Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’émir Abd el-Kader, artisan de la réconciliation à Damas

Par Jean C.

AteliER
Article initialement publié dans l'atelier E&R

L’apogée récente de la crise syrienne, au tournant de l’été a mis en lumière le mépris nourri par le camp occidental à l’égard du nationalisme arabe : parmi les principaux médias ayant couvert les événements, la plupart se sont bornés à décrire le régime baasiste de Damas comme une autocratie brutale et sanguinaire [1].

Bien peu d’éditorialistes ont rappelé le rôle historique des Assad dans le maintien du caractère pluriconfessionnel de la nation syrienne au sein de la poudrière proche-orientale. Alors que l’atlantisme insensé de l’administration française a manqué de provoquer un embrasement, évité de justesse grâce à la diplomatie russe [2], il est troublant de constater que l’une des figures historiques du nationalisme algérien était liée de par son histoire à la France et à Damas. L’émir Abd el-Kader, par ailleurs théologien soufiste reconnu, avait œuvré en faveur du dialogue islamo-chrétien dans l’actuelle capitale syrienne.

 

Un rôle fédérateur dans la résistance algérienne à l’expansion coloniale

Abd el-Kader ben Mahieddine naît en 1808 près de Mascara, dans l’ouest algérien. Fils du dignitaire soufi Sidi Mahieddine, il reçoit dans son enfance une éducation riche en enseignements théologique, littéraire et linguistique. Il accomplit notamment le pèlerinage à La Mecque en 1816 [3]. En 1830, le débarquement français, bientôt suivi des prises d’Alger et d’Oran, marque la fin de la domination ottomane sur l’Algérie et le début d’une guerre coloniale qui durera dix-sept ans. Sidi Mahieddine s’impose rapidement comme le chef de l’insurrection des tribus de l’Ouest ; après sa mort en 1833, c’est son fils Abd el-Kader, nommé émir, qui prendra la tête de la rébellion.

En 1840, soit dix ans après le début du conflit, une escarmouche aux environs d’Alger aboutit à la capture par les hommes d’Abd el-Kader de plusieurs Français, parmi lesquels le sous-intendant militaire Massot. C’est à cette occasion que Mgr Dupuch, nommé évêque d’Alger en 1838, intervient auprès de l’émir par l’intermédiaire de l’abbé Suchet [4] et demande la libération des prisonniers. Les échanges entre Mgr Dupuch et Abd el-Kader aboutiront non seulement à des échanges de prisonniers dès 1841, mais aussi à une profonde et durable amitié dont les archives de l’évêché d’Alger conservent, sous la forme de lettres, le témoignage. Cependant, l’afflux de troupes en provenance de la métropole et les rivalités opposant entre elles diverses tribus algériennes contribuent à l’affaiblissement de l’émir ; ce dernier doit alors se rendre en 1847. L’Algérie passe alors sous domination française.

 

JPEG - 21 ko
Abd el-kader en 1860, portant le cordon de la Légion d’honneur

 

L’exil français

Défait par l’armée française, l’émir n’eut d’autre choix que de se résoudre à la captivité, dont il négocia néanmoins les conditions : il souhaitait que son exil le menât vers une terre musulmane. Ce souhait ne fut pas respecté par Guizot, alors chef du gouvernement. C’est à destination de Toulon que l’émir embarque en compagnie de ses proches, leur captivité devant bientôt se poursuivre aux châteaux de Pau et d’Amboise. Durant cette période, l’émir se consacre à l’étude, maintient un contact épistolaire avec Mgr Dupuch et l’abbé Suchet, et reçoit nombre de visiteurs fascinés par sa personnalité, son passé guerrier et l’étendue de ses connaissances. Mgr Dupuch, entretemps rentré en métropole, n’aura de cesse d’intercéder en sa faveur auprès de l’État et c’est en 1852 que Napoléon III met fin à sa captivité : après un passage par Brousse en Turquie, l’émir et sa suite rejoindront Damas.

 

Damas, l’épisode de 1860 et la franc-maçonnerie

Établi dans la future capitale syrienne, alors sous domination ottomane, l’émir jouera un rôle de premier plan lors des émeutes de 1860. Vraisemblablement instrumentalisées dans le contexte de la lutte d’influence entre un empire vieillissant et des puissances coloniales rivales très actives au Proche-Orient (la France et l’Angleterre), ces événements verront des émeutiers majoritairement druzes et sunnites prendre pour cible les populations chrétiennes. Au nom de la foi musulmane, l’émir prit la défense des chrétiens qu’il hébergea dans son palais, et alla jusqu’à menacer les émeutiers de dresser contre eux sa garde personnelle, composée d’algériens, pour garantir la sécurité de ses hôtes. Plusieurs centaines de chrétiens damascènes auront été sauvés par l’intervention de l’émir [5] ; sa conduite lui vaudra de nombreux témoignages de reconnaissance et des décorations comme l’ordre de Saint Pie X, l’insigne de Grand Croix de la Légion d’honneur [6] ou l’ordre de l’Aigle Blanc décerné par le tsar russe [7].

 

JPEG - 83.5 ko
Abd el-Kader sauvant les chrétiens lors des émeutes de Damas en 1860
(J.-B. Huysmans, 1861)

 

Au cours des années qui suivirent, la franc-maçonnerie, probablement aguichée par la popularité désormais internationale de l’émir, entreprit de le rallier à sa cause. Des loges parisiennes du Grand Orient initièrent en 1860 une correspondance avec Abd el-Kader ; si les contacts semblent effectivement avoir abouti à une initiation de l’émir en 1864, aucune source sérieuse n’atteste d’une éventuelle activité de l’émir au sein d’institutions maçonniques après 1865 [8]. Le biographe d’Abd el-Kader Bruno Étienne (franc-maçon revendiqué) mentionne une rupture intervenue en 1877 à la suite de l’abandon du Grand Architecte de l’univers [9] : toutefois, l’existence de la lettre de rupture de l’émir est sujette à débat [10] et il est probable que les contacts entre Abd el-Kader et le Grand Orient aient pris fin bien plus tôt, suite à la première rencontre avec des responsables maçonniques à Paris en 1865.

Alors que, sous le double effet de la propagande mondialiste et de l’exacerbation des tensions inter-ethniques et inter-religieuses, les nationalismes se voient à tort et de manière systématique opposés entre eux et associés au mépris des cultures allochtones, l’émir Abd el-Kader incarne un nationalisme algérien naissant pleinement compatible avec la tradition et le dialogue islamo-chrétien. Aujourd’hui mal connues du grand public ou récupérées, de telles figures peuvent pourtant illustrer de manière singulière une grille de lecture alternative diamétralement opposée au « conflit de civilisation » promu par tant de médias contemporains.

Notes

[1] http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/09/29/bachar-al-assad-le-survivant_3486796_3208.html

[2] http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/14/syrie-les-etats-unis-et-la-russie-tombent-d-accord-sur-un-plan-d-elimination-des-armes-chimiques_3477747_3218.html

[3] http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:http://catholique-valence.cef.fr/IMG/pdf_emir_abdelkader.pdf

[4] "L’émir et les chrétiens", Conférence du 7 décembre 2004 à Lyon de Mgr TEISSIER et de M. BOUTALEB.

[5] http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:http://catholique-valence.cef.fr/IMG/pdf_emir_abdelkader.pdf

[6] "L’émir et les chrétiens", Conférence du 7 décembre 2004 à Lyon de Mgr TEISSIER et de M. BOUTALEB

[7] http://www.lexpressiondz.com/actualite/150404-de-l-emir-abdelkader-a-medvedev.html

[8] Xavier Yacono, 1966, Numéro spécial, Histoire maçonnique, Revue maçonnique, Humanisme 57, Éditions du Centre de documentation du Grand Orient de France, mai-juin, p. 13

[9] Bruno Étienne, 1994, Abdelkader, Paris, Hachette, p. 322.

[10] http://books.openedition.org/ifpo/1....

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bravo ! Il y a longtemps que je souhaitais que l’on parle de cet illustre exemple qu’est l’émir Abd el Kader. Celui-ci a son tombeau à la mosquée de Damas, à coté du non moins célèbre maître soufi Andalou Ibn Arabi (surnommé Shaykh al akbar) qui mériterait également de nombreux articles. Ce dernier inspira d’ailleurs fortement l’émir et c’est cet islam là que je prône humblement... Un Français, patriote, musulman, d’origine marocaine qui salue mes compatriotes de toutes confessions, lucides sur le vrai combat à mener (spirituel et temporel, et dans la verticalité).

     

    • moi de même , j’espère que beaucoup de musulmans vont s’intéresser à son oeuvre ... un grand homme qui créa l’admiration des français , un peu une tache sombre pour l’Algérie quand on sait les coups tordus de nombreux chefs de tribus ... En tout cas une belle leçon d’humanisme géopolitique, est ce que Kadhafi s’en inspira en se souvenant de cette peste des rivalités entre tribus ?


    • La dépouille de l’émir repose actuellement au cimetière Al Alia à Alger et cela depuis la fin des années soixante.

      Cordialement,


    • Salam et Salut à tous, Le rapatriement de la dépouille de l’Emir Abel Kader eut lieu en 1966 en terre Algérienne, il est bon de rappeler que l’Emir se considérait comme le fils spirituel de Muhyyidin Ibn Arabi, je recommande la lecture de "Al Kitab al Mawaqif" en français "le Livre des Haltes" qui est un commantaire du Coran, des paroles du Prophète (sws) mais également du Sheih al Akbar Ibn Arabi dont les oeuvres sont rendus accessibles dans cette ouvrage. Après avoir lu ce livre, vous vous rendrez compte du niveau de réalisation de l’Emir et du ridicule de sa prétendu initiation à la franc-maçonnerie qui équivaut lorsque l’on à Windows 7 être invité à faire de la copie sur du parchemin.


    • encore moi , le tableau de Huysmans affiché ici que je ne connaissais pas mériterait d’être copieusement divulgué
      car il résume très bien toute la valeur d’un réel dialogue inter religieux , il serait intéressant aussi de connaître ce qu’inspire ce geste aujourd’hui chez les syriens


  • un clin d’oeil de l’histoire. Le rôle de abdel kader se perpétue avec Lakhdar Brahimi qui semble réussir à coordonner Genève II


  • Donc ... si la réconciliation à eu lieu à l’époque de l’émir Abd-El-Kader, c’est qu’elle est possible encore aujourd’hui, tout n’est pas perdu !

    Vive la France libérée du sionisme !


  • l’Emir a eu peut etre des discussions avec des Francs-maçons...mais il est impossible pour l’Emir d’avoir fait un quelconque serment....ou de s’etre engagé dans la Francs maçonnerie...Un Soufi suit une voie...une seule...celle qui a été enseignée de generation en generation depuis le début de l’Islam.
    Tout le contraire de la Franc-maçonnerie qui plagie et infiltre toutes les science ésoteriques à travers la planéte...et ce n’est pas étonnant qu’ils aboutissent à un culte porté à lucifer !
    ces clowns de Francs-maçons et autres "spiritualistes" ont cru pouvoir creer de leur propre chef un école mystique...mais aucune base...ou fondement (dur pour des maçons)...les Mystiques Chretienne,Juive et Musulmane reposent toutes sur une révélation....ceci explique pourquoi il est impossible pour un Soufi comme l’Emir de devenir Franc-maçon.
    Ceci dit depuis que les Francs-maçons ont decouvert "l’épice"....l’ésoterisme traditionel est devenu superflu...experience directe de la "lumière" Luciferienne !!!

     

    • Le 18 juin 1864 l’Emir Abdel Kader est accueilli fraternellement par la loge des pyramides Orient d’Alexandrie et ce au cours d’un séjour en Egypte .
      Le 9 Juillet 1865 il rencontre une délégation de la loge Henri IV à Paris .

      Parlant de la réalisation du canal de Suez Abdel Kader a écrit à Ferdinand de Lesseps : « Aucune personne intelligente ne peut mettre en doute que votre œuvre ne soit, en même temps, d’une utilité générale dont les avantages rejailliront sur la plupart des habitants de la terre, d’une extrémité à l’autre. Nous prions le Très-Haut de vous en faciliter l’achèvement et de réaliser la jonction des eaux ».

      Tout ça ne fait pas de lui un franc-maçon ni un collabo .

      Les gars l’Islam c’est la tolérance et le respect de l’autre malheureusement aujourd’hui ceux qui prétendent défendre l’Islam sont les pires ennemis de l’Islam et ça juifs et chrétiens s’en souviennent et à titre d’exemple les chrétiens de l’Orient préféraient et de loin les musulmans à leurs coreligionnaires venus d’Europe car les Musulmans les traitaient bien .

      Personnellement je suis abonné à la bibliothèque de l’Eglise de ma ville et en croisant le curé je lui donne du Mon Père par respect , est-ce que ça fait de moi un chrétien .


    • La FM joue beaucoup sur l’anonymat de ses membres et sur tout le mystère que cela génère pour s’approprier des personnalités à titre posthume alors qu’elles n’étaient pas FM. Le Grand Orient nous a fait la même farce avec Léo Ferré.


  • "L’émir Abd El Kader", toute ma scolarité durant on nous bassinait avec,mais la seule chose que tout le monde a retenu c’est qu’il s’est rendu en sauvant sa famille et en emportant beaucoup d’or certes qui lui revient de ses biens et de son héritage.La plupart des Algériens préfèrent peur-être qu’il soit mort sur le champs d’honneur comme les autre à l’instar de Bouamama, cheik ahadad et autres de la même époque mais voilà s’il l’a été tout le reste n’aura pas lieu.
    son appartenance à la FM a toujours été remise en cause d’ailleurs, il n ’y a pas longtemps qu’on a débattu de cela lors d’un colloque organisé à Oran si je ne dis pas de bêtises sur la personnalité emblématique de l’émir discutant de improbabilité de son initiation vu que la chose prétendue s’est faite par courrier ( comment pourrait-on initier quelqu’un par simple correspondance vu qu’il fallait respecter les rites , messes et protocole !!???) .
    Pour le reste, c’est vrai que c’est un guerrier avéré dont l’art de combat et l’organisation maniaque d’une armée en si peu de temps témoignent de son génie, il est aussi intéressant de mentionner que son titre "d’émir " lui été octroyé après dissertation (choura et puis moubayaa) des sages et des valeureux personnages de la région en parfait accords des préceptes religieux.
    Son petit fils l’émir Khaled et lui aussi une grande figure dans la lutte politique notamment avec son journal contre le colonialisme dés son retour d’exile et cela dés 1926


  • Bruno Etienne a propagé beaucoup de mensonges sur la pseudo initiation de l’Emir Abd Al Kader à la maçonnerie.... Voir rené Guénon à ce sujet dans les 2 tomes qu’il consacre à l’étude de la FM et ou il publie l’authentique lettre de l’Emir qui rejette la franc-maçonnerie !


  • L’Emir Abdelkader fut profondément influencé par les écrits d’Ibn Al Arabi et donc de son enseignement pour ne pas s’apercevoir à temps du côté ténébreux et maléfique de "l’ésotérisme" contrefait des francs-maçons.



    ...l’émir Abd el-Kader incarne un nationalisme algérien naissant pleinement compatible avec la tradition et le dialogue islamo-chrétien...



    La notion de Nationalisme est aussi étrangère à un spirituel musulman de la trempe de l’émir que peut l’être la représentation de la religion pour un communiste convaincu. En combattant les français, il ne faisait qu’appliquer le sixième pilier de l’Islam à savoir le Jihad mineur. Car de par ses connaissances exotériques et ésotériques, il appartenait corps et âme à la Oumma. ET non à un Etat-Nation.

    Le Meilleur DK


  • Qu’est ce qui différentie le soufisme du wahabbisme ?

    Ceux qui tirent les ficelles sont toujours des humains et non Le Très-Haut.

    Moi j’invite les musulmans et non-musulmans à l’Islam authentique, l’Islam des origines, qui ne reconnait aucune secte, aucun clergé, aucune hierarchie, et qui n’a pour seule "doctrine" l’aphorisme tautologique "Il n’y a de dieu que Dieu".

    D’ailleurs c’est drôle, en parlant de dégénérescence et de tradition.

    Les soufis ont toujours combattu les envahisseurs, que ce soit Abd El Kader ou l’Imam Shamil.

    Où sont les soufis aujourd’hui ? Les seuls qui tuent des envaihsseurs (et qui donc "résistent", au sens premier du terme, au sens traditionnel, car rien mis à part la mort, rien ne fait souffrir les occidentaux qui vivent dans l’excédent matériel, rien à part la mort ne les poussent à réfléchir à deux fois avant de s’attaquer aux Musulmans)

    Les seuls qui tuent les Yankees en Iraq, en Somalie, ou en Afghanistan sont des wahabbites.

    Les mêmes wahabbites à qui je reproche cependant de ne pas s’attaquer à Israel.

     

    • Ibn abdelwahhab et ibn saud ont assiégé,affamé les musulmans de Taif...apres qu’ils se soient rendus,les wahhabis ont tué les hommes et gardé leur femmes comme esclaves.Cela il y a 200 ans...Juste au moment où les Europeens commençaient la colonisation du monde Musulman...les wahhabis ont lançé leur culte takfiri dans le sang et la fureur...tuant des Musulmans au nom de l’Islam !!!
      Aujourd’hui les neo-colonialistes utilisent les memes assasins takfiris pour destabiliser le monde Musulman...D’Algerie en passant par la Lybie,la Syrie et L’Iraq...ces wahhabis ont sur les mains le sang de Musulmans innocents et la destabilisation des pays Musulmans.
      les wahhabis reçoivent des armes d’Israel,des Etats unis, de l’angleterre,de la France pour massacrer des civils-Chretiens et Musulmans de Syrie.En Iraq aussi les ibn sauds et leur horde de wahhabis assoifés de sang massacrent quotidiennement des civils en Iraq.
      Les "yankees" sont les protecteurs de ceux qui financent les wahhabis...ibn sauds.
      les occidentaux essayent simplement de survivre a la crise,au chomage et de nourrir leur famille...ils ne voient pas la couleur de la richesse que leurs dirigeants derobent au tiers monde...
      Bandar ibn saud-le wahhabi en chef- vient juste de rencontrer le responsable du Mossad en Jordanie...et ce n’est pas pour tuer leurs amis "yankees"...crois moi...


    • #577990

      Au Nom d’Allah le Très Misericordieux.
      Je t’invite à relire l’attestation de foi qui n’est pas "Il n’a de Dieu que Dieu" mais "Il n’a de Dieu que Dieu et Mohamed est son Messager".
      Le Wahabisme est une secte qui dénature le vrai message de Dieu. Son fondateur est Muhamed Ibn Abd Al Wahab né dans le Najd de la tribu des Tanim ou Tamim. Son père et son frère, de très grands théologiens islamique s, condamnèrent ce dernier pour ses thèses.
      Le prophète (asw)dit :" Que notre Sham et Yamam soit béni. Un interlocuteur demanda : Et notre Najd ? Le Prophète (asw) répondit : que notre Sham et Yamam soit béni. Le même interlocuteur insista : Et notre Najd ? Le Prophète (asw) répondit : Du Najd viendra la sédition et de là sortiront les cornes de shaytan"
      Les wahabbites et salafites sont les alliés de shaytan et de leurs crimes de musulmans, ils devront répondre. Et
      Dieu Seul Sait Mieux.



    • « les occidentaux essayent simplement de survivre a la crise,au chomage et de nourrir leur famille...ils ne voient pas la couleur de la richesse que leurs dirigeants derobent au tiers monde »



      Comme tu es naïf. C’est totalement faux. Ils en voient la couleur tous les jours. Le pétrole et plus généralement les matières premières pillées sont la condition sine qua non pour le niveau de vie élevé en Occident.

      Un choc pétrolier et demain l’Europe économiquement c’est la Grèce.

      C’est sûr avec des idiots-traitres comme toi le monde musulman n’est pas prêt de s’émanciper.

      Les Français ont manifesté contre le mariage homo. Ont-ils manifesté contre le Mali, la Syrie ou la Libye ? Bien sûr que non, mais je crois que tu es trop bête pour comprendre pourquoi.



      « les wahhabis reçoivent des armes d’Israel,des Etats unis, de l’angleterre,de la France pour massacrer des civils-Chretiens et Musulmans de Syrie.En Iraq aussi les ibn sauds et leur horde de wahhabis assoifés de sang massacrent quotidiennement des civils en Iraq. »



      Ils tuent ceux qui ont collaboré avec les envahisseurs. Ce que je trouve tout à fait normal.


    • ne te mets pas en colère...
      Comment ces wahhabis peuvent-ils à la fois etre armés par les envahisseurs et tuer ceux qui collaborent avec les envahisseurs..si ces wahhabis se mettaient une balle dans la tête...alors oui ta penséé serait coherante...
      des enfants allant à l’école,des mères de familles...des gens simple...se trouvent soudain déchiquetés par une bombe en Syrie...et en Iraq.
      Bandar and faisal ibn saud rencontrent le mossad et tes fameux "yankees" pour détruire la Syrie...
      Quand le Qatar,la Turquie,l’Arabie saudite,la Jordanie,le Maroc,l’Egypte et ses freres Musulmans aident les occidentaux à détruire la Lybie et la Syrie...que peuvent faire les citoyens Français ?
      Nous ne cotoyons pas la même France...la France qui m’entoure pleure quand elle fait le plein d’essence et son compte en banque est dans le rouge bien souvent...
      Quand à la France de BHL...elle a aidé à detruire la Lybie avec ces wahhabis que tu admires tant...


    • #579585

      Au Nom d’Allah Le Très Misericordieux.
      Que Dieu te protège mais tu t’egares mon frère si tu suis le wahabisme. Informe toi sur la création de cette secte musulmane. Je te conseille de lire le livre de Monsieur JARMAN : "Les salafites, de Muhammad Ibn ’Abd al-Wahhâb à Nâsir ad-Din al-Albâni". Tu peux le telecharger sur internet gratuitement puis fais-toi ton idée. Je t’invite aussi à écouter Sheik Imran Hossein. Notre devoir en tant que musulmans est de s’instruire car Dieu nous interrogeras sur nos actions. Puisses-tu rejoindre le Droit Chemin. Dieu guide qui Il Veut et Egare qui Il Veut. Mon devoir de musulman est de t’informer uniquement.
      Louange à Dieu le Détenteur du Pouvoir et du Savoir.


  • C’est le pére de L’algerie.

     

    • Un brave ou encore un symbole mais carrément un père ! n’exagérons rien , il y’a eu d’autres de valeureux mais sans plus...
      Une Algérienne qui vous répond, fière de ce qu’elle est et de toute son histoire malgré nos tares !


  • La monarchie peut se permettre une noblesse et une souplesse d’esprit que les républicains ne peuvent même pas imaginer.


  • Abd El Kader n’a pas été vaincu par l’armée Française régulière, mais par une meute d’assassins et de criminels contre lesquels ils ne put rien faire : je m’explique . Les Français, appelés par les Juifs, débarquent en Algérie en 1830, mais, mauvaise surprise, si Alger a été prise, les Algériens du plat pays résistent avec acharnement et tiennent en échec l’armée de "pacification" . C’est pourquoi en 1831 le très suspect Louis Philippe décide de créer la LEGION ETRANGERE, c’est à dire un ramassis de voyous et d’assassins auxquels on promet l’impunité à la condition qu’ils s’engagent à aller "se battre" en Algérie : ils y multiplieront les exactions pour terroriser la population, exactions que l’armée régulière n’aurait pu perpétrer sans se déshonorer . Et c’est grace à leurs campagnes de terreur que l’Algérie, brisée, finit par se soumettre en 1847... Les meilleurs régiments sont des régiments d’assassins, on l’a bien vu en 1940 : les régiments de la Légion ont été les seuls à ne pas se débander . Je suis peut-etre un mauvais Français (une couille molle ?) mais Camerone ne m’émeut guère .

     

    • @Balbuzzar

      Je n’ai pas la même version que vous ! Quelle est la bonne ?
      Les guerres napoléoniennes (jusqu’en 1815) avaient livré la Mer Méditerrannée aux pirates barbaresques qui naviguaient sur des "yoles" (barques à une voile) extrêment rapides et maniables, qu’aucun navire de gros tonnage ne parvenait à rattrapper sur mer. Tout commerce étant devenu impossible c’est Louis XVIII qui, puisque la Royale ne parvenait pas à les coincer sur la mer, envisagea le premier de débarquer un corps expéditionnaire et de s’emparer des ports d’attache des pirates (tel qu’Alger par ex.)
      Charles X le réalisa en 1830. Ce débarquement eut pour effet de drainer dans son sillage une pléthore de commerçants attirés par ce nouveau marché. Ces immigrants étaient principalement des Chypriotes et des juifs espagnols, d’où les noms typiques de leurs descendants "Pieds-noirs" tels Rodriguez, Martinez, Lopez et autres Benguigui...
      Fatalement, protégés par le corps expéditionnaire français, les nouveaux venus se sont sentis pousser des ailes au détriment des autochtones...Hélas !
      Il me semble que vous confondez la Légion Etrangère, qui était composée d’étrangers à qui Louis Philippe avait promis la nationalité française en échange de leurs engagements et les Bat d’Af, les fameux Bataillons d’Afrique composés exclusivement des pires crâpules qui avaient été extraites des bagnes et qui ont "combattu" dans toute l’Afrique en échange de la vie sauve ... (Papillon le voleur du film du même nom avec Steeve McQueen en a fait partie).
      De toutes manières, guerres+bagnards+éloignement...ça n’a pas dû être reluisant !
      Et dans ce contexte, l’attitude de Abd El-Kader n’en a été que plus exemplaire...


  • Comme beaucoup de Français d’origine algérienne j’ai lu la biographie de l’Emir par Bruno Étienne. Grande figure de la noblesse du cœur, homme de plume (et du sabre), il demeure pour moi une référence de par ses positionnements exemplaires. Il a combattu la France non pas en tant que telle mais en tant que force d’occupation. Il a protégé à Damas des français lors d’émeutes mettant leurs vies en danger preuve qu’il ne confondait pas le projet politique d’ élites corrompues agissant au nom d’un peuple et ce peuple.


  • Voici un lien vers un documentaire sur Abdelkader paru en 2012 :

    http://www.youtube.com/watch?v=LuRz...


  • #579845

    Barakoullah fiqh (Que Dieu vous bénisse) pour cet article bien documenté et présentant une réalité historique méconnue par beaucoup ! Abd el Kader étaint un de ces Hommes qui representaient ce que le monde Arabe aurait du être et doit redevenir ! Habile negociateur, farouche guerrier, érudit !

    Puis je me permettre de vous dire que le nationalisme que vous depeignez, je l’apelle patriotisme. Pourquoi le choix de ce mot ? Parce que le terme de Nationalisme à été néologisé par nos tenanciers du N.O.M et leurs théeoriciens du choc des cultures, et que pour mes coreligionnaires d’origine maghrebine, il fait immanquablement penser a ce qu’il y a de pire ! Un peu comme agiter Mustapha Kémal devant un arménien, ou parler d’un Hutu devant un Tutsi !

    Il est urgent que E et R se réapproprie cette vision du vrai nationalisme antifasciste et la purge des ajouts que l’histoire récente et nos politiciens y ont gréffé !


  • "Régime autocratique brutal et sanguinaire", cela convient à toutes les Républiques mises en place par Israël pour servir Israël.


Afficher les commentaires suivants