Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les proches de Macron le décrivent "rincé, isolé, proche du burn-out"

Physiquement éprouvé et séparé de plusieurs de ses conseillers historiques, le chef de l’État apparaît bien seul alors qu’approche l’issue du grand débat national. Rendez-vous à ne pas rater.

 

[...]

Retranchés sous le sceau de l’anonymat, de nombreux proches s’inquiètent. Ils dévoilent la fatigue d’un homme épuisé par un exercice très solitaire du pouvoir. Alors qu’il aborde une étape cruciale de son quinquennat, au moment où il s’apprête à annoncer les conclusions qu’il tire du grand débat national, le président serait harassé.

« Il est dans un état… Il est sous l’eau », s’alarme un familier. « Rincé », « essoré », s’affolent d’autres. « Il a perdu la queue du Mickey, il n’arrive plus à l’accrocher », constate un ami. Un de ses « textoteurs du soir » va plus loin. « On n’est pas loin du burn-out », lâche-t-il très sérieusement. Une « petite main » abonde : « Heureusement qu’il est maquillé, sinon on verrait à quel point il est crevé… »

Son épouse Brigitte, elle, le voit sans fards. « Elle est très soucieuse. Elle sent que c’est coton », confie un compagnon de route. Pour ménager son mari, la première dame tente de préserver des bulles d’oxygène, de créer l’illusion de la normalité. Vendredi dernier, à l’issue du Conseil européen de Bruxelles, le chef de l’État rentre tard. La première dame congédie le personnel des appartements privés pour lui concocter un petit repas – une simple omelette – comme avant. Des attentions réconfortantes. Mais suffisent-elles à compenser les failles au sommet de l’État ?

Parfois, le président s’emporte. À l’issue d’un interminable grand débat en province, assailli de questions, Emmanuel Macron cherche ses conseillers dans la salle. Il n’y a personne autour de lui. Il s’en agace : « Est-ce qu’il y a quelqu’un, là, qui travaille pour moi, qui peut m’aider ? »

Lire l’intégralité de l’article sur leparisien.fr

La Macronie sous pression, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

93 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ooooooh, le p’tit mignon ! On va pleurer, tiens !

     

  • Macron ne trimballe pas des casseroles (affaires) mais des marmittes... Plusieur millions de francais en ont marre du bordel qu il fait dans le pays. La meilleure chose a faire pour lui est qu il présente ses excuses et qu il démissionne. Et que l’on refasse un autre gouvernement. Sa peine sera moins severe s’il demissionne maintenant. Les francais ont compris qu il est une marionnette au service de personnes assis dans son auditoire.

     

  • Je propose qu’on l’... Oups, pardon ! Je propose une minute de silence...

     

  • Pauve chou... !

     

  • Macron vend les bijoux de famille de notre pays ? Il est responsable de ses actes et à un moment opportun il passera au tribunal du peuple et ce ne sera pas ses amis de la justice qui seront là pour le protéger. Le chaos qu il créer en France il payera pour ses actes.


  • Quant à ceux qui activent les ficelles de la marionnette, ils sont aux anges : d’ici là qu’ils soient déchus...
    Aussi, ne rien lâcher avant que de porter l’estocade.


  • "Heureusement qu’il est maquillé, sinon on verrait à quel point il est crevé… ".

    "Son épouse Brigitte, elle, le voit sans fards".

    Bon, faudrait savoir !!! Il est maquillé, oui ou non ?

     

  • mefiance.
    pas que ce soit un coup foireux du genre debat entre marine le pen et macron entre les deux tours de la presidentielle ou il semble qu’on a fait croire a marine qui si elle mettait la pression sur macron il allait craquer.
    Je ne sous estimerais pas ce type.

     

    • C’est exactement ce que je me suis dit
      A mon avis c’est du Teasing pour preparer la formidable allocution qu’il va faire pour la fin du grand blabla. Ils font monter la sauce pour créer un effet de "blast" (qu’ils ont complétement loupé en décembre avec les fameux 100 euros). Ils sont en train de mettre au point une grosse embrouille genre la mise en place d’un nouvel ISF


  • C’est une blague ou quoi ? Qu’est ce qu’on en a à foutre de son état de santé ?
    Ce minable va finir sa vie avec 30 ou 50000 balles de retraite à vie pour avoir fait de la merde pendant quelques années à peine ! Pendant ce temps, il y a des milliers de pauvres gens qui crèvent la gueule ouverte et il trouve rien d’autre à dire que ça coûte un pognon monstre ! Mais va bien te faire foutre pauvre con !


  • Peut être il vaut mieux le garder alors ??
    c’est notre ennemi (presque) avoué, autant avoir des ennemis affaiblis. Si la marionnette est rouillée, c’est plus facile de voir les fils et d’imaginer le marionnettiste derrière.... Pour les quelques ceux qui continueraient à être dans la fascination du spectacle politique.


  • Il sait où se trouve la porte..


  • J’ai écrasé une larmette au coin de mon œil. Ne vous méprenez pas, c’était une poussière.


  • #2169528

    " ça coûte un pognon de dingue...". Mais la dette publique qui asphyxie la France, ça c’est normal ! Tourne le dos aux bankters internationaux et rend caduque la loi de 1973. Et tu verras que tout rentrera dans l’ordre. On te célébrera comme un héro. Je sais autant demander à un gay de devenir hétéro.


  • Si comme le dit Iqbal « la matière n’est que l’esprit sous le rapport espace-temps » alors les meurtrissures d’un esprit flétri par la trahison laissent indéniablement leurs traces.


  • suite d’une logique implacable et d’une efficacité redoutable !
    puisque à l’évidence ce président factice était déjà un burnes-out !


  • Post Mortem :
    Monsieur le Président,
    Vous avez été à la tête d’une des plus vieilles nations du monde.
    Une Nation qui marqua le monde d’une manière indélébile.
    Un pays dont vous auriez pu être fier de son Histoire,de sa Culture,de sa Civilisation.
    Un peuple qui a connu bien des épopées,bien des souffrances,un peuple phare parmi les peuples.
    Mon Dieu,qu’avez vous fait ?


  • Brigitte, rassure nous pour le président et sa simple omelette, tu n’as pas oublié de mettre des truffes dedans ? parce que merde quoi ! on parle d’un champion là et pas d’ un simple manant


  • T’inquiète mon bichou, c’est pas ceux qui t’ont mis là qui vont t’aider. Il est loin le discours enflammé devant leur pyramide.

    En général quand ils voient que ça cafouille, ils te plantent le poignard dans le dos et au suivant, comme ils l’ont toujours fait.
    On sent que ça vient. Sarko et peut-être d’autres sont déjà prêts.
    Et certainement pas grand monde pour pleurer. Moi je préfère pleurer sur ceux que tes brutes ont massacré.

     

    • Triste vérité... oui !
      Il ne pourra jamais échapper à l’emprise des canailles qui le manipulent. S’il était un héros, il renverserait la situation, s’allierait avec les GJ avant d’être flingué. Son nom resterait dans l’Histoire... Mais, il n’a pas la trempe d’un héros. Son ambition dévorante l’a incité à endosser un costume bien trop grand pour lui. C’est bien d’ailleurs pourquoi les marionnettistes l’ont hissé au pouvoir.


  • oui, mais t’as toujours tes deux mains tes deux pieds et tes deux yeux toi.................................donc dans l’ensemble ça va...........pour le moment.


  • Peut-être en burn-out car il mouline grave pour produire son déni et la prochaine narration (baratin) et là ça devient très très compliqué : un grand merci aux Gilets jaunes !


  • Soral avait encore raison ,c’est le retour de la burne-out
    Emmanuel tu pars en couilles


  • Pour un peu, j’en pleurerais.


  • Pour rien au monde j’aimerai être à sa place.
    Il est peut-être millionaire, il les saute tous mais il ne doit pas dormir de la nuit.


  • ...et nous nos droits, nos libertés, sont comme nos têtes et nos yeux...
    Ils saignent !


  • Pense printemps mon grand !


  • Il est permis de s’interroger, pour se demander si ce genre d’annonce est bien réelle, ou s’il agit d’une énième manoeuvre du système, pour manipuler et apitoyer la population, dans le cadre des prochaines élections européennes.

     

    • #2169667

      @Rouletabille

      Exact, c’est une manip désespérée de dernière minute pour faire douter les mamies... Le Français a de l’empathie et le pouvoir profond s’en sert à fond depuis toujours !

      La gestion du Pouvoir, c’est une guitare à trois cordes ( voire un pipeau à trois trous ) : la bâton, la carotte, la pleurniche...

      Allez Manu, traverse la rue et change de job !


    • J’ai plus tendance à penser qu’il s’agit là de preparer les français à l’idée que Macron va démissioner... apres les européennes ou bien sur un enième scandale...
      Je ne peux pas croire que ce type va finir son mandat


    • @Rouletabille

      C’est aussi ma question relative à l’authenticité de ce reportage intox concernant la marionnette des faussaires-menteurs-voleurs experts toutes catégories confondues.

      Il y a trop de confidents anonymes cités dans ce petit article, pratiquement un intime du faux président par ligne. A part Trogneux et Bayrou, on n’en sait rien de tous les autres qui feraient tout aussi pourtant partie du cercle-enclos de Macron.

      Silence-merdias aussi des oligarques pourtant omniprésents avant, point d’Attila ni Chim ou Botul au chevet de super Macron défaillant !

      Avec tout ce que les journaleux ont déjà inventé et raconté pour nourrir le mensonge-roi et salir gratuitement les honnêtes gens et le Peuple, même avec des entrées et des sorties particulières à l’Elysée, ces deux-là brodent sur la fausse solitude de Macron pour traire d’autres larmes supplémentaires aux lecteurs naïfs.

      Dans le fond, tout n’y est que fiction, du titre à la conclusion, quand les LREM se surprennent croyant en Dieu et pas en Mamon et ses banksters, pour compter aussi sur le Chef suprême des vrais élus comme les GJ Canal Historique !


    • Tout à fait d’accord avec vous Rouletabille !


    • C’est un article du Parisien, l’organe officieux de la Préfecture de police. Je pense donc qu’on est proche de la réalité. Les flics sont aussi à bout ainsi que l’affaire Benalla a laissé des traces profondes.


  • Il n’a qu’a trahir ses maîtres et se tourner vers le peuple........ mais là je rêve.


  • Révélations intéressantes de Juan Branco sur le parcours scolaire de Macron.

    Je vous conseille d’aller voir la dernière vidéo de "Giorgia Pouliquen" là-dessus.
    Après trois échecs à "Normal Sup", il se tourne vers "Science Popo" , puis l’ENA. Soit-disant sorti 5 ième de l’ENA alors que le classement est annulé pour tricherie (seule fois dans l’histoire de l’ENA !), fait une thèse avec Balibar qui ne se rappelle pas de lui, échappe au service militaire par piston (mais vire le chef d’Etat Major en disant qu’il est son chef !).

    Du très lourd sur l’escroquerie Macron. Et après on s’étonne.


  • Le miracle Macron, c’est d’avoir fait croire un moment qu’il avait du pouvoir et qu’il représentait quelque chose. Il ne représente rien et les manifestants plus intelligents que lui le lui font savoir. Il n’est pas le représentant de "la France" ni même d’une partie des français. Il est le gauleiter de l’Europe en France. Or l’Europe n’est rien en définitive, sinon une machine à démolir tout ce qui existe en Europe de dignité humaine et de fierté nationale.

    Si encore l’Europe avait un empereur, un vrai, d’un Empire Germanique ou autre, il il y aurait des choses à faire. Mais non ! C’est un truc ubuesque qui parle une langue incompréhensible. Un ectoplasme qui se colle à la peau de la France agonisantes. Les autres nations se portent bien, merci.

    Tout finit par se savoir.Tout se décide à Bruxelles. Même le changement d’heure ! En se dévouant à Bruxelles, Macron est condamné à devenir fou. Il a déjà la camisole.


  • Le Parisien : le Nous Deux du 21e siècle...

     

  • Pour ma part, ni pardon ni oubli ! Qu’il dégage accompagné de sa rombière et des ses proches ! Le Peuple n’oubliera pas non plus ses « Ex » qui ont quitté le rafiot. Il n’oubliera pas non plus le gros Larcher, lâche premier ministrable (esperenza). Démission ! Dissolution ! La transition par le Sénateur Bas (moindre mal) ou la révolte encore !


  • C’est parfois fatiguant de faire un métier de " pute " comme dirait Alain Minc et c’est peut être le prix pour baiser les Français quand les Macros vous ont dictés leurs projets.


  • "parce que c’est notre projet..."

    C’était quoi le projet, déjà ?

     

    • #2169869
      le 31/03/2019 par La Vérité est rien d’autre
      Les proches de Macron le décrivent "rincé, isolé, proche du burn-out"

      détruire LA FRANCE c’est son projet, pas le nôtre !

      Nous on repeint LA FRANCE en jaune, c’est beau le jaune on en met partout et même sur sa petite gueule bientôt ! Comme ça plus de burn out pour le pauvre chou car plus président du tout ! Allez dégages...


  • #2169770

    Une Nation n’est pas une start-up !

    Hollande a fini à 3% et il se porte encore très bien, courage Manu !


  • ALORS ON NE LACHE RIEN, cette petite pédale psychopathe va lacher la rampe très bientôt et de toutes façons AVANT TROIS ANS, donc la porte va s’ouvrir et il faudra s’engouffrer dedans sans aucune retenue. Les volailles inverties du pouvoir commencent à sentir la rotissoire, c’est une bonne chose !


  • Je suis compassionnel par nature mais pas avec les gens qui ont délibérément choisi d’écraser les plus démunis sous le talon de fer de l’argent, ce qui est le cas de Macron.


  • ’’La première dame congédie le personnel des appartements privés pour lui concocter un petit repas – une simple omelette – comme avant’’...

    Loooooool !!!!! (Impossible sans casser des œufs). Sommes-nous sensés compatir ? Mais les borgnes n’ont plus qu’un œil pour larmoyer, et les manchots qu’une main pour s’essuyer les yeux, il faudrait que les uns aident les autres ( de plus, ils n’ont probablement pas que ça à foutre...) Ces crevards n’ont aucune pudeur. Monsieur 16% est fatigué ? Qu’il aille se reposer, ne revienne jamais, et emmène avec lui ses complices ; c’est à nous que cela fera des vacances.


  • Voila qui en dit long sur ses capacités professionnelles, sa personnalité, son lead et son programme politique.
    Car s’il était capable, s’il avait du charisme, s’il avait un projet grandiose pour la France, c’est au moins 30 millions de français qui se défonceraient pour lui.
    Au lieu de ça il est tout seul : déjà une sacrée victoire pour le peuple uni face à la haute trahison et à la dictature.
    Comment a t il pu seulement arriver jusqu’à l’Elysée ? vraie question.
    Il passera pas l’été.
    Le peuple est dorénavant résolu à reprendre son destin en main, suffit de lire les revendications des Gj pour comprendre son niveau de maturité : lien
    Le tout en 20 semaines alors que nos ’élites’ n’ont pas su le faire en 20 ans.


  • Macron a cru que LA FRANCE (fille aînée de l’église) était une banque ! LOL

    bah on va te rendre la monnaie mon chéri avec un beau billet, un aller simple pour la prison ferme !

     

  • Il n’a meme pas de Bunker pour se preserver de la colere des GJ...


  • Mais pourquoi il demissionne pas ? Il aura toujours une retraite de president.


  • L’affront que Macron vient de faire au pouvoir profond en nommant Sibeth Ndiaye porte parole du gouvernement, PROUVE qu’il n’est pas rincé, non, il est DEAD.

     

    • Au contraire, c’est une injonction dont il a été l’obligé zélé.
      Une bi nationale sous les projecteurs de la République, à savoir porte parole, c’est encore un coin enfoncé de force chez l’adversaire des progressistes.

      Un pas de plus est franchi dans le clivage voulu progressiste vs conservateur.

      Et les médias qui nous font croire à un remaniement resserré autour des fidèles de Jupiter...
      Alors qu’il suffit de se pencher sur sa garde rapprochée de départ, (Kohler, Strzoda, Emelien, Roger-Petit, Amiel, Djemni-Wagner, Benalla, Bio Farina) pour se rendre compte du désastre.

      Qui gouverne la France actuellement ? Je pense que ce n’est plus Macron, encore moins qu’avant, en tous les cas.


  • Burn out ? Plutôt les burnes out !
    Quel babtou fragile ce mec ! Même pas à la hauteur d’un François Hollande !


  • cela veux dire qu’il faut continuer !!! et de plus belle


  • Mais casse toi pauv’ con !


  • Je vais faire mon affreux complotiste, mais si on part des faits suivants : Macron a été mis en place pour être l’exécuteur de la France. Or, être haï par le peuple qu’il essaye de tuer ne devrais pas lui peser plus que ça, mais plutôt le faire marrer. Car après tout, être détesté par son ennemi est signe que vous faites bien le travail.
    Or si réellement cela l’affecte, c’est qu’il est sincère. Et cela devrait être impossible à ce niveau de responsabilité et d’engagement pour les cercles auxquels il appartient.
    Macron serait il donc une poupée MK ? Et Brigitte son maître ?
    Oui, je sais, j’ai fait mon affreux complotiste...

     

    • Je pense comme vous. Macron est le faux martyr de la classe dominante. Il a fait le boulot mieux que quiconque avant lui mais le peuple, qui une fois n’est pas coutume sous-estime son bourreau, ne comprend rien à rien. Les gilets jaunes par exemple, c’est le bac à sable que la classe dominante a donné au peuple, histoire qu’il calme ses nerfs avant les européennes. Il fallait absolument que le radicalisme des gilets jaunes s’épuise avant le printemps, c’est désormais chose faite. Comme le souligne Soral, on voit plus d’étudiants que de travailleurs maintenant pendant les manifs. Qui avait anticipé ça ? Personne. Raison pour ne jamais jamais sous-estimer ses ennemis.


    • Non non pas du tout.
      Quand on voit son parcours d’étudiant, qui en réalité n’est pas brillant du tout, on peut se demander mais que fait ce type à ce poste. Pourquoi lui ? Quand on apprend de plus qu’il appartiendrait à la maçonnerie de très très haut niveau, on se dit : mais pourquoi un tel type ?
      L’idée qu’il ait été fabriqué pour ce qu’il est, n’est pas stupide du tout.
      Peut-être leur échappe-t-il ? Je pense à l’épisode du bras au CRIF. Là il s’est passé quelque chose.


    • Et bien si on s’intéresse au sujet MK, et aux traumatismes nécessaires pour créer la personnalité utile et les alters... La personnalité de Macron peut correspondre, avec des phases de déphasage puis de recadrage.


    • Rincé.. : pour une serpillière du grand capital quoi de plus normal...


  • Faut faire attention qu’il ne se radicalise pas trop à l’Elysée.


  • Il est dans une impasse. L’Europe n’a que faire de ses idées et de son projet moribond, et le peuple français n’a plus confiance en lui, car les français savent qu’il travaille pour l’oligarchie. Aujourd’hui, il sait que ses mensonges éhontés n’y changeront rien, les français ne l’écoutent plus et il sait pourquoi, mais il ne peut rien y faire car il a été mis au pouvoir pour faire la sale besogne, et au moindre écart, ses « amis » n’hesiteront pas à l’assassiner politiquement. Ce mec est foutu. Lui qui pensait nous baiser pendant 5 ans avec le sourire, il s’est bien planté... Au final, il était mieux à la banque Rothschild ou au ministère de l’économie à dilapider dans l’ombre le patrimoine d’Etat au profit de ses potes. En pleine lumière maintenant, il ne peut plus se cacher.

     

  • Et alors .. ? A chacun selon son dû. C’est peut-être loin d’être terminé pour ce marqueur de l’ignominie de ce pour quoi il se bat, de ce qu’il défend. Et pour ses patrons, ses complices, leurs larbins odieux, les choses sont allées tellement loin dans l’abjection, qu’ils sont impliqués irrémédiablement et le suivront dans sa chute, avec des conséquences prévisibles. La haute trahison au Peuple et à la Nation est caractérisée sans ambiguïté. Assumée et revendiquée leur prévarication aura le sort qu’elle mérite.


  • La rançon de la gloire ...


  • Alors qu en prenant un tout petit peu de recul on voit le tableau d ensemble et on note a quel point cela est une vaste blague, LREM va remporter les européennes devant le RN, y a personne a droite , personne a gauche, Macron face a Le Pen et Melenchon qui vont se partager les voix des "nolife" ceux qui ont encore rien d autres a faire le dimanche qu aller voter, Macron va faire un deuxième mandat , un second tout face à Le Pen lui permettra de l emporter haut la main, cet article est une blague, on cherche a nous émouvoir sur Maron, la ficelle est tellement grosse, le mec sait qu il va remporter les europeennes, , les deux départ de griveaux et l autre type c est a sa demande pour degager hidalgo, si il est proche du burn out, il faut juste se souvenir de ces moments ou ses yeux sont complétement ailleurs les pupilles dilatés bref, les mêmes addiction que sarko et chirac....

     

    • Pardon mais on s’en cogne des élections.
      il est rincé ? Faut passer à l’essorage ! Et même chose pour le suivant ! Et tous les sénateurs et députés.
      Tout ce cirque démocratique est la glue dans laquelle ils tiennent les mouches que nous sommes à leurs yeux.


  • ’’ils’’ sont inouïs, qui demandent l’usurpation, l’imposture, la trahison, sans efforts ; comme un tueur à gage qui exigerait, depuis son divan, le suicide de sa cible. Larbin est un emploi à plein temps ; le niveau d’implication est proportionnel au salaire. La route est bordée par le cloaque qui fait face à la potence (la route à traverser) et, tout au bout, dans d’hypothétiques lointains, la statufication (il manque des mots) ; un endroit périodiquement bariolé où ’on’ vient postillonner des poncifs et souffler dans du cuivre. Mais, ’’Fatigué 1° ’’ est surtout fatigant. Le simple fait de le suivre de l’œil, dans ses courses sans buts précis épuise l’entendement.


  • Il est épuisé, d’autres sont éborgnés ou manchots...


  • C’est du bullshit pour adepte de la télé réalité !
    Il a des serviteurs, cuisiniers, huissier, chauffeurs, médecins,policiers à son service,une femme/maman et pas d’enfant.
    Même fatigué, rincé etc...le pouvoir (l’argent aussi !) crée une telle addiction, un tel sentiment de puissance et d’invincibilité que le burn-out n’est pas près d’arriver.
    Le burn-out, c’est pour la mère célibataire contrôleuse de gestion dans une entreprise du CAC 40...

     

  • Je suis bouleversé...Et dire qu’on lui paye pas les heures sup...


  • Je n’en crois pas un mot, Macron est coutumier des fausses rumeurs, on se souvient de sa fausse peur de MLP juste avant le fameux débat.


  • Ah, la souffrance au travail : il est à deux doigts d’enfiler un gilet jaune et de manifester contre un pouvoir inique si j’ai bien compris l’article ?


  • Qu’est-ce qu’on en a à foutre ! Lorsqu’on veut se présenter à une élection nationale, et que l’on a dans son paquetage l’intention de renverser un pays on ne vient pas se plaindre .Si ce bonhomme avait eu des intentions honnêtes, il n’en serait pas là, et s’il y a des gens à plaindre, ce sont bien les Français qui ne peuvent plus vivre de leur travail .Alors s’il est fatigué, et quand il se tourne il ne voit plus d’amis pour l’aider ,qu’il se remette en question ou qu’il démissionne, et tout rentrera dans l’ordre.En commençant par dissoudre l’Assemblée nationale et refasse voter les Français .
    Qu’il paye ses erreurs, et pour ses problèmes physiques, qu’il demande à la sexagénaire de Nice, ce qu’elle pense de sa santé .


  • Eh hop du coca et ça repart !
    J’espère qu’il en a suffisamment dans le frigo.


  • Il est un syndrome que les étudiants,qui poursuivent des études scientifiques,surtout ceux des sciences physiques,connaissent bien. Ce syndrome,est celui des formules qui caractérisent certains phénomènes physiques,qu’on leur demande d’établir lors des examens. Lorsque,l’étudiant trouve une formule trop compliquée,et peu élégante,c’est que,généralement,il s’est trompé,soit dans les calculs,soit au niveau du raisonnement même.
    Le très mauvais état physique et moral dans lequel peut tomber un haut responsable,n’est pas forcément lié à la lourdeur de la charge. Il est des cas,dont le nombre est loin d’être négligeable,où ces terribles épreuves physiques et morales sont dues aux incroyables fautes qui poussent à faire le choix d’objectifs stratégiques catastrophiques,et pire encore,aux mauvaises méthodes retenues pour les atteindre,notamment le choix des équipes sensées être à la hauteur des missions qui leur sont assignées.
    Une des graves erreurs,qui guettent les hauts responsables,c’est de rester enfermé dans des sentiers battus. Pour le cas de la conduite d’une nation,la tâche et le défi sont autrement plus redoutables. Et il est complètement absurde de croire que les méthodes ,ou les styles de management pourraient se substituer à l’âme de l’héroïsme qui doit être la véritable étoile du nord du leader.
    L’héroïsme,veut dire simplement,sur le plan opérationnel,mais aussi sur le plan historique,que le seul chef à qui on doit rendre compte,et lui seul,est LE PEUPLE. Le choix d’un tel sentier lumineux,en plus du confort moral qu’il offre de notre vivant,inscrit son auteur aux panthéons des Héros de l’Histoire.
    Le peuple est doué d’un sixième sens aigu. Cette capacité mystérieuse,apprend au peuple qui travaille pour lui avec dévouement et abnégation,et qui joue double jeu.
    Un un ancien secrétaire d’Etat américain a eu cette excellente réflexion : quand tu fais un travail,même éloigné des regards,fais le bien au mieux que tu peux,parce qu’il y a toujours un œil qui te regarde.


  • Comme dirait Sarko : eh bein casse-toi pauv’ con.


  • avec ce qu’il se colle dans les naseaux depuis vingt ans, il doit encore avoir de la ressource et de l’énergie à revendre,d autant que monsieur alexandre a du lui laisser ce qu’il fallait ;maintenant pour ce qui est du "burnes out" … là, il faudrait voir


  • La fonction qu’il occupe est quasiment impossible à assumer. Car il y a deux hommes derrière cette fonction de "Président de la République", deux fonctions antinomiques. Le premier homme, c’est celui strictement dit, de "président" d’une collégialité artificiellement étendue à tous les citoyens, et égalitaire. On appelle cela "la République" depuis les gréco-romains. Symbole du principe égalitaire donc, où le président est le "primus inter pares", un citoyen distingué et c’est tout. Qui peut être et c’est plutôt mieux, médiocre, mais digne.

    Le second homme - et c’est là la difficulté du métier - c’est le ... "Chef de l’Etat". Or qui dit "chef" dit hiérarchie et verticalité. La fonction de "chef" est antinomique de celle de "président". C’est aussi le gardien des secrets de l’Etat et des traités. Il plane au dessus de la République, ce que les romains avaient conceptualisé en confiant à côté des institutions républicaines, le pouvoir de dictature à un "imperator" censé gérer l’Etat de guerre.

    Jouer ce double rôle pour un homme ne serait possible que si l’on distinguait bien les deux états également antinomiques d’une société : l’état de paix, où la république égalitaire et parlementaire peut se déployer éventuellement démocratiquement, et ... l’état de guerre, où il faut un chef. Et vite..

    Or Macron s’est rattaché à l’idéologie du "Chef" d’abord parce que la Cinquième l’a promu au sein d’un régime caporaliste, mais surtout à travers la culture entrepreneuriale ! Les entrepreneurs sont eux en état de guerre dans la mesure où ils sont en état de concurrence et ils sont organisés aussi antinomiquement (le conseil d’administration collectif) et le chef d’entreprise (chef), mais la tendance nette est de faire prévaloir la hiérarchie et le chef.

    Or Macron est piégé car plus il y a de concurrence, donc de la guerre partout, plus il y a de chefs, les entreprises en ayant de plus en plus besoin, justement, pour survivre. Or l’Europe aggrave la situation de concurrence, et le sentiment qu’on a besoin de chef. Donc Macron se trouve paradoxalement piégé par l’Europe et ses traités : il pourrait à la rigueur être un "président" d’un état pacifique et protecteur, mais un chef en guerre, non.

    Croire que l’Europe c’est gentil, est une erreur. L’Europe, c’est justement l’état de guerre généralisée. C’est cela la Grande Illusion !

    Nous n’avons pas l’homme qu’il nous faut et Macron creuse sa propre tombe et celle de son régime.


Commentaires suivants