Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le titre innocent de Santé Magazine : "Où faire l’amour à plusieurs cet été ?"

Pas question de faire du voyeurisme en dénonçant les petits cochons qui s’amusent avec leur popo.

Il s’agit ici de montrer comment les médias, depuis 40 ans (la libération sexuelle date de 1975, année de l’autorisation de l’avortement, mais c’est une coïncidence), font avancer le progressisme en faisant reculer les dernières barrières de l’intimité.

Il y a un double avantage pour le Système : un, faire de l’argent avec les nouveaux comportements et deux, éclater la famille en individus consommateurs.

Conclusion : la fidélité est un obstacle au progrès !

- La rédaction d’E&R -

 


 

Loin du quotidien, les vacances peuvent être l’occasion d’explorer de nouveaux territoires du désir, comme le libertinage. Séjours coquins, clubs sélect pour adultes… Quelques repères à connaître.

 

Avant de passer à l’acte, rappelons quelques données essentielles : faire l’amour dans un espace public tombe sous le coup de la loi. Si vous être pris en flagrant délit d’exhibitionnisme, vous risquez une amende voire la prison. Suivez donc les conseils de Nathalie Giraud, sexothérapeute et fondatrice de Piment Rose, pour prendre votre pied en toute légalité.

 

Au Cap d’Agde

« Là-bas, il y a des espaces privés faits pour les rencontres : un espace naturiste ouvert aux familles et un autre espace réservé aux adultes. Autant profiter de la nature… »

Avantages/inconvénients :

L’avantage indéniable c’est qu’il n’y a rien de plus excitant/libérant que de se faire du bien l’entrejambe au vent
Seul bémol à l’horizon (qui ne dépend que de vous) : que la partie de jambes en l’air ne soit pas aussi sexy que dans vos rêves les plus salaces et qu’elle vous rappelle celle d’un scénario mal ficelé de film érotique diffusé sur une chaine grand public certains soirs d’été. À vous de prendre les choses en main.

 

Dans les soirées « wild »

« Il existe des sites échangistes et libertins dont la vocation principale est la mise en relation de leurs membres mais aussi l’organisation de soirées wild, c’est notamment le cas de Wyylde et Union. Profitez-en ! »

Avantages/inconvénients :

Mettre en relations ses membres (peu importe lesquels) avec ceux de quelqu’un/e d’autre peut être une expérience positive, à condition de savoir à qui on a affaire et à quelles règles chacun/e répond (ou ne répond pas, en fonction du pacte de départ). Que vous soyez célibataire, en couple, en trouple ou autre, il est fort à parier que c’est l’endroit idéal pour réaliser certains fantasmes en bonne compagnie.
Seule éventuelle ombre au tableau : que madame jalousie vous fasse péter les plombs à force de contempler votre partenaire qui prend son pied sous d’autres caresses que les vôtres. Mieux vaut prévenir que guérir.

 

Dans des croisières ou séjours libertins

« Il y a de plus en plus de croisières libertines… L’Angleterre propose ainsi des séjours swingers (échangistes) et Ibiza possède l’un des plus grands clubs swingers. »

Avantages/inconvénients :

Et si vous aussi vous préfériez l’amour en mer ? Vous y croiserez peut-être un gentil mâle de mer, des moules esseulées ou un papillon de mer hermaphrodite, qui sait ? Si vous avez toujours rêvé d’une orgie sur les flots, vous serez comme un poisson dans l’eau.
En revanche, si vous avez tendance à être un peu claustrophobe, vous risquez de vous retrouver le bec dans l’eau. La promiscuité des sexes, oui, la promiscuité des êtres, à petite dose.

Lire l’article entier sur santemagazine.fr

 

Voici deux reportages télé sur cette libération du sexe :

 

 

 

Comprendre comment l’individu est piégé
et enchaîné par la liberté sexuelle
en lisant sur Kontre Kulture

 

La sexualité, bélier du mondialisme contre la famille,
voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

86 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les élites"""intellectuelles""" de ce pays ne sont qu’un ramassis de pervers dépravés, rien de nouveau sous cet angle.

    Par contre je ne comprends pas pourquoi la rédaction de sent obligé de se justifier dans cet encart ? La corruption des moeurs est un facteur de décadence et d’effondrement civilisationnel.

     

    • Faut pas voir ça comme une justification, plutôt comme part entière du boulot d’EetR, ré-informer pour réconcilier les opinions.
      Mieux vaut trop d’explications que pas assez, ça évite les dérapages ou les mal-entendus chez les lecteurs.

      C’est même agréable et revigorant de voir la patte de la rédaction s’avancer ainsi et tenter de s’adresser aussi aux non-convaincus.


  • Mai 68 est comme la Révolution française : les prémisses de la décadence... .


  • Cet article s’adresserait aux partousards en vacances ? Quelqu’un pense sérieusement que les personnes de ce milieu ont besoin de lire les infos nazes de Santé Magazine pour pratiquer leur "hobby" ?
    Par contre, pour banaliser des pratiques de plus en plus "osées", en effet, c’est parfait.
    Prochain numéro : comment bien profiter de ses rails de coke en vacances ?

     


    • Prochain numéro : comment bien profiter de ses rails de coke en vacances ?



      Si seulement ce n était que cela ... Prochain article sera un truc du genre " Pourquoi vos enfants ont besoin d’une sexualité.. ( Avec une belle interview d’une pseudo psychiatre de mes deux ,et quelques références venues de l’un ou l une de nos nombeuses élites perverses qui ne se cachen meme plus de ce penchant)


    • @ nico

      Déja fait chez Libération, dans son édition du 01/03/1977 où il sera publié une illustration représentant une fellation réalisée par une petite fille portant le titre : « apprenons l’amour à nos enfants ».


    • Non, le prochain numéro pourrait être : "Comment bien choisir son chien" ou alors "Mettez vous au poney"....le poney, il mettra du piquant dans votre couple ! Cette société est perdue, ils vont bientôt (re)créer des hommes/animaux comme dans la mythologie mais était ce de la mythologie où ce qui arrive à une civilisation si elle prend le mauvais chemin.. ?


  • On sent la volonté de destruction morale, mais tout cet étalage porno-érotique est tout de même d’un ridicule achevé : franchement, quel esprit sensé aurait l’idée de s’inspirer de magazines féminins - ou masculins - pour régler sa vie sexuelle.


  • Ils vendent du rêve. Le libertinage/échangisme est réservé à un très petit nombre de gens qui se connaissent et se croisent dans les mêmes lieux. L’été ils sont tous au Cap d’Agde. Les autres se contentent de flirter une fois ou deux avec le milieu mais ne reviennent pas régulièrement ou jamais, souvent par dégoût pour la crudité du projet et même parfois pour la vulgarité apparente, un peu ambiance porno beauf ... Mais il faut beaucoup de maîtrise de soi pour être libertin, une vraie discipline ... La plupart des gens sont jaloux comme des gamins de sept ans, ils boivent trop, ils savent pas se tenir ...


  • Chutzpah Magazine...c’est très vraissemblablement le vrai titre, parce n’importe quel praticien du milieu médical honnête vous deconseillerait ce genre de rapport à très hauts risques.


  • Ou comment detruire la société blanche européennes ,par la débauche , le metissage forcé, la glorification de l,homosexualité ,et autres moeurs anti familliale.
    Et cela imaginer par les mêmes ,a savoir ces fourbes sionistes.


  • Même les soi-disant-es bêtes ne le feraient pas ...l’être humain est tellement dégénéré qu’il en devient inférieur à l’animal !!!....
    Si l’animal est resté animal l’Homme est devenu bête !!!..


  • Partouzeurs de tous pays enc..ez vous !!!...
    - "C’est le rut final groupons nous et demain l’internationâââle sera le transgenre humain !!!...ta ta tsoin !!!..."


  • Ca me rappelle les rubriques de L’Obs.
    Toutes les semaines je fais la même bêtise au boulot et regarde les infos sur le site de L’Obs.
    J’essaie de passer entre les gouttes que sont les articles sur les travelos, sur les homos et sur le SIDA (aucun lien, hein, j’vous assure hein, faut pas faire le lien hein) ou les articles sur la libération sexuelle, sur l’émancipation sexuelle des femmes et l’éducation sexuelle des gosses.

    Honnêtement, essayez pendant une semaine.
    Encore ce site de santé semble être un site obscure. Mais L’obs à l’origine les gens y vont pour y voir les infos et se retrouve à aduler les gens qui se mutilent les organes génitaux.

    Ca pousse pas à élargir ses sources (sans aucun jeu de mot). Du coup, avec leurs propagandes osées et libidineuses, ils poussent les gens à devenir malsains ou au contraire à se fermer et n’aller que sur des sites de réinfo (qu’ils appellent "fachosphère" parce que ça sonne bien, probablement).


  • Bonjour,

    Etant lié au site du Cap d’Agde qui pour moi a toujours présenté un côté très familial, avec des copains qui y travaillent ou y ont travaillé comme assureurs, pharmaciens, restaurateurs, pécheurs ...

    Je peux vous garantir que dans les clubs échangistes, il y a des profils 60 ans et + et pas forcément des sportifs ni des grands amateurs de la douche quotidienne.

    Après ...

     

  • Si on ne fait rien, bientôt on aura ça en première page de magazine :

    - comment sodomiser tranquillement un enfant cet été ?

     

  • Où attraper une maladie vénérienne cet été ?


  • Cela fait des années que les sitcoms et les comédies americaines pour les jeunes essayent de faire passer les "threesomes" comme la chose la plus satisfaisante et à vivre pour être épanoui.

    Quand on y pense 2 minutes, on voit que l’on a de grands tarés qui s’efforcent de pervertir la société tant qu ils le peuvent...car aucune personne sensée et attachée au bien être de la jeunesse de son pays ne songerait à pousser ce genre de pratiques...Et on retrouve les mêmes dans " santé magasine" désormais. Leur jeu devient transparent. La fin est proche.

     

    • Si l’on regarde mieux (dans le rétro, Satanas), l’on calculera qu’à trois c’est toujours moins que certains harems ou autres communautés (dont toutes celles des gens du Livre), et pipi de chat au regard des orgies romaines, papales ou autre(s) péderastie(s) de temps anciens.
      Ne nous faisons pas plus Pilgrim Fathers que nos bons vieux violeurs de natives, jusqu’à fourrer la dinde...


  • J’en suis venu à penser que l’islamisation de la société , l’application de la Charia , et l’application de la loi par les mutawas armés de gourdins ne peut que représenter un retour aux bonnes moeurs, et un progrès moral .

     

    • Cela pourrait être un progrès moral mais il aurait fallu pour cela qu’il s’agisse d’une religion locale, la propagation de moeurs étrangères n’est jamais une bonne chose et est annonciatrice d’un effondrement futur


    • Un certain temps peut être, mais ça peut pas durer tout le temps.
      Le Monde occidental chrétien n’a pas toujours été comme ça. Un mauvais passage sans doute.

      Mais il y a eu des périodes où en parlait pas et ça se faisait beaucoup.
      Aujourd’hui on en parle beaucoup, mais ce n’est pas dit que se soit l’opulence.

      Les média en parlent, parce qu’il faut qu’ils fassent du chiffre, mais la réalité n’est surement pas la même chose, pour la masse j’entends. La misère doit être grande.


    • Des personnes théorisent cela... en mieux.

      Ce sont des sites anglophones mais si tu parle anglais cherche "white sharia" dans un moteur de recherche, de préférence anonyme (pas google, encore moins quand tu es loggé sur ton gmail/youtube) et, mieux, utilisant TOR (The Onion Router).
      Tu devrai trouver des théories audacieuses sur le sujet.


    • L’Islam est surtout la religion la plus soumise au Capital, d’où sa promotion...


    • @VORONINE,
      Vous rêvez ; dans la plupart des pays musulmans, la pratique de la sodomie est courante chez les jeunes couples afin d’éviter de se faire serrer par les gens du dogme quant à la virginité nécessaire au jour du mariage.
      Même en Afghanistan où la peine de mort est de mise, "Machine" n’hésite pas à aller au charbon à 14 piges, parce que, dit-elle, c’est son chouchou et qu’elle le préfère au vieux trumeau à laquelle elle est promise.
      Soyez plutôt pieu que pieux, sans trop d’excès, à la limite de vos propres fantasmes et tout ira bien dans le meilleur des mondes : car ce n’est pas le "modernisme laïc" qui a inventé la petite vérole...
      D’autant que personne n’a jamais fait de prorata quant au nombre de pédophiles chez les dogmatiques et autres gardiens "de la morale" (sans parler de quelques rituels) et les libertins (amateurs ou confirmés).


  • Les merdias pris, une fois de plus en flagrant délit de perversion de la société, comment inciter les gens à la débauche en normalisant des comportements malsains donc destructeurs.
    Journalopes et putalistes, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.


  • tiens ! j’ai croisé un quintouple aujourd’hui

     

  • Comment voulez vous que la non loi travail ne passe pas,
    comment voulez vous comprendre qu’on ne demande pas un casier judiciaire vierge à un élu,
    comment voulez vous inverser l’ordre financier, sans déconner !
    Ces dépravés hors moral me font marrer lorsqu’ils se mettent à faire de la sélection avec des critères hautement moreaux, trop fort !


  • Qui achète encore de ces magazines de caniveaux ?

     

  • braves gens, si s’emmancher à plusieurs, regarder sa femme, sa fille, une petite fille, son petit garçon, un petit garçon se faire sodomiser, vous paraît normal vous n’aurez pas besoin de faire toutes sortes de cochonneries, pour obtenir vôtre naturalisation sioniste, vous l’êtes déjà et sachez qu’une certaine minorité vous appréciera !


  • "Etes-vous sexuellement bankable ?"
    Vu aujourd’hui en librairie. Tellement choqué et pressé que je n’ai pas retenu le titre du magazine. Après recherche : Technikart numéro 214. Au cas où tu te demandes combien vaut ton corps sur le marché.


  • Et ils ont le culot d’appeler ça " faire l’amour " ...

    Pendant ce temps , il est strictement défendu de marier religieusement plusieurs femmes ( ou maris !!! ) , comme chez les Aryens védiques ... par exemple ...

    Une société démoniaque qui va droit au mur ... des lamentations !!!


  • Je me suis longtemps posé la question concernant ce paradoxe : comment se fait-il que les mêmes qui nous poussent à la débauche sexuelle sont les mêmes qui prétendent le faire au nom de la "santé" sexuelle ? Cet article aussi le dit bien (à la fin) : utilisez un préservatif quand vous sucez des inconnus dans une partouze cet été...

    Je me souviendrai toujours d’un article sur un site "progressiste", où une pouffiasse racontait sa vie en disant qu’elle avait choppé le sida ou le VIH, mais ne savait pas qui le lui avait filé... (précisons que c’était pas une partouzeuse, mais simplement une bobo qui couchait comme ça à gauche à droite). Son article se terminait du style : "vous n’avez pas le droit de me juger, c’est ma liberté, etc". Des individus complètement orgueilleux et décérébrés... Qui ne savent même plus comment ne serait-ce que préserver leur santé (pour ne pas parler de leur honneur ou pudeur...).


  • « Une redéfinition radicale du politique qui tiendrait compte de cette socialisation totalitaire [infantilisation dans la diarrhée législative, extension du domaine de la lutte des classe à tout l’existentiel]
    c’est pour cela que le Corps et la Beauté et la Sexualité s’imposent comme nouveaux universaux sous le signe des Droits de l’Homme nouveau émancipé par l’Abondance et la Révolution Cybernétique [chirurgie esthétique, fesses-boucs].
    La dépossession, la manipulation, le recyclage dirigé des valeurs collectives et subjectives par l’extension illimitée de la valeur d’échange [fin de la religion, nation et au final famille dit Engels]
    et la spéculation illimitée sur les valeurs/signes rendent nécessaire la sacralisation d’une instance glorieuse appelée Corps, qui deviendra pour chaque individu le sanctuaire idéologique, le sanctuaire de sa propre aliénation [le narcissisme].
    Autour de ce Corps tout entier positivé [manipulé] comme capital de droit divin [après l’âme individuelle à sauver, le corps est sa sécularisation droitdelhommiste]
    va se restaurer le Sujet de la Propriété Privé [l’esclave du Capital va bouffer chez MacDo avec son coach sportif pour se croire un cador : c’est le free-branling] »

    ‘Pour une critique de l’économie politique du signe » J. Baudrillard

     

  • - 
    Gogochon


  • échange de bon possédés !

     

  • Où partouzer ? aurait-été plus honnête et plus franc.


  • j’espère que les "assistants sexuel" font bien leur boulot ? l’art de l’émission thérapeutique qui consiste à dénoncer les effets pervers de la société en se forçant à se voiler la face sur les causes profonde de ce malaise par une sorte de "c’est comme ça..." comme s’ils avait besoin de se donner bonne conscience.
    Entendre ce genre d’émission depuis tant d’années ça commence à taper sur les nerfs


  • La majorité des Français n’a rien à voir avec ça, qu’on n’a même pas envie de visionner. Les filles apprennent vers l’âge de 26 ans que tout cela les dessert, si elles ne sont pas déjà tombées malades physiquement ou mentalement, et cherchent à se marier avec quelqu’un de fiable, gentil, bosseur, décent.
    Les hommes de leur côté ne cherchent pas trop à se marier par nature, mais s’ils sont seuls depuis un certain temps, aux alentours de la trentaine, ils se persuadent de vivre à deux ou à trois (le troisième étant l’enfant des deux autres), ce qui est le meilleur rempart contre la déshumanisation et la déculturation en marche.
    Dans les deux cas, l’expérience des rencontres via iphone et facebook les a suffisamment renseignés sur la vacuité de ces packs-instant-sex.

     

    • Moi je pense plutôt l’inverse. Les français ont de plus en plus horreur de ce qu’ils qualifient "la routine". Pour avoir croisé des couples et des couples, j’en ai entendu des vertes et des pas mûres, entre tromperie du conjoint, expériences sexuels de toute sorte... sincèrement, les couples "normaux" (càd ne s’adonnant pas à des pratiques en dehors du couple lui-même) sont ringardisés au possible, traité de faible psychologiquement pour les 2 individus. C’est sûr, quand le ou la collègue ou ami sort des histoires abracadabrantesques (vraies ou pas) sur le cul, celui qui se tait parce qu’il n’a rien à dire dessus passe soit pour un marginal coincé psychologiquement, soit pour un moralisateur. Sincèrement, je n’y crois plus non pas à un retour en arrière, car n’idéalisons pas exagérément le passé, les coucheries et tromperies diverses ont toujours existé, mais à une volonté de préservation d’une morale idéale, parce que c’est ringard, passéiste et pas assez "bien-pensant d’aujourd’hui" pour les gens d’aujourd’hui. Demandez à tous ceux qui ont été trompé et qui ont toujours idéalisé la relation amoureuse, tous vous le diront, l’amour est une illusion à laquelle ils ne croient plus, quand bien ils se mettront en couple à nouveau, mais ça ne sera que par pur intérêt... et d’expériences sexuels en dehors du couple.


    • @Mich

      Je pense surtout que le problème provient de ton entourage... Personnellement je n’entend jamais ce genre de choses.


    • @lettre à France

      La luxure, le meurtre et le vol sont proscris en religion non pas par souci moral ou pour notre bien, mais uniquement pour que l’élite qui nous l’impose en garde le monopole.

      Le peuple, les pauvres vont en prison et paient cher, pas les princes et les évêques.


    • @ Ed

      Encore heureux !...que le "meurtre" soit réservé aux élites, en gestion de la violence et rapports de force inhérents à l’être humain, ce n’est pas un privilège de "haine" ou pour soumettre de façon aveugle..il ne s’agit alors plus de "meurtre" et c gens de l’élite sont tout aussi soumis...

      C’est TRES Français que de généraliser votre expérience de la religion partout et de tout temps...et avec une ingratitude de pure orgueil


    • @lettre à France

      Alors...

      - 1 je ne suis pas français et je suis ataviquement immunisé contre l’endoctrinement politique et le fanatisme religieux.

      - 2 prouve-moi que l’expansionnisme, l’esclavage, les guerres industrielles, les pollutions, la destruction des écosystèmes, les prisons, les banques, le transhumanisme etc ne sont pas des spécificités de l’Empire Chrétien qui l’a imposé au monde par la barbarie.

      - 3 Tes élites nous inventent des mythes pour jouir de leur prérogative à tuer, voler, détruire et vivre dans la luxure.


    • @ Ed

      TRES facile !...."empire Chrétien" sont des termes antinomiques, ce qui est explique, en soi seul, l’insuffisance et l’inconséquence de votre démonstration.
      Ce n’est pas l’endroit pour un développement plus avancé mais disons que "l’empire Chrétien" n’à jamais été aussi puissant (ce qui a constitué aussi un héritage si inestimable qu’on ne peut encore le mesurer jusqu’à aujourd’hui) que quand il s’est conformer, plus ou moins aux autres grandes religions, soit quand il a appliqué, dans le temporel, des principes de réalité, qui pourtant ne faisait pas partie de ces dogmes, c’est à partir de cette faille et son dévoiement que s’explique TOUTES vos indignations, ca reste une ingratitude..et à votre propre détriment, ce dont vous ne vous rendez pas compte


    • @lettre à France

      C’est facile à démontrer parce que c’est la seule réalité factuelle.

      Et oui, c’est peut-être antinomique, mais c’est la Grande Histoire Européenne schizophrène, et un peu amnésique quand ça l’arrange.

      Jésus était de Nazareth, pas de la guinguette, et sans l’Empire Romain/Chrétiens (Vatican), ses moyens, son intérêt, son prosélytisme violant, ses guerres et son expansion, tu n’en aurais jamais entendu parler, pas plus que les africains ou les américains de souche.

      Parce que l’universalisme, le catholicisme, et donc le mondialisme, sont une seule et même chose, .. et je pourrais encore ajouter un tas d’ -ismes, genre sionisme (Royaume Chrétiens de Jérusalem) ou transhumanisme (Universités Catholiques)


    • @Ed

      Tout ce que je dis c’est qu’il y’à un discernement salutaire à faire (celui là même établi par le coran) entre Jésus lui même, son message et la religion qui s’en est inspiré. L’universalisme à l’œuvre dont tu parles à juste titre comme destructeur, n’à, comme son nom l’indique, rien de transcendant. La personnalisation du Christ et encore pire, son absurde "racialité", devenue tout artificiellement occidental est extrêmement dommageable dans l’utilisation qui est est faites certes, mais le message reste de première importance et une réalité salutaire, qui correspond dans d’autres formes et endroits a des gages spirituels surs..
      Si tu as mieux, au delà de tes dénonciations, si justifiées qu’elles soient....ben on t’écoute..


    • ...car si tu considères le sionisme comme judaïque, le terrorisme comme islamique et les invasions démocratiques comme Chrétien, tu es juste le jeu des manipulations, de l’obscurcissement généralisé et participe d’une perdition tout aussi généralisée !!


    • @lettre à France

      Contrairement à ce que les Maîtres ont écrit, et nous incitent à croire, je ne pense pas que l’Homme soit "mauvais", pas plus qu’il n’est "bon", il est comme le reste du Vivant, il est.

      Et ce n’est pas parce qu’on pense qu’on est ce qu’on est qu’on l’est, même si on le grave.

      Il n’y a donc pas de "mieux", mais il y a moins fasciste, concentrationnaire, inégalitaire etc

      Je ne l’invente pas, d’autres peuples l’ont compris depuis des millénaires, et ça marche très bien, c’est simplement l’oralité. laquelle n’a jamais poussé les hommes, où qu’ils soient, au despotisme, au suprématisme ou à la destruction systématique.,

      Le sionisme, le terrorisme et le démocratisme (qui n’est pas ce qu’on croit) sont des produits de l’Europe, ni plus, ni moins.


    • Ed
      l’homme a un but ici bas, la religion en est le moyen...la paix est un attribut intérieur qui ne concerne QUE l’homme..d’où les religions ! que tu le veuilles ou pas, il n’existe PAS de salut mondain !

      Bien à toi


    • @lettre à France

      Surtout aujourd’hui où tout le monde crève seul.

      Bien à toi


  • Dans liberté sexuelle il y a ’’liberté’’ et il convient avant de se scandaliser dans ce domaine comme dans les autres de savoir si on est obligé, si on est concerné. Ainsi :
    1/ Personne n’est obligé de partouzer
    2/ Personne n’est obligé aux relations homosexuelles
    3/ Personne n’est obligé de s’endetter
    4/ Personne n’est obligé de consommer tout ce qui se produit
    5/ Personne n’est obligé de regarder la télé
    6/ Personne n’est obligé d’acheter
    7/ Personne n’est obligé de changer de sexe
    8/ Personne n’est obligé d’avorter
    9/ Personne n’est obligé de lire des périodiques
    Ect...ect...ect...toutes ces choses et un nombre infini d’autres qui relèvent du choix individuel selon ce qu’on est ; ce qu’on a ; ce qu’on veut ou ne veut pas. Le vrai problème c’est la pérénité d’existences de possibilités maintenues artificiellement par la subvention prise sur la ponction fiscale, émanant de pouvoirs tendancieux qui servent des intérêts particuliers et pas l’intérêt général.

     

    • Ce ne sont pas que des intérêts particuliers, c’est avant tout l’intérêt du système de transformer la société pour mieux la contrôler... et en l’occurrence, il ne s’agit pas uniquement de la société française de "pure souche catholique" , mais de la population mondiale.

      Demandez donc aux femmes avortées et stérilisées de force et en masse dans les dispensaires (catho) des pays en voie de développement.

      Demandez donc aux enfants qui veulent changer de sexe s’ils ont le libre-arbitre.

      Demandez donc aux dizaines de millions de touristes sexuels s’ils sont chrétiens.

      Demandez donc aux centaines de millions de travailleurs pourquoi ils achètent des voitures, de l’essence et des assurances. et pourquoi les indépendants s’endettent

      Demandez donc pourquoi on taxe des produits et des services dont tout le monde aimerait pouvoir se passer.

      Demandez-vous donc etc etc etc...


    • Cette "libéralisation", qu’elle soit individuelle ou collective a tjrs été interdite collectivement par toutes les traditions, sans aucunes exceptions et pour cause, en dehors de la connaissance, tout se trouve inversé et ce que vous dénommez "liberté" en est juste l’inverse, le sex est addictif, il désocialise, isole, atrophie et la logique de l’esprit qui y est engagée est tyrannique pour ne pas dire destructrice...........les religions n’ont pas interdits cela parce que ça les choque ou pour une pureté corporelle complétement artificielle, c’est par connaissance et surtout bienveillance.

      Dans certaines societés on fait penser aux petites filles que plus elles seront sexy et plus elles seront respectées et aimées, dans d’autres c le voile... tout cela est pernicieux et ne correspond pas du tout ni aux valeurs, ni aux activités épanouissantes pour l’être humain, bien au contraire


    • @Anonyme

      J’ajouterais : personne n’est obligé d’aller à la Fac.

      Quand on voit le niveau des étudiants...


  • Perso, en couple j’ai, à chaque fois, vécu l’enfer.. alors à la perspective du trouple ou du sextouple, je préfère me la couper et lire du Péguy.
    Et les jours de fête, un peu de Leçons de Ténèbre de Couperin.

     

    • Merci Mojo,

      Je vous devrai d’avoir découvert "Les leçons de ténèbres" de Couperin. Quel superbe cadeau !

      Pour les jours de semaine, je ne peux que vous conseiller (si vous ne les connaissez déjà) ainsi qu’aux lecteurs d’ER d’écouter sur Youtube les livres de Clavecin de Couperin interprétés par le pianiste russe Grigory Sokolov.

      ER est vraiment un site magique. En lisant des infos plus ou moins crades sur le monde réel, on découvre en même temps des trésors pour survivre. Je voudrais remercier ici le rédacteur d’ER concernant l’info sur les filles de stars qui se font photographier plus ou moins déshabillées et qui avait terminé son article par une phrase du poète et "écouteur" (de radios étrangères la nuit) Armand Robin.
      Depuis je lis et relis les poèmes de "Ma vie sans moi" (collection poche poésie/Gallimard).


  • Prions pour que la situation de ces jeunes Dominicaines ne soit jamais celle des jeunes Françaises.
    C’est arrivé au vingtième siècle et jusqu’à maintenant aux jeunes femmes ukrainiennes, russes, roumaines, albanaises, polonaises, est-allemandes, bulgares... réduites à une pauvreté collante.
    Une interview d’une prostituée repentie révélait que ces jeunes femmes détestent et méprisent leurs clients. "Ils croient qu’on les aime vraiment, disait en substance cette femme, juste parce qu’on fait semblant. Mais comment peut-on être aussi naïf ! Ils nous achètent et nous le savons, et tout notre être profond se révolte contre cela. Jamais nous ne les aimons, bien au contraire."


  • Le libertinage ne date pas d’hier et ne prend certainement pas sa source dans le système marchand. Art de vivre ( en français dans le texte ) autrefois réservé à l’aristocratie, il se répand et se démocratise suivant l’adage social célèbre : " La culture de la classe dominante devient la culture dominante "
    Comme le tennis ou les sports d’hiver en d’autres temps.

    Dénoncer une dérive marchande, oui.
    Mais si c’est pour tomber dans la pudibonderie bourgeoise anglo-saxonne, l’esprit français en prend un coup.

    Les expériences de ce type ne durent qu’un temps, et permettent justement d’apprendre la valeur du véritable attachement et de la fidélité bien comprise, c’est à dire sans frustration.

     

    • Les pratiques élitaires ne se « démocratisent » pas, elles se massifient.

      Au cours de ce processus elles se dégradent. La « démocratisation » est un mot souvent mercantile destiné à vendre, par exemple, des croisières au cours desquelles on parque un troupeau dans des cagibis en lui faisant croire qu’il vit une expérience équivalente à celle d’une croisière des années 30.

      De même le libertinage sexuel du XVIIIᵉ siècle constitue un avachissement du libertinage intellectuel du XVIIᵉ siècle. Les aristocrates jouisseurs n’invitaient pas des philosophes à leur table. Il recevaient des journalistes, amusants causeurs, prétendant être des lumières. Cela flattait l’ego du maître de maison.


    • "Le libertinage ne date pas d’hier et ne prend certainement pas sa source dans le système marchand"

      En effet, ce n’est certainement pas le Plan Marshall, ni même la franc-maçonnerie qui a inventé le concept d’orgie.

      En revanche, la prostitution, l’esclavage, les orgies ou le libertinage sont indubitablement inhérents au système marchand et à la culture française, et chrétienne en particulier (Rome), c’est une évidence.


  • Au prochain numero
    Le Paris Zoophile
    Toutes les bonnes adresses de la jet set.
    Mon berger Allemand est aux ordres
    Top model et chiwawa le couple parfait...Interview exclusive
    Un ane a la maison.

     

    • S’il vous plaît, je déteste qu’on fasse du mal aux bêtes.. .Quant au reste, toutes ces pratiques fort à la mode et fort déprimantes , au pire sont traumatisantes et brisent les couples, au mieux sont dégradantes pour soi même, quant aux références historiques, il faut arrêter de voir les choses avec notre regard actuel, enfin, nous vivons dans une société où toutes les valeurs sont inversées, et des qu’on le souligne on se fait traiter de puritain, en fait, c’est juste que toute la place et la publicité sont réservées aux pervers de toutes sorte, et que les gens "simples et normaux" ,soit heteros, fideles, respectueux de leur corps et de celui des autres,qui pensent qu’on a pas besoin de tout ça pour être heureux et qui ont besoin de vraies valeurs pour affronter la vie et s’épanouir sont considérés comme les anormaux, or, trop de sexe tue le sexe, moi je pense qu’il y a du mal parfois à se faire du bien, le comble de la subversion aujourd’hui ? Le plaisir n’est pas le bonheur, le rapport sexuel n’est pas l’amour, surtout quand il est artificiel largement suscité par une propagande malsaine, cause d’une grande déprime surtout chez les jeunes, elevez vous chers humains, au moins au dessus des animaux chez qui le viol, la pédophilie, et la partouze n’existent pas


  • Le commentaire d’ ER résume tout .


  • Rétif De La Bretonne, Casanova, Crébillon, Diderot, Sade, Nerciat, Voisenon, Laclos etc. Et dire que c’est en français, au XVIIIe siècle, que se sont écrites les plus grandes pages de la littérature libertine. Et je passe les peintres (Fragonard, Boucher...) Là aussi, le niveau a baissé. Vous imaginez Sollers dans une boîte à partouze contemporaine, sérieux ? Il n’est que d’écouter ces nouveaux partouzeurs modernes jusqu’au bout de l’urètre et connectés par l’anus pour s’en aviser.
    Ecouté sur France Culture documentaire Les nouvelles infidélités - car comme pour tout le reste : l’infidélité est devenue transparente - : c’est affligeant. Donc l’horreur du sexe en tas au cap d’Agde versus les liturgies lucifériennes genre Eyes Wide Shut pour les pseudo-élitocrates ?

     

  • Bof, le libertinage et la polygamie ne sont pas disponibles pour tout le monde. Vous n’y avez pas droit si vous êtes moche, con ou pauvre. Bref si vous êtes un Français moyen.


  • Il ne s’agit en aucun cas d’amour mais de fornication ou de pulsions génitales non instruites qui mènent notre civilisation dans le caniveau. Cui bono ?


  • Les gens qui propagent toute cette saloperie sont des merdes intégrales.


  • Deux, c’est déjà plusieurs... non ?

    (C’est mon côté ’Get Off Of My Cloud’ des Stones qui s’exprime. ’Don’t hang around cause two is a crowd on my cloud babe’...).


  • La chienlit spontanée ne dure souvent pas longtemps .
    La chienlit programmée ( dixit ER ) est faite au contraire pour s’installer progressivement dans les mentalités et les changer .
    Dans ce cas présent , elle est inclue dans un vaste programme du système , qui va rejoindre l’intégration des migrants au peuple souchien . Plus aucun tabou , l’assouvissement de nombreuses envies , un individualisme exascerbé , pour mieux contrôler les " robots " humanoïdes , prêts à tout pour concrétiser leurs ( petits ) désirs ! ..." des chiens tenus en laisse par un système inique " !


  • J’espère que je serai là le jour du grand ménage.


  • Le cul fait vendre. Le cul génère du clic.

    Et la surexposition médiatique de la sexualité génère de la frustration, de la névrose et du ressentiment. Car le quotidien des 3/4 des gens, c’est célibat, relations "amoureuses" par défaut (ou par dépit), divorce, garde alternée des enfants, plans culs déprimants sur Tinder ou Adopteunmec.

    Il n’y a jamais eu autant de méfiance, de rancoeur, de tristesse, voire de haine, entre femmes et hommes, que depuis qu’ils sont "libérés sexuellement".


  • Je ne connaissais pas l’existence de ces "digues dentaires". On en apprend tous les jours...merci Santé Magazine (de nous montrer à quel point la société est pervertie...) ! :-)


  • Santé Magazine le journal du manque de santé mentale !!!....propose partouzes en tous genres pour queutards obsédés et baiseuses nymphomanes !!!


  • C’est pour quand l’appli "top 50 de la baise" pour trouver nos meilleurs baiseurs et baiseuses de nos villes respectives ?
    Merde quand même !


  • excellent plus haut la référence aux stones.
    OUI cela pue, c’est la décadence complete, tout droit dans le caniveau de l’humanité pour ceux et celles qui aspire, qui aiment aimer, faire l’amour, construire une famille.
    OUI toute cette presse et ces gens mal baisé : car ces gens sont des batards du cerveaux.
    un homme ou une femme équilibré n’aura pas besoin de se faire mettre par un ane ou deux autres connards humain.


Commentaires suivants