Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

Jacques Sapir invite Julian Alvarez, docteur en science de l’information et de la communication et président de l’association Ludoscience, et Yannick Harrel, expert en cyberstratégie économique et financière, pour interroger l’attractivité de plus en plus importante du jeu vidéo.

 

 

À ne pas manquer, chez Kontre Kulture :

Prolonger la vidéo avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1765630

    Ca a été novateur jusqu’à l’apparition de la 3d environ, car petits studios et pas de recette imposée. Depuis à peu près toujours à peu près la même recette.

    Je ne vais pas m’étendre, ceux qui seront d’accord avec moi savent déjà le reste et les autres fulmineront déjà.

    En conclusion Je trouve assez triste qu’en une vingtaine d’année ce secateur en soit réduit à ça. Le cinéma lui au moins a eu droit à quelques belles décénies avant d’en finir là où il est, c’est à dire dans la fosse ; en train d’ailleurs de brader progressivement aux chinois.

     

    • #1765685

      A peu près d’accord, même s’il y a toujours des petites perles.
      Par exemple les Polonais de CD Projekt, des passionnés honnêtes et fidèles qui ont fait le jeu Witcher 3 entre autres.
      Mais pour les gros groupes c’est toujours la même soupe effectivement.
      Les produits du terroir contre les produits de la grande consommation en somme.


    • #1765736

      Chaque grand secteur ludique ou artistique a connu une période faste avant de perdre son intérêt.
      La musique a connu 3 siècles d’innovation aussi intéressante que lente (période baroque / classique / romantique) avant de se heurter à ses propres limites au début du XXème siècle où quelques courtes périodes d’innovations ralentiront cette chute (jazz entre les années 30 & 60 et musique pop entre les années 60 & 70).

      Idem pour le cinéma (notamment américain) : ses débuts étaient prometteurs et présentait beaucoup de choses inédites avant d’être confronté à ses propres crises dans les années 60 qui l’ont forcé à innover (nouvel hollywood) ce qui a donné de jolies choses dans les années 70-80 avant de lentement se remettre à chuter dans les années 90-2000 & surtout vers 2010.

      Pour ce qui est du jeu vidéo, on peut fractionner son histoire en 3 périodes :
      en mettant à part la période antérieure (50-60) où il s’agissait avant tout de recherche pure (oxo)
      les années 70 jusqu’à 1983 ont vu la première période de commercialisation large destinée aux enfants (on pourrait parler de "jouet-vidéo" : les consoles de l’époque étant vendues dans les rayons jeunesse des supermarchés).
      En 1983, cette mode passe et le marché est confronté à une crise qui permet aux développeurs japonais (et aux petits studios américains et français (cryo)) de se développer. D’où une seconde période assez créative.
      La 3ème période, celle des années 90 est la plus innovante je pense en raison de l’apparition du support cd-rom : on est passé des disquettes qui faisaient 4mo au cd qui pouvaient accueillir 700 mo (soit une multiplication par 200 de la puissance des jeux).

      Beaucoup de joueurs estiment que cette période était la meilleure, pas tant parce que c’était la période de leur enfance que parce que ce fut à cette période que toute une gamme de jeu de nouveaux types, jamais vu, sont apparus (les doom-like, les jeux de stratégie temps réelle, les jeux avec cinématiques et musique non synthétique...) après cela, les sauts technologiques ont été moins impressionnants (on est passé au support dvd-rom (4 Go) : donc à peine 5 fois le support cd-rom) ce qui fit que les années 2000-2010 virent alors une répétition des mêmes programmes sans réelle innovation (ou alors seulement aux marges).

      Ce milieu est comme les autres : il a connu son heure de gloire, maintenant, il n’est plus capable d’innover.


    • #1765824

      @zythum

      Tout à fait d’accord. Les véritables innovations de nos jours sont rares, et sont dues essentiellement aux studio indépendants.

      Triste époque, et c’est pareil pour d’autres domaines, comme le cinéma et ses reprises....


    • #1765896
      le 13/07/2017 par Mort de rire
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      C’est faux l’industrie du Jeux Vidéo n’est pas aussi sinistré que vous le prétendez, il suffit de voir la qualité de The Witcher3 ou de la série Fallout pour s’en rendre compte, vous vous focalisez beaucoup trop sur des jeux du type COD ou Assassin’s Creed ou là en effet la production tourne en roue libre pour nous revendre la même recette d’année en année.

      Et pourtant Assassin’s Creed et COD ont été novateur il y a a peine 10 ans, mais depuis la machine financière des grands studios comme EA, Ubisoft ou Activision ont flingué ces licences au point ou il est devenu impossible de m’y intéresser.


    • #1765911

      Totalement d’accord. Pour être un ancien adepte de jeux vidéo, depuis l’époque de la NES, je peux témoigner l’évolution. Aujourd’hui, la créativité approche le zéro, et l’intérêt s’amenuise. Les grosses boîtes font des jeux qui se ressemblent tous entre eux, dans un style très hollywoodiens, des graphismes "photoréalistes" et des pétards de partout. On me rétorquera "oui mais y’a les jeux indépendants" ouais, développé par des gus dans un garage, qui n’arrivent vraiment pas à la cheville des anciens jeux.
      Le seul que je citerai parmi tous ceux auxquels j’ai joué est bien Deus Ex, premier du nom, quoique le second est assez énorme aussi niveau scénario. Parce qu’il était nom seulement plaisant à jouer, mais qu’il avait aussi un scénario qui ne tient pas sur une feuille papier PQ. Et qu’aujourd’hui encore, il semble tellement réaliste sur notre futur... bientôt 10 ans qu’il date le jeu.


    • #1766220

      Errare : bientôt 20 ans que Deus Ex est sorti, en 1999 pour être exact. C’est le jeu qui m’a initié sur l’importance et l’influence des sociétés secrètes (même si on peut dire que Deus Ex est fictif), et m’a remis en question sur bon nombre de choses (sur la vision des sciences notamment).


  • #1765642

    Le jeu vidéo est définitivement le support qui transcende les autres divertissements. Joueur depuis 30 ans, on a aujourd’hui des bijoux tels que the last of us sur ps4 qui surpasse n’importe quel blockbuster us en terme d’émotions.
    Kassovitz disait lors d’un itw que le cinéma n’était plus le média dominant comme dans les années 90 et qu’il préferait rester chez lui à joue sur ps4. Un de ses rares moments de lucidité.


  • #1765659

    Les jeux videos rendent les gens encore beaucoup plus cons que la télé, c’est dire.
    Les jeunes baignent dans ce truc immature et débile, de facon permanente et hysterique, ils ne savent meme plus écrire le francais, plus réfléchir, plus se cultiver, et s’intéresser à quelque chose d’intelligent.
    C’est débilité-débilité-débilité.

    Bien sur, des noeuds-noeuds vont venir répondre qu’il y a des jeux "bien", que c’est comme le rap, qu’il y en a du bon, etc.
    Bah non, achetez-vous des neurones, il n’y a rien de correct dans toutes ces merdes.

     

    • #1765697

      Pour résumer vos pathétiques arguments : "le rock c’est la musique du diable".


    • #1765708

      C est un divertissement au meme titre que la masturbation
      A part que l onoanisme est gratuit et prend moins de temps normalement
      Une petite pensee pour ceux qui se masturbent devant leurs
      Jeux videos
      C est un progres pour les politiques qui n ont meme
      Plus besoin d argumenter pour etre elus
      Macron s est contente d utiliser des mots clefs
      Bientot il suffira d etre une femme de 30 ans pour etre elue
      Ou un transbigaymetis bon aux jeux videos et sioniste


    • #1765741
      le 13/07/2017 par Divine Justice
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      Commentaire complétement con.
      Effectivement, il y a des jeux bien, et de toutes sortes. Je ne vois pas la différence entre passer son temps devant un film, à la pêche, à la peinture ou dans un jeu vidéo.
      Le problème, ce ne sont pas les jeux vidéos, mais ce que les gens en font. Et si les joueurs sont de plus en plus cons, ce n’est pas de la faute seule des jeux, mais des parents, de l’éducation, etc. Je ne pense pas me tromper que la grande majorité de la génération qui dérape ne joue peut être pas. Nabilla y compris, point de vue intelligence. Ceux qui s’enferment dedans, qui ne voient que par ça, qui deviennent agressifs etc... Ce sont ce que les gens en font. Comme la télé, la musique effectivement, et toute autre activité.
      Je ne dis pas que ça n’amène peut être pas de trouble, comme la concentration si souvent évoquée ( bon, ce sujet m’intéresse, mais je demande à voir ) mais dire que les jeux rendent con, c’est con également :3

       

      • #1765880

        Je ne vois pas la différence entre passer son temps devant un film, à la pêche, à la peinture ou dans un jeu vidéo.



        Il y en a pourtant une de taille : celui qui regarde un film (ou un match de foot) est inactif. Il ne fait qu’attendre passivement que d’autres que lui entreprennent une action.

        Celui qui va à la pêche, qui peint ou qui joue à un jeu (jeu de société ou jeu vidéo, peu importe) est actif. Il agit sur son environnement afin d’accomplir un objectif déterminé.

        Inutile de vous préciser que le système préfère le premier type de citoyen que le second. Donc non, le jeu vidéo n’est pas pire que la télé mais au contraire un antidote à celle-ci. C’est la télé qui créé cette paresse intellectuelle chez tant de nos compatriotes, qui se sont habitués à subir les événements plutôt qu’à agir pour influer dessus.
        Je vois donc d’un très bon œil l’essor des jeux vidéos (à relier à mon avis à la baisse d’audience des chaines télé chez les plus jeunes) et, pour leur éveil intellectuel, je préfère voir mes enfants jouer plutôt que perdre leur temps à regarder des images qui bougent.


    • #1765759
      le 13/07/2017 par Ray Donovan
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      Commentaire d’un vieux con qui n’y connaît rien... Les jeux vidéos rendent moins débiles que certains livres. Entre Beyond Good & Evil et le dernier Angot, le choix est vite fait !


    • #1765766

      Seb,

      En plus de ca, c’est moi qui suis pathétique !
      C’est ca, rassurez-vous avec ce genre d’âneries, ca ne changera rien.
      Et je n’ai pas parlé de diable du tout, j’ai dit que vos jeux vidéos étaient complètement débiles, et que ca rendait les jeunes completement cons. Pas besoin de religion ni de diable pour constater ca !

      J’ai écrit aussi que les ignares immatures qui jouaient ne savaient plus écrire le francais, et en lisant Paul et vous, on voit qui a raison !


    • #1765776

      Tout à fait, concernant ceux qui ont répondu.
      Commentaire idiot.
      La plupart des jeunes cons actuels ne jouent pas mais écoutent du rap, regardent la télé-réalité ou encore font du business sur des salles de sport, du coaching mental, et toutes ces merdes pilpoulesques.
      Tout cela va ensemble et ne rentre jamais dans la sphère d’influence du joueur qui est une toute autre personne. Il y a plusieurs profils de joueurs : le gros geek qui passe sa journée à jouer en asocial.
      Le type qui par le jeu s’intéresse de près à la culture japonaise, apprend la langue, et donc joue moins.
      Celui qui joue de manière occasionnelle à des jeux grand public, que ce soient des jeux de plateforme très connus avec un petit moustachu (non pas Adolf, l’autre...), des jeux de course automobile ou de football généralement.


    • #1765777

      @ Alan

      Deus Ex Human Revolution a certainement fait réfléchir et ouvrir les yeux à beaucoup de joueurs sur les désastres et les pièges du transhumanisme. Visionnez les bandes annonces du jeu pour en être convaincu.
      Les Assassin’s Creed qui nous font visiter de nombreux décors fidèlement reproduits de lieux et d’époques différentes sont aussi intéressants, et plus accessibles et complets que des musées ou des voyages à l’étranger.


    • #1765781

      Un énième baby boomer avec ses préjugés ? L’esprit critique ne se développe pas seulement dans la littérature et le cinéma. Comme ses prédécesseurs, dans le jeu vidéo il y a du bon et du mauvais. Ce qui change, c’est que vous êtes acteur dans un cadre prédéfini plutôt que de rester passif. Boire du Soral est une chose, le digérer en est une autre.

      Cordialement.


    • #1765823
      le 13/07/2017 par CykaBlyat
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      Dans cette réponse, je vais ramener vos constats (aussi insultants que stupides) à mons cas.

      Après vérification de mes statistiques, j’ai joué 4510 heures au cours des 4 dernières années. Cela représente un peu plus de trois heures par jour, passées à jouer au jeu vidéo, ce qui est assez élevé pour un adulte de 28 ans.

      Dans ce même temps j’ai rédigé ma thèse de doctorat en informatique, rédigé 4 articles dont un figure parmi les trois meilleurs papiers d’une conférence internationale, avec comité de relecture. Au cours de cette année j’ai effectué un service d’enseignement de 300 heures à l’université, comprenant des enseignements du niveau L1 au niveau M1.

      Sans toutefois avoir la prétention d’être quelqu’un d’intelligent, je pense avoir toutefois "quelques neurones" qui m’ont permis de réaliser ce parcours que je juge correct. J’ai baigné dans les jeux-vidéos depuis tout petit. Je sais à peu près écrire, me cultiver et m’intéresser à quelquechose du monde réel (ce que vous semblez qualifier d’intelligent) : en effet, je pratique le piano, la guitare, le jardinage et je voyage régulièrement, en France comme à l’étranger.

      Tout comme il n’y a rien de débile dans la conception des jeux-vidéos (qui font intervenir un paquet de sciences dures comme les mathématiques, la physique, et j’en passe), il n’y a rien de débile à jouer aux jeux vidéos. Certains demandent un fort potentiel logique (TIS-100 par exemple, ou encore Shenzen IO), d’autre demandent de la patience et de l’agilité (et j’en passe),
      comme "i wanna be the guy".

      Votre remarque est insoutenable de bêtise, et indique en toute objectivité que vous êtes un beauf inculte, ignare et stupide.

      Je concède toutefois qu’il existe des jeux fondamentalement stupide, pour lesquels il faut parfois y voir une vaste blague (Goat simulator ?).

      Pour ne pas ramener cette remarque uniquement à moi, je connais dans mon entourage plusieurs personnes (estimation haute : 50 personnes) dans le même cas que moi, avec des métiers intellectuels, et beaucoup de loisirs culturels et créatifs, mais jouant beaucoup aux jeux vidéos. Ce n’est pas incompatible.

      Pour nuancer mon propos, il existe toutefois des cas inquiétants de personnes dépendantes aux jeux vidéos, parmis lesquelles des personnes parfois très intelligentes.


    • #1765840
      le 13/07/2017 par Iskandaar
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      Bien sur, des noeuds-noeuds vont venir répondre qu’il y a des jeux "bien", que c’est comme le rap, qu’il y en a du bon, etc.
      Bah non, achetez-vous des neurones, il n’y a rien de correct dans toutes ces merdes.



      Y a pas d’argument sur tes trois lignes mon gars...


    • #1765849

      Vous savez je pense qu’il y a beaucoup de geeks qui viennent sur ER car en général ce sont les plus connectés et souvent les mieux réinformés.
      Quant à la baisse de niveau en Français ou de la cutlure en général elle est plutôt à chercher du côté de l’éducation. Vous cherchez des boucs émissaires.


    • #1765871
      le 13/07/2017 par Desguarde
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      Toujours l’aveugle qui veut vous expliquer ce qu’il ne voit pas, mais qui pense le comprend mieux que vous.
      Vous ne savez même pas ce que c’est le "jeu vidéo"... c’est un média ludique qui permet des interactions entre l’utilisateur et le média.
      Si vous considérez que le jeu vidéo rend con, alors c’est tous les jeux (vidéos ou non) et donc tous les divertissements qui rendent con... pourquoi ? parce que le "jeu vidéo" n’est qu’une appellation que l’on donne à un programme qui permet d’adapter via des lignes de code, du graphisme et du son, tout type de fonctionnement, ce qui donne par exemple une calculatrice ou un jeu d’échec.
      En ce qui me concerne, je ne pense pas que jouer aux échecs rend plus con que de regarder la télé... donc je ne vois pas pourquoi un jeu vidéo d’échec le ferai... ça reste le même "jeu".

      De même que regarder la télé ne rend pas con ; c’est regarder des conneries à la télé en pensant qu’elles sont formidables... Sinon, il faut y inclure et blâmer tous les supports qui permettent de propager de la connerie, comme les journaux, les livres, les films.... même votre bouche sert à déverser de la connerie.

      "C’est débilité-débilité-débilité." ... oui oui, cf le dentiste obèse "tous des dégénérés !".


    • #1765918
      le 13/07/2017 par homme de l’ombre
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      Les jeux vidéo sont souvent stigmatisés pour leurs effets addictifs et chronophages (en partie à raison) mais la looool ce troll qui accuse les jeux vidéo d’être responsable de la régression intellectuelle de la France et qui confond les joueurs décérébrés de FIFA, gta, call of...avec les joueurs de stratégie et de certaines œuvres comme shadow of colossus, Baldur’s gate ou même Deux ex, Beyound et The Witcher 3 cités plus haut.


    • #1765967
      le 13/07/2017 par ciblefacile
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      merde alors, je suis modeleur 3d dans une grosse boite en Californie (et oui il y de la dissidence la bas aussi), j’ai pas l’impression d’être plus con qu’un autre, la preuve je traîne ici ? Mais je me pose des questions que je vois ce genre de commentaire aussi plat d’argumentation. Le jeu vidéo est une forme d’art, un divertissement, ou un expérience ludique comme une autre. Elle demande des artistes, des scénaristes, du storyboard, des éclaireurs, des game designer, tout un tas de monde qui sont probablement moins con que ton commentaire (et je suis gentil en visant ton commentaire)


    • #1766139

      A tous,

      Je suis bien content de vous voir tous m’insulter, ca prouve que mon accusation de débilité profonde, d’immaturité et de connerie abyssale concernant les jeux videos a fait mouche et se révèle exact.
      Car, voyez vous, si vous aviez un minimum de discernement, vous auriez compris que je n’attaquais pas les concepteurs de jeux, ni meme les jeux (sauf ceux tres violents) en eux-mêmes, mais plutot le comportement immature et débile des joueurs ! C’est des joueurs videos dont je parle ! (donc inutile de me défendre le jeu d’echecs, etc, ca n a rien a voir).
      Le joueur de jeux videos, c’est, comme l’indique l’un d’entre vous ci-dessus, un type immature qui, à 28 balais, 30, 40 ans, reconnait avoir passé des milliers d’heures sur vos game boys, tels des attardés mentaux profonds.
      Vous ne voyez pas a quel point il faut etre attardé, con, et VIDE à l’intérieur, pour massacrer son temps comme ca ?? Quels benêts, grands dadets, vous faites ! C’est comme les mecs de 40-50 piges avec leur trotinette dont se moquait Soral dans une des dernieres videos du mois ! Vous ne voyez meme pas que vous etes des beaufs avec ca, des gamins ?? Hallucinant, quoi ! Et je me demande comment ca doit etre avec les femmes : "bonjour, mon homme, qu’as tu fait aujourd hui, qu as tu construit ?" reponse du grand dadet : "euhh... Bah j ai rien glandé... Ah si, j’ai joué toute la journée a des jeux videos débiles avec mes ptits neveux de 12 ans."
      Bordel, la honte, quoi...^^ A moins que vos bécasses n’aient rien dans le citron et jouent aussi, comme vous, n’ayant rien dans la vie...
      Ce n’est pas le jeu en lui meme, mais votre comportement infantile à 28-30-40 balais qui est ridicule ! Vos jeux, c’est bon jusqu a 20 ans, max, merde !! On passe pas 1000 h par an sur des jouets quand on a passé 20 piges !

      Et vos diplomes n’y changent rien, les etudes, c’est mécanique, moi aussi, je suis diplomé superieur, ce n est pas un signe de maturité du tout ! Merci, au revoir.
      Idem, inutile de faire des paralleles avec la tele, les films et les series, je n ai jamais acheté de télé (je suis presque de l age de Soral) et n ai jamais défendu tout ca non plus.
      Mais force est de reconnaitre que des gens s instruisaient un peu ou beaucoup avec la tele, autre chose que de jouer a Rick dangerous !
      Allez, je vous laisse, vous devez aller jouer, y a vos ptits neveux qui vous attendent dans la cour de récré, mdrrr...

      Bordel, les mecs, quoi... Completement dévirilisés...


    • #1766257
      le 14/07/2017 par CykaBlyat
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      En gros si on t’écoute, avoir un passe-temps qui n’a pas forcément de finalité est une perte de temps dans la vie. C’est stupide, se détendre ou se vider la tête est essentiel dans la vie, que ce soit en jouant à des jeux vidéos, en allant faire des longueurs à la piscine, un sport de combat ou autre. Je pratique d’ailleurs les 3 (en plus des autres passe-temps précédemment cités, oui je dors peu), tu viendras me parler de virilité...

      Mais bon tu sembles tellement imperméable à toute critique et toute discussion que si 15 personnes te disent qu’il faut revoir ton jugement, en utilisant la même fougue dont tu as initialement fait preuve, elles sont toutes forcément immatures et dévirilisées...

      Je ne vois pas en quoi le comportement des joueurs est unanimement débile. D’ailleurs je ne sais pas comment tu fais pour caractériser le comportement des joueurs en général, tellement les joueurs représentent une multitude de catégories aujourd’hui. C’est comme dire que les joueurs de foot sont tous des poules qui courent après le grain.

      D’ailleurs si on remonte la chaîne de causalité, c’est toi qui as commencé a insulter les joueurs de jeux-vidéos, donc si il suffit d’insulter pour avoir tort (ce que tu as toi même dit), tu t’es donné tort dès le début...

      Tu parles d’accomplir quelque chose dans la vie, je pense en avoir accompli déjà beaucoup et sûrement plus que toi, ce qui rend mon temps passé sur les jv pas si dramatique. Toujours les mêmes grandes gueules avec des QI inférieurs à la valeur de la température ambiante qui viennent insulter tout le monde sans raison...


    • #1766258
      le 14/07/2017 par Desguarde
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      Ca ne prouve pas que votre accusation à fait mouche, ca prouve que vous êtes celons l’expression consacré "un vieux con" ; c’est à dire une personne d’un certain âge qui est hermétiques à beaucoup de chose pratiqué par les génération plus jeunes et qui pense qu’elles sont obligatoirement avilissantes.

      Vous n’avez aucuns arguments pour répondre aux nombreux exemples cités donc vous tentez une pirouette grossière pour tout balayer d’un revers de main et vous faire passer pour une victime.
      Je vous rappelle que c’est vous qui avez insulté des catégories de personne (car il y a plusieurs types de catégories de joueurs, dont la pluparts considèrent le jeu vidéo comme une activité de loisir se pratiquant parmi d’autres durant leur temps libre, et non comme un emploi à plein temps) en les insultants à partir de votre ignorance du sujet (pas vraiment un bon postulat). Donc par pitié, ne venez pas vous comporter avec la maturité d’un gamin qui se fait passer pour un Caliméro, surtout à votre âge.

      Ce qui ne colle pas et entraine des réactions épidermiques, c’est que vous voulez faire rentrer par la forces des catégories entières de personnes dans des cases conçus dans votre tête (et donc fausses).
      Je suis sûr qu’aucune personne ne s’est reconnu dans votre description du "joueur de jeu vidéo" et vous le font savoir par plusieurs arguments.
      Personnes de nie qu’il y a des gros décérébrés dans ceux qui jouent aux jeu vidéos, mais ce n’est pas imputable entièrement aux jeu vidéos, c’est due également au nivellement par le bas généralisé qui peu se retrouver dans tous types de divertissement (filme, livres etc) parce que c’est économiquement plus vendeur, avec sans doute un problème d’addiction comme il en existe beaucoup (alcool, cigarettes, sex, jeux d’argent, etc).

      Bref, Alan, je pense que beaucoup ne cherchent pas à vous faire changer d’avis ; vous êtes libre d’aimer et de haïr ce que vous voulez, surtout dans le monde du divertissement, mais mettez un peut d’eau dans votre vin et lancer des débats sur le sujet sans partir du principe que tel partie de la population pratiquant x loisir est forcément la lie de la terre (tout comme vous blâmez dans un autre poste, les athées matérialistes d’être historiquement des destructeurs de civilisation). Les gens n’aiment pas se faire enfermer dans des cases où ils n’ont pas leur place, c’est d’ailleurs une pratique utilisé de certains adversaires (vous critiquez politiquement Israël ? vous êtes antisémites !).


    • #1766362
      le 14/07/2017 par Iskandaar
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      Alan je pense que tu n’as pas compris que le jeux vidéos n’est qu’un support ludique, donc il n’y a pas lieu de l’essentialiser comme tu le fais (ce serait comme dire,« internet c’est un truc de connards », parce qu’on l’utilise pas), toi ou d’autres, qui sont en plus des gens qui généralement n’ont jamais essayé de ’jouer le jeu’ juste pour voir ;et donc ne peuvent savoir de quoi ils parlent. Bien sûr il y a un vice caché dans le jeux vidéo, comme le fait de devenir un addict ou de se construire une pseudo-culture à partir de ça, une fuite du réel, mais c’est pareil pour d’autres support comme la musique, les films, séries, le sport « spectacle » etc... Mais de là à dire que parce que quelqu’un joue à un JV c’est un débile invétéré, c’est cette opinion qui est complétement irrationnelle et démesurée. En même temps si les jeunes (20 piges) se construisent des pseudo culture (rap, geek etc...) c’est parce que leurs ainés n’ont pas été capables de leur en transmettre une vraie, ne serait-ce que par l’exemplarité.

      Si les très jeunes ne s’intéressent à rien c’est surtout la faute des parents, personne ne les obligent à refiler des Iphones à 12 ans à leurs mômes, participer à la société de consommation pour faire comme les autres et pas se taper la honte, ou à les foutre devant des écrans pour être tranquilles.. Ton analyse tombe à coté encore une fois. Le problème de fond est sociologique, comme souvent : l’addiction au JV n’est qu’une conséquence. CQFD

      Jouer à une partie de jeux vidéo n’est pas plus abrutissant que de suivre le tour de France, roland garros, le tiercé ou mater des séries TV. Ce serait même plutôt carrément l’inverse vu qu’il y a avec ce support capacité à interagir.

      les JV pour beaucoup de nos générations (30-40) ont surtout été la suite logique des JDR, wargames, et jeux de stratégie qui se jouaient à l’origine sur table. Jouer à un jeu d’échec sur table ou sur ordinateur ne change pas beaucoup le principe du jeu d’échec... ben là c’est pareil. Si ça peut t’aider à comprendre...

      Et pour finir ces « jeux », wargames, simulations de guerre, de vol... sont désormais utilisés par les milieux professionnels (notamment l’armée...), donc la fiction finit par rejoindre la réalité dans certains cas.


    • #1766436

      Cykabliat et desguardes,

      Complètement refutés et sans argument aucun, vous pondez des posts ultra longs et vides pour justifier votre infantilisme d’attardé mental.
      Qui vous croyez convaincre ?? Les memes attardés, qui passent leur temps à jouer sur des ps4 comme des débiles ?
      Bah ouais, eux sont d’accord avec vous.
      Il n en reste pas moins que passer son temps a jouer, quand on a plus de 20 ans, ca s appelle etre un attardé mental immature, gamin, au cerveau vide.

      La gonflette que tu pratiques, "cyrabliak", n est pas du tout de la virilité, mais du sport pour te donner contenance, comme le font les jeunes branleurs des cités.
      Meme ca, la virilité, faut que je vous l explique, bordel ! Incroyable comme ces jeux vous ont lobotomisé le citron.
      Et l autre qui croit avoir mieux rempli sa vie que moi, mdrrr.
      Je n ai pas flingué ma jeunesse comme un jeune con, moi, merci.

      J imagine votre femme a la maison (si tant est que vous en ayez une) :
      - cheri, tu as fait quoi, aujourd hui ?
      - bah, le voisin construit sa baraque, il avait besoin d une aide pour de la maconnerie, de l electricité, de la plomberie, refaire le toit, etc, mais je sais rien foutre vu que je passe mon temps a jouer comme un gamin attardé sur des jeux videos, alors je l ai pas aidé.
      - ah bon ? Et qu est ce t as fait, alors ??
      - bah j ai joué a ghostbuster4line8driver18 toute la journee... On fait l amour, cherie ?
      - non, pas du tout envie, j aurais l impression de baiser avec le marmot de la voisine...

      Allez, bye, les gars^^


    • #1766874
      le 15/07/2017 par Pat’triote
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      @ Alan

      Et vos arguments a vous quels sont t-ils : En gros "j’aime pas les jeux vidéos donc ceux qui y jouent sont tous des gros débiles immatures !" ! V’la la pertinence de l’argumentaire !

      Il y a sans doute des joueurs de jeux vidéos insérés socialement, qui bossent, qui sont mariés et qui savent aussi manier une truelle et un marteau... Comme il y a sans doute des juifs qui n’aiment pas l’argent ou des noirs qui ont un petit sexe, ou des blondes intelligentes (insérez cliché ici) allez savoir... !

      Comme a vos supposées leçon de virilité, Jonah Lomu un des meilleurs joueur de Rugby de la planète aimait les jeux vidéo et avait même accepté de donner son nom à une série de jeux. Pauvre de lui, cet immense joueur est décédé sans avoir pu recevoir de votre part une leçon de re-virilisation !

      Je vous cite : "Et l autre qui croit avoir mieux rempli sa vie que moi, mdrrr"
      Selon vous, passé un certain âge, un adulte jouant aux jeux vidéo est un abruti immature.
      Je ne vous dirait pas ce que je pense des gens d’un certain âge comme vous qui utilise des "mdrrr" ou des "loool" dans leurs phrases...

      Quant à votre voisin que vous aidez "virilement" a maroufler ses mûrs(peut être joue t-il lui aussi aux jeux vidéos entre deux marouflages, allez savoir...), prenez garde que votre femme ne l’aperçoit pas un jour torse nu, la perceuse à la main ! Elle pourrait être tenté d’aller voir ailleurs devant tant de testostérone !
      Car comme l’expression qui dit qu’on est toujours le con d’un autre, on est toujours aussi la fiotte d’un autre !


    • #1768719
      le 18/07/2017 par Iskandaar
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      Je vous cite : "Et l autre qui croit avoir mieux rempli sa vie que moi, mdrrr"
      Selon vous, passé un certain âge, un adulte jouant aux jeux vidéo est un abruti immature.



      Sans épiloguer sur le thème on pourrait aussi citer Jean Paul Bourre, ancien blouson noir et auteur, qui a consacré des émissions sur l’univers vidéoludique après avoir découvert les RPG type Dragon age ou Skyrim. Cela dit, lui a toujours assumé la part du Peter Pan qui sommeille, meilleurs remède contre la sclérose de l’âge. Mieux vaut jouer que « se la jouer »...


  • #1765674

    Un media est cense transmettre quelque chose, une information
    Donc le jeu video n est pas un media mais un divertissement
    Comme le cinema peut l etre ou la tele
    Disons que le divertissement devient majoritaire voir totalitaire
    Et l information utile rarissime sauf sur internet si on sait chercher
    L information elle meme devient un divertissement
    Divertir rapporte, informer est dangereux

     

  • #1765753

    Pour ceux qui jouent ou suivent l’univers du jeu video : à noter aussi que c’était un des rares médias a échapper jusqu’à récemment à la propagande LGBT/politiquement correcte etc
    mais ce n’est hélas plus tellement d’actualité en témoignent par exemple le jeu "Mass Effect Andromeda", détruit par les "Social Justice Warriors"...

     

    • #1765860
      le 13/07/2017 par Iskandaar
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      En fait il est beaucoup plus facile de mettre des quenelles dans les jeux vidéos, étant donné qu’il faut y jouer pour les détecter, et que y jouer met plus de temps que de mater un film. Ça explique peut être comment un Deus Ex premier du nom a pu sortir à l’époque en balançant sur le pouvoir de la FED aux EU ou la duplicité de la lutte anti-terroriste dans son scénario..


    • #1765901
      le 13/07/2017 par Mort de rire
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      Mass effet Andromeda n’est pas le premier jeu Bioware détruit par le gauchisme, si tu avais joué à Dragon Age Inquisition tu aurais vu exactement la même chose à un niveau pire encore( un des NPC est littéralement transsexuel, sans oublier le background d’un des "compagnons" dont toute l’histoire est uniquement basé sur son homosexualité...), ce délire LGBTiste à commencé avec Dragon Age 2 et Masse Effect 3( qui est pourtant très bon en terme de narration et de gameplay) même si ce n’était pas aussi flagrant ni aussi appuyé


  • #1765870

    Les jeux vidéos violents rendent les joueurs + violents, même les études le confirment :

    https://www.fichier-pdf.fr/2017/03/...

    Ca ne doit pas déplaire à nos élites voulant semer le chaos


  • #1765879

    J’en profite pour placer un mot sur deux studios français ayant une renommée internationale :

    - Amplitude Studios : Endless Space, Endless Legends... Une belle percée pour un studio qui propose des titres de très bon goûts avec une manière de jouer qui demande réflexion et anticipation.

    - Eugen Systems : Simulation militaire très réaliste pour un public de connaisseurs (on peut même y jouer la Corée du Nord, la France...).

    Il y a bien d’autres studios de talents dans notre belle nation que j’aurais bien aimé entendre au cours de cet entretien qui est néanmoins de grande qualité.


  • #1765881

    l’attractivité de plus en plus importante du jeu vidéo.



    Faux. Il n’y a pas plus de joueurs aujourd’hui qu’en 2000.
    Et le jeu vidéo n’évolue plus depuis Resident Evil et Metal Gear Solid. (96-98)

    Le jeu vidéo, c’est fait pour les enfants dans 90% des cas. Donc ça n’atteindra jamais le niveau du cinéma.
    De plus ce n’est qu’un JEU, donc cela limite très fortement les scénarios.

    Le jeu vidéo est souvent infantilisant une fois adulte. Ceux de 30 ans qui jouent à Fifa, Call of Duty ou Pokémon sont immatures.

     

    • #1766596

      Justement non, tout objet ludique enrichit les possibilités de fictions, c’est juste pas du côté du "scénario" au sens cinématographique du terme que ça se passe.

      Quant à l’idée que le jeu vidéo serait immature, je suis tout à fait d’accord, mais avec un bémol. En fait le jeu vidéo est surtout immature dans son évolution, et dans les attentes d’un public encore infantilisé et peu critique. Mais je te ferais remarquer que le cinéma en grande majorité est tout aussi infantilisant, on a détruit ce qui en faisait un grand art. La grâce se trouve dans les exceptions, et ça vaut aussi dans le jeu vidéo.


  • #1765956

    Au cours du XIXe siècle sont apparus les premiers courants de peinture "un peu abstraite" (impressionnisme, etc...) en "réaction" au réalisme qui, à cause de l’invention de la photographie, devenait non seulement obsolète (pour les portraits officiels, par exemple) mais aussi facilité (par décalquage, etc)


  • #1766084

    Faisant partie des joueurs de Role Playing Game et de stratégie, je peux vous assurer que certains jeux dépassent largement le cinéma au niveau de la complexité du scénario, de la réfléxion, ou même de la transmission d’une certaine "morale".

    Quand on sait que les jeux (et les joueurs par extension) RPG tel Final Fantasy (pour ne citer que celui-ci) sont très souvent vilipendé par les joueurs de FIFA, Call Of, ... comme "prise de tête", trop "compliqué" ou que "ça ne va pas assez vite" (ça me fait penser aux spectateurs de touche pas à mon poste et Cie qui se moque de ceux qui préfèrent regarder des documentaires). Ces jeux (RPG) n’ont jamais eu de publicité mainstream jusqu’à il y a peu, c’est à dire avant qu’ils ne soit américanisé.
    Je peux me tromper mais mon impression est que les joueurs de RPG était la "dissidence" du jeux vidéo.

    Ces jeux m’ont éloigné de mon enfance jusqu’à aujourd’hui (j’ai 27 ans) de la merde qui passe à la télé et j’en suis très heureux. Mes parents n’étant très présent dans mon enfance/adolescence (je considère que ma famille "proche" sont mes amis de très longue date) , je passais beaucoup de temps soit seul à la maison ou avec mes amis.
    Avec le recul je suis très heureux d’avoir passé mon temps seul sur les RPG et non à regarder la télé. Etant des jeux où il y a énormément de texte et lisant des livres, mon orthographe à toujours été très au dessus des autres (je n’ai jamais eu moins de 16/20 en dictée durant ma scolarité), sans parler du niveau d’anglais où j’ai toujours eu de très bonne note.

    Nous sommes d’accord que le jeux vidéo comme tous les média (il y a du très bon et du très mauvais) se s’ont fait bouffer par la bien pensance, le LGBTisme.

    Complètement d’accord avec zythum, le jeu vidéo ne sait plus innover et ne contient plus aucune trace de "dissidence" (il y a toujours quelques exeptions) ce qui est bien dommage. Mais merci ne pas tout jeter en bloc à cause des daubes que l’on nous sort aujourd’hui (et hier).


  • #1766109

    J’ai passé 15 ans à jouer dont 2 à plein temps (merci le système de sécurité sociale belge) sur le MMO le plus connu du monde. Puis un jour j’ai rencontré ma femme, me suis marié et eu des enfants. Depuis je ne joue plus, je suis passé à autre chose.
    Je pense, comme certain, que le jeu doit être une phase qui se termine lorsque le réel reprend ses droits. Car oui, le jeu, c’est du virtuel.


  • #1766114
    le 14/07/2017 par lilimarie
    Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

    J’apprécie beaucoup les émissions et analyses de M. Sapir mais ayant vu les conférences/interviews d’Adrien Sajous, cette émission me semble aborder le sujet de façon très superficielle et vague !

     

    • #1766740
      le 15/07/2017 par coyoterevolte
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      L’émission est peut-être destinée à des profanes, ce qui expliquerait le côté superficiel. L’analyse du cycle de la marchandise est intéressante mais c’est du copier-coller de Clouscard sur les étapes du produit : innovation réservée aux riches, démocratisation au grand public, épuisement des différents habillages de la marchandise, désuétude, récupération par les prolos, et un retour de la marchandise sous forme vintage pour rerevendre.
      Le gens qui fabriquent les jeux vidéo possèdent un savoir-faire très utile pour la manipulation des images. Depuis le temps, ils doivent aussi avoir une base de données sur les temps de réaction de l’humain. Pour quelqu’un qui voudrait garder le pouvoir, il est nécessaire de contrôler ceux qui créent les jeux vidéo : Ceux qui y jouent ne sont pas dangereux, dressés à appuyer sur le bon bouton au bon moment selon la programmation : "congratulations".


  • #1766244

    J ai beaucoup joue a des mmo
    J ai arrete, ca me laisse plus de temps pour ma Famille, mes parents, mes proches
    On delaisse forcement quelqu un quand on joue a ces jeux sans fin.
    C est comme la tele et le cinema et internet si on en est capable d y resister mieux vaut etre present pour sa famille que pour un groupe de playeurs de mmo
    Aussi geniaux et captivants les jeux soient ils.


  • #1766263

    D une maniere generale quand on joue beaucoup sur une chaise on devient un gamer
    On perd de vrais amis on neglige sa famille on perd du muscle
    Et on utilise des expressions agressive genre " commentaire completement con"
    Les jeux videos ne feront pas de vous des hommes d action
    Pas plus que la tele ou la lecture
    La revolution du jeu video c est que ca isole tout en donnant l impression
    D avoir pleins d amis
    Que ca rend passif tout en donnant l impression d etre actif et de faire des choix
    Alors que pour voir la suite il faut rester devant son ordi a se faire des escarres aux fesses
    Donc c est revolutionnaire pour garder des jeunes le cul sur une chaise
    C est mieux que la tele car pas de pub et necessite d aller au bout d une action
    Surtout en jeu de groupe.


Commentaires suivants