Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les scenarii de dissolution de l’euro

Note introductive de la Fondation Res Publica :

La Fondation Res Publica conduit, depuis 2008, un programme de recherche exigeant sur la crise économique et financière internationale, et plus particulièrement sur la crise de la zone Euro. Plusieurs colloques et séminaires ont été organisés par la Fondation, et de nombreuses notes publiées sur ce thème.

C’est toujours dans la perspective d’irriguer le débat et d’éclairer les politiques publiques à partir d’une pensée républicaine moderne que s’inscrit la publication de cette nouvelle étude réalisée par les économistes Jacques Sapir et Philippe Murer. La situation économique et sociale et les défis qui se dressent face à la France et face à l’Europe nécessitent en effet une réflexion prospective pluraliste.

La monnaie unique rassemble dans un même cadre des économies de structures très différentes, de niveau de développement inégal, dont les langues, les cultures et les options politiques diffèrent. Dès le départ, la zone Euro était loin d’être une zone monétaire « optimale », selon l’expression de l’économiste canadien Robert Mundell. De plus, il est douteux qu’une monnaie unique sans gouvernement économique, interdisant par construction les ajustements monétaires, puisse se maintenir durablement en s’en remettant uniquement aux évolutions du marché pour éviter les distorsions de salaires, de prix, de compétitivité, d’endettement, etc.

Certes, à son début, le système de l’Euro a semblé fonctionner, mais l’excédent commercial allemand créait une illusion d’optique en absorbant les déficits des autres pays. Des déficits commerciaux qui, dans le cas de la France, de l’Espagne, de l’Italie et de bien d’autres pays, traduisaient un mouvement profond de désindustrialisation et une perte considérable de compétitivité par rapport à l’industrie allemande, et que la surévaluation de l’Euro a encore accélérée.

Loin de converger comme les pères de l’Euro en avaient l’ambition, les économies de la zone ont massivement divergé. La construction même de l’Euro s’est révélée mortifère pour les pays du sud de la zone, et par extension la France, dont les systèmes productifs sont organisés sur un modèle différent du célèbre « modèle allemand », avec des exportations très sensibles aux taux de change.

La part de la France dans le marché mondial a ainsi régressé de 5,1% en 2002 à 3,8% aujourd’hui, et la zone Euro dans son ensemble et sur la dernière décennie a subi une croissance bien plus lente que celle des Etats-Unis ou de pays européens n’ayant pas adopté la monnaie unique comme le Royaume-Uni ou la Suède. De sommet de la dernière chance en sommet de la dernière chance, la monnaie unique semble vouée à l’éclatement, et de nombreux économistes ou acteurs financiers l’envisagent ouvertement.

Pour éviter une dissolution sauvage, il y aurait potentiellement une perspective : la transformation de l’Euro de monnaie unique en monnaie commune. Ce scénario serait à priori préférable à un éclatement sauvage de la zone Euro et à un retour chaotique aux monnaies nationales. Mais est-il possible ?

L’étude qui suit détaille l’impact sur l’économie de la France – et celle des principaux pays de la zone Euro – de différents scénarios de dissolution de la zone Euro – procédant de différentes hypothèses de coopération monétaires – et de différentes options de politique économique pour la France. Elle envisage également l’impact de cette dissolution de l’Euro sur le système monétaire international et examine la possibilité d’une construction d’une monnaie commune après une phase préalable de retour aux monnaies nationales. Enfin, les auteurs analysent les conséquences de cette dissolution sur l’industrie européene, sur les institutions monétaires et de coordination macro-économiques européennes, sur le système bancaire et financier, et son impact général sur l’économie française.

Sans nécessairement reprendre à son compte l’ensemble des analyses des auteurs, la Fondation Res Publica remplit sa mission en versant au débat public un tel document. La Fondation est consciente des fragilités de ce type d’études mais elles contribuent à éclairer le débat nécessaire sur des questions déterminantes pour l’avenir de la France et de l’Europe.

PDF - 676.1 ko
Télécharger le document en version PDF

Repenser l’économie dans les frontières nationales avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #605399
    le 27/11/2013 par francky
    Les scenarii de dissolution de l’euro

    "Loin de converger....comme les pères de l’ euro l’avaient...." . Bon déjà là y a embrouille, parc que il n y a jamais eu des pères de l’euro tout a été voulu par les USA.... D autre la sortie de l euro pour revenir à une monnaie nationale est prévu par l article 50 donc c est tout à fait possible....


  • #605403

    De l’eau au moulin du FN, quand même....

     

    • #605827
      le 27/11/2013 par lothare
      Les scenarii de dissolution de l’euro

      Et du grain à moudre pour les protagonistes de ces documents, qui auront fort à faire auprès de la stasi pour se dissocier toute assimilation ou accointance nauséabonde avec ce présent site néo-fasciste ...


  • #605405
    le 27/11/2013 par olivier
    Les scenarii de dissolution de l’euro

    A mon avis un retour au franc dans les mêmes conditions ne changerait pas grand chose.
    Après réflexion sur la monnaie, la chose à faire est de créer une monnaie basée sur le travail, nombre d’heures qu’une personne peut effectuer (travail domestique compris) dans une journée et multipliés par le nombre de travailleurs. Le travail est à la source de la création monétaire, actuellement, sans argent on ne peut pas travailler c’est absurde...
    Et que l’argent soit une création de l’Etat, pas de banques privées. Il y aurait réflexion à faire. Des économistes proposent de donner directement de l’argent aux citoyens, cela me semble logique.
    Je vous envoie à des vidéos et textes :

    http://rim951.fr/?p=2646

    http://aid97400.lautre.net/IMG/pdf/...

    L’autre texte est "les secrets de la monnaie" c’est un livre.
    A réfléchir, on se demande pourquoi on lève les impôts, la création monétaire par l’Etat devait suffir.

     

    • #606102

      Après réflexion sur la monnaie, la chose à faire est de créer une monnaie basée sur le travail




      le dernier à l’avoir mis en œuvre a très mal finis .... c’était HITLER !
      CF le livre de Delaisi Francis La revolution europeenne.


  • #605443
    le 27/11/2013 par pirata
    Les scenarii de dissolution de l’euro

    La sortie de l’euro pose clairement la question de la souveraineté monétaire,ce dont la France a absolument besoin,il est donc absolument fondamental de sortir de ce piège qui nous entraîne vers l’enfer de la dépendance,celle des marchés.
    Un retour au franc s’impose,ne serait-ce que pour reprendre la main sur nos exportations qui pâtissent d’un euro trop fort.De plus les déficits se creusent,la dette explose et l’euro en est une des causes principales.
    Revenir au franc,c’est aussi la possibilité de pouvoir contrôler les flottements de la monnaie,de pouvoir l’ajuster selon nos priorités.C’est aussi redonner à la banque de France sa véritable fonction,de soutien à l’économie française.
    Repartir avec le franc serait idéal,encore faudrait-il qu’il ne soit pas surévalué comme au temps de Mitterand.
    Il faudrait également supprimer cette loi stupide et ridicule de 1973,qui nous oblige à emprunter sur les marchés financiers.

    D’une manière générale,il est clair que l’union européenne a été crée pour les plus favorisés de l’Europe,pour les multinationales qui s’en sont mis plein les poches grâce à l’abolition des frontières au sein de l’union européenne.Quand les états sauvent la Grèce et ses banques,ils ne sauvent pas le peuple grec mais les financiers,les banquiers,les armateurs,les spéculateurs,la bourgeoisie.
    Comme dirait ce cher "humaniste" et "sauveur de la Libye" Bernard henri Levy,l’union européenne est bien un grand cadavre à la renverse.

     

    • #606119
      le 27/11/2013 par Henri XI un peu
      Les scenarii de dissolution de l’euro

      La sortie de l’euro pose clairement la question de la souveraineté monétaire,ce dont la France a absolument besoin,il est donc absolument fondamental de sortir de ce piège qui nous entraîne vers l’enfer de la dépendance,celle des marchés.




      Dakodak. C’est la seule échappatoire qu’il nous reste pour éviter l’ "Eurocide" organisé, et le mot n’est même pas trop fort.
      N’oublions surtout pas les prochaines élections européennes en mai 14...


  • #605544

    une analyse dans un cadre théorique très libéral !
    le choc de compétitivité est un élément qui perpétue l’idéologie de la concurrence. il faut construire un système qui rompt absolument avec le modèle actuel.


  • #605592
    le 27/11/2013 par ghostino
    Les scenarii de dissolution de l’euro

    Voilà des travaux sérieux sur lesquels le FN va pouvoir s’appuyer, même si Sapir n’est pas FN : ils ont des points communs ! Ca va sembler de plus en plus difficile pour les amoureux de l’euro de le défendre ...


  • #605625
    le 27/11/2013 par praxis
    Les scenarii de dissolution de l’euro

    la solution avancée par plusieurs spécialistes , dont jean pierre Vespérini, serait à terme une sortie de l’allemagne de l’euro( quand elle aura plus d’inconvénients que d’avantages à y rester, ça approche), une scission de la zone euro en découlerait ;les pays "germanisants"(pays-bas, belgique, finlande , autriche et bien sur allemagne)d’un coté et de l’autre coté les pays "méditerranéens"( France, italie , espagne ,portugal)cela créerait deux monnaies ;l’une, la germanique, aurait une parité de 1,4 avec le dollar et l’autre , la notre ,aurait une parité égale avec le dollar ce qui relancerait nos exportations et comblerait les déficits abyssaux de notre commerce extérieur.


  • #605688
    le 27/11/2013 par maryam
    Les scenarii de dissolution de l’euro

    c’est très bien d’avoir référer à la fondation res publica ; très bonne référence ;
    par ailleurs, la situation actuelle s’y prête ;

    très bon article ; merci de l’avoir soulever le sujet ;


  • #605793

    Je conseillerais fortement à Marine et Florian de faire la tournée des popotes avec des idées cadeaux pour Noël en emportant dans une hotte bleu marine tous ces jolis rapports et livres à "balancer" en face des hystériques d’en face.

     

    • #606207
      le 27/11/2013 par olivier
      Les scenarii de dissolution de l’euro

      J’ai aussi lu "la révolution européenne", suite ma réflexion sur l’argent.
      Je le répète, un franc basé sur le crédit ne servirait à rien.


  • #606150
    le 27/11/2013 par Eloise
    Les scenarii de dissolution de l’euro

    J’ai une question : Et pour notre reserve d’or, c’est quoi le mecanisme. Faudra attendre 7 ans pour la recuperer ?


  • #606426
    le 28/11/2013 par awrassi
    Les scenarii de dissolution de l’euro

    Cela ne sert à rien d’essayer de trouver des solutions à un système perverti. Il faut tout simplement CHANGER de système ...


  • #606852
    le 28/11/2013 par TitusEpire
    Les scenarii de dissolution de l’euro

    Hé bien avant de voir l’explosion de l’Europe il va falloir subir la plus grande crise économique que nous n’ayons jamais connu en 2016, selon les meilleurs experts qui en parlent en privé.

    Ensuite nous n’échapperons pas à la troisiéme guerre mondiale, tous les politiques en sont d’accord !

     

  • #608621
    le 29/11/2013 par lazard
    Les scenarii de dissolution de l’euro

    retour au troc une bannane deux annanas contre un avocat


  • #608656

    L’euro est une monnaie commune pas une monnaie unique !

     

    • #643408
      le 25/12/2013 par spirit
      Les scenarii de dissolution de l’euro

      NON...avant l’EURO,il y avait l’ECU qui était monnaie commune mais uniquement entre banques centrales !
      Ce qui maintenait une certaine stabilité...Mais,sans prévenir,l’Allemagne et la France ont voulu aller plus loin en supprimant les monnaies nationales et créer un dollar européen....qui a été soldé par 40% d’augmentation des prix au bas mot !


  • Afficher les commentaires suivants