Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les snuff movies, une réalité "impensable"

On a déjà parlé de snuff movies à plusieurs reprises, aujourd’hui on va faire le point sur la question car nombreux sont ceux qui qualifient encore ces horreurs de « légendes urbaines ». Du coup, on perd beaucoup de temps dans la mise en évidence des réseaux de production, et pendant ce temps-là on continue à massacrer des enfants. Si les réseaux de production sont protégés à ce point, c’est parce que leur business semble arranger tout le monde.

[...] Tout le monde connait le cas Luka Magnotta (Eric Newman de son vrai nom), ce playboy meurtrier canadien qui a filmé la torture et la consommation cannibale d’un autre étudiant. Ce type complètement taré a commencé comme stip teaseur en 2003, puis il s’est prostitué et a tourné dans des films pornos gay à petit budget, puis en 2007 il fréquente la tueuse Karla Homolka (qui vit désormais en Guadeloupe), en 2011 il est à Londres, puis fricote du côté des groupes racialistes blancs, et tue son compagnon chinois tout en filmant les tortures, le démembrement et la séance de cannibalisme qui s’en est suivie. La vidéo a été diffusée sur le site bestgore.com qui existe toujours (mais le meurtre en lui-même n’est pas diffusé sur ce site, mais sur le deep web) [1].

Angleterre

En 2000, un curé Italien, le père Di Noto, qui dirige une association d‘aide aux enfants victimes de pédophilie, parle à la police d’un trafic de pédopornographie. On remonte la piste du trafic.

Très vite, en Angleterre, The Observer a cité des sources du MI5 qui parlaient d’un russe qu’ils avaient arrêté en octobre. Le russe en question, Dimitri Ivanov, travaillait par la mafia de son pays et avait voyagé deux ans aux USA, période durant laquelle il a été impliqué dans de la production de pédopornographie ultra violente, y compris des snuffs. Il ramenait une partie de ce matériel en Angleterre.

Lire l’intégralité de l’article sur dondevamos.canalblog.com

Notes

[1] Magnotta a ensuite envoyé des morceaux du cadavre au parti conservateur, au parti libéral et à la St George School. Il est ensuite parti en cavale en Europe et a été rattrapé en Allemagne en juin 2012.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #939791
    le 20/08/2014 par Béret Vert Marius / Solidarité à Norbert Jacquet
    Les snuff movies, une réalité "impensable"

    Depuis que le Diable marche à découvert sur la Terre, il n’y a plus rien de impensable.

    Evidemment que les snuff movies existent, d’ailleurs un célèbre réalisateur Juif fait allusion à ces réseaux dans une série de films - absolument minable - connue, " Hostel " :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Hostel...)

    Rien de très surprenant lorsque - malheureusement - on est habitué à prendre la pilule rouge.

    Béret Vert Marius ( Pseudonyme Uniquement )
    Solidarité à Norbert Jacquet, ancien Pilote d’Air France massacré pour délit d’Opinion.

     

    • #939905
      le 20/08/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Les snuff movies, une réalité "impensable"

      @ Béret Vert Marius / Solidarité à Norbert Jacquet

      Bonsoir,

      De retour parmi nous donc. Si vous souhaitez regarder un film qui décrit de manière convaincante l’univers des "snuff movies", je vous conseille "Eight Millimeter" avec Nicolas Cage.


    • #939973
      le 20/08/2014 par Béret Vert Marius / Solidarité à Norbert Jacquet
      Les snuff movies, une réalité "impensable"

      @ Heureux qui, comme Ulysse...

      Bonsoir cher ami,

      Non je ne suis pas de retour, je suis resté fidèle au poste en visitant le site tous les jours, et le fait de ne plus partir en vacances au Moyen-Orient - ni même ailleurs - pour rester en France a du faciliter les choses,
      Simplement je commente moins et les quelques fois ou je veux commenter un article, mes messages sont bloqués par la modération ( par exemple, concernant le Cessna du candidat à la Présidentielle Brésilienne ).

      Mais rassurez vous, je suis toujours la et je prends toujours du plaisir à lire les commentaires des internautes d’E&R ( dont ceux de certains en particulier, et les vôtres aussi : comme votre avis concernant le drone qui peut apponter des Etats-Unies )

      Pour la suggestion de films, je vous en remercie mais étant donné que le sujet du film est sur un domaine qui m’énerve et me dégoûte au plus haut point, je ne pense pas le visionner dans l’immédiat, mais je prends note du film pur étoffer mn répertoire cinématographique.

      Amicalement,

      Béret Vert Marius


  • #939815

    Je ne sais pas qui est derrière ce blog, mais le type est vraiment un héros. Chapeau.

     

    • #940179

      Le « type » est une femme ! Son pseudo est Ceri, et elle se présente comme journaliste en presse quotidienne en Belgique. Son blog est hyper intéressant et touffu, avec beaucoup de liens sur le NOM. Parfois je suis un peu étonnée par ses remarques que je qualifierais de féministes, en effet j’ai l’impression que pour Ceri l’origine des toutes les dégueulasseries qu’elle décrit provient de nos sociétés patriarcales, où les hommes auraient tous les pouvoirs sur les femmes et les enfants. Peut-être, je ne sais pas... Mais bon ce n’est pas l’essentiel de son propos, alors oui chapeau à Ceri pour le travail indispensable qu’elle accomplit ! Et elle n’épargne pas l’élite, c’est gratiné à souhait !


  • #939898

    Les snuffs-movies sont-ils la version moderne des crimes rituels dont étaient traditionnellement accusés certains Juifs d’Europe de l’Est ?


  • #939900

    Luka Magnotta (Eric Newman de son vrai nom), [...] puis en 2007 il fréquente la tueuse Karla Homolka



    Il semble que c’est une rumeur... Soit une invention des journalistes pour le buzz, soit de lui même pour se donner une image encore plus sulfureuse...

     

  • #939904

    Dans son chef d’œuvre, "Les particules élémentaires", de 1998, Houellebecque parle tres bien de ces histoires sordides .


  • #939909
    le 20/08/2014 par Christian 4TT4LI
    Les snuff movies, une réalité "impensable"

    Je reconnais sincèrement que ces horreurs absolues me font plus que douter de l’existence d’un Dieu, si un croyant peut me donner l’amorce d’une explication, je suis preneur.

     

    • #939987
      le 20/08/2014 par Igor Meiev
      Les snuff movies, une réalité "impensable"

      Votre interrogation est la même que celle de milliards d’habitants de cette Terre, celle qui les maintient loin de Dieu. Vous vous demandez donc "comment un Dieu bon peut-il laisser faire tout cela ? et si tout ce mal sur Terre est possible, c’est soit qu’il n’existe pas, soit qu’en vérité il n’est pas bon du tout…".

      Cette interrogation légitime devrait être systématiquement, inlassablement traitée par l’Eglise, car c’est elle en bonne part qui tient de nombreuses personnes loin de Dieu. Elle sont désemparées face à tant de souffrance terrestre, maladie, infirmité, mort, désespoir… et restent dans l’incompréhension la plus totale, ne recevant parfois qu’un pathétique "les mystères de Dieu sont insondables"…
      En fait j’avais auparavant la même logique en constatant le mal ici bas, et concluant que cela allait en contradiction avec l’existence d’un Dieu bon qui voulait le bien de l’Humanité ; je n’ai personnellement pas toujours été aussi spirituel que dorénavant, bien au contraire, et donc la réponse que je vous donne est de quelqu’un qui se posait la même question et qui depuis a fait du chemin.

      La réponse donc, c’est tout simplement que nous sommes libres… et ainsi libres Dieu ne s’impose pas à nous, mais se propose à nous. Ce n’est pas un Dieu dictatorial, puisque de toute façon la véritable liberté ne se contraint pas et que le véritable amour n’est que volontaire… Il est curieux de voir que l’être humain souhaite sa liberté mais est si prompt à reprocher à Dieu de ne pas lui dire s’il doit aller à droite ou à gauche… et que lorsque Dieu dit "va à droite", ce même esprit humain presque aussitôt de s’offusquer de ne pas être assez libre d’aller où bon lui semble.

      Esprit capricieux et profondément immature en vérité que l’esprit humain…

      Le second questionnement légitime qui vient en parallèle est "Dieu est créateur de toute chose, hors le mal existe… comment un Dieu bon peut-il avoir créé le mal ?…". Je suis aussi scandalisé que la réponse à ce second questionnement ne soit inlassablement donnée dans les églises (et hors, car la vérité doit être dite partout). Mon humble réponse va être rapide : Dieu n’a pas créé le mal, en vérité c’est la liberté qui le génère… le mal n’est que le hiatus plus ou moins prononcé qui se créé lorsque nous nous écartons, (par usage de liberté !) du droit chemin (la Verité, le Bien, cad Dieu).

      Le mal est un égarement !

      Je pourrais encore développer mais j’ai peur d’être trop long.

      Fraternellement.


    • #940014
      le 20/08/2014 par Ich liebe dich
      Les snuff movies, une réalité "impensable"

      En même temps, s’appeler Attali en dissimulé c’est pas très engageant...toutefois, il parait que l’idée de départ est que la vie actuelle n’est qu’un passage, un transit entre la création initiale et la vie éternelle.
      L’objectif ne serait que l’épreuve, qui au passage permettre de sélectionner parmi les Hommes - et femmes - qui choisira la voie du Seigneur, bordée de choses qui nous déplaisent mais qui ne nuisent pas, et s’éloignera de celle du malin, bordée de choses attrayantes mais nuisibles sur un terme plus ou moins long, rien d’autre, et aussi dures soient les épreuves, aussi forte sera la récompense. On aurait tort d’essayer de dire que c’est injuste mais en finalité, un jour au paradis (le vrai) ne ferait-il pas oublier toute une vie de tourmente et un jour en enfer (le vrai aussi) ne ferait-il pas oublier toute une vie de luxe et de pêché ? Qu’en serait-il de l’éternité dans ce cas ?

      Maintenant qui subit quoi et surtout pourquoi...je sèche lamentablement mais il parait que Dieu n’a de compte à rendre à personne mais que par contre, Personne a des comptes à rendre à Dieu, et que de toute façons, on finira tous morts un jour ou l’autre.
      La mort, au passage, étant le seul moyen de vérifier mes dires, je ne suis pas tenté d’en avoir le cœur net de si tôt, mais je suis prêt à miser, puisque la mise est un bien périssable et le gain potentiel sans rapport avec. A méditer.


    • #940056
      le 20/08/2014 par MagnaVeritas
      Les snuff movies, une réalité "impensable"

      Ton raisonnement n’a aucun sens, tu devrais plutôt douter des hommes.


    • #940088
      le 21/08/2014 par Louve de France
      Les snuff movies, une réalité "impensable"

      Cher Christian,

      je suis comme vous. Tous les jours je pose cette question : " Pourquoi Dieu nous abandonne ? "

      Oui....Pourquoi Dieu nous abandonne ? Lorsque je regarde ce monde, je crois que Dieu est contre nous. Peut etre que le Dieu Amour existe pas, c’est peut etre vraiment le Dieu Vengeur qui existe ( The Wrath of God comme on dit chez moi) . Je suis comme vous, perdue dans ce monde sans Dieu qui nous abandonne.

      Pourquoi il nous abandonne...C’est une chose difficile de garder la foi dans ce monde terrible ou nous vivons. Si Dieu nous faisait a son image, je dis que c’est pas tres rassurant


    • #940180

      Dieu n’est pas responsable des actes d’illuminés à qui il a accordé un libre arbitre. L’homme est bon de par sa nature et c’est pourquoi nous nous indignons contre ces monstres qui sont une infime minorité de dégénérés.


    • #940234

      Ils seront tôt ou tard punis par Dieu, ici bas ou le jour du jugement.

      Dieu n’a pas créé l’Enfer pour rien.


    • #940297
      le 21/08/2014 par Muhammad (le belge)
      Les snuff movies, une réalité "impensable"

      C’est tout simplement une question de libre arbitre.

      Pour les religions, le passage ici bas est un test divin.

      Vous avez déjà vu un prof distribuer les questions d’examen et corrgier vos fautes avant la fin de l’examen ?

      Ici, c’est pareil. Si Dieu intervenait dans tout ce chaos, l’idée du paradis et de l’enfer n’aurait aucun sens.


    • #940306
      le 21/08/2014 par leauquicoule
      Les snuff movies, une réalité "impensable"

      Peut-être sommes nous tous des fragments de parcelles de Dieu....qui ne demandent qu’à s’unir pour qu’enfin prenne forme cette entité d’énergie spirituelle : Dieu !

      Les adeptes de satan l’ont bien compris, entre eux ils sont solidaires à travers le monde et arrivent à imposer leurs lois !

      On pourrait essayer la solidarité universelle pour voir ce que cela fait ?! Qu’en pensez-vous ?


    • #940338

      Je voudrais juste vous dire une chose à qui le doute s installe . Dieu est dans les cieux et il nous laisse le libre arbitre. Le diable est sur terre et fait en sorte de nous écarter du chemin de dieu . Tel est la mission du diable et pour ceux qui disent ne pas croire en dieu a cause du malheur sur terre sachez que vous tombez dans les desseins du diable et que vous êtes piegé. Voilà je crois que c’est plus simple s’expliqué comme ça avant de partir dans pleins d’explications compliqué .


    • #940367
      le 21/08/2014 par Christian 4TT4LI
      Les snuff movies, une réalité "impensable"

      Merci à tous, mais je ne situais pas la question au niveau des psychopathes pédophiles mais des enfants victimes.
      Comment Dieu peut-il laisser des enfants, parfois des bébés entre les mains de ces monstres abjects ? L’argumentation sur le libre arbitre entre le bien et le mal n’a aucun sens pour l’enfant qui va finir sa vie dans des conditions indescriptibles d’horreur absolue, pas plus que l’accés au "paradis" au prix d’une souffrance inadmissible.
      @ich liebe dich
      C’est votre nom ?
      Un peu de recul, mon ami, vous décontracterait les neurones.


    • #940411

      Le mal est comme une ombre ,imaginez vous le visage collé sur un tableau ,vous ne voyez
      qu’une tache sombre ,reculez vous et vous verrez toute la beauté de l ’oeuvre .
      Chaud ,froid ,ténèbres,lumière ,bien ,mal , vertu,infamie bonheur ,malheur etc etc
      la dualité est inhérente à notre nature,station,niveau etc etc , 2 points opposé qui élargisse
      le champ d’analyse,la connaissance par l’expérience, Dieu est celui qui enseigne
      Dieu est Un ,unique et parfait dans son existence tout les hommes et
      même les prophètes ont été à peine capable de pousser un "soupir" interdit a
      son sujet ,quelques sage et Mystique connaisse la surface de cet Océan mais
      personnes n’en connais la profondeur .
      Maladie,torture ,injustice(apparente)et bien d’autres souffrances sont d’une importance toute relative
      face à l’éternité encore moins important q ’un cauchemar d’une nuit sur une longue vie.
      Responsabilité en toute justice car même nous petits hommes
      sommes capables dans nos tribunaux de saisir et d’appliquer le principe de circonstance atténuante
      imaginez le Dieu très haut et très grand( je ne me réfère pas aux sataniste de cette article).
      Le Jugement ,la rétribution de la Religion bien compris et au delà de l’enfer de flamme et le Paradis
      de délice à une profondeur et une sagesse infinie ,bien loin des moqueries athées.
      Sourate la vache verset 13 : Et quand on leur dit : "Croyez comme les gens ont cru", ils disent : "Croirons-nous comme ont cru les faibles d’esprit ? " Certes, ce sont eux les véritables faibles d’esprit, mais ils ne le savent pas.


    • #940537

      @LOUVE DE FRANCE : Dieu ne nous abandonne pas, ce sont les hommes qui abandonnent DIEU


    • #940854
      le 21/08/2014 par Louve de France
      Les snuff movies, une réalité "impensable"

      Bonjour Farido,

      alors pourquoi Dieu abandonne les hommes qui abandonnent pas Dieu ?


    • #940855
      le 21/08/2014 par Christian 4TT4LI
      Les snuff movies, une réalité "impensable"

      @la pax
      donne une explication intéressante : le diable alimente le mal absolu pour amener à douter de Dieu... qui laisserait un champ aussi absolu à l’horreur (satan) pour tester le libre arbitre. Cela m’apparait tellement excessif surtout pour les enfants victimes que je me demande ce qui justifie le libre arbitre ou la liberté payés à ce prix. Le libre arbitre est une vision finalement élitiste, quel est le libre-arbitre quand le diable peut utiliser de tels moyens et quelle liberté a le commun des mortels sans toujours les moyens intellectuels ou informatifs pour déjouer ’l’impensable" perversité du monde satanique. Avec les meurtres d’enfants on sombre dans l’enfer sur terre. Rien ne peut être pire.


    • #940860
      le 21/08/2014 par Igor Meiev
      Les snuff movies, une réalité "impensable"

      L’argumentation sur le libre arbitre entre le bien et le mal n’a aucun sens pour l’enfant qui va finir sa vie dans des conditions indescriptibles d’horreur absolue, pas plus que l’accés au "paradis" au prix d’une souffrance inadmissible.



      Pourquoi aucun sens ? Cet enfant est victime hélas du libre arbitre de son bourreau qui choisit, a divers degrés de conscience selon les individus, d’être son bourreau... la liberté, c’est elle la pierre d’achoppement. Ce n’est pas un hasard si c’est un mot utilisé à tout va pour nourrir des idéologies néfastes (dépravation des moeurs, féminisme, guerres...) ; le diable exalte ce mot, excite l’esprit humain avec afin que de ce principe il en retire son égarement et finalement sa perte.

      La Liberté, la seule et véritable ne se conçoit qu’en lien de la Loi divine. Il n’y a pas de liberté sans Loi et sans autorité, sinon c’est la liberté de tout et n’importe quoi, la libre anarchie, le libre désordre. La loi qui ne se conçoit qu’en rapport à l’Homme ou coupée de Dieu est une fausse liberté car c’est d’abord prendre l’imperfection comme étalon, et c’est fondamentalement au bout de la logique (un principe mauvais entraîne toujours à s’abaisser à l’interprétation la plus vile, il est fait pour ça, pour faire pourrir) la remise en cause de tout ordre, donc de toute autorité, donc de toute loi... donc la remise en cause de la Liberté.


    • #941039
      le 22/08/2014 par Muhammad (le belge)
      Les snuff movies, une réalité "impensable"

      Christian 4TT4LI

      — 
      Si Dieu intervient pour sauver ces enfants, il influence automatiquement le libre arbitre du pervers.

      .
      La force d’une personne qui croit en Dieu, c’est qu’après avoir subi un crime de la part d’une tièrce personne, il sait que la justice divine aura le dernier mot. Et ça, ca vaux tous les psychologues du monde.

      .
      Je ne connais pas ce sentiment mais je pense qu’il ne peut pas y avoir pire qu’un sentiment d’injustice sans fin.

      .
      C’est comme pour la notion de pardon. Si Dieu nous demande de pardonner à son prochain, c’est avant tout pour notre propre intéret et non pas pour celui du pardonné.

      .
      Pardonner à quelqu’un c’est se guérir de la rancoeur et du sentiment de vengeance.
      Pardonner apaise l’âme.

      .
      En islam, quand un malheur frappe une personne (accident, maladie, etc) on lui dit " Dieu a pensé à toi".

      .
      Et quelle meilleur nouvelle pour un croyant que de se dire que Dieu a pensé à lui ?

      .
      On dit ça parce que quand un malheur a frappé, on dit que c’est Dieu qui nous test pour voir que qu’on a dans le ventre, pour voir la solidité de notre foi.

      .
      Vous me direz que c’est un raisonnement enfantin mais croire en ça est plus puissant que tout autre mode de guérison.

      .
      Du fin fond de mon malheur, Dieu pense à l’insignifiante personne que je suis.


    • #941082

      Bonjour Louve,

      Il s’agit d’épreuves que Dieu nous impose.

      "Pensez-vous entrer au Paradis alors que vous n’avez pas encore subi des épreuves semblables à celles que subirent ceux qui vécurent avant vous ? Misère et maladie les avaient touchés ; et ils furent secoués jusqu’à ce que le Messager, et avec lui, ceux qui avaient cru, se fussent écriés : « Quand viendra le secours d’Allah ? » - Quoi ! le secours d’Allah est sûrement proche."V.215

      "Or, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose alors qu’elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est mauvaise. C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas."V.216

      Il s’agit évidemment d’une vision coranique du sujet. Je conçois que tu ne partages pas ce point de vue.
      En définitive, chacun d’entre nous est éprouvé d’une manière ou d’une autre.

      l’épreuve est une loi divine qui fait partie des nécessités de la sagesse d’Allah (qu’Il soit glorifié) et de Sa justice ; il est représenté de toute évidence par la pauvreté et la richesse, la bonne santé et la maladie, la peur et la sécurité, la diminution et l’augmentation ; plus exactement, tout ce que nous aimons et détestons ne sort pas du cercle de l’épreuve, Allah (qu’Il soit exalté) a dit : Nous les avons éprouvés par des biens et par des maux, peut-être reviendraient-ils (au droit chemin) [ Sourate 7 - verset 168 ]

      Ce qui a été prédestiné, serviteurs d’Allah, doit se produire inéluctablement, et les créatures ne peuvent pas réaliser ce qui ne doit pas se produire ; et si une situation difficile et des affaires déplaisantes sont prédestinées pour l’homme, il doit alors s’habiller avec deux vêtements : le premier : la patience, et l’autre : la satisfaction, afin qu’il reçoive la récompense complète [pour cette épreuve].

      Ce qui arrive à l’homme, si c’est une chose qui le réjouit, c’est alors un bienfait évident ; et si c’est une chose qui ne le réjouit pas, c’est un bienfait aussi, soit cette chose efface ses péchés et il sera récompensé pour avoir patienté, ou cette chose contient une sagesse et une miséricorde qu’Allah seul connaît .


    • #942285

      Grosse question philosophique monothéiste, je me la suis reposé y a des années quand j’ai appris qu’une amie dont j’étais pas très porche est morte étouffée au CO dans son bain pas loin de la veille de son mariage. Elle avait beaucoup pour elle, caractère doux et très belle, juste des parents craignos qui clochait.

      Sinon voila le thème dont tu parles
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%...
      Une théodicée est une explication de l’apparente contradiction entre l’existence du mal et deux caractéristiques propres à Dieu : sa toute-puissance et sa bonté.
      ... Avec des points de vues chrétiens, de philosophes déistes, musulmans dont la fameuse sourate Al Kahf que Sheik Imran Hosein a développé.

      Perso je suis chrétien, je crois que Jésus est mon sauveur malgré tout.


    • #949789

      @David



      Perso je suis chrétien, je crois que Jésus est mon sauveur malgré tout.




      C’est très exactement la version musulmane à la différence près que tout musulman considère que tous les envoyés de Dieu ont le même rôle qui est de leur montrer le chemin à suivre, c’est-à-dire que tout Envoyé de Dieu est un sauveur en puissance pour peu que nous suivions son chemin. Dire que Salomon, David, Moïse, Jésus ou Mohamed (Paix et Salutations de Dieu sur Eux tous) est mon sauveur alors que nous n’empruntons en rien leur cheminement intègre, leur attachement à leur Créateur et que nous ne faisons pas nôtre au quotidien leur excellent modèle ne peut de ce fait avoir aucun sens.
      Les musulmans mettent l’accent sur Mohamed (PSL) parce qu’ils considèrent qu’il s’agit du dernier envoyé avec un message pur de toute intervention humaine. Le Qor’an est clair à ce sujet "Nous ne faisons aucune différence entre eux (les Envoyés)". D’ailleurs, aucun musulman ne pourrait se considérer musulman si son comportement contredisait l’enseignement des Envoyés de Dieu...
      Quant à douter de l’existence de Dieu, il n’y a rien de plus sain dans un rapport humain/divin car la foi se construit en répondant avec constance aux défis de l’existence et reconnaître ce qui nous a été donné de plus précieux, la capacité de décider de notre existence et de l’orientation que nous lui donnons avec ou sans Dieu. Se réveiller un jour et dire que tout cela est injustement divin alors que tout dans notre existence était "a-divin" (si je puis inventé ce concept) est un non sens total.
      Par ailleurs, à chaque doute vient une réponse qui renforce la foi. Un verset du Qor’an répond quasiment à cette question de manière très fine : "Sache donc qu’il n’y a de divinité que Dieu et repends toi de tes péchés" Signifiant que chaque jour qui passe nous prenons un peu plus conscience de la Grandeur de notre Créateur et chaque jour un peu plus nous prenons conscience de l’avoir minimisé, s’en repentir c’est s’en rapprocher !


  • #939912

    Si vous êtes courageux, regardez le film "Serbian Movie", attention, c’est très violent comme film, ne le regardez pas si vous êtes sensible. Il décrit très bien, ce type de film qu’on considère aujourd’hui comme une "légende urbaine", mais qui existe réellement, pour le plaisir d’élites très riches, à l’instar de la pédophilie.

     

    • #939985

      Petite correction : c’est A Serbian Film de Srdjan Spasojevic sorti en 2010.
      Mais c’est une horreur ce film, je le déconseille vivement aux personnes ayant un estomac fragile... C’est très dur de le regarder jusqu’au bout...


    • #940003
      le 20/08/2014 par Béret Vert Marius / Solidarité à Norbert Jacquet
      Les snuff movies, une réalité "impensable"

      A Serbian Film

      A côté, Cannibal Holocaust et la série des Détour Mortel c’est de la petite bière pour reprendre l’expression de notre ami Goldnadel.

      En effet, le film est une boucherie totale, déjà je ne vois pas comment on peut manger en visionnant cette horreur ( même avaler sa salive devient répugnant ), mais quoique en y repensant, surement que dans les réseaux haut-placés pratiquant ces actes inqualifiables certains ont du faire 1000 fois plus pire que ce qui est montré dans le film.

      Et le fait de savoir que ces personnes sont vivantes, en liberté, protégés et haut placés... C’est cela qui m’effraie le plus,
      Certainement pas le film qui ne fait que dégoûter au final.

      Béret Vert Marius ( Pseudonyme Uniquement )


    • #940016
      le 20/08/2014 par la Haine, la vrai !
      Les snuff movies, une réalité "impensable"

      Ce film est à DECONSEILLER fortement, j’ai vu la bande-annonce et 2 extraits je n’ai même pas pensé le voir en intégralité. Je suis peut-être trop sensible (pourtant un grand gaillard quadra) mais je crois qu’on ne peut sortir indemne du visionage d’un tel film, même si c’est de la fiction. Ca existe donc ce n’est plus de la fiction.

      Ce sujet en général me met tellement mal à l’aise que je bénis les gens courageux qui ont la force de combattre dignement toute cette merde. Je n’ai même pas pu finir l’article de dondevamos en entier, quelques photos qui l’accompagnent sont déjà horribles.

      Face à de tels prédateurs je deviendrais la pire des bêtes, alors qu’il faut beaucoup de sang froid pour être efficace.


    • #940246
      le 21/08/2014 par Leïla.Mila36jecontacte.
      Les snuff movies, une réalité "impensable"

      Je ne pense que Dieu soit responsable, où qu’il nous abandonne, je pense qu’il semblerait que nous soyons dans un paradigme où le prince de ce monde est satan, satan le plagieur de Dieu, Soral l’explique très bien, sans cette dimension spirituel, il est très difficile en effet de "combattre" ces dingues, Salim Laïbi aussi l’explique parfaitement bien.http://www.youtube.com/watch?v=hUzy...
      http://www.youtube.com/watch?v=uj-P...


  • #939975
    le 20/08/2014 par Veritas Liberabit Vos
    Les snuff movies, une réalité "impensable"

    Tout à ce niveau de connaissance ésotérique est lié.
    Tous les satanistes planétaires se connaissent et s’engendrent réciproquement avec la bénédiction de leur maître, Lucifer : Blavatsky, Bayley, Besant, Marx, Bakounine, Crowley, LaVey, Kenneth Anger, Alfred Kinsey, Ron Hubbard, Jimmy Page, john Lennon, Mick Jagger...
    Leur point commun : franc-maçonnerie au-delà du 30e degré.
    Kenneth Anger est celui qui a engendré les "snuffs movies".
    IC+XC NIKA


  • #940025

    Mais la pédophilie n’interesse pas les politiques car ils en sont infestés dans l’UMPS, la franc maconnerie et la magistrature.
    Les politiques préfèrent s’attaquer à des combats bien plus courageux et noble : diaboliser dieudo, et on y voit toute l’energie d’une valseuse


  • #940217

    Dite vous bien que le film hostel n’est pas un film c’est la réalité


  • #940227

    On atteint ici l’horreur et le sordide, jamais je ne regarderai ce genre de vidéo pour déséquilibrés. Les monstres qui commettent ces atrocités et les filment appartiennent à la même famille que les bouchers qui assassinent femmes et enfants armes à la main ou par bouton interposé dans des conflits de forte intensité, mais les monstres en question ont dépassé toutes limites concevables...


  • #940325

    Petite vidéo très intéressante qui analyse de manière intelligente et posée le cinéma de kubrick à travers son dernier film eyes wide shut. (vidéo relayée par E&R il y a un an ou plus).

    http://www.dailymotion.com/video/x1...


  • #940331
    le 21/08/2014 par J-P Chaussé
    Les snuff movies, une réalité "impensable"

    Larticle sur Karla omolka ma fait pissé de rire. "Née aux états-unis dans l’état de l’ontario" L’ontario est une province Canadienne contenant 15 des 35 milion de Canadiens, un autee 8 milions se trouvant dans la province voisine du québec. Pas fort coté factuel. Dailleur, elle ne parlerais pas Français sans son incarcération dans un pénitencier au québec. (Les détenus francophones y sont généralement fortement majoritaires)


Afficher les commentaires suivants