Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le socialo-sionisme a semé le chaos dans les banlieues, le national-sionisme en récolte les bénéfices

On a connu des temps où le gouvernement de la Banque envoyait 100 000 forces de l’ordre dans toute la France pour écraser dans la violence les revendications légitimes des Gilets jaunes, ce peuple condamné par la politique néolibérale mondialiste.

 

Mains arrachées à coups de grenades de désencerclement, yeux écrasés à coups de LBD, les manifestants français ont été considérés comme des sous-racailles par Macron et son gouvernement.

Aujourd’hui, la politique de double chaos social et économique conduit inévitablement à des embrasements de quartiers, qui ne font plus partie de la République depuis longtemps, comme le clament les nationaux-sionistes.

Mais la République, qui a déjà expulsé – comme une femme expulse son enfant – plus de 12 millions de Français dits pauvres, avec une partie de la classe moyenne qui arrive « grâce » au Grand Reset, finira par n’inclure que les sionistes et les francs-maçons. Tout le reste sera criminalisé et mis au ban de l’État.

C’est une fiction, bien entendu.

Naturellement, comme de fait exprès, les zemmouriens sautent sur le feu social pour en tirer leurs marrons. Et si, à la manière des ghettos noirs dans les grandes villes américaines des années 70, le chaos était organisé (par simple laisser-faire) pour faire baisser les prix de l’immobilier, et favoriser la rafle des promoteurs qui y ont installé une nouvelle population avec une explosion des bénéfices à la clé ?

C’est le programme des nationaux-sionistes, politiquement parlant. Les socialo-sionistes ont en 40 ans semé le chaos dans les banlieues françaises (chômage industriel de masse, désœuvrement généralisé, immigration galopante, trafics de drogue, assistanat social sans contrepartie, corruption politique locale endémique), les nationaux-sionistes en récoltent les bénéfices politiques aujourd’hui. Montbrial est sur la ligne de Zemmour, qui ne cache plus son désir de guerre civile.

 

 

L’article de Sputnik qui suit illustre cette dérivée du pouvoir profond qui est passé en 40 ans du socialo-sionisme au national-sionisme. C’est ce pouvoir profond qui est responsable de l’état de notre pays, et qui prépare aujourd’hui un changement de régime.

Le grand ennemi de ce pouvoir profond, incarné par les loges maçonniques et le pouvoir exagéré du CRIF, ce n’est pas la racaille des banlieues ou les antifas, qui sont les alliés aussi objectifs qu’inconscients de cette grande machination : ce sont les Français qui luttent contre le déchirement national, contre le délitement des services publics, contre la razzia de la banque sur l’économie productive.

Et contre une école qui prône tous les communautarismes possibles pour mettre en place la guerre civile chère à Éric Zemmour. N’est-ce pas lui qui dit toujours que Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences dont ils chérissent les causes (Bossuet) ?

 

– La Rédaction d’E&R –
 

 


 

Beauvais, La Duchère, Bron, Rillieux-la-Pape : depuis plusieurs jours, les forces de l’ordre sont confrontées à des émeutes souvent très violentes. Pour l’avocat Thibault de Montbrial, la dégradation générale de la sécurité en France nécessite une restauration urgente de l’autorité de l’État si l’on veut éviter d’arriver au « point de non-retour ».

« Il faut à tout prix corriger le tir pour éviter l’affrontement », prévient Thibault de Montbrial.

L’avocat au barreau de Paris se veut lucide sur la situation sécuritaire en France. « Il est minuit moins cinq », alerte-t-il dans son essai Osons l’autorité (Éd. de l’Observatoire). Dans la métropole lyonnaise, vingt et une personnes ont été interpellées après plusieurs nuits d’émeute et d’attaques de fourgons de police brûlés par les flammes. « Il y a un bon état d’esprit qui règne, même s’il peut y avoir ici où là des éléments incontrôlables », avait relativisé au micro de BFMTV le maire (EELV) de Lyon, Grégory Doucet.

 

 

​« La lâcheté n’a jamais empêché la débâcle », lui a vertement répliqué Me de Montbrial sur Twitter.

« Il est urgent de restaurer l’autorité de l’État afin d’éviter autant que possible la vague de violences, dont il est malgré tout inéluctable qu’elle nous frappe en partie », martèle Me de Montbrial au micro de Sputnik. « Tous les acteurs régaliens de la sécurité intérieure et de l’armée sont extrêmement inquiets sur la difficulté que l’on aura pour éviter que la violence continue à augmenter. »

Si les responsabilités de cette dégradation de la sécurité en France sont « multiples », précise l’avocat, les « renoncements et les lâchetés petits et grands » des gouvernants « au cours des quarante dernières années, de droite comme de gauche » ne sont pour lui pas étrangers à cette situation.

 

 

« À force d’avoir laissé se creuser les dissensions qui fracturent notre société, la soupape est prête à exploser », écrit dans son livre le président du Centre de réflexion sur la sécurité intérieure (CRSI).

 

« Toute faire pour éviter la guerre civile »

De là à agiter le spectre de la guerre civile ? L’avocat n’exclut pas cette possibilité, même s’il prend soin de préciser qu’il « tout faire pour l’éviter, sans renoncer à défendre nos valeurs. » « Tous les pays qui ont connu la guerre civile ont eu beaucoup de mal à s’en relever : cela signifierait une violence épouvantable et, sur la durée, la destruction d’une partie du patrimoine culturel d’un pays », avertit-il.

Pour notre interlocuteur, cependant, « le point de non-retour n’est pas encore atteint. » Des solutions existent pour que l’État recouvre son autorité, à condition d’y consentir. Est-ce là que le bât blesse ? Selon l’avocat, la classe politique dans son ensemble n’ignore rien de la violence qui gangrène le pays, et de ses causes. « En privé, tous les hommes politiques de la gauche républicaine jusqu’à la droite nationale sont parfaitement conscients [des problèmes de sécurité, NDLR], même s’ils ne l’admettent pas forcément publiquement », avance ainsi Thibault de Montbrial.

« Nous vivons en paix depuis soixante-dix ans : cela complique parfois le travail mental nécessaire pour se rendre compte de l’état de dégradation de notre pays. D’autant plus que les élites vivent dans des conditions relativement préservées ! », poursuit-il.

La crise sanitaire a permis d’illustrer concrètement ce qu’on peut qualifier d’indulgence de l’État. Ainsi, entre le 16 mars et le 7 mai 2020, 12.500 prisonniers sur les 72.500 que comptent les prisons (soit 17 % du nombre total de détenus) ont été libérés, officiellement pour éviter la propagation du virus derrière les barreaux. La vraie raison de ce que Thibault de Montbrial qualifie d’« amnistie Covid » qui ne dirait pas son nom serait plutôt la surpopulation carcérale, faute d’un nombre suffisant de places de prison en France. Faut-il redouter une crise sécuritaire majeure dans les mois et les années à venir en raison de cette mesure pour le moins généreuse portée par Nicole Belloubet, l’ex-ministre de la Justice ?

Augmentation de 91 % des homicides et tentatives d’homicide en 20 ans « La crise sécuritaire a en réalité déjà commencé », réplique Me de Montbrial. « De manière empirique, on estime à l’heure actuelle que les actes de violence ont augmenté de 15 % à 20 % depuis le mois de juin dans les villes moyennes françaises ». Une augmentation statistique bien plus large, poursuit l’avocat :

« Au cours des cinq dernières années, on constate une explosion de ce qu’on appelle les “homicidités”, qui comprennent les homicides, les tentatives d’homicide et les violences graves susceptibles d’aboutir au décès des victimes (lynchages en bande, etc.) »

Selon le criminologue Alain Bauer, 4.472 faits d’homicides et de tentatives d’homicide ont été recensés en 2020, ce qui représente une augmentation de 91 % en l’espace de vingt ans. En 2000, 2.338 faits de cette nature avaient en effet été répertoriés.

 

 

« Tous les jours et toutes les nuits, à différents endroits du territoire, on relève des attaques graves contre la police, des règlements de compte entre bandes et des cadavres retrouvés dans la forêt ou dans les rivières », fait remarquer Me de Montbrial.

 

« Zones de non-droit »

Dans les banlieues, la situation n’en finit pas de se dégrader et les épisodes de violence font craindre un embrasement des quartiers sensibles par effet de contamination. « Il y a effectivement en France ce qu’on peut qualifier de “zones de non-droit”, dans lesquelles l’autorité de la République ne s’applique plus que ponctuellement : la police intervient en faisant du “in and out”, rentre et sort sans pouvoir y rester », observe Thibault de Montbrial. Pour lui, l’incapacité de l’État à agir dans ces quartiers s’explique assez facilement :

« Aujourd’hui, le gouvernement n’a ni les moyens ni l’intérêt d’aller à l’affrontement direct pour rétablir l’ordre dans les banlieues, car cela aboutirait très vite à des drames et des morts des deux côtés, compte tenu de l’état de tension et du matériel dont les voyous disposent. »

À Beauvais, quatre jeunes comparaissent ce lundi 8 mars pour « violence sur personne dépositaire de l’autorité publique », « participation avec arme à un attroupement par personne dissimulant volontairement son visage » et « menace de mort ». Trois policiers avaient été légèrement blessés, dont deux par des tirs de mortiers. Selon la municipalité, ces actes de violence résulteraient d’une pression exercée par les forces de l’ordre sur les trafiquants de drogue au cours des dernières semaines. Toujours dans la métropole lyonnaise, le maire (LR) de Rillieux-la-Pape a été la cible de menaces de mort. Des inscriptions taguées, « Le maire on va te couper la tête » et « La municipalité on va vous brûlé [sic] » ont été retrouvées sur des bâtiments publics ce samedi 6 mars.

 

 

Devant cet état des lieux préoccupant, le risque est que les islamistes profitent de cette impunité pour accroître leur emprise idéologique dans les banlieues, avertit Me de Montbrial :

« L’islamisme s’est imposé comme régulateur parallèle de la vie sociale : petit à petit et sans violence, les gens qui ne sont pas musulmans quittent ces quartiers. […] Les islamistes théorisent depuis les années 30 la façon dont on peut pénétrer puis renverser les pays non musulmans. […] En réalité, les militants islamistes non violents (Frères musulmans, salafistes) poursuivent le même objectif final que ceux qui commettent des crimes au nom de l’islamisme », conclut-il.

 


 

L’arnaque du national-sionisme dénoncée par E&R depuis le départ !
Relire le texte « Non au national-sionisme » :

 

- Parce que le premier « grand remplacement » fut d’abord celui qui s’est opéré partout dans les médias...

- Parce que pas de « grand remplacement » sans grand remplaceur...

- Parce que la communauté juive de gauche est la principale responsable de l’immigration de masse et la communauté juive de droite la principale responsable de la radicalisation communautaire...

- Parce que les racailles ne sont pas les enfants de l’islam mais de SOS Racisme...

- Parce que le « suicide français » est une tentative d’assassinat et qu’Éric Zemmour connaît parfaitement l’assassin !

- Parce que si Renaud Camus veut lutter contre le « grand remplacement », qu’il commence déjà par faire des gosses !

- Parce que ceux qui nous poussent aujourd’hui à la guerre civile sont les mêmes qui ont détruit le Liban et la Yougoslavie...

- Parce qu’un patriote authentique doit tout faire pour éviter la guerre civile !

- Parce que le « terrorisme islamique » est une création américano-saoudienne supervisée par Israël, pour détruire en premier lieu les nations arabo-musulmanes...

- Parce que le nationalisme arabe est le meilleur rempart contre l’islamo-mondialisme...

- Parce que les crises migratoires actuelles sont aussi la conséquence des guerres pour Israël...

- Parce que Netanyahou et Goldnadel ne sont pas l’alternative à George Soros...

- Parce qu’Israël n’est pas un rempart contre l’immigration mais un État d’immigrés-colons...

- Parce que le sionisme est un nationalisme pour les juifs, mais un antinationalisme pour tous les autres...

- Parce qu’Israël n’est pas un rempart contre le terrorisme mais un État terroriste qui prospère sur l’insécurité et le mépris du droit international...

- Parce que la « terre promise » ce n’est pas seulement Israël mais la terre tout entière...

- Parce que prendre Israël pour modèle, c’est vraiment ne rien comprendre au mondialisme !

- Parce qu’un patriote chrétien digne de ce nom ne peut avoir aucune admiration pour une armée qui tire sur des femmes et des gosses, poussés à la misère et au désespoir, après leur avoir volé leur terre...

- Parce que les premiers arabes à s’opposer au projet sioniste étaient des Palestiniens chrétiens, avant la création de comités islamo-chrétiens refusant l’expropriation de leur terre...

- Parce que le « judéo-christianisme » est une escroquerie théologique et un mensonge historique !

- Parce que dès la naissance du christianisme les tenants du judaïsme ont persécuté le Christ et ses disciples...

- Parce que les juifs considèrent le Christ comme un faux prophète et un sorcier (Sanhédrin 43a) et la Vierge Marie comme une prostituée (Sanhédrin 106a)...

- Parce qu’en France ce ne sont pas les musulmans qui attaquent le catholicisme mais les laïcards...

- Parce que la laïcité est une escroquerie maçonnique et que derrière la loge se tient la synagogue...

- Parce que nous n’avons pas besoin de la permission de Finkielkraut pour relire Maurice Barres !

- Parce qu’Attali ne nous aura pas non plus avec son nouveau national-mondialisme !

- Parce que nous ne sommes pas obligés de choisir entre Christine Angot et Élisabeth Lévy, entre LGBT et LDJ, entre Tel Aviv et Jérusalem !

- Parce que la crise sociale actuelle nous vient de la politique de la dette exercée par Wall Street et pas de la Mecque ni de la Bande de Gaza...

- Parce que la question raciale doit toujours s’articuler avec la question sociale...

- Parce que la minorité des racailles et des djihadistes ne doit pas nous faire oublier l’immense majorité des OS1 et des OS2 qui bossent au côté des autres ouvriers français sur les chaînes de montage...

- Parce que nous sommes les nationalistes français authentiques et légitimes...

 

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • " Le socialo-sionisme a semé le chaos dans les banlieues "

    Donc , si tu appartient à la secte des " Ordo ab chao " , c’est " mission accomplie " !!!

     

    Répondre à ce message

  • Une fois que vous comprenez que le catholicisme est une optimisation anthropologique pour le bien commun universel, vous comprenez pourquoi ils font tout pour la dissocier et la discriminer, alors que la religion, dans diverses zones géographique, n’est qu’une émergence historique d’une idéologie optimisée contre la pathologie individualiste que crée l’argent ; guerres, communautarisme et toutes les autres conséquences comportementale liée à l’individualisme narcissique.

    Bref ils peuvent toujours essayer de la détruire, ça ne marche que pour les plus dupe.

    RDV au paradis pour ceux qui savent.

     

    Répondre à ce message

  • La preuve de la manipulation politico-médiatique, et tout le monde marche, personne ne le souligne, c’est le simple fait que le bandeau de BFM-TV précise l’étiquette politique (EELV) du maire de Lyon. On ne s’en rend pas compte parce que ça conforte des préjugés mais pourtant c’est à noter : ils en rajoutent.

     

    Répondre à ce message

  • Grenade de désencerclement ........................Ah !!! qu’en terme "trompeur, mensonger ,ces choses là sont dites !!!!

    En réalité il faut lire : Grenade offensive !!!

    C’est ni plus ni moins que du "matériel de guerre "

    Pour info : la grenade dite offensive est celle utilisée par les soldats quand ils montent à l’assaut pour surprendre et déstabiliser l’ennemi.
    En revanche la grenade "défensive " est destinée à tuer.

    La puissance dévastatrice d’une grenade de désencerclement équivaut bien à celle d’une grenade offensive ;renseignement obtenu par professionnel de la chose.

     

    Répondre à ce message

  • " Dans une guerre civile, mieux vaut une occupation systématique du territoire,
    accompagné du nettoyage nécessaire, qu’une déroute rapide des armées ennemies qui laisserait le pays infesté d’adversaires "
    Franco

    Espérons que l’on en arrivera pas là ..........à moins d’un miracle !!!

     

    Répondre à ce message

  • Les territoires perdus de la République n’existent pas.
    Il s’agit des territoires conçus par la République.

     

    Répondre à ce message

  • Un point aussi sur lequel le gouvernement prend bien garde de ne pas trop communiquer, et pour cause, c’est le nombre de français qui quittent la Fronse.

    En 2013, 299 000 personnes ont quitté le pays dont 95 000 allogènes (+50% depuis 2003). En moins de 10ans (2006/2013) c’est 2M de personnes qui se sont barrées du pays dont entre 1/3 et 1/4 d’allogènes.
    Et ce ne sont que les chiffres officiels...
    https://www.insee.fr/fr/statistique...

    En 1945 la France se félicitait d’avoir sauvé le plus grand nombre de juifs (80%).
    En 2015 la Fronse dégustait les attentats du Bataclan et pouvait se targuer d’être le pays le plus remplacé d’Europe.
    Y aurait-il un lien de cause à effet ?

     

    Répondre à ce message

  • Bon le mal est fait. Le France est en proie à une violence endémique, et une islamisation constante. Mais maintenant on fait quoi ? même si on "dé sionise" le pouvoir (ce qui ne risque pas d’être pour demain la veille) comment remettre de l’ordre et re franciser le pays ravagé par toutes ces racailles, ces islamo gauchistes, et les barbus ?

     

    Répondre à ce message

    • #2682502
      Le 9 mars à 22:14 par Comprendre les mots manquants
      Le socialo-sionisme a semé le chaos dans les banlieues, le national-sionisme (...)

      La violence endémique dont vous parlez et à l’opposé de " l’islamisation constante". Vous ne desioniserez pas le pays en parlant comme un sioniste.
      Mais rassurez vous, de nombreux catholiques zombies sont comme vous, pour une guerre sans avoir l’ intention d’y participer, en confiant son avenir à l’Etat sioniste-providence.
      Au contraire de vous, de nombreux socialo musulmans non racailles, qui sont la majorité d’entre eux en France, se rapprochent spirituellement et au niveau de leurs loisirs légeaux des socialo chrétiens en phase de dé zombification , qui ne sont pas forcément la majorité , mais vous devez certainement détester cela, à l’image de votre idôle.
      Je remarque que dans l’ensemble, la majorité des musulmans communiquants à visage découvert sur les réseaux sociaux sont des français honnêtes et d’un très bon niveau socialo-intellectuel. Que ça soit sur des thèmes aussi variés que culture physique, le développement personnel, la culture de la bagnole ou de la mécanique en général, de la culture cinématographique ou télévisuelle, ect.
      Les dealers si ils sont majoritairement de culture musulmane, ne sont la plupart du temps, que des petits bras qui ne connaissent même pas les grossistes, dont on entend jamais parler ou presque dans les médias Zemmouristes.
      Sans non plus être aveugle sur la détestation de la France et des blancs d’une partie de la jeunesse africano maghrébine, ils ne sont pas la majorité des africano magrébins non plus. Il serait d’ailleurs assez facile de trier le bon grain de l’ivraie pour des hommes de bonne volonté, hélas la politique actuelle les empêchent de se réunir pour autre chose que des voitures de luxe, des jeux vidéos ou bien des paris sportifs. Le chaos est déjà la et arrivera quoi qu’il arrive, maintenant, le tout est de savoir quel rôle on a et quel rôle ont les faiseurs de chaos planifié. Comme dans cet article avec le l’écrit sur le mur, pour ceux qui ont des yeux pour voir, et non de la merde dans les orbites en suivant docilement les faiseurs de chaos.

       
    • @Comprendre les mots manquants. Vous êtes dans un pur fantasme. Mais dites vous bien que de très nombreux français n’en veulent pas du grand remplacement, et de la démographie galopante des tiers mondiaux. Je vis dans une ville de province au je vois les petits bouchers traditionnels disparaitre au profit de boucherie Halal. Je vois des populations de plus en plus foncés. Des bandes de plus en plus violentes et ethnicisés. Des jeunes qui s’arabisent ou s’africanisent avec leurs langages et même leurs musique (Wallah..). Mais à quoi va ressembler ce pays dans 30 ou 50ans ? Que restera t’il de nos traditions, de notre mode de vie, de notre pensée, de notre identité Française. Et à part dire ici on traite les causes du problèmes (ce qui est perdu d’avance, les sionistes sont bien plus fort malheureusement), je ne vois pas de solution pour régler les conséquences, et la disparition de notre identité Française.

       
    • Tom,
      sans aucune agressivité de ma part, ce message : allez voir les élus. Cette "répartition" de nouveaux arrivants dans les plus petits coins de France est voulue et connue, elle est organisée par les services de l’état.
      J’ai oublié mais ça porte un nom ! "Régulation" ? Je ne sais plus.
      La population n’est en général pas au courant !
      Montrez leur a ces élus locaux que vous savez et que vous n’êtes pas d’accord, informez les habitants. Nous ne sommes pas condamnés à subir.
      On est pas dans 20 ou 50 ans, ça c’est si rien ne change.

       
  • Pour moi le problème est politique.
    Pas de solution tant que Bruxelles nous dicte quoi faire en matière d’immigration. Il faut traiter la cause avant la conséquence, le vrai problème et que je vois pas de solution à long terme sachant que Macron risque fortement de repasser en 2022 face à Marine ... il faut couper la tête de la pieuvre avant ses bras et sur ça les français ne sont pas encore prêt au changement, le seront il un jour ?

     

    Répondre à ce message

  • Il est inutile de tourner en rond. On est dans une guerre de religion qui a commencé à la mort du Christ. Je schématise mais aujourd’hui on veut la mort du catholicisme. Et ce sont les mêmes qui ont jugés le christ qui aujourd’hui polluent le monde entier et veulent Jérusalem comme capitale du Monde. Tout le reste est du pipi de chat. Et ceux qui tiennent les médias tiennent la propagande. Tous les problèmes peuvent être régler en 5 minutes si on le voulait, tous sans exception. Mais on ne veut pas. On laisse faire car si on veut arrêter on peut. De toute façon tout est sous contrôle et tout le monde est contrôlé depuis très longtemps. Si demain quelqu’un est suspect, on appuie sur un bouton et on dort sont dossier et on gère le gugus. Les pseudos espaces de liberté n’existent plus. Les GAFA dictaturent mais les États non pas besoin des GAFA pour tout connaître des individus. La dictature a toujours été présente plus ou moins violemment. Tous les événements ne sont là que pour voiler ou détourner de la véritable menace. Les racailles n ont aucune résistance en face car on demande de pas intervenir. Je me demande si ils jettent des molotov ou des approchent d une synagogue combien de temps s amuseraient ils. Pas longtemps à mon avis. Voilà. Comment s en sortir. Je ne sais pas mais surtout pas en votant.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents