Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les femmes pédophiles

C’est le tabou dans le tabou : les femmes pédophiles sont le plus souvent des mères, car la frontière entre le câlin maternel et l’acte sexuel adulte-enfant n’est pas toujours très claire, ni pour les mères abusives ni pour leurs enfants. Les mères, sur leur progéniture, disposent d’un pouvoir absolu dont certaines profitent avec une perversité consommée et parfois une réelle inconscience.

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2373176
    Le 25 janvier 2020 à 23:24 par Vlad
    Les femmes pédophiles

    Merci à E R de diffuser une analyse plus exhaustive sur la question de la pédocriminalité
    Pour une fois que l on n a pas une vision partiale ! partielle et unilatérale sur ce sujet douloureux avec en toile de fond l épouvantail repoussant Epstein
    Les intervenants en disent déjà beaucoup et élargissent le débat mais restent encore timides sur la pénétration provenant de femmes détraquées ! il est bien difficile pour ces spécialistes de l admettre alors la société ...
    A quand un traitement judiciaire et policier égal à celui qui s applique à un homme déviant ? ( avec la sacro sainte parité homme / femme : qui curieusement n existe plus dans les cours et tribunaux et brigades de mineurs remplis de bonnes femmes )
    A quand des statistiques honnetes et réalistes sur ces femmes prédatrices et perverses ? histoire de faire fermer la sale gueule des hystériques féministes sectaires

     

    Répondre à ce message

  • #2373198
    Le 26 janvier 2020 à 00:26 par marmotte
    Les femmes pédophiles

    La pédophilie existe c’est clair mais de là à nous faire croire que les mères sont des s....... . C’est fou !
    Ne veut-on pas plutôt retirer les enfants de leur famille ?
    C’est une question qu’on peut légitimement se poser.

     

    Répondre à ce message

  • #2373245
    Le 26 janvier 2020 à 05:37 par Franck R
    Les femmes pédophiles

    Toute cette INCONSCIENCE comme il est écrit ici "une perversité consommée et parfois une réelle inconscience" est déjà inscrite dans le premier chapitre et premier verset de la Bible (Genèse 1:1) :

    Dans le Principe (Beréshit) crée des Elohim (dieux) les Cieux/Inconscience (Ténèbres, Inaccompli " ’Ra") et la Terre/Conscience (Lumière, Accompli "Tov").

    L’unique Vocation de l’Humanité (Adam) est donc de passer de l’inconscience à la conscience, des ténèbres à la lumière.

    Hors l’Humanité reste noyée dans les eaux/cieux de son inconscience, dans son "Déluge" (Maboul en hébreu), c’est pourquoi rien n’y fera tant que l’Homme ne prendra pas en main son ÂME ANIMALE (vie animale dans l’intériorité du Adam) qui l’anime (âme animale, animaux, animé), si l’Humanité ne retourne pas à ses racines spirituelles (âme vivante, âme spirituelle) il n’y aura "Rien de nouveau sous le soleil" de notre monde.

    Le reste, comme ici, ce n’est que du blabla qui ne changera jamais l’homme et la femme dans son intériorité.

    Bien à vous

     

    Répondre à ce message

  • #2373249
    Le 26 janvier 2020 à 06:00 par c’estbo
    Les femmes pédophiles

    il n’y a pas que les abus sexuels, il y a aussi les mères possessives (bien que çà s’apparente à un abus sexuel), les mères narcissiques qui vivent par procuration à travers leurs enfants, pour se procurer une seconde jeunesse, tout en leur interdisant l’accès au sexe, afin de les maintenir enfermés dans la fusion maternelle. Quand vous ajoutez ce genre de mères à celles qui abusent directement sexuellement de leurs enfants, çà commence à faire beaucoup de monde

     

    Répondre à ce message

  • #2373329
    Le 26 janvier 2020 à 11:29 par Cassandre
    Les femmes pédophiles

    Le tabou dans le tabou c’est exactement ça , ah les saintes mères ... ça me fait toujours doucement marrer .
    Il n’y a qu’à voir comment on traite les femmes qui commettent des infanticides . T’as toujours une armée de psy à la con qui vient parler de déni de grossesse ou autre foutaise pour excuser l’inexcusable , même quand elles font vivre une petitoune ( Séréna ) pendant deux ans dans le coffre d’une voiture .
    Si le petit ange Lubin avait été balancé contre un mur par son père , le traitement aurait été tout autre . S’agissant de pédocriminalité par contre je ne crois pas qu’il y est de différence , peu importe le sexe , ils sont protégés .
    Protection de l’enfance mais oui , bien sur , on devrait appeler ça protection des ogres .
    Un cas parmi tant d’autres : https://www.youtube.com/watch?v=c2f...

     

    Répondre à ce message

  • #2373414
    Le 26 janvier 2020 à 14:19 par gigi
    Les femmes pédophiles

    Finalement Macron est une victime, hein Brigitte ?

     

    Répondre à ce message

  • #2373533
    Le 26 janvier 2020 à 18:05 par vanhonsebrouck2@gmail.com
    Les femmes pédophiles

    Platon
    Dans une « demeure souterraine », en forme de caverne(matrice), des hommes sont enchaînés (cordon). Ils n’ont jamais vu directement la source de la lumière du jour, c’est-à-dire le soleil, dont ils ne connaissent que le faible rayonnement qui parvient à pénétrer jusqu’à eux. Des choses et d’eux-mêmes, ils ne connaissent que les ombres projetées sur les murs de leur caverne par un feu allumé derrière eux. Des sons, ils ne connaissent que les échos. Pourtant, « ils nous ressemblent »

    Que l’un d’entre eux soit libéré de ses chaînes et accompagné de force vers la sortie, il sera d’abord cruellement ébloui par une lumière qu’il n’a pas l’habitude de supporter. Il souffrira de tous les changements. Il résistera et ne parviendra pas à percevoir ce que l’on veut lui montrer. Alors, « ne voudra-t-il pas revenir à sa situation antérieure » ? S’il persiste, il s’accoutumera. Il pourra voir « le monde supérieur », ce que Platon désigne comme « les merveilles du monde intelligible ». Prenant conscience de sa condition antérieure, ce n’est qu’en se faisant violence qu’il retournera auprès de ses semblables. Mais ceux-ci, incapables d’imaginer ce qui lui est arrivé, le recevront très mal et refuseront de le croire
    Le soleil symbolise « l’idée du bien, source de la science et de la vérité en tant qu’elles sont connues »
    La caverne symbolise le monde sensible où les hommes vivent et pensent accéder à la vérité par leurs sens. Mais les choses d’ici-bas sont en réalité des ombres de marionnettes ; l’irréalité des choses que Platon peint dans l’allégorie de la caverne ne concerne pas les choses comme telles : ces choses ont la plénitude de la réalité puisqu’elles existent. Elle concerne les choses comme objets d’amour, comme fausses valeurs chargées de prestige social auxquelles les hommes attachent beaucoup de prix7, mais qui ne sont qu’illusions : tels sont les vains semblants de justice dont on débat dans l’ombre menteuse des tribunaux avec « des gens qui n’ont jamais vu la justice en soi »
    Platon se livre tout au long de l’œuvre, ce qui lui permet d’accéder à l’acquisition des connaissances associées au monde des Idées comme le prisonnier de la caverne accède à la réalité qui nous est habituelle. Mais lorsqu’il s’évertue à partager son expérience avec ses contemporains, il se heurte à leur incompréhension, conjuguée à l’hostilité des personnes bousculées dans le confort illusoire de leurs habitudes de pensée.

     

    Répondre à ce message

    • #2373600
      Le Janvier 2020 à 19:40 par jeanpierre
      Les femmes pédophiles

      Des preuves de ce que vous avancez ? Ah oui, il s’agit du Grand Platon. Donc, argument d’autorité, et c’est à peu près tout.
      La croyance en l’immortalité de l’âme, çà vous rassure : argument de rassurance.

       
    • #2373626
      Le Janvier 2020 à 20:22 par jeanpierre
      Les femmes pédophiles

      je note que vous faites des spiritualistes les victimes des matérialistes. Je vous signale que la vision spiritualiste de Platon l’a emporté sur presque toute la planète, et que les spiritualistes (les croyants) ont infiniment plus persécuté les matérialistes (les athées) que l’inverse. D’ailleurs, Platon lui-même a cherché à faire interdire le matérialisme. En présentant les spiritualistes comme des victimes des matérialistes qui ne seraient pas capables de comprendre les merveilles des arrière-mondes (que personne n’a jamais vues, et pour cause), vous faites une jolie inversion accusatoire

       
  • #2373813
    Le 27 janvier 2020 à 09:21 par Rekedi
    Les femmes pédophiles

    Pauvre Macron.
    Ça lui a laissé des traces indélébiles.

     

    Répondre à ce message

  • #2374402
    Le 27 janvier 2020 à 22:38 par Concombre masqué
    Les femmes pédophiles

    Je dispose hélas du témoignage d’une belle-sœur qui a confié à mon épouse (sa sœur) avoir subi des attouchements de la part de leur mère quand elle était gamine. Sa sexualité d’adulte en aurait été profondément altérée et son couple ne s’en serait pas remis. Et dire que ces mêmes femmes pédophiles conscientes ou non poussent des cris d’orfraie quand il s’agit de « l’affaire Matzneff » car, bien entendu, ce sont les hommes qui sont vicieux et dépravés.

     

    Répondre à ce message

  • #2374621
    Le 28 janvier 2020 à 09:50 par savonarole
    Les femmes pédophiles

    Je vois que la majorité pense comme il faut .
    Moi qui suis surement un détraqué sexuel et entouré des mêmes , j’avoue qu’avec mes potes , on a toujours envié , les aventures adolescentes de ceux qui se sont fait dragués par des plus vieilles .
    Un peu de retenues , quand elles étaient vraiment beaucoup plus agées , mais l’excitation , le mystère , bien plus intense que le dégout. .
    Mais vous avez raison , c’est mal .

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents