Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Installation de Réconciliation nationale dans le Morvan : "Vraiment, ça se passe très bien"

S’ils n’ont pas (encore ?) d’impact sur la vie politique locale, Dieudonné et Alain Soral ont bien un « pied-à-terre » dans la Nièvre.

Dieudonné et Alain Soral ont créé un parti politique, à la fin de l’année dernière, et ont décidé de l’implanter, non pas à Paris, mais dans un village de quelque 200 habitants aux confins de la Nièvre et de la Saône-et-Loire ! C’est ce qui ressort de l’« acte de naissance » de Réconciliation nationale déposé, le 2 décembre 2014, à la sous-préfecture de Château-Chinon.

 

« Tout se passe très bien »

Le hameau des Chapuis, à Ternant, constitue donc le siège social du mouvement lancé par ces deux personnalités qui, depuis plusieurs années maintenant, ont gagné une audience considérable parmi les militants des extrêmes, droite et gauche.

Ce n’est pas une surprise cependant. La ferme délabrée a été acquise, au printemps dernier, par l’association Culture pour tous, une autre création d’Alain Soral. Le but avancé dans les diverses communications sur Internet de l’essayiste était d’y installer une communauté autonome cultivant la terre… et les idées.

Alain Soral est déjà venu à Ternant. Pour Dieudonné, nous n’avons pas d’information. La ferme est en travaux et habitée en permanence par un groupe de jeunes gens qui, selon plusieurs habitants de Ternant, se sont complètement insérés dans le paysage paisible et verdoyant.

« Ils s’intègrent bien à la population », confirme le maire, Séverine Taillon. « Pour l’instant, tout se passe très bien. Je n’ai pas du tout envie d’avoir des histoires. Je ne peux rien dire de bien ou de mal. Ce sont des administrés au même titre que les autres. Et, vraiment, ça se passe très bien. »

 

Pas de polémique dans le village

Rien à voir donc avec les réactions soit de rejet violent soit de soutien virulent qu’entraînent régulièrement les prises de position de Dieudonné ou d’Alain Soral. Pas de polémiques, ni de querelles idéologiques à Ternant.

Les membres de la communauté des Chapuis ont fréquenté, comme leurs voisins, l’auberge du village (malheureusement, celle-ci a fini par fermer, faute de remplaçant au couple de gérants, et il n’y a plus de commerce dans le bourg). Pas pour y faire du prosélytisme politique. Pour un repas, un apéro… « Ils sont jeunes et plutôt sympas », confie un habitant. D’ailleurs, si les occupants de la vieille ferme se sont distingués en 2014, c’est d’une façon heureuse : la naissance d’un enfant.

La création de Réconciliation nationale va-t-elle changer quelque chose à Ternant ? Le parti a l’ambition de présenter des listes lors des prochaines élections départementales et régionales. Est-ce que ce sera le cas dans la Nièvre ? Réponse à la fin du dépôt des listes le 16 février.

 

Bertrand Yvernault

Voir aussi, sur E&R :

Réussir son retour à la terre avec Kontre Kulture :

Soutenir le projet de réconciliation nationale de Dieudonné et Alain Soral :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • incroyable ! j’habite près de Château-Chinon.
    Youpi ! bienvenue dans le Morvan.


  • Remerciant tout de même Me le Maire !!!
    A quand sur Limoges ?


  • Ravi d’apprendre que RN ait choisi ce cher Morvan où j’ai grandi et où j’ai des racines. Les autochtones y sont adorables et n’apprécient guère l’oligarchie parisienne. De plus, ce sont des gens plutôt tolérants et sans malice. Le bon temps semble s’y être arrêté. Il faut savoir que c’est la région de France qui a accueilli un grand nombre d’enfants de l’Assistance Publique qui ont eu la chance de grandir et d’être choyés dans des familles rurales qui les ont aimés comme leurs propres enfants. La plupart de ces gosses ont plutôt bien réussi dans la vie.
    Bravo à RN, vous ne pouviez pas mieux choisir !

     

    • @Ce sont des gens comme ça qui ont sauvé mon frangin...même 20 ans après,ils traversaient toute la France pour venir le voir et prendre des nouvelles (clouant au passage le bec des langues fourchues,genre "oui mais ils font ça juste pour le fric de l’assistance")...c’est énorme ce que font ces gens,énorme...bien à toi camarade...Féthi


    • Une région bénie par Sainte Bernadette (Bernadette Soubirou, miracle de Lourdes) dont le corps incorruptible repose à Nevers !
      Bravo pour le choix du siège, le morvan un des plus beaux sites de France !
      Vive RN !


    • @ Féthi,

      Je crois que ceux qui sous-estiment les liens du coeur en sont dépourvus, ou alors le leur bat au rythme des soubresauts du content banque. Bien heureuse de lire un tel témoignage qui ne me surprend pas. Il faut juste bourlinguer un minimum pour se rendre compte que l’homme qui sait limiter les interférences qu’il subit est plutôt bon bougre. Dans l’ensemble.


    • #1111608

      @ Féthi

      Bonjour l’ami, savez-vous qu’il s’agit ici d’une tradition morvandelle ? A la fin du XIX ème et jusqu’avant la seconde guerre mondiale, les nourrices du Morvan partaient en nombre s’occuper de la marmaille des grands bourgeois de la Capitale, laissant souvent leurs propres enfants aux bons soins de leur famille. Il y eut d’ailleurs un nombre très important d’enfants illégitimes à cette période, ces messieurs en habit préférant souvent la compagnie de ces femmes à leur propre épouse...
      Ces mêmes enfants sans racines "certaines" sont devenus par la suite ces personnes qui prenaient soin des enfants de l’Assistance Publique et que votre frère a eu la chance de croiser.
      Vous n’imaginez même pas la générosité de ces gens, souvent propriétaires de fermes dans le Morvan où il régnait une hygiène et une propreté qui faisait pâlir les citadins de passage. Faut dire qu’elles étaient aussi très instruites des mœurs des bonnes maisons qu’elles avaient fréquentées, les nourrices.
      Lisez Vincenot, vous saurez ! Attention au choc tout de même, cela vole (très) haut !

      Bien à vous.


    • @Océania,Ulysse Merci pour les réponses camarades ; ma chance a été que j’étais trop petit pour me souvenir...mon frangin lui était plus âgé et il s’est tout ramassé dans la figure le pauvre...quand on te dit "ton papa s’est ramassé du plomb et a fini dans le coffre d’une voiture" en plein jour,en plein Marseille,tu comprends plus ce qu’il se passe,normal...et le séjour à la campagne devient salvateur (j’étais sous la robe de ma mère moi,ça allait) ; sinon,ils écoutaient pas de rap ces mecs là qui se tiraient dessus en pleine journée,c’était plutôt Richard Cocciante et des trucs comme ça,attention les dégats par-contre...merci encore les amis,bien à vous...Féthi


    • @Erratum,je me suis juste trompé de région : c’était une famille d’agriculteurs vivant dans la Loire en ce qui nous concerne...ça ne change pas grand-chose sinon,c’était des gens très biens qui ne se prennaient pas pour des assistantes sociales,donc qui ne prennent pas celui ou celle à qui ils rendent service de haut (je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire mais c’est une énorme marque de respect à mes yeux "je t’aide et tu me dois rien,je veux juste te voir bien dans ta peau",ça devient rarissime)...on n’a pas le droit de s’abandonner à la connerie quand on a croisé des gens comme ça (le patriotisme coule de source et c’est sûrement pas une question de pognon ou de bronzage)...bien à vous les ami(e)s...Féthi


    • La vraie France


    • @ Féthi,

      Le département de la Loire est limitrophe de la Bourgogne, pour un homme du sud la confusion se conçoit aisément. Je côtoie au boulot des gens originaires de toutes les régions de France, et c’est un plaisir d’entendre les uns et les autres raconter mille anecdotes propres à leur petite "patrie" (bon y a certains accents plus agréables que d’autres mais c’est un détail). En plus cela me permet de me représenter la carte nationale, tâche à laquelle je m’étais déjà employée il y a fort longtemps dans des conditions similaires.
      Ah sinon oui, d’ accord avec vous, les hommes désintéressés, ou plutôt intéressés par l’amélioration du genre humain, sont des exceptions qui confirment la règle. C’est une expérience fascinante de voir leur bienveillance à l’œuvre. Je suis sûre que votre frère n’oubliera jamais ses bienfaiteurs, il doit même faire en sorte de les voir de temps en temps, autant que possible disons.
      Cordialement.


    • @Ulysse,merci pour le conseil de lecture,j’en connais une que ça va plus qu’intéresser (celle qui m’a pondu et qui me cachait sous sa robe !)...bien à vous les amis...Féthi G-H


  • Très bonne chose que les chosent avancent.


  • Bonne idée. Le terrain, y’a que ça de vrai. Pour être efficace et crédible, un homme politique doit avant tout être un homme de terrain accompli.
    La plupart de nos hommes politiques sont des idiots notoires car ils restent volontairement enfermés dans leurs luxueuses résidences et châteaux, loin des réalités de notre société. Quand ils sortent, c’est toujours avec chauffeur, garde du corps...Surtout ne pas se confronter au réel !
    Ce cirque indigeste n’a pas changé en 50 ans et tant que ça continuera, on restera gouvernés par des idiots notoires.

     

  • En voilà une bonne surprise ! Etant également bourguignon, de l’Yonne précisément et ayant beaucoup séjourné dans le Morvan je me réjouis de cette nouvelle.

     

  • Excellent symbole,bravo. Il est toujours bon d’être enraciné les pieds dans la terre, et ainsi de s’attacher à une France immuable et exempte des faux-semblants et des boursouflures lassantes des grandes villes.
    Le tgv ne passe pas très loin lorsqu’il file de Paris vers Lyon, et on apercoit une région brute, assez sauvage, très simple, (presque esseulée, on pourrait dire). Autant de raisons de redécouvrir ces régions, surtout quand on songe que les français de souche sont souvent issus d’une paysannerie de ces diverses contrées n’ayant pas bougée depuis 2000 ans.( plutôt que songer a aller à ibiza ou new-york..)


  • Bravo pour ces premières pierre posées la .... Que l’aventure soit belle on attend la suite et les consignes


  • Jsui qu’enfin un QG soit établi.
    Il faut maintenant se développer et montrer à tous ces partis
    sionisto mafia que ça va changer désormais ! !!!

     

    • Bonjour , ça tombe sur vous mais j ai une question : bien que déjà signataire sur le principe de création de l assurance , je ne voie rien venir ( contrat type etc ) . Pour ce qui est du parti pareil rien encore de concret a ma connaissance ( possibilité de s encarté etc ) et pour ce qui est de la banque , idem . Quelque chose s est il vraiment mit en route a ce jour ? Ils devraient créer une page d engagements avec documents explicatifs ...non ? Merci de répondre si vous avez des réponses car ça intéressé du monde si réalité des propositions ! Salutations


    • Parce que ces choses là prennent du temps et demandent du travail. On peut décréter le lancement d’un projet, c’est plus difficile d’en connaitre la fin.
      Si tu as des compétences en la matière n’hésite pas à proposer ton aide.


  • nous sommes quelques uns dans le Morvan. Terre de Résistance. Si certains ont quelques deniers...sachez que l’on trouve en ce moment des maisons à des prix très raisonnable.
    Immo tiret chateau point fr.
    le climat est rude, la terre maigre mais on peut survivre loin des foules
    les migrations se feront sur les auto routes pour les survivants courageux...
    et le Morvan sera à l’abris
    il y a des forêts des sources partout
    du gibier des chataîgnes ...
    le réseau ce forme doucement
    il faut être discret

     

    • Par ici, si tu as pas "peur" de faire des efforts ou pour certains des "sacrifices" tu vas la trouver dur hein..

      Sauf si bien sur tu as un bon petit paquets d’argent..si tu comptes travailler, faut être près à faire quelques km en voiture par tous les temps et ce que ça implique, le boulot est plus centré dans les (petites) ville et alentours..mais ça devient dur,dur.

      Mais si tu te contente de peu de choses c’est vraiment cool et tu te sens relativement "loin" de la "folie" des lieux plus concentré en population.

      Par contre faut savoir que les "mentalités" ici ce transmettent de génération en génération, même si ça évolue forcément toujours un peu.

      Dans l’esprit des gens et derrière un discours courtois et poli, un magrébin reste un arabe, un bougnoule une "crevure".
      Un juif ça reste un voleur et un fourbe, ou quelqu’un qui a plus que toi et qui’il est bon d’avoir dans son carnet de connaissances pour le travail.
      Les roumains et autres arrivent de plus en plus dans la région surtout vers Autun et alentours et ça gueule de plus en plus dans les foyer..forcément tu comprends il y a de plsu en plus de vol donc..ça peut être que..pis de toute façon c’est normal c’est politique ,faut bien faire venir du monde pour maintenir des quotas..vu que tous le monde ce casse du coin..

      Donc voila, faut s’attendre à pas mal entendre ou "subir" de genre de choses dans le coin.

      Mais sinon c’est cool, la preuve j’ai quitté une "grande" ville pour revenir par ici, ou j’ai grandi.

       :)


  • excellent choix pour RN que de prendre racine dans une de nos si belles régions !


  • Ravi de cette nouvelle,

    je suis bourguignon et comme le commentaire #1111519 le dit, comment s’engage t-on dans ce partie, y aura t il des réunions, actions en Bourgogne ? Nous sommes qq dissidents à espérer l’organisation rapide d’actions.


  • La photo me fait penser à la masure de Blème-le-Petit où Roger-Marin Courtial des Péreires, Madame et Ferdinand se lancèrent dans leurs calamiteuses expérimentations agricoles... (Mort à Crédit, 1937) . Espérons que l’aventure de RN ne se terminera pas de la même façon ...


  • Et oui les journaleux : à la campagne on se fout des polémiques et autres querelles d’idéologies que vous adorez entretenir pour le manque de serénité qu’il est bon d’entretenir entre deux embouteillages et travaux au marteau piqueur à la ville (ce repaire des putes et des voyous...). Bonne installation et joyeux retour à la nature aux camarades !


Afficher les commentaires suivants