Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les non-musulmans en Islam : entre mythes et réalités – Conférence de Youssef Hindi à Bordeaux

Le Cercle Politzer recevra Youssef Hindi le samedi 14 janvier 2017 à 15h à Bordeaux pour une conférence intitulée « Les non-musulmans en Islam : entre mythes et réalités ».

 

Entrée : 5 euros.

Réservations : cp.conferences@gmail.com

 

La bande-annonce de l’événement :

 

Bien préparer la conférence avec Kontre Kulture :

Youssef Hindi sur E&R :

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Parce que les péchés de l’Homme sont beaucoup trop lourds pour Dieu, l’Homme porte seul ses lourdes fautes et parce que la gloire est beaucoup trop lourde pour l’Homme, Dieu porte l’Homme, c’est là sa gloire.

     

  • Pour ceux que ça intéressent, procurez-vous le hors série de la Nouvelle Revue d’histoire sur les minorités en terres d’Islam depuis les origines mahométanes à nos jours. Cela tempérera les propos de Youssef Hindi. La réconciliation pourquoi pas mais certainement pas au détriment de la manipulation historique.

     

    • « La réconciliation pourquoi pas mais certainement pas au détriment de la manipulation historique. »

      Je pense que cette phrase veut dire l’inverse de votre intention initiale.

      Si vous êtes proche de Bordeaux, je vous invite à venir porter directement la contradiction à Youssef Hindi lors de cette conférence, j’y serais et je m’engage à vous offrir un verre de l’amitié quel que soit l’issue du débat.


    • @ Durandal

      Cela aurait été avec plaisir, mais je ne suis pas du tout dans la région et pas le temps d’y aller.
      Dommage en effet. Je crois au vertu du dialogue. L’autre en terre d’Islam est un sujet fondamental, et je dois dire que sur cette question les faits sont têtus.


    • @ larochejacquelin :
      Je me suis permis, sous votre conseil d’aller sur ce site. Et je vois ceci :
      :En avril 1925, le leader nationaliste rifain Abdelkrim à la tête de milliers de guerriers, attaque par surprise les postes militaires français du nord du Maroc."

      Je tombe de ma chaise ! Donc cette revue qui se veut historique traite la question rifaine de la sort !
      Donc , ça serai les rifains qui auraient attaquer les Francais ? Les mechants rifains sur leurs propres terre ?

      Allons bon.. pour "l’ànecdote", voici dans les grande lignes ce qui s’est passé :
      - le rif etait administré par L’Espagne. Au rif, la mine de fer etait dirigé par une famille juive espagnole qui fournissait la France, la grande bretagne mais aussi l’Allemagne et ses alliés durant la premiere guerre mondiale.
      - conscient de cette richesse, un soulevement populaire du rif a lieu pour obtenir un partage des richesses.
      - Franco, alors general tente de matter la rebellion qui se solde par la victoir des indigenes mais sourtout par la creation de la république musulmane rifaine sur un model occidentale...
      - L’Espagne demande l’aide de la France qui vient matter la rebellion, 300000 soldats contre 25000 insurgés.
      Details interessant : les ennemis d’hier se sont mis d’accord pour s’auder dans ce conflit : Les allemands ont founris du gaz moutarde aux Espagnoles et aux Francais pour écraser les locaux.

      Qui a attaqué qui ?

      Votre revue peur servir de papier toillette mais en aucun cas de reference historique. Venez donc, faite l’effort d’apporter la contradiction au travail de fourmis de MONSIEUR Hindi.
      Ce monsieur a su gagner le respect de bons nombres de patriote ( d’identitaires également )par la qualité et la jsutesse de son travail.

      Vous ? Vous allez mourir un jour et personne se souviendra de vous...


    • @ Testou

      Vous pouvez attaquer militairement par surprise et être dans votre droit moralement quand il s’agit de défendre votre terre. Vous raisonnez d’une curieuse manière. Pour la guerre du Rif je vous dirais en toute logique :

      Le Rif aux rifains...

      Mais revenons au sujet :

      Le hors série de la NRH sur les musulmans en terre d’Islam convoque des universitaires de renoms sur ces questions, notamment Sérafin Fanjul, arabisant spécialiste de philologie sémitique et membre de l’académie royale d’histoire, ou encore Rafael Sanchez Saus médiéviste espagnol qui déconstruit le mythe de l’Andalousie heureuse sous le joug musulman.

      L’Islam et l’Autre est un vaste sujet qui ne plaide pas en faveur de l’Islam. Le Coran a ontologiquement un problème avec l’autre, avec ce qui n’est pas musulman ( à trois verserts près).

      Pour ce qui est des attaques personnelles ne vous fatiguez trop, l’histoire retiendra ce qu’elle veut, peut me chaut. Et puis comme vous le savez l’histoire appartient aux vainqueurs.


    • @ larochejaquemin.

      Il n’y a aucune attaque personnelle, car avant attaque il faudrait que je vous estime. Je dresse le constat d’un universitaire brillant qui est entendu et écouté. Rien de plus factuel, et je le compare à vous :) .

      Second point, par votre derniere remarque je denote un comportement pedant de votre part vis-a-vis de tout ce qui a atrait à l’islam. C’est votre droit, en attendant, les musulmans se nettoient avec de l’eau 5 fois par jours lorsque vous etalez vos excrements avec du papier. L’islam à un probleme avec l’autre selon vous, mais l’islam à appris aux pires gens qui ont existé à suivre un code de conduite avec une propreté qui va de paire.

      Enfin, une rapide recherche sur le net et on voit qui finance cette revue, ses sponsorts (les néo colonalistes Francais). J’aime votre définition du talent de ces professeurs... en effet, Alain Soral se fait taper dessus pour dire la vérité. Quelles pérsecutions ont subit vos spécialistes ? Des aides financieres plutot ! Le systeme est binaire en violence. Mais comme tout Zemmourien, vous ne sentirez la carrotte que quand elle aura atteint la gorge..


    • @Testou

      Encore une fois votre style est agressif, peu importe. La question qui compte est de savoir, à la lecture du Coran, des Hadiths et de l’histoire générale de l’Islam, si cette religion/politique est vivable pour celui qui en choisi une autre. La réponse à l’aune de l’observation philologique et historique est négative, appelez ça de la pédanterie si vous voulez, c’est plus surement une opinion fondée

      Vous fuyez le débat en cherchant qui finance quoi, l’université espagnole est donc selon vous à la solde des sionistes puisqu’elle critique l’Islam et Youssef Hindi est libre puisqu’il le réhabilite. Il serait temps de passer du sophisme au raisonnement véritable. Si pour vous la parole juste n’existe que dans un cercle indépendant financièrement écoutez radio courtoisie elle ne vit que des dons de ces auditeurs, vous y entendrez quelques vérités sur l’Islam par des universitaires, des prêtres, et plus simplement par des gens cultivés. Si vous cherchez un peu vous trouverez dans les universités européennes des thèses iréniques sur l’islam. Encore un coup des sionistes je suppose.

      Je critique les conclusions de Youssef Hindi sans l’insulter, ni usant de métaphores douteuses et scatologiques. Pour ce qui est de se laver cinq fois par jour cette pratique religieuse en vaut une autre à condition de ne pas tomber dans l’hygiénisme comme politique du pur et de l’impur.

      Ni zemourrien, ni soraloien, mais libre, du moins je m’y essaye, vous devriez en faire de même.


  • Arrêtez de faire une fixette sur les musulmans ce n’est pas eux qui ont pillier votre beau pays. Tant que vous n’aurez pas compris que les musulmans sont un faux ennemi vous n’avancera pas et les miettes qu’il reste de la France vous seront également volées.
    Remplissez vos églises le 25 décembre elles étaient vides. Clairement il est plus facile pour un français de critiquer 5000 délinquants récidivistes que d’aller prier 10 minutes. Je vous souhaite de retrouver la raison en 2017 bonne année du Liban.

     

    • Vous êtes dur dis donc... qualifier de "délinquants" des mecs qui vendent de la drogue aux gamins, violent des filles en tournante, tabassent des innocents à 5 contre 1 en les laissant pour mort, frappent des personnes âgées ou handicapées, homejacking et carjacking, commettent des meurtres etc etc... non, ceux là je les qualifie de "jeunes paumés qui n’ont rien fait de mal et à qui il faut laisser une vingtième chance" ;-p


    • Faux les églises sont pleines et de plus en plus, à Noël et à Pâques, mais vous avez raison la France notamment les couches populaires se sont déchristianisées, ce n’est pas une raison pour les islamiser. C’est sur ce vide que l’Islam avance, pourtant nous avons France une tradition religieuse qui a toute sa légitimité historique.


  • Travail de salubrité publique en cette époque où n’importe quoi est dit sur l’islam et les musulmans afin de les diaboliser comme s’ils en avaient besoin avec toutes ces affaires de terrorisme et de guerres...
    Vivre dans le monde musulman c’était si horrible que c’était une des destinations de prédilection des Juifs lorsqu’ils étaient chassés d’un pays d’Europe !
    N’oublions pas aussi qu’aucune religion ne peut s’imposer durablement par la force, ce qui signifie que si l’expansion musulmane s’est faite en partie par les armes la foi islmanique en revanche s’est imposée uniquement par la persuasion. N’imaginez pas que des peuples aussi résilients et mentalement puissants que les Berbères, Perses, Kurdes ou tribus afghanes aient pu adhérer à l’islam contre leur gré ! Là où une religion fini par s’enraciner durablement c’est qu’elle répondait à un besoin né d’une crise existentielle, civilisationnelle majeure à laquelle les religions autochtones n’ont pas été capables de trouver des réponses opérationnelles. Ce fut le cas du monde celtique qui abandonna très rapidement ces croyances originelles au profit de la foi chrétienne qui elle seule fut en mesure de trouver les réponses adéquates à l’effondrement civilisationnelle consécutif à l’invasion romaine. Idem pour les Indiens d’Amérique du Sud...

     

    • "Ce fut le cas du monde celtique qui abandonna très rapidement ces croyances originelles au profit de la foi chrétienne".

      Hélas je me dois de vous corriger car d’une part ça n’a pas été si rapide que ça,
      d’autre part je vous citerai l’exemple de l’épicéa qui est chez les Celtes l’arbre de l’enfantement associé au 24 décembre, il est décoré lors des rites du solstice d’hiver de fruits, de fleurs et de blé.

      Saviez-vous que Joseph d’Arimathie était l’oncle de Jésus et possédait des mines d’étain en écosse ? Quand Dieudonné fait un sketch sur Jésus et dit "le rouquin dans la twingo là ?" il est fin, très fin...


    • Ah ah ah. J’ai bien rigolé à lire votre commentaire. Merci


  • Un dhimmi (en arabe : ذمّي) est un terme historique1 du droit musulman qui désigne un citoyen non-musulman d’un État musulman, lié à celui-ci par un « pacte » de protection.

    Le terme dhimmi s’applique essentiellement aux « gens du Livre » (اهل الكتاب Ahl al-kitâb), qui, dans le champ de la gouvernance islamique, moyennant l’acquittement d’un impôt de capitation (jizya)2, d’un impôt foncier (kharâj)2, d’une certaine incapacité juridique et du respect de certaines obligations discriminantes édictées dans un « pacte » conclu avec les autorités, se voient accorder une liberté de culte restreinte, certains droits ainsi que la garantie de sécurité pour leur personne et leurs biens.