Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les principaux dirigeants européens n’ont pas d’enfants

Après eux le déluge

Les leaders des principaux pays européens ont un inquiétant point commun, mis en évidence par Phil Lawler.

 

- Emmanuel Macron, le nouveau président français, n’a pas d’enfants
- La chancelière allemande Angela Merkel n’a pas d’enfants
- Le Premier ministre britannique Theresa may n’a pas d’enfants
- Le Premier ministre italien Paolo Gentiloni n’a pas d’enfants
- Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte n’a pas d’enfants
- Le Premier ministre suédois Stefan Löfven n’a pas d’enfants
- Le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel n’a pas d’enfants
- Le Premier ministre écossais Nicola Sturgeon n’a pas d’enfants
- Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker n’a pas d’enfants

Ainsi, la plupart des décideurs des principaux pays européens n’a pas d’implication personnelle directe dans le futur de leur pays.

À propos d’enfants, francetvinfo dévoile les premiers changements de l’école d’Emmanuel Macron à la rentrée. Un détricotage de la médiocre réfome du collège de Najat Belkacem, mais rien sur les ABCD de l’égalité et la propagande sexuelle qui ont excédé bon nombre de parents.

Macron propose, dans son programme, des classes de CP de 12 élèves à la rentrée 2017 dans les écoles qui relèvent de l’éducation prioritaire. Pour les CE1, il faudra attendre la rentrée 2018. Un allègement des effectifs par classes qui suppose des travaux d’agrandissement de ces établissements. Une enveloppe de 150 millions est prévue pour les communes concernées.

Toujours dans les écoles et collèges prioritaires, une enveloppe de 3 000 euros sera allouée aux courageux enseignants. Enfin, le nouveau président a prévu de revenir sur la désastreuse réforme des collèges, en rétablissant les classes bilangues, les classes européennes, le latin et le grec. La volonté égalitariste et anti-excellence du ministère Belkacem avait précipité la France dans les profondeurs du classement européen et mondial quant au niveau des élèves.

L’université attend encore ses changements.

Pour finir sur une note politique, Najat Vallaud Belkacem (PS) devra affronter le Villeurbannais Bruno Bonnel (La république en marche) dans la 6e circonscription du Rhône. Le parachutage de l’ex-ministre ne sera pas de tout repos face au patron qui a fondé Infogrammes (jeu vidéo) et qui est désormais président d’EM Lyon business School, sans compter ses deux sociétés de robotique...

Aux dernières élections (23 avril 2017), Benoît Hamon a réalisé un score de 9% à Villeurbanne contre 27,7% à Emmanuel Macron et 26,4 pour Mélenchon... Il y a des parachutages qui sentent la jambe cassée.

Voir aussi, sur E&R :

L’euromondialisme en marche, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents