Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

Jacques Sapir invite Julian Alvarez, docteur en science de l’information et de la communication et président de l’association Ludoscience, et Yannick Harrel, expert en cyberstratégie économique et financière, pour interroger l’attractivité de plus en plus importante du jeu vidéo.

 

 

À ne pas manquer, chez Kontre Kulture :

Prolonger la vidéo avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1765753
    Le 13 juillet à 15:12 par titi39
    Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

    Pour ceux qui jouent ou suivent l’univers du jeu video : à noter aussi que c’était un des rares médias a échapper jusqu’à récemment à la propagande LGBT/politiquement correcte etc
    mais ce n’est hélas plus tellement d’actualité en témoignent par exemple le jeu "Mass Effect Andromeda", détruit par les "Social Justice Warriors"...

     

    Répondre à ce message

    • #1765860
      Le 13 juillet à 18:37 par Iskandaar
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      En fait il est beaucoup plus facile de mettre des quenelles dans les jeux vidéos, étant donné qu’il faut y jouer pour les détecter, et que y jouer met plus de temps que de mater un film. Ça explique peut être comment un Deus Ex premier du nom a pu sortir à l’époque en balançant sur le pouvoir de la FED aux EU ou la duplicité de la lutte anti-terroriste dans son scénario..

       
    • #1765901
      Le 13 juillet à 20:04 par Mort de rire
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      Mass effet Andromeda n’est pas le premier jeu Bioware détruit par le gauchisme, si tu avais joué à Dragon Age Inquisition tu aurais vu exactement la même chose à un niveau pire encore( un des NPC est littéralement transsexuel, sans oublier le background d’un des "compagnons" dont toute l’histoire est uniquement basé sur son homosexualité...), ce délire LGBTiste à commencé avec Dragon Age 2 et Masse Effect 3( qui est pourtant très bon en terme de narration et de gameplay) même si ce n’était pas aussi flagrant ni aussi appuyé

       
  • #1765870
    Le 13 juillet à 18:54 par RLC
    Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

    Les jeux vidéos violents rendent les joueurs + violents, même les études le confirment :

    https://www.fichier-pdf.fr/2017/03/...

    Ca ne doit pas déplaire à nos élites voulant semer le chaos

     

    Répondre à ce message

  • #1765879
    Le 13 juillet à 19:08 par Stenk
    Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

    J’en profite pour placer un mot sur deux studios français ayant une renommée internationale :

    - Amplitude Studios : Endless Space, Endless Legends... Une belle percée pour un studio qui propose des titres de très bon goûts avec une manière de jouer qui demande réflexion et anticipation.

    - Eugen Systems : Simulation militaire très réaliste pour un public de connaisseurs (on peut même y jouer la Corée du Nord, la France...).

    Il y a bien d’autres studios de talents dans notre belle nation que j’aurais bien aimé entendre au cours de cet entretien qui est néanmoins de grande qualité.

     

    Répondre à ce message

  • #1765881
    Le 13 juillet à 19:12 par Raven
    Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

    l’attractivité de plus en plus importante du jeu vidéo.



    Faux. Il n’y a pas plus de joueurs aujourd’hui qu’en 2000.
    Et le jeu vidéo n’évolue plus depuis Resident Evil et Metal Gear Solid. (96-98)

    Le jeu vidéo, c’est fait pour les enfants dans 90% des cas. Donc ça n’atteindra jamais le niveau du cinéma.
    De plus ce n’est qu’un JEU, donc cela limite très fortement les scénarios.

    Le jeu vidéo est souvent infantilisant une fois adulte. Ceux de 30 ans qui jouent à Fifa, Call of Duty ou Pokémon sont immatures.

     

    Répondre à ce message

    • #1766596
      Le 15 juillet à 03:33 par Franprix
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      Justement non, tout objet ludique enrichit les possibilités de fictions, c’est juste pas du côté du "scénario" au sens cinématographique du terme que ça se passe.

      Quant à l’idée que le jeu vidéo serait immature, je suis tout à fait d’accord, mais avec un bémol. En fait le jeu vidéo est surtout immature dans son évolution, et dans les attentes d’un public encore infantilisé et peu critique. Mais je te ferais remarquer que le cinéma en grande majorité est tout aussi infantilisant, on a détruit ce qui en faisait un grand art. La grâce se trouve dans les exceptions, et ça vaut aussi dans le jeu vidéo.

       
  • #1765956
    Le 13 juillet à 22:39 par prout
    Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

    Au cours du XIXe siècle sont apparus les premiers courants de peinture "un peu abstraite" (impressionnisme, etc...) en "réaction" au réalisme qui, à cause de l’invention de la photographie, devenait non seulement obsolète (pour les portraits officiels, par exemple) mais aussi facilité (par décalquage, etc)

     

    Répondre à ce message

  • #1766084
    Le 14 juillet à 10:11 par Clad
    Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

    Faisant partie des joueurs de Role Playing Game et de stratégie, je peux vous assurer que certains jeux dépassent largement le cinéma au niveau de la complexité du scénario, de la réfléxion, ou même de la transmission d’une certaine "morale".

    Quand on sait que les jeux (et les joueurs par extension) RPG tel Final Fantasy (pour ne citer que celui-ci) sont très souvent vilipendé par les joueurs de FIFA, Call Of, ... comme "prise de tête", trop "compliqué" ou que "ça ne va pas assez vite" (ça me fait penser aux spectateurs de touche pas à mon poste et Cie qui se moque de ceux qui préfèrent regarder des documentaires). Ces jeux (RPG) n’ont jamais eu de publicité mainstream jusqu’à il y a peu, c’est à dire avant qu’ils ne soit américanisé.
    Je peux me tromper mais mon impression est que les joueurs de RPG était la "dissidence" du jeux vidéo.

    Ces jeux m’ont éloigné de mon enfance jusqu’à aujourd’hui (j’ai 27 ans) de la merde qui passe à la télé et j’en suis très heureux. Mes parents n’étant très présent dans mon enfance/adolescence (je considère que ma famille "proche" sont mes amis de très longue date) , je passais beaucoup de temps soit seul à la maison ou avec mes amis.
    Avec le recul je suis très heureux d’avoir passé mon temps seul sur les RPG et non à regarder la télé. Etant des jeux où il y a énormément de texte et lisant des livres, mon orthographe à toujours été très au dessus des autres (je n’ai jamais eu moins de 16/20 en dictée durant ma scolarité), sans parler du niveau d’anglais où j’ai toujours eu de très bonne note.

    Nous sommes d’accord que le jeux vidéo comme tous les média (il y a du très bon et du très mauvais) se s’ont fait bouffer par la bien pensance, le LGBTisme.

    Complètement d’accord avec zythum, le jeu vidéo ne sait plus innover et ne contient plus aucune trace de "dissidence" (il y a toujours quelques exeptions) ce qui est bien dommage. Mais merci ne pas tout jeter en bloc à cause des daubes que l’on nous sort aujourd’hui (et hier).

     

    Répondre à ce message

  • #1766109
    Le 14 juillet à 11:59 par Nicolas
    Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

    J’ai passé 15 ans à jouer dont 2 à plein temps (merci le système de sécurité sociale belge) sur le MMO le plus connu du monde. Puis un jour j’ai rencontré ma femme, me suis marié et eu des enfants. Depuis je ne joue plus, je suis passé à autre chose.
    Je pense, comme certain, que le jeu doit être une phase qui se termine lorsque le réel reprend ses droits. Car oui, le jeu, c’est du virtuel.

     

    Répondre à ce message

  • #1766114
    Le 14 juillet à 12:10 par lilimarie
    Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

    J’apprécie beaucoup les émissions et analyses de M. Sapir mais ayant vu les conférences/interviews d’Adrien Sajous, cette émission me semble aborder le sujet de façon très superficielle et vague !

     

    Répondre à ce message

    • #1766740
      Le 15 juillet à 11:42 par coyoterevolte
      Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

      L’émission est peut-être destinée à des profanes, ce qui expliquerait le côté superficiel. L’analyse du cycle de la marchandise est intéressante mais c’est du copier-coller de Clouscard sur les étapes du produit : innovation réservée aux riches, démocratisation au grand public, épuisement des différents habillages de la marchandise, désuétude, récupération par les prolos, et un retour de la marchandise sous forme vintage pour rerevendre.
      Le gens qui fabriquent les jeux vidéo possèdent un savoir-faire très utile pour la manipulation des images. Depuis le temps, ils doivent aussi avoir une base de données sur les temps de réaction de l’humain. Pour quelqu’un qui voudrait garder le pouvoir, il est nécessaire de contrôler ceux qui créent les jeux vidéo : Ceux qui y jouent ne sont pas dangereux, dressés à appuyer sur le bon bouton au bon moment selon la programmation : "congratulations".

       
  • #1766244
    Le 14 juillet à 15:36 par Paul
    Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

    J ai beaucoup joue a des mmo
    J ai arrete, ca me laisse plus de temps pour ma Famille, mes parents, mes proches
    On delaisse forcement quelqu un quand on joue a ces jeux sans fin.
    C est comme la tele et le cinema et internet si on en est capable d y resister mieux vaut etre present pour sa famille que pour un groupe de playeurs de mmo
    Aussi geniaux et captivants les jeux soient ils.

     

    Répondre à ce message

  • #1766263
    Le 14 juillet à 16:07 par Paul
    Les jeux vidéo, une révolution culturelle ?

    D une maniere generale quand on joue beaucoup sur une chaise on devient un gamer
    On perd de vrais amis on neglige sa famille on perd du muscle
    Et on utilise des expressions agressive genre " commentaire completement con"
    Les jeux videos ne feront pas de vous des hommes d action
    Pas plus que la tele ou la lecture
    La revolution du jeu video c est que ca isole tout en donnant l impression
    D avoir pleins d amis
    Que ca rend passif tout en donnant l impression d etre actif et de faire des choix
    Alors que pour voir la suite il faut rester devant son ordi a se faire des escarres aux fesses
    Donc c est revolutionnaire pour garder des jeunes le cul sur une chaise
    C est mieux que la tele car pas de pub et necessite d aller au bout d une action
    Surtout en jeu de groupe.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents