Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Lettre d’un ancien officier et de 300 intellectuels allemands à Vladimir Poutine

Cher Monsieur le Président,

Dans votre discours devant la Douma, vous avez demandé au peuple allemand de vous comprendre. Nous sommes des citoyens allemands qui avons, pour la plupart, vécu l’époque d’après-guerre dans la moitié ouest de l’Allemagne. En 1990, quand la Guerre froide a pris fin et que notre pays a été réunifié, le monde a poussé un soupir de soulagement, parce que le danger toujours menaçant d’un conflit nucléaire qui aurait affecté la terre entière semblait écarté. Dans un tel conflit, l’Allemagne aurait disparu.

L’Union soviétique a joué un rôle décisif dans la libération de l’Europe du nazisme, au prix d’un nombre incomparable de victimes. Néanmoins, elle a été, en 1990, d’accord pour soutenir la réunification de l’Allemagne, pour dissoudre le Pacte de Varsovie et même pour admettre l’entrée de l’Allemagne réunifiée dans l’OTAN. L’Occident ne lui en a su aucun gré.

L’ancien ambassadeur des États-Unis à Moscou (de 1987 à 1991) Jack Matlock, a confirmé il y a quelques jours dans le Washington Post que le président Bush Sr avait formellement promis de ne pas tirer abusivement parti de la générosité du président Gorbatchev.

L’expansion de l’OTAN jusque dans les anciennes républiques soviétiques, l’implantation de bases militaires dans les pays qui avaient jadis signé le Pacte de Varsovie et la construction d’un « bouclier antimissile » en Europe de l’Est, coïncidant avec le désengagement unilatéral des États-Unis du traité ABM (pour Anti-Ballistic Missile, signé à Moscou le 26 mai 1972 dans le cadre des négociations pour la limitation des armes stratégiques. NdT), sont autant de ruptures d’engagement criantes. Ces mesures, nous les prenons pour ce qu’elles sont : une claire et nette volonté de puissance hégémonique de la part des gouvernements occidentaux, dirigée contre la consolidation économique de votre pays, que vous poursuivez depuis votre accession à la présidence en 2000.

En outre, Keir A. Lieber et Daryl G. Press avaient déjà reconnu sans ambages, dans un article de 2006 intitulé « L’essor de la primauté nucléaire des États-Unis », que le bouclier (« de défense ») antimissile n’avait d’autre but que de permettre une première frappe destinée à neutraliser la Russie.

Ce contexte est, sous forme condensée, celui dans lequel nous évaluons les événements qui se déroulent en Ukraine depuis novembre 2013. Il est abondamment prouvé que les États-Unis ont exploité les revendications légitimes des Ukrainiens à leurs propres fins. D’autres pays nous ont, de manière répétitive, familiarisés avec ce schéma : la Serbie, la Géorgie, l’Ukraine en 2004, l’Égypte, la Syrie, la Libye, le Venezuela…

L’ingérence de l’Union européenne et de l’OSCE s’est déployée avec célérité dans les douze heures qui ont suivi le rejet de l’accord pris par les ministres des Affaires étrangères en vue d’un règlement pacifique ; avec le concours de forces fascistes.

Le site web de la Fondation Ukraine ouverte du Premier ministre en exercice montre qui est derrière le gouvernement de coup d’État actuellement au pouvoir à Kiev.

Des questions de lois nationales et internationales sont diversement en cours d’interprétation à propos de la sécession de la Crimée. Nous voulons les évaluer ici non pas légalement mais d’un point de vue politique.

Compte tenu des développements survenus en Europe depuis 1990, du déploiement de quelque 1 000 bases militaires US dans le monde, du contrôle exercé par les États-Unis sur tous les détroits et des dangers que font courir les auteurs du crime de Maïdan à la flotte russe de la mer Noire, nous voyons, dans la sécession de la Crimée, une mesure défensive assortie d’un message : jusqu’ici et pas plus loin !

La différence cruciale entre cet événement et la déclaration d’indépendance du Kosovo réside dans le fait que cette dernière n’a été rendue possible que par les bombardements massifs illégaux de l’OTAN, avec, malheureusement, la participation de l’Allemagne, qui ont créé les conditions de l’indépendance.

Cher Monsieur le Président, il y a près de quatre ans que vous en appelez à une communauté économique de Lisbonne à Vladivostok. Cette communauté pourrait être la base économique d’une « maison européenne commune ».

L’Ukraine pourrait remplir la fonction de pont idéal pour cette future coopération entre l’Union eurasienne dirigée par vous et l’Union européenne, dont l’aspect culturel ne devrait surtout pas être absent. Nous sommes persuadés que la tentative de prise de contrôle par les États-Unis n’a pas d’autre but que d’empêcher l’Ukraine de jouer ce rôle.

Les forces qui ont prévalu au sein de la Commission européenne soutiennent la politique des États-Unis contre la Russie. Le discours du secrétaire général exécutif du Service européen pour l’action extérieure, Pierre Vimont, le 14 mars dernier est [?] (EurActiv : « L’Union Européenne écartée de la rencontre USA-Russie sur l’Ukraine »).

Cher Monsieur le Président, nous sommes sûrs que votre discours historique de 2001 continuera à constituer la base de vos actions à l’égard de l’Union européenne et de l’Allemagne. Les derniers sondages montrent que la majorité des Allemands ne veut pas d’une confrontation avec la Fédération de Russie et, au contraire, comprend parfaitement l’action de la Russie à l’égard de l’Ukraine.

Nous ne sous-estimons pas les difficultés auxquelles doit faire face la République fédérale d’Allemagne, en tant que membre de l’Union européenne et de l’OTAN, dans ses rapports avec la Russie. Vous ne les ignorez pas non plus. Cependant, nous comptons que le gouvernement fédéral ne fera pas fi du vieux principe de droit romain audiatur et altera pars (« toujours écouter aussi l’autre partie »). Ce principe a été ignoré par la politique extérieure de l’Union européenne dans l’affaire ukrainienne.

Même pendant la Guerre froide, la Russie ne s’est jamais prévalue du fait que 27 millions de ses citoyens étaient morts pendant la Seconde Guerre mondiale, pour en tirer un avantage politique contre l’Allemagne. Ce chiffre seul donne une qualité spéciale aux relations entre nos deux pays.

Le peuple allemand en a vivement conscience. Ainsi, quand les troupes d’occupation soviétiques en Allemagne se sont retirées, en 1994, leur Corps de musique a participé à une cérémonie qui s’est déroulée sur la place du Bundeskunsthalle, à Bonn. Elle a donné lieu à des scènes d’émotion communes entre les musiciens et les spectateurs.

Sachant tout cela, les informations et les commentaires des médias allemands nous dégoûtent profondément.

Cher Monsieur le Président, avec nos modestes moyens de simples citoyens, nous avons l’intention de faire tout notre possible pour que la division programmée de l’Europe n’ait pas lieu, et pour qu’au contraire, les idées de Gottfried Wilhelm Leibniz retrouvent une vie et une vigueur nouvelles.

Nous en sommes convaincus : si seulement les États et les peuples du double continent eurasien pouvaient régler leurs affaires en paix les uns avec les autres, respectueusement, coopérativement, sur la base du droit et sans ingérence extérieure, leur entente ne pourrait que se communiquer au reste de la planète. Nous voyons en vous, de ce point de vue, un allié. Pour votre mandat présent et, nous l’espérons, pour le suivant, nous vous souhaitons force, endurance et sagesse.

Avec notre profond respect,

Jochen Scholz, Oberstleutnant a. D.

Volker Bräutigan, journaliste au Neue Rheinischer Zeitung

et co-signataires

 

Lettre originale, liste des signataires et liste des personnalités auxquelles copie de la lettre a été envoyée : http://www.nrhz.de/flyer/beitrag.php?id=20163&css=print/

Traduction : C.L. pour Les Grosses Orchades

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il est bon que de simples (mais éminents) citoyens se chargent de telles démarches diplomatiques, délaissées par les gouvernements parasites qui pullulent en Europe.


  • En 1990 l’URSS moribonde a certes accepté la réunification allemande, mais à condition que l’allemagne paie le PRIX fort, ce que Hemut Kohl a accepté . En particulier les Russes ont demandé une somme astronomique aux allemands pour retire leurs bases dans l’ex RDA .

     

    • "une somme astronomique....." ! Pouvez vous préciser combien svp puisque vous semblez bien informé ! Ah oui ! Cela a permis aux USA et à l’UE de coloniser de nouveaux territoires et d’installer de magnifiques bases militaires de l’ OTAN afin de pouvoir menacer aujourd’hui la Russie ! A ce jour c’est nous qui sommes moribonds sauf les allemands , il faut croire que la réunification leurs a permis d’avoir une main d’oeuvre bien formée à vil prix au bon moment : ceci explique cela !


  • Tres belle lettre , comme quoi ,il faut garder confiance ,il n’y a pas que des abrutis sur cette planète.

     

  • tous les efforts américains tendent vers un seul but : empêcher l’Allemagne de nouer des liens économiques profonds avec la Russie...les américains feront tout- et même l’impossible- pour stopper ces efforts, quitte à déclencher une guerre, peut-être mondiale : du reste, combien de temps pourra t-on encore diaboliser Poutine et la Russie ? ce petit manège ne pourra durer encore 10 ans...je pense donc que les ricains ont programmé une guerre vers 2025, au plus tard,pour régler cette question, vitale pour eux !!!


  • « Même pendant la Guerre froide, la Russie ne s’est jamais prévalue du fait que 27 millions de ses citoyens étaient morts pendant la Seconde Guerre mondiale, pour en tirer un avantage politique contre l’Allemagne  »

    Il faut croire que seules des ordures de la pire espèce en sont capables... inutile de nommer ces gens, ils sont déjà très connus ; malheureusement pas assez reconnus pour ce qu’ils sont vraiment (et puis la lâcheté populaire me l’interdit).

     

  • Que Dieu entende ces voix qui sont en fait une prière. Car une fois les accords transatlantiques signés, les peuples d’Europe de l’ouest seront dévorés par l’ogre Sam. On assiste à une course contre la montre, et Satan a une sacré longueur d’avance. Je salue cette initiative car elle porte la lumière et la vérité, et peut-être un peu d’espoir. J’en ai les larmes aux yeux.


  • On peut fait pareil chez nous : un copier-coller, quelques modifications. Pour les signatures, à défaut de journalistes et intellectuels français (on peut en compter 5), je suis prêt à signer le premier.

     

  • Ce qui serait idéal, c’est que chacun d’entre nous, envoie un courrier en son nom propre.
    Au moins, Vladimir Poutine saura de "quel côté" sont les peuples européens.
    Allez, demain, je lui écris pour apporter mon soutien.


  • #793921

    Mais il faut que les français fassent une lettre comme celle là !!!
    Ces allemands parlent comme si la France n’existait pas.
    "De Lisbonne à Vladivostok !!??" - De Brest à Vladivostok.
    Aymeric CHAUPRADE est l’homme qu’il faut pour écrire cette lettre.
    Qu’attendons nous ? Vite !!!

     

    • Je crois que , vu la politique extérieure française actuelle ( en fait : celle d’un Etat occupé par Tel Aviv ) , nous avons tout à gagner à ne pas apparaitre dans ces considérations . Au moins du point de vue de l’ honneur national ! . Je crois qu’on peut remercier les auteurs de la lettre , pour leur tact ! Car traiter de la position " couchée " de cette France occupée actuelle , n’ aurait pu se faire sans qu’on s’en prenne plein les trompes 2 fallope .
      Bel exemple de tact par emploi de la forme négative ,que nous donnent là les frères Allemands !
      Et Idem quand ils remercient la Fed Russe pour leur modération à dépecer l’ Allemagne vaincue , malgré leurs 20 millions de morts WWII..... belle allusion en mode silencieux au dépeçage fiévreux et insatiable de cette même Allemagne par l’État Juif !
      Chapeau ,les fils de Goethe !


  • Avec une telle lettre l’espoir est permis...
    J’ai envie de crier : Aidez-nous à tordre le cou au NOM (Nouvel Ordre Mondial) ! Unissons-nous pour la PAIX dans le monde !
    Soutien total aux auteurs de cette lettre à Vladimir Poutine.


  • Belle lettre pleine d’humilité... ! Malheureusement pour l’Allemagne qui, dangereusement penche depuis la fin de la 2éme guerre mondiale vers les usa, elle n’aura pas d’autre choix que de se parjurer... si toutefois la prière édifiante de cette lettre fait écho dans le coeur d’une majorité d’ Allemands !...
    Quant à penser qu’une majorité de Français est capable d’écrire ou de co-signer une lettre équivalente en un suffisant grand nombre pour avoir quelque poids...Huuuum, j’en doute !...’’L’imprégnation de la speudo culture anglo-saxonne’’ est si forte, et sous toutes les formes que nous lui connaissons, qu’il semble impossible aujourd’hui qu’un éclair de clairvoyance puisse d’un coup illuminer les esprits corrompus de la plupart d’entre nous... Fixés sur nos fragiles lendemain nous sommes encore trop peu nombreux à voir au-delà des portes de nos maisons

     

  • C’est quand même pitoyable ce petit jeu de séduction entre l’Allemage et l’oligarchie mondialiste ! D’un côté nous avons les mondialistes qui arborent sous le nez de l’Allemagne la carotte de l’accomplissement du projet européiste du III reich. Le deal plus ou moins tacite est "Vous Allemands continuez a assumer et porter le fardeau du péché de la Shoah, vous n’entravez pas l’édification du nouvel ordre mondial et en contre-partie vous serez les seigneurs du bloc unifié européen modelé à votre guise et conformément au grand projet hitlérien." D’un autre côté nous avons des Allemands qui essaient d’attraper la carotte qu’on leur tend et font de la surenchère de léchage de cul pour prouver leur bonne volonté...en traquant des vieillards de 90 balais passés, en promulguant de nouvelles lois sur les indemnisations des victimes de la shoah...le même procédé est en cours avec la Turquie : on fait miroiter à Erdogan une Seigneurie turcophone allant de l’Anatolie au confins de la Chine...idem avec les wahhabites pour qui on promet le gâteau arabo-musulman...

     

    • Goy pride, je pense que vous vous trompez fondmentalement. L’obligation der l’Allemagne est accomplir le plan Morgenthau, c’est à dire laisser saigner à blanc le pays par l’oligarchie mondialiste et exterminer les allemands froidement.

      D’ une certaine domination de l’Europa il n’en est rien. C’est une calomnie extrèmement mechante, répandue par Pierre Hillard.

      Le boche du quotidien lutte pour sa survie. Les élites collaborateuses, par exemple Angela Merkel et son gouvernement, tirent leur profit en vendant peuple et pays à l’Empire américano-zioniste.

      Croyez-moi il s’agit ni moins ni plus que de la mort de votre voisin d’outre-rhin.

      Si vous aviez la gentilesse de vouloir regarder les choses sans préjugés vous pourriez voir que le gouvernement et les élites allemandes sont en train der piller le pays, d’exproprier le peuple et le mettre à mort par une immigration de masse qui ne connait pas de limites.

      Malbec, boche, qui aime la France et les français aussi.


    • C’est bien la situation. "L’hégémonie douce" de l’Allemagne théorisée et annoncée par Joshka Fisher en 1995, et qui était l’objectif réel poursuivi par les Allemands à travers la construction européenne. Avaler toutes les couleuvres de la repentance, afficher un humanisme universel abstrait, baisser le pantalon à la moindre injonction américaine ou israélienne, miser sur l’économie et démolir celle des pays concurrents en convertissant enfin cet avantage compétitif en domination continentale de fait, sans le titre. Tout était dit dès 63 quand les Allemands faisaient ajouter en préambule du Traité de l’Elysée, qui scellait la réconciliation franco-allemande, les points suivants, sans en avertir de Gaulle :

      "le maintien et le renforcement de l’Alliance des peuples libres et, en particulier, une étroite association
      entre l’Europe et les Etats-Unis d’Amérique
      "

      "l’obtention du droit d’autodétermination pour le peuple allemand et le rétablissement de l’unité allemande"
      "la défense commune dans le cadre de l’Alliance de l’Atlantique nord"
      "l’unification de l’Europe selon la voie tracée par la création des Communautés européennes, en y admettant la Grande-Bretagne et les autres Etats désirant s’y joindre"
      "l’abaissement des barrières douanières par des négociations entre la Communauté économique européenne, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis d’Amérique"

      On voit que tout le reste du traité était en réalité du pur blabla et que tous ces points inscrits dans le préambule ont été traduits politiquement - sauf le dernier, qui est en ce moment l’objet de la négociation transatlantique - tandis que les Français se masturbaient littéralement sur leur "rêve européen" et autre "Europe solidaire" dont il n’a jamais été question en réalité, et que nos élites politiques continuent de nous vendre encore aujourd’hui comme l’objectif de la construction européenne.

      Il ne fait plus aucun doute que Merkel est la présidente de l’Europe. La France, d’ailleurs, n’est même plus deuxième puisqu’elle court désormais derrière un pays comme la Pologne (qui est le représentant quasi officiel des Etats-Unis au sein de l’Union) sur le dossier ukrainien.

      Maintenant les Allemands vont devoir assumer plus clairement leur leadership et tout ce que cela implique sur le plan diplomatique et militaire ; car donner des gages à tout le monde en professant un pacifisme béat sur fond d’austérité généralisée, ça ne va pas pouvoir encore durer longtemps.


  • Je la signe des deux mains !


  • Rudolph répond à Gunsbourg : pour rapatrier les 600 000 personnes constituant l’armée d’occupation soviétique en Allemagne de l’Est, l’URSS a obtenu 16,55 milliards de Deutsche Mark, soit environ 8 milliards d’euros . Pour la RFA le cout de la réunification a été de 1500 milliards d’Euros, soit les 4/5 du pib de la France d’aujourd’hui !

     

    • Le le cout de la réunification a surtout été l’abandon du Mark, le financement de l’UE plus ou moins par l’Allemagne à elle seule et, cérise sur le gâteau, de payer la dette de tous les pays européens, même si cela est interdit par les traités de Maastricht et Lissabon.

      Pour donner un résumé : L’Allemagne est forcé d’accepter un Versailles sans guerre (Franz-Oliver Giesbert sur l’ Euro et le traité de Maastricht) et une reprise du plan Morgenthau. Une reprise relativement moderée, mais c’est le plan d’expropriation et genocidaire de Henry C. Morgenthau. Quand même !


    • à Rudolph et Malbec ,
      Merci pour vos commentaires que j’apprécie !
      En parlant des armées , les dépenses de l’UE et des USA s’ élevaient en 2010 à 1.000 milliards de $:an dont 700milliards:an pour les USA et 300milliards/an pour l’UE ! Alors 8 milliards € c’est une paille pour un déménagement auxquels il faut rajouter les km² de territoires récupérés sans guerre ! Pour ce qui est de la réunification, personne n’ a demandé à Helmut Khol de créer une égalité entre un mark RDA et un mark RFA enrichissant d’un coup les allemands de l’est en appauvrissant les allemands de l’ouest ! etc.... .
      Bien à vous


    • blablabla l’Allemagne paye seul le cout de l’Europe ! De qui vous moquez vous ? L’Allemagne voit toute l’activité économique venir s’installer chez elle en profitant de l’exploitation de la main-d’oeuvre Polono-Roumaine à moins de 400€ pendant que les pays du sud, les voisins feignants sont laminé par la désindustrialisation et le chômage. C’est la grande gagnante économiquement, c’est incontestable.
      La France perd 7 milliards par an dans le financement de l’Union Européenne, ça fait 84 milliards depuis Maastricht et en échange on ne gagne strictement rien. Une parti du fric est utilisé pour le financement de mouvements séparatistes partout dans notre état, liste comprenant ETA, le groupe le plus violent n’ayant jamais été formé sur notre territoire. Les traités encadrant les frontières sont contestés, le rôle de l’état-nation est contesté, les politiciens EELV qui forment un groupe jumeau avec les Allemands au parlement Européen nous vendent le régionalisme et la détestation de la France en permanence et quand on regarde la carte de leur Europe des régions, on voit exactement la carte de l’Europe Hitlérienne, comprenant l’annexion de l’Autriche, de Zurich et des Sudettes... En France, l’article 1 de la constitution dit que la France est indivisible parce que la France a subit pendant 1000 ans des contestations de sa légitimité territoriale de la part de tous ses grands voisins, ou de ceux qui ont prétendu être grand, et qu’elle a perdu énormément de territoire au fil des siècles, depuis l’expansion de Rome : La Belgique est Française, toute la Belgique, elle fut perdu au terme de 3 siècle de guerre Austro-Néerlando-Anglaise pour installer un bantoustan qui avait pour but de protéger les frontières de l’Angleterre puis de déstabiliser les voisins continentaux, rôle qu’elle continue de remplir actuellement. La Suisse aussi est Française, elle fut perdu au terme de l’invasion Germanique du temps du Saint-Empire. Sans reparler de la Lombardie et de la plaine du Pô, d’où ma famille est originaire, qui fut perdu avant la naissance du Christ.
      L’attitude Anglo-Germanique à notre égard, dont l’agressivité monte constamment depuis la chute de l’URSS, que ce soit sur le sol Européen, Américain, Africain ou ailleurs, va provoquer l’égorgement des dirigeants politiques Français au terme d’une nouvelle révolution puis l’avènement d’un nouveau Napoléon qui sèmera à nouveau la guerre dans toute l’Europe pour à nouveau réunifier la France et défendre les Français agressé.


  • Amusant, vers la 15e position, la signature de Peter Richter, juriste, qui est sans doute le juriste très médiatique et surdoué paraît-il (d’après un article de Der Spiegel) du NPD, le parti nationaliste allemand régulièrement dénoncé comme néo-nazi.


  • Que l’UE implose et que les nations retrouve leur liberté c est tout ce que nous devons souhaiter...


  • @ Tremah :
    Joshka Fischer est membre du B’nai B’rith comme l’ex-chancelier Helmut Kohl.


  • Ils feraient bien d’écrire aussi à leurs dirigeants pour leurs dire d’arrêter de ramper devant les maquereaux qui les piétinent depuis des lustres.Poutine n’est pas un pion comme Gorbatchev ou un ivrogne tel Elstine il prouve chaque jour par sa maitrise et son sang-froid qu’il n’y a en face de lui que des bouffons criminels, les" Netanyahou,Obama,Sarkozy ,Fabius,Hollande et autres Botul Herr Lévy qui massacrent les faibles et qui s’allongent devant les forts. Les peuples d’Europe doivent saisir la main tendu du peuple Russe qui a toujours payé le prix le plus fort pour combattre les monstres qui de Napoleon à Hitler ont dévasté le continent !!


  • Je suis entièrement d’accord avec ces deux citoyens allemands qui ont parfaitement analysé le situation et démontré la manoeuvre d’encerclement militaire de la Russie par l’O.T.A.N., ce faux-nez des Etats-Unis. Le soutien inconditionnel aux nazis ukrainiens de la classe dirigeante française m’a profondément choqué, mais j’ai admiré le sang-froid de Vladimir Poutine et de Sergueï Lavrov, son ministre des affaires étrangères.
    Si je devais donner un conseil à Poutine, ce serait de se réarmer à toute vitesse, notamment en vecteurs nucléaires à longue portée, et en sous-marins lanceurs d’engins, car comme les Etats-Unis n’ont pas respecté les accords de désarmement, pourquoi la C.E.I. devrait-elle le faire ?


  • Ces allemands ont le même ressenti que moi vis-à-vis de la Russie mais l’expriment beaucoup mieux ! Je vais m’empresser de faire connaître autour de moi cette lettre qui donne de l’espoir car je ne cache pas que ces manipulations des américains m’inquiètent beaucoup, elles sont une terrible menace contre la paix en Europe....


  • Bonjour. Je suis d’accord avec eux,ils ont raison. Les journalistes français qui obéissent bien à leurs maîtres qui les nourrissent, me dégoutent avec leur propagande mensongère contre les Russes,contre le président de la grande Russie Vladimir Poutine,ces journalistes menteurs qui veulent contrôler les cerveaux des téléspectateurs sont des calomniateurs,leurs paroles diaboliques me scandalisent. Je prie Jésus,Marie,Joseph et les autres saints pour que les hommes ne fassent pas la guerre. J’ai lu que nous sommes sur terre,comme une mouche prisonnière dans une bouteille debout ouverte,elle ne peut en sortir que si elle sort par le haut,si quelqu’un met une paille dans la bouteille,la mouche peut marcher sur la paille et sortir de la bouteille si elle le veut. Seul Dieu en haut a le pouvoir de nous sauver,il faut le prier. Des hommes plongeurs qui cherchaient au fond de l’océan indien l’avion de la Malaysia airlines qui a disparu,ont trouvé au fond de la mer,une extraordinaire statue de sainte Marie la mère de Jésus,debout,paisible,les mains devant elle dans une attitude de prière,c’est un miracle d’Amour,c’est un signe de sainte Marie notre bonne mère,les plongeurs chrétiens l’ont embrassé et ont prié dans l’eau. Dieu Jésus est vivant,ses parents aussi,ils ont sauvé leur bébé Jésus notre Sauveur contre les meurtriers cruels infanticides impitoyables, il faut leurs faire confiance et les prier. Salut cordial. Béatrice Berthelage-Hervé


  • Bonjour. J’ai lu que les états-unis d’Amérique ont des bases militaires dans beaucoup de pays d’ Europe, qui contiennent des bombes atomiques et d’autres armes. J’ai lu qu’en Allemagne les états-unis ont 26 bases militaires. Je ne sais pas s’il y a des bases de l’OTAN en France, je pense qu’il y a des agents secrets américains qui travaillent en France actuellement en 2014,mais je n’en ai pas la preuve. F.Hollande est comme un petit robot téléguidé par B.Obama, il va bien lui obéir jusqu’à ce qu’il soit cassé. Au dessus de chez nous dans l’Yonne, les nuits dernières en avril 2014, j’ai entendu des bruits inhabituels de plusieurs avions, je pense que ce sont des avions militaires. F.Hollande cache aux français ce qu’il fait avec l’argent de la France, c’est scandaleux. J’aime la paix, j’aime la douceur de vivre ensemble. Malheur aux gens malfaisants qui provoquent des guerre,ils iront en enfer,car ils poussent les jeunes hommes à s’entretuer,ils étaient des petits bébés gentils et mignons avant. Je pense que Vladimir Poutine ne défend que l’intérêt de la Russie, habilement, avec intelligence, je l’admire, que Dieu Jésus le bénisse et le protège contre les chacals maudits, j’ai lu qu’il était pauvre dans sa jeunesse,ses frères sont morts quand il était enfant. Salut cordial. Béatrice Berthelage-H


Afficher les commentaires suivants