Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les mythes fondateurs du choc des civilisations – Conférence de Youssef Hindi à Nice

L’association Culture populaire recevait Youssef Hindi à Nice le 24 septembre 2016 pour une conférence sur les mythes fondateurs du « choc de civilisations ».

 

Partie 1 – L’intervention de Youssef Hindi

- 00’01 – Sommaire et énumération des chapitres et conférences à venir
- 03’50 – L’origine abrahamique de l’islam
- 06’24 – L’islam ou le mythe d’une religion violente et guerrière
- 08’55 – Le vrai statut des non-musulmans en islam
- 11’25 – L’expansion de l’islam hors d’Arabie
- 13’00 – Les anciennes alliances islamo-chrétiennes
- 16’40 – La réalité de l’Empire ottoman
- 18’07 – L’éclatement de l’Empire ottoman de l’intérieur par l’ingérence occidentale qui se finalise avec la Première Guerre mondiale et les accords de Sykes-Picot
- 19’50 – La femme en islam
- 26’20 – Différences entre les devoirs en islam et les lois coraniques
- 28’35 – Mise en évidence du mensonge sur l’âge d’Aïcha, la seconde femme du prophète Muhammad
- 29’28 – La destruction du religieux par la laïcité, outil du sabbato-frankisme

 

 

Partie 2 – Les questions du public

- 00’01 – Réponse à Zemmour sur la France et l’islam
- 02’25 – L’absence de sérieux des écrivains, journalistes et intellectuels mainstream
- 06’50 – L’Islam n’est pas une nouvelle religion, le Coran est un rappel des lois divines
- 13’50 – Ce sur quoi les juifs, chrétiens et musulmans sont d’accord sur le plan théologique
- 15’20 – Le miracle de l’expansion de l’islam
- 15’50 – Analyse historique de la période des Omeyyades
- 17’35 – Genèse du sionisme via le plan messianique de la destruction d’Edom et d’Ismaël
- 23’50 – La duperie du mouvement assimilationniste juif « haskala », représenté par Éric Zemmour
- 27’30 – Le noachisme sous rabbinat ou l’après-destruction d’Edom et d’Ismaël dans une ONU des religions
- 30’00 – la censure du système médiatique par absence de dialogue avec les associations représentatives des communautés comme le CRIF et autres
- 32’20 – le rapprochement entre islam et christianisme pour contrer le choc des civilisation
- 35’30 – le mensonge des guerres dites « de religion »
- 36’30 – Une certaine théologie et idéologie messianiques influent sur le politique et le géopolitique
- 37’40 – Ceux qui ont tout à gagner dans la destruction de la Syrie sont clairement identifiables
- 38’00 – Le judéo-christianisme est une invention élaborée par la kabbale rabbinique au XVIe siècle
- 41’00 – Quel avenir pour la France, allons-nous vers une guerre civile ?
- 44’50 – Le rapprochement de la France avec la Russie est-il possible ?
- 46’00 – Selon BHL, l’Algérie est un verrou qu’il faut absolument faire sauter, comme pour la Libye
- 49’50 – Le réel projet messianique porté par le Nouvel Ordre mondial est de hâter l’arrivée du « mashiah » (Antéchrist)

 

 

À ne pas manquer, la prochaine conférence de l’association Culture populaire
à Nice le 11 décembre 2016 :

 

Se procurer les ouvrages de Youssef Hindi chez Kontre Kulture :

À lire également, chez Kontre Kulture :

 

Youssef Hindi sur E&R :

 

L’antidote au « choc des civilisations » en France : la réconciliation nationale !

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En effet monsieur Hindi et comme vous le signalez, les conquêtes politiques de la chrétienté ne sont pas imputable aux évangiles, pas de trace de celle-ci dans le texte. En revanche la lecture du Coran nous montre combien la guerre est lié à la geste du prophète de l’islam, comme l’ombre l’est au soleil : Indissociable donc, et ceci tout au long de la révélation.

    En effet monsieur Hindi Ismaël c’est multiplié en de grandes nations, à la fin des temps elles s’agenouilleront devant le christ roi.

    Que la paix du Christ soit sur vous et sur tous les musulmans.

     

    • Grand Merci !
      Un joyeux Noël à tous les chrétiens, nos frères en humanité !


    • Les chroniques arabes sont connues pour avoir retenu les faits de guerres, permettant de fixer des dates et donc de constituer un calendrier. Il ne faut donc pas confondre la partie avec le tout. L’islam est la religion de l’action et de la contemplation. La guerre n’est que défensive, en dernier ressort, etc, mais en effet, acceptée en tant que telle, strictement encadrée par des règles de bienséance et de noblesse qui vous étonneraient. Enfin, comme lecteur du Coran que vous dites, sachez que personne ne s’agenouillera devant le Messie (paix sur lui), mais il s’agenouillera, avec les chrétiens et avec les musulmans, et tous les croyants sincères, ensemble et en direction de Dieu. Dans le Coran, Dieu interroge le Messie sur le culte que certain lui porte. Vous souvenez vous de sa réponse ? Enfin, cela est agréable (et utile pour les non-sachant) d’entendre un érudit musulman qui s’exprime en français. Ils sont très nombreux, mais leurs messages sont peu traduit, ni retransmis. Et Dieu est le plus savant.


    • Aviez vous remarqué que la façon de prêcher de Jésus (as) aux juifs.. et donc à des croyants (!) s’étant égarés est extrêment dure (Jésus n’a prêché qu’aux juifs et Paul de Tarse eu même un conflit avec les apôtres de Jésus car il prêchait aux païens) ... Alors que le prophète Mohammed (saw), lui qui prêchait à des polythéistes avait beaucoup plus de douceur puisqu’il les encourageait à découvrir Dieu..

      Dans les faits le message mohammedien comme les messages d’autres prophètes auparavant (!) a rencontré une hostilité qui s’est traduit finalement par une campagne militaire des Mecquois polythéistes qui attaquèrent Médine la ville ou s’était réfugiés les musulmans persécutés..

      En toute logique : la révélation ne pouvait ignorer la violence qui était faites aux musulmans (même si ça vous gêne).. ; les faits sont têtus... c’est après des décennies à souffrir le martyre (les esclaves de foi musulmane sans protection d’une tribus pouvaient être assasinés et torturés sans recours possible..) qu’un verset vient autoriser la légitime défense et après plus d’une décennie (de mémoire) ils étaient finalement autorisés à travers le Qur’an.. de se battre et prendre les armes devant l’oppression..

      Malgré ça... la guerre est très réglementé...
      Qui plus est, Mohammed (saw) a bien définis que le pardon est supérieur dans la Loi.. supérieur à l’acte d’établir une justice par la force... C’est une direction... mais pas un point d’arrêt (et vous vous en doutez bien)..

      Si le bout du bout.. l’objectif pour vous est de libérer les criminels des prisons.. accorder l’amour aux pervers.. je crois que vous trahissez le message christique...

      Comment protéger l’homme du loup ? Le pardon et l’amour sont certes supérieurs.. mais ne faites pas comme la justice franc-maçonne qui ménage les criminels et ignore les victimes... ça n’est pas la justice...

      Et n’affirmez pas que la guerre est lié au message tout au long de la révélation.. des « spécialistes » du Qur’an et de l’Islam on en voit sur tout les plateaux TV.. vous n’allez pas prétendre vous aussi à ce genre d’expérience du texte...


    • @ Peter : votre commenraire est juste parfait. Merci !
      De toute façon, Dieu reconnaitra les siens :).


    • Le christ, en tant que messie ne s’occupait pas de politique, mais seulement de spiritualité.
      c’est tellement vrai qu’il ne s’est pas opposé a l’empire romain qui occupait la Palestine.
      D’ailleurs Rome ne trouvait pas de raison de le crucifier si on en croit les textes.
      il fut quand même crucifié en tant que roi des juifs, bien que son royaume n’est pas de ce monde, comme il le disait.
      mais cela veut-il dire que les royaumes et nations chrétiennes n’ont pas le droit a l’auto-défense comme les musulmans ?


    • @ALI

      Qui vaincra par l’épée périra par l’épée. Mathieu 26.52

      Pour ce qui est de la noblesse chevaleresque musulmane, elle a parfois eu lieu, je le sais. En revanche comment imaginer que les conquêtes des terres chrétiennes furent le fait de cette noblesse et de la conversion sans la force ? C’est un mythe dans lequel vous vivez parce que le Coran en tant que parole de dieu n’est pas réformable. Et le dieu de Mahomet est un retour au dieu abrahamique qu’il faut craindre et qui exprime sa colère, un dieu qui n’est accessible que par la stricte observation d’une loi farouche. Ce chemin vers Dieu je peux par certain côté le respecter. Discipline, sens de la prière, mais il est une régression depuis le message du Christ. Seul monothéisme insistant à ce point sur l’amour dans une exigence je vous l’accorde parfois intenable pour les humains que nous sommes.

      Que la guerre en Islam soit un principe de conquête spirituelle intérieure et rien d’autre. L’examen historique des conditions de vie des minorités religieuses est terrible. L’histoire ne peut se regarder seulement du point de vue des historiens musulmans souvent complaisants. Je vous conseille le hors série de la NRH sur les minorités en terres musulmanes depuis leur point de départ, la vie du prophète. Les études de l’école historique espagnol est sans appel quand au mythe del andalus et de l’islam tolérant et apaisé. Un exemple parmi tant d’autre. La source même du coran contient cette violence. Lisez les évangiles vous comprendrez la différence.
      Bien à vous.


    • @Peter

      Le problème de votre point de vu c’est qu’il ne tient pas face à l’analyse historique quand elle se penche sur les conquêtes musulmanes. Militaires, guerrières, meurtrières. Pour ceux qui deviennent rapidement en terre musulmane des minorités ; dhimmitude et humiliations. Plus de trente évêchés au Maghreb avant l’arrivé des musulmans, que reste t-il ? Où sont les chrétiens en Turquie, ancienne terre byzantine ? Partout la table rase et la dhimmitude. Bien sûr il faut faire la part de ce qui est politique de ce qui est religieux. Le problème c’est que l’épée est dans le Coran, et légitime la soumission, pour une religion d’amour et de paix il y a beaucoup de paroles appelant à l’usage de l’épée. Les chrétiens aussi ont connu le déchainement de violence de la part des musulmans, des romains. Pouvaient-ils se référer aux évangiles pour se défendre par l’épée ? Non. L’épée est absente de ces textes.

      Le christ enseignait là ou ses pas le menaient, aux hommes, aux femmes, à une prostitué, aux gens simples de condition et d’esprit et non comme vous le dîtes curieusement, aux juifs. L’épisode du centurion romain devrait suffire à vous convaincre de l’absence de tribalisme dans son enseignement. Lisez les évangiles. Il enseignait sans l’épée, quand Pierre voulu le défendre par l’épée, il l’en empêcha. Sacrifié sur la croix en rédemption de nos péchés. Qui dit mieux ?

      Pour les musulmans Jésus n’est pas mort sur la croix, position trop humiliante pour un prophète , position de faiblesse. Position impensable pour une religion qui clame que dieu est grand, au dessus de tout et puissant.

      Je vous propose de méditer, ainsi qu’a tous les musulmans ouverts d’esprit, c’est à dire capable de puiser à d’autres sources la vérité divine que dans le seul coran, cette phrase d’un pasteur luthérien, Dietrich Bonhoeffer :

      Seul un dieu faible peut porter secours.


    • "Pour les musulmans Jésus n’est pas mort sur la croix, position trop humiliante pour un prophète , position de faiblesse. Position impensable pour une religion qui clame que dieu est grand, au dessus de tout et puissant."

      On dirait une chamaillerie de primaire.... étant musulman, je peux vous garantir que ce n’est pas vrai. Ce n’est pas une question de faiblesse ou pas, Dieu dit qu’il est unique. L’unicité s’opposant à la multitude. L’unicité sous toutes ses formes... il y a 8 milliards d’hommes... voila, faut vrailent pas chercher plus loin, mème si cela vous parait simpliste... la religion se devant être accessible à tous.

      Mais bon, vos idées sont arretées et semblez avoir raison. Et, tout en demandant aux musulmans d’être ouverts, vous partez du principe que de votre bouche sort la vérité.
      Je suis ouvert d’ésprit, mais quand on me dit que je me trompe et qu’on va m’expliquer pourquoi, venant d’une personne qui ne fait sue poster un commentaire sur E&R sans même avoir écrit un livre, comprenez mes réserves.
      Ecrivez donc un livre, sourcé avec des faits, des recherches. Je serai le premier à vous lire.
      Bien à vous


    • @Testou

      Je citais cet exemple fort connu de la crucifixion pour illustrer les différences entre la vie de Jésus et celle de Mahomet et entre nos deux civilisations. Je ne vais pas refaire l’histoire du monde afin qu’elle arrange mes convictions du moment et ma stratégie politique. J’observe vos cultures, je lis vos textes et je vois ce qui nous sépare, sans pour autant que ces différences ne soient insupportables, tant que l’occident reste chrétien.

      L’occident est un rempart face à l’Islam, il a toujours été ainsi, un rempart ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’échange possible, la preuve nous discutons comme par le passé, l’islam et l’occident ne se sont pas seulement fait la guerre. ER met l’accent sur ce qui nous rassemble, je nuance avec ce qui nous sépare sur le plan théologico-politique. Nul besoin décrire un livre il y en a de nombreux et de très bons sur ces sujets. La France a une longue tradition d’orientalistes universitaires qui ont écrit avant que ces thèmes ne soit polémiques. Et la chrétienté étudie les textes de l’Islam bien avant Vatican II. Yousef Hindi n’est pas l’alpha et l’oméga sur ces questions loin s’en faut.

      Que ce soit des laïcs ou des religieux le Coran et l’aventure humaine qui en a découlé fut étudiée par des intellectuels européens lisant le latin, le grec, l’arabe et l’hébreu. Pardonnez moi mais la tradition universitaire du monde musulman si elle existe, notamment en Égypte et en Iran ne tient pas la comparaison, en particulier quant à la méthodologie de la discipline.
      Dans ces deux pays une étude historico-critique n’est pas possible. C’est un peu comme si nous pensions aujourd’hui que ’’L’histoire des francs’’ de Grégoire de Tours était considérée comme la vérité sur la geste de Clovis et de sa tribu. Le monde musulman n’a pas de ce point de vu franchi le pas de la modernité, celle-ci n’a pas que les mauvais aspects que vous et moi détestons.

      C’est parce que je vous respecte que je vous dois cette franchise.



    • Plus de trente évêchés au Maghreb avant l’arrivé des musulmans, que reste t-il ? Où sont les chrétiens en Turquie, ancienne terre byzantine ?




      La verité c’est que vous choisissez vos « ennemis »... Vous savez très bien qu’avant le wahhabisme l’Islam du Maghreb (que vous prenez en exemple ici puisque je suppose qu’une bonne partie des musulmans en sont originaire) était surtout d’influence soufi.. et vous n’êtes pas senser ignorer que le soufisme n’est pas connus pour sa violence.. Voila pour la partie religion..

      Quant à l’aspect conflits liés à la gestion et la conquête de territoire : ce que vous reprochez aux musulmans peut vous être retourné en vous questionnant sur la chrétienté ? L’évangélisation des indiens avant et surtout après les avoir massacrés c’est ça le christianinism ?

      La différence entre nous.. c’est que nous savons dans le Qur’an que l’on doit se soumettre à la dure réalité de la Loi et l’Ordre ? En Islam il est dit que si un juge est désigné et qu’il fait des erreurs il sera pardonné.. mais que si un homme souhaite être désigné comme juge.. et qu’il pousse à obtenir cette position.. ses erreurs ne seront « pas » pardonné.. bref la justice n’est pas totalement sur terre.. mais « o » combien il est important de s’occuper des affaires des Hommes ?..

      Vous devriez savoir mon cher Rochejaquelin que les chrétiens mais aussi de nombreuses sectes musulmanes (dont les Yésidis accusé de verser dans l’occultisme) vécurent paisiblement durant des siècles en terre musulmane... Les musulmans d’Espagne malgré presque 800 ans furent expulsés.. les musulmans dans le sud de la France ont disparus ?

      Votre devriez savoir que le christianinisme au Maghreb était majoritairement non-trinitarien (!) avec l’Église d’Arius ou des Donatiens.. Comme partout en terre d’Islam de nombreux chrétiens se sont convertis quand d’autres pas.. les non-trinitariens ont totalement disparus car ils avaient la même conception de Jésus que les musulmans et vraisemblablement les conversions furent plus importantes..

      Concernant les conversions forcés rien n’est plus faux (!) les ottomans comme le souligne M. Hindi décourageaient les conversions et il en de même pour les Mohgol en Inde.. Très clairement.. les musulmans n’essayaient pas de convertir.. Même les musulmans contemporains n’essaient pas de convertir chrétiens ou juifs pratiquants.. La seule obligation est de présenter le message correctement.. car c’est de tout façon Dieu qui guide !


    • @La rachejaquelein

      Dans la Tradition musulmane, nombreux sont les prophètes qui ont été tués, notamment par des Juifs :

      « Certes, Nous avons donné le Livre à Moïse ; Nous avons envoyé après lui des prophètes successifs. Et Nous avons donné des preuves à Jésus fils de Marie, et Nous l’avons renforcé du Saint-Esprit. Est-ce qu’à chaque fois, qu’un Messager vous apportait des vérités contraires à vos souhaits vous vous enfliez d’orgueil ? Vous traitiez les uns d’imposteurs et vous tuiez les autres. » Coran, Sourate Al Baqara, Verset 87.

      Chez les musulmans, Jésus (Que le Salut Soit sur Lui) n’est pas mort parce que sa mission n’est pas encore arrivée à terme. Que la paix soit avec vous !


    • @ Estel

      Jésus est mort et ressuscité. Il est le fils de l’homme. Il est le créateur qui s’est fait créature pour sauver la création. Ce que les musulmans en font ou en disent sept siècles plus tard, n’est pas même une hérésie pour un chrétien qui se respecte, puisque pour être hérétique il faut d’abord être baptisé. Le dialogue inter-religieux trouve avec l’islam très rapidement ses limites Ce n’est pas une critique c’est un fait. Je ne dirai pas que tout nous oppose ce serait un peu exagéré. Que la paix soit sur vous est en général la réponse assez comique à laquelle j’ai droit. Je rajouterai ceci :

      Le choc des civilisations n’est pas un mythe c’est l’histoire de nos empires qui se respectent au sens éthologique, c’est à dire qui se tiennent à distance.

      L’Islam et la chrétienté sont des religions très différentes malgré des ressemblances de surface. De ces différences découlent des civilisations différentes, assez peu miscibles l’une avec l’autre. Combien de sang doit encore couler pour en prendre conscience.

      La divine époque ou les trois religions vivaient en paix sous la loi musulmane est de la propagande pure et simple si l’on prend la peine de lire ce que l’histoire moderne en dit.

      La seule civilisation qui a su digérer l’Islam est la haute civilisation iranienne, dont on observe encore les traces de zoroastrisme, le culte voué aux saints, la tradition de l’imam caché plus proche d’une conception hindouiste - Bref l’horreur pour l’orthodoxie arabo-sunnite actuelle - Une civilisation qui a gardé sa langue (fait rare dans les conquêtes musulmanes) et a transmis sa poésie et ses mathématiciens au monde arabo-musulman. La langue aussi est un moyen de domination, le Coran a été donné en arabe, il est intraduisible, vous parlerez donc l’arabe, habile et terrible en même temps. L’islam est depuis ses origines un instrument de conquête des arabes. De bons cavaliers. En occident après huit siècles de domination nous avons opté pour le rejet. Je n’en ferai pas le reproche à mes illustres aïeux.


    • « Pardonnez moi mais la tradition universitaire du monde musulman si elle existe, notamment en Égypte et en Iran ne tient pas la comparaison, en particulier quant à la méthodologie de la discipline. »

      Oui, je vous pardonne votre méconnaissance du sujet. C’est justement un point vital que vous soulevez.
      Tous comme le souligne le Brillant Historien Youssef HINDI. On retrouve dans l’histoire du monde musulman, une vonlonté de confiscation de l’outil religieu par le pouvoir. Encore il y a peu, la religion etait tres peu accessible car beaucoup trop codée, reservée et stricte, à l’heure d’internet cela peut choquer, mais la discipline etait au coeur de l’étude de la religion. Un exemple de structure et de discipline, les enfants se faisaient fouter les doigts dans les "zaouhia" ou ils apprennait le coran et la religion si ces derniers faisaient des fautes de prononciation (j’exagere à peine ).
      Là ou je peux vous donner raison, c’est l’apparante confusion des villes qui consituent le monde musulman... mais cela n’a rien a voir avec l’islam.. :) c’est le monde méditerranéen.


    • @Rochejaquelin,
      vous prenez l’impérialisme occidental sa domination culturelle pour un signe de mauvaise entente entre les peuples et les religions ?!.., je vous le rappel encore et encore.. les chrétiens d’orient vous prouvent que l’Islam à de façon assez marqué respecter les differences communautés religieuses..

      Vous êtes bien gentil mais il me semble que vous ignorez tout ce qui est dit dans la vidéo... alors cessez de nous donnez votre avis et attelez vous plutôt à la tâche de contredire Youssef Hindi... sans JAMAIS oublier de nous « accorder » vos sources...

      Comme il est dit dans la vidéo : il est facile de dire tout et n’importe quoi tout comme Zemmour qui ne relève JAMAIS ses sources car c’est un (attention pirouette...) journaliste !!! Vous êtes une belle illustration de ce qui est expliqué ?

      Question subsidiaire : avez vous vraiment visionné la vidéo ?!..


  • Très intéressant, sourcé, sérieux et clair . Comme il dit, pas contredit par des universitaires et pas de procès . Ca me fait penser à Pierre Hillard . Une conférence des 2 ça aurait de la gueule .


  • Merci a Youssef Hindi pour le remarquable travail de recherches interreligieux qu’il a accompli, ce qui lui permet d’être des plus affûté sur un sujet, que beaucoup connaissent très mal, à commencer par les musulmans eux-mêmes. Alors c’est dire des autres.

    Se procurer son livre, pour approfondir sa conférence d’un excellent niveau, semble indispensable. En effet, même si l’on pense avoir une certaine maîtrise du sujet, on s’aperçoit que l’on a encore de sacrées carences historico religieuses, et les combler, même si l’on est pas un croyant acharné, est une nécessité pour ne pas se laisser berner par la propagande officielle.


  • Quid des théories de Patricia Crone, du père Antoine Moussali ou d’Edouard Marie Gallez sur les origines historiques de l’islam ?

     

    • Nous apprécierons grandement les travaux de ces savants chrétiens quand ils s’intéresseront avec autant d’audace à l’historiographie des 4 évangiles synoptiques ou qu’ils considèrent avec plus d’objectivité les sources apocryphes.. une chose impossible vu que le Saint Esprit à depuis des siècles définit ce qu’était le canon...

      Je doute que réécrire le Qur’an en y changeant les voyelles pour y insérer des mots araméens soit de l’Histoire... Du Scrabble à la rigueur.. Vous trouverez une émission radio de Michel Orcel dans l’émission Culture d’Islam qui démontre en quoi cette hyper-critique qui n’est qu’un révisionnisme est sans fondements académiques... Voilà pour l’avis informé.


    • Sans fondement académique ?? Le père Edouard Marie Gallez, docteur en théologie et histoires des religions, auteur d’une thèse de plus de 1000 pages : "Le messie et son prophète" ?,
      Excusez moi du peu....Je conçois bien que sa thèse vous déplaise, mais la recherche avance à grands pas à ce sujet en matière historique, archéologique.....On n’est qu’au début de surprises.


    • @MM et Peter

      En effet l’histoire avance à grand pas, l’archéologie aussi. à chaque fois que vous lisez le Coran et que vous mettez en évidence son aspect guerrier et suprématiste il y a un musulman pour vous raconter que seul la lecture en arabe vous autorise un commentaire. Le problème de tout cela c’est le réel ? Regardez les fruits du Coran dans le monde depuis 1400 vous aurez une idée de l’arbre qui les fait pousser.


    • Ben voyons.. D’une part vous omettez l’éclairage que j’ai fait concernant tout ces savants quand il s’agit des évangiles.. car dans ce cas il n’est plus question d’historiographie puisque c’est l’esprit saint SEUL garant de l’authenticité ou non de la source scripturaire... D’autre part Michel Orcel explique en toute objectivité en quoi ces chercheurs sont à la marge et que leur motivation est avant tout idéologique..

      En quoi un exercice de Scrabble (réécrire le Qur’an en araméen) vous semble être de l’Histoire ? C’est un spécialiste de l’araméen votre érudit et alors ? La plupart de leurs théories essayent de s’auto-valider... parfois en s’appuyant sur des travaux anciens contestés par leur propres auteurs par la suite...

      Si le sujet vous intéresse réellement (ce que je doute) ça serais bien d’avoir le point de vue des musulmans ?! Ou alors comme les débats télévisés on parle de l’Islam sans les spécialistes incontestés dans les domaines les musulmans eux-mêmes ?!! Chercher un blog : lechemin droit, l’islam authentique.. Tout y es expliqué... enfin ce qu’en pense les « sachants » musulmans au cas où ça vous intéresse ?..

      @larochejoquelîn,
      vous qui validez les extrémistes chez les musulmans en prétendant que c’est eux qui sont authentiques.. Vous le savez bien : encore aujourd’hui l’Islam d’influence soufie est largement majoritaire.. et les soufies ne sont pas connus pour leur propension à la violence.. bien au contraire..

      Très bien, vous préférez accuser les musulmans des pires atrocités.. comment expliquer vous que les pionniers américains qui étaient très chrétien aient massacrés les indiens en se justifiant avec la Bible ?!.. Votre silence sur ces apparentes contradictions et votre insistance à répéter les mêmes choses que j’ai déjà contredit démontre une volonté de vous soustraire au dialogue...


    • Okay.. il est question des fruits du Qur’an.. je vois que Rochejaquelin se mets à faire les marchés pour faire recette dans les primeurs.. Permettez moi de tourner en dérision ses analyses à deux balles... l’exercice n’est pas futile...

      Regardez les fruits de l’occident chrétien dans le monde

      depuis les guerres entre royaumes chrétiens, les guerres de religion comme la saint Barthélémy.. l’inquisition, la persécution des sectes chrétiennes, les pogroms juifs, le massacre des cathares, Charlemagne qui massacra le bon peuple avec une cruauté inédite pour leur enseigner et les convertir (ce qui restait des vivants) au christianisme, les croisades au moyen orient pour leur apporter raffinement et civilisation chrétienne (en massacrant des chrétiens d’orient byzantin), le massacre des vendéens prélude au massacre des algériens, la colonisation du tier monde mission civilisatrice chrétienne, l’esclavage transatlantique et la hiérarchisation raciale selon la Bible instrumentalisé par des bons chrétiens (des tordus y trouve une affirmaion de la malédiction de Cham, la Bible maudit parait-il l’homme Noir), le massacre des amérindiens, les guerres néo-coloniales pour piller richesses minières en Afrique et pétrole au moyen orient, mise en place d’une soit disant droite chrétienne conservatrices (les dictatures en faites) en amérique du sud comme rempart contre le marxisme, etc, etc, etc...

      ... vous aurez une idée de l’arbre qui les fait pousser ? Voilà le genre de niaiserie qui trottent dans la tête de Rochejaquelin quand il se met à réfléchir ?..


  • @La rachejaquelein
    Mathieu 10-34 : « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. »
    Ne croyez pas que cette épée soit de métal, elle est de celle ouvrant la perception du cœur à Sa réalité. Quant à la primauté voire à l’exclusivité de l’amour inconditionnelle christique et des chrétiens, je crois que vous devriez étudier plus ce thème dans les traditions du prophète Mohammed (paix sur lui), ou plus simplement, rencontrer des musulmans pratiquant. Car enfin, il est étonnant, malgré toutes ces preuves inconditionnelles, et irréfutables en somme qui décrivent cette religion comme grotesque, une erreur de l’histoire, d’assister à tant de conversion aujourd’hui encore, malgré le non-statut de Dhimi - si mal compris -, malgré l’absence de supposées contraintes, et malgré le tombereau quotidien d’insultes et de caricatures. Car enfin, n’a-t-on jamais entendu des érudits ou des idiots musulmans insulter ou dénigrer le Christ ou Marie( paix-sur-eux ) ? Ne suivez ni la meute ni même votre raison, mais demandez Lui de vous éclairer.

     

    • La venue d’hommes d’exception pour remettre l’espèce sur les rails est par nature d’une grande violence puisqu’elle chamboule les représentations du monde à l’œuvre jusque là.
      Les élites corrompues exploitent cette violence pour la mystifier et faciliter sa mythification par des ignorants qui l’utilisent pour combler leur vide existentiel.
      Les références que cite ce chercheur (notamment l’historien Henry Laurens et le sociologue Ibn Khaldoun) sont en tout cas sérieuses et dignes d’intérêt.


    • Le modèle dominant dans les banlieues c’est l’islam, pas étonnant qu’il y ait des conversions. La chrétienté d’ailleurs n’interdit pas la conversion - L’Islam oui - Certaines sans doute sont profondes et sincères d’autres dans l’air du temps. Les conversions se font parce que l’église a abandonné sa mission en se ralliant à la république.

      L’occident chrétien n’est pas une forteresse à prendre, mais un désert à occuper. C’est sur ce désert que progresse l’islam. Cette situation désertique n’est pas imputable à l’Islam, les causes sont en nous-même. France ! Fille ainée de l’église qu’a tu fais de ton baptême. Une phrase terrible de Jean Paul II.

      Savez-vous que des musulmans se convertissent malgré l’interdit coranique. Ils sont condamnés durement pour cela. J’en ai discuté avec un prêtre qui revient d’Iran. Il ne faisait pas de prosélytisme, mais à ceux qui venait le voir il enseignait les évangiles en prenant bien soin de se cacher non par gout du secret (Tu ne mettras pas la vérité sous le boisseau) mais pour protéger ces iraniens qui venaient le voir. De plus en plus nombreux, me disait-il. Les musulmans qui se convertissent sont nombreux et courageux, ils le font parfois au péril de leurs vies. Que ce soit dans le monde chiite ou sunnite. Aucune autre religion au monde n’est aussi dure avec l’apostasie, pas même la juive. Pas de problème de conversion du côté des chrétiens, des bouddhistes , des hindouistes. Discutez de cette question avec des musulmans convertis au christianisme, notamment ceux qui vivent où s’applique la charia. Si vous ne voulez entendre ces vérités de ma bouche peut-être que leurs témoignages vous ouvrira un peu les yeux.

      Au terme de tout ceci, certain vous diront qu’en effet l’Islam doit se réformer, je crois pour ma part cette réforme impossible, mais ce n’est là que mon humble point de vue.

      L’épée de Jésus ne tue pas. C’est une épée qui tranche comme la vérité. Nos exégètes on longuement débattu cette question.



    • L’épée de Jésus ne tue pas. C’est une épée qui tranche comme la vérité. Nos exégètes on longuement débattu cette question.




      Quelle clownerie ou tout simplement de l’idiotie ?.. Pour le christianisme faut s’en référer aux meilleurs de vos exégètes ? Par contre pour l’Islam vous vous en foutez de nos exégètes ?

      Quand vous arrêterez vos enfantillages entre le « EUX » et le « NOUS » vous aurez suffisamment de maturité intellectuelle ou d’éveil spirituel pour faire un minimum preuve d’objectivité.. Moi, je sais pourquoi je suis musulman.. je doute dans votre cas des « bonnes » raisons qui font de vous un chrétien.. Et je dis ça en toute objectivité..

      Paix à tout les hommes de bonnes volontés..


  • J’ai un gros problème avec ce discours.
    Pour éviter toute ambiguité, je ne suis pas un grand fan des religions monothéistes, et plus généralement avec tout discours qui se présente comme une orthodoxie.
    Ce brillant orateur nous dit qu’il n’y a pas d’appels à égorger les chrétiens et les juifs. Soit. Mais il y a pourtant un appel clair à tuer les mécréants.
    Et que derrière les mécréants on trouve notamment ceux qui ne croient pas à l’islam.
    Alors qu’on arrête de ce moquer de nous.
    Quand aux références, comme tout bon académicien, cet orateur choisit ses sources, et ne présente qu’un angle de vue.
    Je me suis efforcé d’écouter le discours jusqu’au bout, et j’ai vu des relents de gauchisme (cette volonté de se présenter comme détenteur de la vérité, face à des menteurs éhontés), tout en faisant preuve d’un prosélitisme bien emballé, dans un discours bien construit.
    Mais c’est avant tout un discours théologique qui se base avant tout sur des textes dont on est libre de juger de la valeur ...
    Le coran vient rétablir la vérité....
    Mais bon dieu, quelle vérité peut s’incarner sans se construire autour de contraintes et de limites...

     


    • Ce brillant orateur nous dit qu’il n’y a pas d’appels à égorger les chrétiens et les juifs. Soit. Mais il y a pourtant un appel clair à tuer les mécréants.




      Vous n’avez apparemment pas suffisamment bien écouté l’intervention ? Donnez vos sources....

      C’est tout de même particulier... une bonne partie de la planète serait prêt à vous assassiner alors que pendant des siècles juifs et chrétiens vivaient paisiblement dans leur contrées ? Des siècles que la religion franc-maçonne d’occident pille et asservi sous prétexte d’apporter la civilisation... C’est quoi la logique ?...

      Le Qur’an contient toutes les preuves de bon traitement envers l’Homme et particulièrement les juifs et les chrétiens (les gens du Livre).... Il contient également des prescriptions que le gouverneur appliquera selon leur pertinence, on peut confirmer que l’homicide légitime n’est possible que dans les conditions suivantes :

      1. Etre tué comme punition de son propre crime (bien que le pardon est supérieur.. il faut que les victimes, la famille en exprime le souhait...).

      2. Comme auto-défense en cas de danger de mort.

      On croient que l’alcool est nocif et qu’il est préférable de s’en préserver, l’autodéfense une chose normale sur terre hors des contrées des pays merveilleux des Bisounours...


    • Peter Sellers >



      Le Qur’an contient toutes les preuves de bon traitement envers l’Homme et particulièrement les juifs et les chrétiens (les gens du Livre).



      Il contient également la preuve de l’existence des djinns sans pour autant que les ethnologues ou zoologues aient jugé pertinent d’intégrer cette espèce à leur classification. Plus sérieusement, il est vraiment étonnant que les musulmans, pourtant si désireux de répandre les bienfaits de l’islam en Europe (enfin je veux dire ailleurs qu’au Kosovo) n’aient jamais réclamé aux Européens le droit de profiter en Europe du statut si envié de dhimmis. Un statut qui pourtant leur apporterait la paix et la sécurité. Non, curieusement, sur ce point, les musulmans semblent juger le droit occidental bien supérieur au droit coranique dès lors qu’ils franchissent la méditerranée.
      Vraiment, il est difficile de comprendre la logique comme vous dites. D’un côté, nous avons des Portugais et des Espagnols qui flanquent à la porte un si juste et si débonnaire occupant et qui pour rien au monde ne voudraient remettre un pied en terre d’islam (priant même l’Eglise de payer leur rançon si jamais un raid barbaresque devait les reconduire là-bas), de l’autre des populations "pillées et asservies" depuis des siècles qui font la queue devant les consulats pour rejoindre la terre de leur bourreaux (allant jusqu’à mettre leurs enfants à l’école avec de petits kouffars ou bien à se dire « fiers » de leur nouvelle nationalité). Tout cela est bien mystérieux mais enfin Allah est plus savant, comme on dit chez vous.



      Il contient également des prescriptions que le gouverneur appliquera selon leur pertinence, on peut confirmer que l’homicide légitime n’est possible que dans les conditions suivantes :
      1. Etre tué comme punition de son propre crime (bien que le pardon est supérieur.. il faut que les victimes, la famille en exprime le souhait...).



      Oui mais pour être tout à fait complet, il existe cependant bien des cas en islam dans lesquels il n’existe aucune victime directe d’un crime et donc aucun pardon possible. Par exemple, notre aimable gouverneur pourra décider de la mise à mort d’un apostat (vous me rétorquerez que celui peut toujours abjurer sa nouvelle foi pour ne pas être tué, ce qui prouvera encore une fois toute la justice du Coran... certes)


    • L’apostat ? Bon sang mais ou sont vos sources ???!!!
      Les chrétiens aux philippines se font torturer en se crucifiant sur place publique.. es-ce que pour autant je colporte ce qui n’a rien à voire avec l’orthodoxie chrétienne ?

      Daesh tue les apostats et c’est donc ça l’Islam ?

      Ne prenez pas non plus les wahhabites pour taper sur la tete du musulman lambda... vous savez que c’est les anglais qui ont mis en place cette secte.. et que c’est le petro-dollar qui finance...

      Mes preuves : pas d’obligation en Islam... d’une part...

      deuxièmement qu’es-ce que la sharia ? En tout cas il y a un juge et des « avocats »... ET MEME CE QUI FAIT JURISPRUDENCE tel que le comportement du prophète (sws) !!!!

      Il y a un fait indéniable dans les sources islamique c’est le fait que dans deux cas il me semble des musulmans de la Mecque se sont convertis au christianisme pour rejoindre l’ennemi après avoir embrassé l’Islam.. une fois l’amnistie accordé et de leur retour à la Mecque ils ne furent pas inquiété et il ne retournèrent pas à leur ancienne foi...

      D’ailleurs meme après la victoire des musulmans étaient largement minoritaire à la Mecque et toute les conditions sont requise pour que chacun vie sa religion comme il l’entends... L’Islam c’est la véracité pas besoin de contrainte : la vérité se distingue de l’erreur.. voilà l’attitude.. c’est incohérent de penser qu’a l’époque du prophète dans une péninsule arabique polythéiste l’Islam soit devenu une religion obligatoire ou meme étatique comme le fit Constantin avec l’empire romain... La gouvernance c’est l’Islam car ça libère les croyants comme les non-croyants des oppresseurs...

      Par contre il ne faut pas tout mélanger et faire semblant de ne pas comprendre..

      Dites moi qu’elle est la peine pour trahison en cas de guerre dans toutes les civilisations à travers la planète en tout les temps jusqu’a nos jours si ça n’est pas la peine capitale... Et bien souvent c’est synonyme de mort.. la chaise électrotechnique pyrolyse des poils du dos si vous êtes en démocratie états-unienne..

      D’ailleurs les faux états musulmans qui menacent de peines capitales les apostats c’est comme par hasard le prétexte fallacieux de trahison qui est mis en avant.. trahison de l’état.. mais pas la trahison d’Allah... Comme quoi même leur conneries à des limites..


    • @Aegir,
      à l’avenir épargnez vous la difficile tache de nous refourger du Fernand Nathan.. si vous avez la capacité de dialoguer en vous prenant au sérieux plutôt que nous ressortir vos préjugés on sera impatient de vous lire.. La loi islamique, la sharia je l’applique tous les jours.. et ça n’a rien à voire avec votre fantasme.. Meme les dispositions les plus sévères selon les interpretations les plus sévères sont difficilement applicable..



    • Il contient également la preuve de l’existence des djinns sans pour autant que les ethnologues ou zoologues aient jugé pertinent d’intégrer cette espèce à leur classification.




      Zoologues ? Vous avez le sens de l’humour.. c’est bien.. mais ça ne vous empêche pas d’être ridicule ? C’est l’existence d’un monde invisible et les phénomènes paranormaux que vous niez ?
      C’est comme mettre une pièce dans un distributeur de Coca-Cola à tous les coups vous gagnez ?
      Particulier comme approche...

      Si l’Islam enseigne qu’il y a un monde invisible peuplé d’anges et de démons ça doit vous déranger car vous êtes sûrement un « moderniste » ?...

      Pendant que vous y êtes... effacez le diable du christianinisme et les mauvais esprits (mauvais génies/djinns)... et puis gardez éventuellement les anges protecteurs ?... Bouhouhou... les musulmans croient aux anges !! Ridicule les musulmans....

      L’islam est une religion Abrahamique rien de nouveau sous le soleil... les anges encouragent à faire le bien.. quand les mauvais esprits encouragent les dissensions entre les frères d’Adam... selon l’Islam la ruse du diable est faible... mais l’Homme a été créé faible..

      Ceux qui sont déterminés à faire le bien se renforcent... quand nos mauvaises actions et paroles c’est autoriser au diable de s’assoir auprès de nous... et le diable est notre ennemi juré.. il n’est pas un bon conseil.. Il faut rester calme.. garder son sang froid.. la colère est mauvaise conseillère...

      C’est hallucinant que cette croyance pluri-millénaire vous mettes tellement mal à l’aise ?!! Quand on pense que c’est l’orgueil la caractéristique du diable..

      Les chrétiens, les musulmans et la plupart des civilisations apparues sur terre l’on toujours dit.. Des prières.. et des bonnes intentions vous maintiendront sur le bon chemin... toutes les religions sont logées à la même enseigne..




      Charles Baudelaire
      « Mes chers frères, n’oubliez jamais, quand vous entendrez vanter le progrès des lumières, que la plus belle des ruses du Diable est de vous persuader qu’il n’existe pas ! » (les guillemets sont dans le poème).




      Comme quoi c’est flagrant : les « modernistes » ont très peu d’instructions... les rééduquer prend du temps...


  • Merci à M. Youssef Hindi d’avoir mis en évidence le mensonge sur l’âge d’Aïcha. Mensonge d’autant plus pernicieux qu’en 1400 de théologie islamique, pas un seul savant de l’islam n’avait eu l’idée de remettre en cause ces hadiths.
    Curieusement, les exégètes de l’islam n’ont commencé à se pencher sur cette troublante question que lorsque certains kouffars ont fait remarquer qu’avoir pour prophète un pédophile pouvait poser quelques problèmes.
    Nul doute que le travail de révision des hadiths permettra un jour aux pays arabes dans lesquels la colonisation européenne n’a pas aboli cette pratique de mettre enfin un terme au mariage de fillettes.
    Il faut donc je crois remercier ces kouffars d’avoir permis aux musulmans, pour la première fois en 1400 ans, de corriger certains mensonges (mensonges pourtant intégrés à la sunna ; qui du coup, en devient donc, de fait... mensongère). Le travail ne doit pas s’arrêter là, Monsieur Hindi. De nombreux mensonges persistent, accusant Mahomet de vols, de tortures, d’assassinat commandité sur une mère de famille, de mise en esclavage sexuel de femmes dont l’époux a préalablement été mis à mort, etc...

    Merci aussi d’avoir clarifié le statut très enviable du non-musulman en terre d’islam. Je crois que les occidentaux feraient bien de s’inspirer de la charia et d’accorder des droits (et des devoirs !) identiques aux musulmans installés en Europe. Je suis sûr que les musulmans seraient tout à fait comblés (cela dit, l’interdiction du prosélytisme en faisant partie, il n’est pas sûr que nous aurions pu profiter des enseignements de M. Hindi, ce qui avouons-le aurait été regrettable).

    Je regrette pour finir que les musulmans aient toujours plus de facilité à promouvoir le vivre ensemble à l’extérieur de leurs frontières que chez eux. Ce qui explique pourquoi le PS rassemble plus de 80% des électeurs musulmans de France, alors qu’un parti proposant le même programme dans leur pays d’origine aurait peut-être un peu moins de succès (dommage, l’immigration massive de subsahariens chrétiens en Afrique du Nord serait pourtant une chance pour le rapprochement chrétienté-islam et réjouirait sans aucun doute M. Hindi).

     


    • Merci à M. Youssef Hindi d’avoir mis en évidence le mensonge sur l’âge d’Aïcha. Mensonge d’autant plus pernicieux qu’en 1400 de théologie islamique, pas un seul savant de l’islam n’avait eu l’idée de remettre en cause ces hadiths.




      Qu’en savez vous ?!!! Les Grands recueils de hadiths sont des recueils de traditions islamique écrits par des compilateurs des hadiths. Ils concernent essentiellement les gestes et les paroles de Muhammad et servent à la fois aux experts de la loi et à ceux de la théologie... Tous ne sont pas authentique... Tabari par exemple contient les 3/4 qui sont réputés être des faux (car son but était de tout référencer)... le genre d’ouvrages dont les islamophobes raffolent...
      Les hadiths sur le mariage de Aïcha sont signalés par ibn Hisham. Il est étrange que personne de Médine, où Hisham ibn `Urwah vécu les 71 premières années de sa vie, n’ait raconté l’événement, malgré le fait que parmi les érudits de Médine se trouvent le très respectable et bien respecté l’illustre Malik ibn Anas. D’après les chaines de transmission on sait que Ibn HIsham à rapporté se recit vers la fin de sa vie en Irak époque durant laquelle il est notoire qu’il avait perdu la mémoire... Malik ibn Anas fit objection sur les récits de Hisham qui ont été rapportés par des gens en Irak pour cette raison...



      de corriger certains mensonges (mensonges pourtant intégrés à la sunna ; qui du coup, en devient donc, de fait... mensongère).




      C’est exactement là ou votre raisonnement ne tiens plus.. vu que les musulmans pratique la sunna et que si vous voulez marier une fille de neuf ans en terre musulmane ils vont vous lyncher vite fait bien fait ?



      Curieusement, les exégètes de l’islam n’ont commencé à se pencher sur cette troublante question que lorsque certains ont fait remarquer qu’avoir pour prophète un***pouvait poser quelques problèmes.




      Certains recueils de hadiths en contienne 30 000.. le contexte singulier du hadith d’Hisham rapportait non pas des commentaires sur le mariage de Aïcha mais des commentaires sur l’autorité de son père.
      La personnalité d’Aicha est bien connus dans les hadith... son intelligence supérieure.. c’est la mère des croyants qui deviendra la personne qui a transmis le plus de hadiths...
      Les musulmans ont retenus qu’elle était Bikr EN ARABE ce terme est utilisé pour une dame célibataire sans expérience conjugale avant le mariage...


  • @Peter Sellers

    L’Islam et les autres. Partie 1

    Les paroles et les actions de Mahomet on fixé dès les origines de l’islam le comportement que les musulmans devaient adopter vis-à vis des représentants des autres religions ? L’Islam une religion de paix et d’amour ?

    L’étude de la sunna fournit des réponses aussi éclairantes que la lecture du Coran, elle apporte des faits et dits des hommes de référence de l’Islam Mahomet en est le beau modèle 33.21 Les textes de la sunna constituent un vaste repère pour l’action et des exemples de comportement. Quels ont donc été les actes du beau modèle de l’islam.

    Mahomet n’est pas appelé à Médine, il va la conquérir, il lance septs expéditions, infructueuse la huitième sera la bonne. En mars 624 il rassemble plus de trois cents volontaires pour attaquer la grande caravane qui va chaque année de Gaza au Yemen. Les mécquois sont alertés. C’est la bataille de Badr, première victoire militaire des musulmans. Mahomet est désormais l’homme le plus puissant de Médine. Il consolide immédiatement son pouvoir par la terreur. Il définit dans le même temps une véritable doctrine de la guerre, du djihad. Tous les membres de la communauté doivent se plier à une discipline de tous les instants. l’échelle des châtiments est féroce. Une idéologie coiffe se totalitarisme : Allah a fixé à sa communauté « la meilleur des communautés » la umma, le devoir de soumettre les autres à sa loi. Dans ce but ils peuvent utiliser la violence guerrière, la dissimulation : Taqiyya, Hila, makr. Ce qui se battent dans le chemin d’Allah son récompensés, pour les vivants, le butin, don d’Allah pour les morts un paradis de délices. À partir de là une dynamique de conquête est lancé.

    Dès lors à Médine les juifs ne sont plus que des proies pour les soldats/disciples du prophète.
    l’année du Badr la tribu des Qaynuqâ , artisans juifs sont chassés. L’année suivante c’est au tour de la tribu des Nadîr, agriculteurs. La troisième et dernière tribu va faire l’objet d’un massacre d’envergure. En Avril 627 devant la population Mahomet va faire décapiter tous les mâles entre 600 et 900 individus. Les femmes et les enfants sont déportés et vendus comme esclaves. La stratégie de conversion par la terreur fonctionne parfaitement, à la suite de cette événement de nombreuses tribus se rallieront.

     

    • Quel est le but d’ouvrir un autre post si ça n’est vous soustraire au dialogue engagé dans les autres posts où je vous soumets à des questions qui vous dérange ?

      Toute l’histoire de l’Islam et du prophète (sws) sont extrait des sources musulmanes.. Dès lors quelle est donc la partie que vous ne comprenez pas lorsqu’on vous demande d’appuyer vos déclarations de sources ?!!!!!!!!!!!!!!

      Il y a plusieurs idiotie par ligne dans votre message comme le fait que les juifs étaient une tribus arabe et que les musulmans priaient vers jérusalem et qu’ils sont invités dans le Qur’an à réfléchir et à se joindre à l’envoyé de Dieu.. D’ailleurs plusieurs figures de la communauté juive se convertirent à l’Islam..

      Des choses infondés comme une conquête de médine... après 8 batailles alors que les musulmans quittent la Mecque pour se réfugier à Yathrib, la future Médine. C’est ce que contient tous les livres d’histoires.. quant on avance des choses inédites on ne peux le faire sans expliquer « l’originalité » justement à la justifiant par la véracité de ses sources..

      C’est comme votre Anne Marie Delambre qui à fait tout un début de carrière en vantant l’Islam et le bon caractère du Prophète pour finir sa vie en conférencière islamophobe citant avec malhoneté (!) des sources islamiques FAUSSES !!!

      Comme je vous l’ai dit à plusieurs reprises.. les recueils de hadith contiennent des hadith fabriqués que l’exégète islamique établit comme faux.. Tabari contient 2/3 de faux.. des textes apocryphes si vous préférez.. le problème est que j’ai entendus Anne Marie Delambre citer des hadiths faux alors qu’elle connaissait leur vrai nature...


  • À partir de là Mahomet entreprend d’asphyxier la Mecque par la conquête de la cité juive de Khaybar. En la tenant, les mécquois ne pourront plus commercer par le Hedjaz. Mahomet commence à s’assurer le concours de tribus arabes. Il instaure une taxe au profit des musulmans
    la jizya et l’impot dû par les dhimmî. Après la bataille de Khaybar, Mahomet ne cherche nullement à convertir les juifs, l’islam n’est pour lui qu’ouvert aux arabes. Pendant longtemps d’ailleurs les nouveaux convertis n’auront que le statut peu valorisant de mawlà, comme le rappelle Anne-Marie Delcambre, terme qui désigne l’ancien esclave affranchi, lequel doit sa vie durant rester auprès de son maitre.

    Le statut des dhimmî sera complété par le deuxième calife. Le pacte d’Omar est une longue liste des obligations et interdictions auxquels sons soumis juifs et chrétiens. Par la suite la conversion des populations se fera plus ou moins vite selon les intérêts du pouvoir en place et des besoins du trésor publique.

    Tout ceci n’est pas un fatras d’opinions et de présupposés xénophobes, mais le fruit du travail d’historiens, de linguistes, d’orientalistes. Jacques Heers, Laurens, Renè Marchan : Mahomet contre enquète. Ed de l’échiquier 2006. Anne Marie Delcambre : Lire Phillipe Conrad sur la dhimmitude, statut d’infériorité très doctement codifié par les arabo-musulmans pour leur seul profit.

    La longue histoire des conquêtes qui vont suivre est à l’avenant. Les bases ont été fixées par le prophète.

    L’exposé de tout ces faits montre combien le musulman modéré s’éloigne de la tradition musulmane et du Coran quand le musulman radicalisé y retourne.

    Sur El Andaluz et ses mythes très magistralement déconstruits par les recherches historiques les plus ressentes, lire le médiéviste arabisant Serafin Fanjul et Rafael Sanchez Saus professeur d’histoire médiévale à l’université de Cadiz. Il est l’auteur d’une dizaine de livres, dont récemment Al-Andaluz et la croix. L’invasion musulmane de l’Hispanie. Édifiant.

    En guise de conclusion je vous dirais que le réveil islamique contemporain apparaît comme le produit de l’échec des projets de modernisation des sociétés musulmanes au cours du XX siècle pour le plus grand drame du XXIe.