Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les États-Unis quittent le Conseil des droits de l’homme de l’ONU

La représentante américaine auprès des Nations unies a formalisé la décision de la Maison-Blanche, qui juge l’instance partiale envers Israël.

 

Longtemps brandi comme menace, le retrait des États-Unis du Conseil des droits de l’Homme (CDH) de l’ONU basé à Genève a été finalement annoncé par le secrétaire d’État Mike Pompeo et l’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley, mardi 19 juin.

Interrogé avant la décision formelle, le porte-parole des Nations unies, Stéphane Dujarric, avait simplement déclaré : « Le secrétaire général [Antonio Guterres] est un fervent croyant dans l’architecture des droits de l’Homme à l’ONU et dans la participation active de tous les États membres dans cette architecture. »

L’organisation de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch a critiqué la décision américaine, jugeant dans un communiqué que le CDH avait « joué un rôle important dans des pays comme la Corée du Nord, la Syrie, la Birmanie et le Soudan du Sud ». « Mais Donald Trump n’est intéressé que par la défense d’Israël », a déploré l’ONG.

[...]

Depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche début 2017, les États-Unis se sont retirés de l’UNESCO, ont coupé plusieurs financements à des organes de l’ONU et annoncé notamment leur retrait de l’Accord de Paris sur le climat et de l’accord nucléaire avec l’Iran endossé par les Nations unies.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

À lire, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’aime beacoup Trump. Un véritable générateur de bruit amplifié par sa fonction de président des états-unis. Bravo l’artiste. J’espère qu’il finira son mandat.

     

  • Au moins c’est assez cohérent avec leur politique. Ils en ont jamais rien eu a carrer des droits de l’homme.

    "America first" il a dit !

     

  • Prochaine décision courageuse de Trump, du moins je l’espère, serait de demander à l’ONU de se délocaliser de NY et donc des USA.

     

  • Trump aurait été parfait comme président si on omet la question palestinienne, toutes ses décisions sont pragmatiques et favorables aux etats-unis, malheureusement Israël conduit le monde tout droit vers une guerre totale de par sa politique messianique et belliqueuse et Trump sera aux yeux de l’histoire l’un des principaux rouage du cataclysme qui se prépare.

     

    • C’est une erreur assez répandue de croire que,nous, français ou même européens, on peut comprendre les Etats-Unis. C’est un pays qui ne se comprend même pas lui-même. Alors .. Il est plus facile de comprendre comment fonctionnaient les tribus indiennes.


    • Exact. Non mais on a bien lu : "La représentante américaine auprès des Nations unies a formalisé la décision de la Maison-Blanche, qui juge l’instance partiale envers Israël." "PARTIALE" qu’ils disent, cette fois c’est clair, y a pas plus sioniste que les US, ils ont pris pour leur compte l’inversion accusatoire.


  • #1988819

    Cesser de participer à l’ONU, à l’UNESCO, aux droits de l’homme...
    Qu’attendons-nous, nous Français, pour en faire autant ?
    L’ONU a décidé d’envahir de passeurs et dits "migrants" notre belle et vitale Europe déjà très densifiée.
    L’ONU a décidé qu’un Européen ou un Africain sur le territoire européen, c’est kif-kif bourricot, même valeur marchande. En outre, par une promotion criminelle du métissage en Europe (pas ailleurs) l’ONU a décrété que les gènes européens raréfiés ne valaient rien et pouvaient disparaître dans une soupe obscure !
    L’ONU a décidé que les nationaux de tout pays sont des pions interchangeables.
    L’ONU nous manque de respect !
    L’ONU veut notre disparition !


  • #1988820

    suite :
    L’UNESCO défend le patrimoine mondial. Défendons notre patrimoine français, il tombe en ruines souvent, avec nos sous, avec nos mains et notre technologie. Et encourageons les fondations privées, donc à financement de membres volontaires, à prendre soin du patrimoine mondial.
    Et alors, plus besoin de l’UNESCO pour la France, ni de ses ponctions en faveur de tel ou tel programme. L’UNESCO a-t-elle défendu le patrimoine médiéval, bucolique et religieux au Kosovo ? NON ! L’UNESCO a tout laissé brûler sans piper ! Et en Syrie ? L’UNESCO a-t-elle interdit la démolition de plusieurs églises et châteaux en France ? NON ! L’UNESCO préfère les huttes et le béton d’autres continents !
    Nous n’avons pas besoin de l’UNESCO, tout en soutenant en privé le patrimoine des huttes et vieilles pierres d’ailleurs, si nous les aimons, si NOUS LE VOULONS.
    En général, les nations soignent leur propre patrimoine, d’elles-mêmes.
    Quant aux droits de l’homme, nous avons nos lois françaises qui s’en sont occupés depuis le haut Moyen-Âge, lois à actualiser dans un sens "égoïste" ou responsable pour notre descendance, et surtout si nous voulons survivre. Et nous avons l’esprit du christianisme qui aime son prochain, pas forcément son lointain, et qui DONNE volontairement, sans qu’aucune extorsion malhonnête à la sauce pseudo-humanitaire ne vienne vider les têtes, les énergies et les goussets des autochtones !
    L’ONU, l’UNESCO, les Droits de l’Homme sont manipulés et dirigés par des malhonnêtes ! Les bonnes intentions sont dévoyées en malédictions et en sortilèges.

     

    • N’hésitez pas à désigner les malhonnêtes par "anglosionistes" ! Et ce n’est pas la "remarquable’
      Audrey Azoulay qui me démentira...D’ailleurs son boulot consiste à mener point pour point la doctrine sioniste qui est la destruction des racines historiques. L’ONU est non seulement partiale et ne sert à rien (sauf aux anglosionistes), au surplus elle est obsolète et devrait être remplacée logiquement par une initiative de l’OCS (Coopération de Shangaï). L’Empire Occidental est en inéluctable chute... il s’accroche à toutes les branches... en vain !


  • Ils ont raison, en quoi çà concerne les USA, les droits de l’homme ? un pays en guerre depuis sa création en 1776 occupé à trucider les autres peuples.

    go home USA !

     

  • Un pays de cowboy n’est jamais un pays des droits de l’homme, normal !

     

    • Vous estimez que les droits de l’homme sont quelque chose de bien, sachez monsieur que ce n’est rien d’autre que la religion du nouvel ordre mondial, que la City est son pouvoir financier et l’ONU son bras armé et nous la merdas a exterminer ! Le christianisme ou l’islam définissent parfaitement les droits de chaque être humain. Cette nouvelle religion qui ne dit pas son nom n’est rien d’autre qu’une tentative pour rendre l’homme dieu de lui même, ceci ressemble plus à l’oeuvre de Satan !


  • Ils n’ont de toute façon pas reconnu l’hypocrite Déclaration des Droits de l’Homme (qui est une vaste blague que personne ne respecte sauf quand ça les arrange). Donc c’est cohérent !


  • Une oligarchie mondialisée s’est coalisée autour des plus grands banquiers depuis le début du 20e siècle d’abord en Grande-Bretagne. Elle mène depuis 70 ans une guerre contre pratiquement toutes les nations en utilisant la puissance monétaire, économique et militaire des Etats-Unis – nouvelle puissance internationale après 1945 –, ainsi qu’un "soft power" assis sur la conquête culturelle, médiatique et éducative par le truchement de réseaux infiltrés.
    Ce système n’a qu’un objectif : la destruction des Etats-nations en vue d’une gouvernance mondiale. Ses modes opératoires : d’une part, la subversion des élites, le "changement de régime", la guerre, auxquels il faut ajouter les assassinats ciblés. D’autre part la fracturation et la destruction interne des sociétés, notamment par les fameux droits de l’homme qui sont en fait le droit des minorités à imposer leur droits à la majorité.
    Les grandes instances internationales (BRI, ONU, OTAN, FMI, UE etc...) ont été créées pour servir ce projet. L’ONU en elle-méme reste une instance de dialogue nécessaire, mais ses "filiales" s’ingèrent de façon inacceptable dans la politique des Etats en s’imposant aux pouvoirs politiques élus. M. Trump a très bien compris cela, il serait urgent de le faire comprendre à nos concitoyens.


  • Pour les sionistes Nikki Haley c’est "l’ange gardien d’Israël", ce n’est assurément pas celui des droits de l’homme .


  • Charles de Gaulle mieux inspiré dans ses formules plus que dans sa politique de despote arrogant et néfaste, qualifiait l’ONU de "machin".

    Il n’a jamais osé pourtant s’en retirer, du "machin", comme il a stigmatisé les "cabris" sans pourtant se retirer de l’Europe, comme il s’est retiré de l’Etat Major intégrée de l’OTAN sans se retirer du pacte atlantique .

    La Commission des Droits de l’Homme du "machin" est donc un "sous-machin". Quand on est amené à le critiquer, on s’en retire. Mais cela n’est pas si franc que cela. Car ce machin n’était vraiment rien en terme de "puissance" et nous sommes revenus à une logique de puissance..

    Que d’ailleurs les Etats Unis ne se sont toujours pas retirés de l’ONU et de son Conseil de Sécurité clef de "l’Ordre Mondial" dont parle Christine Okrent ! Ils ont donc des intérêts à y rester. D’une part, ils peuvent toujours y bloquer les résolutions anti-israëliennes ! Mais surtout n’oublions surtout pas que l’Etat d’Israël n’est pas un état né de la nature, mais de la diplomatique d’après guerre et que son existence même tient à l’ONU et pas à Yahvé !

    Avec Trump, le monde prend conscience d’une réalité assez simple : il n’y a pas de "démocratie mondiale". Il y a les Etats Unis "and the rest" comme disaient les anglais. Et les Etats Unis sont la seule et unique garantie de l’existence de l’Etat d’Israël. Mais de plus en plus, personne n’ose invoquer l’ordre d’après guerre dont ils étaient les furieux garants, ou même ne le comprend. A la place des sionistes, je ne serais pas rassuré.

     

  • À plus d’un égard, je commence à les envier.


  • P..tin si ils pouvaient quitter l ’O T A N ce ne serait pas un mal


  • Que Trump continue à bousculer les conventions en rendant publiques les 28 pages interdites du rapport sur le 11 Septembre, et que nous, pays d’Europe, en commençant par les nouveaux récalcitrants aux potions européennes, décidions à notre tour et par paquets de quitter l’OTAN. Les states auraient peut-être la maîtrise du ciel, comme le revendique Trump par ailleurs dans son one-man show présidentiel en en décidant les centaines de milliards de $ de financement, mais nous, nous conserverions à coup sûr un peu plus celle de nos terres.


  • #1988978

    L’ONU, même la gouvernance mondiale bien connue, se fout de ses résolutions.
    Alors les doits de l’homme (dans le c..), elle s’en fout encore plus . N’oublions jamais Trump est soutenu par Kissinger.


  • Plus le reste. En parlant des autres.
    Est ce que d’autres constats pourraient mettre les Etats Unis de Trump et consorts en questions ? Et donc ?
    On se tire avant ?


  • Quand Trump dit : "America first" il parle de "the bill of rights" mise en touche par le Nouvel Ordre Mondial représenté alors par les Bush, Clinton... Il entend restaurer la démocratie réelle (le gouvernement au service du peuple) contre la dictature oligarchique mise en place depuis 2001. Celle-là qui mis en place l’OTAN, les institutions européennes et nos "gouvernants" (adminstrateurs) européens.
    Pour cela il doit quitter toutes les institutions mondialistes mises en place par le NWO et rejeter tous ses anciens accords : l’alena, le tafta ; l’otan, les adhésions aux institutions mondialistes, etc.

    Trump se bat contre son ennemi de l’intérieur, celui-là même qui tente de détruire les nations européennes par des vagues migratoires afin de mettre en place un gouvernement mondial oligarchique de type nazi au pouvoir, composé de militaires, et d’hommes d’affaires non élus.


  • La représentante américaine auprès des Nations unies a formalisé la décision de la Maison-Blanche, qui juge l’instance partiale envers Israël.
    Parce que c,est connu les Usa sont impartial concernant israheil et ne bloque jamais toutes les résolutions visant a sanctionner cette état fantoche ,massacreur des populations Autochtone


  • Je trouve cela marrant que les mexicains sont les habitants originels des états du sud des États-Unis, les envahisseurs d’hier sont les envahis d’aujourd’hui.
    La démographie étant favorable aux mexicains, dans quelques décennies ces derniers récupéreront naturellement leur territoire dont ils ont été jadis chassés.

     

  • Allez,les auteurs des commentaires faisant l’apologie de"trump ", un minimum de cohérence,le site E&R n’est pas l’endroit idéal pour ça. A moins qu’on veuille discréditer ce site résistant à l’oligarchie,dans ce cas,cela change complètement la donne...


  • Franchement pour ce qu’ils apportent au Monde... Ce ne sera pas une grande perte, mais cela présage qu’ils feront sûrement pire que ce qu’ils faisaient déjà...


Commentaires suivants