Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les bases du jeûne intermittent

Les bases du jeûne intermittent, un vidéo du docteur Eric Berg traduite par ERTV.

 

 

Toujours disponible chez Kontre Kulture
le fondamental Santé et guérison par le jeûne

Le Dr Berg, sur E&R :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2983133
    Le 27 juin à 17:47 par alex
    Les bases du jeûne intermittent

    Moi je le fais depuis 2 ans grâce aux conseils de casasnovas , et je peux vous dire que ma santé va beaucoup mieux !! sans oublier les jus !

     

    Répondre à ce message

  • #2983149
    Le 27 juin à 18:13 par Christophe
    Les bases du jeûne intermittent

    C’est bien pour les américains ????
    Ils sont trop loin de la Méditerranée, le malheur c’est qu’on devient comme eux.
    Bref, juste un récapitulatif de bon sens millénaire.

     

    Répondre à ce message

  • #2983159
    Le 27 juin à 18:30 par ojanphe
    Les bases du jeûne intermittent

    Le seul repas facultatif est le dîner.
    De plus notre corps fabrique le cholestérol la nuit.
    Après, un jeune de 17 h par jour est salutaire, car notre problème n’est pas la malbouffe, mais la tropbouffe.

     

    Répondre à ce message

  • #2983185
    Le 27 juin à 19:20 par nico
    Les bases du jeûne intermittent

    Merci pour la traduction c’était très intéressant.

     

    Répondre à ce message

  • #2983187
    Le 27 juin à 19:29 par calal
    Les bases du jeûne intermittent

    Un truc plus simple pour maigrir de facon durable mais qui necessite un changement par rapport aux normes :
    - prendre votre dernier repas de la journee vers 18-19h, puis ne rien manger ni boire autre chose que de l’eau jusqu’a 6h du matin le lendemain ( si vous etes tres motive,vous sautez le repas du soir ou le petit dejeuner et vous vous retrouvez avec du jeune intermittent) ca vous fait chaque nuit grosso merdo 8 h de jeune ( 18h +4 h de digestion ca fait 22h-6h estomac vide ) +eventuellement temperature de la chambre a coucher plus basse pour bruler plus de calorie en dormant

    - mon questionnement actuel sur l’alimentation est surtout sur la place de l’alcool : une biere ou un verre de vin lors du repas apres une seance de muscu nuit elle a l’assimilation des proteines et a la recup ?

     

    Répondre à ce message

    • #2983957
      Le 28 juin à 22:39 par Aiguiseur de guillotines
      Les bases du jeûne intermittent

      Un verre de vin rouge c’est très bon pour la santé par contre la bière, evite.

       
  • #2983219
    Le 27 juin à 20:26 par Dream13
    Les bases du jeûne intermittent

    Personnellement je pratique le jeune intermittent depuis plusieurs mois et je me sens beaucoup plus plus en forme et énergique, je n’ai aucun sentiment de privation, au contraire je pense que mon corps me remercie et ne s’en trouve que mieux, je ne reviendrai pas en arrière, j’ajoute que j’ai une activité physique quotidienne , et que justement le jeune intermittent réalise un équilibre , après, chacun peut s’adapter,

     

    Répondre à ce message

  • #2983274
    Le 27 juin à 21:44 par anonyme
    Les bases du jeûne intermittent

    Un des points cruciaux déjà souligné à de maintes reprises est que les mitochondries, responsables de transformer le fuel en énergie, ont été conçues à la base pour brûler du gras et non du sucre.

    Tant que l’on absorbe du sucre, le corps brûlera du sucre, et c’est la raison pour laquelle il faut un temps d’adaptation afin de revenir à brûlage effectif de graisse.

    Dans tous les cas, on ne brûlera pas de la graisse tant que l’on absorbera du sucre.

    Un point intéressant est que lorsque les mitochondries commencent à brûler de la graisse, un élément chimique additionel est produit, les kétones, extrêmement bénéfiques pour plusieurs fonctions, dont le cerveau.

    Dans des conditions de brûlage de graisse, de "cétose", procéder au jeûne intermittent (/10 jours) provoque une accélération du processus.

    C’est également la raison pour laquelle les personnes voulant maigrir n’y arrivent pas : elles continuent à consommer du sucre ; leur corps n’ira donc pas commencer à brûler du gras.

    (Je ne souhaite toutefois pas encourager les gens à maigrir)

     

    Répondre à ce message

    • #2983691
      Le 28 juin à 15:55 par Nestordamus
      Les bases du jeûne intermittent

      Le sucre est connue comme "l’arme secrète de l’industrie alimentaire".
      Ils en mettent partout, sous différentes formes, parce que c’est extrêmement addictif.
      Bien regarder les étiquettes de ce qu’on achète car ce sucre se présente sous différents noms entre les ingrédients qui y sont listés, comme le glucose, la dextrose, la dextrine, etc, etc...

       
  • #2983287
    Le 27 juin à 22:07 par goy pride
    Les bases du jeûne intermittent

    Quand on se met au jeûne on ne peut plus revenir en arrière ! Au début j’étais du genre à dire que le jeûne c’était pour les pédés du tertiaire qui peuvent se permettre d’aller au boulot le ventre vide dans leur bureau climatisé à rester le cul assis la journée entière...puis je me suis ouvert à cette idée et désormais en général je ne fais plus qu’un vrai repas par jour en début de soirée. Le matin je commence à bosser sans manger, parfois je prends un fruit dans la matinée...si la journée a été dure je vais grignoter un truc avec mon café à la mi-journée, mais le vrai repas est le soir. En fonction de mon activité et de mon état physique ce repas sera plus ou moins copieux et riche en protéine. Maintenant je ne peux plus faire 2 repas par jour et encore moins 3. Je ressens comme du dégoût ! Je ne peux plus manger sans avoir bien faim. Autre avantage de ce système c’est que cela fait maigrir facilement et durablement car en ne faisant qu’un vrai repas par jour automatiquement on réduit de manière sensible ses apports caloriques car même si ce repas est copieux il est difficile qu’il le soit plus que 2 ou 3 repas ! Evidemment il faut faire attention à ce que l’on grignote avant cet unique repas ! Si pour grignoter tu te tapes 3 grosses tranches de pain de campagne avec étalé dessus 1 cm de beurre et pour bien faire une grosse tranche de lard...cela ne va pas le faire, hein ! Cela équivaudrait en terme calorique à un vrai repas !

     

    Répondre à ce message

    • #2984086
      Le 29 juin à 06:53 par Sarme Hâte
      Les bases du jeûne intermittent

      oui , mais si c’est pour boire du café , l’intérêt est nul ! Renseignez vous sur cette boisson que le corps considere comme un poison .

       
  • #2983633
    Le 28 juin à 13:43 par JulienLB
    Les bases du jeûne intermittent

    Il y a beaucoup de bienfaits au jeune intermittent mais si on veut maigrir : calories brûlées > calories ingérées, point final.

     

    Répondre à ce message

    • #2983692
      Le 28 juin à 15:57 par supersdf
      Les bases du jeûne intermittent

      C’est pas avec ce genre d’assertions invérifiables que les gens vont s’y retrouver.
      Comment sais-tu combien de calories tu as brûlé ?
      Comment sais-tu combien de calories tu as assimilé ? Tu analyses la composition nutritionnelle de ton caca que tu soustrais aux informations nutritionnelles de ce que tu as mangé ?
      Si tu manges trop et n’importe comment et compenses avec beaucoup d’exercice physique pour satisfaire ton équation tu vas effectivement perdre du poids, mais aussi te déminéraliser, tes organes vont se gorger de toxines et perdre d’efficacité, et tu finiras avec du cholestérol, des calculs rénaux, des blessures à répétitions car tous tes tissus seront fragilisés.
      Cette folie du monde moderne à vouloir trouver la solution à tout - le salut même - dans les chiffres et équations...
      Cela dit s’il s’agit de perdre du poids sans se soucier de l’état de santé (sur le long terme), je valide, j’ai perdu 7kg en 10 jours en ne mangeant qu’une petite assiette de légumes verts chaque soir.

       
  • #2983695
    Le 28 juin à 16:05 par Nestordamus
    Les bases du jeûne intermittent

    Prochaine étape : ne plus éjaculer à chaque fois qu’on baise.

    Ça aussi nos ancêtres le pratiquaient, il y avait même des "prostituées sacrées" dans les temples, c’est à dire des prêtresses qui initiaient les hommes et les femmes à des relations sexuelles qu’on décrirait aujourd’hui comme tantriques.
    L’idée n’étant donc plus de tirer un coup comme on dit vulgairement mais l’opposé : d’avoir de longs rapports sexuels représentant un échange énergétique entre le masculin et le féminin.

    L’expression c’est "ne pas renverser la coupe d’Hermès" ;)

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents