Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les ratés de l’opération alliée contre la Syrie

Les ratées de l’opération alliée contre la Syrie :

 

- Deux missiles US n’ont pas explosé. Ils ont été acheminés le 18 avril en Russie pour y être examinés [1]. Les technologies US et russes sont radicalement différentes de sorte que les avancées de l’un et de l’autre sont difficilement copiables. Cependant, les ingénieurs militaires russes étudieront les techniques US pour améliorer leurs propres techniques de contre-missiles.

- Un avion Rafale français n’a pas été en mesure de tirer un des missiles Scalp-EG embarqué [2]. Tandis que trois missiles de croisière navals (MdCN) n’ont pu être tirés des frégates multi-missions [3]. Ces missiles très sophistiqués étaient employés pour la première fois en situation de combat.

Les deux gouvernements états-unien et français avaient masqué ces problèmes et assuré, le 14 avril 2018, que l’opération conjointe était une totale réussite. Le ministère russe de la Défense a assuré que plus des deux-tiers des tirs ont été interceptés par l’Armée arabe syrienne, ce que les deux gouvernements contestent [4].

Notes

[1] « Quel sort est réservé aux « missiles intelligents » US qui n’ont pas explosé en Syrie ? », Sputnik, 19 avril 2018.

[2] « Frappes en Syrie : un des missiles Scalp « n’est pas parti » du Rafale », Guerric Poncet, Le Point, 18 avril 2018.

[3] « Couacs inexpliqués pour les missiles de MBDA au large des côtes syriennes », La Lettre A, 17 avril 2018.

[4] « Conférence de presse du colonel-général Sergueï Roudskoï sur l’attaque occidentale de la Syrie », Réseau Voltaire, 14 avril 2018.

À ne pas manquer, sur E&R :

La vérité sur la Syrie, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1949380

    les deux missiles qui n’ont pas explosés sont peut etre bidons pour leur donner de mauvaises informations... mais bon, je ne pense pas

     

    Répondre à ce message

    • #1949539
      Le 22 avril à 18:25 par VORONINE
      Les ratées de l’opération alliée contre la Syrie

      Les USA ont déjà fait le coup à DA NANG en 1975. Au moment de se sauver, ils ont "oublié" deux bombes à dépression dans un hangar . sachant que ces munitions seraient données aux soviétiques , pour que ceux ci perdent du temps à étudier, mettre au point et lancer la fabrication , tandis que les US étaient déjà passés à autre chose . Avec eux tout est possible. Pour les russes c’est la connaissance du système de guidage et les contre mesures qui peuvent etre intéressants .

       
    • #1949757

      J’espère pour eux sinon quel fiasco...

       
    • #1949797
      Le 22 avril à 22:47 par Gloria Lasso
      Les ratées de l’opération alliée contre la Syrie

      Pas très étonnant... pendant la 2ème guerre mondiale 2 à 3% des bombes larguées n’explosaient pas... on n’est dans les normes avec les missiles....

       
  • #1949384

    Les technologies US et russes sont radicalement différentes de sorte que les avancées de l’un et de l’autre sont difficilement copiables.

    Les Américains n’ont pratiquement tiré que des vieux missiles qui étaient proches de leur date de péremption. Donc ils ne contenaient probablement pas beaucoup d’avancées pouvant intéresser les Russes.
    D’autant plus que la recherche se fait actuellement dans les missiles hypersoniques. Les Russes ont déjà un matériel performant et en phase de production, alors que les Américains viennent de prendre conscience de leur retard et de demander au Congrès une rallonge budgétaire urgente de un milliard $ pour la recherche et développement (c’était il y a quelques jours).
    En suivant le lien de cet article de Andrei Martyanov "The Implications of Russia’s New Weapon Systems", vous aurez une idée du décalage (les commentaires sont intéressants aussi)
    Par contre, pour un cahier des charges donné, les technologies russes et américaines seront forcément assez similaires. La raison en est que les lois de la physique ne sont pas une branche de la littérature de science-fiction. Elles sont les mêmes pour tout le monde.

     

    Répondre à ce message

  • #1949406
    Le 22 avril à 15:04 par Jonathan
    Les ratées de l’opération alliée contre la Syrie

    Allez voir la dernière vidéo de Jean-Pierre Petit :

    "Poutine dévoile les nouvelles armes stratégiques MHD russes"

    ... soit en passant par son site, soit en tapant cette phrase dans un moteur de recherche.
    la capacité russe de "déconnecter" des lanceurs de l’OTAN est stupéfiante mais pas nouvelle. C’était déjà arrivé. Mystère complet. Par contre je me demande vraiment pourquoi nos médias le rapportent publiquement (France info etc)

     

    Répondre à ce message

  • #1949413
    Le 22 avril à 15:12 par boubou
    Les ratées de l’opération alliée contre la Syrie

    Ah Ah quand on est mauvais on est mauvais . Les USA et leurs caniches ont gonflés le torse mais il n’en ai sorti que du vent sous forme de pet . Des vieux missiles Syriens datant de l’ère Soviétique ont interceptés des missiles beaux , neufs et précis au dire de Trump et le résultats , ça a fait plouf.

     

    Répondre à ce message

  • #1949443
    Le 22 avril à 16:05 par Stereden
    Les ratées de l’opération alliée contre la Syrie

    Je savais bien que j’avais raison ce jour là de prendre deux fois des moules !

     

    Répondre à ce message

  • #1949541
    Le 22 avril à 18:25 par Syzygy
    Les ratées de l’opération alliée contre la Syrie

    Les ordres ont été exécuté à la lettre, selon mes sources. Ce sont donc des "pannes" techniques. Il reste à savoir si c’est la technologie Kibiny russe ou si ce sont les USA qui auraient désactivés les SCALP qui contiennent des éléments d’Airbus (MBDA) ? L’article ne parle pas du sous-marin anglais immobilisé car tenu en ligne de mire par un russe certainement équipé de la torpille à hypercavitation Shkval (500 km/h) ...

     

    Répondre à ce message

  • #1949760
    Le 22 avril à 22:10 par Marie Claude
    Les ratés de l’opération alliée contre la Syrie

    Les guerres permettent toujours aux grandes puissances de tester en situation réelle leurs nouvelles armes. Malheureusement, elles détruisent, polluent la terre et l’atmosphère, blessent et tuent la population... Notre Pays est encore trop riche pour pouvoir produire des armes aussi puissantes et destructrices, leur essai " foireux" va nous coûter cher...

     

    Répondre à ce message

  • #1949766
    Le 22 avril à 22:18 par déducteur
    Les ratés de l’opération alliée contre la Syrie

    Trump a peut-être obligé Macron à participer aux frappes en exerçant ce chantage : tu viens avec nous sinon on ne fournit plus de turbines Arabelles (appartenant désormais à General Electric) ni au Charles de Gaulle ni à tes centrales nucléaires . En 2003, quand Chirac refusa de suivre les US dans leur agression de l’Irak, Les US refusèrent d’envoyer au Charles de Gaulle des pièces de rechange de ses catapultes américaines .

     

    Répondre à ce message

  • #1949898
    Le 23 avril à 02:39 par Sedetiam
    Les ratés de l’opération alliée contre la Syrie

    Au delà du type d’armes utilisées (vieux stocks à balancer ?) le plus inquiétant ne me paraît pas être ce pseudo flop technique mais le fait que trois États en aient bombardé un quatrième au nez de l’ONU sans que les autres membres (et surtout ceux du conseil de sécurité) n’aient moufté. Créant, me semble-t-il, un précédent au-delà même de celui que se permet Israël lorsqu’il le juge utile, au nez et à la barbe de tout le monde.
    Que l’on soit contre l’Empire est une chose à laquelle j’adhère : croire que la Syrie et ses S200 est à même de bloquer une attaque US est un leurre...

     

    Répondre à ce message

  • #1953174
    Le 26 avril à 22:54 par Michelly58
    Les ratés de l’opération alliée contre la Syrie

    Ses missiles sont signés Made In China je parie.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents