eux.

 

Problème de squat

Le squat vient compléter la liste des nuisances. Les dealers organisent l’installation des familles sans-domicile dans les logements désertés par leurs locataires qui servent « d’assurance » aux trafiquants pour ne pas être dérangés, rapporte un habitant. Faute d’entretien, l’insalubrité des appartements représente un réel problème.

 

Municipalité au courant

« Conscient du problème », le cabinet du maire assure que « la ville dispose d’un quota suffisant de logements communaux pour accueillir les enseignants », affectés parfois au dernier moment, pour une seule année, et souvent issus de la province, relate le média. Les professeurs ne voulant pas occuper les appartements concernés peuvent donc être relogés.

 

Vers une vente et une rénovation de l’immeuble

D’ici l’automne, la municipalité projette la vente du bâtiment en question à l’un des bailleurs présents sur la commune, qui devra le rénover et en faire un immeuble de logements sociaux.

Quant au problème des trafiquants, la ville rappelle qu’il « ne se limite pas au 8, rue Pierre Brossollette, et touche aussi des copropriétés privées » et promet de s’attaquer « quotidiennement » au problème, notamment au travers des « quartiers de reconquête républicaine », dispositif visant à augmenter les moyens policiers dans certains quartiers difficiles, entre autres à Sevran.

En outre, l’ex-locataire de la place Beauvau, Gérard Collomb, a annoncé il y a un an le déploiement d’une brigade de la Police de sécurité du quotidien (PSQ) dans le quartier Rougemont et aux secteurs limitrophes situés à Aulnay-sous-Bois.

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2274799
    Le 10 septembre à 01:44 par MagnaVeritas
    Des enseignants de Sevran fuient leur logement de fonction

    Qu’ils sont douillets et pleurnichards, ces cons de profs. J’ai jamais pu les blairer, j’ai compris bien plus tard pourquoi.
    Ils chialent pour des dealers... mdr ! C’est rien ça. Les dealers ne sont généralement pas violents, surtout les dealers de beuh et résine. Même les dealers de lean sont plus violents. Des fois ils sont plus efficaces que les flics pour veiller à la paix civile. Normal puisque la spécialité des flics c’est de mutiler le bon peuple honnête. Bizarrement, je les ai jamais vu mutiler un seul zyva. Par contre les dealers ont tout intérêt à ce que leur affaire se passe dans le calme.
    Encore une preuve que les profs sont des putasses en plus d’en foutre moins que des chômeurs : eux n’ont pas choisi l’une ou l’autre option, ils cumulent les deux !

    Je respecte plus les putes et les dealers que les flics et les flics du formatage (les "profs").

     

    Répondre à ce message

  • #2274857
    Le 10 septembre à 08:39 par dixi
    Des enseignants de Sevran fuient leur logement de fonction

    La rançon de la gloire, ou quand on sème la merde le résultat ne peut qu’en être pourri .La gauchaille au pouvoir et voila le résultat . les "touche pas à mon pote","SOS racisme", toute cette merde, le" vivre ensemble " .Ce n’est pas qu’ils ne l’ont pas voulu, et bien maintenant, ils l’ont .Il paraît qu’ils y avaient des futures "bulbes " en sommeil , mais ils n’avaient pas précisé en marchand de cannabis .Et maintenant, tous les enseignants veulent se barrer. Pourtant, ils étaient bien d’accord , fut un temps, mais plus maintenant .Les mouches auraient changé d’âne ? parce que maintenant ils se sentent concernés, alors là, c’est plus la même chose .Dans ce pays, tout le monde attend d’avoir le cul dans la merde pour réagir. Il serait temps , je dirais même que c’est un peu tard .
    Mais que fait la police ?

     

    Répondre à ce message

  • #2274945
    Le 10 septembre à 11:08 par Vlad
    Des enseignants de Sevran fuient leur logement de fonction

    Il y a toujours une moral à tirer dans toute circonstance
    Le boomerang revient dans la gueule d une corporation ! celle des profs , qui aura éduqué les immigrés de banlieues dans la HAINE de la France et de son Histoire
    Tous ces gauchistes indécrottables qui se sentent au dessus du bas peuple avec ses réactions primaires n auront fait depiuis mai 68 que dans le jeunisme ! le socialisme ! ! l immigrationnisme ! le trotkisme ! le liberalisme libertaire ! le féminisme l l athéisme ! l anti catholicisme ! anti patriarcat et la promotion de l avortement et de lidéologie du gender ... vos petits protègés qui ont bien assimilé toutes vos déviances mentales vous présentent la Facture ...
    Seul un Poutine pourrait restaurer une situation aussi désastreuse ....

     

    Répondre à ce message

  • #2275024
    Le 10 septembre à 12:47 par desouche
    Des enseignants de Sevran fuient leur logement de fonction

    Ces enfoirés en plus d’être mauvais dans leur métier, de faire de l’idéologie gauchiste ont le droit de demander un logement de fonction mieux placé ?! Non ! Vous êtes dans votre extrême majorité responsables du merdier dans lequel on est tous, il serait normal et moral que ces sous hommes soient condamnés à vivre dans LEUR projet politique, les vrais Français qui votent depuis le début FN eux n’ont plus de joker de sortie ! Quand tu vis en zone grand remplacée alors que quand t’avais acheté ta baraque y’a quinze ans tout était encore tranquil mais que maintenant t’es envahis par des allogènes envahisseurs ta baraque elle vaut plus rien donc tu fais quoi ? Tu vends comme un con pour te barrer en catastrophe ?!
    Il n’y a ni gentils envahisseurs ni gentils traîtres !

     

    Répondre à ce message

    • #2275157
      Le 10 septembre à 16:13 par reymans
      Des enseignants de Sevran fuient leur logement de fonction

      Les profs ne sont pas responsables des flux migratoires, pas plus qu’ils ne trient les élèves qu’on leur colle à charge.
      Suis d’accord pour dire qu’il y a un problème dans l’educnat, je peux même comprendre qu’on aime pas les profs, mais qu’on leur colle tous les mots, en plus à tous sans exceptions, ça me dépasse un peu.

       
    • #2275170
      Le 10 septembre à 16:58 par reymans
      Des enseignants de Sevran fuient leur logement de fonction

      "maux" et "exception", désolé c’est écrit un peu vite...

       
  • #2275032
    Le 10 septembre à 12:57 par Adrien
    Des enseignants de Sevran fuient leur logement de fonction

    Elle est attrayante notre belle France : les enseignants désertent leur résidence, les dealers contrôlent les identités, et la police tape sur les gilets jaunes....

     

    Répondre à ce message

  • #2275096
    Le 10 septembre à 13:53 par Justine
    Des enseignants de Sevran fuient leur logement de fonction

    le prefet de Sevran ne doit surement pas etre au courant de ce qu il se passe a Sevran.
    les petits revendeurs ce n’est pas grand chose.

     

    Répondre à ce message

  • #2275101
    Le 10 septembre à 14:01 par Peter
    Des enseignants de Sevran fuient leur logement de fonction

    Pascal Sevran doit se retourner dans sa tombe
    en voyant comment sa douce France et la ville de Sevran
    sont devenues non seulement méconnaissables
    mais aussi défigurées ressemblantes plus à l’Afrique et au Maghreb

     

    Répondre à ce message

  • #2275219
    Le 10 septembre à 18:18 par JUL-
    Des enseignants de Sevran fuient leur logement de fonction

    ...au travers des « quartiers de reconquête républicaine » Ouah pitain !
    - > déploiement d’une brigade de la Police de sécurité du quotidien (PSQ) (? !)

    Mini-flics contre mini-mafia... On est sauvés !!!

     

    Répondre à ce message

  • #2275672
    Le 11 septembre à 15:26 par Lucky Blondin
    Des enseignants de Sevran fuient leur logement de fonction

    ce sont les dealers de drogue, les narcotrafiquants, les gangsters
    qui procèdent aux contrôles d’identité dans ces zones de non droit
    et ce sont les habitants déjà terrorisés qui doivent montrer patte blanche
    tous ces Français de la base populaire sont complètement abandonnés après avoir été trahis par ces pouvoirs publics et étatiques qui se foutent royalement du sort de tous ces pauvres gens livrés à eux mêmes et surtout aux racailles !

     

    Répondre à ce message

  • #2277747
    Le 14 septembre à 17:41 par alderic-dit-le-microbe
    Des enseignants de Sevran fuient leur logement de fonction

    Bien fait pour leur gueule.

    Ce sont eux qui votent socialiste depuis des années et qui sont pour l’immigration. Et bien il parait parfaitement légitime qu’ils bouffent leur dose de merde. Ils l’ont cherché après tout.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents