Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les portraits de Bill Clinton et de G.W. Bush décrochés du hall de la Maison-Blanche

Les portraits officiels de Bill Clinton et George W. Bush, exposés jusqu’alors dans le hall d’entrée de la Maison-Blanche, où Donald Trump pouvait les voir quotidiennement, ont été retirés pour être suspendus dans une pièce peu usitée de la résidence présidentielle, a affirmé vendredi CNN.

 

Selon la chaîne américaine, qui cite plusieurs témoins, les prédécesseurs de M. Trump ont été remplacés à leur place d’honneur par deux présidents républicains ayant été élus voici plus d’un siècle, William McKinley, assassiné en 1901, et Theodore Roosevelt, qui lui a succédé.

À la Maison-Blanche, la tradition veut que les portraits des présidents américains les plus récents soient les plus en vue pour les invités des évènements officiels. C’était encore le cas le 8 juillet durant la visite du président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador.

Depuis lors, les tableaux représentants Bill Clinton (démocrate, président de 1993 à 2001) et George W. Bush (républicain, président de 2001 à 2009) ont été déplacés dans une salle à manger rarement utilisée, qui n’est généralement jamais fréquentée par les visiteurs de marque.

Interrogée par l’AFP, la Maison-Blanche n’avait pas réagi vendredi soir.

CNN relève que le président Trump avait l’occasion de voir ses deux prédécesseurs plusieurs fois par jour, lorsqu’il descendait de sa résidence privée ou lorsqu’il accueillait ses hôtes dans le hall d’entrée.

Le portrait de Barack Obama, auquel Donald Trump a succédé en 2017 et qu’il a accusé de tous les maux, y compris de « crimes », ne devrait pas être dévoilé au public lors d’une cérémonie officielle avant l’élection présidentielle de novembre, signe de l’estime que le milliardaire lui porte.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A juste titre !!
    Deux présidents américains de loin pas au-dessus de tout soupçon ... pour commencer ... !
    Avec des liens peut être à revoir du côté français de cet Atlantique qui sépare mais pas tant que ça lorsqu’il s’agit de la Maison Blanche et de l’Elysée.


  • D’un côté on décroche la tronche de deux criminels, de l’autre on déboulonne des personnages historiques...


  • Excellente initiative !


  • Excellente initiative !


  • Après Weinstein et Epstein, le ménage continue outre Atlantique, tandis que l’antisémitisme paradoxal sévit ici avec ses cathédrales qui brûlent !

     

  • Il ne pouvait plus les encadrer.

     

    • Excellent commentaire, j’ai bien ri :)

      Plus sérieusement, la guerre réelle est précédée par celle des symboles.
      Trump ne cache pas ses intentions. Il reste courtois mais communique avec sa base de façon on ne peut plus claire.
      Jamais vu ça en politique. Un pur délice en ces temps où la démocratie n’existe plus et où aucun citoyen n’est consulté sur cette pseudo crise sanitaire.
      Merci Trump !
      Et avec le sourire, franchement... Que demander de plus pour les Américains ?
      Plus ça va, mieux je las sens cette élection...

      Evidemment, pour nous autres, en Europe, dans le trou du *** du mondialisme FM, c’est une autre paire de manches... ah ! le 2ème amendement américain, c’est sympa quand même...

      Courage à nous !
      Force et honneur !


    • Excellent : ) !
      Il est vraiment trop fort ce Trump !
      Si nous ne vivons pas les derniers temps de l’humanité !


  • Le choix de William mackinley est un message clair ,fort et rempli d’allusions
    adressés aux pédo démocrates .En effet le 25e président des usa ,issu d’une famille abolitioniste et qui pris part aux combats de la guerre de secession pour le compte de l’union ,etait protectioniste et partisan de l’economie reelle ,il fut assassiné par un anarchiste


  • si c’est juste enlever les tableaux d’un criminel alcoolique et d’un pédophile pour les punir des saloperies faires à des enfants , que ce soit en Irak ou aux USA , suis pas sûr que ça va effrayer grand monde de ne pas recommencer

     

    • Il faut lire entre les lignes. La symbolique est forte lorsque Trump fait passer ce type de messages. Ça veut tout simplement dire qu’il connait bien ses prédécesseurs (au cas où ils essaieraient de lui faire un coup à l’envers) et pour les Américains, ça leur fait comprendre de quel côté il est.


  • Trump ou le bal des quenelles à lui tout seul !

    Comme dirait Dieudo, notre quenellier en chef, tenez, prenez, mangez-en tous !

     

    • @ Mcqueen
      Comme dit Coluche : les pauvres en France sont super contents de savoir qu’ils habitent dans un pays riche, dois-je en déduire que les américains dans la merde doivent être super content et voir même rassurés de savoir les deux portraits en question pendre dans une pièce inusitée, Trump est un président formidable, ah oui, l’état profond lui entrave toute autorité, mais il est super formidable quand même.
      Faut pas non plus oublier : c’est grâce à des gars comme Trump, adorateur du fric immobilier et des coups bas dans la finance, que l’état profond est devenu ce qu’il est.
      Ce sont même des banquiers juifs qui l’ont tiré de la faillite, mais ça, faut pas le dire !


  • Pas celui d’Obama ?

    Chaque chose en son temps.


  • J’adore ! Une jolie quenelle du Président Trump, qui prouve bien qu’il sait aussi faire dans la finesse et dans le symbole s’il le veut. Ça rapelle un peu la visite d’Erdoğan au Kremelin, qui avait été reçu devant la Statue de Catherine II...après que poutine l’ait fait poireauter 2 minutes dans une salle d’attente ! Deux styles différents, mais deux humiliations bien placées !


  • Les portraits officiels de Bill Clinton et George W. Bush, ont été retirés pour être suspendus dans une pièce peu usitée de la résidence présidentielle.
    Ça nous promet une cassure radicale avec le monde d’avant !
    Vive Trump ! Le sauveur !
    Comme dit Coluche, quand un journaliste n’a rien à dire il ferait mieux de la fermer.

     

    • ça me rappelle la phrase de Alain Soral sur le symbolique qui évite de faire du concret...Alors pour Trump, on verra s’il parvient à être réélu car comme l’a dit Hindi "il sera plus sûr de lui". Je suis partagée sur son action globalement, et pour l’Europe et la France, je ne pense pas qu’il soit un "sauveur" en effet. Pour les américains c’est différent. Nous, notre libération viendra de nos combats, nous sommes des vassaux des états-unis, asservis économiquement, militairement, culturellement, politiquement. Même le slogan bidon "la France est un pays d’immigration" était copié sur les states, ça en dit long. Une prise de distance avec les états-unis s’imposera à mon sens. La volonté de domination de l’Europe est-elle "américaine" ou le fait de réseaux qui gangrènent l’état américain ? Je n’ai pas la réponse.


  • Remplacé par Théodore Roosevelt, un raciste de première qui a déclaré « Je n’irais pas jusqu’à penser que les seuls bons Amérindiens sont les Indiens morts, mais je crois que c’est valable pour les neuf dixièmes et je ne souhaite pas trop me soucier du dixième ».
    A instauré des lois pour interdire l’immigration des chinois et des japonais.
    Viandard de première , ayant massacré des éléphants et ramené 3000 trophées lors d’un safari en Afrique !
    Franc-maçon notoire.
    Et surtout, quand même, merde ! le premier président à nommer un représentant de la minorité juive à un poste ministériel.


  • Melania TRUMP avait fait exorcisé la Maison Blanche à 7 reprises dès la réception des clés des lieux
    Condition obligatoire pour que la 1 ère dame vive à la maison blanche
    La tribu Obama avait durant son mandat , placé des représentations démoniaques sous forme de statues et de tableaux , dans chaque pièce , avec une pièce dévolu pour l exercice d un culte à moloch
    Etonnant que sa bobine n ait pas été évacué avec le reste ... dés le début


Commentaires suivants