Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Madrid : un directeur d’école sanctionné pour avoir contesté l’enseignement du "gender"

Le gouvernement régional de Madrid, présidé par Cristina Cifuentes du Partido Popular, réputé de droite, vient d’infliger une amende de 1 000 euros au directeur du collège Jean-Paul II d’Alcorcon pour avoir écrit aux parents d’élèves une lettre contre la loi qui impose l’enseignement de l’idéologie du genre dans les cursus scolaires des écoles subventionnées.

 

C’est le conseil des affaires sociales et familiales qui a prononcé cette peine contre le directeur de l’école sous contrat, Carlos Martinez, après dénonciation par l’association LGBTI Arcopoli qui n’avait pas digéré la critique de la loi de non discrimination adoptée l’été dernier par la communauté de Madrid.

La sanction ne va pas jusqu’à la rupture de contrat, comme le souhaitait l’association Arcopoli, mais elle envoie quand même un signal fort de censure publique.

 

1 000 euros d’amende pour avoir dénoncé la loi de non discrimination LGBT

La loi de Madrid dispose que « l’identité de genre des différents modèles de familles seront respectés dans les établissements éducatifs », et elle garantit « que tous les élèves de Madrid recevront une explication sur la réalité des différentes orientations sexuelles et des identités de genre ».

Le directeur d’école a été jugé coupable d’une « infraction légère » (encore heureux !), en contradiction avec les décisions rendues par l’inspection de l’éducation et par le ministère public qui n’avaient trouvé aucun motif pour sanctionner le directeur.

Simple décision exécutive d’une communauté régionale, l’amende prononcée contre le directeur d’école catholique n’en est pas moins grave. La Plate-forme pour les libertés qui vient d’être créée en Espagne à l’initiative d’une centaine d’associations opposées aux lois qui tentent d’imposer une idéologie LGBT, a d’ores et déjà fait savoir qu’il s’agit ici d’une « violation flagrante de la liberté d’expression » tout en exprimant sa « profonde solidarité » avec Carlos Martinez. Elle souligne également le caractère arbitraire du régime des sanctions imposées dans le cadre de ces lois de non-discrimination.

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

Sur l’offensive LGBT contre les sociétés traditionnelles,
lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.