Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les chiffres effarants de l’austérité en Grèce

L’évolution négative de tous les indicateurs économiques et sociaux renvoie à un pays qui vient de sortir d’une guerre destructrice ou d’un grand krach économique. La sombre réalité des mémorandums et de l’austérité que vivent les Grecs dans tout le pays est décrite avec précision par les chiffres. Accrochez-vous.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #841578
    le 30/05/2014 par Louve de France
    Les chiffres effarants de l’austérité en Grèce

    C’est terrible de lire ces chiffres, mais ce post oublie de dire que la Grece subit aussi une trop lourde immigration depuis quelques annees, un flux exponentiel que la Grece ne gere plus. La Grece construit un mur de plus de 13 Kilometeres a la frontiere Turk pour essayer de se proteger, mais les migrants passent via le fleuve Evros.

    C’est pas une chose anodine, et cela enfante la destruction irreversible de ce pays qui souffre. Toutes mes pensees a la Grece.

    God bless You all

     

    • #841775

      Je suis loin d’être pro immigrationniste mais dans la situation actuelle de la Grèce c’est une chose anodine. C’est comme si lors de l’incendie d’une maison un pompier interpellait ses collègues en montrant du doigt une poutre et disait "Hé regardez ! Cette poutre a des termites ! Allez me chercher une bombe insecticide ! Vite !" Vous aurez compris qu’avant de s’inquiéter du problème des termites il faut déjà éteindre l’incendie !
      Je ne nie pas que l’immigration de masse est un instrument de destruction des nations, mais le problème c’est que ce phénomène est utilisé comme écran de fumée occultant d’autres problèmes qui eux sont primaires et devraient être résolus en priorité. Ces problèmes primaires pourraient être pour simplifier le propos résumés en deux mots : souveraineté nationale. Tant qu’un pays n’a pas recouvré sa souveraineté nationale pleine et entière le contrôle de l’immigration ne sera jamais rien d’autre q’un vœux pieu.
      Ne pas confondre symptôme et cause. L’immigration est un des nombreux symptômes de la perte de la souveraineté nationale des pays d’Occident. Ramener l’immigration à zéro ne résoudra pas les problèmes de fond ; en revanche résoudre d’abord les problèmes de fond permettra ensuite de résoudre définitivement les divers symptômes de notre aliénation dont l’immigration de masse.


    • #842025
      le 31/05/2014 par Louve de France
      Les chiffres effarants de l’austérité en Grèce

      Bonjour Goy Pride,

      En theorie vous avez tout a fait raison mais dans les faits, la Grece voit ceci sur sa terre depuis plusieurs semaines :

      http://www.theguardian.com/world/20...

      Ou encore ceci :

      http://greece.greekreporter.com/201...

      Tout cela est une logique dans le processus de destruction massive , perte souveraine de son argent, de sa nation, de sa culture, de ses frontieres. La Grece doit faire face a des immenses problemes et ce flux immigrationniste est pas une chose anodine pour eux. J’ai peur. Peur pour eux, peur pour nous tous. La Grece c’est nous tous.


  • merci les illuminatis c’est quoi la suite la guerre mondial ?


  • #841608
    le 30/05/2014 par big boss ground zeroes
    Les chiffres effarants de l’austérité en Grèce

    nous sommes fous ,nous avons placés toute notre confiance,les peuples ,et les citoyens qui vont avec dans du papier .

    beaucoup de peuples et de civilisations n’ont pas acceptés cette escroquerie c’est le cas des pays du sud c’est pour cela d’ailleurs que l’empire leur bombarde la figure afin de les réduire a l’état d’esclave financier .

    il viendra un jour ou il faudra payer une taxe pour avoir la chance d’être en vie .

    mamhoud a raison "ils ce prennent pour dieu " !


  • #841610

    Si ça c’est pas le résultat d’une guerre qu’est-ce que c’est ?
    Toute cette catastrophe on la doit exclusivement à quelques Hedge funds américains qui ont bénéficié d’un délit d’initiés de Goldman Sachs, banque chargée d’aider la Grèce, c’est eux qui doivent être condamnés à perpétuité pour crimes de guerre, ainsi qu’Obama et le gouvernement US pour l’effarante crise des actifs toxiques qu’ils nous ont fait éponger.


  • Ah ouais, quand même... o_O


  • #841623

    Les Grecs aiment se faire en ..... !!!............ la preuve ils votent à l’extrême gôche !!!.........


  • #841649
    le 30/05/2014 par marlon branleux
    Les chiffres effarants de l’austérité en Grèce

    Et sinon, il y en a toujours qui votent pour samaras


  • Il y a un bon chiffre dans ces statistique : de plus en plus de bébés ne sont pas vaccinés ! Vu les cochoneries qu’ils mettent dedans, c’est pas si mal.
    Par contre la mortalité infantile !


  • ...Les heures les plus sombres de l’histoire !


  • Voici le plus beau succes de l’UE.................comment achever un peuple et une culture millenaires en seulement quelques annees !!

     

    • Si on criait notre solidarité avec le peuple Grec !
      Ensemble contre la meme oligarchie qui nous confond avec des insectes.
      Je supporte plus toutes ces infos terribles sur les populations meurtries, assassinées ,pillées de part le monde par une bande de gangsters fous dégénérés.


    • #841763
      le 30/05/2014 par big boss ground zeroes
      Les chiffres effarants de l’austérité en Grèce

      excellent je voulais le dire ,voir un pays aussi riche historiquement que culturellement ce faire bouffer en quelque années c’est juste écœurant .

      après ils s’étonnent qu’aube dorée soit aimer des grecs .....


  • #841659

    Ce que les vendus de l’oligarchie financiaire et Européenne, ainsi que la Troïka ont fait à la Grèce, en sachant pertinemment ce que ça engendrerait pour le peuple Grec, est un crime contre l’Humanité qui crie vers le Ciel.
    Ceci est une injure à l’âme de l’Europe, car la Grèce est le berceau du logos et de la démocratie.
    Les premiers à être accusés de ce crime sont les responsables de la banque Goldmann-Sachs, qui ont menti sur les vrais chiffres économiques du pays, pour le faire entrer dans l’Union Européenne.
    Cette magouille de cols-blancs irresponsables, qui entraîne des décès prévisibles d’enfants et de nombreux suicides, doit être punie par la peine de mort, afin qu’elle serve d’exemple pour tous les méfaits futurs de banquiers. Ils doivent savoir que la finance n’est pas un jeu derrière une console électronique, mais qu’elle est le poumon qui fait vivre les peuples, et qu’on ne doit y toucher qu’avec crainte et respect...
    Nous réclamons Justice et nous exigeons un tribunal international pour punir les crimes économiques de grande envergure, devant être placés sur le même niveau que des crimes de guerre...
    - Nous prions toute personne au courant des noms des responsables, de les rendre publics (avec moyens de preuve) et de les publier sur ce site, afin qu’ils soient connus et honnis !-


  • Ces chiffres sont hallucinants. À vous clouer sur place...


  • Dans tous les pays que le FMI a "aidé", l’espérance de vie a baissé de 5 à 10 ans. Le monde a autant besoin du FMI que d’une maladie vénérienne.

    Au gibet ces escrocs...


  • #841696

    malgré tous ces chiffres... pas de révolte que dis je UNE REVOLUTION !!


  • Et bien ça fait peur ! Et ça fait aussi réflechir ! C’est donc de cette manière qu’ils veulent nous mettre à genoux ? Pas question les gauchistes et leurs amis les banksters ont déjà fait assez de ravages STOP !


  • #841714

    Pendant des années les grecs n’ont payé ni leurs impots ni la TVA . Pour payer les fonctionnaires, le gouvernement grec empruntait à tout va de l’argent à l’étranger, en sachant pertinemment qu’il ne le rembourserait pas . Et puis ce qui devait arriver arriva : les Allemands se rendirent compte de la fraude et coupèrent les crédits . Pour les Grecs le réveil est douloureux . Sans les Allemands les Français et autres membres de l’UE continueraient à entretenir leurs maquereaux grecs . Croire que les grecs sont d’innocentes et pauvres victimes comme on le fait souvent à E&R, ça part peut-être d’un bon sentiment, mais c’est de la naiveté .

     

    • #841813
      le 31/05/2014 par Louve de France
      Les chiffres effarants de l’austérité en Grèce

      Pendant des années les grecs n’ont payé ni leurs impots ni la TVA .



      Oui bien sur....La propagande officielle veut nous faire croire que c’est a cause de son peuple que la Grece est dans une pareille condition. Qui enfante les Dettes ? Qui devient de plus en plus riche avec les dettes ?


    • Ne confonds pas le peuple grec qui souffre, et les oligarques...


    • #841921

      Généraliser les qualificatifs dégradants envers les Grecs est d’une grande stupidité. C’est le fait d’une minorité qui a détourné l’argent. Et même en payant ses impôts, si on prend le cas de la France, nous sommes malgré tout endettés à hauteur de 2000 milliards d’euros pour faire tourner la machine administrative. Donc votre argument vaut peau de balle. Vous répétez ce que les merdias nous enfoncent à coup de marteau dans le cerveau. Avant la prise de contrôle par les banquiers véreux, les Grecs se démerdaient très bien et tout ça sans payer d’impôts. Dans quel message divin, payer des impôts rend plus respectable ? Payer des impôts pour rembourser une dette sans fond, vous trouvez ceci intelligent ? Vous êtes juste un perroquet comme malheureusement beaucoup !


    • #841946

      Peut-être serait-il bon que tu ajoutes à ta réflexion le distingo entre oligarchie et peuple


    • #842002
      le 31/05/2014 par Gerard J. Schaefer
      Les chiffres effarants de l’austérité en Grèce

      Pour aller dans le sens d’anachorète, il paraît qu’il y avait une corruption généralisée. Partant du haut, bien sûr, mais bien assise. Ma mère se rendait au moins une fois l’an à cette époque, et ce pendant une dizaine d’années, dans l’île voisine de Chypre...


    • #842051
      le 31/05/2014 par Louve de France
      Les chiffres effarants de l’austérité en Grèce

      Bonjour cher Gerard ! Bonjour de l’Angleterre.

      Je pense en effet que le laxisme etait une realitee de la Grece, mais cela ne diminue pas la faute des Elites . Je suis sure que ce laxisme devait aussi emplir les portefeuilles de nos cheres elites. Vous savez "black Market " c’est comme l’argent des drogues et de la prostitution, a la fin, c’est les elites qui profitent de cet argent...Si ils voulaient vraiment lutter contre " Black Market", drogue ou autre traffic , ils feraient, mais ils font pas...Jamais ils considerent le probleme a la base et ils laissent faire, pare que ils trouvent un interet a laisser faire. Maintenant, nous contemplons ce splendide desastre, et le pire, c’est que le systeme ne changera pas. Cela continuera , jusque au dernier souffle de l’Humanitee ils continueront leur sale systeme.


  • Il y a Grecs et Grecs . Il y a eu les Athéniens du 5 ème siecle avant JC qui ont fondé, une paille, la civilisation occidentale, il y a 2500 ans , ainsi que la plupart des sciences et qui sont arrivés au sommet dans les beaux arts et en particulier dans la sculpture ; Il y a aussi les Grecs du Bas Empire... et ceux de Byzance, qui aimaient beaucoup crever les yeux de leurs adversaires politiques...Sympa... Et puis ceux d’aujourd’hui, malthusiens , un peu escrocs et mendigots, et donc un peu dégénérés quelque part...

     

  • #841745

    L’Europe c’est la paix on vous dit !!!


  • #841754

    La Grèce a une dette de 300 milliards d’euros. Ce qui représente une dette ridicule par rapport aux 11.386 milliards d’euros des pays de la zone euro. On a en les oreilles abasourdies de l’UE et de ses exceptionnelles qualités de solidarité, de respect du citoyen, de liberté individuelle et tout le fatras habituel... Si Bruxelles avait voulu aider la Grèce, c’était pas difficile. On fait des téléthons à longueur d’année mais pour les Grecs, rien... nada...

    La population européenne est de 834 000 000 de citoyens. En faisant cotiser à hauteur de 100 € par citoyen on réduisait la dette de 84 milliards d’euros. Mais non, il faut laminer, écraser, broyer les pays qui portent l’empreinte profonde du Christianisme. C’est tout de même bizarre que ce soit les pays catho qui en prennent plein la tronche !

    La Grèce est clouée au pilori pour servir d’exemple, comme on fusillait les soldats dans les tranchées. Ce pays est montré du doigt comme le mauvais élève de l’europe. C’ est un pays principalement agricole et le monde dit "moderne" l’avait épargné pendant longtemps. Les impôts se payaient en huile d’olive et en féta. Comment un pays comme la Grèce peut assumer un tel niveau de racket ? C’est impossible. Goldman Sachs l’a sacrifié pour foutre les jetons aux autres pays, c’est tout. L’UE est un loup garou sorti des entrailles du diable. Qui fondra la balle d’argent ?

     

    • #842577
      le 31/05/2014 par Ich liebe dich
      Les chiffres effarants de l’austérité en Grèce

      C’est tout de même bizarre que ce soit les pays catho qui en prennent plein la tronche !

      La Grèce est clouée au pilori pour servir d’exemple, comme on fusillait les soldats dans les tranchées.



      Le Christ est crucifié, une deuxième fois et par les mêmes ...


  • L’avenir de la France, si rien ne se passe d’ici là.


  • #841847

    Merci l’Euro ...


  • #841999
    le 31/05/2014 par Gerard J. Schaefer
    Les chiffres effarants de l’austérité en Grèce

    Les chiffres, ça reste un cache-misère abstrait, aussi effarants soient-ils.
    Le grouillement des faits, multiplement divers et variés, et leurs conséquences tous azimuts, ça c’est le grand bain...
    ex : tel pourcentage de toxicomanes dans tel quartier, ça ne dit pas comment ce quartier est un enfer.
    Parce que là, avec ces chiffres grecs, concrètement, il doit y avoir aussi de nouveaux comportements dans la population...


  • Je tire mon chapeau à tous les bobos européens qui ont voté pour l’UE, quelle clairvoyance, quelle vision, c’est remarquable, vous êtes vraiment les champions de la démocratie !


  • #842031

    Ils suivent les enseignements du talmud, nous savons qui ils sont mais personne ne bouge. là où ils sont la misère augmente et l’espérance de vie des gentils, comme ils nous appellent, baisse. Prenez conscience avant qu’il soit trop tard.


  • Un article de 2010 qui apporte un éclairage particulier sur la situation Grecque :

    Pourquoi la Grèce veut emprunter en dollars



    Athènes prévoit de lancer en avril un emprunt obligataire en dollars, selon le Financial Times. Sa nouvelle stratégie : se présenter en tant que pays émergent.



    Un pays émergent ? Courage vous y êtes presque.


  • #842063

    "Misère ,misère ,c’est toujours sur les pauvres gens ,que tu t’acharnes obstinément "

    ce n’est pas pour faire un jeu de mots déplacé en allusion aux guerriers grecs de l’antiquité mais les grecs se sont QUAND MÊME fait bien enculés sur ce coup la !
    Il manque d’ailleurs un résultat :

    Taux de pénétration de la quenelle diabolique de Goldman SRAS.......maximum !


  • #842187

    Les 300 et Léonidas doivent se retourner dans leurs tombes !!!............


  • #842421

    Pour traduire autrement ces chiffres, c’est comme si la Grèce avait été l’objet de bombardements intensifs depuis plusieurs mois (façon Desert Storm) ; il n’y manque - pour l’instant - que des déplacements massifs de population...


  • L’homme occidental considère que sa survie en tant qu’individu, a plus d’importance que celle du groupe. Une activité révolutionnaire sous-tend le fait de sortir de son confort pour s’exposer a un danger de mort ou d’emprisonnement, personne ne bouge. Ni en Grèce, ni ici ou ailleurs. Voilà le coeur du problème.


Afficher les commentaires suivants