Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Maastricht veut raviver la flamme du rêve européen

Pour éteindre celle des peuples ?

Maastricht (Pays-Bas) - Petite ville aux pittoresques ruelles pavées du sud des Pays-Bas, coincée entre Liège la Belge et Aix-la-Chapelle l’Allemande, Maastricht commémore mardi les 25 ans de son traité européen, avec un optimisme et un espoir rares face à la grisaille eurosceptique et post-Brexit qui plane sur Bruxelles.

[...]

Le 7 février 1992, dans le nouveau bâtiment provincial en bordure de Meuse, fleuve franco-belgo-néerlandais, est signé à douze États membres le traité de Maastricht. Un projet aux ambitions radicalement nouvelles dressant les fondements de l’Union européenne, du marché et de la monnaie uniques.

Vingt-cinq ans plus tard, après une longue série de crises, celle de l’euro, celle de la Grèce, celle de la migration, après aussi une montée de l’euroscepticisme et la décision de la Grande-Bretagne de claquer la porte, la bourgade de 120 000 habitants se sent investie d’un rôle essentiel.

Celui de « tenter de rallumer la flamme qui est toujours là, de s’assurer que ce rêve européen que nous avions il y a 25 ans redevienne un rêve et ne soit pas le cauchemar que nous craignons tous aujourd’hui », a déclaré à l’AFP la maire Annemarie Penn-te Strake.

 

« Eurégion »

[...]

Les autorités locales plaident pour un retour aux valeurs du traité auxquelles « nous ne sommes plus connectés » : renouer avec la citoyenneté européenne, retourner à une dimension plus sociale et modifier des structures trop institutionnalisées.

[...]

« Nous n’avons pas besoin de moins d’Europe mais d’une autre Europe », souligne Theo Bovens, dénonçant des pays encore trop cloisonnés.

[...]

Aux citoyens en proie au doute et tentés par le repli national, Esmee, 19 ans, assure que « la migration restera un problème que l’on soit membre de l’Europe ou non ».

Accoudée à une table haute sur la place du marché, Tine Raenarts, elle, attend, sceptique, l’issue des négociations sur le Brexit. « J’ai toujours eu des doutes sur l’Europe », reconnaît la manutentionnaire de 54 ans.

Lire la suite de l’article sur lexpress.fr

L’Europe, l’Empire et la trahison de la gauche liée à l’oligarchie,
à lire sur Kontre Kulture

 

Pour mémoire, la campagne du
oui à Maastricht de Mélenchon en 1992, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1658733
    le 05/02/2017 par Français patriote musulman
    Maastricht veut raviver la flamme du rêve européen

    Maastricht, les Français patriotes raviverons le Non de 2005, l’utilisation de la bannière arc en ciel symbole du lobby homo ne vous sauvera pas de la vague incarné par les peuples de recouvrer leur souveraineté, par la nation, le mirage sioniste d’une gouvernance global (dont Jérusalem serais la capitale) touche à sa fin.
    Parole d’un Français Patriote.
    Vive la France, Vive le FN et Vive E&R

     

    • #1658763

      D’accord avec vous. On doit cependant considérer que dans notre vaste monde, on est plus fort à plusieurs que seul. Pour concilier ces deux réalités, une seule solution : revenir à un projet d’Europe des nations avec respect des souverainetés at application du principe de subsidiarité.


  • #1658750
    le 05/02/2017 par The Médiavengers
    Maastricht veut raviver la flamme du rêve européen

    Ça fait plaisir de lire qu’eux-mêmes affirment que c’est un rêve. Enfin, un rêve pour eux. Car personnellement, je rêve rarement d’Europe.
    Et si on revenait à la réalité ?


  • #1658770
    le 05/02/2017 par révi-sioniste
    Maastricht veut raviver la flamme du rêve européen

    Celui de « tenter de rallumer la flamme qui est toujours là, de s’assurer que ce rêve européen que nous avions il y a 25 ans redevienne un rêve et ne soit pas le cauchemar que nous craignons tous aujourd’hui », a déclaré à l’AFP la maire Annemarie Penn-te Strake.

    Pour paraphaser Dieudo et l’honneur de Strauss-Kahn que Martine Aubri se proposait de blanchir, je conseille à cette dame de faire gaffe à l’hyperventilation, parce qu’il va falloir souffler solide sur les braise là .


  • Bon courage à eux, je pense bien que c’est mort.


  • Le rêve européen ? Mais il faudrait nous expliquer lequel ? parce que jusqu’à présent on n’a rien vu .Si pardon ,le chômage , la misère ,les délocalisations ,l’immigration, l’euro,la hausse de coût de la vie , les travailleurs détachés , la restriction de notre liberté, la disparition de la démocratie ,les attentats ,enfin la mise en place progressive de la dictature ,je ne peux tout énumérer, la liste serait beaucoup trop longue. Votre (rêve) Européen ,personnellement ,vous pouvez vous le carrer là ou je pense .


  • #1659091

    Ce "machin" sous contrôle américano sioniste, nous n’en voulons plus depuis longtemps, décision validée par le vote de 2005.

    Il n’y a que la petite minorité de financiers et de politiciens corrompus, à qui cette entité malsaine rapporte de l’argent, qui aimeraient que cela dure dans leur intérêt.

    Pour nous c’est assez ! Nous n’avons que trop donné.

    Revenons à l’Europe des nations, dans le respect mutuel, et des accords multilatéraux feront très bien l’affaire.


  • #1659124
    le 05/02/2017 par jojo l’affreux
    Maastricht veut raviver la flamme du rêve européen

    C’est triste de voir que ces gens se flattent que leur ville (fort jolie au demeurant) ait été choisi pour négocier ce traité sans du tout se douter de ce qu’il y avait dedans, vers où nous dirigeaient les enjeux, et quelles ont été les conséquences pour la majorité des habitants de l’Europe de l’Ouest.
    Ils sont un peu victimes du même syndrome que nous avec la déclaration universelle des droits de l’homme de San Francisco.
    Vous vous rendez compte qu’ils demandent à ce que la construction européenne soit réorientée vers un aspect plus social tel que celui que "prévoyait" leur traité ? Un monument de néolibéralisme écrit par les banques et les grands capitaines d’industrie leur traité. Il nous a emmené exactement là où il devait. Il n’y a pas d’"autre Europe" possible dans cet univers : il n’est pas assez vieux. Pour infléchir la construction, il faut détruire la tour de Babel et reconstruire autre chose à la place après. Il n’y a pas d’autres moyens.


  • #1660354

    Rappel historique : Charles de Batz de Castelmore, dit d’Artagnan, a été tué le 25 juin 1673 lors du siège de Maastricht, pendant la guerre déclenchée par Louis XIV contre les Provinces-Unies en 1672.
    C’est vraiment une ville qui porte la poisse...