Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Lille au coeur du trafic d’héroïne en France

Les allocs partent en fumée

« Supermarché », « plaque tournante », « aimant », « porte d’entrée » : si les termes divergent, policiers, magistrats, chercheurs ou responsables politiques s’accordent à dire que Lille est au coeur du trafic d’héroïne en France.

 

Rue Alexandra David-Néel, quartier de Lille-Sud. Classé ZSP et en pleine rénovation comme en témoigne une piscine dernier cri construite à proximité. Au pied de deux tours sans âme, une vingtaine de jeunes, parfois d’une douzaine d’années, « chouffent » (guettent) en cette belle journée d’automne et regardent attentivement tout nouvel arrivant. Quelques toxicos repartent, eux, tête baissée avec leur dose de poudre.

Il y a beaucoup d’héroïne à Lille, qui est probablement une plateforme et une porte d’entrée. On est les discounters de l’héroïne au niveau national, soupire Didier Perroudon, directeur départemental de la sécurité publique du Nord.

La capitale des Flandres « paye » sa proximité géographique avec Rotterdam, Bréda et Anvers, principaux points d’arrivée de cette drogue en Europe. Le gramme d’héroïne coûte deux à trois fois moins cher qu’ailleurs en France, entre 15 et 20 euros contre 50. Autre facteur, elle est plus pure, « coupée à 15% » contre « entre 6 à 8% » ailleurs sur le territoire, note Nathalie Lancial, sociologue, chargée d’études pour l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT).

« Les prix sont imbattables, c’est de bonne qualité par rapport à d’autres endroits, tout est disponible facilement, donc Lille devient une plaque tournante pour le trafic », résume Mme Lancial, avec des acheteurs venant de Reims, Nantes ou même Bordeaux. Sans compter une spécificité locale, illustrant la paupérisation des usagers d’héroïne lillois : « Les dealers s’adaptent à leur clientèle, ils acceptent de vendre par demi-gramme, voire plus petit, si quelqu’un a six euros en poche, il en aura pour six euros », appuie-t-elle, soulignant que désormais seul un quart des toxicomanes consomme « l’héro » en l’injectant. La plupart « chassent le dragon » : ils la font chauffer sur l’aluminium avant d’en respirer les vapeurs.

 

 

Plus de 10 000 euros par jour

Le long du métro aérien de Lille, aux stations Porte de Valenciennes, de Douai et d’Arras, les lieux de rendez-vous sont connus de tous. « Pourquoi là ? Il y a des accès faciles avec l’autoroute et le métro qui permet aux “tox” de venir », explique Philippe Nouarault qui dirige la sûreté départementale du Nord. Certaines « supérettes » font « plus de 10. 000 euros par jour » et peuvent vendre « entre 500 et 700 doses par jour », avec un pic après le 5 de chaque mois « parce que les allocs sont tombées », relève le commissaire.

À l’hôtel de ville, la municipalité reconnaît que la situation est « très, très difficile » avec un trafic qui engendre son cortège de délits. « On a une délinquance du vol de vélo car ça représente une dose », maugrée Arnaud Deslandes, directeur de cabinet de Martine Aubry. Et les plus « accrocs » à cette drogue particulièrement addictive ont besoin de 3 à 4 grammes, soit de trouver une petite centaine d’euros par jour. « Ça génère un flux de délinquance. Le consommateur doit aller par tous les moyens se payer sa dose, quitte à agresser une vieille dame pour lui voler sa chaîne », dit-il.

Lire la suite de l’article sur lavoixdunord.fr

La drogue, ou l’autre face de la manipulation, lire sur Kontre Kulture

 

Trafic de drogue et implication des États, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1621142

    Dans la France "Charlie" on n’arrête jamais de gros trafiquants . Etrange .


  • #1621144

    Les clients des prostituées risquent 1500 euros d’amende mais que risquent les clients des dealers ?

     

  • #1621147

    faut ramener Rodrigo duterte là bas ca va saigner !!!

     

  • #1621156

    Je n’ai toujours pas compris ce que tous ces gens paumés y trouvent ? Une fois dedans pour en sortir c’est l’enfer, leur vie ressemble à quoi ? Ce ne sont plus des êtres humains.... idem pour l’alcool ! Bien sur cela arrange bien les conards du pouvoir, comme cela cette populace est bien occupée, pas prête pour la révolte.

     

    • #1621237

      Du pain , des jeux , du sexe , de l’alcool, des drogues " physiques " , médiatiques , sociétales , éducationnelles, même sportives , font une société " aux ordres " , si ce n’est pas à tous " râteliers " la personne lambda est attirée par l’un d’eux , et le lavage de cerveau commence ! IL prend différentes formes , mais les réflexes de " Pavlov" sont éguisés et le peuple lobotomisé est prêt à tout pour servir le Maître anonyme !!! IL y a quelques temps , je disais que la dictature la plus aboutie se reflétait " du berceau au tombeau " , maintenant cela démarre avant le berceau ( vu toutes les abominations prônées pour la procréation moderne ) et bien après le tombeau ( ou l’art de faire supporter les " ADN" des défunts par leurs descendances , pour mieux les responsabiliser etc ) : je crois qu’huxley aurait fait un bouquin de 500 pages ou une saga si IL était parmi nous !


    • #1621238

      S’évader de l’enfer marchand, il n’y a pas que la drogue et l’alcool, il y a aussi les jeux vidéo, le porno,...
      tout un tas de truc pour ne pas penser au monde dans lequel on vit.


    • #1622451

      il est assez rare qu’un alcoolique agresse une grand-mère pour se payer sa dose.... même si on peut se faire agresser pour une cigarette :-)


  • #1621184
    le 10/12/2016 par The Migranvengers
    Lille au coeur du trafic d’héroïne en France

    Je pense que la solution serait de mettre plus de radars, instaurer une éco-taxe et virer 500 000 fonctionnaires.
    J’ai bon ?

     

  • #1621357

    Il y a une incohérence dans l’article : "Autre facteur, elle est plus pure, « coupée à 15% » contre « entre 6 à 8% » ailleurs sur le territoire".
    Soit elle est plus coupée (15 % contre 6 à 8% ailleurs) donc moins pure, soit elle est coupée de 6 à 8 % de plus (que les 15% de base) sur le reste du territoire et dans ce cas elle est coupé à 15% à Lille contre 21 à 23% sur le reste du territoire non ?

     

    • #1621443

      ou bien l’auteur a inversé... dans tous les cas, on aura compris l’idée.


    • #1621547

      Les chiffres sont inversés soit coupée à 6-8% à Lille et à 15% ailleurs, mais enfin cette coupe à seulement 15% doit encore se trouver bien près de Lille parce qu’ailleurs c’est plûtot 40-50% voire même plus pour le tout venant.


    • #1622470
      le 12/12/2016 par Riket Kosmos
      Lille au coeur du trafic d’héroïne en France

      Non je pense que ce que voulait plutot dire l’auteur de l’article c’est que la came à Lilles était pure à 15% alors qu’ailleurs elle ne l’est que de 6 à 8% (et ce sont les véritables taux de pureté de l’héro au Pays-bas elle est pure à 20-22% pour que justement les mecs qui font du business en France puissent la couper encore plus pour doubler le bénéf ...


  • #1621407

    Je vis dans cette tour !
    J’hallucine de voir une vingtaines de toxes dans les escaliers attendant qu’un gamin de 15ans prépare la dose !Comment élever des enfants dans ces zones où la république à baisser les bras !J’ai honte de mon pays

     

  • #1621433

    J’ai 55 balais, je suis lillois de naissance et d’origine, j’ai toujours vécu en milieu populaire, et si vous vous faites une telle idée en vous basant sur un article de "La Voix du Nord" , faut pas demander à être pris au sérieux par les gens du cru.
    Sinon ça vous a plu "bienvenue chez les chtis" ?
    Et puis moi quand je vais à Marseille j’entends que le son des mitraillettes et la délinquance arabo musulmane, j’ai bon ?
    Sans nier les problèmes, il me semble que les nuances permettent d’éviter les conneries.
    Paix à tous.


  • #1621487

    Pour régler les problèmes de drogue, c’est très simple : Il faut décriminaliser les consommateurs (victimes) et être absolument féroce avec ceux qui vivent du trafic. Mais on peut rêver, ceux qui tiennent le pouvoir ne vont pas s’autoflagellrmer. En Russie, c’est la politique qui a été suivie depuis 10 ans, et ça a porté ses fruits.


  • #1621514
    le 11/12/2016 par Mort de rire
    Lille au coeur du trafic d’héroïne en France

    Vive le laxisme, la France devient la réserve de criminels de toute l’Europe, à ce rythme on va pouvoir transformer notre pays en pénitencier géant.

     

  • #1621515

    Rue Alexandra David-Néel, quartier de Lille-Sud. Classé ZSP et en pleine rénovation comme en témoigne une piscine dernier cri construite à proximité. Au pied de deux tours sans âme,




    Lille sud c’est la zone d’expansion territoriale pour la bourgeoisie lilloise. Quartier en partie rénové (la piscine sera pas pour les pauvres) reste deux tours prévues pour la démolition. Le message est un feu vert pour le dernier coup de balai (Zone de Sécurité Prioritaire) avant installation des premiers bobos qui vont essuyer les plâtres. Comme à Wazemmes en son temps. Les derniers français du quotidien qui se sont mangés de la racaille toute leur vie pour défendre leur belle idée de la nation et de la souche enracinée finiront quand même par déménager pour cause de loyers et taxes trop élevés.

    D’après les indicateurs immobiliers, le prix du mètre carré à Lille sud talonne de très prés Lille centre et Vieux Lille.

    Les crétins manipulés qui y faisaient cramer leurs propres voitures en 2005 avaient ouvert le bal ; les investisseurs les remercient chaudement.


  • #1621698

    En gros ’on’ sait où, qui, quand, comment, combien...mais ’on’ n’arrive pas à se sortir les pouces du cul. Comme d’habitude.


  • #1622364
    le 12/12/2016 par la pince mon seigneur
    Lille au coeur du trafic d’héroïne en France

    et Mulhouse à 10 km de la Suisse et de l’Allemagne c’est pas une plaque tournante ? 20 euros le gramme d’heroine, soit deux fois moins cher que sur le marché...


Commentaires suivants