Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les ravages de l’entre-soi

Finkielkraut, Weil et Bensoussan parlent d’islam : Bensoussan accusé de racisme

Considérant que les propos tenus par Georges Bensoussan, responsable éditorial du Mémorial de la Shoah, lors de l’émission Répliques, sont racistes, des membres de la société civile [1] demandent au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel d’intervenir en condamnant ses propos.

L’émission Répliques a une fois de plus franchi, ce matin du samedi 10 octobre, le seuil du tolérable. On sait que, depuis des années, son philosophe-animateur Alain Finkielkraut s’échine à mettre en scène un semblant de débat démocratique, en invitant des intellectuels aux positions antagonistes. Bien qu’il ne sorte souvent pas grand-chose de ces face-à-face, certains se plaisent encore à y trouver quelques références, et l’opportunité d’un débat d’idées policé. Mais de fait, cette émission est devenue depuis longtemps l’antichambre faussement feutrée de la banalisation des idées les plus réactionnaires.

Jusqu’ici, nous nous contentions d’en regretter l’audience et la publicité. Mais lors de l’émission consacrée au « sens de la République », les propos tenus par l’un des invités, Georges Bensoussan, historien, rédacteur en chef de la Revue d’histoire de la Shoah et responsable éditorial au Mémorial de la Shoah, ont très largement dépassé le cadre de ce que le service public peut accepter en son sein.

À la 28e minute, Georges Bensoussan, souhaitant étayer son hypothèse d’un antisémitisme généralisé des populations dites « musulmanes » en France, prononce ces mots :

« Aujourd’hui nous sommes en présence d’un autre peuple au sein de la nation française, qui fait régresser un certain nombre de valeurs démocratiques qui nous ont portés. (...). Il n’y aura pas d’intégration tant qu’on ne se sera pas débarrassé de cet antisémitisme atavique qui est tu, comme un secret. Il se trouve qu’un sociologue algérien, Smaïn Laacher, d’un très grand courage, vient de dire dans le film qui passera sur France 3 : "C’est une honte que de maintenir ce tabou, à savoir que dans les familles arabes, en France, et tout le monde le sait mais personne ne veut le dire, l’antisémitisme, on le tète avec le lait de la mère". »

À cet instant, nous assistons en direct au glissement assumé d’un racisme culturel à un racisme biologique, condamnant au délit, sans distinction, une partie de la population française dès la naissance.

Lire la suite de l’article sur blogs.mediapart.fr

Notes

[1] Tewfik Allal, militant associatif ; Gregory Bekhtari, enseignant ; Hervé Bismuth, enseignant-chercheur en littérature ; Vincent Capdepuy, enseignant ; Zoé Carle, enseignante ; Grégory Chambat, enseignant ; Nathalie Coste, enseignante, élue à Mantes la Jolie ; Vincent Casanova, enseignant ; Laurence De Cock, enseignante ; Sophie Ernst, enseignante ; Eric Fournier, enseignant-chercheur en histoire ; Alain Gresh, journaliste ; Hayat El Kaaouachi, enseignante ; Fanny Layani, enseignante ; Erwan Le Nader, enseignant ; Laurent Lévy, essayiste ; Gilles Manceron, historien, LDH ; Philippe Marlière, politiste (Londres) ; Servane Marzin, enseignante ; Shlomo Sand, enseignant-chercheur en histoire (Tel Aviv) ; Véronique Servat, enseignante ; Christophe Tarricone, enseignant.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1291385
    le 13/10/2015 par ledaron
    Les ravages de l’entre-soi

    Un Juif qui dénonce un supposé "antisémitisme" de populations par ailleurs sémites.C’est vraiment l’hôpital qui se moque de la charité, esprit talmudique oblige.

     

    • #1291765
      le 13/10/2015 par Philippe de Macédoine
      Les ravages de l’entre-soi

      Ce jeu sur sémitisme et antisémitisme est un combat d’arrière-garde. Renseignez vous de l’origine du mot "antisémitisme" si vous ne l’avez pas fait jusqu’ici et vous verrez qu’il est fort à propos car il permet de ne pas mettre sur le même plan Bloy et Bernanos d’une part et Drumont et Déat d’autre part.

      Faire un distinguo entre antijudaïsme et antisémitisme me paraît au moins aussi pertinent que distinguer antisémitisme et antisionisme.

      Donner crédit au sémitisme (qui désigne les descendants de Sem, le fils de Noë) c’est donner crédit à un lignage diluvien. C’est peu sérieux aussi bien pour désigner les Juifs que pour désigner les Palestiniens et les Arabes en général.

      Donc s’il vous plaît, faîtes moi le plaisir et l’honneur de ne pas perdre votre temps avec de vaines querelles dans ce genre.


    • #1291863
      le 14/10/2015 par ben
      Les ravages de l’entre-soi

      Philippe

      sémite c’est avant tout une question de langue quelque soit la religion


  • #1291391
    le 13/10/2015 par curtis newton
    Les ravages de l’entre-soi

    Connivence pour faire croire qu’il existe des idées opposées sur l’Islam chez les intellos juifs... Un peu comme le gentil flic et le méchant dans une garde à vue... Les seuls étant sincères s’appellent Israël Shamir et Jacob Cohen, entre autres... Combien de fois les avez-vous vus ou entendus dans les médias ? C’est du vent tout ça...


  • #1291400
    le 13/10/2015 par ilan
    Les ravages de l’entre-soi

    Je crains que l’on comprenne trop tard que la clique des Finkielkraut et autres BHL poursuit un objectif diabolique, celui de plonger l’Europe et en 1er lieu la France, dans une guerre civile inter-communautaire.
    Ils attisent tant et plus le choc des civilisations, en soufflant sur un feu qui couve, mais qu’il serait encore très facile d’éteindre, avec des idées simples : égalité et réconciliation


  • #1291409
    le 13/10/2015 par Diva
    Les ravages de l’entre-soi

    " ... Aujourd’hui nous sommes en présence d’un autre peuple au sein de la nation française, qui fait régresser un certain nombre de valeurs démocratiques qui nous ont portés. "

    Merci Napoléon !!!


  • #1291419
    le 13/10/2015 par Dov
    Les ravages de l’entre-soi

    " Les racistes ce sont toujours ces sales goyes, à des degrés divers, mais pas nous, jamais nous ".


  • #1291423
    le 13/10/2015 par Bruno
    Les ravages de l’entre-soi

    Démonstration du racisme interdit et celui autorisé


  • #1291426
    le 13/10/2015 par Pamfli
    Les ravages de l’entre-soi

    Ben Georges mais qu’est-ce qui t’arrive ? T’es fatigué ? T’as le moral dans les chaussettes ? Ça ne rapporte plus ?
    Bon allez pour te remonter, il y a l’Alévêque qui propose un spectacle certifié par la Licra, tu vas voir il est hilarant quand il se lâche jamais au-delà la limite !


  • #1291435
    le 13/10/2015 par Kamel
    Les ravages de l’entre-soi

    Pour votre information :

    Georges Bensoussan est un historien réputé du sionisme.

    Bensoussan n’est autre que "Emmanuel Brenner", le pseudo qu’il s’est choisi au début des années 2000 pour son brulôt "Les Terrtoires Perdus de la République". C’est avec ce livre de sociologie frelatée, publié pile au moment de la 2e intifada, qu’est apparu brusquement le débat sur le voile , la laïcité etc.. sur le thème des musulmans antisémites par nature.

    Comme par hasard.

    Pourquoi un pseudo ? Peut-être le but bassement sioniste de tout le débat sur la laïcité, qu’il aurait été malvenu de mettre en évidence...

    Y’a bon pour Israël !


  • #1291456
    le 13/10/2015 par Gerard John Schaefer
    Les ravages de l’entre-soi

    "La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) l’écrit par exemple dans son dernier rapport : « La France issue de la diversité n’est pas plus antisémite que la moyenne, elle l’est autant »."

    Ouf ! on a eu chaud !


  • #1291460
    le 13/10/2015 par Tumie
    Les ravages de l’entre-soi

    Merci de nous avoir éclairés au sujet "des membres de la société civile "qui surveillent la conformité de l’audiovisuel : notre "intelligentsia " au premier rang des gardes chiourme , ça continue ,ça continue ... E&R a encore du boulot . Courage !


  • #1291462
    le 13/10/2015 par Testou
    Les ravages de l’entre-soi

    Y mettre dans de cœur.... J’en viens à penser que cette haine vient d’une certaine jalousie. Sinon, à quoi est ce due ?


  • #1291480
    le 13/10/2015 par Rekedi
    Les ravages de l’entre-soi

    Procès et forte amende, comme eux savent si bien le faire.


  • #1291485
    le 13/10/2015 par Etienne
    Les ravages de l’entre-soi

    Bonjour à tous.
    Cette séquence est révélatrice, toutefois, lorsqu’on lit l’article entier, l’auteur nous emmène dans une direction que je désapprouve, celle de la censure. Ce monsieur a le droit de s’exprimer de la sorte, de dire ce qu’il pense que cela siée ou ne siée pas aux valeurs des journalistes et des auditeurs.
    Et je trouve cela salutaire, nous savons ainsi en quelles eaux nous naviguons et pouvons contextualiser certains propos qui autrement seraient ambigus.


  • #1291491
    le 13/10/2015 par Zobbo
    Les ravages de l’entre-soi

    "Georges Bensoussan rappelant plusieurs fois lui-même que ce dont il parle n’est pas quantifiable"
    Entre soi ? Effectivement !
    Parce que constater que des membres issus d’une même communauté monopolisent le plateau de l’émission "Ripostes", ça c’est parfaitement quantifiable.


  • #1291515
    le 13/10/2015 par Baladin
    Les ravages de l’entre-soi

    Musulmans c’est à votre tour de ramper c’est dire demander pardon et de tuer le père le mauvais père et mauvaise mère antisémite selon bensoussan ! Ce n’est qu’un début et oui la collaboration de certain n’a pas payé !


  • #1291523
    le 13/10/2015 par MEIERS
    Les ravages de l’entre-soi

    En fait, on l’a un peu oublié, mais Georges Bensoussan n’est pas le premier sioniste notoire à affirmer qu’une population donnée buvait l’antisémitisme avec le lait maternel. Le premier fut le premier ministre israélien de 1986 à 1992 Issac Shamir (1915-2012), né en Pologne, lorsqu’il parlait du peuple polonais. Il n’est pas inutile pour situer le personnage de faire quelques rappels biographiques. Emigré en Palestine sous mandat britannique avant la seconde guerre mondiale, Shamir rejoignit l’Irgoun, organisation terroriste sioniste luttant contre les britanniques et les arabes au moyen d’attentats. Au déclanchement de la guerre une faction majoritaire de l’Irgoun sous Menachem Begin accepta le principe d’une trêve avec les Britanniques pour la durée de la guerre. Une faction minoritaire nommée selon son chef Abraham Stern "Bande Stern" ou "Gang Stern", qui se nommait elle même Lehi refusa le principe de cette trêve. Shamir était un membre du "Gang Stern" et après que Stern eu été tué par les Britanniques pris la direction du mouvement avec deux collègues. Le Gang Stern fit une offre d’alliance avec l’Allemagne nazie par l’intermédiaire du consulat allemand à Istamboul. Shamir considérait que les nazis avaient avec les Sionistes l’objectif commun de transférer les juifs européens en Palestine. Après la fin de la guerre le gang stern repris la lutte avec le Likoud et au printemps 1948 ces mouvements massacrèrent des centaines de Palestiniens au village de Deir-Yassine. A l’automne 1948 l’ONU avait envoyé un médiateur en Palestine le comte Folke Bernadotte. Bernadotte s’était illustré à la fin de la seconde guerre mondiale en négociant avec les nazis la libération de 20000 déportés dont 5000 juifs les sauvant ainsi d’une mort certaine. Il avait ainsi acquis une réputation internationale d’humaniste. Mais comme il s’était engagé en demandant l’évacuation des territoires occupés par les israéliens et le retour des réfugiés Palestiniens Shamir ordonna à l’automne 1948 un attentat à Jérusalem qui devait couter la vie à Bernadotte ainsi qu’au Colonel français André Serot qui l’accompagnait lors de la mission de l’ONU. Dans les années 80 devenu ministre des affaires étrangères israélien Shamir n’informa pas le gouvernement israélien des projets de massacre de réfugiés palestiniens au Liban à Sabra et Shatila dont il avait eu connaissance.. Comme l’on dit les grands esprits se rencontrent. On devine ce que ferait Bensoussan s’il avait les coudées franches !

     

  • #1291555
    le 13/10/2015 par tarzoon
    Les ravages de l’entre-soi

    Pour comprendre cela plus facilement il faut je pense s intéresser de près à l’histoire de l Algérie au sens large (et non uniquement la guerre d Algerie) l histoire de ce pays et de la relation avec la France et comprendrez peut être mieux ce qu il se passe maintenant en France avec tous ces ’’Francais’’. Hyper patriotique je ne parle évidemment pas de LePen.
    A bon entendeur,


  • #1291604
    le 13/10/2015 par Telecaster
    Les ravages de l’entre-soi

    - " Nous sommes en présence d’un autre peuple au sein de la nation française "
    Oui assurément , un peuple d’élite sûr de lui-même et dominateur , dont les élites ont cordialement invité les musulmans sur le territoire national .
    - Que tête- t- on dans le Talmud avec le lait la mère ?
    La haine du Christ Yeshoua venu pour ce peuple , afin que ce peuple L’accepte d’abord puis L’offre au monde .


  • #1291689
    le 13/10/2015 par Anonyme
    Les ravages de l’entre-soi

    Et le racisme depuis plus de 180 ans contre les populations arabes (Algérie Francaise) et aujourd’hui l’islamophobie généraliser,… Qui est ce qui le produit et qui l’entretient ? à moins que lui soit autorisées et là il n’y a plus aucun doute sur la source… De quel lait parle t’on…

     

    • #1292075
      le 14/10/2015 par awrassi
      Les ravages de l’entre-soi

      Les bénéficiaires de la loi Isaac Crémieux ! Il n’y a pas plus raciste envers les "Arabes" que les "Juifs" sionistes du Maghreb : allez sur JS News et lisez les commentaires ; regardez encore les enfants dans les départements 34, 28, 13, 06 ou 66. C’est effarant. Dieu merci, il y a encore des Israelites dignes de ce nom, tel notre Jacob Cohen national !


  • #1291714
    le 13/10/2015 par listener
    Les ravages de l’entre-soi

    Heureusement donc qu’il y a des "arabes" en France pour y voir clair ! On ne peut plus rien attendre des bourgeois enfarinés et compassés lecteurs du Carnet du Jour du Figaro. Les paroissiens de Saint-Honoré-d’Eylau ne sauveront pas la patrie. Rallions donc les "arabes" (qui sont d’ailleurs de "race blanche", n’en déplaise "à certaines et à certains" comme disent les journalistes) à la cause de la nation française et assez de discours. Et rééditons Edouard Drumont. Ouf !

     

    • #1292193
      le 14/10/2015 par listener
      Les ravages de l’entre-soi

      Edouard Drumont, un grand arabophile d’ailleurs !

      N’est-ce pas Messieurs les "Crémieux" et autres "juifs du papes" délicieusement intégrés, artistes, créateurs, d’une sensibilité frémissante, d’une intelligence effervescente, et qui pourtant nous ont fait perdre par votre sottise sectaire et vos intrigues l’Algérie, les algériens, le Maghreb, la belle Afrique et tout l’empire français, magnifique tentative supra-humaine de refaire le rêve d’unité gréco-romaine autour de la méditerranée, au nez et à la barbe des barbares "anglo-saxons".


  • #1291997
    le 14/10/2015 par coyoterevolte
    Les ravages de l’entre-soi

    Finkielkraut, Weil et Bensoussan parlent d’islam : Bensoussan accusé de racisme




    Il y a un condensé de notre époque dans ce sous-titre en forme de début de blague : bien joué.


Afficher les commentaires suivants