Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les noms de 10 000 gardiens et SS d’Auschwitz diffusés sur Internet

Pour "mieux comprendre" ou mieux traquer ?

L’Institut polonais de la mémoire nationale a publié ce lundi une liste de noms de 10 000 personnes qui ont travaillé principalement dans les camps d’Auschwitz et Auschwitz-Birkenau.

 

Ce lundi midi, le site de l’IPN (Institut polonais de la mémoire nationale) était indisponible. Un message indiquait un problème de connexion dû à une « surcharge du serveur ». Trop d’internautes cherchent à s’y connecter en même temps. Les données qu’il contient sont en effet inédites : depuis Cracovie, l’IPN vient de mettre en ligne les noms de près de dix mille membres du personnel du camp nazi allemand d’Auschwitz-Birkenau. Lors d’une conférence de presse, Jaroslaw Szarek, le président de l’Institut, a assuré que la publication de ces 9 686 noms « n’est que le début d’un vaste projet ».

Cette liste recense de nombreux renseignements concernant les camps d’Auschwitz et Auschwitz-Birkenau et sur des camps secondaires associés. Elle doit être enrichie plus tard par des données sur d’autres lieux de détention et d’extermination, mis en place par l’Allemagne nazie. Au total, 25 000 noms auraient été réunis, mais moins de la moitié sont aujourd’hui diffusés.

[...]

C’est la raison pour laquelle, récemment, le Musée a lancé un appel aux Allemands et aux Autrichiens : elle les invite à lui transmettre des souvenirs des soldats Waffen-SS, mémoires, lettres privées ou photos, pour permettre de « mieux comprendre la mentalité des bourreaux ».

Lire l’intégralité de l’article sur lexpress.fr

Sur la Seconde Guerre mondiale, lire chez Kontre Kulture :

Auschwitz et la traque pour l’éternité, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants