Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le taux de suicide au sein des forces spéciales américaines atteint un niveau préoccupant

Depuis plusieurs années, l’armée américaine est confrontée à un nombre important de cas de suicides. En 2012, elle a perdu davantage de soldats ayant mis fin à leurs jours (350 environ) qu’au combat. Et les chiffres de l’an dernier sont restés à un niveau encore anormalement élevé.

Des programmes ont été mis en place pour tenter de réduire ce phénomène. Sans succès pour le moment. Les troubles de stress post-traumatique liés aux engagements de l’armée américaine en Irak et en Afghanistan sont généralement mis en avant pour l’expliquer.

Sauf que le suicide ne concerne pas seulement les soldats ayant pris part à des opérations extérieures. En 2012, il avait été d’ailleurs dit que ce phénomène concernait « une part importante de personnels n’ayant jamais été engagés dans des combats ». Les difficultés financières, les déboires conjugaux peuvent également expliquer certains passages à l’acte. De même que probablement le mode de commandement au sein de l’armée américaine…

En tout cas, ce phénomène affecte désormais les forces spéciales américaines, selon leur chef, l’amiral William McRaven, invité à un colloque organisé à Tampa (Floride) le 17 avril. « Ces deux dernières années, nous avons connu le plus haut taux de suicides que nous n’avons jamais eu dans la communauté des opérations spéciales et cette année, je crains que nous soyons partis pour faire pire », a-t-il déclaré.

« Il ya beaucoup d’angoisse et de pression. Mes soldats livrent depuis 12 ou 13 ans des combats difficiles. Des combats très difficiles. Quiconque a participé à une guerre en ressort changé. C’est aussi simple que cela », a expliqué l’amiral McRaven, sans pour autant donner de chiffres qui auraient permis de mesurer l’ampleur du phénomène. « Il peut prendre un an ou plus pour évaluer les effets des combats sur les unités des forces spéciales », a-t-il ajouté.

Pour lutter contre cette tendance, un programme de prévention a été mis en place en 2012. Il « répond à une approche holistique qui prend en compte tous les facteurs qui pourraient contribuer à un passage à l’acte, dont les facteurs psychologiques, sociaux, spirituels et physiques », a expliqué un porte-parole du SOCOM (Special Operations Command).

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • la plupart des soldats ont rejoint l’armée pour se faire un bon salaire, en espérant rentrer rapidement chez eux profiter de leur gains. Mais une partie d’entre eux doivent rester plus longtemps que prévu et ils ne tiennent pas le coup parce la guerre ce n’est pas le jeu vidéo Call Of Duty : tant pis pour eux cela leur servira de leçon....


  • hommage à ces bons goyim qui ont continué de servir aveuglément israël jusque dans leurs dernières limites même lorsque les sacrifices exigés par celui-ci devenaient insupportables


  • La nature est bien faites, ne trouvez-vous pas ? Elle élimine la vermine sans que l’homme n’y ai quoi que ce soit à redire !

     

  • J’imagine que celui qui réalise qu’il a donné sa santé mentale et physique pour enrichir des banquiers et des méga-riches doit avoir envie de se flamber la cervelle.

    Il n’y a que deux raisons à la guerre : l’argent et le vol de ressources. Cela devrait être écrit sur tous les monuments et édifices publics. Ça limiterait les conflits.


  • Apparemment les dizaines de Preux Chevaliers pilotes de Rafale qui ont massacré des dizaines de milliers de civils Libyens - sans courir le moindre risque - se portent bien, merci pour eux .


  • moi j’appele ça la justice divine chah


  • Jésus : "Qui vivra par l’épée périra par l’épée" . Céline : "Comment tuer sans l’etre ?" .


  • C’est vrai que ça change un homme de participer à une série de guerres d’agression, injustes et cruelles, surtout quand on est du côté de l’agresseur et qu’on sort d’années de propagande bateau, façon we are the good guys.


  • Ceux qui rejoignent les rangs de l’armée américaine pleins d’idéaux se retrouve vite confrontés à la réalité.


  • Conséquence : la stratégie sioniste de la guerre contre la Vérité et contre ’Humanité s’achèvera dans une dizaine d’années car, au-delà, des militaires US commenceront à se révolter contre leurs chefs donc les chefs se révolteront contre leurs maîtres.

    Dans tous les cas, on va bien rigoler...

     


    • la stratégie sioniste de la guerre contre la Vérité et contre ’Humanité s’achèvera dans une dizaine d’années



      Boule de cristal ou marc de café ?



      Dans tous les cas, on va bien rigoler...



      C’est qui "on" ?

      Vous vous apprêtez à vous marrer vous ?

      Faut prévoir des séances d’abdos ? Comment ça marche ?


  • Excellent !

    Ne boudons pas notre joie, lorsque nous voyons des signes d’effondrement chez l’ennemi.

     

    • Difficile de se réjouir du suicide de types bernés... d’autant que le véritable ennemi est toujours là, polymorphe, donc finalement peu sujet à l’effondrement.

      Autrement, je pensais que les Forces Spéciales, c’était une sorte d’élite, sans parler des viandards, j’imaginais des types avec un mental blindé, à la hauteur de leurs compétences physiques/techniques... et finalement, c’est de la braderie, quoi...


  • Beb ça alors, ils ont du mal à digérer les mensonges une fois rentrés au pays.

    Evidemment ils n’ont pas de BHL les Américains


  • La guerre n’est pas Call of Duty ou Hollywood, ni "les gentils" contre "les méchants".

     

    • aujourd’hui nous avons internet et presque tout les conflits militaires qui existe dans le monde sont illégitime voir injustifié et sa les militaires le savent .

      ils leur ont vendu pendant des années les méchants terroristes et ils ce rendent compte que leur combat n’a pas de sens forcement ils pètent un plomb .


    • Inutile ou injustifié... ça dépend de qui vous êtes et ce que vous êtes prêt à faire pour rester les numéros uno malgré la série continue de mauvaises décisions que vous avez prise depuis 40 ans.
      Vous voulez savoir si du point de vu de l’Amérique et de l’intérêt des Américains moyens, les derniers conflit dans lesquels ils ont été impliqué physiquement étaient justifié (Irak, Afghanistan et Libye) ? Oui probablement ! La destruction du Soudan aussi sans doute.
      Le reste peut-être que c’est de la mégalomanie, ou peut-être que c’est justifié aussi. Les "élites" Anglo-Saxone ont peur que l’Europe leur tourne le dos pour s’associer avec la Russie qui déteste les Américains pour la façon qu’ils ont tenté de la saigner à vif dans les années 90. La Syrie et l’Ukraine c’est pour empêcher tout rapprochement. Aujourd’hui les Anglo-Saxon et les autres Européens ont la domination mondiale, la Russie et la Chine associée peuvent difficilement faire contre-poids en réalité, trop peu de ressources énergétique, trop peu de haute technologie, trop peu de potentiel militaire. Par contre une association Eurasiatique Russie + Europe de l’Ouest, par la suprématie incontesté sur la Méditerranée, leur ferai tôt ou tard perdre complétement pied au moyen-orient et en Afrique (en changeant radicalement le climat local) et alors ils seraient finit, jamais plus ils ne pourraient prétendre à la domination du monde, c’est une thèse qui a été théorisé par un anglais il y a 150 ans mais qui reste toujours d’actualité aujourd’hui, leur plus grande phobie.


  • Se battre pour le vol des matières premières, pour les banques et la géostratégie du nouvel ordre mondial, le grand israel etc... a un prix.
    Tous ces suicides de soldats américains sont des dommages collatéraux négligeables comparés aux dégâts que ces mêmes soldats causent dans les pays que les USA agressent.

    Et pour reprendre l’expression d’El Blanco, les goyims sont à l’avant-garde de la construction de ce nouveau monde maléfique en allant se battre. L’avant-garde de la république est réservée à une autre catégorie de la population pour la simple raison qu’on ne peut pas être partout à la fois ... question de bons sens.

    Bon je vais anticiper une remarque qu’Élisabeth Lévy devra nécessairement faire bientôt : "Y’a trop de quoi à l’avant garde de la république ? Hein ? Y’a trop de quoi !!!!!!!!"


  • Un militaire qui se suicide pour une affaire de coeur ça existe mais c’est rare. Ils se suicident principalement parce qu’ils se sont engagés dans l’armée pour défendre "les valeurs de l’Amérique" ( qui, pour l’Américain du quotidien sont celles de "Dieu" ) et ils constatent qu’on leur donne l’ordre de tuer des civils, pauvres, sans défense. D’ailleurs, les suicides ne concernent pas que les forces spéciales mais tous les soldats US qui combattent sur le terrain.

     

    • "Ils se suicident principalement parce qu’ils se sont engagés dans l’armée pour défendre "les valeurs de l’Amérique" "

      C’est plus le cas actuellement, maintenant c’est pour le pognon qu’ils se battent parce un soldat touche quand même un gros salaire. Quand un américain nous dit qu’il se bat pour la " Patrie" c’est pour se faire une bonne image, ce n’est pas sincère : c’est de l’hypocrisie, car les Américains sont très souvent des individualistes consuméristes, or on ne peut pas être patriote quand on est un individualiste égoïste...


  • d’une certaine maniere ca les arrange, des mouchoirs jetables en sommes. Terrain, suicide, pas de trace et surtout pas de témoignage du passe pour la génération suivante. Un peu le genre programmé pour. Autant de ressource que les porcs dans un abattoir pour les oligarques.

     

  • La cavalerie US n’a plus le moral pour massacrer ???......l’ Esprit sacré des indiens est en Paix maintenant !!!......


  • Un sage a dit " Dans une guerre, ceux qui ont le plus à perdre ne sont pas les civiles, mais les soldats ; s’ils ne perdent pas leur vie, ils perdront forcément leur âme."
    Que la paix soit avec vous.


  • A chaque fois qu’il y a un suicide dans la police ou dans la gendarmerie ou dans l’armée, on nous explique que c’est pour des "raisons personnelles" que le policier ou militaire s’est suicidé. Et quand les journalistes enquêtent, ils recueillent des nombreux témoignages de collègues des victimes qui accusent "les méthodes de management de la hiérarchie".

    C’est incroyable cette incapacité de la police et de l’armée à faire son auto-critique. Après l’insurrection qui vient, il faudra rechercher les responsabilités et conduire des réformes en profondeur dans ces institutions. Sinon, les jeunes vont fuir ces professions.


  • Ah les états-unis, quelle belle nation !

     

  • Il y a une justice immanente comme dirait un célèbre écrivain, essayiste... (M. Alain Soral, pour ne pas le citer). Espérons que ces suicides vont enfin pousser les yankee à réfléchir à deux fois avant de mener leurs prochaines guerres criminelles pour les intérêts de Sion... euh, du NOM (New World Order)...


  • ’’les déboires conjugaux peuvent également expliquer certains passages à l’acte.’’
    très bien cité, les femmes et jeunes femmes sont de plus en plus infidèle surtout envers les hommes qui ont des métiers qui donne a s’absenter pendant de longue période(militaire- chauffeurs de vans), c’est l’une des raisons majeurs du suicide dans ces métiers !!
    De toute façon les couples dit ’’solide’’ et ’’sincère’’ vont perdre de plus en plus de terrain face a la multipolarité sexuelle comme je l’appelle ! (multiple partenaires)...

     

    • Tres bien vu.


    • Même commentaire. Très bien observé !


    • mouais ! bof ! faut voir aussi le nombre de gays dans l’armée. Peut être c’est parce qu’ils perdent leurs petits copains dans les combats. De toute façon, lorsqu’on se fait soldat professionnel, c’est tout de même que l’on a à la base un problème. Ou bien c’est qu’on est un paumé qui a vraiment besoin d’argent et incapable de trouver un autre boulot, ou bien c’est qu’on est gay et qu’on cherche un métier qui apportera un sentiment de virilité et une proximité avec d’autres hommes. L’armée professionnelle était à mon avis la pire connerie car les soldats ne représentent plus les nations pour lesquelles ils se battent. On envoit des étrangers se battre pour des étrangers. Pareil pour la police ; ceux-ci sont de plus en plus étranger aux zones dans lesquelles ils sont actifs. C’est vraiment le nouvel ordre mondial en marche. Par exemple, c’est dingue de se dire que les Polonais ont besoin que les américains viennent les défendre ! c’est dingue que les américains envoient leurs soldats en Pologne. Mais les polonais sont des guerriers, ils ont largement assez de jeunes hommes vaillants pour constituer une armée efficace. Il faut revenir à l’armée de conscription car difficile de ne pas penser que l’armée de métier seule ce sera le pouvoir absolu à une caste qui dirigera le monde de façon centralisée.


  • Il est vrai que depuis le Vietnam, le soldat U S s e pose des questions sur le bien-fondé de ses actes qui lui apparaissent de plus en plus comme des actes de meurtres.
    Les mots de Honneur, fierté.. doivent être difficile à définir...


  • Je ne crois pas une minute que des mecs sélectionnés, surentraînés, se suicident. On parle bien des forces spéciales, pas du troufion moyen, pas vrai ?

    La seule question que je me pose est de savoir pourquoi, à la suite de quoi et comment exactement ils sont "suicidés".

     

    • sélectionnés pour quoi ? Pour leur caractère sans doute ? surentraînés à coup de pied au cul, peut être que cela forge le caractère mais cela ne démontre pas qu’il en ont un par hérédité. Force spéciales, faites moi rire ! une force de gens spéciaux vous voulez dire. Déjà pour se faire soldat professionnel en ces temps d’incertitude sur le nouvel ordre mondial qu’ils vont servir, déjà pour cela il faut être un peu "spécial" pour dire les choses poliment. La réalité c’est qu’un jeune homme normal (un troufion moyen pour vous) il pense surtout aux filles plutôt qu’à vivre entre hommes au quatre coin de la planète et flinguer de temps en temps un nègre ou un afghan.


  • Ça me parait logique, les Forces Spéciales sont des attaquants surentrainés et drogués. Les séquelles sont d’autant plus importantes lors du retour à la vie civile, doit leur paraître tellement fade...

     

    • Les forces spéciales sont surtout des gas qui pourraient tué leur copain si on leur demande, ils sont pas là pour réfléchir, ils sont là pour tuer, et il faut pas un gas qui réfléchi pour ce genre de boulot sinon c’est fini, donc au contraire je trouve ça louche qu’ils se suicident...
      Où alors il faut qu’ils apprennent à recruter de vrais tueur et pas des hommes...


  • C’est tout simplement le fonctionnement de SPOLIATION de la franc-maçonnerie QUI REND FOU, quand on apprend par exemple qu’un jeune lycéen s’est livré à une tuerie dans son lycée et se retourne l’arme contre lui, c’est tout simplement que les initiés de la connerie se sont livrés sur lui, à la torture mentale qui consiste à "prendre une proie" et de monter un dossier sur TOUT" ce qui le concerne. il s’ensuit une enquête CONTINUELLE DE TOUT CES FAITS ET GESTE REPRODUIT A L’INFINI PAR L’ENTOURAGE ET CELA SE MULTIPLIE VIA LES RESEAUX ; Personne ne peut subir un tel traitement. Pire si la personne n’est pas au faîte du fonctionnement de ces sectes barbares. C’est tout simplement du harcèlement morale, on a l’horrible impression que l’on s’est fait manipulé "bêtement", pour effectuer le sale boulot. C’est d’une épouvantable barbarie, car les parents ont initiés leurs enfants à ces tortures infligés à la proie..c’est utilisé à tout les étages, DANS TOUTES PROFESSIONS, DANS LES FAMILLES, PAR LES AMIS, LES VOISINS... C’est sans fin.


  • Ça s appelle le revers de la médaille,après avoir massacrée et contribuée a tout acte barbare dans le monde depuis plus d’un demi siècle ,la logique humaine ne peut pas l accepter et ils en arrivent a s autodéterminer ,eux qui voulaient jouer les terminators.peuple créateur d’ignorants.


  • Le retour de la manivelle, massacrer des innocents finalement a un prix, la justice divine frappe là où on s’attend le moins.


  • Général,
    Jamais tu t’es dit que de plus en plus de monde sont de plus en plus contient que "votre" guerre est parfaitement illégitime et - pour les combattants - n’a aucun sens du point de vue légitime ?
    Donner sa vie pour son banquier, mais quelle non sens !


  • Sur le net patriote américain, la cause de ces suicides serait les antidépresseurs de type SSRI (ISRS en français : Prozac, etc…) dont l’armée gave les soldats. Les mecs finissent par péter les plombs sous l’influence des médocs. La période du sevrage aussi semble être particulièrement difficile à passer, il faut y aller tout doucement, sans s’arrêter d’un coup.

    Chercher "SSRI stories" sur Google.

    Ça permet aussi à l’administration US de retirer aux anciens combattants (formés au combat et au maniement des armes) le droit de posséder une arme à feu, pourtant garanti par la constitution, car officiellement ils ont/ont eu des problèmes psychologiques. Le système se protège et essaie ainsi d’éviter une révolution…

    Par ailleurs, à chaque fois qu’il y a un massacre par arme à feu, dans la très grande majorité des cas (c’est à dire en gros quand ce n’était pas un false flag…) le tireur, ancien militaire ou pas, était aussi sous antidépresseurs.


  • Le conflit devient si puissant entre le moi réel, le moi lavé pour donner un tueur des forces spéciales et le soi profond de l’inconscient de chacun, que le type se flingue inéluctablement...


Afficher les commentaires suivants