Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les États-Unis, la France et le Royaume-Uni frappent la Syrie

Washington, Paris et Londres ont mené ce 14 avril des frappes ciblées contre le gouvernement syrien, accusé par Donald Trump d’avoir mené des attaques chimiques « monstrueuses ».

 

Dans la nuit du 13 au 14 avril, Washington, Paris et Londres ont mis leurs menaces à exécution et ont mené des frappes contre les autorités syriennes, en réaction à l’attaque chimique présumée dans la Ghouta, que ces pays attribuent à Damas.

« J’ai ordonné aux forces armées des États-Unis de lancer des frappes de précision sur des cibles associées aux capacités du dictateur syrien Bachar el-Assad en matière d’armes chimiques », a déclaré le président américain Donald Trump. « Une opération combinée est désormais en cours avec la France et le Royaume-Uni, nous les remercions tous les deux », a-t-il ajouté. L’état-major français a confié la mission de bombardement à plusieurs chasseurs Rafale, selon une vidéo diffusée par l’Élysée et le ministre des Armées Florence Parly.

Le président français Emmanuel Macron a souligné que les frappes françaises étaient « circonscrites aux capacités du régime syrien permettant la production et l’emploi d’armes chimiques ».

 

L’OTAN a déclaré « soutenir » ces frappes

Les dirigeants de ces trois pays occidentaux justifient leurs frappes par des allégations d’usage d’armes chimiques visant Damas. Ils s’appuient, pour accuser les autorités syriennes, sur l’organisation controversée des Casques blancs, qui avait dénoncé un recours au chlore, ce qui a été immédiatement démenti par les médias publics syriens. Le tout aussi controversé Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) avait pour sa part fait état de dizaines de cas de suffocation, dont certains mortels, sans toutefois se prononcer sur l’emploi ou non d’armes chimiques. Moscou, néanmoins, affirme détenir les « preuves irréfutables » de la mise en scène de cette supposée attaque chimique dans la Ghouta.

Il y a un an, le président américain avait, déjà, fait bombarder en avril 2017 une base de l’armée syrienne en représailles à un incident chimique attribué par les Occidentaux à Damas, à Khan Cheikhoun, dans le nord-ouest de la Syrie.

 

Trois cibles visées

De fortes explosions ont été entendues avant l’aube à Damas ce 14 avril, centre du pouvoir du président syrien Bachar el-Assad, survolée par des avions, a constaté une correspondante de l’AFP. Selon le général Joe Dunford, chef d’état-major américain, les forces occidentales ont visé trois cibles liées au supposé programme d’armement chimique syrien, l’une près de Damas et les deux autres dans la région de Homs, dans le centre de la Syrie. La télévision publique syrienne a de son côté rapporté des informations selon lesquelles un centre de recherches dans le quartier de Barzé, dans le nord-est de Damas, avait été visé.

La télévision publique rapporte en outre que la défense anti-aérienne syrienne est entrée en action contre « l’agression américaine, britannique et française ».

 

Damas dénonce une « violation flagrante » du droit international

Le gouvernement syrien a dénoncé une « violation flagrante » du droit international : « L’agression tripartite contre la Syrie est une violation flagrante du droit international [...] et elle sera vouée à l’échec », a rapporté l’agence officielle Sana.

Ces frappes occidentales contre la Syrie interviennent « au moment où elle avait une chance d’avoir un avenir pacifique », a de son côté déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova. « Un coup a été porté contre la capitale d’un État souverain qui a tenté pendant de nombreuses années de survivre au milieu d’une agression terroriste », a-t-elle écrit sur Facebook.

Moscou a en outre fait savoir qu’aucune des frappes n’avait eu lieu près des bases russes en Syrie.

Voir aussi, sur E&R :

La vérité sur la Syrie, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

129 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1943503

    Moi aussi j’ai profondément honte d’être français.

     

    Répondre à ce message

    • #1943928
      Le 15 avril à 10:38 par coyoterevolte
      Les États-Unis, la France et le Royaume-Uni frappent la Syrie

      L’auto-flagellation pour des fautes commises par d’autres, c’est l’inverse du bon sens et contre productif. Si tu tiens vraiment à t’automutiler, fais le au nom des rotschilds, franc maçons et israheil. Là ça pourra saper le moral des forces du mal. Tu pourrais dire : "j’aime beaucoup les rothschilds, je suis franc maçon depuis toujours j’ai voué ma vie à israheil, je n’ai jamais répugné à faire le mal mais là, ça va trop loin, c’est trop abject, j’ai honte de mes maitres et de ce qu’ils font. En signe de repentance, je me flagelle".
      La démoralisation est une technique de guerre. A défaut de combattre, merci de ne pas servir les ennemis de la vraie France. Les rotschilds, micron, les sionistes et les franc maçons ne sont pas la France : capiche.

       
  • #1943512

    selon le ministere de la defence russe "La participation annoncée de l’aviation française n’a pas été fixée"

    source http://fr.mil.ru/fr/news_page/count...

     

    Répondre à ce message

  • #1943514

    Bien que tout ceci soit peut-être une mise en scène concertée pour donner des gages aux néocons sabs leur donner satisfaction, la France aurait pu s’abstenir.
    Du moins si son président n’avait pas dû son élection à un certain lobby, lequel est justement l’instigateur, par proxy, de toutes les dernières guerres au Moyen Orient.
    Cet homme, de même que Le Drian, est indigne du poste qu’il occupe.
    Mais les néocons ont déjà perdu : trop de gens connaissent la vérité.

     

    Répondre à ce message

    • #1943692

      Vous prenez les néo-cons pour des idiots ?

      Tout E&R rigole de la bonne farce qu’aurait fait Trump aux néo-con et eux ne se douteraient de rien ? C’est vrai, ces nécons sont des benêts ! Ils nous niquent tous les jours mais c’est sans doute de la chance.

      Je ne sais pas ce qui se passe exactement, mais je suis sûr que toutes les analyses faites par les pseudo géopoliticiens d’internet sont fausses parce qu’ils n’ont AUCUNE vraie information.

      D’où viennent vos informations ? Des medias du système et d’Internet.

      L’information sur internet est contrôlée. Par exemple le site de réseau Voltaire peut très bien être dupliqué et remplacé par un site sous contrôle : vous ne verrez strictement rien. Tous les annuaires d’internet sont contrôlés par le système.
      (L’annuaire est le service qui indique ou votre requête doit allez sur le réseau.) Vous pourriez taper www.voltairenet.org et vous arriveriez sur une copie du site tenue par la CIA. Le américains pourraient avoir oblitéré Damas que vous ne le sauriez pas ! Et vous auriez un joli commentaire de Thierry Messian expliquant que tout va bien et que rien ne s’est passé.

      Le seul moyen d’avoir de l’information fiable c’est de téléphoner à des amis ou à de la famille.

      Et jetez votre télévision.

       
    • #1943725

      @michel amm



      Tout E&R rigole de la bonne farce qu’aurait fait Trump aux néo-con et eux ne se douteraient de rien ?




      Il ne faut pas confondre ER avec les commentateurs du site d’ER, qui viennent de tous les horizons (comme toi), n’en sont pas membres et dont l’opinion n’engage, comme la tienne, qu’eux-mêmes, et certainement pas la rédaction en chef d’ER !

       
    • #1944004

      @Michel Amm "Le seul moyen d’avoir de l’information fiable c’est de téléphoner à des amis ou à de la famille"
      Et jetez votre télévision." Et si ils en savent pas plus on fait comment ? qu’est-ce que vousmai croyez ? qu’on travaille tous gracieusement pour le FSB ou quoi ? ah mais c’est vrai que Poutin a un compte Twitter, il suffira de lui poser la question, je suis sur qu’il vachement que ça à foutre. Y en a qui on besoin d’un reality check ici.

       
  • #1943523
    Le 14 avril à 15:38 par Marmiedoise
    Les États-Unis, la France et le Royaume-Uni frappent la Syrie

    Comme pour l affaire Skripal il n y a que du flan dans ce dossier !! La vermine occidentale mettra en œuvre tous les mensonges et les manipulations pour parvenir à ses fins et elle peut compter sur le larbinat et au moins la docilité de la quasi intégralité des mérdias !
    L atlantisme pue le souffre et nous mène chaque jour un peu plus au bord du désastre tout cela avec la complicité et la lâcheté de peuples occidentaux qui malgré toutes les démonstrations de duplicité, de cynisme et j en passe de la part de leurs dirigeants continuent à courber l échine voir à désigner la Russie comme responsable.... Lâche et sournoise voilà ce qu est aujourd’hui huile l ordure occidentale moyenne bien représentée finalement par l élite qui nous gouvernent !

     

    Répondre à ce message

  • #1943574
    Le 14 avril à 17:02 par sylvie une française
    Les États-Unis, la France et le Royaume-Uni frappent la Syrie

    Nous ne savons pas ce qui s’est précisément passé.
    Macron pense qu’il va prendre du galon en agissant ainsi ?
    Le peuple français est totalement délaissé, nous ne savons même ce qu’a décidé Macron.
    Qu’il arrête ses déplacements dans les écoles, les hôpitaux, les zoos... Ras-Le-bol de ce tyran.

     

    Répondre à ce message

  • #1943578

    Trump demeure une énigme... Ces frappes "du bout des lèvres" peuvent n’être qu’un leurre, à l’adresse du lobby de l’armement, une prime calmante qui va sucrer ce lobby de quelques millions de dollars (chaque missile tomahawk vaut de 1/2 à 1 million de dollars)... J’ai envie de continuer à penser que le vrai Trump est celui qui disait, en campagne électorale, qu’il ne voulait plus que les USA soient le gendarme du monde, etc. Ouais... j’ai envie mais quand même, je suis pas complètement convaincu...
    Quant à Macron, il reprend le rôle du caniche des Américains et Anglais, caniche bien dressé, bien toiletté, bien ridicule...
    J’espère que, vite, les preuves russes de la mise en scène britannique font faire péter la vérité au grand jour...

     

    Répondre à ce message

  • #1943684
    Le 14 avril à 20:19 par san3tiago@protonmail.com
    Les États-Unis, la France et le Royaume-Uni frappent la Syrie

    Il faut vraiment se débarrasser de ce fou de Macron, et sortir de nouveau de l’OTAN. On n’est pas le balai des intérêts des colons en Palestine. Ca suffit !

     

    Répondre à ce message

  • #1943789

    Les pro Trump c’est quoi vos arguments cette fois-ci ? Qu’il est TROP intelligent et est un grand stratège ? Que le pauvre c’est pas de sa faute mais de ceux qui l’entourent ?

    Trump est en grand VOYOU et il vient de prouver à nouveau qu’il n’est pas, et n’a jamais été un opposant et un résistant au régime. Il fait partie intégrante du nouvel ordre mondial.

     

    Répondre à ce message

    • #1944727

      Franchement je ne suis pas sûr.
      Ca reste un américain bourrin, perso je ne suis pas pro Trump.
      Mais au final ils ont bombardé 3 bâtiments après avoir prévenu les russes. On ne sait pas ce qu’il se passe là bas, et quelle est sa marge de manoeuvre.
      La seule chose qui est sûre c’est que si c’était clinton au pouvoir, on serait vraiment beaucoup plus dans la merde.
      Probablement que la 3ème guerre mondiale serait déjà finie, et on serait dans l’après...

       
  • #1943812

    A celui qui me demandait sous un autre article si Asselineau avait des couilles, et bien oui cher ami, il semble qu’elle poussent un petit peu plus chaque jour.

    https://youtu.be/Ya-1gL789FQ

     

    Répondre à ce message

  • #1943844

    Il y a un truc que j’ai pu constater l’année dernière sur Trump, il cède trop facilement au chantage, il suffit que le congrès lève le pied et il s’exécute. Cela c’est vérifié quand il a virer Michael Flynn, Steve Bannon et Rex Tillerson, pourtant rien ne l’obligeait à se séparer d’eux, surtout de Bannon qui a été le père de sa campagne et qui l’a aidé à cueillir un électorat d’exception. Il est près à tout pour gagner les mid-terms, seulement formenter une guerre pour les beaux d’Israël ne ferait que desservir son électorat, il ne faut jamais oublier qu’une grande partie de sa base à savoir "l’alt-right" est composée d’ex démocrates et de déçus de Bernie Sanders, et ses électeurs étaient farouchements opposés à l’invasion de l’Irak sans compter qu’ils sont extrêmement
    russophile. Ils sont loin de vouloir retomber dans les bras d’un nouvel Obama, mais si Trump continue sur cette pente il risque de perdre sa seule chance de se maintenir au pouvoir pour tenter de faire bouger les choses et dans sa situation il ne peut se permettre de se mettre à dos des activistes qui contribuent à mettre en lumière les mensonges d’une presse qui lui est défavorable.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents