Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les diplomates occidentaux fuient le Yémen

Un certain nombre de pays ont pris la décision de fermer leur représentation diplomatique au Yémen, dont les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne, en raison de « la détérioration de la situation sécuritaire à Sanaa ».

Washington a même fait évacuer précipitamment l’ensemble de son personnel diplomatique et leur famille vers le sultanat d’Oman. Les rebelles chiites houthis ne se sont pas fait prier pour s’emparer de trois véhicules appartenant à l’ambassadeur Matthew H. Tueller et à ses collaborateurs et 25 véhicules, dont certains blindés, qui faisaient parti du matériel utilisé par les Marines chargés de la sécurité de l’ambassade.

Fin janvier, le président Abd Rabbo Mansour Hadi et son gouvernement ont démissionné quelques jours après que la capitale Sanaa est tombée entres les mains des chiites armés. Le Parlement a été dissous vendredi dernier. Des manifestations ont eu lieu aujourd’hui à Sanaa et Taez pour dénoncer l’installation prochaine de nouvelles instances dirigeantes issus des rangs chiites. Ces derniers poursuivent leur offensive militaire et ont investi Baidhah, à environ 200 km au sud-est de la capitale.

 

Voir aussi, sur E&R :

Sur le monde arabe, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1117117

    Ces ordures déclenchent des guerres civils puis se sauvent comme des rats après avoir semer leurs terroristes dans le pays !!!

     

    • #1117206
      le 11/02/2015 par Loup des steppes
      Les diplomates occidentaux fuient le Yémen

      On parle quand même de diplomates, qui même en temps de conflit devraient exercer en sécurité. Là clairement il étaient menacés.


    • #1117267

      Faux archi Faux, si vous ne mettez pas l’Iran dans l’équation votre calcul sera faux, pour ceux que ça intéresse allez voir le dogme chiite et allez voir comment les sunnites doivent être traité, certes certains vont s’emballer en prônant l’unité musulmane, le piège de Washington, etc, mais allez racontez ça à un sunnite du Yémen ou même ceux qui ne sont pas impliquer, demandez leur quelles ont été les pires années du Yémen et qui était au pouvoir, mais bon qui en serait capable et qui en aurait la volonté.
      Je sais pas si vous avez remarqué mais tous les masques sont en train de tomber, FN, IRAN, Extrême gauche, daech, pouvoir financier, pouvoir de la communauté élue, etc.., en fin de compte c’est toujours nous qui tenons la baïonnette alors que eux il seront en train de diner au champagne et au caviar, alors si on a toujours pas compris que la liberté ne acquiescera pas avec ce système alors c’est l’esclavage, se désavouer du système et s’allier entre esclave sera une solution profitable, je pense, et dieu est plus savant.


    • #1117472

      Oui il suffit de lire les pays pour comprendre ... (pour ceux qui ont un minimum de lecture international)

      Qui servent les pays cité ?

      Non seulement ils le font mais n’assume pas, pas de coucougnettes, pas d’honneur et encore moins de gloire, rien, des lâches au service d’une idéologique qu’ils ne comprennent peut-être même pas totalement eux même...
      — D’une tristesse que ce si beau monde si riche en soi réduit à une seule qui dans la réalité ne vaut rien !


    • #1117527
      le 12/02/2015 par Jérémie Delage
      Les diplomates occidentaux fuient le Yémen

      À Frank :

      Attention à ne pas tomber dans le piège de la division sectaire, tendu par les sionistes et leurs vassaux.

      Pour avoir vécu à Sana’a de 2005 à 2011, et avoir fréquenté des sunnites et des zaidites (renseigne-toi, il n’y a pas chiites duodécimains de type iranien au Yémen), je peux attester que toutes ces questions n’existaient ABSOLUMENT pas au Yémen jusqu’à 2011-2012.

      Zaidites et sunnites se côtoyaient au sein de mêmes tribus (comme dans la région de Rada’) et l’appartenance tribale a toujours été plus forte que l’appartenance sectaire. Ils priaient ensemble, dans les mêmes mosquées.

      Le parti "islamiste" al-Islah a toujours été dirigé conjointement par des grandes familles zaidites (al-Ahmar) et sunnites (bin Shamlan, etc.), mais aussi dirigé en sous-main par l’ex-Président Saleh (zaidite), tout en étant financé par l’Arabie Saoudite sunnite...

      La situation yéménite est extrêmement complexe et la déstabilisation du pays est largement due a des ingérences extérieures : historiquement l’Arabie Saoudite, hier les nations arabes laïques (Égypte, Syrie, Irak), depuis longtemps les Américains et les Européens, et depuis peu les Iraniens...

      Mais il ne faut pas perdre de vue que ces ingérences ne font qu’attiser les divisions tribales et tentent de créer de toutes pièces des divisions sectaires pour "les traîner par la tignasse des cheveux" dans le plan global de déstabilisation du Moyen-Orient et du monde.

      Quel malheur dans un pays aussi fabuleux...

      Quant à nous, essayons à tous prix d’éviter ce piège du sectarisme et des passions aveugles.

      Par ailleurs ton vocabulaire laisse entendre que tu es très influencé par la vulgate saoudienne officielle (alliance et désaveu, etc.). Je ne saurais trop te conseiller d’étudier le rôle de ces autorités religieuses dans les guerres du Golfe (favorisant les Américains et Israéliens contre les peuples arabes), et de ne pas te laisser à ton tour enfermer dans une secte, qu’elle qu’elle soit.

      Bonne route à tous...


    • #1118079

      @ Jérémie Delage
      Merci, camarades pour tes conseils.
      je vais essayer de te répondre brièvement en citant les paragraphes de ton com :
      1er§ : La division "sectaire" devient problématique quand un groupe cherche à te nuire gravement en te tuant, trichant, rompant les pactes, violant tes femmes, enfants (garçon et fille) kidnapping, demande de rançon ect, donc tu peut être emporter dans un conflit "sectaire" malgré toi, car naturellement tu vas te défendre, cherche qui attaque qui tu pourra ainsi juger.
      2eme§ : tu as vécu à Sanaa, pour je ne sais quelle raison (travail, fuir la société occidentale, ambassade française ect.. ???) cela ne prouve rien, la preuve que t’en connais pas asser, à première vu c’est qu’on parle ici de Haouthis et toi de zaydi (regarde les mises en garde des cheikhs zaydis contre les criminels Haouthis) et si tu sais lire l’arabe alors c’est à toi de te renseigner sur l’histoire du Yémen et tu verra que c’est l’Iran qui a créer les Haouthis référence au premier abdelmalik el haouthis, et saches qu’ils sont bel et bien duodécimains de type iranien et même linbanais c’est nasrela et khoméini qui le confirme, ils sont entrainé en iran et par le hezbollah et armés par l’iran, et c’est vrai qu’avant les haouthis il n’y avait aucun problème tribal.
      3eme§ : t’a tout à fait raison si on parle des zaydis et non des haouthis.
      4eme§ : c’est vrai mais n’oublies pas avec qui saleh s’est allier aujourd’hui, et n’oublies pas que l’Arabie saoudite n’a pas son indépendance non plus.
      5eme§ : tout à fait d’accord avec toi mais il est dommage que tu n’ai pas remarqué que les vrais problèmes sont apparus avec l’ingérence récente de l’Iran comme tu l’a bien remarqué.
      6eme§ encore d’acc avec toi mais pour éviter cela il faut dénoncer l’outil principale (violence haouthis) qui entraine les tribus dans la guerre, car obliger de se défendre.
      moi je dirait plus un conflit religieux que sectarisme, ici c’est l’islam contre le haouthis au Yémen, car renseigne toi sur l’idéologie chiite rafidhite en général et haouthi en particulier tu verra que charlie a été moi insultant que eux.
      Alliance et désaveux est un sentiment propre à l’être humain ce sont juste les valeurs qui divergent, que ferrais tu du sionisme et du patriotisme français, de plus beaucoup mélange le peuple saoudien et leurs dirigeant, erreur grave, de plus je pourrait aussi te juger en fonction de ton com et te cataloguer, mais trop facile et injuste car trop précipité comme tu l’a fait.
      Camarade


    • #1118096
      le 12/02/2015 par Iskandaar
      Les diplomates occidentaux fuient le Yémen

      allez racontez ça à un sunnite du Yémen ou même ceux qui ne sont pas impliquer, demandez leur quelles ont été les pires années du Yémen



      Oui, c’est cela parce que bien sûr tu l’as fait toi. Encore du vent de la part d’un wahabo-salafisé, qui se victimisent comme leurs cousins éloignés talmudiques. Des sunnites qui organisent une résistance ça n’existent pas actuellement, ou alors ça s’appelle « Daesh » et consort. Les sunnites sont incapables de s’auto-déterminer. La cohésion n’existe pas parce qu’il n y a plus de hiérarchie ou de sens de l’autorité depuis longtemps chez eux et Là où la place est vacante, l’autorité est occupée par un dictateur, le Reis : la nature a horreur du vide. C’est le même schéma dans tout le monde arabe et sunnite. En l’état : sunnite=vacation, et vacation est égal à convoitises ... Là ce sont les chiites qui occupent le terrain, oui, soit ceux qui s’organisent le mieux et acceptent un "leadership" issu de leur rang, ce que les sunnites arabisés ne savent plus faire depuis des siècles, et qui les rend otages permanents des groupes islamistes (ou du dictateur), tout simplement : le marteau et l’enclume. C’est insupportable de voir des gens se victimiser et ne faire aucun effort pour améliorer leur situation, c’est la marque de la faiblesse et du déshonneur. Aucun respect pour soi-même...

      Tu pourras retourner la question dans tous les sens, tu ne feras que chouiner comme les tiens (ceux de ton idéologie mortifère) en ont l’habitude...

      En tout cas le fait que les diplomates de l’Empire s’en aillent la queue entre les jambes dans la précipitation signifie qu’ils ne contrôlent plus rien, et donc doit à priori être interprété comme un bon signe.


    • #1118190

      @ Iskandaar
      Oh la, je vois la portée du dicton : "il n’y a que la vérité qui blesse", pourquoi tant de haine, tu n’a pas à avoir honte d’être chiite haouthis, encore un illuminé sans aucun savoir vivre, ne respectant aucune règle de courtoisie, déversant sa haine, qui le disqualifie d’avance,est ce parce que je semble sunnite que tu t laissé emporté ? pauvre malheureux, mais je te pardonne, je serais curieux de la réaction de certains s’ils avaient accès aux livres d’el khomeini ou des haouthis, ils tuent des sunnites (pas les dirigeant des pays à majorité sunnites, nuance) en criant mort à israel mort à l’Amérique, allez voir les vidéos des haouthis et surtout de leur chef, critiquant le prophète mohammed, son épouse, ses califes ect. Je serait curieux, car malheureusement, comme la majorité ne s’intéressent pas à leur dogme, chantent leur éloge à cause de cette pseudo résistance anti atlantiste, certes c’est louable si elle est réelle, mais cela suffit il à les élever au niveau d’hommes de liberté et de justice ? Croyez vous que si satan leur tendait la mais ils l’a refuserait ? Y’a cas suivre l’actualité (plan zbuignew) Que seraient ils devenu sans la France, les russes et les chinois, qui les a mis au pouvoir, qu’ont ils fait à leurs opposants.
      En Érythrée l’iran a loué des terres pour une période de 99ans ils y stockent des armes, et le port de l’ouest du yemen a été offert au haouthis par mansour sous les ordres des américains, pour passer les armes de l’Érythrée au Yémen pour cette guerre, a qui appartient le projet de partition ??



      Des sunnites qui organisent une résistance ça n’existent pas actuellement




      c’est vrai, je te l’accorde, ils ne sont pas assez vicieux et réveillé.



      La cohésion n’existe pas parce qu’il n y a plus de hiérarchie




      faux, je pense que ça se réalisera quant ils seront vraiment bousculé (nature humaine), et question hiérarchie, beaucoup de sioniste parlent de créer un Vatican musulman comme il y en a chez les chiites avec les ayatollah (littéralement : miracle d’Allah, c’est pas un peu abuser, un miracle alors qu’ils ne peuvent se passer de chiottes), hiérarchie ça peut être à double tranchant regarde qui dirige daesch.



      ceux qui s’organisent le mieux et acceptent un "leadership" issu de leur rang




      oui mais de quelle manière, en tuant des innocents (c’est le peuple qui trinque), encore une fois enlève la variable russo chinoise et tu verra que ce sera pas aussi réjouissant.


    • #1118343
      le 13/02/2015 par Jérémie Delage
      Les diplomates occidentaux fuient le Yémen

      À Frank :

      Faute de place, je ne pourrai pas reprendre chacune de tes remarques qui, à mon sens, le mériteraient, mais voici ce que je peux déjà en dire.

      Dans mon deuxième paragraphe, j’ai parlé de zaydites à propos des Houthis parce que c’est ce qu’ils étaient traditionnellement. Les Houthis sont une famille de sâda de la région de Sa’ada, descendants des partisans de l’Imamat qui a régné sur le Yémen jusqu’en 1962.

      Et bien que zaydites, les Houthis, parce qu’ils étaient partisans de la restauration de l’Imamat, étaient soutenus par les wahhabites jusqu’en 2011. En effet, les Saoudiens, après l’avoir combattu, ont été les alliés fidèles de l’Imam Yahia (zaydite), de son fils Ahmad et de leurs partisans. Car Riyad a toujours redouté l’influence nassérienne socialiste et laïque des républicains yéménites (cf. l’épisode de l’éphémère République arabe unie), qui représentaient un danger politique majeur aux portes de leur Royaume, danger bien plus grand que le zaydisme. Voilà qui, je l’espère, apaisera tes inquiétudes concernant ma connaissance de l’histoire yéménite en général, et des Houthis en particulier.

      Aujourd’hui, les Houthis, après avoir été persécutés pendant des années par le pouvoir de Saleh, et aux vues des bouleversements au Yémen et dans la région, ont choisi de changer d’alliance et se sont rangés du côté iranien, raison pour laquelle ils sembleraient être devenus duodécimains (appelés rafidhi par les wahhabites auxquels tu te réfères sans vraiment l’assumer). Personnellement, je ne crois pas beaucoup à la sincérité de leur conversion, mais je ne sonde pas les cœurs...

      En définitive, tout ceci ne change rien au fond du problème : à l’heure où je t’écris ces lignes, j’héberge des amis Yéménites (sunnites chafi’ites) de passage à Paris et leur discours ne varie pas : ils refusent de tomber dans le piège sectaire tendu par les puissances ingérentes et regrettent d’être pris en étau entre les Houthis, al Qa’ida et l’ancien président Saleh (toujours actif) qui, tous autant qu’ils sont, sont responsables du chaos politique au Yémen, tous chapeautés par leur tutelles étrangères respectives.

      Pour finir, il faut vraiment ne jamais avoir mis les pieds au Yémen pour prétendre qu’il n’y avait pas de conflits tribaux avant l’émergence des Houthis. Comme tu es encore jeune, tu devrais éteindre ton ordinateur et aller là-bas discuter avec toutes les parties.


    • #1118992
      le 14/02/2015 par Révolutionnaire khoméiniste
      Les diplomates occidentaux fuient le Yémen

      @Jérémie Delage : merci pour ces précisions, la plupart desquelles me paraissent correctes. Permettez moi de vous corriger cependant sur la question de la conversion des Houthis au chiisme duodécimain, car elle ne concerne qu’un nombre limité de personnalités. La grande majorité des Houthis reste fidèle à la branche zaidite du chiisme.

      @franck : on peut relever plusieurs erreurs factuelles dans vos propos, visiblement influencés par le discours wahhabite, comme l’a remarqué Jérémie Delage.

      L’Iran et les Houthis ne combattent pas "les sunnites", ils combattent leurs adversaires politiques, parmi lesquels on trouve également des chiites. De meme, des yéménites sunnites ont rejoint le mouvement révolutionnaire dirigé par les Houthis, comme on a clairement pu le constater lors de la prise de Sanaa en septembre dernier. En Iran comme au Liban, les droits civiques et la liberté de culte des musulmans sunnites sont d’ailleurs protégés, sunnites et chiites y prient dans les memes mosquées.

      Le gouvernement érythréen n’est pas en si bons termes avec Washington, il n’agit donc pas sur ordre des Etats-Unis.

      Attention à ne pas déformer les propos d’Abdelmalek Houthi, qui n’a jamais "critiqué" le Prophète. Ce serait totalement contraire aux croyances chiites. Qu’ils soient zaidites ou duodécimains, les chiites sont très attachés au Prophète et à sa descendance. Sachez aussi que le mot ayatollah ne se traduit pas par "miracle d’Allah" mais par "signe d’Allah".

      Russes et Chinois n’ont pas joué de role dans la Révolution iranienne, la République islamique a été instaurée par le peuple iranien. L’URSS et la France ont au contraire massivement soutenu l’Irak de Saddam dans sa guerre d’agression contre l’Iran. Aujourd’hui meme, le soutien russe et chinois à l’Iran est minime comparé à l’appui étasunien dont bénéficient le Qatar, les Séoud ou la Turquie. Cela va faire presque 20 ans que l’Iran n’a pas réussi à obtenir d’armes stratégiques de provenance russe ou chinoise, la Russie ayant meme annulé le contrat de vente de missiles anti-aériens S-300. Cela pourrait changer avec le récent accord russo-iranien, mais rien n’est moins sur. Quoiqu’il en soit, l’Iran est le pays musulman le plus indépendant et le plus auto-suffisant, politiquement et économiquement. La plupart des armes iraniennes sont en fait de production locale.

      Les sionistes ne souhaitent certainement pas de dirigeants comme Khamenei ou Nasrallah à la tete d’une quelconque hiérarchie cléricale islamique.


  • #1117221

    il va ou déjà le Charles de gaulle ?


  • #1117249

    Encore une fois, qu’est ce qu’il foutait là "notre" ministre des affaires étranges et Sayanim, j’ai nommé Béachel (à partit de 58’’), fauteur de guerres en tous genres et de massacres à grande échelle, pour le plus grand bien de ses maitres, avant-gardistes de la (enfin ce qui reste de feu notre) république... ?
    Là ou BHL passe, le bonheur trépasse...


  • #1117498

    L axe atlantiste dans toute sa "splendeur"....


  • #1117595

    Les milices chiites Houthis aidé par l’Iran, qu’on voit escorter les personnels diplomatiques Américains dans plusieurs vidéos. Elle est belle la résistance. Bizarrement eux font un coup d’État, s’en prennent à la souveraineté d’un pays, mais ne sont pas bombardé comme Daesh... Au contraire on continue toujours de bombarder la résistance sunnite Yéménite accusé d’être "Al-Qaïda" selon on sait très bien qui.

     

    • #1117651
      le 12/02/2015 par Le Chaton
      Les diplomates occidentaux fuient le Yémen

      Daesh et les Houtis n’ont rien de commun dans le fond et dans la forme !

      1) Les Houtis sont des yéménites !
      Daesh n’est qu’une organisation multinationale composé du lumpenproletariat des sociétés arabo-musulmanes et occidentales ( qu’est qu’un pakistanais, un suédois converti ou un sénégalais font en Syrie ?)
      Si vous voulez comparer les Houtis à une organisation sunnite comparé la à Boko Haram qui est composé majoritairement de nigérians et d’africains.

      2) Daesh commet des massacres en Syrie et en Irak
      Vous allez me dire : les Houtis aussi !
      Oui, mais les Houtis ne se filment pas en train de jouer au football avec des têtes coupés !
      Oui, mais les Houtis ne se filment pas en train de justifier l’esclavage sexuel d’adolescentes !


    • #1117785

      On voit à peu près de qui tu es le Vassal... Bien-sûr qu’ils escortent des occidentaux, ce ne sont pas des bêtes sanguinaires payées par l’OTAN via les rois du pétrole. Leur intérêt n’est pas de se battre contre la Terre entière pour mettre la région à feu et à sang encore plus. Ils veulent chasser les jihadistes étrangers du pays, les élites corrompues du pouvoir et veulent un peu plus d’équité pour leur minorité. Ce qui ne veut pas dire que ça ne va pas dans le sens de l’Iran, mais comme l’a si bien dit le camarade félidé (merci à lui de remettre un peu les choses en perspective) ce sont des locaux et ils ne font pas partie d’une internationale au service de gouvernements étrangers. Alors coup d’État oui, mais ingérence extérieure attaquant la souveraineté du Yémen non. Et permets-moi de te dire que tu perds complètement le sens des proportions avec ta comparaison douteuse sur Daesh...


    • #1119006
      le 14/02/2015 par Révolutionnaire khoméiniste
      Les diplomates occidentaux fuient le Yémen

      @Le Chaton : bien dit. J’ajouterai juste une petite précision par rapport à la comparaison suivante :



      2) Daesh commet des massacres en Syrie et en Irak
      Vous allez me dire : les Houtis aussi !
      Oui, mais



      Contrairement à Daesh, les Houthis ne sont pas adeptes de massacres contre les populations civiles ou les prisonniers de guerre. Ils ont certes combattu diverses factions armées, ce qui fait toujours des morts, mais ne mènent pas d’expéditions punitives contre les civils. Des manifestations ont eu lieu contre les Houthis sans qu’il y ait eu de victimes à déplorer.

      Surtout, les Houthis ne se lancent pas dans la persécution de communautés religieuses, à l’inverse des takfiristes comme Daesh et consorts. Dans ses discours, Abdelmalek Houthi tend clairement la main à tous les Yéménites quelle que soit leur confession. Il serait d’ailleurs non seulement contraire à leurs principes, mais aussi tactiquement contre-productif pour les Houthis de faire autrement, puisque des brigades entières de l’ancienne armée régulière, comptant parmi elles des milliers de musulmans sunnites, les ont rejoints et les soutiennent activement.