Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mali : la France prise la main dans le sac !

Révélations d’une ex-ambassadrice américaine sur le financement d’Al-Qaïda

Alors qu’elle est engagée avec son armada au nord du Mali pour traquer les terroristes, la France vient d’être prise la « main dans le sac », comme étant l’un des financiers indirects d’Al-Qaïda dans le Sahel.

Cette grave révélation, faite aujourd’hui par l’ancienne ambassadrice des États‑Unis à Bamako (2002 à 2005) Vicki J. Huddleston, tombe comme un cheveu sur la soupe de la France qui bombe le torse grâce à ses maigres succès militaires en terre malienne.

Et c’est sur le plateau d’un média français, I-Télé en l’occurrence, que l’ex-responsable des Affaires africaines au département d’État a révélé le pot aux roses.

« Il y a deux ans, AQMI a pris des Français en otages dans une mine d’uranium au nord du Niger. Pour faire libérer ces otages, la France a payé une rançon d’environ 17 millions de dollars », soutient la diplomate américaine dans une déclaration qui s’apparente à une pierre dans le jardin de la France. Elle a aussi précisé que ces rançons ont été payées « indirectement ».

L’ex-ministre de l’Intérieur sous Sarkozy, Claude Guéant s’est en effet empressé de nier que l’État français ait versé une quelconque rançon pour faire libérer les otages. Or, Mme Huddleston suggère justement que cette somme faramineuse (17 millions de dollars, soit 12 millions d’euros) a pu être payée « indirectement », c’est-à-dire via la compagnie Areva qui employait les captifs.

La diplomate américaine souligne que : « C’est le chiffre dont j’ai entendu parler et que j’ai vu écrit noir sur blanc. »

Les dollars de la mort de Sarkozy

Mieux encore le payement des rançons n’est pas une spécialiste française puisque Mme Huddleston enfonce beaucoup de pays européens (qu’elle n’a pas cités) qui auraient versé 89 millions de dollars entre 2004 et 2011 pour obtenir des libérations d’otages.

La diplomate américaine qui semble vouloir régler ses comptes à la France voire à l’Europe enfonce encore le clou, en retraçant l’itinéraire de ces rançons avant d’arriver aux mains des terroristes d’AQMI.

« Elles ont (les rançons) terminé entre les mains du gouvernement malien et ensuite elles sont retournées, du moins une partie, aux salafistes », a‑t‑elle précisé, ajoutant que « cet argent alimente la trésorerie d’AQMI pour acheter des armes et recruter ».

Voilà qui ne manquera pas de donner froid dans le dos à la France qui voudrait jouer les redresseurs des torts au Mali alors que c’est grâce à ses millions d’euros que AQMI et le MUJAO ont acquis un matériel de guerre pour lancer leur « conquête » du nord du Mali.

Jusque-là, la France a toujours nié avoir versé la moindre rançon pour résoudre des prises d’otages à l’étranger. En se souvient de la fameuse transaction effectuée par la France via le président Amadaou Toumané Touré pour récupérer l’espion Pierre Camatte en contrepartie de la libération par les autorités maliennes d’alors de quatre dangereux terroristes, dont deux algériens. L’affaire avaient même provoqué une crise diplomatique entre Alger et Nouakchott [capitale de la Mauritanie, ndlr E&R] d’un côté et Bamako de l’autre. Tout le monde avait compris alors que Paris a payé le prix fort pour récupérer son espion que Sarkozy est aller personnellement chercher à Bamako.

Un tir « ami » contre la France

La France a tout de même refusé de reconnaître la transaction. Alger a poursuivi son lobbying qui avait abouti à la criminalisation du paiement des rançons, considérées à juste titre comme un financement indirect du terrorisme.

Voilà maintenant que l’implication de la France est clairement confirmée et par un haut responsable d’un pays « ami ».

Par cette mise en accusation même tardive, la diplomate américaine envoie un message subliminal à la France et ses responsables, qu’ils sont quelque part complices de ce qui se passe aujourd’hui au nord du Mali.

Il est alors tout à fait logique que l’armée française se charge aujourd’hui de réparer les dégâts qu’elle a pu provoquer grâce aux millions d’euros qu’elle a généreusement offerts aux terroriste d’AQMI.

L’Algérie, qui a fait de la condamnation du versement de rançons aux groupes terroristes un principe non négociable, bien que cinq de ses diplomates soient encore aux mains des terroristes, s’en trouve réconfortée dans sa démarche face au conflit malien.

Quant à la France, qui joue actuellement l’« héroïne » au Mali, ces sulfureuses révélations constituent un coup très dur pour sa réputation. Elle passe ainsi du statut de « libérateur » du Mali à celui peu glorieux de financier d’AQMI.

À la décharge du président François Hollande, ces versements dans les comptes d’AQMI ont été effectués du temps de Nicolas Sarkozy. Mais pour le coup, c’est la France de gauche comme de droite qui est éclaboussée.

Hakim Merabet, 8 février 2013

Revenir sur les années Sarkozy avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • 2 positionnements s’etablissent : ou le but etait de preparer le terrain en armant ces gens pour justifier d’intervenir par la suite, et alors c’est une honte à l’americaine, ou alors le but etait de liberer les otages et dans ce cas, en tant que Français, je suis bien content que le gouvernement de mon pays (pour rattrapper ses conneries) se donne du mal pour ses ressortissants. Le problème, c’est que sous Sarkozy et sous Hollande, des français pris en otage ont été sacrifiés sous couvert de la lutte contre le terrorisme. Alors que penser ? Pour ma part, les otages passent avant les belles théories de lutte contre le terrorisme, la vie des Français d’abord, comme c’etait le cas par le passé, seul des malades mentaux n’hesitent pas à sacrifier des vies pour des idées dont le moins que l’on puisse dire c’est qu’elles sont louches : quelle est l’origine du terrorisme ? donc zero pointé pour Marine Lepen et zero pointé pour Hollande.

     

    • #326532

      Les " otages " sont soit des agents des services, soit des salariés de multinationales qui depouillent le pays hote et qui font des benefices que le peuple français ne verra jamais. Par contre la rancon provient directement de nos impots et ira directement alimenter le systeme des prises d’otages. Les preneurs d’otages doivent je pense etre massacrés, et les otages, je m’en fou royalement. Ils n’avaient qu’a pas accepter un contrat trop juteu pour etre honnete.


    • #326580

      Que vient faire MLP la dedans ??????


    • #326723

      Ps (post scriptum pas parti socialiste vous avez compris...) : Marine Lepen defendait la methode des Algeriens du "je tape dans le tas tant pis pour les otages", comme Hollande. On voit le resultat, c’est inadmissible. Ensuite même si les otages en questions sont des agents français ou des salariés de multinationales foireuses, ce sont malgrès tout des Français, et même si je suis d’accord que ces idiots meritent une bonne frayeur, en tant que citoyens Français on ne peut pas dire bien fait pour eux qu’ils se debrouillent, ça ne se fait pas, on ne laisse pas tomber un Français même si c’est un âne et un pourri...


  • #326434

    Sur les douze millions d’euros, combien sont revenus dans la poche de Sarko ?

     

  • #326488
    le 09/02/2013 par Bertrand DGD
    Mali : la France prise la main dans le sac !

    On nous sort ça comme si c’était le scoop du siècle, sauf que tout le monde le savait depuis longtemps.
    Suis-je le seul à trouver cela bien étrange qu’une ex-fonctionnaire américaine fasse cette pseudo-révélation justement maintenant, comme par hasard au moment ou la France est en train de pourchasser les mercenaires du qatar dans le Nord-Mali.
    Et comme par hasard le "scoop" est obtenu par... Laurence Haïm pour I-télé, la chaine d’info française la plus clairement pro-sioniste et filiale du groupe Canal+.
    Tout cela pue la manip à plein nez, excusez-moi mais ça pique le nez tellement cela semble flagrant.
    Mais bon, c’est peut-être moi qui suis parano après tout, tout cela est du pur hasard, et il n’y a aucune volonté de nuire à la France derrière ces soi-disant révélations...

    Suis-je vraiment le seul ?

     

    • #326540

      Fausse critique d’une ex ambassadrice, a but de consommation interne aux usa. La france fait la meme chose avec ses alliés. Pshit.


    • #326586

      Non, mais les Algériens voient l’Algérie au centre du monde et veulent à tout prix faire de la France le grand méchant fennec du Sahel. Le complexe post-colonial jamais vraiment résolu permettant ainsi au pouvoir en place d’accuser l’ancien colonisateur de tous les maux connus et inconnus de la société algérienne.
      La France combat donc les terroristes qu’elle a par ailleurs financés, armés, formés, etc., le tout afin d’assouvir de sombres desseins impérialistes et - objectif ultime - renverser le gouvernement algérien du non moins génial Bouteflika, pourtant seul capable de garantir la stabilité et une paix durable dans la région, en comptant, bien entendu, sur la complaisance des Américains.

      A cette explication on pourrait sans doute opposer les innombrables nuances et autres subtilités régionales décrites par Lugan et Chauprade, mais bon, ce sont des Français après tout donc on ne peut pas vraiment les prendre au sérieux.

      Un fait acquis, cependant, est l’échec des négociations conduites par les Algériens auprès des différents groupes islamistes : la stratégie du "diviser pour régner" ayant finalement montré ses limites, une intervention française était de toute façon devenue inévitable, sauf à laisser les islamistes prendre en otage quelques 6000 (!) ressortissants français et créer de fait un état "terroriste" au Mali.
      Par ailleurs, Chauprade explique qu’AQMI est une émanation de l’Etat profond algérien.

      Je ne dis pas cela pour disculper la France de sa responsabilité - claire, vis à vis des conséquences désastreuses de l’intervention en Libye - mais les évènements me semblent malgré tout s’inscrire dans une trame plus complexe et sur un fond évident d’antagonisme entre la France et les Etats-Unis, dont la déclaration de l’ex-ambassadrice - inadmissible au demeurant - n’est que la dernière illustration. Il y a eu également les propos d’une diplomate qualifiant en décembre les projets français au Mali de "merdique", puis les atermoiements autour de l’aide américaine, la facturation des transports, etc.

      La vérité, c’est que les Américains étaient opposés à toute ingérence française dans la région mais ont de fait été "sortis", au moins provisoirement, du Mali (impossible désormais de justifier leur présence, surtout après avoir entraîné les islamistes). D’où notre "solitude" sur le terrain. La marginalisation croissante de la France sur la scène européenne par l’axe anglo-allemand viendrait d’ailleurs corroborer ce fait.


    • #326618
      le 09/02/2013 par Bertrand DGD
      Mali : la France prise la main dans le sac !

      C’est bien ce que je pense aussi, Tremah.
      Rassuré de ne pas être le seul ici.


  • #326507
    le 09/02/2013 par ordekestion
    Mali : la France prise la main dans le sac !

    D’après ce qu’on nous a dit les armes venaient de la Libye suite à la chute de Kadhafi.
    Elle auraient encore une autre origine alors.
    Pas clair. Mais les histoires d’achat d’armes ne le sont jamais.


  • #326599

    Moi je suis partagé concernant l’affaire Malienne , si c’est pas la France qui se positionne là bas ça serait un autre pays occidental parce que les Maliens sont des gens qui ne savent pas s’administrer comme nous autres et ça les rend faibles devant les spéculateurs internationaux , donc faire intervenir l’armée Française pour défendre les exploitations d’uranium destiné à nos centrales nucléaires lesquelles nous permettent à tous d’être branché sur internet , on est bien obligé de faire comme ça comment voulez vous ? par contre on devrait rendre la vie des autochtones plus aisée puisque on s’enrichit sur leur terre c’est là qu’on devrait faire un effort, par exemple un genre de revenu spécial devrait leur être versé en compensation .

     

    • #327077

      ah ah ah ... aaaaaaaaaaaaaaaahhhHHH !!!!
      Il va falloir qu’il soit gros le revenu de compensation parce que sur la liste il y a :
      - le pétrole
      - le gaz
      - l’or et les diamants
      - le bois et les médicaments
      - les minerais rares ... uranium etc
      - 50% du Pib reversé à travers l’utilisation du franc CFA
      - le Cacao

      Si tu enlèves l’afrique tu n’as plus de petit dejeuner le matin, tu n’as plus d’électricité, de toute façon ca ferait longtemps que tu serais dans la rue puisque sans le CFA l’inflation en France n’aurait pas permit de créer une si grosse classe moyenne embourgeoisée.
      En fait il serait tant d’ouvrir les yeux, ce n’est pas un combat de nations, les élites se servent mais ne reversent rien ni au petit peuple ni aux pays qu’ils pillent. Par contre ils jubilent lorsque le vrai racisme triomphe et que la peur ou la violence domine.


  • #326600

    On sait bien que la lutte contre le terrorisme qui sert de prétexte aux opérations menées tant par l’Amérique que par la France n’est pas crédible car celles-ci n’hésitent pas à se servir des organisations terroristes pour créer dans les pays à envahir des situations qui vont alors justifier leurs opérations militaires. Et continuer à les entretenir pour fragiliser les Etats concernés afin d’éviter qu’ils aient la capacité de s’opposer au pillage de leurs ressources. Alors pourquoi une ex haute fonctionnaire des USA se permet-elle de faire des révélations apparemment destinées à gêner la France ? Il est probable qu’elle ne le fait pas sans l’aval de sa hiérarchie ; elle le fait même probablement sur instruction. Cela révèlerait-il une autre dimension de l’opération française au Mali ? La France ne chercherait-elle pas à gêner d’autres formes de terrorisme, tels que le trafic de drogue dans la bande sahélienne dont on sait bien qu’il sert à fragiliser les Etats européens tout en dégageant des profits indispensables pour financer les opérations militaires américaines. Et même sans aller jusque là, on peut au moins dire que ces pseudo-révélations démontrent que la puissance américaine ne travaille que pour elle et qu’un allié n’est qu’un vassal. Les USA sont certainement très contrariés de cette expédition française au Mali qui de fait met un frein à la volonté hégémonique de l’Amérique en Afrique. D’où la solitude dans laquelle la France se trouve, sans réels soutiens de la part ni de l’Amérique ni des pays européens, plus atlantistes que la France. Et au delà du Mali il y a l’Algérie : la France a tout intérêt à contrecarrer l’objectif évident de déstabilisation de ce très riche pays non aligné. On a bien vu que dès le début de l’opération Serval l’Algérie a été attaquée. Curieuse coïncidence ! Mais les militaires algériens on su réagir et montrer qu’ils savaient répondre à un acte de guerre. Et on voit bien actuellement qu’un nouveau printemps tunisien pourrait avoir été fomenté (l’assassinat d’un leader de l’opposition ne sert pas les intérêts du parti au pouvoir) avec l’espoir cette fois d’une contamination de l’Algérie.


  • #326602
    le 09/02/2013 par Le retour du Christ-Roi
    Mali : la France prise la main dans le sac !

    La France, c’est la France, ce sont tous les français, ce n’est pas seulement le président ou son gouvernement. La gauche, la droite ça ne veut plus rien dire, F. Hollande est de gauche, il est riche, il aime l’argent, comme D. Strauss-Kahn qui est socialiste aussi et ancien chef du F.M.I. ! D’un coté il y a les faux, les pourris,les immoraux,les incorrects et de l’autre coté il y a les vrais, les bons, les gens honnêtes qui sont corrects et qui respectent les autres. Il n’ y a pas un parti politique meilleur qu’un autre, il y a des gens honnêtes et des gens malhonnêtes partout. Même parmi les 12 apôtres de Jésus, il y’ en avait un qui était voleur, malhonnête, traitre Judas Iscariot. Le mal est l’ennemi du bien. Salut !


  • #327145

    Il n’y a rien de pire que le zèle..
    Et quand les Américains changeront enfin de politique grace à Chuck Hagel, on aura toujours pas compris et nous finirons de dresser le monde entier contre nous