Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Logiciels mouchards, métadonnées, réseaux sociaux et profilage : comment l’État français nous surveille

La France suit-elle le même chemin que les États-Unis, et sa National Security Agency (NSA), en matière d’espionnage généralisé des citoyens ? Quelques jours après les attaques des 7 et 9 janvier, Manuel Valls annonce de nouvelles mesures pour mieux surveiller Internet. Une loi sur le renseignement, déjà prévue avant les attentats, sera votée dans les prochains mois. Elle vient renforcer la nouvelle loi antiterroriste votée en novembre 2014, ainsi que la loi de programmation militaire adoptée un an plus tôt et la loi sur la sécurité intérieure (Loppsi 2) de 2011. Tous ces textes élargissent progressivement les possibilités de surveillance d’Internet. Et ce en dehors du contrôle judiciaire et quel que soit le profil des citoyens. Qui communique avec qui ? Quand ? Et de quel endroit… Nous sommes désormais tous sous surveillance.

Depuis les attentats de Paris, le gouvernement veut légiférer au plus vite sur le renseignement. Un projet de loi était déjà dans les cartons. Il doit maintenant être accéléré, pour une discussion au Parlement dès mars. Avec, dans le viseur, le net et les réseaux sociaux, « plus que jamais utilisés pour l’embrigadement, la mise en contact et l’acquisition de techniques permettant de passer à l’acte » terroriste, selon Manuel Valls.

La France dispose pourtant déjà d’un arsenal conséquent en ce qui concerne la surveillance d’Internet. Les données de communications électroniques sont systématiquement conservées pendant un an par les fournisseurs d’accès à internet. Et ce depuis un décret de 2006. Les fournisseurs d’accès doivent mettre à disposition : les informations permettant d’identifier l’utilisateur et le destinataire de la communication, les données concernant les équipements utilisés, la date, l’horaire et la durée de chaque communication [1]. Ces données sont conservées pour tout le monde, pas seulement pour les personnes qui font l’objet d’une enquête ou d’une surveillance particulière.

Lire la suite de l’article sur bastamag.net

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Art L.246-3 L’autorisation de recueil de ces informations ou documents est accordée, sur demande écrite et motivée des ministres de la sécurité intérieure,de la défense, de l’économie et du budget ou des personnes que chacun d’eux a spécialement désignées, par décision écrite du premier ministre ou des personnes spécialement désignées par lui, pour une durée maximale de trente jours. Elle peut être renouvelée, dans les mêmes conditions de forme et de durée."

    Le pouvoir judiciaire n’a aucune indépendance, d’ailleurs une simple vue panoramique de la structure pyramidale du pouvoir suffit à cette conclusion : Président, Premier Ministre, les ministères dont celui de la Justice, un enfant du CE1 comprends ça...

     

  • L’oeil qui voit tout. Le problème c’est qu’un oeil ça fait un borgne qui ne peut voir toutes les dimensions.


  • Depuis "notre 11 septembre" tout va si vite...Il en dépend de nos libertés...quand même !!


  • Bonjour. Je me permets de vous conseiller un petit programme additionnel qui s’appelle Ghostery, il repère les logiciels de ce genre et vous permet de les désactiver un par un, site par site. Ca vous permet de savoir quels site "traquent" le plus. Par exemple Metronews regorge de spywares plus ou moins commerciaux. "Etonnemment" les sites de mails comme Yahoo et Hotmail (Microsoft évidemment, ils ont tout le système en propriétaire) n’en ont pas beaucoup. Ils ont juste toute votre correspondance stockée, évidemment, Hum. Les vrais et puissants logiciels d’espionnages doivent absolument sans trace évidemment. Le mieux étant bien sûr l’univers du logiciel libre et l’idéal la pensée, le carnet de notes et le courrier papier. Cordialement,

     

    • En plus de Ghostery (module) que moi même j’utilise depuis un certains temps déjà, utilisez le prog. "PeerBlock 1.2 r690".
      Une version béta de janvier vient de sortir v.1.3. Je recommande vivement ce prog. de protection faisant office de parefeu additionnel hyper performant et réglable à souhait ! (liste noire ip en masse..)
      Un autre module que vous pouvez rajouter à votre navigateur "PrivacyFix"

      Et un dernier module à ajouter à votre navigateur "Foxyproxy standard" surf anonyme etc etc..


  • On pourra mème plus faire l’amour a une belle fille dans les bottes de foin si ça continue.... ^^