Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le site militaire stratégique de l’Ile-Longue survolé par des drones

Des drones ont été détectés ces derniers jours à proximité du site militaire nucléaire de l’Île Longue, dans la rade de Brest, ont annoncé mercredi les autorités locales, précisant que ces vols n’ont pas présenté de menace à la sûreté de la base.

"Au cours de ces derniers jours, des drones ont été détectés à proximité du site de l’Ile Longue", indique la préfecture maritime de l’Atlantique dans un communiqué. "Ces vols de drones n’ont pas présenté de menace caractérisée sur la sûreté des installations", ajoute-t-elle.

L’Île-Longue, sur la presqu’île de Crozon, abrite les quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de la force de dissuasion française.

Ces vols se sont produits "dans la nuit du 26 au 27 et le 27", a précisé le porte-parole de la préfecture maritime, qui a cependant reconnu ne disposer "d’aucune preuve tangible" dans la mesure où les drones n’ont pas été retrouvés.

"Ces détections ont été immédiatement traitées en mobilisant les moyens et les équipes de réaction prévus dans ce cas de figure", précise la préfecture maritime. Des "moyens militaires et de gendarmerie" ont été notamment déployés, selon le porte-parole.

C’est le dispositif et les équipes de protection du site qui ont fait état de l’irruption de ces drones dans le périmètre de sécurité entourant la base, périmètre couvrant quasiment la presqu’île de Crozon.

Tout survol avéré de drone au-dessus d’installations militaires fait l’objet d’une procédure judiciaire pour déterminer la nature et l’origine du survol et poursuivre leurs auteurs, compte tenu de la nature illégale de ces activités, souligne la préfecture.

Une vingtaine de vols de drones ont été observés ces derniers mois en France aux abords de sites nucléaires, dont les auteurs n’ont pas été identifiés.

Voir aussi, sur E&R :

Sur d’autres phénomènes étranges, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Ces vols de drones n’ont pas présenté de menace caractérisée sur la sûreté des installations" me rappelle bizarrement l’histoire du renard qui trouvait que les raisins étaient trop verts.


  • A quoi peut servir un drone
    C’est très simple il peut servir à collecter des informations visuelle,sonore,électromagnétique,ultrasonore
    Le drone peut se transformé en RADAR MOBILE (attention pas celui au bord de la route)

    Vous savez que la baleine a un système de sonar qui lui permet de détecter sa proie dans les ABYSSE


  • Voilà comment on prépare les esprit au prochain false flag......

     

    • Tout à fait : Predictive Programming

      Les seules informations que l’on est sur ces affaires de drones sont celles venue des médias.
      Nous n’avons pas la moindre preuve de la réalité même de ces survols.
      Ils nous préparent à accepter quelque chose en rapport avec les drones et/ou avec le nucléaire.
      L’attaque d’une centrale nucléaire, et/ou une bombe transportée par drone, un truc d’ISIS, par un type, ou un groupe d’auto-radicalisé sur internet. C’est difficile à dire ce qu’il nous préparent, mais c’est sûr qu’il y aura quelque chose.
      Les medias mainstream ne sont que propagande, ils ne parlent de rien qui ne fait pas partie des différents agendas.
      Et une chose est sûre, plus ils parlent de quelque chose, plus il est certain que cela fait partie d’une propagande/agenda.
      Un gros hoax/false flag est en préparation sur le thème drone/nucléaire.
      Dans le meilleur des cas, cela n’est que pour forcer l’achat de drones anti-drones, et passer une loi sur l’interdiction de drones civils.
      En tout cas une chose est certaine, on connait le pays le plus en pointe sur les drones ...


  • pourquoi ne sont-ils pas systématiquement abattus ?


  • #1105540

    Une piste pour ceux qui ont l’esprit ouvert, il est peu probable qu’il s’agisse de drones.
    La nature des sites ainsi que le fait qu’aucun de ces intrus n’ait été identifié ou stoppé en dit long.
    La vérité est ailleurs :)


  • Américains ou israéliens ? On prend les paris... :-)


  • Des drones ?
    C’était quoi ? Avions sans pilote ?
    Des multicoptères télécommandés avec 4,6 ou 8 hélices utilisés pour les prises de vue aériennes ?

    Alors ces engins volant... Finalement, identifiés ou non identifiés ?
    Renseignez-vous sur les derniers vols au dessus des centrales nucléaire et ce qu’en disait le responsable EDF !

    Va falloir mettre certaines choses sur la table !


  • #1105574
    le 29/01/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Le site militaire stratégique de l’Ile-Longue survolé par des drones

    On voudrait nous faire croire que des barbus cherchent un point de chute pour y faire tomber un liner (genre triple 7) qu’on ne s’y prendrait pas autrement !


  • De deux choses l’une. Soit l’Armée ment par omission en ne précisant ni la nature ni l’objectif de ces drones, soit l’Armée est impuissante face à ces engins. Si tel est le cas des hypothèses non-conventionnelles sont peut-être à émettre. Dans le meilleur des cas, cela traduit l’incompétence ou l’impuissance de l’Armée à identifier et capturer ces aeronefs...Dans l’autre, il faudrait peut-être envisager une explication extraterrestre. En effet, plusieurs militaires américains et russes témoignent à ce sujet en affirmant que leurs missiles nucléaires avaient été désactivés suite à un survol d’Ovnis.

    Je vis en Belgique et il y a quelques mois, une de mes connaissances, photographe de profession, a fait survoler le Palais Royal (ce qui est strictement interdit) par un drone muni d’une caméra. Cette connaissance a été identifiée en moins de 24h par les autorités. Or, j’imagine que l’Armée française dispose de moyens nettement plus sophistiqués que ceux dont dispose la Belgique...


  • Les drones peuvent surtout cartographier des sites sensibles et marquer des cibles.
    Je suis étonné que personne n’essaie de les abattre à l’arme légère pour ensuite déterminer leur provenance en les examinant (fabrication , marque, numéro de série..) et identifier d’éventuels acquéreurs.Etant donné que ça se vend pas au premier supermarché du coin.

     

    • Non, ca ne se vend pas au supermarché du coin, mais toutes les pièces détachées pour construire un gros drone sont disponibles sur le net, pour pas très cher. Après, il faut un type qui touche sa bille en aéromodélisme, et tu as ton drone fabriqué maison qui à une grosse autonomie en terme de temps de vol, donc distance d’ou il décolle et temps de survol de la cible, d’altitude et peut emporté une charge utile d’une quinzaine de kilo, ce qui est énorme et ouvre des tonnes de possibilités (bombe, pointage laser de cible, cartographie simple, ou thermique ou radioactive, brouillage...). Sur ça, tu rajoute sur ton gros jouet, un programme de vol et d’actions ou lieu d’une commande radio a distance, et ton drone n’est pas "arretable" par brouillage, et l’opérateur n’est pas repérable, puisque justement il n’opère pas le drone en direct.
      Mais les vrais questions à se poser sont : Ces survols existent-ils ? Qu’est ce qu’on en sait vraiment ?
      Quel est l’agenda derrière cette programmation mentale de la population de la part des medias sur ces drones et/ou le nuclèaire ?
      Pour rappel : survols de drones sur centrales nucléaires, survols synchronisés de sites distants, puis sur l’elysée, et maintenant sur site militaire de sous marins nucléaires lanceurs d’engins.
      Si tout cela était réel (réel survols non identifiés) l’information serait verrouillée :
      On veux nous le faire savoir, POURQUOI ?


    • Tout simplement car il est peu probable que ce soit un engin conventionnel :-)

      Si on combine les travaux de Tesla et ceux des ingénieurs allemands de la première partie du 20ème siècle.
      Si on considère que la quasi totalité des scientifiques nazi se sont retrouvés à bosser pour les USA une fois la guerre terminée.
      Si on étudie en détails les types de projets de machines non-conventionnelles sur lesquelles ont bossé les Allemands durant la seconde guerre....

      Alors, sans forcément tomber dans l’hypothèse E.T (chaque chose en son temps), il est assez facile d’imaginer sans trop se tromper que nous possédons des compétences technologiques bien supérieures à ce que la plupart imagine.

      Le phénomène OVNI est parfaitement REEL et AVERE. Il est juste bien moins exotique qu’on pourrait le penser dans la majeure partie des cas.


  • Encore un coup de cet enfant, à Nice. A huit ans on adore télécommander des trucs.


  • Préparation à nous faire accepter une législation contraignant l’usage civil de ces engins à l’approche de l’ouverture du ciel européen aux drones civils tel que c’est prévu en 2017 dans le cadre du Single Européen Sky, c’est tout...


  • La Base militaire d’ Istre ( 13 ) qui abrite un stock de bombes nucleaire et une escadrille d’ avion spécialisé aurait également été survolé par un dit drône , en décembre dernier ( le 7 ) .Lors de cette Obs , le mistral soufflait près du seuil de la tempete . Cette info a ete relayé par le journal La provence puis plus rien .En fait les survols ne se seraient quasiment pas arretés depuis le debut .Par exemple , entre la mi-novembre et la mi-decembre , certains sites web de centrales nucleaires ont remis à jour leur liste de survols sur lesquelles tout le monde peut y voir d’ autres dates toutes postérieures au 20 novembre , sans que cela ait été relayé par la presse . A voir également que d’ après un article parus la semaine dernière sur le site de France info , il y aurait un nouveau regain du nombre de survols depuis debut Janvier qui serait donc lui aussi très peu relayé ( A part biensure l’ article de France info ) .


  • A quand les drones chasseurs de drones ?


Afficher les commentaires suivants